RAPPORTD’ACTIVITéS 1
4
PERSPECTIVES
&
Avant - propos du président
Ce rapport d’activités mêle les actions menées en 2014 aux perspectives
que nous entrevoyons p...
2
3
& À travers Initiative Pays de Lorient, une trentaine
d’entreprises nouvellement créées ou reprises par
an bénéficient...
Sommaire
A
CONNAîTRE
pour anticiper
1
CONNAîTRE
et comprendre avant d’agir
CONNAîTRE
pour évaluer les
politiques publiques...
Développer
le territoire
C
P
59
Une agence d’urbanisme
AudéLor est un organisme d’études et de conseils auprès de ses
membres. Elle réalise des missions d...
6
7
Une équipe de 30 personnes
L’agence est composée d’une équipe pluridisciplinaire comprenant
urbaniste, économiste, soc...
La FNAU
La Fédération Nationale
des Agences d’Urbanisme,
la FNAU, qui regroupe 52
organismes, présidée par Jean
Rottner, p...
8
9
Une nouvelle gouvernance
de l’Agence
AudéLor a toujours travaillé au service du territoire en associant
étroitement le...
A
CONNAITRE
L’observation se situe au cœur des
missions d’AudéLor. L’objectif des
collaborateurs d’AudéLor est de donner
d...
10
11
CONNAîTRE
pour anticiper
1
La bonne connaissance du mode d’occupation des sols est un
travail indispensable qu’effectue en permanence l’agence. Il s’...
Foncier économique
locaux d’activités
L’agence a établi un état des lieux précis du foncier économique
et des locaux d’act...
14
15
Les agences bretonnes et la
Chambre de Commerce et
d’Industrie de Bretagne se
sont associées pour disposer
d’un obse...
Dans le cadre d’une convention, Lorient Agglomération, le syndicat
mixte du SCoT, la Chambre d’Agriculture du Morbihan et ...
16
17
Marchés fonciers
de l’espace rural
9 228 ha
Marché
des espaces naturels
7496 ha
Marchés résidentiels,
de loisirs
et ...
AudéLor communiquera de nouveau deux notes de conjoncture
économique. Les données sur le tourisme seront actualisées.
Le d...
18
19
0 5 km
Source : INSEE 2011, CDT Morbihan, CRT Bretagne, CCI Morbihan
43% des nuitées en Bretagne se font du 13/07 au...
Les déplacements
Un observatoire des déplacements permet de disposer de
l’essentiel des indicateurs propres à suivre la mi...
20
21 3
 25
26
8
1
Nombre
d'enquêtés
Destinations des usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération
Sources : ...
L’habitat
Le Programme local de l’habitat pour une agglomération élargie
est en cours. Dès 2014 des cycles de formation on...
22
23
L’immobilier neuf est en recul. Les ventes de
logements collectifs étaient en forte baisse
depuis 2010 alors que le ...
Revenus
données sociales
L’analyse des revenus fiscaux, à travers deux sources (Direction
Générale des Impôts, Insee) perm...
200 000
50 000
10 000
2000
La poursuite de la coopération.
Le suivi de la thèse de Clément Marinos et la publication d’un ...
26
27
200 000
50 000
10 000
2000
communes de plus de 50 000 habitants
communes de 10 000 à 50 000 habitants
communes de mo...
Territoires 2040 :
application à la Bretagne
de la démarche de la DATAR.
En 2010, La DATAR a mobilisé de nombreux experts ...
28
29La Région et les agglomérations dotées de compétences fortes
et étendues.
Spécialisation de l’économie sur des domain...
AudéLor répond aux sollicitations de
ses membres et conduit des études et
réflexions utiles aux décisions à venir.
Elle le...
30
31
CONNAîTRE
et comprendre avant d’agir
2
La désindustrialisation
dans les zones d’emploi
en France depuis 1990
Depuis 1990, l’industrie a perdu 30% de ses effectif...
32
33
Faisabilité d’une filière
bois énergie pour
le pays de Lorient
Depuis une dizaine d’années, les territoires se doten...
Formation
et insertion
L’ insertion des jeunes
Le travail d’analyse des atouts et des obstacles rencontrés par
les jeunes ...
34
35
L’offre de formation professionnelle
constitue un levier important du
développement d’un territoire. Elle
apporte de...
Pays de Lorient
Le diagnostic commercial établi en janvier 2011 a été actualisé en intégrant
notamment les enseignements d...
Lorient
Lanester
Hennebont
Plouay
Guidel
Riantec
Merlevenez
Pont-Scorff
Plœmeur
Quéven
Gestel
Larmor-Plage
Cléguer
Caudan
...
L’évaluation des politiques publiques
est partie intégrante de l’action des
collectivités locales.
AudéLor est à même d’y ...
38
39
Connaître
pour évaluer les politiques publiques
3
Agenda 21
plan climat territorial
AudéLor a réalisé un tableau de bord d’évaluation de l’Agenda 21 de
Lorient Agglomératio...
40
41
Retombées économiques des
évènements touristiques :
La communauté d’agglomération, partenaire
d’évènements qui contr...
AudéLor, en tant qu’agence d’urbanisme
conduit les études et réflexions pour
élaborer et appliquer le Schéma de
Cohérence ...
42
431
AMéNAGER
par la cohérence territoriale
Schéma de COhérence
Territoriale (SCoT)
Le 28 octobre 2013, le Syndicat mixte a prescrit la révision du SCoT
approuvé en 2...
44
45Des secteurs agricoles
stratégiques
Le Syndicat Mixte pour le SCoT du Pays de Lorient a lancé en 2013
la réalisation ...
PERSPECTIVES
									
								
Trame verte urbaine
AudéLor a édité un document intitulé « comment intégrer la trame
verte...
46
47
L’objectif est d’écrire le Projet d’Aménagement et
de Développement Durable du SCoT pour la fin de
l’année.
La conce...
Les activités littorales et maritimes fondent
l’histoire, la géographie et l’économie du
territoire lorientais.
AudéLor ac...
48
492
AMéNAGER
en définissant une politique mer et littoral
GIZC
volet mer du SCoT
La démarche engagée suite à l’appel à projet de la Région Bretagne,
appelée « Gestion Intégrée de l...
50
51
Depuis sa création, l’agence suit attentivement
l’évolution des zones portuaires en raison de
leur caractère stratég...
En tant qu’agence d’urbanisme et
de développement, AudéLor est
sollicitée pour apporter sa contribution
à l’aménagement éc...
52
533
AMéNAGER
en préparant les espaces économiques de demain
Accompagnement
au développement des
zones économiquES
AudéLor relie les données de l’observatoire de zones économiques
ave...
54
55
Le Schéma Directeur des Zones d’Activité économique
établi pour Lorient Agglomération en 2011 fera
l’objet d’une mis...
Conseil de
développement
En 2014, le Conseil de développement du Pays de Lorient a poursuivi
ses travaux sur trois thèmes ...
56
57
L’année 2014 a été une année de transition
au sein de la Technopole de Lorient,
marquée par une restructuration via le
rap...
58
59
Développer
le territoire
Foncier/Immobilier
Pour réaliser son activité, une entreprise a besoin d’une implantation.
Cette évidence recouvre des com...
60
61
5° Ouest
5° Ouest est spécialisé dans les produits de la Mer
décortiqués crus, à froid, grâce à une technologie
rare...
Création
développement
d’entreprise
Les porteurs de projet sont contraints de maîtriser des connaissances
et des variables...
Armement de la Pêche Artisanale
de Keroman, APAK
http://www.armement-apak.fr/nos-produits/
L’histoire est celle d’un armat...
Financement public
Le financement des projets naissants est souvent le cœur de
la problématique. En parallèle de l’accompa...
64
65Redcore
C’est l’histoire d’une rencontre entre un ancien
gendarme, connaisseur du maintien de l’ordre,
et un jeune in...
pépinière d’entreprises
La Pépinière d’Entreprises Lorient Agglomération reçoit les porteurs
de projets dès la phase d’ant...
FabLab
Ce n’est pas d’une nouvelle entreprise dont il
est question mais de la création d’une structure,
certes à la mode, ...
Animation d’entreprise
Faire connaître, apprendre, rencontrer, s’étonner, discuter sont aussi
les missions d’un développeu...
68
69
Web In Lorient
(5-6 novembre 2014, Lorient)
7éme
édition de cet événement maintenant bien
implanté à Lorient. Web In...
Le N°Vert est un guichet unique d’accueil et de contact avec les
porteurs de projet et les entreprises. Le premier objecti...
70
71
PUZZLE LAB
Cette histoire débute lors d’un forum de la création
d’entreprise organisé par l’ARPE (Agence et Réseau
p...
L’année 2014 a été celle de la mise en place de la
nouvelle structure Lorient Technopole intégrée
à la cellule Développeme...
72
73
Les animations 2014
Le SCoT
Atelier N° 10 : Biodiversité
16 janvier 2014
Atelier N° 11 : Biodiversité
30 janvier 201...
Agence d’Urbanisme, de Développement économique et Technopole du Pays de Lorient
12 Avenue de la Perrière - 56324 Lorient ...
Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole
Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole

1 098 vues

Publié le

Rapports d'activités 2014 d'AudéLor et de Lorient Technopole, et perspectives 2015

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 098
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
411
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport d'activités 2014 d'AudéLor et Lorient Technopole

  1. 1. RAPPORTD’ACTIVITéS 1 4 PERSPECTIVES &
  2. 2. Avant - propos du président Ce rapport d’activités mêle les actions menées en 2014 aux perspectives que nous entrevoyons pour 2015. Il se veut également plus lisible en présentant le travail de votre agence à travers des faits marquants et des illustrations plutôt qu’à travers une longue liste de travaux. 2014 une année d’évolution Une évolution dans sa forme et ses missions, puisqu’à l’issue d’un an de travail sur l’élaboration du schéma territorial de l’innovation, la fonction technopolitaine a été intégrée au sein de l’agence afin de renforcer la cohérence des dynamiques économiques et d’offrir ainsi un service plus lisible. Une évolution aussi de sa gouvernance, puisque si AudéLor a toujours travaillé au service du territoire et que les entreprises étaient associées à ses travaux, il est cependant apparu nécessaire de formaliser ce fonctionnement partenarial par une modification de ses statuts. Ainsi, a été créé un Comité d’Orientation Stratégique et de Pilotage (COSPI) espace de dialogue, de concertation et d’impulsion regroupant les membres de l’agence, les entreprises, les consulaires, l’université, bref toutes les composantes de notre territoire. C’est donc dans cette même dynamique que ce rapport d’activité est bâti : rendre lisible et accessible le travail de l’agence, pour diffuser cette culture, pour accentuer cette capacité à travailler ensemble dans le cadre d’un projet de développement cohérent et dynamique de notre agglomération. Enmatièred’aménagement,d’observationetd’études,l’année2014aété marquéeparlelancementdestravauxpréalablesàl’élaborationdufutur SCoT. Travaux sur l’habitat, le commerce, le foncier, les déplacements, le tourisme… autant de sujets qui concernent directement notre quotidien. Par ailleurs, une nouvelle dimension du SCoT a commencé à être explorée par l’agence : notre espace maritime proche, il inclut également la rade et l’embouchure des fleuves côtiers. Notre territoire est un territoire maritime dont il convient désormais d’intégrer toutes les interactions et notamment entre la terre et la mer. Ce travail se poursuivra tout au long de l’année 2015 pour tenir l’échéance d’une mise en œuvre du SCoT pour 2017.
  3. 3. 2 3 & À travers Initiative Pays de Lorient, une trentaine d’entreprises nouvellement créées ou reprises par an bénéficient de prêts à taux zéro sans garantie personnelle. Avec les investissements de la Société Financière Lo- rient Développement (SFLD), l’agence est en mesure d’intervenir en fonds propres au capital de sociétés et notamment de sociétés innovantes. Par ailleurs, la Direction Développement écono- mique et Technopole s’est structurée en filières et en métiers afin de faciliter le parcours des projets économiques : Filière naval et EMR Filière matériaux et nautisme Filière numérique et électronique Filière agro mer et terre Filière éco-activités et énergies Métier de l’accompagnement de la création d’entreprises et notamment innovantes Métier de l’accueil territorial notamment foncier et immobilier Au travers de ce rapide panorama, vous le voyez, les missions d’ AudéLor sont à la fois vastes et utiles pour le territoire. Notre agence fédère les initiatives et doit être facilitatrice du développement local. Parce qu’au quotidien nous nous devons d’avoir les outils pour construire et développer notre territoire, en alliant expertise et conseil, en misant sur la proximité et l’efficacité. En 2015, un autre travail de révision sera conduit, représentant là encore un enjeu stratégique pour notre agglomération : celui du schéma directeur des zones d’activités. Notre territoire bouge, les besoins des entreprises également ; après son adoption en 2011, il est temps d’actualiser ce schéma afin que nos réponses restent adaptées aux besoins économiques locaux. Je ne passerai pas en revue toutes les actions conduites par ce pôle de l’agence, mais certains sujets sont éloquents : le diagnostic commercial, les dynamiques économiques de la Bretagne sud, ou encore les questions relatives à la consommation de foncier, au suivi des copropriétés… Autant de sujets sur lesquels nous avons la chance de bénéficier d’analyses fines qui nous aident dans nos stratégies, au service d’une politique de développement économique mais aussi dans la mise en œuvre de nos politiques publiques. Concernant le second pôle de l’agence, l’accompa- gnement des projets économiques structurants et des entreprises innovantes est son cœur de métier. Elle déploie avec ses partenaires locaux une gamme de services afin de mobiliser toutes les ressources qui permettent aux entreprises de mener à bien leurs projets. Pour atteindre ses objectifs et réaliser ses missions elle s’appuie également sur son réseau de parte- naires privilégiés que sont CREA SA, IPL, SFLD, XSEA, Blue Fish. à travers la pépinière d’entreprises de Soye, une trentaine de sociétés en création ou nouvellement créées sont hébergées et bénéficient de services adaptés à leur activité. Bonne lecture. Norbert Métairie Maire de Lorient Président de Lorient Agglomération Président d’AudéLor
  4. 4. Sommaire A CONNAîTRE pour anticiper 1 CONNAîTRE et comprendre avant d’agir CONNAîTRE pour évaluer les politiques publiques P 11 2 3 P 31 P 39 CONNAîTRE Directeur de la publication : Philippe Leblanche Rédacteur en chef : Reynald Bavay Mise en page : LC Design Lorient Crédits photos : AudéLor, Fotolia, CRTB Imprimeur : Icônes Lorient P 10 B AMénager par la cohérence territoriale 1 AMénager en définissant une politique mer et littoral AMénager en préparant les espaces économiques de demain P 43 2 3 P 49 P 53 Aménager P 42
  5. 5. Développer le territoire C P 59
  6. 6. Une agence d’urbanisme AudéLor est un organisme d’études et de conseils auprès de ses membres. Elle réalise des missions d’intérêt général parmi lesquelles la planification spatiale à travers le SCoT du Pays de Lorient, des observations ou des études stratégiques. Comprendre avant d’agir, connaître pour anticiper, participer à l’évaluation de politiques publiques, aménager le territoire de demain, les objectifs d’AudéLor répondent à une même ambition : proposer les pistes d’un développement durable respectueux des caractéristiques locales. études urbaines, études économiques, aménagement économique : trois pôles constituent la direction de l’aménagement études. AudéLor observe, analyse, enquête, cartographie, anime, projette. Une agence de développement économique Les axes clés de son action sont tournés vers les besoins concrets des acteurs économiques : sécuriser le parcours du porteur de projet. conseiller et orienter. faciliter les démarches. mutualiser. connaître les financements et les organismes. qualifier les projets. assurer l’ingénierie de projet et financière. accompagner l’innovation. animer les filières. Une technopole Cette nouvelle entité, Lorient Technopole, est organisée pour adresser les entreprises des cinq grandes filières présentes sur le territoire : Matériaux - Nautisme, TIC-électronique, Naval - EMR, AgroMer, AgroTerre, éco-activités – énergies Le but est d’accompagner leurs projets en matière d’innovation tout en s’appuyant sur les « métiers » du développement économique. AudéLor intervient à différentes échelles de territoire Pour les communes, à travers des missions de conseils en amont des décisions (stratégie sur l’accueil d’activités économiques, le commerce, l’espace portuaire…) Pour le Pays, le SCoT, le territoire de Lorient Agglomération. C’est le périmètre privilégié des analyses et des observatoires qu’elle conduit. Pour la Bretagne Sud. De Vannes à Quimper, dans une région où figurent deux métropoles, Brest et Rennes, un territoire pertinent se dessine. Il donne lieu à des diagnostics partagés, à des rencontres avec l’envie de travailler ensemble. Pour la Bretagne. Forte de son partenariat avec la Région Bretagne et du réseau des agences de développement et d’urbanisme bretonnes, AudéLor participe à des analyses à l’échelle régionale. à l’échelle nationale, AudéLor est intégrée dans des réseaux nationaux d’experts. Elle $peut conduire des études en coordination avec d’autres agences dans le cadre notamment de la fédération nationale des agences d’urbanisme (FNAU). AudéLor, une agence d’urbanisme, de développement économique, une technopole
  7. 7. 6 7 Une équipe de 30 personnes L’agence est composée d’une équipe pluridisciplinaire comprenant urbaniste, économiste, sociologue, géographe, géomaticien, paysagiste, développeur, aménageur, cartographe, infographiste, communicant. Franck ANTICH Y AMENGUAL, Catherine AUBLE, Patricia BARBIERI, Reynald BAVAY, Christine BOISSONNOT-DELACHIENNE, Anne BRODIN, Sylvie CARADEC, Jean-Patrice COLIN, Laurence DEBACQ, Jean-Christophe DUMONS, Marie-Julie DUPONT-BOUCHER, Danièle EVEN, Rozenn FERREC, Emmanuelle GRIGNY, Régis GUYON, Isabelle JAHIER, Jean-Michel LE BARH, Christian LE CAGNEC, Solen LE CALVE, Brigitte LE GARREC, Bruno LE JOSSEC, Arnaud LE MONTAGNER, Philippe LEBLANCHE, Martine LEPOITTEVIN, Armelle LIVORY-MOSER, Yannig LIVORY, Nadine NICOLAS-MINIER, Gilles POUPARD, Arnaud RENTENIER, Marina RIEUX, Nicolas TEISSEIRE
  8. 8. La FNAU La Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme, la FNAU, qui regroupe 52 organismes, présidée par Jean Rottner, président de l’agence d’urbanisme de la région mulhousienne. Réseau de plus de 1600 salariés, c’est un espace privilégié d’échanges de pratiques professionnelles. AudéLor participe activement aux clubs thématiques (habitat, environnement, économie, urbanisme commercial, communication...) et anime deux d’entre eux : territoires maritimes, économie. La FNAU publie régulièrement des dossiers, rapports et analyses. AudéLor a co-piloté le dossier FNAU n°30 « la Crise l’industrie et les territoires ». La rencontre annuelle de la FNAU avait lieu à Paris sur le thème « à la recherche du bien commun ». AudéLor avec Gilles Poupard, y a animé avec, l’agence de Nancy un atelier sur le thème « économie du partage : quels enjeux pour les territoires ? ». à l’échelle de la Bretagne, AudéLor, participe au réseau des cinq agences de développement et d’urbanisme bretonnes : l’Agence d’Urbanisme du Pays de Brest, Quimper Cornouaille Développement, l’agence d’urbanisme et de développement intercommunal de l’agglomération rennaise, Côte d’Armor Développement. En 2014, le réseau a conduit pour la Région Bretagne une réflexion prospective pour tirer parti des publications de la DATAR (Territoires 2040) et a produit avec l’Insee une étude sur le réseau des aires urbaines. UNE AGENCE EN RéSEAUX RETIS, le réseau des acteurs et territoires de l’innovation AudéLor - Lorient Technopole a intégré RETIS, le réseau national composé des acteurs et territoires de l’innovation. Le réseau est constitué d’une centaine de membres dont : 32 incubateurs, 28 CEEI, 43 Technopoles, 5 pôles de compétitivité. RETIS accompagne et mobilise l’ensemble de ses membres au profit du développement de l’innovation et de l’accompagnement de projets innovants sur le territoire national. Le réseau représente aujourd’hui plus de 800 collaborateurs dans une centaine de structures d’accompagnement, et 10 000 entreprises innovantes accompagnées. Le réseau des 7 technopôles de Bretagne AudéLor est aussi co-fondateur du réseau des 7 technopoles de Bretagne. Cette fédération porte une ambition commune, le développement économique par l’innovation au carrefour de la recherche et de l’entreprise. Le réseau va poursuivre le développement d’outils pour les start-ups et les entreprises innovantes : Ingénierie de projet innovant. Coordination de solutions apportées par l’écosystème (partenaires du financement, pôles compétitivité, la recherche, centres techniques,… ) au service des entreprises. Incubation de start-ups via Emergys, « L’incubateur des 7 technopoles de Bretagne ». Organisation de 7 évènements économiques majeurs sur l’ensemble du territoire breton. Animation de 7 formations à destination des jeunes porteurs de projet innovant sur l’ensemble du territoire breton. Sensibilisation et formation des étudiants à la création d’entreprise avec notamment les « entrepreneuriales Bretagne ». CNER La fédération des agences de développement et des comités d’expansion économique (CNER) Le CNER remplit une double fonction de fédération nationale des agences de développement économique et de lieu de réunion des professionnels du développement économique territorial et de l’aménagement du territoire. AudéLor, en tant qu’agence de développement, a notamment participé à la rencontre annuelle. Elle bénéficie par ce réseau, d’échanges et de rencontres entre professionnels du développement économique territorial.
  9. 9. 8 9 Une nouvelle gouvernance de l’Agence AudéLor a toujours travaillé au service du territoire en associant étroitement les entreprises et le monde économique à ses travaux. Néanmoins, il est apparu nécessaire de formaliser ce fonctionnement partenarial. Après plusieurs mois d’échanges et de travaux entre élus administrateurs de l’agence et chefs d’entreprises, une instance baptisée COSPI – Comité d’Orientation Stratégique et de Pilotage a été créée par voie statutaire en novembre 2014. Émanation du conseil d’administration de l’agence, c’est un espace de dialogue, de concertation et d’impulsion qui regroupe à parité des élus et des chefs d’entreprises, ainsi que l’État, l’Université Bretagne Sud, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Morbihan et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Morbihan. Le COSPI a deux co-présidents : Norbert Métairie, Président d’AudéLor et Jean René Dufief, Président de l’association ERELE – territoire gagnant, (association des entreprises et réseaux du bassin de Lorient). Le COSPI est en charge d’accompagner et d’évaluer les travaux de l’agence, il émet des avis et est force de proposition sur les orientations du programme de travail de l’agence. Des nouveaux statuts AudéLor a adopté en novembre 2014, à l’unanimité de ses membres, des nouveaux statuts. Les principales modifications apportées à la nouvelle rédaction portent sur : l’objet de l’association : création de trois blocs de compétences pour les missions d’agence d’urbanisme, les missions de développement économique, et les missions de la technopole, la suppression du Bureau, ce qui permet de simplifier la gouvernance, le Bureau n’étant pas une instance décisive dans le fonctionnement de l’agence, le renforcement et la structuration de la participation des entreprises aux travaux d’AudéLor à travers la création du COSPI la création de trois collèges de membres : Avec voix délibératives : Un collège de « membres de droit » ayant tous la qualité de personne morale de droit public, Un collège de « membres actifs » : toute personne morale de droit public intéressée aux missions de l’association : les communes et établissements publics Avec voix consultatives : Un collège de « membres associés » : toute personne physique ou personne morale de droit privé, intéressée à l’objet de l’association. Les membres de ce collège participent aux travaux de l’assemblée générale et sur invitation au conseil d’administration avec voix consultative. Des partenariats privilégiés avec les pôles de compétitivité Les grands projets ont vocation à structurer les filières industrielles ou à en faire émerger de nouvelles. Ces projets doivent être en cohérence avec la stratégie de RD du territoire. Ils peuvent couvrir l’ensemble du spectre de la recherche jusqu’à la phase purement industrielle et commerciale. Les pôles de compétitivité ont vocation à soutenir l’innovation. Ils favorisent le développement de projets collaboratifs de recherche et développement (RD) particulièrement innovants. Ils accompagnent également le développement et la croissance de ses entreprises membres grâce notamment à la mise sur le marché de nouveaux produits, services ou procédés issus des résultats des projets de recherche. En permettant aux entreprises impliquées de prendre une position de premier plan sur leurs marchés en France et à l’international, les pôles de compétitivités sont des moteurs de croissance et d’emplois. Pour favoriser l’accompagne- ment de ces filières, l’agence est le relais territorial du Pôle Mer Bretagne – Atlantique et deviendra bientôt celui du pôle EMC² et de l’IRT Jules Vernes. Des synergies sont déjà initiées avec le pôle Images et Réseaux et à terme, le pôle Valorial complètera la stratégie mise en place pour construire des partenariats privilégiés.
  10. 10. A CONNAITRE L’observation se situe au cœur des missions d’AudéLor. L’objectif des collaborateurs d’AudéLor est de donner du sens aux informations, statistiques notamment, dont elle dispose pour aider à comprendre, à appréhender une réalité complexe, à préparer la décision, à évaluer les politiques. Pour cela, l’agence collecte des données, enquête sur le terrain, va à la rencontre des habitants, des touristes, des entreprises, des professionnels et partage ses analyses. A
  11. 11. 10 11 CONNAîTRE pour anticiper 1
  12. 12. La bonne connaissance du mode d’occupation des sols est un travail indispensable qu’effectue en permanence l’agence. Il s’agit de mesurer l’urbanisation, la place occupée par les espaces naturels, boisés, l’agriculture, autant d’informations précieuses pour préparer et plus tard évaluer les documents d’urbanisme, dont le Schéma de Cohérence Territoriale du Pays de Lorient. L’agence dispose de photographies aériennes du territoire effectuées en 2014, de données actualisées sur les valeurs foncières des biens immobiliers et fonciers, et agricoles. AudéLor s’attachera à mesurer très précisément l’évolution des surfaces urbanisées pour le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) et pour le programme local de l’habitat (PLH) de l’Agglomération de Lorient. L’occupation des sols les questions foncières Elle développera un observatoire foncier pour mieux connaître les marchés (prix, volumes échangés, types de biens, qu’ils soient à destination de l’habitat, de l’activité industrielle ou commerciale, de l’agriculture). PERSPECTIVES CNES2012-distributionAstriumservices/Spotsimages 1 - Connaître pour anticiper
  13. 13. Foncier économique locaux d’activités L’agence a établi un état des lieux précis du foncier économique et des locaux d’activités dans le Pays de Lorient de 2010 à 2013. Trois ans après le Schéma Directeur des Zones d’Activité de Lorient Agglomération (Juillet 2011), ce document vise à faire le point sur la consommation de foncier économique et la construction de locaux d’activités. Il compare les évolutions sur la période récente à celle de la période antérieure au schéma (2003 – 2009). L’agence a procédé méticuleusement à un travail de terrain et à l’analyse des permis de construire, supports du document publié en juin 2014 (communication N°66). Des fiches par zone d’activités sont régulièrement publiées et disponibles sur le site internet de l’agence www.audelor.com. Le marché des bureaux a connu un développement important au cours des dernières années et fait l’objet depuis 2010 d’un suivi spécifique et attentif. Un nouvel état des lieux a été dressé et publié (AudéLor, Observatoire n°4, contribution n°65, juin 2014). Le diagnostic a porté sur le volume de constructions et de transactions, le niveau et la nature des locaux disponibles, les prix ainsi que sur les projets en cours. AudéLor a étroitement collaboré avec les agences immobilières Blot Entreprises et Immobilière d’Entreprise ainsi qu’avec les porteurs de projets locaux. Les espaces d’activités économiques, les bureaux
  14. 14. 14 15 Les agences bretonnes et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bretagne se sont associées pour disposer d’un observatoire du foncier en Bretagne. Cette démarche portera notamment sur le foncier économique. L’ensemble des zones d’activités bretonnes sera ainsi passé au crible selon une même méthodologie. AudéLor entamera le recensement des sites « dégradés ou en friche » sur le territoire du Pays de Lorient. L’expérience montre en effet que le traitement des sites nécessite une réflexion en amont sur le lien entre le traitement de la pollution et les objectifs urbanistiques affichés. Un important travail de préparation à l’élaboration des conventions cadre entre l’établissement Public Foncier (EPF Foncier de Bretagne) et les intercommunalités de Bretagne est en cours. Les 5 agences bretonnes parcourent ensemble la Bretagne pour tirer le bilan de l’intervention de l’EPF sur la période 2008- 2014. AudéLor couvrira l’ensemble du département du Morbihan. PERSPECTIVES Lefoncieréconomiqueconsommé2010-2013surlePaysdeLorient Sources : RelevésAudéLor,BDCARTO,IGN Réalisation : AudéLor
  15. 15. Dans le cadre d’une convention, Lorient Agglomération, le syndicat mixte du SCoT, la Chambre d’Agriculture du Morbihan et AudéLor se sont associés pour mettre en œuvre un observatoire de l’agriculture. Cet observatoire mesure la consommation des espaces agricoles et l’évolution de l’activité agricole sur le territoire. En 2014, AudéLor et la SAFER ont coopéré pour se pencher sur le marché foncier agricole. Un bilan des marchés fonciers ruraux sur la période 2003 - 2012 : au regard du nombre de mutations foncières, en surface et en valeur. Il détaille les différents sous-marchés, selon la destination des biens : le marché des terres agricoles, le marché résidentiel, le marché des espaces de loisirs, le marché de l’artificialisation. Ces trois derniers marchés concernent donc des espaces agricoles qui ont changé de destination après la transaction. De 2003 à 2012, 1600 hectares agricoles ont été vendus pour construire du logement, installer des équipements ou aménager des infrastructures. L’activité le foncier agricoles 1 - Connaître pour anticiper Les espaces d’activités économiques, les bureaux
  16. 16. 16 17 Marchés fonciers de l’espace rural 9 228 ha Marché des espaces naturels 7496 ha Marchés résidentiels, de loisirs et de l’artificialisation 1373 ha Divers 359 ha Marché destiné à l’artificialisation (terrains constructibles, équipements, infrastructures, carrières…) 521 ha Marché de l’espace résidentiel et de loisirs 852 ha Marché des espaces de loisirs (lot 1ha) 362 ha Marché des maisons à la campagne (maisons + lot 5ha) 490 ha Marché des espaces non productifs (landes, friches et étangs) 120 ha Marché des terres agricoles 6677 ha Marché forestier notifié 699 ha
  17. 17. AudéLor communiquera de nouveau deux notes de conjoncture économique. Les données sur le tourisme seront actualisées. Le développement économique le tourisme Deux notes de conjoncture ont été réalisées en 2014 et intégrées dans le Barographe et l’éco Actu. AudéLor a présenté cette analyse à plusieurs reprises au cours de l’année auprès de décideurs et acteurs du développement économique local. Une enquête auprès des touristes. L’observation du tourisme doit prendre en compte le point de vue des touristes. AudéLor a mené une enquête au cours de l’été pour identifier les activités appréciées les atouts et les points d’amélioration. La population touristique représente en moyenne 21 % de la population en juillet et août. La quasi-totalité des touristes enquêtés sont satisfaits de leur séjour et conseilleront le Pays de Lorient comme lieu de vacances. PERSPECTIVES 1 - Connaître pour anticiper Poidsdelapopultiontouristiquedu13juilletau23août2014.
  18. 18. 18 19 0 5 km Source : INSEE 2011, CDT Morbihan, CRT Bretagne, CCI Morbihan 43% des nuitées en Bretagne se font du 13/07 au 23/08 (source chiffres clés du CRT) donc le ratio est de 3,9 par rapport à une répartition homogène de la population touristique chaque mois de l’année. 0 5 km 0 5 km Poids de la population touristique Hébergement total (en nbre de lits) Moins de 5% De 5 à 15% De 15 à 35% De 35 à 55% Plus de 55% 11 200 5 600
  19. 19. Les déplacements Un observatoire des déplacements permet de disposer de l’essentiel des indicateurs propres à suivre la mise en œuvre du plan de déplacements urbains (PDU). L’évolution du trafic routier montre que paradoxalement, certain axes ont vu le trafic légèrement diminuer au profit de routes locales, effet sans doute d’une certaine congestion aux heures de pointe. D’ailleurs, le covoiturage se développe. Les aires qui lui sont consacrées sont plus nombreuses même si une majorité des covoitureurs qu’AudéLor a interrogé estime qu’elles sont encore insuffisantes. PERSPECTIVES 1 - Connaître pour anticiper DestinationsdesusagersdesairesdecovoituragedeLorientAgglomération Sources:BDGEOFLA®IGN2013-AudéLor/Réalisation:AudéLor Une compilation de fiches sur la base des données recueillies en 2014 sera publiée. Définir une méthode permettant de mieux appréhender la mobilité des habitants de Lorient Agglomération, d’évaluer la part des modes utilisés et les motifs de déplacements. Zone d’emploi Quimper Zone d’emploi Lorient Zone d’emploi Vannes
  20. 20. 20 21 3 25 26 8 1 Nombre d'enquêtés Destinations des usagers des aires de covoiturage de Lorient Agglomération Sources : BD GEOFLA ® IGN 2013 - AudéLor Réalisation : AudéLor 5000 -5000 1000 -1000 500 -500 Evolution du nombre de véhicule moyen journalier Entre 1996 et 2001 Entre 2001 et 2006 Entre 2006 et 2011 5000 -5000 1000 -1000 500 -500 Evolution du nombre de véhicule moyen journalier Entre 1996 et 2001 Entre 2001 et 2006 Entre 2006 et 2011 5000 -5000 1000 -1000 500 -500 Evolution du nombre de véhicule moyen journalier Entre 1996 et 2001 Entre 2001 et 2006 Entre 2006 et 2011 5000 -5000 1000 -1000 500 -500 Evolution du nombre de véhicule moyen journalier Entre 1996 et 2001 Entre 2001 et 2006 Entre 2006 et 2011 évolution du nombre de véhicule moyen journalier source : CG 56
  21. 21. L’habitat Le Programme local de l’habitat pour une agglomération élargie est en cours. Dès 2014 des cycles de formation ont été proposés aux élus. AudéLor y apporte son regard en mobilisant les informations relatives à l’ensemble des observations qu’elle conduit en partenariat avec l’Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL). Elle apporte donc ses informations sur le marché locatif privé, les marchés des terrains à bâtir, l’accession à la propriété, la demande locative sociale, les marchés de l’immobilier ancien et celui de la construction neuve. Toutes ses analyses ont fait l’objet de publications et d’animations en 2014. 1 - Connaître pour anticiper
  22. 22. 22 23 L’immobilier neuf est en recul. Les ventes de logements collectifs étaient en forte baisse depuis 2010 alors que le prix du m² a fortement augmenté jusque 2012/2013 s’établissant autour de 3200 euros le m² (Barographe N°22). Un nouveau PLH se dessinera. AudéLor, assistant à maîtrise d’ouvrage, y contribuera en apportant son expertise et ses connaissances. Un observatoire des copropriétés doit être mis à l’étude. PERSPECTIVES Les terrains mis en vente sont plus petits et plus rares et presque exclusivement mobilisés par les lotisseurs. La consommation de l’espace étant devenue un objectif majeur des politiques publiques, le marché du foncier s’est adapté (Barographe N°23). Deux tendances ont retenu l’attention :
  23. 23. Revenus données sociales L’analyse des revenus fiscaux, à travers deux sources (Direction Générale des Impôts, Insee) permet une connaissance sur : L’évolution du niveau de revenus, la structure des revenus (salaires, pensions, bénéfices, patrimoines) sur le Pays de Lorient ainsi que leur distribution. Les niveaux de vie sur le Pays de Lorient par tailles de ménages, tranches d’âge, statuts d’occupation, Les niveaux de salaires par catégories socio-professionnelles (communications 58 et 59). Les données sociales issues de la Caisse d’Allocation Familiale permettront de dégager des tendances concernant les bénéficiaires des différentes prestations pour la famille, le logement, le handicap ou la lutte contre la pauvreté. PERSPECTIVES 1 - Connaître pour anticiper
  24. 24. 200 000 50 000 10 000 2000 La poursuite de la coopération. Le suivi de la thèse de Clément Marinos et la publication d’un premier document de l’observatoire de la Bretagne Sud animeront le comité de pilotage composé des principaux acteurs et élus des trois entités territoriales. PERSPECTIVES Le territoire de la Bretagne sud Les trois agences AudéLor, Quimper Cornouaille Développement et Vannes Innovation Promotion Expansion ont entrepris avec l’université de Rennes 2 un travail de recherche sur les réseaux d’entreprises en Bretagne Sud. Il s’agit de comprendre les conditions du développement dans cet ensemble territorial important formant un continuum homogène, hors champ de métropole mais étroitement relié et structuré autour des villes moyennes de Quimper, Lorient et Vannes et de leurs agglomérations. Cette coopération s’est traduite par le soutien commun au projet de thèse « réseaux d’entreprises et développement territorial en Bretagne Sud » mené par Clément Marinos sous la direction de Guy Baudelle. à cette occasion, les agences ont souhaité réaliser un atlas de la Bretagne Sud (décembre 2013), permettant de figurer ses grandes caractéristiques économiques et de développement.
  25. 25. 26 27 200 000 50 000 10 000 2000 communes de plus de 50 000 habitants communes de 10 000 à 50 000 habitants communes de moins de 10 000 habitants communes de plus de 50 000 habitants communes de 10 000 à 50 000 habitants communes de moins de 10 000 habitants Source : INSEE 2011 - Recensement de la population 2010 - BD GEOFLA IGN Réalisation : Agences d’urbanisme et de développement de Bratgne Sud Nombre d’habitants par commune en 2009
  26. 26. Territoires 2040 : application à la Bretagne de la démarche de la DATAR. En 2010, La DATAR a mobilisé de nombreux experts pour décrire les sept « systèmes spatiaux français » en perspective (état des lieux et problématiques) et en prospective. Cet exercice restant théorique, la DATAR a souhaité le partager sur les territoires. C’est dans ce contexte que les cinq agences d’urbanisme et de développement se sont engagées, avec la Région Bretagne, à confronter ces constructions intellectuelles à la réalité bretonne. Quels sont les constats et les scénarios qui font écho avec ce qui est pressenti localement et comment entrent-ils en résonance avec les enjeux et les défis identifiés sur les territoires bretons ? Forts de leurs récents travaux menés à l’échelle régionale (Bretagne à grande vitesse, armature urbaine bretonne…), les agences se sont mobilisées collectivement pour répondre aux attentes suivantes ; Faciliter l’appropriation par les acteurs locaux des réflexions prospectives de la DATAR. Revisiter certains enjeux régionaux au regard des lectures territoriales proposées par la DATAR. Nourrir la réflexion prospective bretonne en proposant notamment quelques images des futurs possibles de la Bretagne. Trois scénarios en sont issus : Scénario A - Intégration ; Scénario B - Fracture ;  Scénario C - Repli. Réseaux de Villes en Bretagne Les agences d’urbanisme de Bretagne et l’Insee ont déterminé les relations qu’établissent les habitants et les entreprises des 10 principales villes bretonnes avec d’autres villes en France (octant N°62). Différents flux ont été analysés (domicile travail, migrations résidentielles, transferts d’établissements, relation entre les sièges et les établissements etc). Il en résulte des relations privilégiées avec Paris d’une part et avec les aires urbaines des Pays de Loire d’autre part. Cette étude met en évidence des systèmes urbains Bretagne- Pays de Loire ou Bretagne-Pays de Loire-Normandie. 1 - Connaître pour anticiper
  27. 27. 28 29La Région et les agglomérations dotées de compétences fortes et étendues. Spécialisation de l’économie sur des domaines d’excellence (mer, nutrition, bioénergie). Utilisation des ressources locales pour la production d’énergie (filières bois, énergies marines) mais aussi pour l’alimentation et la ressource en eau. Un réseau actif entre les villes moyennes. L’espace maritime, un espace intégré à la stratégie de développement de la Bretagne. L’urbanisation et l’aménagement de l’espace sont fortement régulés. La Bretagne pésente une offre territoriale organisée autour des villes intermédiaires fortement identifiées. Espaces agricoles ou périurbains capables d’offrir un cadre de vie de qualité. Espaces de faible densité de plus en plus stratégiques pour répondre aux enjeux environnementaux. L’ensemble de la région consitue une aire métropolitaine. Une association Rennes-Nantes-Brest est tissée. ScénarioA-Intégration
  28. 28. AudéLor répond aux sollicitations de ses membres et conduit des études et réflexions utiles aux décisions à venir. Elle le fait volontiers selon des échelles et des problématiques très variées. En 2014 AudéLor a conseillé certaines communes quant à leur stratégie sur le développement commercial, a enquêté auprès de 200 jeunes passés par la Mission locale de Lorient tout en dressant un panorama de la formation professionnelle, elle s’est penchée sur la faisabilité d’une filière locale bois énergie dans le Pays de Lorient. Autant de travaux appréciés par les décideurs locaux. AudéLor est également reconnue nationalement et a conduit une importante étude sur la désindustrialisation en France.
  29. 29. 30 31 CONNAîTRE et comprendre avant d’agir 2
  30. 30. La désindustrialisation dans les zones d’emploi en France depuis 1990 Depuis 1990, l’industrie a perdu 30% de ses effectifs en France selon la fédération des agences d’urbanisme (FNAU, dossier N°30 «La crise, l’industrie et les territoires») et avec le club écoFNAU qui réunit les économistes des agences d’urbanisme. AudéLor a coordonné cette étude qui dresse un état des lieux de la désindustrialisation dans les territoires français entre 2008 et 2013 et identifie les territoires les plus touchés. Si quelques zones d’emploi comme Saint-Nazaire et Cherbourg ont connu une hausse de l’emploi industriel, la majorité des territoires et notamment ceux qui sont situés dans le quart Nord-est de l’hexagone, sont touchés. Dans ce contexte, la zone d’emploi de Lorient résiste mieux. Elle se situe au 7ème rang pour la résistance de l’emploi industriel sur la période 2008 - 2013. 2 - Connaître et comprendre avant d’agir
  31. 31. 32 33 Faisabilité d’une filière bois énergie pour le pays de Lorient Depuis une dizaine d’années, les territoires se dotent d’installations pour chauffer leurs équipements ou alimenter un réseau de chaleur comme à Lorient, Hennebont, Lanester. Or la ressource locale en bois issue notamment du bocage et des espaces boisés est peu mobilisée. Dans le cadre du programme européen LEADER, la communauté d’agglomération a missionné l’agence pour étudier la faisabilité d’une filière locale. Le potentiel existe. Lorient et Hennebont l’ont déjà mis en place et des territoires voisins, Cornouaille et Pays d’Auray, Pays de Pontivy, l’ont fait à plus grande échelle. L’étude présente les conditions à mettre en œuvre pour organiser la filière à l’échelle du Pays de Lorient. Avec l’Insee, AudéLor établira le portrait économique du Pays de Lorient à travers une série d’indicateurs mesurant l’attractivité et la performance économique du territoire qui sera comparé à huit autres territoires de taille équivalente. PERSPECTIVESPERSPECTIVES
  32. 32. Formation et insertion L’ insertion des jeunes Le travail d’analyse des atouts et des obstacles rencontrés par les jeunes au cours de leur parcours d’insertion dans le Pays de Lorient (communication n°67) s’est poursuivi en 2014. Une enquête qualitative s’est basée sur des « focus group » avec des jeunes issus de la Mission Locale. Un échantillon de 196 jeunes accompagnés par la Mission Locale en 2011 a été enquêté. Même si plus du tiers sont encore sans emploi, une majorité de jeunes était confiante dans leur avenir et près de 90% satisfaits ou très satisfaits de la Mission Locale. 2 - Connaître et comprendre avant d’agir
  33. 33. 34 35 L’offre de formation professionnelle constitue un levier important du développement d’un territoire. Elle apporte des compétences nécessaires à la performance des entreprises et permet à des jeunes ou moins jeunes d’acquérir ou d’élever leur niveau de qualification. Un bilan de l’offre de formation professionnelle a été achevé en 2014 (communication N°68). Le document présente la liste exhaustive des formations professionnelles dispensées localement quelque soit le ministère ou le dispositif de rattachement. Pour répondre aux responsables et acteurs économiques, de l’emploi et de la formation, AudéLor disposera d’un document de synthèse sur les opportunités d’emploi sur le marché du travail du bassin de Lorient. L’Association Réseaux pour l’emploi (ARPE) et Pôle Emploi sont partenaires de la démarche qui déterminera notamment les métiers « porteurs » ou « en tension » ou encore ceux dont les perspectives sont bouchées. Un regard particulier sera porté sur les métiers liés à l’économie verte. Il a aussi pour objectif d’apporter un socle d’informations chiffrées pour mieux cerner la teneur de l’offre de formation proposée localement. 200 formations sont dispensées sur le territoire du Pays de Lorient offrant 175 diplômes ou spécialités. Les pôles santé (30%) et industrie (22%) sont les deux premiers domaines de formation. Le rayonnement des formations dépasse le cadre départemental, un tiers de l’effectif des formés est d’origine extra départementale, 13% provenant hors de la Bretagne. PERSPECTIVES Un panorama de la formation professionnelle
  34. 34. Pays de Lorient Le diagnostic commercial établi en janvier 2011 a été actualisé en intégrant notamment les enseignements d’un cycle de quatre conférences, des diagnostics communaux et les résultats d’une enquête conduite par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Morbihan. En 2015, Les résultats de ce travail doivent permettre d’orienter les futures évolutions de la Charte Commerciale adoptée en février 2014 par les élus du Pays de Lorient. COMMERCE Guidel La commune de Guidel a sollicité l’agence pour étudier les évolutions possibles du centre-ville. AudéLor a procédé à des enquêtes auprès des commerçants et des habitants. L’étude offre un état des lieux de l’activité commerciale. Elle précise la stratégie pour le centre-ville. Lorient Le commerce du centre-ville de Lorient fait l’objet d’un suivi attentif. Il s’agit aussi d’avoir une vision partagée de l’appareil commercial, des comportements des consommateurs et des stratégies de distribution. La mise à jour de 2014 s’est appuyée sur un partenariat local constitué des membres de l’observatoire partenarial du commerce. Elle présente les évolutions de fin 2010 à fin 2013, dans un contexte marqué par la crise économique dans lequel les évolutions ont été plus difficiles.
  35. 35. Lorient Lanester Hennebont Plouay Guidel Riantec Merlevenez Pont-Scorff Plœmeur Quéven Gestel Larmor-Plage Cléguer Caudan Calan Inzinzac-Lochrist Kervignac Plouhinec Locmiquélic Port-Louis Ste Hélène Nostang Brandérion Languidic Quistinic Lanvaudan Bubry Inguiniel Gâvres Groix 36 37 LespôlescommerciauxdupaysdeLorient Le centre d’agglomération Les pôles principaux et les villes centres Les pôles de proximité : centre-bourgs Les pôles de proximité : quartiers et pôles de vie ZACOM de type 1 ZACOM de type 2 Les centralités
  36. 36. L’évaluation des politiques publiques est partie intégrante de l’action des collectivités locales. AudéLor est à même d’y contribuer, par sa connaissance de certains plans et programmes et par sa capacité à y définir les indicateurs les plus pertinents. En 2014, AudéLor s’est ainsi engagée dans un important travail d’évaluation de l’Agenda 21 et Plan Climat énergie de Lorient Agglomération.
  37. 37. 38 39 Connaître pour évaluer les politiques publiques 3
  38. 38. Agenda 21 plan climat territorial AudéLor a réalisé un tableau de bord d’évaluation de l’Agenda 21 de Lorient Agglomération et du Plan Climat énergie Territorial qui en constitue le volet « énergie – climat ». L’agence a dressé le bilan des actions engagées et a établi un état « zéro ». AudéLor assistera Lorient Agglomération dans la mise en place d’un outil de suivi des actions de l’Agenda 21. L’agence préparera l’évaluation du SCoT en cours d’élaboration en sélectionnant les indicateurs les plus pertinents. PERSPECTIVES 3 - CONNAÏTRE pour évaluer les politiques publiques
  39. 39. 40 41 Retombées économiques des évènements touristiques : La communauté d’agglomération, partenaire d’évènements qui contribuent au rayonnement du territoire souhaite en évaluer les retombées économiques. AudéLor, procédera à l’analyse de neuf évènements pour proposer une méthodologie de mesure d’impact. Impact du Ministère de la Défense dans l’économie locale : Les agences d’urbanisme de Brest et Lorient mèneront ensemble une analyse approfondie des relations entre la présence du Ministère de la Défense et le territoire à travers les facturations et les contrats locaux notamment.
  40. 40. AudéLor, en tant qu’agence d’urbanisme conduit les études et réflexions pour élaborer et appliquer le Schéma de Cohérence Territoriale du Pays de Lorient. C’est un travail considérable que de croiser l’ensemble des champs couverts par ce schéma, désormais élevé au rang de document « intégrateur ». La révision du SCoT, lancée en 2013 est maintenant sur les rails d’une procédure bien définie suivie par un syndicat mixte qui bénéficie en permanence de l’assistance technique de l’agence. B
  41. 41. 42 431 AMéNAGER par la cohérence territoriale
  42. 42. Schéma de COhérence Territoriale (SCoT) Le 28 octobre 2013, le Syndicat mixte a prescrit la révision du SCoT approuvé en 2006 et en a confié les études à AudéLor. L’année 2014 fut consacrée à la réinstallation des instances du Comité syndical, à la constitution de trois commissions de travail : Mer Rade Vallée, Habitat et Vie Sociale, Développement économique et Espaces d’Activités. Un bilan qualitatif à partir d’entretiens avec les 30 maires du Pays de Lorient effectués en 2013 a été établi. Pour le compte du Syndicat mixte, AudéLor a poursuivi sa mission de conseil pour suivre l’élaboration des PLU et préparer les décisions d’implantation commerciale en Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC). La concertation dont les modalités ont été définies à l’occasion de la prescription de la révision se déroulera tout au long de la procédure. En 2014, AudéLor a conçu, diffusé et animé un jeu, le KaleidoScot, destiné à mieux faire connaître les différentes facettes du document et du territoire. 30 questions, dont une pour chaque commune, étaient posées. Au cours de l’été, près de 5500 dépliants ont été retirés depuis le salon « Escales Terre » où AudéLor était présente et dans différents lieux publics. Une cinquantaine de personnes, réunies lors d’une soirée en septembre, ont été récompensées pour leur participation. Plusieurs habitants, qui ont rendu un bulletin de réponses, ont fait part de leur souhait d’être associés pour d’autres opérations de concertation du SCoT. 1 - AMénager par la cohérence territoriale
  43. 43. 44 45Des secteurs agricoles stratégiques Le Syndicat Mixte pour le SCoT du Pays de Lorient a lancé en 2013 la réalisation d’une étude sur les secteurs agricoles stratégiques à préserver du Pays de Lorient. Cette étude a été confiée à AudéLor et fait l’objet de financement du programme européen LEADER et de la Région Bretagne. Deux objectifs sont visés. Préparer le volet agricole du futur SCoT à l’échelle du Pays de Lorient. Proposer des outils et actions plus opérationnels (foncier, programme d’actions particuliers), qui pourraient être intégrés dans la Charte de l’agriculture de Lorient Agglomération ou le programme LEADER aujourd’hui en redéfinition. Trois phases étaient programmées : Phase 1 : identification de secteurs à enjeux à l’échelle du Pays de Lorient Phase 2 : diagnostic et analyse des secteurs à enjeux Phase 3 : propositions d’actions La phase 1 a été réalisée en 2013 et l’année 2014 a été consacrée aux phases 2 et 3.
  44. 44. PERSPECTIVES Trame verte urbaine AudéLor a édité un document intitulé « comment intégrer la trame verte et bleue dans les document d’urbanisme et les opérations d’aménagement ?». Publié par le Syndicat mixte du SCoT, le guide s’est nourri de plusieurs « ateliers du SCoT » organisés de 2012 à 2014 et des études expérimentales menées sur différentes approches de la trame verte dans le cadre de l’appel à projet trame verte urbaine. Trois études avaient été menées en 2013 à Gestel, sur le site de la Crozetière (Riantec, Port-Louis, Locmiquélic) et Inzinzac-Lochrist. AudéLor expérimente ! Le « place making », importé des Etats Unis, consiste à transformer rapidement un lieu public peu qualifié en espace attractif pour les gens. évaluation sur le terrain avec les usagers, travail en salle, présentation, en un peu plus d’une heure les pistes d’actions sont définies. Un test sur trois sites à Lorient a été effectué avec les services de la Ville de Lorient, de Lorient Agglomération et de communes de l’agglomération. La méthode est reproductible. 1 - AMénager par la cohérence territoriale
  45. 45. 46 47 L’objectif est d’écrire le Projet d’Aménagement et de Développement Durable du SCoT pour la fin de l’année. La concertation doit se poursuivre et viser plusieurs cibles dont notamment le Conseil de développement, l’association des entreprises et réseau d’acteurs économique du Pays de Lorient, les associations à dimension intercommunale et plus généralement la population locale (résidents et actifs sur le territoire). Sur le volet énergie du SCoT, deux démarches sont en cours et se poursuivront en 2015 : ISEUT ou Interaction des Stratégies Energétiques et Urbaines Territoriales qui propose une méthodologie visant à construire conjointement les orientations urbaines (PLU/SCoT) et les politiques énergie-climat (PCET) des territoires, puis à les suivre dans le temps. Le projet ISEUT construira un modèle énergétique et urbain complet à partir d’un corpus minimal de données. ISEUT est issu d’un Appel à Projet de Recherche de l’ADEME : MODEVAL-URBA. AudéLor est lauréate, associée à plusieurs bureaux d’études (ARTELYS, E.A.U., HESPUL). La région Bretagne a lancé en 2012 un appel à projet « Boucle énergétique locale » pour accompagner les territoires dans le développement d’un projet énergétiques global et local. Lorient Agglomération et l’Agence LOcale de l’énergie ont été retenues. AudéLor s’y est associée en participant à différents ateliers. Elle s’est engagée à alimenter un observatoire de l’énergie. ÉQUITEE qui permet d’expertiser le territoire en croisant tous types d’indicateurs (statistiques socio- économiques de l’Insee, bases de données géographiques, référentiels métier spécialisés) pour réaliser des diagnostics territoriaux automatisés à l’échelle de l’IRIS. Il est ainsi possible de créer des scenarii d’aménagement du territoire pour élaborer, tester et quantifier les projets territoriaux à court, moyen et long terme. Plusieurs actions sont à programmer : Une consultation qui s’appuie sur un film (ou diaporama) à réaliser. Un premier forum permettant la restitution de la consultation. Des réunions par secteurs géographiques au sein du périmètre du SCoT. Un consultant spécialisé sera choisi pour accompagner le pilotage de la concertation, aider à concevoir les actions et outils de communication. Animation des trois commissions de travail pour faire ressortir un diagnostic et des enjeux.
  46. 46. Les activités littorales et maritimes fondent l’histoire, la géographie et l’économie du territoire lorientais. AudéLor accompagne depuis plusieurs années Lorient Agglomération et le syndicat mixte du SCoT dans la définition d’une politique mer et littoral. Elle porte une attention particulière sur les espaces portuaires par ses analyses spatiales.
  47. 47. 48 492 AMéNAGER en définissant une politique mer et littoral
  48. 48. GIZC volet mer du SCoT La démarche engagée suite à l’appel à projet de la Région Bretagne, appelée « Gestion Intégrée de la Zone Côtière », GIZC, s’est poursuivie en 2014. AudéLor, en collaboration permanente avec Lorient Agglomération a animé 5 groupes de travail thématiques : Gestion intégrée des masses d’eau côtière et de la rade. Gestion stratégique de la frange littorale. Gestion du trait côtier et accessibilité à la rade. Filières économiques liées à la mer. Valorisation du cadre de vie littoral. Ils ont réuni plus de 70 acteurs de la mer et du littoral. Une synthèse de ces « regards d’acteurs » a été produite et présentée au comité de pilotage. Parallèlement, AudéLor a préparé la démarche de prospective, ultime étape avant la rédaction du volet mer du SCoT dans le projet d’aménagement et de développement durable en 2015. 2 - AMénager en définissant une politique mer et littoral
  49. 49. 50 51 Depuis sa création, l’agence suit attentivement l’évolution des zones portuaires en raison de leur caractère stratégique. En 2014, AudéLor s’est penchée plus particulièrement sur les sites du Rohu et de la rive gauche du Scorff. Un poster met en évidence l’ensemble des stratégies portuaires du territoire. Une étude portant sur le devenir du site dit de l’ilot S situé sur la pointe de la presqu’ile de Keroman a été lancée. L’îlot S est depuis quelques années « en attente » de projets avec des occupations précaires. La réflexion menée par le cabinet Kern et associés installé à Marseille, Outre la poursuite de l’étude sur l’ilot S et de la stratégie mer et littoral, AudéLor lancera une réflexion sur l’implantation d’un Port Center, lieu dédié à la communication autour des fonctions portuaires. en collaboration avec le cabinet d’architecte local Coudrier vise à proposer une silhouette urbaine potentielle à partir des fonctionnalités qui ont déjà fait l’objet de validations entre les acteurs concernés par le devenir du site et son aménagement. Ce travail se situe bien en amont du projet d’aménagement et positionne le site dans les 10 à 15 ans à venir. L’objectif est de nous permettre de tester l’adéquation entre des fonctions et des formes urbaines, tout en évitant les conflits d’usages. Ce site constitue un lieu emblématique de l’aménagement du littoral de l’agglomération de Lorient ; c’est la raison pour laquelle la démarche entre dans le cadre de la GIZC. Suivi des sites portuaires et réflexion sur l’ilot S PERSPECTIVES
  50. 50. En tant qu’agence d’urbanisme et de développement, AudéLor est sollicitée pour apporter sa contribution à l’aménagement économique. L’observation précise des parcs d’activités s’articule avec une vision à long terme contenu dans un schéma directeur par ailleurs en révision. L’année 2014 a également été marquée par l’élaboration d’une charte commerciale, un document qui établit désormais les règles d’implantation du commerce dans le Pays de Lorient et dont la vocation est de devenir le volet commerce du Schéma de Cohérence Territoriale.
  51. 51. 52 533 AMéNAGER en préparant les espaces économiques de demain
  52. 52. Accompagnement au développement des zones économiquES AudéLor relie les données de l’observatoire de zones économiques avec les informations des services de Lorient Agglomération qui définissent et aménagent les futures zones économiques du territoire. C’est un travail en continu qui en 2014 a porté notamment sur les zones du Mourillon, de Boul Sapin, du Parc de Soye, de Kergroise, de la presqu’ile de Keroman, du Rohu, de la rive gauche du Scorff. études sur la densification des zones d’activités L’objectif d’optimiser le foncier économique rejoint celui de protéger les espaces agricoles et naturels. AudéLor a donc passé au crible l’ensemble des zones d’activités et a inventorié les sites susceptibles d’être identifiés. Charte commerciale du Pays de Lorient élaborée en 2013 après une large consultation et fruit d’une coopération étroite entre AudéLor et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Morbihan, la Charte Commerciale a été adoptée par le conseil syndical du SCoT le 27 février 2014. Elle constitue le document de référence en matière d’aménagement commercial sur le Pays de Lorient pour la période 2014-2020. Elle est destinée à acquérir une valeur réglementaire une fois intégrée au futur SCoT et doit servir de base aux décisions prises en CDAC. Cette charte fixe six grands principes dont celui de mieux cibler et d’encadrer les zones périphériques et d’élever les centralités au rang de lieux prioritaires pour l’implantation de commerce. 3 - AMénager en préparant les espaces économiques de demain
  53. 53. 54 55 Le Schéma Directeur des Zones d’Activité économique établi pour Lorient Agglomération en 2011 fera l’objet d’une mise à jour. Dans un second temps, une réflexion s’engagera pour définir la stratégie à plus long terme. PERSPECTIVESPERSPECTIVES
  54. 54. Conseil de développement En 2014, le Conseil de développement du Pays de Lorient a poursuivi ses travaux sur trois thèmes : la culture, l’innovation sociale et l’économie verte. Outre les études, le conseil est resté actif au sein du réseau des conseils bretons. Deux conférences, sur l’économie circulaire et sur l’économie verte, ont rencontré un public nombreux. Le Conseil a participé à l’élaboration du nouveau Contrat de Pays 2014-2020 passé avec la Région Bretagne. Enfin, le Conseil a procédé à une évaluation interne avec en perspectives une redéfinition des objectifs dans un cadre renouvelé (renouvellement des membres et du bureau). Le Conseil constitué en association passera avec AudéLor une nouvelle convention. L’agence apportera un appui pour la coordination générale d’activités du Conseil et, dans le cadre de son programme de travail, l’animation technique des commissions récemment créées. PERSPECTIVES 3 - AMénager en préparant les espaces économiques de demain
  55. 55. 56 57
  56. 56. L’année 2014 a été une année de transition au sein de la Technopole de Lorient, marquée par une restructuration via le rapprochement des 2 entités : AudéLor – Agence d’Urbanisme et de Développement Économique du Pays de Lorient, et la Technopole. Tout au long de l’année 2013, Lorient Agglomération, AudéLor et Lorient Technopole Innovations, avec leurs partenaires institutionnels, économiques et académiques ont conduit une démarche visant à placer l’innovation au cœur du développement économique des entreprises et du territoire. Ces travaux se sont réalisés en relation directe avec la démarche que la Région Bretagne a conduite pour élaborer le Schéma Régional de Développement économique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII). C’est dans ce contexte que l’agglomération lorientaise a adopté en décembre 2013 son Schéma Territorial de l’Innovation (STI). Pour mettre en œuvre les principales actions retenues en la matière, le schéma prévoyait en 2014 de fondre les équipes d’AudéLor et de LTI en une seule entité. Cette nouvelle entité est organisée pour adresser les entreprises des cinq grandes filières présentes sur le territoire : Nautisme-Matériaux, TIC-électronique, Naval-EMR, AgroMer, AgroTerre, éco-Activités – énergies. Le but est d’accompagner leurs projets en matière d’innovation tout en s’appuyant sur les « métiers » du développement économique. L’année 2014 a été celle du lancement de Lorient Technopole cette entité réunissant l’appui au développement économique (développement des entreprises, soutien à l’implantation d’activités) et l’assistance aux projets innovants (aide directe aux porteurs de projet, recherche de financements, co- montage des dossiers). C
  57. 57. 58 59 Développer le territoire
  58. 58. Foncier/Immobilier Pour réaliser son activité, une entreprise a besoin d’une implantation. Cette évidence recouvre des complexités de réalisation qui mobilisent le chef d’entreprise dans la durée. La première étape est, bien sûr, celle de la définition du besoin : Local tertiaire pour accueillir quelques ingénieurs sédentaires, local industriel nécessitant espace et accessibilité, local commercial idéalement situé pour attirer les clients… Les exemples sont nombreux, chaque cas est différent. La deuxième phase consiste à identifier les solutions possibles. Cette étape se confronte à la pression de l’espace disponible, aux contraintes d’aménagement, aux besoins propres du projet. L’adéquation des critères et des contraintes demande de nombreuses discussions avec tous les interlocuteurs et la recherche de solutions particulières. L’accompagnement couvre ces deux étapes. AudéLor assure la définition du besoin et l’identification de l’implantation adaptée. C’est un travail de concertation souvent de longue haleine, qui soulage le chef d’entreprise sur de nombreuses démarches. Au stade pur des démarches administratives, les services de Lorient Agglomération prennent le relais.
  59. 59. 60 61 5° Ouest 5° Ouest est spécialisé dans les produits de la Mer décortiqués crus, à froid, grâce à une technologie rare de haute pression d’eau de mer. Surgelés par cryogénie à –90° et mis sous vide, ces produits gardent toute leur saveur. à l’étroit dans ses bâtiments de Riec sur Belon, le dirigeant recherche une solution d’installation lui permettant de répondre à des problématiques multiples : Site permettant un accès direct à un sourcing continu et diversifié. Site déjà desservi par une logistique d’expédition de frais et congelé. Site alimenté ou facile à alimenter en eau de mer. Site possédant un réseau de sous-traitants qualifiés (mareyeurs principalement). Site permettant l’utilisation d’un bâtiment existant ou possédant un foncier compatible avec la construction d’un bâtiment d’environ 4000 m². Nos contacts se sont engagés depuis mai 2014 pour identifier un site répondant à ces critères. Trois sites ont été alternativement étudiés. Une solution pourrait émerger début 2015. SMM Technologies (Sté Morbihannaise de Modelage) La société est spécialisée dans le modelage et dans le prototypage industriel. AudéLor a été sollicitée en 2014 dans la recherche d’un bâtiment lui permettant de fabriquer des pièces en composites de très grandes dimensions (plusieurs dizaines de mètres) pour un grand donneur d’ordres dans le domaine des EMR (6 mois de production). Une première solution dans l’ex bâtiment ARCOA n’a pu être mise en œuvre. Un accord a finalement été trouvé avec la SGGR (ex bâtiment ALLIAURA). Ce bâtiment permet à la société SMM de travailler dans d’excellentes conditions et de lancer des actions commerciales pour la réalisation de très grandes pièces dont un projet d’envergure est en attente de décision. Indicateurs Au total, 22 projets majeurs ont été suivis et orientés en 2014. La proportion de projets exogènes augmente nettement avec 58% du total des projets portés contre environ 30% en moyenne au cours des années précédentes. La qualité de ces projets est également remarquable puisqu’il s’agit de sociétés d’importance moyenne avec souvent des projets industriels d’envergure internationale. Ce constat est un signe de l’attractivité de notre territoire. Focus entreprise Extension avec départ du site Extension sur le même site Exogène pour construction Exogène pour existant Création Pépinière ou atelier relais 4 1 2 9 1 3 Assistance 2 22 6 4 9 2 1 - 3 - 3 - 1 - - 2 - - 1 1 - 2 4 1 - 1 Total Projet(s) TOTAL Aboutis Sanssuite En cours
  60. 60. Création développement d’entreprise Les porteurs de projet sont contraints de maîtriser des connaissances et des variables diverses : monter un projet en cohérence avec les contraintes légales et réglementaires, évaluer son mix marché/ produit, connaître les financements offerts par les différentes institutions publiques, optimiser le montage financier, anticiper son développement et les contraintes liées… Les obstacles sont nombreux. Ils nécessitent une maîtrise « plurielle » qu’il est difficile de combiner : le pôle Développement Economique et la Technopole offrent des compétences permettant de rendre visible et de faciliter toutes ces démarches. Le premier objectif est de qualifier avec la plus grande justesse le projet imaginé. Il s’agit en effet d’aider à structurer ce projet au regard de ses objectifs et des besoins propres du porteur. Chaque projet est unique par son porteur et son environnement. Cette structuration est essentielle pour guider au plus vite le porteur de projet vers les démarches indispensables et accélératrices de son projet. C - Développer le territoire
  61. 61. Armement de la Pêche Artisanale de Keroman, APAK http://www.armement-apak.fr/nos-produits/ L’histoire est celle d’un armateur souhaitant valoriser au mieux sa pêche. L’idée est simple : proposer des recettes à partir de la pêche artisanale de ses navires basés à Lorient. Les recettes sont inspirées de recettes locales. Celles-ci ont été développées avec le centre technique lorientais IDMer. AudéLor a conseillé les porteurs de projet dans leurs démarches, notamment en structurant leur idée en un projet porteur. La réalisation d’une étude de marché a notamment permis de mieux dessiner l’objectif produits en fonction du marché. Ce conseil de proximité a permis de faire émerger ce projet dans les meilleures conditions. Une boutique dédiée, sur le port de pêche, accueille maintenant ces nouveaux produits. La commercialisation sur l’Europe est prévue en 2015. Indicateurs En 2014, Lorient Technopole a accueilli 8 nouveaux porteurs de projet souhaitant créer leur entreprise. 16 projets ou entreprises de moins de 3 ans sont actuellement en cours d’accompagnement. Un seul a arrêté son projet en cours d’année, car le porteur a trouvé un emploi.   Focus entreprise Nombre total de projets Ante-création Entreprises 3 ans Nombre d’emplois créés 20 8 8 16 62 63
  62. 62. Financement public Le financement des projets naissants est souvent le cœur de la problématique. En parallèle de l’accompagnement dans la structuration des projets, l’action d’AudéLor est d’identifier les aides adaptées au projet, à son état en cours (faisabilité technique, lancement commercial, industrialisation, brevetabilité… ) et au besoin de l’entrepreneur (conditions d’obtention, montant… ). Ainsi, de la définition du projet aux premières commercialisations en passant par la création même de la structure, des aides complémentaires peuvent être définies et montées auprès des différents financeurs. Le rôle de l’agence est d’accompagner le porteur de projet dans ces démarches en définissant avec lui la stratégie financière (quelles aides ? quand ?) et en co-rédigeant le dossier (comment ?). Dans bien des cas, nous sommes présents à la soutenance des demandes de financement. Pour cela, AudéLor agit en interface avec les organismes financeurs pour pré-qualifier le projet et les soumettre à une pré-analyse. Cette action permet d’optimiser les chances de réussite du dossier. C - Développer le territoire
  63. 63. 64 65Redcore C’est l’histoire d’une rencontre entre un ancien gendarme, connaisseur du maintien de l’ordre, et un jeune ingénieur fraîchement diplômé en mécatronique de l’ENSIBS Lorient. L’idée est de développer des solutions d’arme non létale pour le maintien de l’ordre. Les solutions existantes (flashball… ) ont provoqué plusieurs accidents graves. Leur première solution pallie cette problématique : une munition innovante (galet plastique muni d’un parachute !) supprimant les risques de dégâts physiques graves. Les développements se poursuivent par le développement d’un système de visée sécurisant l’aide à la décision pour les armes non létales, et celui d’une arme spécifique. Lorient Technopole a accompagné cette structure très tôt : obtention d’un CrEinnov (sept 2013) et PHAR ; création de la société en juillet 2014 ; domiciliation à la pépinière. Deux emplois sont créés. L’année 2015 verra la commercialisation de la munition et le développement de la gamme produit. Leur ambition est simple : devenir un centre RD et d’innovation dans le domaine des armes non létales. Indicateurs Lorient Technopole a soutenu 5 dossiers pour 3 types de financements publics locaux. Focus entreprise Nombre de soumission Montants sollicités Montants obtenus 5 241 867 e 236 867 e
  64. 64. pépinière d’entreprises La Pépinière d’Entreprises Lorient Agglomération reçoit les porteurs de projets dès la phase d’anté-création pour étudier et conseiller sur la création d’entreprises. Elle accueille les entreprises en développement dans ses 3 bâtiments : CREA (pour les jeunes pousses), MEDIA et INNOVA (pour celles en phase de développement) : 50 % des entreprises hébergées ont été créées au sein de la Pépinière. La Pépinière facilite la vie des entreprises et de leurs dirigeants avec des solutions immobilières et des services de proximité adaptés. Des formations régulières sur des sujets concrets permettent aux chefs d’entreprise d’être informés sur les obligations et les possibilités offertes aux entreprises. Bref, la Pépinière de Lorient est un endroit idéal pour faire naître, concrétiser et développer son projet d’entreprise. C - Développer le territoire
  65. 65. FabLab Ce n’est pas d’une nouvelle entreprise dont il est question mais de la création d’une structure, certes à la mode, mais en relation étroite avec les compétences du territoire. Le FabLab, baptisé CREAFAB Lorient, est né en 2014 de la volonté commune d’une association de robotique, de l’UBS et de la Pépinière pour l’aspect logistique. Un FabLab est un lieu de création assis sur les technologies de l’impression 3D. Depuis, ce lieu fédère des compétences du territoire : graphiste, designer, modélisateur 3D… pour former,créer, développer, faire aboutir des projets grâce au prototypage 3D. La proximité du plateau Compositic de l’UBS offre la possibilité d’échanges et de passerelles avec le milieu universitaire. Le FabLab est devenu en moins d’un an un outil qui facilite et accélère l’émergence de nouveaux produits. C’est aussi un outil d’aide à la création et d’accueil de sociétés innovantes : 4 arrivées sont attendues pour l’année 2015. Indicateurs 27 entreprises sont actuellement résidentes à la pépinière. Depuis sa création, 167 entreprises ont été créées et/ou installées via la pépinière. En 2014, 57 porteurs de projet ont été auditionnés : 6 entreprises ont été accueillies dans la pépinière. Un questionnaire de satisfaction a donné la note globale de 8,8/10 : il fait bon entreprendre à Soye ! Focus entreprise o 10 20 30 40 50 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012 2014 60 70 80 90 76 89 85 60 62 37 8 9 9 7 7 6 6 6 6 8 109 12 18 16 4 4 4 4 4 9 30 20 32 38 53 44 48 31 46 35 39 54 43 57 22 Nombre de porteurs de projets accueillis Nombre d’entreprises créées et/ou installées L’activité de la Pépinière depuis 1994 66 67
  66. 66. Animation d’entreprise Faire connaître, apprendre, rencontrer, s’étonner, discuter sont aussi les missions d’un développeur de territoire. Les actions d’AudéLor sont multiples. L’agence organise des évènements ponctuels, souvent annuels, permettant de réunir des acteurs locaux, régionaux et nationaux. Elle anime également les filières stratégiques du territoire et les projets structurants. Cela se traduit par la participation et l’organisation d’associations professionnelles (IPL, BlueFish… ) et par la visite des entreprises de notre territoire (Rencontres Professionnelles chaque 1er vendredi du mois). Le but est de connaître au plus près le besoin des acteurs locaux et de leur offrir les meilleures opportunités de réussite. C - Développer le territoire
  67. 67. 68 69 Web In Lorient (5-6 novembre 2014, Lorient) 7éme édition de cet événement maintenant bien implanté à Lorient. Web In Lorient propose aux entreprises bretonnes une journée de conférences et d’échanges sur les dernières évolutions du web pour l’entreprise. 370 participants, 300m² de démonstration. Au programme 2014, le traditionnel start-up contest, la mobilité, le programmatic buying, la vérité sur les objets connectés… le tout animé par Fred Cavazza, conférencier et auteur du livre « Internet mobile, la révolution des usages ». Form’action : Droit et Internet (18 novembre 2014, Lorient) Il s’agissait de sensibiliser les créateurs d’entreprises innovantes, au travers de contenus théoriques et de retours d’expériences, à la conformité règlementaire lors de l’utilisation de l’informatique et d’internet dans leur entreprise. 13 entreprises et porteurs de projet de toute la Bretagne ont participé à cette Form’action. Le sujet a été perçu comme très pertinent et adapté à leurs préoccupations. Une autre session sur un thème similaire a été plébiscitée. Focus entreprise
  68. 68. Le N°Vert est un guichet unique d’accueil et de contact avec les porteurs de projet et les entreprises. Le premier objectif est d’offrir un espace identifié (téléphone ou courriel) et identifiable pour répondre aux questions que se posent des porteurs de projet. Le second objectif est d’identifier des projets nécessitant une assistance plus poussée et individualisée. De belles histoires sont nées après un premier contact via le N°Vert… N° VERT Les thèmes traités en 2014 Foncier / Immobilier Financement Annuaires d’entreprise / collectivités Création / Repise études / Statistiques Aménagement Transport / Logistique Communication C - Développer le territoire
  69. 69. 70 71 PUZZLE LAB Cette histoire débute lors d’un forum de la création d’entreprise organisé par l’ARPE (Agence et Réseau pour l’Emploi) auquel AudéLor participait au titre du N°Vert. Deux jeunes créateurs encore étudiants à l’ENSIBS Lorient veulent développer leur idée d’une lampe intelligente interagissant avec la musique, un véritable objet design qu’ils nommeront STELA… C’est un accompagnement anté-création qui démarre. En décembre 2014, ils obtiennent le tout récent statut PEPITE (Tremplin Entrepreneuriat Étudiant). Un cabinet de design parisien accroche à leur projet et les aide à rendre unique leur création originale. L’année 2015 sera celle de la fin de leurs études, des premiers financements, et du lancement commercial de leur lampe STELA… Indicateurs L’année 2014 est celle du dépassement du seuil «psychologique » des 500 contacts entrants (508). Une belle progression depuis sa création en 2011. Le N°Vert s’est maintenant inscrit dans le paysage lorientais comme une porte d’entrée à notre service développement économique et technopole. Focus entreprise o 100 200 300 400 500 juin-11 sept-11 déc-11 m ars-12 juin-12 sept-12 déc-12 m ars-13 juin-13 sept-13 déc-13 m ars-14 juin-14 sept-14 déc-14 600 o 10 20 30 40 50 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012 2014 60 70 80 90 76 89 85 60 62 37 8 9 9 7 7 6 6 6 6 8 109 12 18 16 4 4 4 4 4 9 30 20 32 38 53 44 48 31 46 35 39 54 43 57 22 Les contacts en cumul depuis 2011
  70. 70. L’année 2014 a été celle de la mise en place de la nouvelle structure Lorient Technopole intégrée à la cellule Développement Economique au sein d’AudéLor. Les résultats sont encourageants, avec près de 250k€ obtenus pour les porteurs de projets innovants, 19 entreprises soutenues… malgré une équipe incomplète. La constitution finale de l’équipe est donc la priorité pour le début 2015. Un responsable sera nommé pour chaque filière stratégique. Ces recrutements seront faits pour compléter les compétences en place : à la forte expérience en implantation foncière, création d’entreprise et obtention de financements régionaux, viendront s’ajouter des compétences techniques et scientifiques, en animation de réseau, en financement de l’innovation fiscal, national et européen. La nouvelle équipe formée offrira la complémen- tarité nécessaire pour proposer tous les services attendus par les entreprises et les porteurs de projet. Toute l’organisation de cette nouvelle équipe sera finalisée durant le premier semestre ; elle sera pleinement opérationnelle pour une grande partie de l’année 2015. Les axes clés de son action seront tournés vers les besoins concrets des acteurs économiques : Sécuriser le parcours du porteur de projet. Conseiller et orienter. Faciliter les démarches. Mutualiser. Connaître les financements et les organismes. Qualifier les projets. Assurer l’ingénierie de projet et financière. L’année 2015 sera celle de nouvelles compétences pour une nouvelle dynamique. PERSPECTIVES C - Développer le territoire
  71. 71. 72 73 Les animations 2014 Le SCoT Atelier N° 10 : Biodiversité 16 janvier 2014 Atelier N° 11 : Biodiversité 30 janvier 2014 Atelier N°12 : Trame verte et bleue 11 février 2014 Animation : Jeu Plus Belle Ma Ville – Escale Terre 19, 20, 21 juin 2014 Concertation : Jeu KaleidoScot Du 19 juin au 19 septembre 2014 Le Conseil de Développement Conférence : L’économie circulaire en partenariat avec l’ENSIBS et la fondation Ellen MacArthur 3 avril 2014 Atelier : Le Pays de Lorient à l’horizon 2020 11 septembre 2014 Restitution de l’atelier 25 septembre 2014 Conférence annuelle sur l’économie verte en partenariat avec la Jeune Chambre économique 4 décembre 2014 La direction Aménagement études Matinale : Trafic routier 27 février 2014 Matinale : état des lieux de l’industrie une étude en partenariat avec la FNAU 27 mai 2014 Matinale : Le commerce de centre ville en partenariat avec la CCIM et l’Immobilière d’entreprises 3 juin 2014 Matinale: Le foncier économique 11 juin 2014 Matinale : La demande locative sociale en partenariat avec l’ADIL 2 juillet 2014 Matinale : Panorama de la formation initiale au Pays de Lorient 3 juillet 2014 Matinale : L’évolution de la production de logements neufs sur le Pays de Lorient et la production de terrains à bâtir, en partenariat avec l’ADIL octobre 2014 Matinale : Les marchés fonciers ruraux du Pays de Lorient, en partenariat avec la SAFER 7 octobre 2014 Conférence : De l’identification à l’intégration des réseaux écologiques dans les documents de planification en partenariat avec l’ADEUPA 20 octobre 2014 Matinale : Accession à la propriété 3 décembre 2014 Matinale : Tourisme 12 décembre 2014 La direction Développement économique Les rencontres pro : Azimut, 21 février 2014 Copex, 21 mars 2014 Metal Design, 18 avril 2014 Plateau ComposiTic, 16 mai 2014 Domaine de Kerbastic, 13 juin 2014 Le port à sec de Lorient, 5 septembre 2014 Matinale : La Loi de finance 2014 en partenariat avec la SFLD et l’UE Medef Morbihan 21 janvier 2014 Matinale Lorient Technopole : Streaming du debriefing du salon CES de Las Vegas en partenariat avec Bretagne Commerce International et l’UBS 10 février Open Coffee Club Lorient Technopole : Les tendances du web et des TIC 23 avril 2014 Matinale Lorient Technopole : Se développer à l’international en partenariat avec Bretagne Commerce International, 8 octobre 2014 Evénement Proxim’affaires en partenariat avec les 3 chambres consulaires 13 octobre 2014 Web In Lorient 2014 5 et 6 novembre 2014 Formac’tion Lorient Technopole Journée de formation : Droit et internet en partenariat avec le réseau des 7 technopoles de Bretagne 18 novembre 2014 Club K en partenariat avec Lorient Agglomération 4 août 2014 Les productions diffusée en 2014 Barographe N° 22, Juin 2014 Barographe N° 23, Décembre 2014 éco Actu N° 21, Janvier 2014 éco Actu N° 22, Mars 2014 éco Actu N° 23, Juillet 2014 Focus sur le trafic routier au Pays de Lorient Communication n° 60 janvier 2014 Structuration d’une filière locale bois énergie dans le Pays de Lorient. Communication n° 61 janvier 2014 Le commerce dans le centre-ville de Lorient. Observatoire partenarial du commerce. Communication n° 64 avril 2014 Le marché des bureaux dans le Pays de Lorient en 2013. Communication n° 65 juin 2014 Foncier économique et locaux d’activités dans le Pays de Lorient de 2010 à 2013. Communication n°66 juin 2014 Les jeunes accompagnés par la Mission Locale du Pays de Lorient. Communication n° 67 juin 2014 Panorama de la formation initiale professionnelle au Pays de Lorient. Communication n° 68 juin 2014 Le placemaking, pour des espaces publics réussis . Communication n° 69 juin 2014 Le Book de la Direction Aménagement Etude Septembre 2014 L’agenda des animations et les publications en ligne sur www.audelor.com Suivez-nous sur
  72. 72. Agence d’Urbanisme, de Développement économique et Technopole du Pays de Lorient 12 Avenue de la Perrière - 56324 Lorient Cedex - Tél. 02 97 12 06 40 contact@audelor.com www.lcdesign.fr

×