Des délices au nom insolite
(ou coquin)
Il existe en France plus de 600 variétés de
confiseries régionales. Bonbons de suc...
Vous pouvez
accéder directement
à une région, ou
simplement faire
défiler.
Pourquoi « coucougnette » ?
Pour la petite histoire, si le nom de Coucougnette évoque aujourd’hui les choses de la vie, fa...
Les Tétons de La Reine Margot
Les Tétons de la Reine Margot sont des chocolats
coquins à base de pâte au chocolat au lait,...
Confiserie de PAU
Confiserie à base de chocolat blanc, prune d’ente,
Armagnac et chocolat noir sachet 130g
Histoire : Son ...
La couille du pape est une confiture, lieu d’origine : la Provence.
Figue dite « couille du pape » ou « marseillaise » ou ...
Plébiscitées en Haute Bretagne, les « roupettes à queues » sont
réalisées avec une variété particulière de cerises charnue...
Les roupettes du coq sont à base de noisettes, pâte et beurre de cacao
ainsi que de l’extrait naturel de vanille.
Elles ra...
« Tétoun de Santa Agata » ou « Téton de Saint Agathe »
Le Téton de Sainte Agathe est un fromage de chèvre frais aux herbes...
En honneur à Sant’Agata, protectrice de la ville, les
siciliens de Catania préparent ces délicieuses petites
cassate, à la...
La Trousseminette est l’Apéritif vendéen, fruit de l’heureux mariage du vin de
Brem, de l’eau de vie de Brem, d’épines noi...
Les Zézettes de Sète
La zézette de Sète est un biscuit sablé parfumé à l’arôme de
vanille qui est fait à base de farine et...
La petite histoire :
Lorsque Francis MIOT créa ce produit unique, il fût surpris de voir
comment ce chocolat praliné se ro...
Crottes du chien de Montargis
La Crotte du Chien, spécialité de Montargis, est un praliné
noisette avec une coque de nouga...
Bouchons du Giennois
Praliné noisette à la crêpe dentelle
dragéifié
Sachet mixte de spécialités
(Crottes du chien de Monta...
Diverses origines sont avancées, l’une d’elle
veut que ces beignets furent inventés dans
l’abbaye de Marmoutier (Indre-et-...
Crottes de Marquis
Les Crottes de Marquis, spécialités de l’Allier, sont des boules de chocolat fourrées de praliné noiset...
VIGNOBLE
Ce vin est un assemblage divin de Merlot,
Syrah et Gewürztraminer. Les deux cépages
rouges ont effectués une macé...
Le gratte-cul arrive à maturité dans les campagnes au
mois de Novembre.
Mais qu’est ce que ce fruit ?
D’abord, je vous don...
Le saviez-vous ?
Le cynorrhodon qui est appelé familièrement
« gratte-cul », fournit le poil à gratter. Il est le fruit
du...
Les Crottes d’Âne sont des beignets que l’on déguste
le jour du carnaval. C’est l’une des appellations de la
bugne, pâtiss...
Fin
(ou Faim !)
Images et son Internet - Avril 2015
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Délices régionaux au nom insolite

1 484 vues

Publié le

Délices régionaux au nom insolite

Publié dans : Alimentation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 484
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Délices régionaux au nom insolite

  1. 1. Des délices au nom insolite (ou coquin) Il existe en France plus de 600 variétés de confiseries régionales. Bonbons de sucre cuit et sucettes, boules de gommes, pâtes de fruits, pâtes d’amande, pastilles, chewing-gums, réglisses, nougats, guimauves, fruits confits… Ces délicieux bonbons ont chacun leur histoire et témoignent de la richesse du patrimoine français.
  2. 2. Vous pouvez accéder directement à une région, ou simplement faire défiler.
  3. 3. Pourquoi « coucougnette » ? Pour la petite histoire, si le nom de Coucougnette évoque aujourd’hui les choses de la vie, faire une « coucougne » signifier câliner, cajoler, caresser, chouchouter ; en deux mots « coucougner » c’est offrir un moment d’amour. Les Coucougnettes de Pau sont un hommage gourmand et polisson au bon roi Henri IV surnommé le Vert Galant, à qui les histoires attribuent 57 maîtresses et 24 enfants. Mais comment et où la produit-on ? La coucougnette de Pau est produite manuellement à Uzos près de Pau. L’amande grillée enrobée de chocolat noir (70% de cacao) est roulée à la main dans une pâte d’amande à la framboise, au gingembre et à l’Armagnac. On peut également la trouver sous différentes déclinaisons : Coucougnettes au Chocolat & Grand Marnier ou encore, Coucougnettes Menthe à L’Izarra verte. Les Coucougnettes du Vert Galant (Coucougnettes de Pau) Retour à la carte
  4. 4. Les Tétons de La Reine Margot Les Tétons de la Reine Margot sont des chocolats coquins à base de pâte au chocolat au lait, abricot, raisin parfumé au Grand Marnier puis enrobés de chocolat blanc. Ils ont été déclinés en enrobage noir et lait que l’on retrouve dans les boites de collection métal. À décorer selon l’inspiration et à déguster sans modération ! La petite histoire : Ce savoureux chocolat a été créé en hommage à Marguerite de Valois, plus communément appelée Reine Margot, première épouse du bon roi Henri IV. Femme de grande beauté, passionnée d’Amour, la Reine de France et de Navarre séduisit de nombreux amants. La légende raconte que « Margot » portait des décolletés affriolants et provocants, laissant imaginer le bout de ses tétons. Retour à la carte
  5. 5. Confiserie de PAU Confiserie à base de chocolat blanc, prune d’ente, Armagnac et chocolat noir sachet 130g Histoire : Son nom de Prune de Monsieur est dû au frère de Louis XIV (nommé Monsieur) qui les aimait au point d’en attraper des indigestions. Les Prunes de Monsieur sont un mélange de chocolat blanc, prune d’ente et Armagnac roulé dans du chocolat noir 70% et dans du sucre glace. Les Prunes de Monsieur Retour à la carte
  6. 6. La couille du pape est une confiture, lieu d’origine : la Provence. Figue dite « couille du pape » ou « marseillaise » ou « précieuses du Pape » Les couilles du Pape - Mais d’où vient ce nom ? En l’an 822, une certaine Jeanne de Borgia se serait grimée pour suivre son amant de Cardinal. Quelques années plus tard, elle fut élue Pape avant d’accoucher d’une petite dans les rues de Rome. D’où la légende de la Papesse Jeanne. En 1305, lors de l’élection de Clément V (Pape aux traits efféminés), le sacré collège, afin de ne pas commettre d’erreur, le fit asseoir sur un trône percé. Un cardinal était chargé de constater ses attributs, déclamant en latin devant le concile : « Il en a une belle paire et elles sont bien pendante comme nos figues ! » C’est pour cette raison que les botanistes ont nommés les figues « Couille du Pape » dès le XIVème siècle. Francis MIOT, remarquable confiturier et confiseur d’Uzos, près de Pau, en a fait une gourmandise du même nom : la figue est confite, fourrée de pâte d’amende et de noix, aromatisée d’écorces d’orange confite et de rhum. Retour à la carte
  7. 7. Plébiscitées en Haute Bretagne, les « roupettes à queues » sont réalisées avec une variété particulière de cerises charnues et amères noyées dans l’eau-de-vie de cidre, et non pas avec des cerises sauvages comme on le prétend souvent. Elles se distinguent des cerises à l’eau-de-vie par leur coloration claire, qui laisse le « jus » translucide, et par leur fort parfum d’amande. Les queues participent à ce parfum, et facilitent la préhension des cerises, servies dans des petits verres à liqueur ou dans la tasse du café… Les « Roupettes à queues » Nota : Dans la gammes des fruits rouges, il faut citer les cerises appelés familièrement badies (Rennes), badiou (Erquy), roupettes à queues (Cancale) et kerez (Basse-Bretagne) Signalons les cerises de Fouesnant en voie de disparition, hélas ! Retour à la carte
  8. 8. Les roupettes du coq sont à base de noisettes, pâte et beurre de cacao ainsi que de l’extrait naturel de vanille. Elles raviront vos papilles. Roupettes de coq Que va-t-on dire ou penser sur ce produit lorsque l’on apprendra qu’il s’agit de testicules de coq ! Il s’agit réellement du « caviar de la volaille » , François Ier les réservait à ses Damoiseaux, Louis XIV en faisait son mets favori. Les roupettes du coq spécialité du département de l’Allier Retour à la carte
  9. 9. « Tétoun de Santa Agata » ou « Téton de Saint Agathe » Le Téton de Sainte Agathe est un fromage de chèvre frais aux herbes et à l’huile d’olive, originaire de Provence et fabriqué à partir de lait cru ou pasteurisé. Il tire son nom du fait que sa forme rappelle celle d’un sein, tandis que le grain de poivre déposé en son sommet en suggère le téton. Origine et terroir Sainte Agathe de Catane naquit au IIIème siècle, au sein d’une noble famille sicilienne. Dotée d’une extraordinaire beauté, elle était aussi fort pieuse et avait choisi de consacrer sa virginité au dieu des chrétiens. Cependant ses charmes faisaient tourner la tête des hommes et ne laissaient pas indifférent Quintien, le proconsul de Sicile, qui désirait ardemment en faire son épouse. Lorsque celle-ci refusa ses avances, le proconsul la fit jeter au cachot et ordonna qu’on la torture. L’exécuteur lui fit subir mille maux et alla jusqu’à lui arracher les seins, qu’elle avait magnifiques, avec une tenaille. Le martyre de Sainte Agathe est bien connu des populations du sud de l’Europe et son anniversaire donne lieu à de grandes célébrations en Sicile, pendant lesquelles des gâteaux représentant ses tétons sont fabriqués. En Provence, cette légende a inspiré les fromagers qui donnèrent le nom de Téton de Sainte Agathe à un fromage de chèvre. Retour à la carte
  10. 10. En honneur à Sant’Agata, protectrice de la ville, les siciliens de Catania préparent ces délicieuses petites cassate, à la forme particulière : des demi-cercles qui rappellent le sein d’une femme - le minne ou minnuzze de Sant’Agata. Il existe également une version dessert, à base d’œuf et surmonté d’une cerise confite. Retour à la carte
  11. 11. La Trousseminette est l’Apéritif vendéen, fruit de l’heureux mariage du vin de Brem, de l’eau de vie de Brem, d’épines noires de Brem et de sucre, après une macération de 10 à 15 jours. Issue d’une sélection rigoureuse et d’une recette transmise de père en fils depuis 1793, la Trousseminette vous transportera au cœur de la Vendée, où le plaisir de la table et Bon vivre font de ce pays en Terroir d’Exception. Compagnon idéal de vos apéritifs et vos fins de repas, la Trousseminette mettra du soleil et de la bonne humeur dans vos réunions entre amis et en famille. A déguster bien frais avec un jambon de Vendée, du melon, un fromage à pâte persillée, des pruneaux, elle sublimera aussi vos gâteaux au chocolat... Elle est ici mariée à des pruneaux qui macèrent se gorgent de sirop. Retour à la carte
  12. 12. Les Zézettes de Sète La zézette de Sète est un biscuit sablé parfumé à l’arôme de vanille qui est fait à base de farine et de vin blanc (sucre en poudre, huile et arôme vanille) Les origines : La Zézette de Sète a été introduit par Gaston Bentata à la fin des années 1970, ce biscuit d’origine pieds-noirs avait bercé son enfance. Il décide de le commercialiser en 1994. Elle devient une marque déposée en 1995. Il fonde alors son entreprise La Belle Époque, en 1997, à Frontignan (34) Aujourd’hui, ce produit local est vendu dans plusieurs enseignes. Cependant, il existe sous plusieurs noms. On trouve ainsi des « Pitchounettes », « Bistouquettes », « Z’zettes » s’inspirant du nom d’origine (il faut se rappeler que La Zézette de Sète est une marque déposée). Retour à la carte
  13. 13. La petite histoire : Lorsque Francis MIOT créa ce produit unique, il fût surpris de voir comment ce chocolat praliné se roulait délicatement dans la feuillantine de crêpe dentelle. Ce chocolat est constitué en son cœur d’un praliné à base d’amande douce. Le tout enrobé d’un chocolat noir à 70% et roulé dans un biscuit de fine feuille de crêpe dentelle, ce qui lui donne ce côté croustillant. Ce chocolat est fabriqué qu’avec des produits de qualité et naturel. Il est façonné à la main, travail artisanal. Ainsi naquit la Galipette car elle adore les cabrioles dans ce biscuit fin, dont elle ressort toute décoiffée. Les galipettes Retour à la carte
  14. 14. Crottes du chien de Montargis La Crotte du Chien, spécialité de Montargis, est un praliné noisette avec une coque de nougatine, le tout enrobé de chocolat noir. Cette sucrerie a été créée en 1968 par une dame qui souhaitait rendre hommage à sa ville en reprenant la légende du chien de Montargis. Légende : Au XIVème siècle, ce chien se promenait en forêt avec son maître, le chevalier Aubry de Montdidier. Ce dernier fut assassiné lors de cette promenade et, après plusieurs jours sans nouvelles, le roi ordonna des recherches. On retrouva le chien du chevalier dans la forêt, qui gémissait en grattant le sol et l’on retrouva le corps du disparu après avoir creusé à l’endroit indiqué par le chien. Le roi Charles V, qui aimait beaucoup le chevalier, fut très peiné et emmena le chien à la cour. C’est grâce à l’animal que l’on découvrit le coupable, car chaque fois qu’il se trouvait en présence du Chevalier Macaire, il se jetait sur lui. Ce dernier niait être allé en forêt ce jour-là, alors un combat fut organisé entre l’homme et l’animal, avec pour seul juge la justice divine. Le chien sauta à la gorge du chevalier, le forçant ainsi à avouer son crime et il fut pendu. Les Crottes du Chien, qui sont une spécialité exclusive inventée depuis 1968 suite à la Légende du Chien de Montargis sous Charles V. Retour à la carte
  15. 15. Bouchons du Giennois Praliné noisette à la crêpe dentelle dragéifié Sachet mixte de spécialités (Crottes du chien de Montargis, Pavés Montargois, Bouchons du Giennois) Pavé Montargois Chocolat fourré d’un praliné à l’ancienne cuit dans un chaudron en cuivre. Autres spécialités de MONTARGIS (Loiret) Et autres douceurs… Retour à la carte
  16. 16. Diverses origines sont avancées, l’une d’elle veut que ces beignets furent inventés dans l’abbaye de Marmoutier (Indre-et-Loire) par une nonne novice prénommée Agnès. Celle- ci préparait de la pâte à choux avec les autres nonnes lorsqu’elle eu une flatulence. Gênée, elle aurait alors chancelé, faisant malencontreusement tomber de la pâte dans une marmite de graisse chaude. Les Pets de Nonne étaient nés. Un pet de nonne (ou pet-de-nonne) est un beignet soufflé et sucré de pâte à choux frite. Il est également appelé « beignet de vent » ou « soupir de nonne », « pet de putain », « pet de vieille » (pet de bièillo) dans l’Aveyron. Retour à la carte
  17. 17. Crottes de Marquis Les Crottes de Marquis, spécialités de l’Allier, sont des boules de chocolat fourrées de praliné noisette apparues à l’époque de Louis XV. A partir de la Deuxième Guerre Mondiale, elles ont totalement disparues. Mais en 2007, Roger Néant a décidé de faire revivre les friandises de son enfance et il a fait appel à 10 pâtissiers de son département pour créer une recette unique à partir de chocolat noir, de beurre de cacao, de sucre et de pâte de noisette. Les Crottes de Marquis ont, grâce à lui, sont de nouveau un succès et la marque et l’origine sont maintenant déposées. Selon la légende : C’est donc au XVIIIème siècle que l’histoire se passe. Le marquis Charles Eugène de Lévis, Gouverneur du Bourbonnais, avait pour habitude de se promener avec de petits sacs contenant ses friandises au chocolats. Un jour, en enfourchant son cheval, le marquis fit tomber son sac, le palefrenier voulu alors lui rendre, mais le marquis le repoussa violemment du pied : il ne voulait pas du sac, car il était tombé à terre. Le pauvre palefrenier fit alors tomber le sac, dont le contenu, des boules en chocolat, se mélangea au crottin de cheval. Le marquis ordonna alors au palefrenier de ramasser les boules de chocolat et de les manger. C’est ainsi que sont nées les Crottes de Marquis. Retour à la carte
  18. 18. VIGNOBLE Ce vin est un assemblage divin de Merlot, Syrah et Gewürztraminer. Les deux cépages rouges ont effectués une macération à froid de 24 heures, ce qui lui donne sa superbe teinte rosée. Le Gewürztraminer a subi une fermentation à froid pour préserver le côté épicé et aromatique du cépage. Il n’y a eu aucune fermentation malo-lactique, et son acidité croquante est entièrement naturelle. VIGNOBLE & VINIFICATION Le Ménage à Trois 2010 blanc est un assemblage de Chardonnay, Muscat et Chenin Blanc. Les raisins de chacun des cépages sont vendangés à part, délicatement écrasés et mis en fermentation à froid dans des petites cuves en acier inoxydable afin de préserver leurs fraîcheurs et leurs arômes fruités juteux. Le Chardonnay est riche et robuste, le muscat sauvage et exotique et le Chenin souple et constitutif. Les trois assemblés forment une parfaite triplette. VIGNOBLE & VINIFICATION Le Ménage à Trois rouge, réunit un assemblage de trois compagnons bien différents : le Zinfandel, le Merlot et le Cabernet Sauvignon. Afin d’ajouter de la complexité et de conserver la spécificité de chacun de ces cépages, ils viennent tous les trois De vallées différentes, et ont fermentés séparément avant l’assemblage. Le Zinfandel, cet impertinent cépage plein d’hardiesse, apporte des notes de confiture et de mûre, ainsi que de framboise. Le Merlot, quant à lui, nous offre avec son palais généreux des arômes de fruits rouges, alors que le Cabernet Sauvignon nous propose en finale une base plus tannique, mettant également de l’avant les fruits murs, abondants et robustes. Retour à la carte
  19. 19. Le gratte-cul arrive à maturité dans les campagnes au mois de Novembre. Mais qu’est ce que ce fruit ? D’abord, je vous donne tous les synonymes couramment employés : « cynorrhodon ou cynorhodon », « églantine », « gratte-cul », « gousson », « baie de rosier sauvage » … c’est déjà pas mal ! C’est le fruit de l’églantier ou rosier (de la famille des Rosacées). Souvent dans les commerces, vous le trouverez sous le nom « confiture d’églantine » (qui n’est pourtant que la fleur de l’églantier). Sa forme est celle d’une grosse baie mais il ne se mange pas tel quel, il faut en fait l’ouvrir et en extraire la pulpe comestible (on parle d’akènes) A maturité, il prend une jolie couleur orangée. Le mot gratte-cul vient du fait que le cynorrhodon contient des poils piquants qui peuvent servir de poils à gratter ! Il vaut mieux y faire attention au moment de le cueillir. Le gratte-cul Sachez que ce fruit contient 20 fois plus de vitamine C que l’agrume ! On en fait principalement des confitures ou gelées, plus rarement des jus. Retour à la carte
  20. 20. Le saviez-vous ? Le cynorrhodon qui est appelé familièrement « gratte-cul », fournit le poil à gratter. Il est le fruit du rosier et de l’églantier. Bien mûrs, les fruits sont comestibles, mais ils restent assez astringents et acides. Ils sont cependant riches en vitamine C. On fait avec le fruit de l’églantier des confitures maisons ou des apéritifs. Apéritif « Gratte-cul » Retour à la carte
  21. 21. Les Crottes d’Âne sont des beignets que l’on déguste le jour du carnaval. C’est l’une des appellations de la bugne, pâtisserie de la région stéphanoise que l’on dégustait pour Mardi-Gras pour marquer le début du Carême. Dis moi comment tu appelles ton beignet... Non seulement les beignets ont des recettes variées, mais leurs noms diffèrent selon les régions. Les « bugnes » sont dégustées dans le lyonnais, « les merveilles » à Bordeaux, « les pets de nonnes » se retrouvent en Champagne et en Île de France, « les crottes d’âne » en Picardie et dans les Ardennes, « les bottereaux » et les « foutimassons » à Nantes et en Vendée, les « tourtisseaux » font les délices des Poitevins et aussi des Vendéens, « les roussettes » ceux des Provençaux , alors que « les rondiaux » sont croqués en Sologne, « les ganses » à Nice et les « oreillettes » dans le Languedoc... Lesquels préférez-vous ? Les Crottes d’Âne Retour à la carte
  22. 22. Fin (ou Faim !) Images et son Internet - Avril 2015

×