Mécanisme de Financement Mondial en soutien à
Chaque Femme Chaque Enfant
Planification Familiale dans le contexte du Dossi...
Aperçu de la Séance
2
• Aperçu de Planification Familiale 2020 (PF2020)
• Plans de Mise en Œuvre Chiffré du PF: L’Expérien...
3
• Planification Familiale 2020 (PF2020) résulte du Sommet de Londres de
2012. Les gouvernements, les ONG, le secteur pri...
4
Pourquoi la Planification Familiale?
5
VOIR LE
DOCUMENT
FOURNI
Onze raisons d’investir dans la planification familiale - A...
NOMBRE D’UTILISATEURS SUPPLÉMENTAIRES DE LA
CONTRACEPTION MODERNE EN 2015
0
20,000,000
40,000,000
60,000,000
80,000,000
10...
ROUE D’ACTIONS
DU PF2020
ENGAGEMENT DES
GOUVERNEMENTS
Engagement: Objectifs des pays
pour accélérer la progression et
appu...
Plan de Mise en Œuvre Chiffré: Apprendre du PF2020 et des Partenaires
8
• Aligner les buts et les objectifs de toutes les ...
Étape 1. Évaluation Diagnostique – Sénégal
Quels sont les indicateurs et les sources de données pertinents?
9
• Niveau nat...
Présentation des CIP par le Dr. Bocar Daff, Ministre de la Santé, Sénégal
Espace Réservé pour la présentation du Dr. Bocar...
Étape 2. Identification des Obstacles et des Défis
Quels sont les obstacles les plus importants qu’il faut prioriser?
11
O...
Étape 3: Identification et adaptation des approches basées
sur des preuves pour dépasser les obstacles spécifiques
12
• Re...
Travail de Groupes
Quelques questions pour le travail des groupes nationaux :
• Comment la priorisation a été abordée dans...
Travail de Groupes
Mesures concrètes pour Avancer
• Comment le CIP peut-il être intégré dans l’approche plus large de la
S...
Questions et Discussions
15
Annexe1: Application au Niger
16
• Population jeune, taux de dépendance élevé
• Forte fertilité actuelle et des adolescent...
Étape 1: Évaluation diagnostique – Niger
17
• Niveaux Désagrégés:
Urbain / Rural
Différences entre zones rurales et urbain...
Étape 2: Identification des Obstacles et des Défis: Niger
18
Obstacles du Côté de la Demande? Obstacles du Côté de l’Offre...
Étape 3: Identification et adaptation des approches basées sur des preuves pour
dépasser les obstacles spécifiques: Niger
...
Annexe 2: Approches Basées sur des Preuves
20
Enseignements en matière de conception politique et
programmatique, recomman...
ENSEIGNEMENTS: CONCEPTION RECOMMANDATIONS: INVESTISSEMENTS
INDICATEURS POUR LES RETOURS
SUR INVESTISSEMENT PRÉVUSPROGRAMME...
ENSEIGNEMENTS: CONCEPTION RECOMMANDATIONS: INVESTISSEMENTS
INDICATEURS POUR LES RETOURS
SUR INVESTISSEMENT PRÉVUSINTERVENT...
ENSEIGNEMENTS: CONCEPTION RECOMMANDATIONS: INVESTISSEMENTS
INDICATEURS POUR LES RETOURS
SUR INVESTISSEMENT PRÉVUSSANTÉDESN...
Footer Information2
ENSEIGNEMENTS: CONCEPTION RECOMMANDATIONS: INVESTISSEMENTS
INDICATEURS POUR LES
RETOURS SUR INVESTISSE...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant – Jour 4 – Planification Familiale dans le contexte du Dossier d’Investissement de la SRMNEA

125 vues

Publié le

Une présentation émanant de l'Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en Soutien à Chaque Femme Chaque Enfant qui a eu lieu à Nanyuki au Kenya.

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
125
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant – Jour 4 – Planification Familiale dans le contexte du Dossier d’Investissement de la SRMNEA

  1. 1. Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant Planification Familiale dans le contexte du Dossier d’Investissement de la SRMNEA
  2. 2. Aperçu de la Séance 2 • Aperçu de Planification Familiale 2020 (PF2020) • Plans de Mise en Œuvre Chiffré du PF: L’Expérience du Sénégal (CIP) • Étapes pour une incorporation du PF dans le dossier d’investissement de la SRMNEA 1.Évaluation diagnostique 2.Identification des obstacles et des défis 3.Recensement des options de conception afin de dépasser les obstacles 4.Consulter les CIP • Exemple: Application au Nigeria • Travail de Groupes: Questions et Étapes Concrètes pour effectuer un Suivi
  3. 3. 3 • Planification Familiale 2020 (PF2020) résulte du Sommet de Londres de 2012. Les gouvernements, les ONG, le secteur privé et les fondations se sont engagés à aborder les obstacles politiques, financiers et de prestation de la Planification Familiale dans 69 pays. • Le but établi est de fournir un accès, sans coercition et sans discrimination, à des contraceptifs salvateurs à 120 millions de femmes et d’enfants supplémentaires . • Cette stratégie est conçue afin de constituer un élan pour le continuum de soins plus large de la Santé de la Reproduction, de la Mère, du Nouveau- né, de l’Enfant et de l’Adolescent (SRMNEA). Bilan | Sommet de Londres 2012
  4. 4. 4
  5. 5. Pourquoi la Planification Familiale? 5 VOIR LE DOCUMENT FOURNI Onze raisons d’investir dans la planification familiale - Accélérer la réalisation des ODD PRÉSENTATION SUR LE PF2020 PRÉPARÉE POUR L’ATELIER DU GFF DE LA BANQUE MONDIALE NAIROBI, KENYA 2 Novembre 2015 Facilitée par: Monica Kerrigan, Conseillère Sénior, PF2020 *Présentation basée sur le Document préparé en 2015 par le Bureau sur la Population et la Santé Reproductive de USAID/Washington actuellementsous presse
  6. 6. NOMBRE D’UTILISATEURS SUPPLÉMENTAIRES DE LA CONTRACEPTION MODERNE EN 2015 0 20,000,000 40,000,000 60,000,000 80,000,000 100,000,000 120,000,000 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 Historic Trend Trend in Upcoming Progress Report FP2020 Goal Nombre d’utilisateurs supplémentaires en 2015 34.5 m Réf. Juillet du Sommet de Londres de 2015 24.4 m Estimation Rapport d’Avancement Nov. 2015 17.9 m Tendance Historique 21.2 millions proviennent des engagements des pays Déficit de 10.1 millions Tendances Historiques Tendances dans le prochain Rapport d’Avancement But du PF2020
  7. 7. ROUE D’ACTIONS DU PF2020 ENGAGEMENT DES GOUVERNEMENTS Engagement: Objectifs des pays pour accélérer la progression et appuyer la qualité, l’accès et l’équité Leadership: identification aux niveaux fédéral, étatique et local des défenseurs du PF ALIGNEMENT DES PARTIES PRENANTES Engagement: Engagement actif des secteurs public et privé ainsi que de la société civile Coordination: Comité coordonne les activités des parties prenantes TRANSPARENCE & REDEVABILITÉ Redevabilité: Partenaires locaux et mondiaux travaillant ensemble pour suivre les engagements pris, documenter les résultats et assurer la progression des promesses PLAN & POLITIQUES NATIONALES Planification: Développement par le gouvernement et les parties prenantes locales de plans de mise en œuvre chiffrés et basés sur des preuves (CIP) Droits: Promotion de la qualité, du volontarisme, de l’équité, des jeunes et des populations difficiles d’accès Politiques: Élimination des obstacles et accélération pour un accès équitable à travers des politiques MOBILISATION DE RESSOURCES Mobilisation de ressources: les donateurs et les pays alignent leurs ressources pour financer les interventions prioritaires; les déficits de financement sont identifiés MISE À L’ÉCHELLE Exécution: Les plateformes publiques, sociales et du secteur privé étendent la qualité ainsi que l’accès à l’information, aux services et au matériel Innovation: Nouvelles solutions testées pour rendre les produits et les services plus abordables, plus accessibles et axés sur les clients. SUIVI & GESTION DE LA PERFORMANCE Données et Analyse: Données collectées et analysées de manière systématique pour suivre la performance et ajuster les programmes si nécessaire WWW.FAMILYPLANNING2020.ORG INFO@FAMILYPLANNING2020.ORG @FP2020GLOBAL CORE PARTNERS
  8. 8. Plan de Mise en Œuvre Chiffré: Apprendre du PF2020 et des Partenaires 8 • Aligner les buts et les objectifs de toutes les parties prenantes: accès, qualité, équité et choix • Le processus de consultation des parties prenantes contribue à la réussite globale: besoins de partenariat publics et privés pour l’offre et la demande afin d’obtenir un changement transformationnel • Le CIP doit se baser sur des preuves et aborder les obstacles/utiliser les diagnostics et les analyses afin d’identifier des solutions, optimisant les investissements ainsi que l’impact. • Le suivi et la gestion de la performance sont fondamentaux pour le suivi des progrès réalisés et l’ajustement des interventions des programmes. • Les CIP peuvent être utilisés pour identifier les déficits de financement dans le cadre de la mobilisation des ressources- priorités et, les déficits doivent être intégrés dans le processus du GFF. • Les CIP doivent être des documents qui évoluent; ils sont utilisés par le gouvernement, les donateurs et les parties prenantes afin d’amener un changement • Nous avons besoin de données nouvelles sur le PF, du Track20, PMA2020, EDS, EGIM, etc. Et, nous devons mettre l’accent sur une utilisation actuelle des données afin de raffiner nos plans d’investissement et procéder à des ajustements programmatiques.
  9. 9. Étape 1. Évaluation Diagnostique – Sénégal Quels sont les indicateurs et les sources de données pertinents? 9 • Niveau national • Niveaux désagrégés – ex: • Urbain/rural • Régional • Niveau d’éducation • Quintile de richesse/revenus du ménage • Âge • Sources de données: • EDS • EGIM • Projections Démographiques Mondiales (structure des âges, projections futures)
  10. 10. Présentation des CIP par le Dr. Bocar Daff, Ministre de la Santé, Sénégal Espace Réservé pour la présentation du Dr. Bocar Daff, Ministère de la Santé 10
  11. 11. Étape 2. Identification des Obstacles et des Défis Quels sont les obstacles les plus importants qu’il faut prioriser? 11 Obstacles du Côté de la Demande? Obstacles du Côté de l’Offre? • Disponibilité • Accessibilité physique • Accessibilité financière • Qualité • Non-discrimination • Confidentialité • Redevabilité • Participation Forte demande pour des enfants • Propres désirs • Désir des familles • Normes sociales sur la fertilité et les rôles liés au genre • Normes sociales sur la sécurité à un âge avancé Mode de prestation • Sources des méthodes et services (formation sanitaire, communauté, domicile) • Réalités géographiques • Sources d’information – SIGS /SIG (cela s’appliquerait à la fois au côté de la demande et au côté de l’offre) Forte mortalité infantile Chaîne d’approvisionnement • Matériel contraceptif (méthode mixte) • Systèmes d’information • Logistique Manque de connaissances/connaissances limitées sur • Les raisons d’utiliser le PF • Une prise de décision éclairée • Options disponibles • Effets secondaires potentiels et mesures d’atténuation • Services disponibles et localisation • Coûts Ressources humaines pour la santé • RHS disponibles pour fournir des informations sur le PF, prester des services et aiguiller • RHS formées en matière de conseil; assurer un choix volontaire • RHS formées pour prester des méthodes spécifiques; effectuer un suivi; effets secondaires et complications • Mécanismes pour l’assurance qualité Financement
  12. 12. Étape 3: Identification et adaptation des approches basées sur des preuves pour dépasser les obstacles spécifiques 12 • Recenser les obstacles qui restreignent les meilleures pratiques pertinentes et, adapter au contexte national – Étude de cas sur le Niger – Comment appliquer l’approche analytique • Références pour des approches basées sur des preuves – quelques exemples : – Banque Mondiale: Population and Development in the Sahel: Policy Choices to Catalyze a Demographic Dividend - – USAID: HIPs for family planning – OMS/PSMNE - Success Factors- Country Case Studies Synopsis
  13. 13. Travail de Groupes Quelques questions pour le travail des groupes nationaux : • Comment la priorisation a été abordée dans les CIP? • Rôle du Secteur Privé – quels seraient les rôles des secteurs public et privé dans la mise en œuvre du CIP; comment seront-ils déterminés? • Sur la base du diagnostic systématique, quels sont les défis supplémentaires qui doivent être considérés tout en effectuant les activités ci-dessus? • Quel est le processus d’assurance qualité suivi par les CIP? Quels enseignements peuvent en être tires. 13
  14. 14. Travail de Groupes Mesures concrètes pour Avancer • Comment le CIP peut-il être intégré dans l’approche plus large de la SRMNEA (Expérience de la Tanzanie)? • Quand et comment les pays activeraient-ils le processus pour l’activité décrite ci-dessus? • Est-ce qu’un appui technique serait requis pour développer un dossier d’investissement intégré pour la SRMNEA? Si possible, veuillez spécifier le type d’appui technique requis. 14
  15. 15. Questions et Discussions 15
  16. 16. Annexe1: Application au Niger 16 • Population jeune, taux de dépendance élevé • Forte fertilité actuelle et des adolescents + fort taux de fertilité voulue (et, en augmentation) • Forts TM<5 et TMI (mais en réduction) • Mariage précoce et procréation précoce • Faible TPC et faibles taux de besoins non-satisfaits Indicateur d’Impact Indicateurs de Résultats Indicateurs de Couverture TFT: 7.6 (7.1 en 2006) Âge moyen à la première grossesse: 18.6 TPC: 12% • Principalement pilules et aménorrhée due à la lactation Taux de Fertilité voulue: 7.4 (6.9 en 2006) Âge moyen au premier mariage: 15.7 Besoins non-satisfaits: 16% Taux de Fertilité des Adolescents: 206 pour 1000 40% des filles âgés de 15-19 ans sont des mères ou enceintes de leur premier enfant Accouchement assisté par un personnel qualifié: 29% TM<5: 127 pour 1000 Espacement moyen des naissances: 31 moins depuis la dernière naissance TMI: 51 pour 1000 TMM: 535 pour 100 000
  17. 17. Étape 1: Évaluation diagnostique – Niger 17 • Niveaux Désagrégés: Urbain / Rural Différences entre zones rurales et urbaines (83% vivent en zones rurales): • Âge Adolescents défavorisés en termes d’information, d’accessibilité physique, d’accessibilité financière, de pouvoir décisionnel et en matière de prestation de services appropriés • Niveau d’éducation Indicateurs substantiellement meilleurs avec une éducation secondaire+ Urbain Rural TFT 5.6 8.1 TPC 27% 10% Besoins non-satisfaits 17% 16% Accouchement assisté par un personnel qualifié 83% 21%
  18. 18. Étape 2: Identification des Obstacles et des Défis: Niger 18 Obstacles du Côté de la Demande? Obstacles du Côté de l’Offre? • Disponibilité • Accessibilité physique • Accessibilité financière • Qualité  Forte demande pour des enfants  Mauvaise Répartition des centres de santé  implications pour le mode de prestation: • Clinique communautaire de soins primaires • Prestation à domicile  Fort taux de mortalité infantile (mais en diminution)  Questions liées à la chaîne d’approvisionnement  non-disponibilité de matériel contraceptif abordable  21 pour cent des femmes ont stipulé que le besoin d’obtenir la permission de leurs maris a créé des problèmes lorsqu’elles ont cherché à se faire soigner  Financement de la santé  remboursements imprévisibles des formations sanitaires, et avec des retards  Manque de connaissances / Connaissances limitées : • 90% des 15-49 connaissent une méthode moderne • 77% 15-19 connaissent une méthode moderne • 40% des utilisateurs actuels connaissent les effets secondaires potentiels  35% des utilisateurs actuels connaissent les mesures d’atténuation  Ressources humaines pour la santé • 86% des non-utilisateurs n’ont pas reçu d’information sur le PF de la part des ASC ou au niveau des formations sanitaires • Manque de constance des pratiques cliniques • Absentéisme du personnel • Manque de confidentialité • Manque d’approches adaptées aux adolescents
  19. 19. Étape 3: Identification et adaptation des approches basées sur des preuves pour dépasser les obstacles spécifiques: Niger 19 Étant donné la faible différence entre le TFT actuel et le TF voulue (augmentant tous deux) et d’autres indicateurs, la priorité immédiate est de dépasser les normes sociales ainsi que les obstacles liés à la connaissance et à l’information, particulièrement dans les zones rurales. • Utiliser un mélange de stratégies du côté de la demande et du côté de l’offre pour dépasser les obstacles Iniquité géographique  Distribution de matériel, d’information et de services au niveau communautaire, engager le secteur privé (ex: ONG, OSC) Éducation en matière de PF au cours des CPN, des visites postpartum, des journées de vaccinations Formation des RHS pour fournir des conseils en matière de PF et prester des services de PF RHS fournissent des services axés sur les jeunes & formations en compétences de vie pour les adolescents Stratégies de CCSC: communication interpersonnelle, discussions communautaires, campagnes médiatiques ciblant les différents membres des ménages et des communautés Éducation sur la SSR dans les écoles
  20. 20. Annexe 2: Approches Basées sur des Preuves 20 Enseignements en matière de conception politique et programmatique, recommandations pour des investissements et, calendrier prévu pour les résultats Référence: Population and Development in the Sahel: Policy Choices to Catalyze a Demographic Dividend
  21. 21. ENSEIGNEMENTS: CONCEPTION RECOMMANDATIONS: INVESTISSEMENTS INDICATEURS POUR LES RETOURS SUR INVESTISSEMENT PRÉVUSPROGRAMMESDEPLANIFICATIONFAMILIALE  Offre + demande a plus d’impact que l’offre seule.  Il est plus indiqué que les membres de la communautés distribuent le matériel et fournissent l’information, plutôt que les agents de santé.  L’éducation sur le PF au cours des CPN, des journées de vaccination ainsi que les formation des infirmières/sagefemmes sont utiles.  Les initiatives réduisant les coûts pour les clients (subsides, bons d’échange) ont augmenté l’adhésion au PF.  Les stratégies de CCSC: programmes radio et TV, discussions communautaires ainsi que le ciblage des hommes augmentent les connaissances et l’adhésion. Court-terme:  Renforcer la distribution communautaire des contraceptifs à travers le système de santé existant.  Intégrer l’éducation sur le PF dans les services de santé existants (paquet de CPN standard, journées de vaccinations).  Développer une stratégie de marketing social/de CCC en partenariat avec les ONG et le secteur privé (lorsque pertinent).  Améliorer le mélange des méthodes Moyen-terme:  Former les membres de la communauté sur le PF et fournir le matériel contraceptif.  Faciliter les campagnes au niveau communautaire, incluant les leaders religieux et les leaders traditionnels. Assurer la participation des hommes.  Introduire des bons d’échange ou d’autres mécanismes de réduction des coûts, particulièrement pour les groupes vulnérables (adolescents, ménages à faible revenu)  Lancer des campagnes médiatiques (radio, TV) sur les questions de PF. Long-terme:  Développer des subsides pour les produits de PF. Court-terme:  Connaissances et attitudes sur le PF et les méthodes contraceptives changées.  Changement dans la taille idéale de la famille, telle que stipulée.  Utilisation de la contraception ainsi que mélange de méthodes traditionnelles et modernes.  Besoins non-satisfaits.  Équité. Moyen terme:  Âge au premier enfant  Espacement des naissances  Taux de fertilité spécifiques à l’âge Long-terme:  Taux de Fertilité Totale (TFT)  Taux de mortalité infantile (TMI)  Taux de mortalité maternelle (TMM)  Participation des femmes à la vie professionnelle
  22. 22. ENSEIGNEMENTS: CONCEPTION RECOMMANDATIONS: INVESTISSEMENTS INDICATEURS POUR LES RETOURS SUR INVESTISSEMENT PRÉVUSINTERVENTIONSLIÉESÀL’ÂGEAUMARIAGE  Fournir une éducation sanitaire aux adolescents (incluant le PF).  Renforcer le soutien social (accompagnement, groupes de paires).  Mener des discussions communautaires et impliquer les leaders traditionnels et religieux.  Formellement (contrats; récompenses) ou informellement (à travers des visites et un dialogue) engager les familles.  Interventions individuelles des paires avec des interventions à base communautaire. Court-terme:  Étendre les programmes pour les jeunes afin d’inclure les thèmes liés au PF, à la santé et à l’éducation.  Développer des programmes d’éducation par les paires parmi les leaders traditionnels et religieux au sujet des mariages précoces. Moyen-terme:  Créer des programmes d’accompagnement et, avec des paires pour les filles vulnérables aux mariages précoces.  Introduire des discussions communautaires sur les mariages précoces Long-terme:  Développer des interventions qui ciblent les familles, de manière informelle et/ou formelle avec des incitations (contrats, récompenses). Court-terme:  Connaissances et attitudes sur le PF et les méthodes contraceptives changées.  Utilisation de la contraception et mélange de méthodes traditionnelles/modernes (parmi les adolescents)  Connaissances et attitudes sur les mariages précoces (légalité, aspects religieux, risques pour la santé – ex: fistule, etc.) changées.  Changement de l’âge idéal pour le mariage/la première grossesse. Moyen-terme:  Âge au mariage/première grossesse  Taux de fertilité spécifique à l’âge Long-terme:  Taux de fertilité totale (TFT)  Taux de mortalité infantile (TMI)  Taux de Mortalité Maternelle
  23. 23. ENSEIGNEMENTS: CONCEPTION RECOMMANDATIONS: INVESTISSEMENTS INDICATEURS POUR LES RETOURS SUR INVESTISSEMENT PRÉVUSSANTÉDESNOUVEAUX-NÉSETDESENFANTS  Fourniture de produits médicaux pour les nouveau-nés et les enfants par la communauté.  Éducation post-partum et groupes de paires pour les soins de santé pour les nouveau-nés.  TMC pour les soins de santé de routine ainsi que pour la santé préventive, ainsi que pour des subsides/supplémentation pour la nutrition. Court-terme:  Intégrer les soins pour les nouveau-nés dans les services postpartum.  Appuyer la distribution communautaire des technologies de la santé pour les enfants, et cela à travers le système de santé existant (vaccins, SRO, soutien nutritionnel, antibiotiques et antipaludiques). Moyen-terme:  Développer de nouveaux mécanismes pour la distribution communautaire de technologies de la santé pour les enfants.  Développer des programmes sociaux – groupes de paires, soutien social – pour un changement de comportement et création de demande en matière de soins des enfants. Long-terme:  Introduire des bons d’échange ou d’autres mécanismes de réduction des coûts pour les soins de santé de routine ainsi que pour la santé préventive des enfants.  Développer des subsides/supplémentation pour les ménages les plus pauvres. Court-terme:  Taux de vaccination  Taux de traitement des maladies infantiles (diarrhée, infections respiratoires) Moyen-terme:  Prévalence des maladies infantiles  Indicateurs anthropométriques (retards de croissance et insuffisance pondérale)  Indicateurs nutritionnels (carences nutritionnelles, anémie) Long-terme:  Taux de mortalité infantile (TMI)  Taux de mortalité des moins de 5 ans (TM<5)  Taux de fertilité total (TFT)
  24. 24. Footer Information2 ENSEIGNEMENTS: CONCEPTION RECOMMANDATIONS: INVESTISSEMENTS INDICATEURS POUR LES RETOURS SUR INVESTISSEMENT PRÉVUS ÉDUCATION  Potentiel pour des changements politiques au cours des années obligatoires de scolarisation.  Les incitations financières (TMC, subsides, transferts en nature) peuvent avoir un impact, particulièrement au cours de la scolarité primaire.  La construction d’une école peut accroître les inscriptions ainsi que la fréquentation.  Il existe avantage de données sur l’école primaire & sur les filles déscolarisées que sur la scolarité secondaire. Court-terme:  Fournir des incitations financières en nature pour la scolarité: subsides pour les uniformes, cantines scolaires, rations alimentaires à ramener à la maison.  Concevoir des programmes avec des évaluations rigoureuses (ex: expériences randomisées) dans le contexte local pour les programmes scolaires ciblant les filles, avec une attention particulière sur la scolarité primaire par rapport à la scolarité secondaire et, mesurer les résultats, incluant les effets sur la fertilité. Moyen-terme:  Renforcer l’infrastructure (construction d’école)  Offrir des subsides gratuits et/ou des TMC pour les groups vulnérables (zones avec de faibles taux d’inscription, les ménages aux revenus les plus faibles). Long-terme:  Changer les politiques pour les années requises de scolarité primaire. Court-terme:  Taux d’inscription, général et par sexe  Taux de fréquentation, général et par sexe Moyen-terme:  Taux de réussite, général et par sexe  Taux d’inscription des garçons par rapport aux  Taux de fertilité spécifiques à l’âge Long-terme:  Taux de fertilité totale (TFT)  Participation des femmes à la vie professionnelle

×