Pour aller plus loin
Pour aller plus loin 151
Pour l’économiste et le sociologue que vous êtes,
que signifie la notion d’innovation ?
J’ai lu avec intérêt les expérienc...
Comment voyez-vous l’évolution du rôle des collectivités ?
Là aussi, la lecture attentive de ce livre est pleine d’enseign...
Glossaire
Pour aller plus loin 157
ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) : ligne d'abonné numérique
à débit asymétriqu...
Association des maires
de France - Mairie 2000
41, quai d’Orsay - 75007 Paris
Tél. : 01 44 18 14 29
ndotres@amf.asso.fr
Fé...
MARSEILLE
François Barou (directeur régional)
Tél. : 04 95 09 69 12
Pascal Chamassian
(DRCL Bouches-du-Rhône - 13)
Tél. : ...
Index géographique des collectivités Index alphabétique des personnalités
Brive-la-Gaillarde-p.16
Mende-p.20
Loches Dévelo...
Conception et réalisation : France Télécom et Les Éditions
30, rue des Épinettes - 75017 Paris - Tél. : 01 40 25 40 50 –
A...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tome 2 : Pour aller plus loin

1 399 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 399
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tome 2 : Pour aller plus loin

  1. 1. Pour aller plus loin Pour aller plus loin 151
  2. 2. Pour l’économiste et le sociologue que vous êtes, que signifie la notion d’innovation ? J’ai lu avec intérêt les expériences relatées dans cet ouvrage. Il faut remercier France Télécom – et les associations d’élus ici réunies – d’avoir mis ces infor- mations à la disposition du plus grand nombre. Au cœur de tout ce qui est dit dans ce livre, comme son titre le souligne avec force, il y a la notion d’innovation. Cette notion mérite d’être précisée. Nous dirons, pour faire vite, que l’innovation est certes technique, – il s’agit alors de nouveaux “outils” pro- posés au consommateur au sens large du terme – , mais qu’elle est égale- ment sociale. On parlera alors d’innovation dans les modes d’organisation, à l’origine de nouvelles façons de vivre et d’un nouvel “être ensemble”. De plus, l’innovationn’adesensquedanslamesureoùelleconcourtàaméliorercequi existe et, bien sûr, n’a de signification que si elle s’impose. Elle traduit donc le nouveau… mais aussi l’efficace. Par ailleurs, et ce livre en est une bonne illus- tration, l’innovation s’inscrit dans un contexte. Ce qui peut être innovant à un endroitnel’estpasforcémentàunautre.Historiquement,Braudelnousabien montré comment, à l’orée des temps modernes, l’innovation suivait le tracé des routes, les voyages des marchands, des intellectuels… Innover, c’est aussi reproduire ce qui a pu se faire ailleurs avec succès. L’innovation corres- pond alors à une série de transferts, à des mutualisations. Il y a en elle une di- mensiond’échange.Àtraverslesrécitsd’expériencesréunisdanscetouvrage, on voit bien l’importance de la durée et la complexité de la diffusion, du trans- fert et de l’appropriation d’une innovation. De fait, il y a véritablement transfert d’innovation quand se met en place un processus d’appropriation, et quand lesacteurssociauxentrentenjeu.C’estalorsqueseproduisentlesvraischan- gements, ceux qui bouleversent des modes de vie jusqu’alors établis. Vous avez consacré de nombreux travaux à la vie participative et à la citoyenneté. Les TIC sont-elles susceptibles de renouveler nos modes collectifs de décision ? Qu’une collectivité crée un site web n’a rien, en 2006, d’exceptionnel ! En re- vanche,chercheràaméliorerladémocratieélectiveendiffusantauprèsdesci- toyens, en “temps réel”, des informations essentielles pour participer à la vie de la cité, est plus innovant. Il s’agit alors de donner un rôle nouveau à chaque acteur de la démocratie locale, dans la perspective d’un passage de la démo- cratie élective à la démocratie participative. Mais peut-on réellement dire qu’il y a une amélioration de la vie démocratique de la cité parce que les citoyens sont invités à participer à un chat ? Il n’en ira ainsi que si leur avis a été intégré à la décision publique. Se met alors en place une gouvernance nouvelle. C’est là que réside l’innovation :dansl’instaurationdeprocessusquipermet- tent aux citoyens d’avoir réellement voix au chapitre, d’intervenir dans la délibération et dans la prise de décision qui va structurer l’espace collectif. Dans la pratique, l’outil technique n’est véritablement innovant qu’à la condi- tionqu’ilsoitfaciled’accès,simpled’utilisationetqu’ils’inscrivedansunmode de décision clair et efficace. On voit bien, d’ailleurs, dans les nombreux exem- ples retenus dans cet ouvrage, que les techniques offrent des potentialités renouvelées, élargissent les espaces d’action, mais laissent entière liberté aux acteurs dans leur manière de les utiliser et d’agir. Ce que montre bien cet ou- vrage – et je suis convaincu qu’il était utile de le faire – c’est que les success stories n’ont qu’un intérêt limité. Ce qui est vraiment intéressant c’est de voir, de comprendre, comment on a pu réaliser quelque chose, comment on a pu avancer, quelles sont les difficultés qu’on a rencontrées. En fait, je suis per- suadé que ce livre va contribuer à de vrais transferts. L’exposé est clair et ces retours d’expériences vont permettre un réel partage de bonnes pratiques. Avec Pour une France innovante - paroles d’élus, le public des collectivités territoriales, élus et fonctionnaires, dispose désormais d’un outil à la fois solide et pédagogique, documenté et agréable à consulter. Alain d’Iribarne, économiste et sociologue, directeur de recherche au CNRS, administrateur de la Maison des Sciences de l’Homme “ Le temps de la connaissance, qui succède au temps de l’information, est lié au développement des usages Pour aller plus loin 153 Avec Pour une France innovante – parole d’élus, le public des collectivités territoriales, élus et fonctionnaires, dispose désormais d’un outil à la fois solide et pédagogique, documenté et agréable à consulter.”
  3. 3. Comment voyez-vous l’évolution du rôle des collectivités ? Là aussi, la lecture attentive de ce livre est pleine d’enseignements. On y voit in vivo comment, de la commune – au niveau le plus décentralisé – jusqu’à l’Union Européenne, à l’échelle supranationale, s’emboîtent les décisions de toutessortes.Lerecentragedesfondsstructurelssurlasociétédelaconnais- sancecorrespond,selonmoi,àunsautqualitatif.Ilvaprovoqueruneexigence nouvelledansl’argumentationpourl’obtentiondecréditsdeplusenplusrares et donc demandant une technicité de plus en plus grande. Les collectivités vont ainsi devoir faire preuve d’une rigueur croissante à l’égard des concep- teurs et des réalisateurs de projets. Vous évoquez la société de la connaissance, en quoi est-elle différente de la société de l’information ? Ilmesemble quece qui, il yadixansenviron,semblait êtredel’ordredela rhé- torique et du slogan est aujourd’hui une réalité. Ce recueil de cas concrets en est une preuve flagrante. Il faut simplement revenir en quelques mots sur les appellationsquevouspointez.Sansentrerdans lesdétails,onpeut direqu’on est passé d’une société de l’information (ou du moins désignée comme telle au cours des années 1990) à une société de la connaissance (au début des années 2000), c'est-à-dire à une société où on ne met plus l’accent sur les ré- seaux et les flux d’information, mais sur les usages, les contenus, les savoirs, la créativité et les processus cognitifs qui leur sont associés. Ce qui me frappe toujours, c’est la puissance de la rhétorique, le poids des mots. En l’occurrence c’est du vocabulaire de l’Union Européenne (UE) dont il s’agit. Dans un premier temps (avec le Livre Blanc de Jacques Delors en 1993 et le rapport Bangmann de 1994) il s’agissait de développer une société de l’information dont on pensait qu’elle était l’un des remèdes contre le chômage demasse.ÀLisbonne,enmars2000,leschefsd'Étatetdegouvernementde l'UE se sont fixés pour objectif de faire de l'Union « l'économie de la connais- sance la plus compétitive et la plus dynamique au monde d'ici à 2010 ». Or, le passagedel’informationàlaconnaissancetraduituneévolutionsubstantielle. Le temps de l’information est lié au temps du développement des réseaux, celui de la connaissance dans lequel nous sommes désormais entrés, est ce- lui du développement des usages, appuyés sur des savoirs partagés. Dans les débats en cours, quel est le rôle des chercheurs en sciences de l’homme et de la société ? Je pense que les chercheurs peuvent contribuer, en lien avec l’entreprise et les acteurs publics, à éclairer un grand nombre de points, parce qu’ils sont susceptiblesdemettreenperspective,àlafoisdansl’espaceetdansladurée, un grand nombre de questions. Par exemple, à la lumière des travaux des his- toriensetdesanthropologues,ilspeuventnousaideràappréhenderladimen- sion de l’innovation : de l’innovation majeure qui bouleverse un système tech- nique ou un système de représentations, à l’innovation au quotidien créatrice de nouvelles pratiques, de nouveaux usages. Par ailleurs, pour les écono- mistes, les sociologues, les politologues ou les philosophes, de nombreuses questions restent posées. S’il y a dix ou douze ans, on s’interrogeait sur les possibilités d’occurrence de cette société de l’information, aujourd’hui on débat sur le contenu de cette société, par exemple sur les libertés publiques enrelationaveclagéolocalisation,ledossiermédical,lesusagesdesdonnées personnelles…, autant de chantiers qui ne peuvent être réglés de façon tech- nocratique et où les sciences sociales apporteront leur nécessaire éclairage. À juste titre, les élus sont vecteurs de l’intérêt général. Il est de leur responsa- bilité historique de faire en sorte que se propagent des éléments nouveaux et que ces éléments produisent de l’efficacité et de la performance. Il est nécessaire cependant de prendre en compte les différences de temporalités. Le temps de l’innovation technique n’est pas celui de la décision politique, qui n’est pas non plus celui de l’appropriation sociale. Il est nécessaire de savoir jongler entre ces tempos et, en cela, les chercheurs en sciences sociales – qu’ilstravaillentdansl’entrepriseoupourlescollectivités–peuventêtredepré- cieux auxiliaires. Ils aident les politiques, comme les entreprises, à ne pas se laisser piéger par les effets de communication, par la rhétorique ou par les effets d’annonce. Or, ce livre prouve bien que le temps social est un temps long. Il décrit une tra- jectoire, il montre comment les choses ont changé, comment depuis dix ans on est passé du désir au réel. La question qui maintenant se pose, est celle de ce que deviendront ces services et ces usages à l’horizon 2016… “Ce livre prouve bien que le temps social est un temps long. Il décrit une trajectoire, il montre comment les choses ont changé, comment depuis dix ans on est passé du désir au réel.” Pour aller plus loin 155
  4. 4. Glossaire Pour aller plus loin 157 ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) : ligne d'abonné numérique à débit asymétrique. La traduction officielle est : “raccordement numérique asymé- trique” (RNA) ou “liaison numérique à débit asymétrique”. Le transport de données utilise des fréquences supérieures à celles d'un signal voix. Les données et le signal voix circulent simultanément sur la même ligne sans interférer (utilisation de fré- quences différentes). Le principe est le même que pour le VDSL et le SDSL mais, dans ce dernier cas, le débit montant est égal au débit descendant. Carte 3G PCMCIA : le Personal Computer Memory Card International Associa- tion(PCMCIA)estunconsortiumfondéen1989parplusde300entreprisesinforma- tiques destiné à encourager le développement de standards et à étendre les capa- cités d'accueil de périphériques des ordinateurs portables. Par extension, une carte PCMCIA est un périphérique au format carte de crédit (54 mm x 85 mm) doté d'un connecteurde68broches,quiaugmentelamémoiredel'ordinateur(cartesdetypeI), permet de le connecter à un réseau (cartes de type II) ou a un disque dur (cartes de type III). Aujourd'hui, PCMCIA n'étudie plus seulement les connexions de péri- phériques aux ordinateurs portables, mais aussi aux appareils photo numériques, caméras et PDAs. La carte 3G, celle de l’offre Business Everywhere d’Orange par exemple, assure des liaisons haut débit en mobilité pour surfer depuis son PC por- table sur Internet, consulter ses courriels, l’intranet, accéder à ses applications de gestion commerciale ou de gestion des stocks, avec le confort du haut débit mobile. Cluster : ensemble d’entreprises innovantes travaillant en coopération, dans un même secteur économique et regroupées sur une même zone géographique (la plus petite unité de stockage sur les disques informatiques). CMS :les systèmes de gestion de contenu ou SGC (de l'anglais Content Manage- ment System ou CMS) sont une famille de logiciels de conception et de mise à jour dynamique de sites Web partageant les fonctionnalités suivantes : permettre à plusieurs individus de travailler sur un même document ; fournir une chaîne de publi- cation (workflow) offrant par exemple la possibilité de mettre en ligne le contenu des documents ; séparer les opérations de gestion de la forme et du contenu ; structu- rer le contenu (utilisation de FAQ, de documents, de blogs, forums de discussion, etc.). Certains CMS incluent le contrôle de version. CPL (courants porteurs en ligne) : technologie qui vise à faire passer de l'information à bas débit ou haut débit sur les lignes électriques en utilisant des tech- niques de modulation avancées. Cybercentre : désigne un espace multimédia, un webcentre, etc. Extranet : réseau utilisant le protocole Internet et permettant à des utilisateurs externes, par exemple, des fournisseurs ou des clients, d’accéder à certaines informations internes d’une entreprise ou d’une collectivité locale. Il est lié à un intra- net et n’autorise aux utilisateurs extérieurs qu’un accès limité à certaines informations. Fibre optique : support acheminant les données numériques sous forme d’impulsions lumineuses. Il se présente sous la forme de câbles composés de fils de silice de diamètre inférieur à celui d’un cheveu qui permet le transport de signaux analogiques ou numériques sur de longues distances. GPRS (General Packet Radio Service) : génération de mobiles intermé- diaire entre le GSM et l’UMTS de troisième génération. Intranet : réseau interne fonctionnant sur les standards Internet, dontl’information n’est à disposition que d’un ensemble de personnes restreint (intranet d’entreprises, de collectivités). Hotspot : I. C'est le raccourci de Wireless Internet Hotspot dont l'équivalent en français est borne Wi-Fi ou point Wi-Fi. Il s'agit alors d'un lieu public à forte affluence et claire- ment délimité (par exemple : café, hôtel, gare...) donnant accès à un réseau sans fil qui permet aux utilisateurs de terminaux mobiles de se connecter facilement à Internet. Début 2006, il y aurait 100 000 hotspots dans le monde. II. On appelle aussi hotspot une zone déterminée d'une page web, qui permet d'activer un lien hypertexte. Ce terme est donc équivalent à "zone sensible" ou "zone cliquable". IPouadresseIP(InternetProtocol):numéroquiidentifiechaqueordinateur sur Internet, et plus généralement, interface avec le réseau de tout matériel informa- tique (routeur, imprimante) connecté à un réseau informatique utilisant le protocole Internet (TCP/IP). M-paiement :technologies liées à l'utilisation commerciale d'un appareil électro- nique portable, téléphone mobile ou assistant personnel. Exemple : acheter une place de cinéma sur allocine.com depuis son téléphone portable UMTS. NFC(NearFieldCommunication):technologiedecommunicationdeproxi- mité (quelques centimètres), le Near Field Communication (communications en champ proche) permet d'échanger des données entre un lecteur et n'importe quel terminal mobile ou entre les terminaux eux-mêmes et ce, à un débit maximum de 424 Kbit/s. Les utilisations sont multiples : un téléphone portable peut se connecter à un ordinateur pour télécharger un fichier, un appareil photo enverra des images à un PDA, un téléviseur échangera des données avec un smartphone... Au-delà, le contrôle d'accès, la billetterie ou les bornes interactives de tout type sont concernés et, à plus long terme, les achats par simple approche d'un terminal pourront avoir lieu (achat d'un produit vendu en distributeur en approchant son téléphone portable de la vitre, par exemple...). PDA : assistant personnel, ordinateur de poche, ou appareil numérique portable, souvent appelé par son sigle anglais PDA pour Personal Digital Assistant. Portail :en informatique, et plus particulièrement sur Internet, un portail web est un type de site ouvrant sur d’autres sites Internet. Il peut être généraliste ou spécialisé (santé, éducation). SDSL (Symmetric Digital Suscriber Line) : technologie DSL symétrique quipermetd'obtenirdeshautsdébitsmaximumde2,3Mbit/sdanslesdeuxsensde communication. La distance maximale entre l'abonné et le central local ne doit pas dépasser 5 kilomètres. , SIG (système d'information géographique) : permet de gérer des don- nées alpha-numériques spatialement localisées, ainsi que les données graphiques en vue d'afficher ou d'imprimer plans et cartes. Ses usages couvrent les activités géomatiques de traitement et diffusion de l'information géographique. TIC(ouNTIC):abréviationdetechnologiesdel’informationetdelacommunication. UMTS (Universal Mobile Telecommunication System) : réseau de transmission pour les téléphones mobiles de troisième génération. L’UMTS peut atteindre des capacités de transmission de 2 Mbit/s (contre 9,6 Kbit/s pour le GSM). Cette norme permet le développement de nouveaux services multimédia de très haut débit et de nouveaux usages, notamment la transmission de vidéos, d’images et de sons. Voix sur IP(parfois appelée téléphonie IP ou téléphonie sur Internet et souvent abrégée en « VoIP » Voice over IP) : technique qui permet de communiquer par la voix via Internet ou tout autre réseau acceptant le protocole TCP/IP. Wap(WirelessAccessProtocol): protocolequipermetd’accéderàInternet à partir de téléphones mobiles et via les assistants personnels PDA. Webmaster (webmestre) : personne chargée de veiller au suivi d'un site Web et à sa mise à jour. Selon que l'éditeur du site est une personne physique ou morale, ou dans ce dernier cas, selon la taille et l'organisation de l'entité, le webmestre peut être uniquement chargé de la mise en page des contenus ou bien cumuler les fonctions de responsable du contenu du site et de technicien. Il a donc, en géné- ral, une bonne connaissance des langages de publication sur le Web (HTML, lan- gages de script, etc.) et une bonne maîtrise des utilitaires correspondants. Wi-Fi (Wireless Fidelity) : la technologie Wi-Fi est le nom commercial de protocoles qui permettent de constituer un réseau Ethernet sans fil (WLAN). Le débit à partager varie, selon le type de protocole utilisé, de 11 à 54 Mbit/s, sur une distance d’une dizaine de mètres à quelques kilomètres. Wimax (Worldwide Interoperability for Microwave Access) : norme technique basée sur le standard international de transmission radio IEEE 802.16. Permet d'émettre et de recevoir des données dans les bandes de fréquences de 2 à 11 GHz. Utilisée comme solution alternative à l'ADSL. Les licences Wimax ont été attribuées par l'ARCEP (Autorité de régulation des communications électro- niques et des postes), région par région, en juillet 2006. WLAN (Wireless Local Area Network) : nom générique pour tout réseau local n'utilisant pas de câbles pour la communication (par voie hertzienne par exemple).
  5. 5. Association des maires de France - Mairie 2000 41, quai d’Orsay - 75007 Paris Tél. : 01 44 18 14 29 ndotres@amf.asso.fr Fédération des maires des villes moyennes 5, rue Jean Bart - 75006 Paris Tél. : 01 45 44 99 61 sophie.dortes@villesmoyennes.asso.fr Association des petites villes de France 42, boulevard Raspail - 75007 Paris Tél. : 01 45 44 00 83 glescolan@apvf.asso.fr France Télécom Direction des relations avec les collectivités locales 6, place d’Alleray - 75535 Paris cedex 15 Tél. : 01 44 44 22 00 pascal.giordano@orange-ft.com Vous êtes intéressé par une initiative présentée dans cet ouvrage et vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas également à contacter votre direction régionale de France Télécom ALPES Jean-Marie Bourgeois (directeur régional) Tél. : 04 76 76 26 50 Alain Dubuc (DRCL Isère - 38) Tél. : 04 76 76 24 59 alain.dubuc@orange-ftgroup.com Stéphane Penin (DRCL Savoie - 73, Haute-Savoie - 74) Tél. : 04 50 89 04 25 stephane.penin@orange-ftgroup.com 28, chemin du Vieux-Chêne - 38240 Meylan ALSACE Jean-François Thomas (directeur régional) Tél. : 03 88 52 67 53 Michel Stern (DRCL Bas-Rhin - 67, Haut-Rhin - 68) Tél. : 03 88 52 64 09 michel.stern@orange-ftgroup.com 1, rue Fritz-Kiener - 67074 Strasbourg cedex AQUITAINE Brigitte Audy (directrice régionale) Tél. : 05 56 90 37 13 Bernard Vauriac (DRCL Dordogne - 24) Tél. : 05 53 13 13 61 bernard.vauriac@orange-ftgroup.com Arnaud Delaroche (DRCL Gironde - 33) Tél. : 05 57 14 10 09 arnaud.delaroche@orange-ftgroup.com Jean-Marc Colin (DRCL Lot-et-Garonne - 47) Tél. : 05 53 67 34 19 jeanmarc.colin@orange-ftgroup.com Éric Léger (DRCL Landes - 40, Pyrénées-Atlantiques - 64) eric.leger@orange-ftgroup.com 22, rue du château-d'Eau - 33731 Bordeaux cedex 09 AUVERGNE Jean-François Groslier (directeur régional) Tél. : 04 73 30 38 00 Brigitte Allegrette (DRCL Allier - 03, Cantal - 15, Haute-Loire - 43) Tél. : 04 73 30 35 17 brigitte.allegrette@orange-ftgroup.com Gilles Auriel (DRCL Puy-de-Dôme - 63) Tél. : 04 73 30 32 28 gilles.auriel@orange-ftgroup.com 5, rue Entre-les-Deux-Villes 63962 Clermont-Ferrand cedex 9 BOURGOGNE Martine Dery (directrice régionale) Tél. : 03 80 72 73 00 Olivier Bisiaux (DRCL Côte-d'Or - 21, Nièvre - 58) Tél. : 03 80 72 75 71 olivier.bisiaux@orange-ftgroup.com Stéphanie Paillard (DRCL Saône-et-Loire - 71, Yonne - 89) Tél. : 03 83 72 73 67 stephanie.paillard@orange-ftgroup.com 21, boulevard Voltaire - BP 88007 - 21080 Dijon cedex 9 BRETAGNE Renan L'Helgoualc'h (directeur régional) Tél. : 02 99 01 45 24 Jean-Yves Kersalé (DRCL Côtes-d'Armor - 22, Finistère - 29) Tél. : 02 98 76 35 64 jeanyves.kersale@orange-ftgroup.com Alexandre Dufour (DRCL Ille-et-Vilaine - 35, Morbihan - 56) Tél. : 02 99 01 44 38 alexandre.dufour@orange-ftgroup.com 2, rue de la Mabilais - 35032 Rennes cedex CENTRE VAL DE LOIRE Yves Scaviner (directeur régional) Tél. : 02 38 41 23 88 Bernard Ozon (DRCL Cher - 18, Indre - 36) Tél. : 02 48 27 70 42 bernard.ozon@orange-ftgroup.com Éric Maes (DRCL Eure-et-Loir - 28, Loiret - 45) Tél. : 02 38 41 20 12 eric.maes@orange-ftgroup.com Éric Carnat (DRCL Indre-et-Loire - 37, Loir-et-Cher - 41) Tél. : 02 54 81 80 88 eric.carnat@orange-ftgroup.com 52, rue Eugène-Turbat - 45068 Orléans cedex 2 CHAMPAGNE-ARDENNE Hubert Thiel (directeur régional) Tél. : 03 26 69 71 01 Jean-Luc Fressigné (DRCL Ardennes - 08, Marne - 51, Aube - 10, Haute-Marne - 52) Tél. : 03 26 69 71 81 jeanluc.fressigne@orange-ftgroup.com 50, avenue Patton 51021 Châlons-en-Champagne cedex CORSE Barbara Colin (directrice régionale) Tél. : 04 95 51 82 00 William Puccio (DRCL Corse 2A - 2B) Tél. : 04 95 54 16 06 william.puccio@orange-ftgroup.com BP 419 - 20309 Ajaccio cedex FRANCHE-COMTÉ Daniel Bonnet (directeur régional) Tél. : 03 81 82 53 61 Rachid Belbachir (DRCL Doubs - 25, Jura - 39, Haute-Saône - 70, Territoire de Belfort - 90) Tél. : 03 81 82 51 93 rachid.belbachir@orange-ftgroup.com 4, rue Bertrand-Russell BP 52027 - 25050 Besançon cedex GUADELOUPE Fabienne Hocquard (directrice régionale) Tél. : 05 90 60 20 01 Daniel Laventure (DRCL 971) Tél. : 05 90 60 37 70 daniel.laventure@orange-ftgroup.com Direction territoriale Caraïbes - BP 316 - 97150 Pointe-à-Pitre cedex GUYANE Pascal Labeylie (directeur régional) Tél. : 05 94 39 90 40 3, avenue André-Aron BP 8000 - 97308 Cayenne cedex HAUTS-DE-SEINE Yves Parfait (directeur régional) Tél. : 01 47 21 91 14 Marie-Claude Foucré (DRCL Hauts-de-Seine - 92) Tél. : 01 47 21 95 41 marieclaude.foucre@orange-ftgroup.com 31, place des Corolles - 92098 Paris La-Défense cedex ÎLE-DE-FRANCE OUEST Isabelle Deseille (directrice régionale) Tél. : 01 61 05 10 18 Michel Lecapitaine (DRCL Val d’Oise - 95, Yvelines - 78) Tél. : 01 65 05 10 18 michel.lecapitaine@orange-ftgroup.com 31, place des Corolles - 92098 Paris La-Défense cedex ÎLE-DE-FRANCE SUD ET EST Jacques Vanbaelinghem (directeur régional) Tél. : 01 58 94 14 01 Jean-Paul Berniard (DRCL Seine-et-Marne - 77) Tél. : 01 58 94 10 08 jeanpaul.berniard@orange-ftgroup.com Patrick Chenevarin (DRCL Essonne - 91) Tél. : 01 69 97 25 16 patrick.chenevarin@orange-ftgroup.com Julie Richard (DRCL Seine-Saint-Denis - 93, Val-de-Marne - 94) Tél. : 01 58 94 10 02 julie.richard@orange-ftgroup.com 27, rue Juliette-Savar, Bat C - 94000 Créteil LA RÉUNION Christian Blaize (directeur régional) Tél. : 02 62 20 61 91 Jean-Pierre Hoareau (DRCL 974) Tél. : 02 62 20 61 12 jeanpierre.hoareau@orange-ftgroup.com 2, rue Marcel-Pagnol - BP 2 - 97408 Saint-Denis Messageries cedex LANGUEDOC-ROUSSILLON Jean-Christophe Arguillère (directeur régional) Tél. : 04 67 34 90 00 André Blesson (DRCL Aude - 11, Pyrénées-Orientales - 66) Tél. : 04 68 56 02 27 andre.blesson@orange-ftgroup.com Chantal Poyet DRCL Gard - 30, Hérault - 34, Lozère - 48) Tél. : 04 67 34 92 21 chantal.poyet@orange-ftgroup.com 245, rue de la Galéra CS 84224 - 34097 Montpellier cedex 5 LIMOUSIN POITOU-CHARENTES Hubert Barthélémy (directeur régional) Tél. : 05 49 01 52 00 Dominique Bordas (DRCL mairies+CA Angoulême, Châtellerault, La Rochelle, Niort, Poitiers) Tél. : 05 49 01 56 89 dominique.bordas@orange-ftgroup.com Ghislaine Berrocal (DRCL Charente - 16, Charente-Maritime - 17) Tél. : 05 46 96 87 78 ghislaine.berrocal@orange-ftgroup.com Éric Elchinger (DRCL Corrèze - 19, Creuse - 23, Haute-Vienne - 87) Tél. : 05 55 14 79 04 eric.elchinger@orange-ftgroup.com Robert Rochaud (DRCL Deux-Sèvres - 79) Tél. : 05 49 01 55 54 robert.rochaud@orange-ftgroup.com Alain Daillier (DRCL Vienne - 86) Tél. : 05 49 01 56 55 alain.daillier@orange-fgroup.com 30, rue Salvador-Allende BP 769 - 86030 Poitiers cedex LORRAINE Catherine René (directrice régionale) Tél. : 03 83 53 80 30 Denis Decloquement (DRCL Meurthe-et-Moselle - 54, Moselle - 57, Meuse - 55, Vosges - 88) Tél. : 03 83 53 60 58 denis.decloquement@orange-ftgroup.com 6, av. Paul-Doumer - 54500 Vandœuvre-les-Nancy LYON Denis Roussillat (directeur régional) Tél. : 04 78 63 90 00 Patrick Bouzik (DRCL Ain - 01, Loire - 42) Tél. : 04 78 63 00 56 patrick.bouzik@orange-ftgroup.com Christine Laurent (DRCL Rhône - 69) Tél. : 04 78 63 06 49 christine.laurent@orange-ftgroup.com 141, cours Gambetta - 69424 Lyon cedex 03 Contacts Pour aller plus loin 159 DRCL : directeur des relations avec les collectivités locales
  6. 6. MARSEILLE François Barou (directeur régional) Tél. : 04 95 09 69 12 Pascal Chamassian (DRCL Bouches-du-Rhône - 13) Tél. : 04 95 09 69 13 pascal.chamassian@orange-ftgroup.com 134, avenue de Hambourg BP 380 - 13278 Marseille cedex 03 MARTINIQUE Alexandre Vincent (directeur régional) Tél. : 05 90 60 26 00 Agence Guadeloupe - BP 570 97167 Pointe-à-Pitre cedex MIDI-PYRÉNÉES Mireille Garcia (directrice régionale) Tél. : 05 62 15 86 50 Laurent Tantot (DRCL Haute-Garonne - 31, Gers - 32, Hautes-Pyrénées - 65) Tél. : 05 62 15 87 03 laurent.tantot1@orange-ftgroup.com Annie Algranti (DRCL Ariège - 09, Aveyron - 12, Lot - 46, Tarn-et-Garonne - 82, Tarn - 81) Tél. : 05 62 15 87 04 annie.algranti@orange-ftgroup.com BP 35121 - 31512 Toulouse cedex 5 NORD Laurent Vitoux (directeur régional) Tél. : 03 20 91 54 38 Patrice Lépine (DRCL 59 - 62/Sud-Est) Tél. : 03 28 37 58 57 patrice.lepine@orange-ftgroup.com Pascal Demouilliez (DRCL 59 - 62/Centre) Tél. : 03 20 91 54 71 pascal.demouilliez@orange-ftgroup.com Philippe Beaujard (DRCL 59 - 62/Ouest) Tél. : 03 21 33 16 30 philippe.beaujard@orange-ftgroup.com BP 60229 - 59654 Villeneuve-d'Ascq BASSE-NORMANDIE Jean-Michel Ombrouck (directeur régional) Tél. : 02 31 55 81 00 Sophie Le Bricquir (DRCL Calvados - 14) Tél. : 02 31 55 81 03 sophie.lebricquir@orange-ftgroup.com Patrick Bosquet (DRCL Manche - 50, Orne - 61) Tél. : 02 33 06 24 63 patrick.bosquet@orange-ftgroup.com 6, rue du Recteur Daure BP 26189 - 14065 Caen cedex HAUTE-NORMANDIE Nathalie Deshayes (directrice régionale) Tél. : 02 35 35 70 00 Éric Despreux(DRCL Eure - 27, Seine-Maritime - 76) Tél. : 02 35 35 63 54 eric.despreux@orange-ftgroup.com 95, avenue de Bretagne - 76035 Rouen cedex PARIS Jean-Pierre Dicostanzo (directeur régional) Tél. : 01 55 56 28 92 Philippe Landry (DRCL Paris - 75) Tél. : 01 55 56 29 22 philippe.landry@orange-ftgroup.com 11, rue d'Anjou - BP 445 - 75008 Paris PAYS DE LA LOIRE Nicolas Deschamps (directeur régional) Tél. : 02 40 44 87 00 Dominique Aubrit (DRCL Loire-Atlantique - 44, Vendée - 49, Mayenne - 53, Sarthe - 72) Tél. : 02 40 44 87 02 dominique.aubrit@orange-ftgroup.com Laurence Le Bott (DRCL Maine-et-Loire - 49) Tél. : 02 40 44 87 00 laurence.lebott@orange-ftgroup.com 101, rue de la Gaudinière BP 80211 - 44302 Nantes cedex 01 PICARDIE René Bricau (directeur régional) Tél. : 03 22 49 22 19 Gil Gréhan (DRCL Aisne - 02, Somme - 80/ Est) Tél. : 03 22 49 22 74 gil.grehan@orange-ftgroup.com Francisco Bernabé (DRCL Oise - 60, Somme - 80/Ouest) Tél. : 03 22 49 25 24 francisco.bernabe@orange-ftgroup.com Bâtiment Jules Verne - 20, avenue Paul Claudel 80050 Amiens cedex 1 PROVENCE CÔTE-D'AZUR Jean-Claude Burtin (directeur régional) Tél. : 04 97 12 80 10 Jean-Luc Faraill (DRCL Alpes-Maritimes - 06) Tél. : 04 97 12 80 12 jeanluc.faraill@orange-ftgroup.com Jean-Michel Scotto (DRCL Var - 83) Tél. : 04 94 16 12 09 jmichel.scotto@orange-ftgroup.com 44, avenue Cyrille-Besset - 06184 Nice cedex 02 RHÔNE ET DURANCE Pascale Nicolas (directrice régionale) Tél. : 04 95 09 69 07 Vincent Fernandez (DRCL Alpes-de-Haute- Provence - 04, Hautes-Alpes - 05) Tél. : 04 92 44 40 28 vincent.fernandez@orange-ftgroup.com Bernard Deleuze(DRCL Ardèche - 07, Drôme - 26) Tél. : 04 75 75 30 47 bernard.deleuze@orange-ftgroup.com Jean-Yves Clech (DRCL Vaucluse - 84) Tél. : 04 90 84 84 94 jeanyves.clech@orange-ftgroup.com 740, chemin de Meinajariès - 84913 Avignon cedex 9 Remerciements L'AMF, l'APVF, la FMVM et France Télécom remercient les collectivités, villes petites et moyennes, structures intercommunales et toutes les personnes ayant contribué à cet ouvrage. Et aussi : Anne Gruel ; Dave Hylands ; Pawel Kaczmarski ; Lukasz Lupkowski ; Eileen O'Leary. Crédits Couverture : ville d'Annemasse - ville de Montluçon - ville d’Antibes Juan-les-Pins - service communication de Chambéry Métropole Page 11 : Benoît Tessier / Reuters Pages 16-17 : Brive / Agence Alexis / Luc Olivier / Véronique Daly Pages 18-19 : communauté d’agglomération du Pays de Montbéliard Pages 22-23 : Marc / OTSI Loches-Touraine Côté Sud et S. Larroque / Stela Pages 26-27 : ville de Narbonne Pages 29-30 : ville de Montluçon Pages 34-35 : ville d’Antibes Juan-les-Pins Pages 36-37 : Le Grand Chalon Pages 40-41 : Gilles Garofolin / Caroline Moureaux - service communication de Chambéry Métropole Pages 46-47 : Pascal Colé Pages 54-55 : M. Rufet - service communication - ville de Vitré Pages 58-59 : G. Ringuenoir - ville de Saint-Brieuc Pages 64-65 : ville de Nancy /CHU de Nancy Pages 70-71 : mairie de Rodez Pages 76-77 : Willy Valem - service communication - La Plaine-des-Palmistes Pages 82-83 : ville du Port Pages 88-89 : ville d’Hénin-Beaumont Pages 90-91 : ville de Boulogne-sur-Mer Pages 92-93 : ville de Gap - C. Baile Pages 94-95 : René Podoriezach Pages 96-97 : ville d’Issoudun Pages 98-99 : L’Alsace - droits réservés / Henri Kubler - ville de Kingersheim Pages 100-101 : service communication / AB mairie de Croissy. Pages 104-105 : ville d’Agen Pages 110-111 : ville de Schiltigheim Pages 116-117 : PPC - 4C - LLP et ville de Concarneau Pages 122-123 : communauté d’agglomération Saumur Loire Développement Pages 136-137 : Ph. Gillet - A. Boutillon Pages 124-125 : ville de Saint-Dié-des-Vosges Pages 132-133 : ville de La Garde Pages 140-141 : photothèque de la ville de La Roche-sur-Yon Pages 146-147 : ville de Cork Pour aller plus loin 161
  7. 7. Index géographique des collectivités Index alphabétique des personnalités Brive-la-Gaillarde-p.16 Mende-p.20 Loches Développement-p.22 Caen-p.24 Narbonne-p.26 Développement économique Gestion interne de la collectivité Montluçon-p.30 Gonfreville-l’Orcher-p.46 Villers-lès-Nancy-p.50 Pleurtuit-p.52 Vitré-p.54 Yutz-p.32 Schiltigheim-p.110Morlaix-p.112 Antibes-p.34 Grand Chalon-p.36 Chambéry Métropole-p.40 Tournon-sur-Rhône-p.38 Pays de Montbéliard-p.18 Saint-Brieuc et Lannion-p.58 Saint-Affrique-p.60 Rodez-p.70 Agen-p.104 Gap-p.92 Cœur-de-Maurienne-p.94 Aix-sur-Vienne-p.86 Gueugnon-p.84 Kingersheim-p.98 Langres-p.128 La Roche-sur-Yon-p.140 Conseil général de la Côte-d’Or-p.136 Mayenne-p.134 Conseil général des Hautes-Pyrénées-p.130 La Garde-p.132 Issoudun-p.96 Chambly-p.80 Hénin-Beaumont-p.88 Boulogne-sur-Mer-p.90 Argenton-Château-p.72 Châtelaillon-Plage-p.74 Les Herbiers-p.102 Blanquefort-p.78 La Plaine-des-Palmistes-p.76 Hors Métropole Et ailleurs La Réunion Le Port-p.82 Wrexham-p.144 Cork-p.146 Stoszowice-p.148 CHU de Nancy-p.64 Parthenay-p.62 Baud-p.114 Frontignan-La-Peyrade-p.118 Clisson-p.120 Saumur Loire Développement-p.122 Saint-Dié-des-Vosges-p.124 Pays des Portes de Cornouaille-p.116 Albert Marcel, maire des Herbiers - p.102 Argenton Xavier, maire de Parthenay, président de la communauté de communes de Parthenay - p. 62 Babonneau Jean, adjoint au maire de Clisson, conseiller communautaire, président de l’office de tourisme de la Vallée de Clisson - p. 120 Bailly Alain, maire de Gueugnon, conseiller général de la Saône-et-Loire - p. 84 Bernard-Raymond Pierre, ancien ministre, maire de Gap - p. 92 Bertho Jean-Paul, maire de Baud - p. 114 Bottino Hervé, adjoint au maire de Saint-Jean-de- Maurienne, vice-président de la communauté de communes Cœur-de-Maurienne - p. 94 Boulanger Alain-Bernard, maire de Villeneuve-la-Garenne - p. 106 Bourg-Broc Bruno, maire de Châlons-en-Champagne, député de la Marne, président de la Fédération des maires des villes moyennes - p. 10 Boyer Marc-Luc, maire de La Plaine-des-Palmistes - p. 76 Buckley Ruth, chef du département des Systèmes d’information de Cork (Irlande) - p. 146 Censi Marc, maire de Rodez , président de la communauté d'agglomération du Grand Rodez, président de l'Assemblée des communautés de France - p. 70 Cereijo Patricia, adjointe au maire de La Roche-sur-Yon, en charge de la formation initiale, professionnelle et continue, conseillère régionale des Pays de la Loire - p. 140 Cuvillier Frédéric, maire de Boulogne-sur-Mer, conseiller général, vice-président de la communauté d’agglomération du Boulonnais - p. 90 Dalongeville Gérard, maire d’Hénin-Beaumont - p. 88 Davin Jean Roger, maire de Croissy-sur-Seine - p. 100 De Villepin Dominique, Premier ministre - p. 6 Delmas Jean-Jacques, maire de Mende, conseiller général de la Lozère - p. 20 Fauconnier Alain, maire de Saint-Affrique, conseiller régional Midi-Pyrénées - p. 60 Feltesse Vincent, maire de Blanquefort - p. 78 Fortassin François, président du conseil général et sénateur des Hautes-Pyrénées - p. 130 Françaix Michel, maire de Chambly, député de l’Oise - p. 80 Henry Patricia, adjointe au maire d’Agen, chargée des TIC - p. 104 Hylands Dave, chef du département des systèmes d’information de Wrexham (Pays-de-Galles) - p. 144 Jacquemin Pascal, maire de Villers-lès-Nancy - p. 50 Janet Bruno, conseiller spécial du président de France Télécom, directeur des relations avec les collectivités locales, - p. 12 Joncour Bruno, maire de Saint-Brieuc, président du conseil d'administration du centre hospitalier de Saint-Brieuc - p. 58 Lagarde Jean-Christophe, maire de Drancy, député de la Seine-Saint-Denis - p. 42 Laignel André, ancien ministre, maire d’Issoudun - p. 96 Langenier Jean-Yves, maire du Port, conseiller général de La Réunion - p. 82 Launoy François, maire de Fontaine-Française, conseiller général de la Côte-d’Or - p. 136 Le Brethon Brigitte, maire de Caen, député du Calvados - p. 24 Le Goff Michel, maire de Morlaix, conseiller général du Finistère - p. 112 Le Pensec Louis, ancien ministre, président du pays des Portes de Cornouaille, sénateur du Finistère - p. 116 Leblanc Claude, maire de Mayenne - p. 134 Lecoq Jean-Paul, maire de Gonfreville-l’Orcher, vice-président de la région Haute-Normandie - p. 46 Léonard Jean-Louis, maire de Châtelaillon-Plage, député de Charente-Maritime - p. 74 Leonetti Jean, maire d’Antibes, député des Alpes-Maritimes - p. 34 Leroy Daniel, adjoint au maire de Pleurtuit - p. 52 Lombard Didier, président-directeur général de France Télécom - p. 11 Louault Pierre, président de la communauté de communes Loches Développement - p. 22 Malvy Martin, ancien ministre, président du conseil régional Midi-Pyrénées, président de l’Association des petites villes de France - p. 9 Marchand Jean-Michel, président de la communauté d’agglomération de Saumur Loire Développement, maire de Saumur - p. 122 Martin Patricia, maire adjointe de Frontignan-La-Peyrade, déléguée à l’économie - p. 118 Masdeu-Arus Jacques, maire de Poissy, député des Yvelines - p. 48 Masson Jean-Louis, maire de La Garde, conseiller général du Var, vice-président de la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée - p. 132 Méhaignerie Pierre, ancien ministre, maire de Vitré, député d’Ille-et-Vilaine - p. 54 Mentrier Marc, adjoint au maire de Narbonne, délégué à l’urbanisme et aux nouvelles technologies - p. 26 Minsky Boris, maire de Lucé - p. 138 Morisset Jean-Marie, député, président du conseil général des Deux-Sèvres - p. 72 Muller Alfred, maire de Schiltigheim - p. 110 Murat Bernard, président de la communauté d'agglomération de Brive, maire de Brive, sénateur de la Corrèze - p. 16 Nouaille Daniel, maire d’Aixe-sur-Vienne - p. 86 Ollier Patrick, maire de Rueil-Malmaison, député des Hauts-de-Seine - p. 56 Parpillon Jean-Noël, vice-président de la communauté d’agglomération Chambéry Métropole, chargé de l'information et de la communication - p. 40 Pélissard Jacques, maire de Lons-le-Saunier, député du Jura, président de l’Association des maires de France - p. 8 Péricard Benoît, directeur général du CHU de Nancy - p. 64 Pierret Christian, ancien ministre, maire de Saint-Dié-des-Vosges - p. 124 Pontier Jean, maire de Tournon-sur-Rhône - p. 38 Renard Jean-Michel, adjoint au maire de Langres - p. 128 Renaud André, vice-président du Grand Chalon chargé des TIC - p. 36 Rossinot André, ancien ministre, maire de Nancy, président du conseil d’administration du CHU de Nancy - p .64 Santini André, ancien ministre, maire d’Issy-les-Moulineaux, député des Hauts-de-Seine - p .66 Souvet Louis, président de la communauté d’agglomération du Pays de Montbéliard, maire de Montbéliard, sénateur du Doubs - p. 18 Spiegel Jo, maire de Kingersheim, président de la communauté d’agglomération Mulhouse Sud Alsace - p. 98 Troubat Isabelle, conseillère municipale de Montluçon, déléguée à la communication et aux NTIC - p. 30 Weiten Patrick, maire de Yutz, conseiller général de la Moselle - p. 32 Wild Patryk, maire de Stoszowice (Pologne) - p. 148 Rueil-Malmaison-p.56 Villeneuve-la-Garenne-p.106 Croissy-sur-Seine-p.84 Lucé-p.138 Tourisme,culture et patrimoine Éducation Santé et social Services au public Poissy-p.48 Issy-les-Moulineaux-p.66 Drancy-p.42 Pour aller plus loin 163
  8. 8. Conception et réalisation : France Télécom et Les Éditions 30, rue des Épinettes - 75017 Paris - Tél. : 01 40 25 40 50 – Achevé d’imprimer sur les presses de Gibert Clarey à Tours (37) en novembre 2006, pour le compte de France Télécom, Direction des relations avec les collectivités locales 6, place d’Alleray - 75505 Paris Cedex 15. Dépôt légal en novembre 2006

×