Circulation Vertical
Exposé:
introduction :
• L’escalier est un important
motif architectural servant au
passage des personnes d’un
niveau à un autre, ...
 
   
  

1.a. terminologie:
• La Marche est la partie horizontale « la
ou on marche ».
• la con...
  
    
     
  
 
  
   
  
  
1.b. dimensi...
2. Fonctionnement et différents types d’Escaliers :
2.1 Les escaliers droits en B.A. coulés sur place
Type A: Appuis sur 2...
  
   
 


  
 
  
Paillasse...
Type B: Appuis: mur et limon inférieur.
Caractéristiques
Appuis 1 mur et sur 1 limon inférieur.
Fonctionnement
Béton tendu...




Schéma d’Armature
Schéma Transversale
Détail d’Armature du Limon
Type C Appuis: mur et limon supérieur.
Fonctionnement
Béton tendu en A,B, C. le limon est sollicité à la flexion et à la t...
Type D Appuis: limons latéraux supérieur et inférieur.
Avantages Et Inconvénient
Ceux des cas B et C.
Type E Appuis: limon Axial(central).
Caractéristiques
Poutre centrale de rigidité qui, avec la paillasse, présente une sec...
Type F Escalier sur simple Paillasse.
Caractéristiques
Appuis en partie basse :
-sur une fondation.
-sur une poutre.
-sur ...
Type G Paillasse encastrée dans le mur
Fonctionnement Et Armatures
Chapeaux nécessaires à l’encastrement.
Avantages Et Inc...
Type H Escalier avec Paillasse et un ou plusieurs paliers
Caractéristiques
Palier inférieur.
Palier supérieur.
Palier inte...
2.2 Les escaliers Préfabriqués:
Type A Marches en Encorbellement.
Caractéristiques
Section régulière.
Section non constant...
Type B Limons latéraux à crémaillère avec marches porteuses et contremarches.
Caractéristiques
Elle permet :
-d’utiliser s...
Type C Limons supérieur greffé sur limon inférieur.
Caractéristiques
Les limons préfabriqués
présentent des crémaillères p...
Type D Escaliers avec crémaillères simples.
Caractéristiques
Poutres latérales à crémaillères.
Marches à bords relevés sur...
Type EEscalier sur Limon Central
Caractéristiques
Limon central préfabriqué de section constante avec encastrement à chaqu...
Type E
Escalier à vis
Caractéristiques
Chaque marche armée en console est munie d’un noyau qui permet la solidarisation de...
Comme élément de circulation
vertical on trouve aussi les escaliers
mécaniques. qui ne sont pas
courant et ce si est due a...
3. Réalisation des Escaliers :
3.1 Les escaliers droits
Implantation/Tracé:
Les hauteurs des contremarches
sont portées en...
3.2 Les escaliers Balancés:
il est préférable de faire tourner l’escalier
a droite en montant,ainsi la rampe sera
située d...
AscenseurAscenseur
::
CuvetteCuvette
Comme élément de circulation
verticale on a aussi les ascenseur; si
dessous va suivre...
Local machinerie:Local machinerie:
Vue en plan :Vue en plan :AscenseurAscenseur
::
Coupe transversal :Coupe transversal :
AscenseurAscenseur
::
On peut voir sur cette coupe les
différentes parties ,c’est-à...
Les échelle sont un des élément de
circulation qui sont considéré soit
comme un système de sécurité
dans les bâtiment ou b...
Les rampes
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Escaliers rampes & ascenseurs 03
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Escaliers rampes & ascenseurs 03

5 213 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 213
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
70
Actions
Partages
0
Téléchargements
164
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Escaliers rampes & ascenseurs 03

  1. 1. Circulation Vertical Exposé:
  2. 2. introduction : • L’escalier est un important motif architectural servant au passage des personnes d’un niveau à un autre, soumis a de nombreuses contraintes techniques. • L’escalier doit être étudié initialement en même temps que l’ensemble du projet de construction auquel il se rapporte car sa conception et sa disposition peuvent avoir des incidences sur ce dernier.
  3. 3.           1.a. terminologie: • La Marche est la partie horizontale « la ou on marche ». • la contremarche est la partie verticale. • L’emmarchement est la longueur utile de chaque marche. • La ligne de foulée Ligne de passage suivie dans un escalier tournant par des personnes de taille moyenne,généralement tracée a 0.50 m de la ligne de jour. • Le giron est la largeur de la marche prise sur la ligne de foulée(distance horizontale comprise entre chaque nez. • La paillasse dalle en pente supportant marches et contremarches.                • Le mur d’échiffreLe mur d’échiffre est celui qui sertest celui qui sert d’appui à la paillasse.d’appui à la paillasse. • Le colletLe collet est la largeur de la marche duest la largeur de la marche du coté jour.coté jour. • Le limon supérieurLe limon supérieur ou inférieurou inférieur permettent aux marches de prendrepermettent aux marches de prendre appui.appui. • L’échappéeL’échappée est la hauteur de passageest la hauteur de passage sous un obstacle, 2m au minimum.sous un obstacle, 2m au minimum. Un ensemble de marches de palier à palierUn ensemble de marches de palier à palier est uneest une voléevolée. On distingue :. On distingue : -le palier de départ-le palier de départ -le palier d’arrivée.-le palier d’arrivée. Le volume imparti à l’escalier estLe volume imparti à l’escalier est la cagela cage..
  4. 4.                                 1.b. dimensions: • le choix des dimensions résulte de conditions d’utilisation et de la destination de l’ouvrage (habitation, salles de classe, salles de spectacle, etc.). • - Conditions d’accès facile d’un étage à l’autre tant dans le sens montant que descendant. • Pratiquement : • -la hauteur « h » des contremarches se situe entre 14 et 18 cm. • -la largeur « g » se situe entre 25 et 32 cm. • La formule très empirique qui les lie est : 2h+g = m 60 / m / 65 M amplitude moyenne du pas humain. • Echappée de tête minimale: 2.20m pour les entrée et les cages d’immeuble. 2.00m pour les escaliers à l’intérieur d’un appartement.
  5. 5. 2. Fonctionnement et différents types d’Escaliers : 2.1 Les escaliers droits en B.A. coulés sur place Type A: Appuis sur 2 murs. Caractéristiques Appuis :sur 2 murs latéraux, paillasse porteuse 6 à 12 cm d’épaisseur. Ancrage dans le mur d’échiffre. Sens transversal porteur Fonctionnement Dans le sens transversal : Sous la charge P, le risque de fissure a lieu en A et en B. Cause :mise en flexion du béton sous la flexion latérale. Faibles contraintes dues à la petite portée et à la hauteur de la poutre constituée par la paillasse et chaque gradin. Armatures Pour L #1 des Ø 8 suffisent amplement barres de répartition en Ø 6 dans le sens longitudinal. Avantages Et Inconvénient Simplicité de réalisation de l’escalier à condition que les évidements du mur d’échiffre soient prévus ou faciles à réaliser. Stabilité. Rigidité. La méthode de travail consisterait à monter le mur coté jour avant coulage pour obtenir un appui efficace. Principal inconvénient :les évidements à prévoir
  6. 6.                    Paillasse encastrée dans le mur et reposant sur une paroi à l’autre extrémité. Schéma du Système Porteur Schéma d’Armature
  7. 7. Type B: Appuis: mur et limon inférieur. Caractéristiques Appuis 1 mur et sur 1 limon inférieur. Fonctionnement Béton tendu principalement en A et B. Limon sollicité à la flexion longitudinalement et à la compression par Σ à la torsion par la paillasse CA fléchissant sous l’effet des forces Σ P La paillasse étant encastrée à ses 2 extrémités . Armatures Nécessité d’ancrer le limon en partie haute et basse. Avantages Et Inconvénient Le limon présente une difficulté de coffrage (poutre inclinée). Stabilité et rigidité.
  8. 8.     Schéma d’Armature Schéma Transversale Détail d’Armature du Limon
  9. 9. Type C Appuis: mur et limon supérieur. Fonctionnement Béton tendu en A,B, C. le limon est sollicité à la flexion et à la torsion. Si le limon est très rigide, la paillasse se trouve encastrée aux 2 extrémités. Faibles contraintes. Armatures Aciers longitudinaux porteurs pour le limon. Aciers transversaux porteurs pour la paillasse avec des barres de répartition dans le sens longitudinales inférieures du limon. Avantages Et Inconvénient Id° au cas n°2.Le dessous de la paillasse est plan. Le limon supérieur favorise le scellement des garde-corps, ainsi que l’entretien des parements car l’eau ne ruisselle pas en sous face. Difficulté sérieuse de réalisation du limon en raison des redans à prévoir lors du coffrage. Détail d’Armature du Limon
  10. 10. Type D Appuis: limons latéraux supérieur et inférieur. Avantages Et Inconvénient Ceux des cas B et C.
  11. 11. Type E Appuis: limon Axial(central). Caractéristiques Poutre centrale de rigidité qui, avec la paillasse, présente une section transversale en forme de T. Très résistante Fonctionnement Les parties en B.A., de part et d’autre de la poutre, travaillent à la façon d’une console. La poutre est sollicité en flexion torsion suivant la disposition des charges. Armatures Les armatures de la paillasse sont disposées en chapeaux sur la poutre conformément à la fig. Avantages Et Inconvénient Escalier élégant qui permet de franchir de grandes portées. La stabilité est en fonction des ancrages d’extrémité de la poutre. Difficulté de coffrage. Partie en Console Limon Axial Renfort éventuel
  12. 12. Type F Escalier sur simple Paillasse. Caractéristiques Appuis en partie basse : -sur une fondation. -sur une poutre. -sur un palier. En partie haute : -paillasse simplement appuyée. -paillasse relié au plancher de l’étage. Fonctionnement A la jonction de la paillasse et du palier, la barre porteuse tendue provoque la poussée au vide du béton. La paillasse inclinée est sollicitée à la flexion. L’effort normal amené par les charges verticales est équilibré par la réaction d’appui. Armatures Disposition rationnelle des aciers à la jonction paillasse palier. La zone hachurée se trouve comprimée. Les aciers forment mâchoires d’une tenaille serrant le béton. Avantages Et Inconvénient Simplicité de réalisation pour le coffrage et la confection d’armatures. Très économique.
  13. 13. Type G Paillasse encastrée dans le mur Fonctionnement Et Armatures Chapeaux nécessaires à l’encastrement. Avantages Et Inconvénient Le palier peut servir de point d’appui pour les volées. Détails d’Armature d’une Paillasse Le palier est épaissi de façon à obtenir le raccordement Paillasse/Palier par une seule arête. Volée inférieur Arête Poutre Incorporée Acier de répartition Acier principaux Acier éventuels rarement utilisés en pratique
  14. 14. Type H Escalier avec Paillasse et un ou plusieurs paliers Caractéristiques Palier inférieur. Palier supérieur. Palier intermédiaire. Trois points d’appui et trois paliers. Avantages Et Inconvénient Les paillasses simples prenant appuis par l’extrémité d’un palier ou d’une volée peuvent aussi bénéficier d’appuis latéraux permettant la réalisation de poutres palières Type I Escalier à volées superposées. Caractéristiques Cas très fréquent dans les collectifs ou les points d’appuis sont soit : -en extrémité de volée -latéraux. Armatures Compte tenu des solutions précédentes, il est facile de déduire la position des armatures suivant les points d’appui choisis et le fonctionnement de l’ensemble porteur constitué par les paillasses et les paliers.
  15. 15. 2.2 Les escaliers Préfabriqués: Type A Marches en Encorbellement. Caractéristiques Section régulière. Section non constante. Section constante avec retombée en sous face pour coupe larme. Fonctionnement Conditions de stabilité : -contrepoids suffisant pour équilibrer le moment de renversement du aux charges. -si la marche se trouve placée sous une fenêtre, il faut mobiliser grâce aux aciers la masse de matière située sous la marche à placer, par des ancrages. Armatures Identique à celui d’une console. La zone tendue du béton étant en partie supérieure, les aciers y seront Placés. Avantages Et Inconvénient Escalier élégant. Les marches doivent être placées à l’avancement, en même temps que le mur pour permettre un scellement efficace, Fenêtre Marches Encrage dans l’épaisseur du mur Armature Porteuse
  16. 16. Type B Limons latéraux à crémaillère avec marches porteuses et contremarches. Caractéristiques Elle permet : -d’utiliser seulement les marches sans contremarches. -de pré fabriquer marches et contremarches Fonctionnement Les limons travaillent comme des poutres inclinés et les marches comme des éléments fléchis Horizontaux. Avantages Et Inconvénient Facilité de montage et de réparation. Joint d’étanchéité à prévoir à chaque raccordement.
  17. 17. Type C Limons supérieur greffé sur limon inférieur. Caractéristiques Les limons préfabriqués présentent des crémaillères pour le repos des marches et sont conçus de façon à assurer la mise en place des limons Supérieurs dans un même plan vertical. Fonctionnement Poutres inclinées. Marches fléchies. Avantages Et Inconvénient Mise en place aisée. Sous face de la paillasse en redans.
  18. 18. Type D Escaliers avec crémaillères simples. Caractéristiques Poutres latérales à crémaillères. Marches à bords relevés sur 3 cotés. Pas de contremarche Fonctionnement Poutres inclinées à redan. Avantages Et Inconvénient Rapidité,simplicité. Conception rationnelle. Facilité de pose et de réparation.
  19. 19. Type EEscalier sur Limon Central Caractéristiques Limon central préfabriqué de section constante avec encastrement à chaque extrémité. Marches de section variable scellées par des goujons (tige métallique,vissés) dans le limon. Fonctionnement Chaque marche est en encorbellement sur la poutre inclinée. Avantages Et Inconvénient Rapidité de réalisation. Rapidité de mise en place.
  20. 20. Type E Escalier à vis Caractéristiques Chaque marche armée en console est munie d’un noyau qui permet la solidarisation de l’ensemble. Fonctionnement Chaque marche constitue un élément en encorbellement ancré dans le noyau vertical sollicité en compression et en flexion. Avantages Et Inconvénient Rapidité de pose. Nécessité d’une grande Précision lors de la Préfabrication et du tracé lors de la mise en place.
  21. 21. Comme élément de circulation vertical on trouve aussi les escaliers mécaniques. qui ne sont pas courant et ce si est due au coût de pose et surtout celui de la maintenance. Les escaliers Mécaniques(escalators):
  22. 22. 3. Réalisation des Escaliers : 3.1 Les escaliers droits Implantation/Tracé: Les hauteurs des contremarches sont portées en horizontales sur le mur. Les largeurs, du palier et des marches, sont portées en verticales sur le mur. Coffrage: Les solutions classiques sont: 1. par planches longitudinales. 2. Par planches transversales. 3. À l’aide de contre-plaqué. 4. Avec limons inférieurs porteurs.
  23. 23. 3.2 Les escaliers Balancés: il est préférable de faire tourner l’escalier a droite en montant,ainsi la rampe sera située du cote droit de la montée. Si l’on compare un escalier a marches rayonnantes et un escalier convenablement balancé on constate que dans le premier cas le tournant est trop brusque aux collets et que quatre marches se superposent verticalement dans l’angle saillant. 3.3 Bétonnage des escaliers:3.3 Bétonnage des escaliers: Le dosage est de l’ordre de 300Kg /m3 . L’enrobage est obtenu grâce à des cales. L’escalier est coulé par fractions de 4 à 5 marches et quand la totalité est coulée, l’excédent de béton est dégagé sur chaque marche. Les scellement de rampe qui nécessitent des évidements peuvent être prévus.
  24. 24. AscenseurAscenseur :: CuvetteCuvette Comme élément de circulation verticale on a aussi les ascenseur; si dessous va suivre différents éléments qui vont nous permettre de les détailler
  25. 25. Local machinerie:Local machinerie: Vue en plan :Vue en plan :AscenseurAscenseur ::
  26. 26. Coupe transversal :Coupe transversal : AscenseurAscenseur :: On peut voir sur cette coupe les différentes parties ,c’est-à-dire l’emplacement des éléments constituant le système qui permet le bon fonctionnement de ce mode de circulation vertical.
  27. 27. Les échelle sont un des élément de circulation qui sont considéré soit comme un système de sécurité dans les bâtiment ou bien élément de circulation principale comme pour les terrasse les grenier…etc. . Les Échelle:Les Échelle:
  28. 28. Les rampes

×