Rapport Annuel de Federal Finance

551 vues

Publié le

Rapport Annuel 2013 de Federal Finance

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
551
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport Annuel de Federal Finance

  1. 1. unique et plurielle rapport annuel 2013
  2. 2. SOMMAIRE
  3. 3. FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 3 04 édito 06 organigramme 07 gouvernance 08 faits marquants 10 environnement économique et financier 12 développement durable 14 politique de gestion de Federal Finance Gestion 16 politique de gestion de Schelcher Prince Gestion 18 Arkéa Banque Privée 20 développement commercial 22 chiffres clés
  4. 4. édito
  5. 5. unique et plurielle, notre expertise au service du développement La rationalisation de la gamme des fonds de Federal Finance Gestion, l’un des chantiers majeurs de l’année 2013, aura permis une clarification de notre positionnement. Après une première phase d’identification des zones d’excellence de notre gestion, nous avons en effet décidé de nous concentrer sur quelques expertises phares. Dans ce cadre, c’est en particulier l’investissement socialement responsable qui est privilégié. Le nombre de fonds ISR a progressé et nous visons le milliard d’euros d’encours dans cet univers. Par ailleurs, l’avènement d’une nouvelle marque dans le giron de Federal Finance, dédiée à la gestion de fortune, Arkéa Banque Privée, est à l’image de nos fortes ambitions : une trentaine de collaborateurs nous ont rejoints et de très beaux résultats ont déjà été enregistrés. De même, notre stratégie de développement en dehors des réseaux du groupe Crédit Mutuel Arkéa porte ses fruits, puisque désormais notre clientèle externe, française mais aussi internationale, compte pour 45 % des encours en OPCVM de Schelcher Prince Gestion et de Federal Finance Gestion. C’est donc avec des appuis renouvelés que les équipes qui constituent notre entreprise s’engagent pour la réussite de l’exercice 2014. FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 5 Stéphane Müller Président des Directoires Christian Cadiou Président du Conseil de Surveillance
  6. 6. FEDERAL FINANCE ORGANIGRAMME organigramme Au sein du groupe Crédit Mutuel Arkéa, la gestion d’actifs pour compte de tiers et les activités associées sont assurées par Federal Finance, Federal Finance Gestion et Schelcher Prince Gestion. Pour répondre aux besoins de ses clients institutionnels, entreprises et particuliers, nous avons développé une offre complète qui s’appuie sur nos expertises dans les domaines suivants : ■■Gestion taux (obligations convertibles, obligations haut rendement…) ■■Gestion quantitative ■■Multigestion ■■Gestion actions ■■Investissement Socialement Responsable ■■Capital investissement ■■Épargne salariale ■■Gestion sous mandat (gestion privée et mandats institutionnels) Depuis mars 2013, Federal Finance abrite également l’activité de gestion de fortune du groupe Crédit Mutuel Arkéa, sous la marque Arkéa Banque Privée, et propose l’ensemble des services d’une banque privée : gestion de patrimoine, mais aussi crédit, banque au quotidien… Federal Finance Gestion Société de gestion Schelcher Prince Gestion Société de gestion Federal Finance Établissement bancaire Arkéa Banque Privée
  7. 7. FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 7 FEDERAL FINANCE GOUVERNANCE gouvernance Les instances dirigean tes au 31/12/2013 Directoire Federal Finance Federal Finance Gestion Président Stéphane MÜLLER Stéphane MÜLLER Membres Ivana KUDELA Luc BOUYER Luc BOUYER Jean-Michel MAINGAIN Olivier NIGEN Stéphane CADIEU Jean-Luc BRUNAT Marc BRIÈRE Conseil de surveillance Président Christian CADIOU Christian CADIOU Vice-Président Louis HEMERY Joseph CARRET Membres CREDIT MUTUEL ARKÉA, représenté par Jean-François SEHEDIC SURAVENIR, représenté par Hervé LE JEUNE CBCAM, représenté par François PICARD FFB, représenté par Louis HEMERY Joseph CARRET Corinne GARDE Jean-Louis CHARTIER Bruno GUYOT Pascal PELLAN Jean-Luc LANDEL Patrick COPET Guenhaël LE HUEC Corinne GARDE François-Marie PICARD Bruno GUYOT Jean-François SEHEDIC Jean-Luc LANDEL Anne-Françoise TREBEDEN Guenhaël LE HUEC Laurent VARSABA Hervé LE JEUNE Pascal PELLAN Anne-Françoise TREBEDEN Laurent VARSABA Arkéa Banque Privée Direction Olivier NIGEN Schelcher Prince Gestion Président du conseil d’administration Humbert de FRESNOYE Directeur Général Sébastien BARBE
  8. 8. FEDERAL FINANCE FAITS MARQUANTS faits marquants 300 M€ d’encours en épargne salariale Souscription d’un institutionnel belge pour 100 Me dans le fonds Federal Support Monétaire 1re souscription par un client institutionnel suédois au fonds Schelcher Prince Convertibles Création d’un fonds Épargne Salariale par Schelcher Prince Gestion pour Debory-ERES L’année 2013 a été marquée par de nombreux développements et succès commerciaux, pour chaque entité de la société, aussi bien sur le marché des grands comptes que des CGPI et de la banque de détail. Arrivée de Stéphane Müller à la tête des Directoires Signature du partenariat épargne salariale avec Allianz Naissance d’Arkéa Banque Privée Création du fonds à capital non garanti Autofocus 6 et du fonds à capital garanti Federal Option 4/8 Trophée de bronze du magazine Le Revenu dans la catégorie des Banques à réseau pour la gamme de fonds Actions Internationales sur 3 ans et la gamme Obligations Euros sur 3 ans Création du fonds club Schelcher Prince Gestion pour les caisses de congés payés du BTP Signature du mécénat avec le fonds Hélène et Edouard Leclerc Janvier 2013 Février 2013 Mars 2013 Mai 2013 Juin 2013 Juillet 2013 Août 2013 Avril 2013
  9. 9. FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 9 5 fonds Federal Finance Gestion obtiennent le label Novethic (Federal Actions Ethiques, Federal Europe IR, Federal Obligation Moyen Terme IR, Federal Placement Court Terme IR et Federal Taux Variable IR) Lancement du fonds à capital non garanti Autofocus 7 Création des FCPI/FIP Federal Pluriel Valeurs n°3 et Federal Pluriel Ouest n°5 Démarrage du chantier simplification de la gamme OPCVM Rappel anticipé d’Autofocus 2 avec une performance de 27 % sur 3 ans Fusion de Federal multi 21e siècle et Federal Essor International Federal Euro Dynamique devient Federal Conviction ISR Euro Federal multi Patrimoine termine l’année avec 289 millions d’euros d’encours Schelcher Prince Gestion remporte l’appel d’offre de la Mutuelle Générale Le fonds Schelcher Prince Opportunités Européennes atteint les 290 M€ d’encours avec de nombreuses souscriptions de CGPI Federal Croissance obtient le prix Agefi gestion d’actifs (2e) Septembre 2013 Novembre 2013 Décembre 2013 Octobre 2013
  10. 10. environnement économique et financier L’année 2013 aura été marquée par une croissance mondiale ralentie et des politiques monétaires très accommodantes dont ont largement profité les marchés actions. La normalisation de la stratégie de la Fed accompagne un début d’amélioration économique. Conjoncture économique La croissance américaine pénalisée par le resserrement budgétaire. L’économie américaine a été impactée en 2013 par un important effort d’assainissement budgétaire. La réduction des dépenses et les hausses d’impôts ont pesé sur la croissance qui s’établit à +1,9 %. En fin d’année, la croissance a été mieux orientée et la reprise des investissements des entreprises plus encourageante. Dans ce contexte, la Fed a poursuivi sa politique très accommodante mais a annoncé un début de réduction de ses achats d’actifs en décembre. La zone euro toujours en panne Malgré les efforts de la Banque Centrale et les avancées sur l’Union Bancaire, la zone euro est restée en récession en 2013 et l’inflation a sensiblement diminué. L’activité a été impactée par la forte austérité budgétaire et la contraction des crédits. L’instabilité politique en Italie et à Chypre a été source de tension sur les marchés. La balance courante est redevenue positive, grâce au regain de compétitivité des pays périphériques. Tensions sur les émergents Les pays émergents ont poursuivi leur ralentissement économique. La demande en provenance des pays développés a été faible. La perspective d’une inflexion de la politique monétaire de la Fed a également déclenché des sorties de capitaux dans les pays les plus fragiles, entraînant leurs devises à la baisse. Ce contexte a amplifié les problèmes structurels d’inflation forte au Brésil ou en Inde. En Chine, le gouvernement a posé des limites au modèle de croissance reposant trop fortement sur le crédit. FEDERAL FINANCE environnemen t économique et financier
  11. 11. FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 11 Taux d’intérêt Les taux longs souverains ont progressé, surtout aux États-Unis à partir de mai, quand la Fed a commencé à préparer les esprits à une future normalisation de sa politique monétaire. La progression était moins forte en zone euro où l’inflation est restée faible. La BCE a diminué par deux fois son taux directeur, de 0,75 % à 0,25 %. En revanche, le retour d’investisseurs vers la Zone euro a été favorable aux pays périphériques qui ont vu leurs taux se détendre. Marchés actions Les marchés actions ont connu une forte expansion des multiples de valorisation grâce à l’intervention des banques centrales et une meilleure visibilité en Zone euro. Aux États-Unis, le S&P 500® affiche sa meilleure performance depuis 1997 avec un bond de près de 30 %. Le Nikkei® a profité de manière significative des liquidités fournies par la banque centrale japonaise, en progressant de 57 %. En France, l’indice CAC40® s’est apprécié de 18 % bénéficiant du regain d’intérêt des investisseurs pour la Zone euro. Devises L’euro a progressé face au dollar, la Fed ayant été beaucoup plus interventionniste que la BCE, dont le mandat est moins large. Les injections de la Banque du Japon ont provoqué une chute rapide et forte du Yen, tandis que les devises émergentes ont particulièrement souffert du resserrement de la politique de la Fed, victimes de retraits massifs de capitaux et des hausses des taux longs américains. Pétrole Avec une croissance mondiale encore faible en 2013, le pétrole est resté stable malgré quelques sursauts dus aux tensions géopolitiques, en Syrie notamment. Il s’établit à 111 $ le baril en fin d’année.
  12. 12. développement durable Engagée depuis plus de 15 ans dans la démarche “Investissement Socialement Responsable”, Federal Finance contribue chaque jour davantage à ajouter du sens à la performance.
  13. 13. FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 13 Faire prendre conscience à l’ensemble des parties prenantes, dans le monde de l’investissement, de l’importance des enjeux ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance), est l’une des vocations des démarches ISR (Investissement Socialement Responsable). Dans cette perspective, un pas important a été franchi en France : toutes les instances de la Place se sont réunies et concertées pour établir ensemble une définition collective de l’ISR : “L’ISR est un placement qui vise à concilier performance économique et impact social et environnemental en finançant les entreprises et les entités publiques qui contribuent au développement durable quel que soit leur secteur d’activité. En influençant la gouvernance et le comportement des acteurs, l’ISR favorise une économie responsable”. Les discussions en cours sur le financement de la transition énergétique pourraient d’ailleurs aboutir à un dispositif d’incitation fiscale à l’ISR. Un acteur engagé dans l’investissement responsable Dotée d’une équipe interne d’analystes et d’experts en gestion ISR, Federal Finance associe ses compétences en analyse financière et extra-financière pour proposer une offre de fonds ouverts performants. En 2013, 5 fonds ont reçu le label Novethic : Federal Placement Court Terme IR, Federal Actions Éthiques, Federal Europe IR, Federal Taux Variable IR et Federal Obligation Moyen Terme IR. En complément, Federal Finance a lancé, au cours de l’année écoulée, une activité de gestion conseillée en deux volets : d’une part, offrir à des sociétés de gestion tierces la recherche extra-financière et les notations internes de Federal Finance et d’autre part, proposer une analyse dédiée et sur-mesure selon un cahier des charges spécifique des clients investisseurs. Dans ce cadre, un mandat important en obligations convertibles responsables a été conclu en 2013. Par ailleurs, le projet de refonte de l’ensemble de la gamme des fonds a été lancé en fin d’année. La nouvelle gamme intégrera, de manière beaucoup plus systématique, les critères ESG dans tous les portefeuilles. La politique des droits de vote En tant qu’investisseur responsable, Federal Finance exerce son droit de vote à l’occasion des assemblées générales des entreprises dont il est actionnaire, afin d’influencer leur comportement et les inciter à un plus grand respect des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. En 2013, le périmètre de vote a été élargi pour intégrer des sociétés européennes. Federal Finance a ainsi participé à 97 assemblées générales (sur 110 AG éligibles) et approuvé 74,4 % des résolutions proposées. Federal Finance est également devenu signataire du CDP (Carbon Disclosure Project) et encourage les sociétés à communiquer sur leurs pratiques et à progresser en matière de changement climatique. Un environnement qui appelle de plus en plus à la responsabilité collective Les enjeux ESG sont plus que jamais des enjeux cruciaux. Alors qu’en matière environnementale, le 5e rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) tire la sonnette d’alarme sur le réchauffement climatique, la température de la planète étant susceptible de progresser de 4,8° d’ici la fin du siècle, l’année 2013 a vécu un typhon désastreux aux Philippines, des inondations spectaculaires en France, un hiver polaire à New York ou encore une sécheresse séculaire sur la côte Ouest américaine. De même, les entreprises doivent faire preuve de la plus grande vigilance concernant les sujets sociaux. L’effondrement d’une usine textile au Bangladesh à Rana Plaza a ainsi rappelé à chacun l’importance du contrôle des sous-traitants et de leurs pratiques sociales dans les pays à risque. Enfin sur le plan de la gouvernance, les pratiques s’améliorent, bien souvent sous l’impulsion du législateur. C’est ainsi que les entreprises françaises se sont réorganisées en perspective du quota de 20 % de femmes dans les conseils d’administration et de surveillance dès cette année et même de 40 % à l’horizon 2017.
  14. 14. politique de gestion de Federal Finance Gestion La gestion de Federal Finance a su tirer parti de la forte progression des indices actions tout en s’adaptant à un environnement de taux toujours au plus bas.
  15. 15. FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 15 Portefeuilles monétaires et obligataires Les tensions apparues en 2012 se sont fortement estompées en 2013 grâce à l’afflux de liquidités et à la succession de baisses du taux directeur de la BCE. En particulier, les pays périphériques ont mis en oeuvre des réformes d’ajustement structurel qui leur ont permis de bénéficier d’une forte réduction de leurs taux longs et de se refinancer sur les marchés à des conditions bien plus avantageuses. En conséquence, l’ensemble des spreads se sont nettement détendus pour tous les émetteurs, souverains, entreprises et banques. Au niveau global, les taux longs ont évolué de manière assez erratique, diminuant jusqu’au mois de mai, puis se retendant ensuite pour se détendre à nouveau en septembre. L’Eonia comme l’Euribor ont progressé pour atteindre 0,20 % et 0,28 % respectivement en fin d’année. Dans ce contexte, la gestion monétaire s’est attachée à maintenir une durée de vie assez élevée pour capter la prime de risque, tout en restant vigilante sur les pays périphériques. Federal Support Trésorerie IR, créé fin 2012, se distingue ainsi par une excellente performance et une collecte de plus de 100 millions d’euros tandis que Federal Support Monétaire collecte plus de 600 millions d’euros, établissant ses encours à près de 1,7 milliard d’euros en fin d’année. Les fonds obligataires ont conservé une sensibilité aux taux assez modérée, mais qui a été accrue après l’été, ce qui s’est avéré très profitable. L’excellente performance du fonds pro-Federal Obligations a été récompensée par quatre étoiles Morningstar en 2013. De son côté, Federal Taux Variable IR, fonds original indexé sur l’Euribor 3 mois et investi sur des titres à taux variable, a bénéficié des perspectives de remontée des taux et affiche une performance de 1,6 % sur l’année. Portefeuilles diversifiés Les fonds diversifiés ont obtenu de belles performances en 2013, comprises entre 6,16 % pour Federal Sélection Prudent et 19,27 % pour Federal Sélection Dynamique. Toute la gamme diversifiée a surperformé ses indices de référence. L’exposition actions a été fortement bénéfique aux portefeuilles, tandis que la sous-sensibilité obligataire a pesé au premier semestre, avant de contribuer positivement à la performance au second. En revanche, la progression globale des marchés actions s’est accompagnée d’une forte volatilité, avec des retournements de tendance assez violents qui ont pénalisé le modèle de suivi de tendance de Federal multi Patrimoine. Federal Croissance, fonds d’allocation sur le marché européen avec gestion en “overlay”, a été récompensé lors des Grands Prix de la Gestion d’actifs de L’Agefi, et se classe deuxième de la catégorie Diversifiés Euro. Portefeuilles actions Les marchés actions ont affiché des performances remarquables, notamment aux États-Unis et au Japon. Les pays périphériques européens ont aussi profité d’un climat globalement moins anxiogène en zone euro. À l’inverse, les marchés émergents ont souffert des annonces par la banque centrale américaine de réduction à venir de ses rachats d’actifs. Dans ce contexte, les fonds actions européennes ont généré des performances comprises entre +16 % et +26 %. Grâce à leur bon positionnement, Federal Euro Dynamique et Federal Conviction ISR France ont délivré des performances de +24 % et +23 % respectivement. Avec une performance de +26 %, Midcap Europe Multigestion témoigne de l’expertise de Federal Finance sur ce segment grâce à une bonne sélection des gérants. En revanche, les fonds Federal Apal et Federal Essor International ont pâti des tensions sur les marchés émergents et affichent des performances en retrait. La gamme actions internationales a reçu le Trophée de bronze décerné par le magazine Le Revenu pour ses performances sur trois ans. Une exposition actions bénéfique Federal Croissance décroche une récompense lors des grands prix de la gestion d’actifs de l’Agefi
  16. 16. politique de gestion de Schelcher Prince Gestion Après les très bonnes performances enregistrées par l’ensemble de la gamme des fonds en 2012, l’année 2013 a été celle de la confirmation de la capacité des gérants de Schelcher Prince Gestion à générer du rendement dans des contextes de marché évolutifs.
  17. 17. FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 17 Une très basse sensibilité des portefeuilles Les principales thématiques d’investissement définies et mises en oeuvre l’année précédente ont continué à très bien fonctionner. Les positions initiées sur les pays périphériques, en particulier au Portugal, en Italie et en Irlande, dans la perspective de voir la zone euro échapper à l’éclatement – une thèse à laquelle Schelcher Prince Gestion ne souscrivait pas – ont été conservées. Par ailleurs, les fonds sont allés chercher du rendement avec les obligations des financières (dettes sécurisées, dettes senior, dettes subordonnées), en privilégiant les établissements de meilleure qualité. Un potentiel de rendement que recélaient aussi certaines émissions de corporate, dont le risque crédit restait bien rémunéré, par exemple dans l’univers high yield. Cependant, ces stratégies ont été mises à rude épreuve, en particulier dans le sillage de l’annonce, au printemps, par la Réserve Fédérale américaine, de la réduction de ses volumes de rachat d’actifs. La nécessaire normalisation de la courbe des taux américains qui s’en est suivie a sonné comme un coup de semonce sur les marchés obligataires. Mais il a été l’occasion pour les gestions de Schelcher Prince Gestion d’affirmer leur capacité à performer dans des tendances haussières comme baissières, à saisir des opportunités comme à assurer une bonne gestion des risques. La très basse sensibilité des portefeuilles, conséquence d’une très faible duration, leur a ainsi permis de bien résister dans cette période, délicate pour beaucoup d’intervenants. Les réallocations initiées au cours de la deuxième partie de l’année se sont en outre révélées gagnantes. C’est ainsi que les fonds aggregate, crédit, high yield et convertibles ont tous surperformé leurs indices de référence sur l’ensemble de l’année, affichant le plus souvent des rendements à deux chiffres. En conséquence, la combinaison d’un effet performance très positif et d’une collecte en forte progression, à un milliard d’euros, a porté les encours de Schelcher Prince Gestion à 3,8 milliards d’euros, fin décembre 2013, contre 2,6 milliards un an plus tôt. “Best french asset management company” La solidité des résultats de Schelcher Prince Gestion a été reconnue par l’European Funds Trophy, qui lui a décerné, en mars 2014, le prix « Best french asset management company », basé sur la méthodologie APT, au titre des performances réalisées par l’ensemble de sa gamme sur quatre ans.
  18. 18. Arkéa Banque Privée La nouvelle activité de banque privée, source de fortes synergies, offre une palette complète d’offres et services pour les clients les plus exigeants.
  19. 19. FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 19 La Banque Privée, une nouveauté au sein de Federal Finance Federal Finance abrite désormais une activité de banque privée, lancée le 25 mars 2013 suite à la cession de la Banque Privée Européenne. Elle s’adresse à une clientèle patrimoniale (dirigeants d’entreprises). Autour d’une trentaine de collaborateurs, Arkéa Banque Privée a, dès sa première année d’existence, contribué significativement à la rentabilité de Federal Finance. Un catalogue complet de services en parfaite synergie avec le Groupe Arkéa Banque Privée s’appuie sur les ressources mutualisées du Groupe Crédit Mutuel Arkéa et de Federal Finance pour proposer une offre haut de gamme et bénéficier de l’expertise du Groupe en gestion d’actifs et de passifs. Transmission, succession, optimisation patrimoniale, protection familiale : Arkéa Banque Privée dispose de solutions adaptées pour toutes les problématiques, des simples moyens de paiement aux conseils patrimoniaux les plus sophistiqués, en passant par le crédit ou la gestion du patrimoine immobilier. Parce que l’activité d’investissement de la banque privée s’articule pour beaucoup autour de l’allocation d’actifs, les synergies sont nombreuses. Forts d’une vingtaine d’années d’expérience en moyenne, les gérants d’Arkéa Banque Privée sont les interlocuteurs privilégiés des clients et proposent une offre complète de solutions d’épargne financière dans le cadre d’une architecture ouverte. En fonction des profils de risque, des objectifs d’investissement des clients et de l’environnement économique et juridique, Arkéa Banque Privée propose des solutions sur-mesure grâce à une allocation d’actifs s’appuyant sur une sélection rigoureuse des meilleurs gérants sur toutes les classes d’actifs. Un réseau de distribution privilégié Grâce à un ancrage historique de proximité, Arkéa Banque Privée a développé un réseau d’agences basées à Brest, Rennes, Quimper, Saint-Brieuc et Vannes, ainsi qu’un point de vente à Bordeaux. Les clients du Crédit Mutuel et d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels disposent ainsi d’un point d’entrée privilégié pour accéder aux solutions patrimoniales que propose Arkéa Banque Privée. De même, Arkéa Banque Privée est le distributeur privilégié des produits d’assurance-vie de Suravenir et des produits d’investissement de Federal Finance Gestion. C’est à ce titre que Arkéa Banque Privée a lancé le contrat d’assurance-vie Excelcius Vie, conçu par Suravenir. En complément, elle s’appuie sur un réseau de partenaires reconnus pour leur expertise dans leurs domaines d’activités respectifs. Création d’Arkéa Banque Privée le 25 mars 2013 La banque par excellence
  20. 20. développement commercial Federal Finance a su accélérer encore son développement au cours de l’année 2013, collectant auprès de l’ensemble de ses clientèles, à travers ses deux sociétés de gestion : Schelcher Prince Gestion, désormais filiale à hauteur de 85 % de Federal Finance, et Federal Finance Gestion.
  21. 21. Federal Finance figure dans le top 10 de la collecte en France en 2013 (source Europerformance) FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 21 Schelcher Prince Gestion a connu une année exceptionnelle, bénéficiant d’un milliard d’euros de souscriptions nettes, dont 700 millions sur ses OPCVM ouverts, tandis que Federal Finance Gestion a fait mieux que résister au recul du marché français des OPCVM, collectant 500 millions d’euros en fonds de trésorerie ouverts, ses encours dans ce domaine progressant de 11,8 % à 8,4 milliards d’euros (contre une baisse de 13 % du marché). Du côté de Schelcher Prince Gestion, l’homogénéité de la gamme a permis une bonne répartition de cette collecte, entre les obligations convertibles, à hauteur d’un tiers, et les produits de taux, court terme, aggregate (souverains et corporate) et high yield, à hauteur des deux tiers. Pour sa part, Federal Finance Gestion a en particulier continué à séduire les grandes entreprises, à la recherche de produits monétaires de qualité. Et la clientèle de particuliers des réseaux du groupe Crédit Mutuel Arkéa, dans un contexte adverse, n’a pas été en reste. Outre le succès des fonds à formule, tel Autofocus 7 (80 millions de collecte), le nouveau fonds de gestion patrimoniale, lancé début 2012 sous la forme d’un fonds d’allocation flexible basé sur un modèle quantitatif, Federal multi Patrimoine, a confirmé son attrait et recueilli 170 millions d’euros de collecte. Par ailleurs, les mandats gérés pour le compte de clients privés haut de gamme, issus des réseaux et de courtiers en ligne, dont en particulier Fortunéo, ont atteint un encours de près de 300 millions d’euros. C’est ainsi que Federal Finance, fort de ses expertises variées et complémentaires, se développe sur tous ses marchés, s’appuyant sur les réseaux du groupe, mais aussi sur des partenaires en distribution externe (conseillers en gestion de patrimoine indépendants, courtiers en ligne…). La clientèle des grands comptes (investisseurs institutionnels et grandes entreprises) est servie à travers des savoir-faire distinctifs, fruits des synergies existantes entre Federal Finance Gestion (en particulier obligations investment grade et monétaire) et Schelcher Prince Gestion (en particulier high yield et convertibles). Dans ce cadre, les mandats ainsi que les fonds dédiés à des institutionnels ont aussi poursuivi leur montée en puissance, avec près de 400 millions d’euros collectés auprès des mutuelles régionales du côté de Federal Finance et des caisses de retraite Agirc Arrco du côté de Schelcher Prince Gestion. En matière d’épargne salariale, 2013 a aussi été une année de développement, malgré les mesures de déblocage exceptionnel décidées par le gouvernement. Federal Finance, qui fait partie de la vingtaine de sociétés de gestion françaises offrant une prestation complète en épargne salariale, a ainsi ouvert plus de 700 Plans d’Épargne Salariale auprès de grandes entreprises, PME et TPE. Elle représente aujourd’hui 60 000 salariés. La majorité des FCPE de la gamme met désormais en oeuvre une stratégie ISR. À l’international, la stratégie initiée en 2012 commence à porter ses fruits, puisque les objectifs pour l’année 2013 ont même été dépassés. Des partenariats avec des distributeurs et des banques ont été mis en place en Europe du Sud comme en Europe du Nord. En Belgique et au Luxembourg, les banques privées et les institutionnels sont approchés en direct. Autant de jalons encourageants pour poursuivre un développement solide, assis sur des expertises diverses au service d’une large variété de clientèle. Encours de 41,3 milliards d’euros
  22. 22. 74,8 millions d’euros Produit net bancaire chiffres clés* 22,4 millions d’euros Résultat net globalisé encours 41,3 milliards d’euros Capital Investissement 189 millions d’euros encours fonds ISR 700 millions d’euros collecte fonds ISR 185 millions d’euros 16e société de gestion française sur 488 (sur la base des encours - source AFG) nombre de fonds 121 FEDERAL FINANCE chiffres clés * avec intégration de Schelcher Prince Gestion en 2010 et Arkéa Banque Privée en 2013.
  23. 23. encours de 2009 à 2013 (en milliards d’euros) 41,3 57,4 29,3 2009 2010 2011 2012 2013 2009 2010 41,3 36,2 32,8 34,4 2009 2010 2011 2012 2013 2009 2010 2011 2012 2013 FEDERAL FINANCE – rapport annuel 2013 – 23 nombre de collaborateurs 167 nombre d’entreprises en épargne salariale 5 700 36 milliards d’euros Répartion encours Federal Finance Gestion 24 % 24 % 76 % gestion collective (OPCVM) gestion sous mandat 76 % gestion collective (OPCVM) gestion sous mandat 36,2 32,8 34,4 44,3 nombre de clients Arkéa Banque Privée 2 700 44,3 57,4 54,9 60,9 74,8 29,3 Produit Net Bancaire de 2009 à 2013 (en millions d’euros)
  24. 24. FEDERAL FINANCE, SA à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 20 747 030 euros. Siège social : 1, allée Louis Lichou - 29480 LE RELECQ-KERHUON. Adresse postale : BP 97 - 29802 BREST CEDEX 9. Siren 318 502 747 RCS Brest Société de courtage d¹assurances immatriculée à l¹ORIAS, n° 07001802. Établissement de crédit agréé par l¹Autorité de Contrôle Prudentiel. TVA : FR 53 318 502 747. Conception : - Crédit photos : Getty Images www.federal-finance.fr 1 allée Louis Lichou – 29480 Le Relecq-Kerhuon Tél. : 09 69 32 00 32 L’année 2013, placée sous le signe du développement et de la performance, renforcée par l’expertise de nos équipes, ouvre la voie de la réussite pour l’exercice 2014.

×