La cartographie numérique
en ligne, enjeu de
géopolitique : le cas de la
Chine
Définition de la
cartographie numérique en
ligne (webmapping,
geoweb )
Définition cartographie en ligne: La cartographie e...
Définition de la
cartographie numérique en
ligne (webmapping,
geoweb )
Webmapping
Cartographie
en ligne
Geoweb
Historique de la
cartographie numérique
Géo séminaire 2008, Geoweb 2,0, vers des SIG collaboratifs ?
Historique de la
cartographie numérique
2009: bêta de Buvan, géoportail indien
(version définitive 2011)
Octobre 2010: Tia...
Historique de la
cartographie numérique
2004: Lancement
d’OpenStreetMap
2013: un million de
contributeurs
Des versions locales de
Google Maps
Premier cas: la frontière
entre l’Inde et la Chine
Le cas de l'Arunachal Pradesh, territoire frontalier entre l'Inde et la...
Premier cas: la frontière
entre l’Inde et la Chine
Google Maps depuis l’IndeGoogle Maps depuis la ChineGoogle Maps depuis ...
Deuxième cas: la frontière
entre le Vietnam et la
Chine
• Le 20 mars 2010, le porte-parole du ministère des affaires
étran...
Deuxième cas: la frontière
entre le Vietnam et la
Chine
Deuxième cas: la frontière
entre le Vietnam et la
Chine
Troisième cas: les îles
Diaoyutai /îles Senkaku
• Les îles Diaoyutai/îles de Senkaku se situent en Mer de Chine orientale....
Troisième cas: Une histoire
de noms…
Troisième cas: la version
chinoise…
Troisième cas: la version
chinoise (suite)
Troisième cas: la version
japonaise…
Troisième cas: depuis le
géoportail chinois
Troisième cas: depuis le
géoportail chinois (suite)
Troisième cas: la
hiérarchie des noms…
Troisième cas: la version
OpenStreetMap
Troisième cas: la version
Bing Maps
Troisième cas: la diffusion
des cartes
Synthèse: Les requêtes à
Google maps, pourquoi ?
Pourquoi interpeller Google plutôt que Bing maps par
exemple ?
La réponse...
Synthèse: un modèle
Google des gestions des
frontières ?
Une solution « webmapping » aux requêtes
étatiques ?
La gestion d...
Synthèse: des cartes
différentes selon l’Etat que
l’on interroge? (ex1)
Synthèse: des cartes
différentes selon l’Etat que
l’on interroge? (Ex 2)
Synthèse: des cartes
différentes selon l’Etat que
l’on interroge? (Ex 3)
Synthèse: un modèle
Google des gestions des
frontières ?
Services de
cartographie
de Google
Requêtes
des Etats
Serveur
loc...
Synthèse: un modèle
Google des gestions des
frontières ?
Quelles évolutions ?
• La politique du pointillé: Au mois de juil...
Première interprétation:
La dimension réaliste de la
carte par…Google
Première interprétation:
Cartes, savoir et pouvoir
• Les silences des cartes: « Les cartes
exercent une influence sociale ...
Première interprétation:
La carte, moyen de
communiquer
« la carte est envisagée
essentiellement comme une
médiation symbo...
Seconde interprétation:
Une représentation du réel
qui tend à se substituer à
celui-ci ?
• Le visible=le vrai= le réel (De...
Seconde interprétation:
Une représentation du réel
qui tend à se substituer à
celui-ci ?
Le plus visible
=le plus
populair...
Autre perspective:
Pourquoi cela fonctionne?
Les principes de la simulation:
appui théorique
• « Authenticité et appropria...
« Un jeu authentique est un jeu
perçu comme authentique par les
apprenants ». (Ney, 2013)
Une simulation authentique est
u...
Autre perspective:
Pourquoi cela fonctionne?
Principe d’authenticité
Réalisme
(la ressemblance
supposée avec une
référence...
Autre perspective:
Pourquoi cela fonctionne?
Principe d’appropriation (Ney,
2013)
Les requêtes des Etats:
des situations moins
fréquentes
Sur l’exemple des îles Diaoyutai/Senkaku,
aucun des deux états en ...
jerome.staub@gmail.com
@gemtice
gemtice
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La cartographie numérique , un enjeu géopolitique autour des frontières de la Chine

525 vues

Publié le

Intervention au FIG 2013 sur les problèmes de frontières chinoises au prisme de la cartographie en ligne

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
525
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La cartographie numérique , un enjeu géopolitique autour des frontières de la Chine

  1. 1. La cartographie numérique en ligne, enjeu de géopolitique : le cas de la Chine
  2. 2. Définition de la cartographie numérique en ligne (webmapping, geoweb ) Définition cartographie en ligne: La cartographie en ligne est la forme de la cartographie numérique qui fait usage d'Internet pour pouvoir produire, concevoir, traiter et publier des cartes géographiques. (Wikipédia) Webmapping: [Il] regroupe l’ensemble des technologies permettant d’afficher une carte par Internet.(Geotribu) Geoweb: « Une organisation systématique par l’espace de l’information sur Internet grâce à une géoréférencement direct ou indirect sur la surface terrestre et accessible à travers une collection plus ou moins intégrée de données géographiques. » (T. Joliveau, 2012)
  3. 3. Définition de la cartographie numérique en ligne (webmapping, geoweb ) Webmapping Cartographie en ligne Geoweb
  4. 4. Historique de la cartographie numérique Géo séminaire 2008, Geoweb 2,0, vers des SIG collaboratifs ?
  5. 5. Historique de la cartographie numérique 2009: bêta de Buvan, géoportail indien (version définitive 2011) Octobre 2010: Tiantitu, géoportail chinois Janvier 2011: géoportail russe
  6. 6. Historique de la cartographie numérique 2004: Lancement d’OpenStreetMap 2013: un million de contributeurs
  7. 7. Des versions locales de Google Maps
  8. 8. Premier cas: la frontière entre l’Inde et la Chine Le cas de l'Arunachal Pradesh, territoire frontalier entre l'Inde et la Chine (2009) • Au mois d'octobre 2009, les autorités indiennes se sont indignées que plusieurs villes de l'Arunachal Pradesch soient présentées sous leurs noms chinois, comme si elles faisaient parti du territoire de la République de Chine. • Par ailleurs, l'Inde a aussi protesté sur la façon de représenter la frontière avec la Chine par une ligne en pointillé, comme si la frontière était contestée et source de tensions. A la suite de ces déclarations, les autorités chinoises ont accusé New Dehli de refuser des négociations autour de ces différents points. • Cette controverse autour de Google Maps intervient en prime au cours du mois où le premier ministre d'Inde, Manmohan Singh, se rend sur ce territoire lors d'une campagne électorale (3 octobre 2009) et surtout quelques jours avant la venue du Dalaï-lama dans cette province (8 novembre 2009).
  9. 9. Premier cas: la frontière entre l’Inde et la Chine Google Maps depuis l’IndeGoogle Maps depuis la ChineGoogle Maps depuis le serveur global
  10. 10. Deuxième cas: la frontière entre le Vietnam et la Chine • Le 20 mars 2010, le porte-parole du ministère des affaires étrangères vietnamien Nguyen Phuong Nga s'est plaint d'une cartographie approximative de Google à propos de ses frontières avec la Chine. • L'histoire récente de ces espaces complexes est assez troublée : les deux pays partagent des frontières terrestres sur 1300 kilomètres . • La ligne frontalière terrestre ne semble pas poser de problèmes particuliers, puisqu'elle a été réglée d'un commun accord lors d'un traité signé le 30 décembre 1999 et mis en application le 6 juillet 2000. • Pourtant, en 2002, des rumeurs persistantes d'accords secrets entre les deux gouvernements ont jeté le discrédit sur ce partage frontalier.
  11. 11. Deuxième cas: la frontière entre le Vietnam et la Chine
  12. 12. Deuxième cas: la frontière entre le Vietnam et la Chine
  13. 13. Troisième cas: les îles Diaoyutai /îles Senkaku • Les îles Diaoyutai/îles de Senkaku se situent en Mer de Chine orientale. Ces huit ensembles de rochers sont revendiqués par la République de Chine (Taïwan) et la République populaire de Chine, alors qu’elles sont administrés par le Japon. • En mai 1972, à la suite d'un accord signé entre les États-Unis et le Japon en juin 1971, les îles Senkaku reviennent au Japon avec les îles Ryūkyū. • Cependant, l'accord ne mentionne pas les îles Senkaku, selon le souhait des États-Unis de ne pas être mêlés à une querelle territoriale qui débute. • Dès l'annonce de la restitution en 1971, elle est immédiatement dénoncée par la République de Chine (Taïwan) et suivie de près par la République populaire de Chine • Ce conflit a pour centre les ressources énergétiques importantes en milieu sous-marin. • Depuis le rachat des îles par le gouvernement japonais en 2012, les tensions sont vives entre les deux pays.
  14. 14. Troisième cas: Une histoire de noms…
  15. 15. Troisième cas: la version chinoise…
  16. 16. Troisième cas: la version chinoise (suite)
  17. 17. Troisième cas: la version japonaise…
  18. 18. Troisième cas: depuis le géoportail chinois
  19. 19. Troisième cas: depuis le géoportail chinois (suite)
  20. 20. Troisième cas: la hiérarchie des noms…
  21. 21. Troisième cas: la version OpenStreetMap
  22. 22. Troisième cas: la version Bing Maps
  23. 23. Troisième cas: la diffusion des cartes
  24. 24. Synthèse: Les requêtes à Google maps, pourquoi ? Pourquoi interpeller Google plutôt que Bing maps par exemple ? La réponse est donnée en partie dans l’annonce faite par Google le 7 décembre 2012 : Google Maps est utilisé mensuellement par un milliard de personnes à travers le monde C’est le plus populaire. Les requêtes des Etats , en passant par Google, interpellent, pas seulement la communauté des Etats, mais les populations utilisatrices du service.
  25. 25. Synthèse: un modèle Google des gestions des frontières ? Une solution « webmapping » aux requêtes étatiques ? La gestion des noms de domaines de premier niveau Serveur global .com Serveur local 1 Serveur local 2
  26. 26. Synthèse: des cartes différentes selon l’Etat que l’on interroge? (ex1)
  27. 27. Synthèse: des cartes différentes selon l’Etat que l’on interroge? (Ex 2)
  28. 28. Synthèse: des cartes différentes selon l’Etat que l’on interroge? (Ex 3)
  29. 29. Synthèse: un modèle Google des gestions des frontières ? Services de cartographie de Google Requêtes des Etats Serveur local de cartes
  30. 30. Synthèse: un modèle Google des gestions des frontières ? Quelles évolutions ? • La politique du pointillé: Au mois de juillet 2010, Google a décidé de régler plusieurs points de discordes sur le tracé des frontières. Deux cas de figures sont proposés : soit la ligne de frontière antérieure est une erreur de la part de Google ; dans ce cas, elle est juste modifiée. Soit il s'agit d'une ligne de frontière contestée, elle apparaît alors en pointillé. Elle devait l’être sur l’ensemble des serveurs locaux…. • Rien de change: en fait, les serveurs locaux embarquent toujours une vision étatique des frontières. En atteste les captures d’écran présentées ici qui datent du 1er octobre…2013.
  31. 31. Première interprétation: La dimension réaliste de la carte par…Google
  32. 32. Première interprétation: Cartes, savoir et pouvoir • Les silences des cartes: « Les cartes exercent une influence sociale autant par leurs omissions que par les éléments qu’elles dépeignent et mettent en valeur » (J.B.Harley, 1988). • La représentation des hiérarchies. • « L’histoire des cartes[…] peut –être interprétée comme une forme de discours […] et comme une forme de savoir spatial « (Ibid., 1988) • En dépit des volontés d’une cartographie en ligne globalisante, celle-ci reste attachée à une vision nationale et étatique des frontières.
  33. 33. Première interprétation: La carte, moyen de communiquer « la carte est envisagée essentiellement comme une médiation symbolique, entre l’homme et son environnement spatial, mais aussi entre individus qui peuvent communiquer grâce à ce support visuel » JACOB Christian. L’Empire des cartes. p. 24. (1992)
  34. 34. Seconde interprétation: Une représentation du réel qui tend à se substituer à celui-ci ? • Le visible=le vrai= le réel (Debray, 1992) • « L’image cartographique est en train de se substituer au territoire » (Genevois, 2012)
  35. 35. Seconde interprétation: Une représentation du réel qui tend à se substituer à celui-ci ? Le plus visible =le plus populaire =le plus vrai =le plus réel
  36. 36. Autre perspective: Pourquoi cela fonctionne? Les principes de la simulation: appui théorique • « Authenticité et appropriation dans les jeux de simulation », Muriel NEY (2013) • « Appropriation et Authenticité - Une étude didactique sur l’expérience d’apprentissage d’étudiants jouant un jeu sérieux en épidémiologie » Thèse de doctorat de l’université de Grenoble par GONCALVES C., (2013)
  37. 37. « Un jeu authentique est un jeu perçu comme authentique par les apprenants ». (Ney, 2013) Une simulation authentique est une simulation perçue comme authentique par les utilisateurs. Autre perspective: Pourquoi cela fonctionne?
  38. 38. Autre perspective: Pourquoi cela fonctionne? Principe d’authenticité Réalisme (la ressemblance supposée avec une référence de la vraie vie) Cohérence (perçue dans les règles et les situations proposées) Pertinence (utilité perçue par rapport aux objectifs d’apprentissage). Images satellites, photographies aériennes, street view, voir son espace vécu (maison…) Situation d’utilisation: itinéraires, GPS… La simulation nous amène où l’on souhaite, y compris dans les parcours réels en voiture.
  39. 39. Autre perspective: Pourquoi cela fonctionne? Principe d’appropriation (Ney, 2013)
  40. 40. Les requêtes des Etats: des situations moins fréquentes Sur l’exemple des îles Diaoyutai/Senkaku, aucun des deux états en conflit n’est venu interpeller Google pour son système de gestion des cartes. Pourquoi ? Les Etats ont développé leur propre système de cartographie en ligne, via les géoportails. Ils leur servent désormais de référence cartographique…lorsque cela leur parait pertinent.
  41. 41. jerome.staub@gmail.com @gemtice gemtice

×