1ère vague 2015
du Fonciascope de
l’habitat
(le climat de l’immobilier)
Sondage réalisé par pour
Avril 2015
en partenariat...
2
Méthodologie
Enquête réalisée par l’Institut BVA par Internet, du 7 au 13 avril 2015,
auprès d’un échantillon représenta...
3
Définition des cibles d’analyse
Les cibles présentées dans ce rapport sont définies par leur lien avec l’immobilier et s...
4
Note sur les marges d’erreur
Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges...
5
Principaux enseignements (1/2)
Des Français toujours plus optimistes par rapport au marché de l’immobilier
Pour 56 % des...
6
Principaux enseignements (2/2)
Comparativement à 2014, les Français se montrent légèrement plus optimistes concernant le...
7
7%
9%
11%
13%
38%
38%
39%
43%
34%
31%
33%
25%
21%
22%
17%
19%
Juillet / Août 2014
Septembre / Octobre 2014
Novembre / Dé...
8
Un optimisme qui touche l’ensemble des conditions pouvant inciter
à investir dans la pierre (1/2)
34%
14%
10%
8%
5%
42%
...
9
Pour chacun des points suivants, pouvez-vous indiquer si vous pensez qu’il est très favorable, plutôt favorable,
plutôt ...
10
7%
8%
6%
12%
26%
23%
27%
36%
66%
69%
66%
52%
1%
1%
Juillet / Août 2014
Septembre / Octobre 2014
Novembre / Décembre 201...
11
Ils ne sont d’ailleurs plus qu’un tiers à penser que leur propre
situation financière va se dégrader au cours des 12 pr...
12
14%
14%
7%
7%
5%
85%
85%
92%
92%
94%
1%
1%
1%
1%
1%
Acheter un nouveau logement pour vous et
votre famille (résidence p...
13
Au cours des douze prochains mois, votre foyer a-t-il l’intention de réaliser un ou plusieurs des projets immobiliers
s...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

1ère vague 2015 du Fonciascope de l’habitat (le climat de l’immobilier)

408 vues

Publié le

Selon un sondage Fonciascope de l'Habitat – BVA, les Français sont toujours plus optimistes concernant le marché de l’immobilier. Ils sont 56% à penser que l’année à venir sera une bonne période pour investir contre 45% l’été dernier. Cette amélioration résulte d’une meilleure perception des Français à l’égard de l’ensemble des facteurs décisifs en matière d’investissement. Cette tendance observée fin 2014 se confirme cette année.
www.bva.fr

Publié dans : Immobilier
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
408
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
64
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

1ère vague 2015 du Fonciascope de l’habitat (le climat de l’immobilier)

  1. 1. 1ère vague 2015 du Fonciascope de l’habitat (le climat de l’immobilier) Sondage réalisé par pour Avril 2015 en partenariat avec LEVEE D’EMBARGO VENDREDI 24 AVRIL 7H
  2. 2. 2 Méthodologie Enquête réalisée par l’Institut BVA par Internet, du 7 au 13 avril 2015, auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Recueil Echantillon 1001 personnes âgées de 18 ans et plus ont répondu à l’enquête. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas, appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et statut d’occupation du logement principal après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les résultats de cette enquête font l’objet d’une comparaison avec des résultats enregistrés l’année dernière, dans le cadre de 3 enquêtes réalisées par Internet, entre juillet et décembre 2014. A chaque vague d’enquête, un échantillon représentatif de 1000 Français âgés de 18 ans et plus avait été interrogé.
  3. 3. 3 Définition des cibles d’analyse Les cibles présentées dans ce rapport sont définies par leur lien avec l’immobilier et sont analysées sous deux angles : Propriétaire logement principal : Français qui sont propriétaires de leur logement principal Les cibles immobilières Propriétaire bailleur : Français propriétaires d’un ou plusieurs logements mis en location Locataire : Français locataires de leur logement principal avec parfois une distinction selon que leur location appartienne au secteur social (office HLM) ou au secteur privé (logement appartenant à un particulier ou à une entreprise) Les cibles ayant un projet immobilier pour les 12 prochains mois Projet achat : Français prévoyant de faire l’achat d’un nouveau logement principal, d’une résidence secondaire ou d’un logement à proposer à la location dans les 12 prochains mois Projet vente : Français prévoyant de vendre leur logement principal, leur résidence secondaire ou un logement actuellement mis en location dans les 12 prochains mois Projet transaction : Français prévoyant d’effectuer l’achat ou la vente d’un logement dans les 12 prochains mois (logement principal, résidence secondaire ou logement mis à la location)
  4. 4. 4 Note sur les marges d’erreur Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques. Le tableau ci-dessous présente les valeurs des marges d’erreur suivant le résultat obtenu et la taille de l’échantillon considéré : Taille de l’échantillon Intervalle de confiance à 95% selon le score 5 ou 95% 10 ou 90% 20 ou 80% 30 ou 70% 40 ou 60% 50% 100 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10,0 200 3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1 300 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 400 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 500 1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 600 1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1 700 1,6 2,3 3,0 3,5 3,7 3,8 800 1,5 2,1 2,8 3,2 3,5 3,5 900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 4 000 0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,6 6 000 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4 10 000 0,4 0,6 0,8 0,9 0,9 1,0 Exemple de lecture : Dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.
  5. 5. 5 Principaux enseignements (1/2) Des Français toujours plus optimistes par rapport au marché de l’immobilier Pour 56 % des Français, l’année à venir sera une bonne période pour investir ; seuls 45% partageaient cette idée 10 mois auparavant, soit une progression régulière au fil des mois (+11 points). Notons toutefois que si les Français sont une majorité à se dire optimistes, leur optimisme reste relatif : seuls 13% se montrent tout à fait optimistes quand 43% s’estiment plutôt optimistes. Cette amélioration résulte d’une meilleure perception des Français à l’égard de l’ensemble des facteurs décisifs en matière d’investissement (une tendance observée fin 2014, qui se confirme cette année) Le coût du crédit et le nombre de biens immobiliers sur le marché restent les leviers jugés les plus favorables aujourd’hui en matière d’investissement immobilier, l'évaluation positive de ces deux éléments progresse d’ailleurs de 5 points par rapport à fin 2014, passant respectivement de 71% à 76% et de 65% à 70% d’opinions favorables. Avec une progression de 10 points d’opinions favorables, la baisse des prix au m2 devient un critère de plus en plus déterminant en matière d’investissement immobilier (60% contre 50% en décembre 2014). Même si les Français restent une majorité à estimer que la facilité à obtenir un crédit et la politique fiscale constituent encore des freins à un éventuel investissement immobilier (respectivement 53% et 58% d’opinions défavorables), les perceptions positives évoluent nettement par rapport à fin 2014 en gagnant respectivement 8 et 11 points (46% et 42% d’opinions favorables contre 38% et 31% en décembre 2014).
  6. 6. 6 Principaux enseignements (2/2) Comparativement à 2014, les Français se montrent légèrement plus optimistes concernant leur situation personnelle Par rapport aux 3 mesures réalisées en 2014, on observe une nette amélioration de la perception des Français à l’égard des coûts liés au logement. Si pendant près de 6 mois, les Français étaient deux tiers à estimer que ces coûts allaient augmenter, ils ne sont désormais plus qu’un sur deux à envisager une hausse (52%). Pour autant, ce résultat est avant tout compensé par une progression de l’idée selon laquelle les coûts vont rester stables (36% contre 27% en décembre 2014), la proportion de Français affirmant qu’ils vont diminuer reste marginale (12%). Ce changement de perception s’inscrit dans un optimisme plus global puisque les Français sont moins nombreux qu’en 2014 à envisager une dégradation de leur situation financière. En effet, un tiers estime que sa situation financière va se dégrader au cours des 12 prochains mois, contre 44% en décembre 2014 et 49% en automne 2014). Néanmoins, si les Français tendent à se montrer moins pessimistes vis-à-vis de leur situation financière, ils sont presque aussi peu nombreux que lors des précédentes mesures à penser que celle-ci s’améliorera dans l’année à venir (18%, contre 16% en décembre 2014 et 15% en automne 2014). Les ménages ont donc tendance à anticiper une stabilisation de leur situation financière, qui ne laisse pas présager, pour autant, de futurs projets immobiliers Bien qu’ils aient une vision globalement plus positive du marché de l’immobilier, les Français restent peu disposés à envisager la réalisation d’un projet immobilier à court terme. Ils ne sont que 14% à déclarer vouloir acheter ou louer un nouveau logement, et moins de 10% à envisager de vendre leur logement (7%) ou un logement actuellement mis en location (5%), ou à vouloir acheter un logement pour le louer (7%).
  7. 7. 7 7% 9% 11% 13% 38% 38% 39% 43% 34% 31% 33% 25% 21% 22% 17% 19% Juillet / Août 2014 Septembre / Octobre 2014 Novembre / Décembre 2014 1er trimestre 2015 Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas Des Français de plus en plus optimistes en matière d’investissement immobilier Pensez-vous que les 12 prochains mois soient une bonne période pour investir dans l’immobilier en France ? Base : A tous (juil-août 2014 : 994 / sept-oct 2014 : 1015 / nov-déc 2014 : 1006 / avril 2015 : 1001 personnes) ST/ Oui 56% 47% 45% 45% 47% 50% 56% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Juill./Août 2014 Sept./Oct. 2014 Nov./Déc. 2014 Avril 2015 ST Oui 50% Evolution de juillet 2014 à avril 2015 Avril 2015 Propriétaires (59%) / Bailleurs (67%) Projet transaction (71%)
  8. 8. 8 Un optimisme qui touche l’ensemble des conditions pouvant inciter à investir dans la pierre (1/2) 34% 14% 10% 8% 5% 42% 56% 50% 38% 37% 15% 21% 27% 38% 40% 8% 8% 12% 15% 18% 1% 1% 1% 1% Le coût du crédit Le nombre de biens immobiliers sur le marché Les prix des maisons et appartements au m² La facilité à obtenir un crédit La politique fiscale des pouvoirs publics sur le logement Très favorable Plutôt favorable Plutôt pas favorable Pas favorable du tout (nsp) Pour chacun des points suivants, pouvez-vous indiquer si vous pensez qu’il est très favorable, plutôt favorable, plutôt peu favorable ou pas favorable du tout pour effectuer aujourd’hui un investissement immobilier ? Base : A tous (juillet-août : 994 / sept-oct : 1015 / nov-déc : 1006 / avril 2015 : 1001 personnes) ST/ Favorable 76% 70% 60% 46% 42% ST/ Défavorable 23% 29% 39% 53% 58% Juillet/ Août 2014 Sept./ Octobre 2014 63% 60% 43% 32% 27% 63% 61% 43% 30% 29% Rappels ST/ Favorable Nov./ décembre 2014 71% 65% 50% 38% 31% Avril 2015 Les propriétaires et les Français ayant un projet d’achat dans les 12 prochains mois sont encore plus favorables à l’égard de ces conditions.
  9. 9. 9 Pour chacun des points suivants, pouvez-vous indiquer si vous pensez qu’il est très favorable, plutôt favorable, plutôt peu favorable ou pas favorable du tout pour effectuer aujourd’hui un investissement immobilier ? Base : A tous (juillet-août : 994 / sept-oct : 1015 / nov-déc : 1006 / avril 2015 : 1001 personnes) 63% 63% 71% 76% 60% 61% 65% 70% 43% 43% 50% 60% 32% 30% 38% 46% 27% 29% 31% 42% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% Juill./Août 2014 Sept./Oct. 2014 Nov./Déc. 2014 1er trim. 2015 ST/ Favorable Avril 2015 Le coût du crédit Le nombre de biens immobiliers sur le marché Les prix des maisons et appartements au m² La facilité à obtenir un crédit La politique fiscale des pouvoirs publics sur le logement Un optimisme qui touche l’ensemble des conditions pouvant inciter à investir dans la pierre (2/2)
  10. 10. 10 7% 8% 6% 12% 26% 23% 27% 36% 66% 69% 66% 52% 1% 1% Juillet / Août 2014 Septembre / Octobre 2014 Novembre / Décembre 2014 1er trimestre 2015 Les coûts pour vous loger vont diminuer Les coûts pour loger vont rester les mêmes Les coûts pour vous loger vont augmenter (nsp) Même s’ils restent majoritaires, les Français sont moins nombreux à se montrer pessimistes quant à l’évolution des coûts liés au logement Par rapport aux douze prochains mois, quel sera à votre avis l’évolution du coût pour vous loger (incluant le loyer, le remboursement des emprunts, la fiscalité, les charges dont l’énergie, l’eau, les assurances, les travaux…) ? Base : A tous (juillet-août : 994 / sept-oct : 1015 / nov-déc : 1006 / avril 2015 : 1001 personnes) 7% 8% 6% 12% 66% 69% 66% 52% 0% 50% 100% Juill./Août 2014 Sept./Oct. 2014 Nov./Déc. 2014 Avril 2015 Augmenter Diminuer Avril 2015 Evolution de juillet 2014 à avril 2015 Projet transaction (22%) Locataires (58%)Propriétaires (39%)
  11. 11. 11 Ils ne sont d’ailleurs plus qu’un tiers à penser que leur propre situation financière va se dégrader au cours des 12 prochains mois Pensez-vous qu’au cours des douze prochains mois, la situation financière de votre foyer va… Base : A tous (juillet-août : 994 / sept-oct : 1015 / nov-déc : 1006 / avril 2015 : 1001 personnes) 2% 2% 2% 3% 13% 13% 14% 15% 43% 36% 39% 48% 32% 35% 32% 27% 10% 14% 12% 6% 1% 1% Juillet / Août 2014 Septembre / Octobre 2014 Novembre / Décembre 2014 1er trimestre 2015 Nettement s'améliorer Un peu s'améliorer Rester la même Un peu se dégrader Nettement se dégrader (nsp) ST/ S’améliorer 18% 15% 15% 42% 49% 44% 33% 15% 15% 16% 18% 0% 50% 100% Juill./Août 2014 Sept./Oct. 2014 Nov./Déc. 2014 Avril 2015 Se dégrader S’améliorer ST/ Se dégrader 33% 49% 42% Avril 2015 16% 44% Evolution de juillet 2014 à avril 2015 Projet transaction (36%)
  12. 12. 12 14% 14% 7% 7% 5% 85% 85% 92% 92% 94% 1% 1% 1% 1% 1% Acheter un nouveau logement pour vous et votre famille (résidence principale ou résidence secondaire) Louer un nouveau logement pour vous et votre famille (hors location saisonnière) Vendre votre logement principal ou votre résidence secondaire Acheter un logement pour le proposer à la location Vendre un logement actuellement mis en location Oui Non (nsp) Bien qu’ils aient une meilleure perception de la conjoncture immobilière, les Français ne se montrent pas plus enclins à réaliser un achat ou une vente (1/2) Au cours des douze prochains mois, votre foyer a-t-il l’intention de réaliser un ou plusieurs des projets immobiliers suivants ? Base : A tous (juillet-août : 994 / sept-oct : 1015 / nov-déc : 1006 / avril 2015 : 1001 personnes) 13% 11% 6% 5% 4% 13% 13% 7% 8% 5% Rappels ST/ Oui Juillet/ Août 2014 Sept./ Octobre 2014 16% 11% 8% 7% 5% Nov./ décembre 2014 Avril 2015 Locataires (19%) Locataires (24%) Propriétaires bailleurs (17%) Projet d’achat (30%) Propriétaires bailleurs (17%) Propriétaires bailleurs (19%) Projet d’achat (14%)
  13. 13. 13 Au cours des douze prochains mois, votre foyer a-t-il l’intention de réaliser un ou plusieurs des projets immobiliers suivants ? Base : A tous (juillet-août : 994 / sept-oct : 1015 / nov-déc : 1006 / avril 2015 : 1001 personnes) 13% 13% 16% 14% 11% 13% 11% 14% 6% 7% 8% 7% 5% 8% 7% 7% 4% 5% 5% 5% 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% 18% Juill./Août 2014 Sept./Oct. 2014 Nov./Déc. 2014 1er trim. 2015 ST/ Oui Avril 2015 Acheter un nouveau logement pour vous Louer un nouveau logement pour vous Vendre votre logement (principal ou secondaire) Acheter un logement pour la location Vendre un logement actuellement mis en location Bien qu’ils aient une meilleure perception de la conjoncture immobilière, les Français ne se montrent pas plus enclins à réaliser un achat ou une vente (2/2)

×