L’enseignement supérieur en France Quelques clés pour comprendre l’université pour lire correctement ce diaporama et bénéf...
Historique <ul><li>12ème siècle: premières universités autonomes. </li></ul><ul><li>1850: Loi Falloux </li></ul><ul><ul><u...
 
Caractères, missions et organisation des universités
Les caractères <ul><li>Tutelle de l’Etat </li></ul><ul><li>L’Etat a le monopole de la collation des grades et des diplômes...
Les missions <ul><li>Formation initiale et continue: </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Formations scientifiques, culturelles e...
Composition et fonctionnement des universités
<ul><li>86 établissements  </li></ul><ul><li>70% de l’effectif total de l’Enseignement Supérieur </li></ul><ul><li>Organis...
La composition   des services centraux par décision du conseil d'administration des services généraux ( décret de 95) par ...
Structure et fonctionnement
Direction et administration
La place des centres de formation en orthophonie au sein des universités
<ul><li>12 centres de formation : composantes de la faculté de médecine </li></ul><ul><li>1 centre de formation: Lyon </li...
 
L’organisation des enseignements au sein des composantes
 
 
Principes du dispositif LMD
<ul><li>une organisation des formations en  semestres  et en unités d’enseignement (U.E.) </li></ul><ul><li>la mise en œuv...
Distinction entre grades et titres   Les  grades  sanctionnent les étapes terminales des cycles.  Les  titres  sont des di...
<ul><li>Une organisation en semestres </li></ul><ul><ul><ul><li>6 semestres  d’enseignement en  licence , </li></ul></ul><...
La licence
Le cursus licence   sanctionne des parcours types comprenant   Le diplôme de licence <ul><ul><li>une voie à finalité  </li...
Construction d’un parcours licence. <ul><li>Définir les objectifs par parcours (métiers, poursuites d’études,…) </li></ul>...
En licence: les fondamentaux, l’expérimentation et les stages. <ul><li>Conserver un caractère très « généraliste » aux deu...
Progression dans un parcours licence « généraliste » <ul><li>Tout licencié « sciences et technologies » mention « bleu » d...
Le master
Le cursus master   sanctionne des parcours types comprenant   Le diplôme de master <ul><ul><li>une voie à finalité  </li><...
L’organisation de l’enseignement dans le schéma L-M-D
Les mots-clés <ul><li>Domaines de formation </li></ul><ul><li>Enseignements transversaux </li></ul><ul><li>Enseignements m...
Domaines de formation <ul><li>Un domaine peut correspondre à </li></ul><ul><ul><li>Une UFR actuelle  </li></ul></ul><ul><u...
LES ENSEIGNEMENTS TRANSVERSAUX   <ul><li>«   Une unité transversale  est une  unité d’enseignement non spécifique à une di...
<ul><li>LES ENSEIGNEMENTS SPECIFIQUES MUTUALISABLES </li></ul><ul><ul><li>1- Les enseignements que pourraient apporter d’a...
Autres formations apportant des données théoriques et pratiques très spécifiques, en relation étroite avec le domaine des ...
LES ENSEIGNEMENTS SPECIFIQUES NON MUTUALISABLES <ul><li>L’évaluation et ses outils spécifiques. </li></ul><ul><li>Les pris...
Les demandes d’habilitation des cursus par les universités
Direction de l ’enseignement supérieur Domaine de formation (   U.F.R.) Comité d ’experts ou  responsable du domaine de f...
Les sources de ce document <ul><li>Ministère de l ’éducation national </li></ul><ul><li>Université de Jussieu </li></ul><u...
<ul><li>Merci de votre attention  </li></ul><ul><li>et bon C.A! </li></ul>
La loi Edgar Faure autonomie, participation et pluridisciplinarité
L’autonomie: <ul><li>Administrative:  universités et U.E.R sont administrées par un conseil élu. Elles sont dirigées par u...
La participation <ul><li>des représentants des enseignants, des personnels et des étudiants à la gestion et à l’organisati...
La pluridisciplinarité <ul><li>Groupement des U.E.R </li></ul><ul><li>Remodelage des universités </li></ul><ul><li>Créatio...
La loi Savary <ul><li>Maintien des grands principes de la loi Faure </li></ul><ul><li>Regroupement des universités et des ...
Conseil d'administration
<ul><li>1- composition   </li></ul><ul><li>comprend 30 à 60 membres, dont :   </li></ul><ul><li>40 à 45% représentants ens...
Le conseil scientifique
<ul><li>1- composition     </li></ul><ul><li>20 à 40 membres dont 60 à 80% de représentants des personnels, 50% au moins d...
Le conseil des études et de la vie universitaire
<ul><li>1- composition    </li></ul><ul><li>20 à 40 membres dont   </li></ul><ul><li>75 à 80% de représentants, d'une part...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

300620051137ens Sup En France Fevr 2004

630 vues

Publié le

enseignement en france

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
630
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

300620051137ens Sup En France Fevr 2004

  1. 1. L’enseignement supérieur en France Quelques clés pour comprendre l’université pour lire correctement ce diaporama et bénéficier des liens hypertexte, il faut lire ce document en mode diaporama
  2. 2. Historique <ul><li>12ème siècle: premières universités autonomes. </li></ul><ul><li>1850: Loi Falloux </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Création de l’université de France </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Liberté de l’enseignement dans le primaire et le secondaire </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Une académie par département </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>1854: création des Facultés </li></ul><ul><li>1896: les Facultés deviennent Universités </li></ul><ul><li>1968: Loi d’orientation de l’enseignement supérieur du 12 novembre 1968, loi Edgar Faure </li></ul><ul><li>1984: Loi Savary (26/01/84) </li></ul><ul><li>1991: création des pôles universitaires européens </li></ul><ul><li>1999: Plan U3M </li></ul><ul><li>1999-2001: le Traité de Bologne </li></ul>
  3. 4. Caractères, missions et organisation des universités
  4. 5. Les caractères <ul><li>Tutelle de l’Etat </li></ul><ul><li>L’Etat a le monopole de la collation des grades et des diplômes </li></ul><ul><li>Possibilité d’organiser des formations conduisant à des diplômes qui leur sont propres ou préparant à des examens et des concours </li></ul><ul><li>Organisation des études en cycle  délivrance de diplômes nationaux ou d’établissement à l’issue de chaque cycle; </li></ul><ul><li>Validation des acquis professionnels: VAP </li></ul>
  5. 6. Les missions <ul><li>Formation initiale et continue: </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Formations scientifiques, culturelles et professionnelles </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Accueil et orientation des étudiants </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Formation des formateurs </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Intégration dans le tissu économique </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>Recherche scientifique et technologique </li></ul><ul><li>Diffusion de la culture et de l’information scientifique et technique </li></ul><ul><li>Coopération internationale </li></ul>
  6. 7. Composition et fonctionnement des universités
  7. 8. <ul><li>86 établissements </li></ul><ul><li>70% de l’effectif total de l’Enseignement Supérieur </li></ul><ul><li>Organisation autour de: </li></ul><ul><ul><ul><li>Binômes sciences et santé, sciences et lettres, médecine et droit </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Éventail plus large de disciplines avec 3 ou 4 secteurs de formation </li></ul></ul></ul><ul><li>Exemples: </li></ul><ul><li>hyper spécialisation: Paris II(droit, sc.éco) </li></ul><ul><li>bi-disciplinaires: Montpellier I (santé, sciences sociales) </li></ul><ul><li>pluridisciplinaires: Besançon, Nice, Orléans. </li></ul>
  8. 9. La composition   des services centraux par décision du conseil d'administration des services généraux ( décret de 95) par décision du conseil d'administration mais selon les conditions fixées par décret des services communs dont certains obligatoires délibération du conseil d'administration sur proposition du conseil scientifique des laboratoires, des départements et centres de recherche décret après avis du C.N.E.S.E.R. des instituts, des écoles (article L 718 du code de l'éducation) arrêté ministériel  des unités de formation et de recherche (U.F.R.)   CREATION CO COMPOSANTES
  9. 10. Structure et fonctionnement
  10. 11. Direction et administration
  11. 12. La place des centres de formation en orthophonie au sein des universités
  12. 13. <ul><li>12 centres de formation : composantes de la faculté de médecine </li></ul><ul><li>1 centre de formation: Lyon </li></ul><ul><ul><li>composante de l’I.S.T.R: institut des sciences et techniques de réadaptation. </li></ul></ul>
  13. 15. L’organisation des enseignements au sein des composantes
  14. 18. Principes du dispositif LMD
  15. 19. <ul><li>une organisation des formations en semestres et en unités d’enseignement (U.E.) </li></ul><ul><li>la mise en œuvre du système européen de crédits capitalisables et transférables dit «  système européen de crédits : ECTS  » </li></ul><ul><li>la mise en œuvre, en cas de mobilité internationale, d’une annexe descriptive au diplôme (dite « supplément au diplôme » ) afin d’assurer la lisibilité des connaissances et aptitudes acquises </li></ul>Une architecture des études fondée sur les 3 grades (bac+3) (bac+5) (bac+8) LICENCE DOCTORAT MASTER
  16. 20. Distinction entre grades et titres Les grades sanctionnent les étapes terminales des cycles. Les titres sont des diplômes intermédiaires délivrés à la demande des étudiants. Par ailleurs, les grades comme les titres demeurent des diplômes nationaux .
  17. 21. <ul><li>Une organisation en semestres </li></ul><ul><ul><ul><li>6 semestres d’enseignement en licence , </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>4 semestres d’enseignement en master . </li></ul></ul></ul><ul><li>Un système de crédits </li></ul><ul><ul><ul><li>un semestre validé correspond à 30 crédits , </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>la licence est validée par l’obtention de 180 crédits , </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>le master est validé par l’obtention de 120 crédits . </li></ul></ul></ul><ul><li>Un dispositif d’accueil, de tutorat, d’accompagnement et de soutien </li></ul><ul><ul><ul><li>permettant à chaque étudiant(e) de faciliter son orientation ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>assurant la cohérence pédagogique tout au long de son parcours ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>favorisant la réussite de son parcours de formation. </li></ul></ul></ul>Le système
  18. 22. La licence
  19. 23. Le cursus licence sanctionne des parcours types comprenant Le diplôme de licence <ul><ul><li>une voie à finalité </li></ul></ul><ul><ul><li>« insertion professionnelle » </li></ul></ul><ul><ul><li>débouchant sur une </li></ul></ul><ul><ul><li>licence professionnelle </li></ul></ul>une voie à finalité « poursuite d’études » débouchant sur une licence « généraliste » préparant un master
  20. 24. Construction d’un parcours licence. <ul><li>Définir les objectifs par parcours (métiers, poursuites d’études,…) </li></ul><ul><li>Préciser les compétences attendues en fin de parcours. </li></ul><ul><li>Décliner les connaissances à acquérir. </li></ul><ul><li>En déduire les contenus scientifiques. </li></ul><ul><li>Décliner ces contenus sur six semestres avec une spécialisation progressive facilitant les réorientations. </li></ul>
  21. 25. En licence: les fondamentaux, l’expérimentation et les stages. <ul><li>Conserver un caractère très « généraliste » aux deux (ou trois) premiers semestres qui doivent concerner les enseignements fondamentaux </li></ul><ul><li>Développer la partie expérimentale dans les parcours de formation </li></ul><ul><li>Intégrer un stage (en laboratoire ou en milieu professionnel) dans chaque parcours conduisant au diplôme de licence. </li></ul><ul><li>Permettre un libre choix (de l’ordre de 10%) d’enseignements proposés au niveau de l’université) </li></ul>
  22. 26. Progression dans un parcours licence « généraliste » <ul><li>Tout licencié « sciences et technologies » mention « bleu » de l’Université X doit avoir les mêmes compétences qu’un licencié « sciences et technologies » mention « bleu » des autres universités. </li></ul><ul><li>Les parcours  en licence « sciences et technologies » doivent s’appuyer sur des bases solides et générales permettant des réorientations. </li></ul><ul><li>Le niveau L1 doit permettre à l’étudiant de préciser son projet personnel et professionnel et doit permettre tout type d’orientation. </li></ul><ul><li>Le niveau L2 colore la mention et permet des réorientations </li></ul><ul><li>Le niveau L3 définit la mention et la spécialité. </li></ul>
  23. 27. Le master
  24. 28. Le cursus master sanctionne des parcours types comprenant Le diplôme de master <ul><ul><li>une voie à finalité </li></ul></ul><ul><ul><li>professionnelle </li></ul></ul><ul><ul><li>débouchant </li></ul></ul><ul><ul><li>sur un master professionnel </li></ul></ul>une voie à finalité recherche débouchant sur un master recherche
  25. 29. L’organisation de l’enseignement dans le schéma L-M-D
  26. 30. Les mots-clés <ul><li>Domaines de formation </li></ul><ul><li>Enseignements transversaux </li></ul><ul><li>Enseignements mutualisables </li></ul><ul><li>Enseignements mutualisés </li></ul><ul><li>Coût </li></ul><ul><li>Recherche </li></ul>
  27. 31. Domaines de formation <ul><li>Un domaine peut correspondre à </li></ul><ul><ul><li>Une UFR actuelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Une partie d’UFR </li></ul></ul><ul><ul><li>Plusieurs UFR </li></ul></ul>
  28. 32. LES ENSEIGNEMENTS TRANSVERSAUX   <ul><li>«   Une unité transversale est une unité d’enseignement non spécifique à une discipline que tout étudiant de l’Université est capable de suivre et qui ne peut donc être destinée préférentiellement aux étudiants d’une filière particulière » </li></ul><ul><ul><ul><li>Unités de langues : anglais médical </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Unités “ outils ” : les statistiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les outils documentaires  </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les outils informatiques  </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les outils de communication  </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’expression orale et écrite </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Unités de culture générale et “ Humanités ”  </li></ul></ul></ul>
  29. 33. <ul><li>LES ENSEIGNEMENTS SPECIFIQUES MUTUALISABLES </li></ul><ul><ul><li>1- Les enseignements que pourraient apporter d’autres filières à l’enseignement d’orthophonie </li></ul></ul>Enseignements généraux des grands courants : historique, théories, méthodes…. Enseignement théorique anatomique et physiologique, et études des pathologies orthophoniques vues sous l’angle médical ( peuvent être abordées les pathologies telles que l’autisme, la dyslexie….)
  30. 34. Autres formations apportant des données théoriques et pratiques très spécifiques, en relation étroite avec le domaine des compétences de l’orthophoniste  <ul><ul><li>2. Ce que pourrait apporter l’enseignement d’orthophonie à d’autres filières. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pathologies orthophoniques et non orthophoniques : la théorie. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Théorie de l’évaluation. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les outils de dépistage, de repérage, de prévention. </li></ul></ul></ul>
  31. 35. LES ENSEIGNEMENTS SPECIFIQUES NON MUTUALISABLES <ul><li>L’évaluation et ses outils spécifiques. </li></ul><ul><li>Les prises en charge précoces et rééducatives. </li></ul><ul><li>L’élaboration de la pratique </li></ul><ul><li>Législation – déontologie </li></ul>
  32. 36. Les demandes d’habilitation des cursus par les universités
  33. 37. Direction de l ’enseignement supérieur Domaine de formation (  U.F.R.) Comité d ’experts ou responsable du domaine de formation Critères propres : à Besançon  coût (Ne doit pas excéder le coût actuel défini par la loi Bayrou)  Navettes CEVU CA CS (Master)  Navettes
  34. 38. Les sources de ce document <ul><li>Ministère de l ’éducation national </li></ul><ul><li>Université de Jussieu </li></ul><ul><li>Diaporama présenté au congrès du SIFEL: Jacques Roustit </li></ul><ul><li>Diaporama des études présenté à Marseille en janvier: Alain Devevey, Besançon. </li></ul><ul><li>Diaporama des études présenté à Marseille en janvier 2004: Claire Cadilhac, Montpellier. </li></ul><ul><li>Diaporama sur le L-M-D présenté en avril 2003 lors de la CDUS: Gilles Rabi. </li></ul>
  35. 39. <ul><li>Merci de votre attention </li></ul><ul><li>et bon C.A! </li></ul>
  36. 40. La loi Edgar Faure autonomie, participation et pluridisciplinarité
  37. 41. L’autonomie: <ul><li>Administrative: universités et U.E.R sont administrées par un conseil élu. Elles sont dirigées par un présidents et des directeurs élus. </li></ul><ul><li>Pédagogique: détermination des modalités d’enseignement et de contrôle des connaissances. </li></ul><ul><li>Financière: dotations budgétaires affectées par l’Etat mais aussi d’origine publique ou privée. </li></ul>
  38. 42. La participation <ul><li>des représentants des enseignants, des personnels et des étudiants à la gestion et à l’organisation de l’enseignement au sein des conseils d’universités et d’UER </li></ul><ul><li>À la vie locale et nationale grâce la participation des personnalités du monde extérieur </li></ul><ul><li>Relations avec les communautés locales et régionales, le monde économique et social et les autres universités européennes et francophones </li></ul>
  39. 43. La pluridisciplinarité <ul><li>Groupement des U.E.R </li></ul><ul><li>Remodelage des universités </li></ul><ul><li>Création de nouvelles disciplines et de nouveaux diplômes. </li></ul><ul><li>Autonomie des établissements. </li></ul><ul><li>Division en 2 ensembles distincts: </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Les grandes écoles </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Les universités, fédérations d’UER </li></ul></ul></ul></ul></ul>
  40. 44. La loi Savary <ul><li>Maintien des grands principes de la loi Faure </li></ul><ul><li>Regroupement des universités et des grandes écoles </li></ul><ul><li>Ouverture vers l’extérieur </li></ul><ul><li>Confirmation du statut d’établissement public: E.P.C.S.C.P </li></ul><ul><li>Au sein de l’université, plusieurs composantes: </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Instituts ou écoles : IUT </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Unités de formation et de recherche : UFR </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Départements, laboratoires et centres de recherche. </li></ul></ul></ul></ul>
  41. 45. Conseil d'administration
  42. 46. <ul><li>1- composition </li></ul><ul><li>comprend 30 à 60 membres, dont :  </li></ul><ul><li>40 à 45% représentants enseignants et chercheurs </li></ul><ul><li>20 à 30% personnalités extérieures </li></ul><ul><li>20 à 25% représentants étudiants </li></ul><ul><li>10 à 15% représentants I.A.T.O.S. </li></ul><ul><li>2- pouvoirs </li></ul><ul><li>détermine la politique de l'établissement  </li></ul><ul><li>délibère sur le contrat d'établissement </li></ul><ul><li>vote le budget et approuve les comptes </li></ul><ul><li>fixe la répartition des emplois </li></ul><ul><li>approuve les accords et conventions </li></ul><ul><li>délibère sur les emprunts, prises de participation, créations de filiales, acceptations de dons et legs, et les acquisitions immobilières </li></ul><ul><li>exerce en premier ressort le pouvoir disciplinaire à l'égard des enseignants-chercheurs et usagers </li></ul>
  43. 47. Le conseil scientifique
  44. 48. <ul><li>1- composition   </li></ul><ul><li>20 à 40 membres dont 60 à 80% de représentants des personnels, 50% au moins de professeurs et autres personnels habilités à diriger les recherches, 1/6 au moins d'autres docteurs, 1/12 au moins d'autres personnels parmi lesquels la moitié au moins d'ingénieurs et de techniciens </li></ul><ul><li>7,5% à 12,5% d'étudiants de troisième cycle </li></ul><ul><li>10 à 30% de personnalités extérieures. </li></ul><ul><li>2- pouvoirs   </li></ul><ul><li>propose au conseil d'administration les orientations des politiques de recherche, de documentation scientifique et technique et la répartition des crédits de recherche </li></ul><ul><li>est consulté: </li></ul><ul><ul><li>sur les programmes de formation initiale et continue, </li></ul></ul><ul><ul><li>sur la qualification à donner aux emplois d'enseignants chercheurs et de chercheurs (vacants ou demandés) </li></ul></ul><ul><ul><li>sur les programmes et contrats de recherche proposés par les diverses composantes, </li></ul></ul><ul><ul><li>sur les demandes d'habilitation à délivrer des diplômes nationaux </li></ul></ul><ul><ul><li>sur les projets de création ou de modification des diplômes d'établissement </li></ul></ul><ul><ul><li>sur le contrat d'établissement. </li></ul></ul>
  45. 49. Le conseil des études et de la vie universitaire
  46. 50. <ul><li>1- composition   </li></ul><ul><li>20 à 40 membres dont  </li></ul><ul><li>75 à 80% de représentants, d'une part, des enseignants chercheurs et des enseignants, et d'autre part, des étudiants (y compris la formation continue), à représentation égale; </li></ul><ul><li>10 à 15% de représentants des personnels I.A.T.O.S, </li></ul><ul><li>10 à 15% de personnalités extérieures. </li></ul><ul><li>2- pouvoirs </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>propose au conseil d'administration les orientations des enseignements de formation initiale et de formation continue </li></ul><ul><li>instruit les demandes d'habilitation et les projets de nouvelles filières </li></ul><ul><li>prépare les mesures de nature à permettre la mise en œuvre de l'orientation des étudiants et la validation des acquis, à faciliter leur entrée dans la vie active, à favoriser les activités culturelles et autres et à améliorer leurs conditions de vie et de travail </li></ul><ul><li>est garant des libertés politiques et syndicales des étudiants </li></ul>

×