Poles Competitivite Presentation

2 651 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 651
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
24
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Poles Competitivite Presentation

  1. 1. synthese pôles de compétitivité
  2. 2. synthese pôles de compétitivité
  3. 3. Introduction
  4. 4. Constat • Hausse du poids de la dette 30% du PIB à 65% • croissance de 1,9 % depuis plus de 10 ans • Facteur aggravant : Veillissement de la population • Dépendance accrue de notre pays face aux taux d'intérêts américains • pour être viable, notre modèle social a besoin de 2,5% et peut-être de 3% de croissance, si la population active diminue.
  5. 5. Conséquences • le remboursement des intérêts de la dette est le deuxième poste budgétaire de l'état • pour être viable, notre modèle social a besoin de 2,5% et peut-être de 3% de croissance, si la population active diminue.
  6. 6. Présentation du plan • Les textes – La circulaire du 25.11.05 – Le dossier d'appel à projet – Le décret d'application • La réalité du terrain – Le financement de l'innovation – Le maillage territorial
  7. 7. Rappel • Définition de circulaire
  8. 8. Rappel • Définition
  9. 9. Le cadre légal des pôles
  10. 10. 105 Projets ont été sélectionnés et 66 labellises • Constat : Nombre élevé de dossiers – + Europhorie du lancement ; soutien général des acteurs – + Le NB de projets est deux fois supérieurs au prévisions du gouvernement – + Nécessité de doublé l'enveloppe budgetaire • Support d'une opération de communication – Cahier de l'industrie septembre 2005 : Une France Gagnante – Par les CCI : Une occasion a ne pas manquée – Evolution 6 mois après : avec le dossier sur les Pôles 3.05.06
  11. 11. la circulaire du 25.11.05 • a. Le Préfet de région, grand gagnant de l'opération. – • b. Les nouvelles attributions exercées en collaboration avec le President du Conseil Régional lords de la constitution du dossier. • c. La procédure de sélection. • d. Les autres missions du Préfet • e. Les limites
  12. 12. B. Le dossier d'appel à projet • Définition • Un pôle de compétitivité est le rapprochement, sur un territoire donné, d’entreprises, de centres de formation et d’unités de recherche engagés dans une démarche partenariale destinée à dégager des synergies autour de projets innovants. Disposant de la masse critique nécessaire pour atteindre une visibilité internationale, chaque pôle est fondé sur une stratégie partagée de développement permettant la création de richesses nouvelles à forte valeur ajoutée autour de projets communs de recherche et de développement..
  13. 13. Décret du 8.07.05 Le financement des pôles • Décret apporte peu d'informations • Pour trouver des informations je suis allé consulté des rapports au 1er Ministre – Christian Poncelet : Financement de l'innovation – Les Forums de l'innovation et de la compétitivité
  14. 14. Conclusion de cette partie • Une volonté politique • Une prise de conscience • Mais – Pôles de compétitivité : sont considérés comme une réponse contre la mondialisation – Grand espoir sont fondés sur cette idée – beaucoup de réformes sont a menées. – Or les mentalités ne sont pas facile a changer. – Beaucoup de rigidités sont encore à vaincre
  15. 15. La réalité du terrain
  16. 16. Contexte • International – Supériorité des budgets étrangers dans le domaine de la RD – Nouveaux entrants : Chine et Inde • national – Moyenne française des investissements inférieur à la moyenne européenne – Dispersion des moyens matériels et humains – Dispersion des financements – Déficits d'acteurs dans la chaîne de l'innovation – NB limité de K-risqueurs – Frilosité du secteur financier
  17. 17. Le financement de l'innovation • 1ère Phase : Le financement de la recherche • Questions ? • 2ème phase : l'industrialisation
  18. 18. 1ère Phase : Le financement de la recherche • Financement mixte (public et prive) • MIxité des unités de recherches – Avantages • Mise en place de comités d'évaluation par des comités d'experts périodique (4 ans) • Modalités : discussions • Finalité : politique de recherche et financement • Stabilité des budgets – Inconvénients • Le personnel n'est pas pris en compte • Ignorance des chercheurs sur la politique de recherche de l'université • Recrutement par concours : rigidité du système • Double tutelle = double dépendance ? • Nécessité d'un accord commun permanent : longues tractations (nécessité de temps) • système qui n'encourage pas la confiance entre laboratoires et chercheurs • Nouveauté : la création de L'Agence national de la Recherche – Draine de plus en plus l'organisation des financements – L'ANR ne finance pas les infrastructures ni les équipements – Autorise que le prélèvement de 10% au profit des établissements qui hébergent les laboratoires
  19. 19. Questions ? • Comment redynamiser la recherche • Quels seront les voies de recherche dans 10 ou 20 ans ? • Comment préparer et définir ces nouvelles voies de recherches • Doit on obliger les centres de recherche à coller aux thématiques des pôles • Ebauche de ses réponses dans la création du Haut Conseil de la Recherche et de ses missions
  20. 20. 2ème phase : l'industrialisation • Rapport Poncelet • Fondation EADS • Label Gazelle • CDC Entreprises
  21. 21. Rapport Poncelet • 1er document que j'ai trouvé : • Pistes de financement de l'innovation et la compétitivité des entreprises • Constat : la taille des PME françaises sont plus petites que la moyenne européenne ou américaine, Il serait donc souhaitable qu'elles atteignent un taille plus importante, pour acquérir une visibilité nationale.
  22. 22. Fondation EADS • EADS consacre 17 % de son CA à la RD • Fondation EADS pour la Recherche • Créer un cercle vertueux de l'innovation, en partageant et valoriser les connaissances –
  23. 23. Label Gazelle • Objectif Accompagner les PME • Le 11/05/06 2006, Renaud DUTREIL a distingué 2000 entreprises qui sont parmi les plus performantes du pays : ces entreprises, ont reçu le label quot; Gazelle 2005 quot; • Conditions • Public : Jeunes entrepreneurs • Avantages • Report de toute augmentation de charges fiscales • Gel de l'impôt sur les sociétés • Mobilité pour les cadres de GE ou de la FP pour créer une Ets • mise à disposition d'un interlocuteur privilégié entre le créateur d'ETSet l'adm. fiscale et sociale • Contrepartie • La CDC devient actionnaire minoritaire et participe au CA • Collaboration avec des BA • Le manque d'entreprises de taille intermédiaire dans l'économie française est en grande partie dû à la difficulté des PME à maintenir sur le long terme un rythme de croissance soutenu. • Les PME en phase de forte croissance manquent de reconnaissance. La croissance de ces PME est bridée par manque d'accès aux crédits ou fonds propres nécessaires.
  24. 24. CDC Entreprises • Présidé par René Ricol • Budget : 2 Milliards d'Euro • Site internet : www.cdcentreprises.fr/
  25. 25. Le maillage du territoire • a. Constat : redéploiement des populations • b. Forts potentialités de développement • c. La création des pôles se situe dans un plan plus vaste • d. L'évolution vers l'e- administration • E. Une nouvelle cartographie administrative de la France ?
  26. 26. a. Constat : redéploiement des populations sur le territoire • Polarisation de l'économie du savoir sur région IDF, PACA Bretagne • Nouvelles opportunités en zones rurales • Dynamisme des régions est variable • Les infrastructures et aménagement du territoire est suffisamment dense pour qu'un déploiement de l'activité économique soit possible • Accent peut être mis sur la compétitivité – collaboration de tous les niveaux de gouvernements – Décentralisation qui substitue la hiérarchie pour une démarche plus contractuelle – Frein multiplicité des intervenants
  27. 27. b. Forts potentialités de développement des territoires • Faiblesse de l'Emploi • Faiblesse de la Croissance • Favoriser l'innovation par la coopération • Vision régionale voire inter régionale • avantages – collectivité terrorialement plus adaptée – ds le cadre d'une politique de décentralisation c'est une source d'attractivité économique pour la région – Responsabilise la région des ses sources financières / désengagement de l'état et de ses dotations • Mais ce n'est pas une politique nouvelles des expériences antérieures ont été tenté ex SPL, RRIT, ERT
  28. 28. c. La création des pôles se situe dans un plan plus vaste • Beaucoup d'actions sont encore à mener pour que les pôles acquièrent une visibilité internationale • Multiples impératifs – Création de cadre souple de gouvernance • Définition du terme souple ? • Sans personnels ni moyens ? – Nécessité que l'etat puisse jouer son rôle en ayant une visibilité sur ses financements – stimuler la réactivité de l'administration – Limiter la dispersion des fonds – Ocde pose la question ou dans un contexte économique difficile pourquoi des pôles recalé se sont vu quand même labellisés
  29. 29. d. L'évolution vers l'e- administration • 9 Poles dédiés aux NTIC • 3 Mondiaux • 6 à vocation mondiale
  30. 30. E. Une nouvelle cartographie administrative de la France ?
  31. 31. Conclusion
  32. 32. Au delà du pôle de compétitivité : le cluster • Par Amandine Pascal, Doctorante laboratoire LEM-RODIGE, UNSA / CNRS. Un cluster ou pôle de compétitivité peut être défini comme quot;une concentration géographique d'acteurs unis par des chaînes de valeur économiques, évoluant dans un environnement bénéficiant d'infrastructures de soutien, partageant une stratégie commune et visant à attaquer un même marchéquot; (Cooke et Huggins, 2002). Un cluster comprend donc des entreprises, des institutions gouvernementales et privées. Ces acteurs sont reliés par une ou plusieurs chaînes de valeur, définies comme la combinaison d'activités complémentaires constituant une offre pour un marché donné. Un pôle de compétences, quant à lui, réunit des acteurs appartenant à un même domaine technologique. Il se définit comme une combinaison de compétences similaires favorisant l'innovation technologique. Un cluster ou pôle de compétitivité réunit des organisations dont les compétences sont complémentaires et se caractérise par son orientation vers des marchés et des usages. Dans cette perspective, un pôle de compétitivité (ou cluster) alimente une ou plusieurs chaînes de valeur et combine plusieurs pôles de compétences.

×