GRANDE ABONDANCE DE L’OR NOIR, LA DEMANDE SERAIT-ELLE AU RENDEZ VOUS ? 
Le Brent et le WTI sont des commodités très disput...
GRAPHIQUE 1: BRENT VS WTI SPREAD 
Tel que montre le graphique ci-dessous, plusieurs facteurs influencent l’offre du WTI et...
GRAPHIQUE 3: WTI VS BREND PRIX FUTURES 
Comme nous pouvons le constater sur le graphique suivant le marché s’attend à ce q...
Références 
http://adfi4540umoncton.wordpress.com/ 
http://www.cmegroup.com/trading/energy/crude-oil/light-sweet-crude.htm...
Club des Marchands Bleu et Or 
Équipe Brent Vs Wti 
Mamadi Bérété, BAA concentration en finance. 
Aurélie Juste, BAA conce...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

GRANDE ABONDANCE DE L’OR NOIR, LA DEMANDE SERAIT-ELLE AU RENDEZ VOUS ?

1 030 vues

Publié le

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 030
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
716
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

GRANDE ABONDANCE DE L’OR NOIR, LA DEMANDE SERAIT-ELLE AU RENDEZ VOUS ?

  1. 1. GRANDE ABONDANCE DE L’OR NOIR, LA DEMANDE SERAIT-ELLE AU RENDEZ VOUS ? Le Brent et le WTI sont des commodités très disputées sur les marchés locaux et internationaux. Les deux servent de comparaison sur les différents marchés à cause de leur texture et de leurs très grandes demandes sur le marché. Le WTI est reconnu pour être léger et contient très peu de soufre. Il est coté à la bourse de New York. Tandis que le Brent il est moins léger que le WTI mais reste quand même d’aussi bonne qualité. Il est extrait de la mer du nord et est coté sur diverses bourses. Depuis quelques mois, nous constatons sur le marché boursier un phénomène qui n’a pas connu autant d’ampleur depuis quelques années. Que ce soit au niveau du Brent ou du WTI nous remarquons une diminution spectaculaire de ces deux actifs passant d’une fourchette de 125-120 pour se retrouver aujourd’hui entre 85-90. Mais, il faut aussi ajouter qu’il n’y a pas eu que des baisses, ce qui nous permet de dire que la très grande volatilité du pétrole sur le marché reste un point inconnu pour les producteurs et les consommateurs. Cette volatilité peut s’explique de différente manière, mais l’un des points à considérer est la reprise en force du dollar américain sur le marché, selon certains experts. Par le rachat de certains actifs et ayant comme intention d’augmenter le taux d’intérêt, la FED à travers cette nouvelle politique a su redonner du poids au dollars américains mais ce qui a aussi amener une tendance baissière des matières premières , dont celle du secteur de l’énergie. Un autre facteur très important à considérer est la forte production de pétrole sur le marché. Du fait que les États-Unis ont décidé d’exploiter leur (filon) pétrole de détroit, et que la production des pays hors de L’OPEP reste assez forte, nous assistons à une forte augmentation de l’offre du pétrole sur le marché, pourtant la demande n’y ait pas. Vu que les membres des différents pays de l’OPEP ont décidé de garder leur production au niveau actuelle, et que l’économie mondial connait un certain ralentissement, nous pouvons constater également un ralentissement dans la demande du pétrole. Tout cela malgré les crises géopolitique que nous pouvons remarquer, tel que l’isolement de la Russie, la guerre en Irak etc. Tous ces points seraient à l’origine de la diminution du prix du pétrole sur le marché, et selon certaines organisations tel que le FMI, cette situation risque de perdurer jusqu’en mi 2015, vu que les pays producteurs de pétrole n’ont aucune intention de diminuer la quantité offerte et que la demande ne varie presque pas. Et suivant les règles de l’offre et de la demande, le prix du pétrole continuera à baisser sur le marché.
  2. 2. GRAPHIQUE 1: BRENT VS WTI SPREAD Tel que montre le graphique ci-dessous, plusieurs facteurs influencent l’offre du WTI et du BRENT sur le marché mondial. Par exemple les instabilités politiques, les guerres dans certains pays et même le taux de change du dollar américain. Comme nous le savons tous, beaucoup de pays produisent l’or noir, ceux ayant le monopole sont les pays de OPEP. Ces derniers continuent à maintenir leur niveau de production et d’autres producteurs en font de même. Voilà ce qui expliquerait la forte croissance de l’offre. Quant à la demande, elle reste stable, à un niveau plus ou moins constant. Ce processus est à la base de la baisse importante du prix du pétrole plus précisément du BRENT et du WTI sur les marchés. GRAPHIQUE 2: OFFRE ET DEMANDE POUR LES PRODUITS PÉTROLIERS. Prix O O* Q Q* Quantité offerte P* P
  3. 3. GRAPHIQUE 3: WTI VS BREND PRIX FUTURES Comme nous pouvons le constater sur le graphique suivant le marché s’attend à ce que la baisse continue mais qu’elle ne soit pas aussi importante que celle constaté depuis la mi-juin 2014. Selon les prix Futures Une certaine stabilité sera observée pour le WTI qui variera entre 78$/bbl à 80$/bbl tandis que le BRENT se retrouvera dans une fourchette de 82$/bbl à 90$/bbl. Donc la hausse sera plus accentuée sur le BRENT que sur le WTI. Vendredi dernier à la fermeture du marché, le BRENT et WTI se transigeait respectivement à 83.67$/bbl et 79, 05$/bbl. Cela est dû à la légère dépréciation du dollar américain mais aussi aux bonnes nouvelles ayant rapport à la diminution du taux de chômage et l’augmentation du marché de l’emploi aux États-Unis. Pourtant cela reste insuffisant pour permettre une hausse du prix de ces deux commodités, ces facteurs n’ont servi qu’au ralentissement de la diminution des prix. Le point culminant que tout le monde attend est la prochaine rencontre des 12 pays membres de l’OPEP le jeudi 27 novembre 2014. En somme nous pouvons dire que plusieurs facteurs se mettent en place afin de redonner une poussé à la hausse des prix du BRENT et du WTI. Force est de constater que malgré tout, les producteurs ne sont pas très réceptif à diminuer leur production de pétrole. Car bien avant la rencontre de l’OPEP, le secrétaire générale laisse sous-entendre qu’il y a très peu de chance de diminuer la production actuelle de l’organisation. Vu cela, nous pouvons dire que la BRENT et le WTI continueront à baisser jusqu’à atteindre un point d’équilibre où la demande sera en croissance. 72.00 74.00 76.00 78.00 80.00 82.00 84.00 86.00 88.00 90.00 92.00 (Cash) (Dec '14) (Jan '15) (Feb '15) (Mar '15) (Apr '15) (May '15) (Jun '15) (Jul '15) (Aug '15) (Sep '15) (Oct '15) (Nov '15) (Dec '15) (Jan '16) (Feb '16) (Mar '16) (Apr '16) (May '16) (Jun '16) (Jul '16) (Aug '16) (Sep '16) (Oct '16) (Nov '16) (Dec '16) WTI VS BRENT FUTURES PRICES Series1 Series2
  4. 4. Références http://adfi4540umoncton.wordpress.com/ http://www.cmegroup.com/trading/energy/crude-oil/light-sweet-crude.html http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/10/19/20002-20141019ARTFIG00145-prix-du-petrole-la- chute-qui-inquiete.php http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/10/14/20002-20141014ARTFIG00174-la-baisse-des-prix-du- petrole-devrait-se-poursuivre.php http://marketrealist.com/2014/10/why-west-texas-intermediate-oil-prices-continue-fall/ http://www.nasdaq.com/markets/crude-oil-brent.aspx?timeframe=6m http://prixdubaril.com/news-petrole/5290-le-petrole-recule-sous-le-poids-d-un-reb.html http://prixdubaril.com/news-petrole/5334-le-petrole-se-reprend-gr-ce-a-un-l-ger-r.html http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/industry-news/energy-and-resources/low- loonie-offsets-fall-in-price-of-oil/article21358273/ http://www.upi.com/Business_News/Energy-Resources/2014/11/07/WTI-Brent-show-signs-of- life/9211415371040/
  5. 5. Club des Marchands Bleu et Or Équipe Brent Vs Wti Mamadi Bérété, BAA concentration en finance. Aurélie Juste, BAA concentration en finance. Étudiante COOP.

×