 Le participe passé, employé comme adjectif, s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Exemple: ...
Employé comme verbe dans un temps composé (passé composé, plus-que-parfait...): 
il s'accorde avec le sujet s'il est uti...
 verbes pronominaux: il faut distinguer entre les verbes toujours pronominaux et les verbes parfois pronominaux (se lever...
Le plus difficile est de savoir si ce est COD ou non. Pour cela, poser la question avec "qu'est-ce que" ou "qui est-ce qu...
Exception: s'apercevoir n'est pas un verbe toujours pronominal (on peut apercevoir quelque chose ou quelqu'un), mais s'ac...
La règle du COD s'applique toujours, mais : 
- "en" ne compte pas comme COD : 
Des exercices? J'en ai fait beaucoup. 
...
s'absenter (partir) s'écrier (parler fort) s'écrouler (tomber) s'efforcer (essayer) s'en aller (partir) s'enfuir (partir ...
Exemple 1 : Toutes les filles se sont trouvé des cavaliers. 1) Je me pose la question : Qui est-ce qui a trouvé ? Réponse ...
Exemple 2 : elle s'est promenée ce matin. 
1) Qui est-ce qui est promené ? 
réponse : C'est elle. (s' = elle) 
2) Le sujet...
Le verbe pronominal a le sens réfléchi s'il marque que l'action se réfléchit sur le complément qui représente le sujet. 
...
 I Verbes pronominaux 
 Ce sont des verbes tels que: s'enfuir, se souvenir, s'apercevoir, se peigner, s' admirer... 
 I...
 A Les verbes qui sont inséparables du pronom qui les accompagne. 
exemples: s'enfuir, se souvenir (Les verbes 'enfuir' ...
Il s'agit des verbes qui, tout en gardant leur sens, sont employés à la forme pronominale. 
 C Les verbes ayant un sens p...
Aux temps composés les verbes pronominaux se conjuguent avec l'auxiliaire 'être 
1. Dans les cas A B C l'accord se fait a...
2. Dans le cas D la règle d'accord est la même que celle d'un verbe conjugué avec « avoir », l'accord se fait avec le COD...
Ils se sont parlé (l'un à l'autre, pas de COD pas d'accord) 
Les lettres qu'ils se sont envoyées 
(COD avant le verbe, acc...
Certains verbes qui ne peuvent avoir de COD ont un participe passé invariable. Le pronom réfléchi a la fonction de COI. 
...
Le participe passé de faire suivi d'un infinitif est toujours invariable. Depuis les modifications de 1990 il en est de m...
http://w3.restena.lu/amifra/exos/orth/regaccpp.htm
L'accord du participe passé
L'accord du participe passé
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'accord du participe passé

2 177 vues

Publié le

L'accord du participe passé, Français I 2014

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 177
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
626
Actions
Partages
0
Téléchargements
36
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'accord du participe passé

  1. 1.  Le participe passé, employé comme adjectif, s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Exemple: Les footballeurs fatigués rentrent au vestiaire.
  2. 2. Employé comme verbe dans un temps composé (passé composé, plus-que-parfait...): il s'accorde avec le sujet s'il est utilisé avec le verbe être: Hier, mes soeurs sont venues jouer avec moi. Exception : verbes pronominaux. il ne s'accorde pas avec le sujet s'il est utilisé avec le verbe avoir; il s'accorde avec le complément d'objet direct (COD) si ce dernier est placé avant le verbe. Les policiers ont donné une amende aux conducteurs fautifs.  Cette amende, ils l'ont donnée à tous ceux qu'ils ont arrêtés. L'amende que les policiers ont donnée était sévère.
  3. 3.  verbes pronominaux: il faut distinguer entre les verbes toujours pronominaux et les verbes parfois pronominaux (se lever / lever, se parler / parler, se sourire / sourire...). Pour les verbes toujours pronominaux, le participe passé s'accorde avec le sujet (Les oiseaux se sont méfiés et se sont enfuis). Pour les verbes parfois pronominaux, il s'accorde avec le complément d'objet direct (COD) si ce dernier est placé avant le verbe: Les filles se sont partagées en trois groupes; elles se sont partagé les travaux; elles ont effectué les travaux qu'elles se sont partagés).
  4. 4. Le plus difficile est de savoir si ce est COD ou non. Pour cela, poser la question avec "qu'est-ce que" ou "qui est-ce que" + verbe avec avoir.  1. Qui est-ce que les filles ont partagé? elles-mêmes (se).  2. Qu'est-ce que les filles ont partagé? les travaux. 3. Qu'est-ce que les filles ont partagé? les travaux (qu'). Ou encore, penser à l'infinitif: partager n groupe, partager quelque chose entre plusieurs personnes...
  5. 5. Exception: s'apercevoir n'est pas un verbe toujours pronominal (on peut apercevoir quelque chose ou quelqu'un), mais s'accorde avec le sujet. Elle s'est aperçue qu'elle s'était trompée.
  6. 6. La règle du COD s'applique toujours, mais : - "en" ne compte pas comme COD : Des exercices? J'en ai fait beaucoup. Attention: si "en" n'est pas COD, la règle ne s'applique pas: Les joueurs sont au courant de la règle, on les en a informés. (COD: "les"; "en" est COI: on a informé les joueurs de la règle). - "le" comme pronom neutre (signifiant "ceci, cela"), placé comme COD avant le verbe, ne fait pas accorder le participe passé: Les impôts vont augmenter; je l'ai entendu en écoutant la radio. - les verbes impersonnels ont un participe passé qui ne s'accorde pas. Tu te souviens des orages qu'il y a eu en juillet? - Quand il y a plusieurs verbes, il faut réfléchir au sens de la phrase pour voir si le COD est COD du participe passé ou d'un autre verbe: Ces lettres, je les ai fait écrire par mon secrétaire. ("les" est COD de "écrire", pas de "fait") Mes amis, je les ai vus partir. ("les" est COD de "vus" et sujet de "partir") Les enfants, je les ai vu emmener par un policier. ("les" est COD de "emmener", pas de "vu")
  7. 7. s'absenter (partir) s'écrier (parler fort) s'écrouler (tomber) s'efforcer (essayer) s'en aller (partir) s'enfuir (partir en courant) s'envoler (partir en volant) s'évader (sortir d'une prison) s'évanouir (tomber dans les pommes, perdre connaissance) se fier à quelqu'un (faire confiance) s'impatienter (perdre patience) se méfier de quelqu'un (ne pas avoir confiance) se moquer de quelqu'un (rire de quelqu'un) se réfugier (fuir un danger, trouver un endroit sûr) se souvenir de quelque chose (se rappeler quelque chose)
  8. 8. Exemple 1 : Toutes les filles se sont trouvé des cavaliers. 1) Je me pose la question : Qui est-ce qui a trouvé ? Réponse : Ce sont les filles. 2) Je me pose la question : Qui ou qu'est-ce qui sont trouvés ? Réponse : Ce sont des cavaliers Le sujet de l'auxiliaire 'être' (se = les filles) n'est pas le même sujet quand on pose la question ' Qui est-ce qui sont trouvés' (= des cavaliers). Dans ce cas-là il y a un piège : il faut traiter cette phrase comme si elle était écrite avec l'auxiliaire 'avoir' : Les filles ont trouvé des cavaliers. => Les filles ont trouvé qui ? Des cavaliers. => Le COD est placé après le verbe, il n'y a pas d'accord.
  9. 9. Exemple 2 : elle s'est promenée ce matin. 1) Qui est-ce qui est promené ? réponse : C'est elle. (s' = elle) 2) Le sujet de l'auxiliaire 'être' est-il le même que pour le verbe 'se promener ? Réponse : oui : 'elle' sujet de 'est' et c'est également elle qui se promène. Dans ce cas les choses sont claires : Elle a promené qui ? s' = elle -> COD placé avant le verbe -> accord.
  10. 10. Le verbe pronominal a le sens réfléchi s'il marque que l'action se réfléchit sur le complément qui représente le sujet. Exemple : je me lave les mains. (je lave mes mains et pas celles de quelqu'un d'autre) Le verbe pronominal a le sens réciproque s'il marque que l'action est faite par plusieurs êtres agissant l'un sur l'autre. Exemple : Ces enfants se battent continuellement (l'un bat l'autre et réciproquement). Cette notion est importante, notamment lorsqu'il sera question de l'accord du participe passé.
  11. 11.  I Verbes pronominaux  Ce sont des verbes tels que: s'enfuir, se souvenir, s'apercevoir, se peigner, s' admirer...  Ils se conjuguent avec un pronom personnel de la même personne que le sujet:  Je me peigne - Vous vous souvenez - Le chien s'enfuit ...
  12. 12.  A Les verbes qui sont inséparables du pronom qui les accompagne. exemples: s'enfuir, se souvenir (Les verbes 'enfuir' et 'souvenir ' n'existent pas)  B Les verbes qui existent sous forme non pronominale mais avec un sens différent. exemples: J'aperçois un oiseau dans l'arbre. ( Je distingue un oiseau...) Je m'aperçois de mon erreur. ( Je me rends compte de , je prends conscience de ) J'appelle les enfants, il est l'heure de dîner. ( Je leur dis de venir.) Je m'appelle Marie (je me nomme...)
  13. 13. Il s'agit des verbes qui, tout en gardant leur sens, sont employés à la forme pronominale.  C Les verbes ayant un sens passif  exemple: La tour Eiffel se voit de loin. (est vue de loin)  D Les autres verbes. exemples: Fanny peigne sa poupée . Fanny se peigne. (verbe ayant un sens réfléchi, elle se peigne elle-même) Maman sourit à bébé . Maman et bébé se sourient. (verbe ayant un sens réciproque; l'un l'autre)
  14. 14. Aux temps composés les verbes pronominaux se conjuguent avec l'auxiliaire 'être 1. Dans les cas A B C l'accord se fait avec le sujet. ( le pronom n'a pas de fonction grammaticale , il fait partie du verbe)
  15. 15. 2. Dans le cas D la règle d'accord est la même que celle d'un verbe conjugué avec « avoir », l'accord se fait avec le COD lorsque celui-ci est placé avant le verbe. Exemples: Corinne s' est lavée. ( Le pronom a une fonction grammaticale, il est COD. Corinne a lavé qui? elle-même ce COD est placé avant la verbe, il y a accord) Corinne s' est lavé les cheveux. (Le pronom est COI ,Corinne a lavé les cheveux de qui? Le COD est placé après le verbe, pas d'accord)
  16. 16. Ils se sont parlé (l'un à l'autre, pas de COD pas d'accord) Les lettres qu'ils se sont envoyées (COD avant le verbe, accord)
  17. 17. Certains verbes qui ne peuvent avoir de COD ont un participe passé invariable. Le pronom réfléchi a la fonction de COI.  S'adresser ( on s'adresse à quelqu'un) ; se succéder ; se plaire ; se ressembler ; se permettre ; se parler ; se rendre compte ; s'imaginer ; se réjouir.. Sylvie et Laure se sont toujours ressemblé.
  18. 18. Le participe passé de faire suivi d'un infinitif est toujours invariable. Depuis les modifications de 1990 il en est de même pour le verbe laisser  Ils se sont fait féliciter. / Elles se sont laissé séduire. Ce cours n'aborde pas certains cas particuliers de cette règle difficile et contraignante. La belle et le clochard se sont aimés.
  19. 19. http://w3.restena.lu/amifra/exos/orth/regaccpp.htm

×