Priorités pour la Gestion Durable des
Sols en République Démocratique du
Congo
African Soil Partnership Workshop
Almina, G...
Potentiel agricole du pays
 La République Démocratique du Congo est un
des pays les plus vastes de l’Afrique et le plus
p...
Potentiel agricole du pays …
 En effet, la République Démocratique du
Congo dispose de plus de 80 millions
d’hectares de ...
Carte des sols
Situation actuelle de la gestion des sols
 Les rendements des cultures chez les paysans sont faibles par rapport au
rende...
Situation actuelle de la gestion des sols
 Le programme de développement agricole du pays met en œuvre divers projets dan...
Stratégies nationales de gestion de sols
 Les causes de la faible productivité agricole sont bien connues; et font l’obje...
Stratégies nationales de gestion de sols …
• 1) Le Cadre national des priorités à moyen terme (CNPMT) 2010-2014, avec la
v...
Stratégies nationales de gestion de sols …
• 4) Nationally Appropriate Mitigation Actions (NAMAs) Volet agriculture : Les
...
Quelques priorités nationales
Participation active dans ces stratégies nationales existantes sur le changement
climatique...
Quelques priorités nationales
Augmenter le nombre de professionnel de sols (aujourd’hui masse critique
n’est pas là),
 A...
•Merci pour votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

DR Congo

172 vues

Publié le

http://www.fao.org/globalsoilpartnership
This presentation was made during the African Soil Prtnership consulation workshop which took a place in Ghana, 20-22 May 2015. This presentation was made by Lunze Lubanga Daniel and it presents the priorities for SSM in Democratic Republic of Congo.

©FAO: http://www.fao.org

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
172
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

DR Congo

  1. 1. Priorités pour la Gestion Durable des Sols en République Démocratique du Congo African Soil Partnership Workshop Almina, Ghana, 20-22 May 2015 Lunze Lubanga Daniel, INERA DR Congo
  2. 2. Potentiel agricole du pays  La République Démocratique du Congo est un des pays les plus vastes de l’Afrique et le plus peuplé de l’Afrique Centrale.  La superficie de 2.345.000 km² avec une population de 70 millions d’habitants.  Le pays est essentiellement agricole et forestier.  Le pays dispose d’un potentiel agricole et forestier énorme, mais le secteur agricole n’est pas développé.  En dépit du potentiel agricole énorme, la pays ne produit pas assez pour nourrir sa population, et recourt à des importations massives des vivres.
  3. 3. Potentiel agricole du pays …  En effet, la République Démocratique du Congo dispose de plus de 80 millions d’hectares de terres arables dont moins de 10 % sont actuellement exploités;  la diversité des climats, avec une pluviosité qui permet deux à trois cultures par an dans plusieurs écologies;  un important réseau hydrographique, permet l’irrigation.
  4. 4. Carte des sols
  5. 5. Situation actuelle de la gestion des sols  Les rendements des cultures chez les paysans sont faibles par rapport au rendement obtenu dans les stations de recherche: en moyenne 25 % selon les enquêtes dans une des provinces du pays, le Bas Bongo.  Cet écart de rendement très important s’explique notamment par:  Le niveau de fertilité faible  La dégradation des sols par une exploitation sans précautions nécessaire de conservation,  Très faible niveau d’utilisation des intrants externes, notamment les engrais minéraux,  Défaut d’utilisation de bonne pratiques agricoles
  6. 6. Situation actuelle de la gestion des sols  Le programme de développement agricole du pays met en œuvre divers projets dans lesquels seul l’objectif amélioration génétique est très clairement définie.  Ainsi, en amont l’appui à la recherche vise la mise au point de nouvelles variétés, et en aval l’amélioration de l’accessibilité aux semences de variétés améliorées;  Cette promotion est accompagnée par un encadrement des producteurs, et la formation sur les techniques culturales;  En dépit de l’effort fourni à travers le pays pour la dissémination des variétés améliorées, la productivité en milieu paysan demeure faible.
  7. 7. Stratégies nationales de gestion de sols  Les causes de la faible productivité agricole sont bien connues; et font l’objet de débat aussi bien dans le milieu scientifique que technique.  Même les documents de la note de politique agricole fait mention de la nécessité de l’amélioration de la gestion de sols;  La Note de Politique Agricole stipule bien comme une des priorités « Améliorer la productivité et la compétitivité du secteur agricole », mais la façon dont cela est fait n’est pas appropriée.  Cependant, il n’y a pas une stratégie nationale de gestion durable des sols dans les documents de développement du secteur agricole.  Mais d’autres stratégies comme par exemple changement climatique, protection des forêts, ... sont développées, et dans lesquelles on retrouve des aspects de la gestion des sols,
  8. 8. Stratégies nationales de gestion de sols … • 1) Le Cadre national des priorités à moyen terme (CNPMT) 2010-2014, avec la vision de développement du secteur agricole du pays, stipule : • « En vue de l’accroissement de la productivité et des productions végétales, l’Etat congolais, …. entend promouvoir l’emploi de technologies appropriées dans les domaines de la production, de la transformation et de la conservation des produits agricoles ». Mais il faut générer ces technologies = appui à la recherche 2) Programme national d’investissement agricole (PNIA) qui prévoit la Cartographie (typologie) des sols et agroforesterie; l’utilisation rationnelle des engrais; La carte des sols actuelles disponibles n’est pas détaillée et est très vielle • 3) Plan National Semencier • La recommandation d’utilisation des engrais pour production de semences dans les conditions les plus optimales de production possibles. • Il faut déterminer les conditions rentables d’application de ces engrais dans un système intégré,
  9. 9. Stratégies nationales de gestion de sols … • 4) Nationally Appropriate Mitigation Actions (NAMAs) Volet agriculture : Les projets repris dans la préparation des NAMA Agriculture comprennent la gestion des sols. la lutte contre l’érosion, le labour minimum, gestion des déchets urbains, intégration agriculture- élevage, agriculture organique, etc… • 5) Développement des Parcs Agro-industriels: des grandes fermes qui utilisent des grandes quantités d’engrais minéraux; • 6) Installation d’une usine d’engrais dans le pays à Boma, pour réduire le cout des engrais, et déploiement des structures de distribution à travers les grandes zones de production.
  10. 10. Quelques priorités nationales Participation active dans ces stratégies nationales existantes sur le changement climatique, la protection des forêts, etc… Développement et utilisation des technologies appropriées pour la gestion des sols tenant compte des caractéristique intrinsèques; et le gestion des données et informations générées: recherche et vulgarisation,  Cartographie des sols en termes de leurs aptitudes  Equipement des laboratoires d’analyse des sols (3 laboratoires sont prévus pour le pays: à Mulungu à l’Est, Yangambi au Centre et Mvuazi à l’Ouest du pays);  Le renforcement des capacités du personnel scientifique et technique pour l’exécution de ces programmes par la formation diplômante, perfectionnement et échange avec les institutions spécialisées; et augmenter l’effectif des professionnel de sol
  11. 11. Quelques priorités nationales Augmenter le nombre de professionnel de sols (aujourd’hui masse critique n’est pas là),  A court terme, établir, un réseau de partage d’information et des technologies; Sensibilisation et mobilisation des décideurs politiques, mais aussi la société civile pour les amener à comprendre l’importance de la gestion de sols dans l’amélioration de la compétitivité agricole, la réduction de la pauvreté et de la faim;  Améliorer les conditions politiques, l’environnement favorable à la dissémination des technologies; Améliorer l’environnement juridique et la gouvernance agricole, régime foncier, accès aux ressources, intrants, etc… Organiser une Association Nationale des Sols pour la mise en œuvre des activités du Partenariat Mondial des Sols « GSP », et la sensibilisation
  12. 12. •Merci pour votre attention

×