DOSSIER DE PRESSE   BRETAGNE         ÉDITION            2013    BREST   FORT-DE-FRANCE
2
ÉDITOS                             Pierre Bojic,                             Directeur général de Pen Duick               ...
ÉDITOs                           Serge Letchimy,                           Président du Conseil Régional de la Martinique ...
ÉDITOs                            Karine Roy Camille,                            Présidente du Comité Martiniquais du tour...
6
AG2R LA MONDIALE                        EMBARQUÉ DEPUIS 1992Valeur clé d’AG2R LA MONDIALE, la solidarité a inspiré auGroup...
8
SOMMAIREHISTORIQUE                                                P.11ÉDITION 2013                                        ...
HISTORIQUETRANSAT MONOTYPE EN SOLITAIRE   2005        2007   2009   2011 ParticipationsALFARO Amaiur                      ...
2005, LE TROPHéE BPE                     Saint-Nazaire - Cienfuegos de Cuba                     12 participants           ...
3 avril 2005 : départ du 3e Trophée BPE Saint-Nazaire - Cienfuegos deCubaLhistoire de cette 3e édition retiendra : douze s...
2007, LE TROPHéE BPE                               Belle-Ile-en-Mer - Marie-Galante                               27 parti...
Cependant, Caudrelier, Rouxel et Troussel viennent de toucher enfin l’alizé qu’ils étaient allés chercher àquelques encabl...
2009, LE TROPHéE BPE                               Belle-Ile-en-Mer - Marie-Galante                               14 parti...
profiter. Isabelle Joschke (Synergie) ne disait pas autre chose, quand après un long parcours semé dechausse-trappes, elle...
2011, transat                              benodet - martinique                              17 participants / 1 abandon  ...
haletant. Il devance Thomas Rouxel (Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne) et Erwan Tabarly (Nacarat),respectivement 2e et ...
EDITION                                       2013    Transat en solitaire : au départ   de Brest, cap sur Fort-de-France ...
EDITION 2013        CARTE DU PARCOURSTABLEAU DES ETA (Estimated time arrival)Vitesse   Heures   Jours   ETA (Heure Paris) ...
EDITION 2013                                   INFORMATIONS COURSELa 5e édition de la Transat monotype en solitaire est or...
EDITION 2013            LE PARCOURS VU PAR ...            GILLES CHIORRI, DIRECTEUR DE COURSE                             ...
FÉDÉRATION         FRANÇAISE DE VOILE                                             « Tout au long de cette transatlantique,...
METEO CONSULT                               L’assistance météo en directLa société METEO CONSULT fondée en 1988 est un bur...
ADRENA                      Fournisseur OfficielAux côtés de Pen Duick depuis 2010, ADRENA s’engage à nouveau et est fière...
MAGAZINELe Figaro Bénéteau 2, dix années debons et loyaux services             De bonnes fées se sont penchées sur son ber...
CLASSE               FIGARO BÉNÉTEAULe Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire se court depuis plus de...
MAGAZINE                            Le Championnat de France Elite                            de Course au Large en Solita...
CLS                    PARTENAIRE HISTORIQUE                              CLS équipe tous les concurrents de balises de   ...
SUIVRE LA    COURSE    LES ACCREDITATIONSLes medias souhaitant couvrir La Transat Bretagne - Martinique, devront s’accrédi...
FRANCE TÉLÉVISIONS                             PARTENAIRE MEDIA                         Le 17 mars prochain, près de vingt...
LE TÉLÉGRAMME                              PARTENAIRE MEDIALe Groupe Télégramme sera l’un des partenaires principaux de la...
RADIO FRANCE                               PARTENAIRE MEDIA                            France Bleu Breizh Izel, partenaire...
OUEST - FRANCE                               PARTENAIRE MEDIALa course au large captive le grand public. Des terriens, pas...
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Transat2013 dossier presse
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Transat2013 dossier presse

1 815 vues

Publié le

Le dossier de presse de la transat Bretagne Martinique

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 815
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
257
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Transat2013 dossier presse

  1. 1. DOSSIER DE PRESSE BRETAGNE ÉDITION 2013 BREST FORT-DE-FRANCE
  2. 2. 2
  3. 3. ÉDITOS Pierre Bojic, Directeur général de Pen Duick Cest de Brest, théâtre idéal pour ce premier acte, que souvrira cette année le Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire. Je suis particulièrement heureux que nous proposions avec lensemble des partenaires, une vVille et un port de départ à la mesure de ce défi et de cette course dont nous croyons au potentiel de développement. La course seracette année encore dure mais cest une Transat, ne noublions jamais ! Quant à laccueil, que ce soit àBrest ou à Fort-de-France, gageons quil sera à la hauteur de nos attentes Pierrick Massiot, Président de la Région Bretagne Terrain de jeu idéal et port d’attache des grandes figures de la voile, la Bretagne s’est imposée comme terre d’accueil des transats. Et c’est un atout pour notre région. Attrait touristique, ces compétitions sont aussi de véritables vitrines des savoir-faire de nos entreprises nautiques. C’est pourquoi la Région accompagne ces événements où innovations et prouesses technologiquessont mises en lumière. Bonne chance aux participants et tout particulièrement à Anthony et Corentin, nosdeux skippers Bretagne-Crédit Mutuel. Pierre Maille, Président du Conseil général du Finistère Le Finistère, premier département nautique de France, accueille à nouveau cette année le départ d’une grande course en solitaire, à Brest. Dans la lignée des précédentes courses en Figaro Bénéteau 2 organisées au départ d’un de nos ports, la Transat Bretagne - Martinique valorise à travers une épreuve à armes égales, les qualités sportives et humaines des skippers.Je souhaite à tous les concurrents, et en particulier aux marins du Pôle Finistère Course au large, de vivrepleinement cette expérience intense. François Cuillandre, Maire de Brest Jardin de prédilection de nombreux navigateurs, c’est avec une grande fierté que nous nous préparons à vivre au rythme de la Transat Bretagne - Martinique/Brest - Fort de France. Depuis toujours, nous avons une histoire commune avec les solitaires de la Classe Figaro Bénéteau. En cette année 2013, pour l’ouverture de leur saison, nous sommes ravis de les retrouver etde les accueillir en mars au port du Château.Ils y bénéficieront des meilleures infrastructures et sauront apprécier, j’en suis sûr, l’accueil que toute uneville leurs réservera.Bienvenue à toutes et tous et bon vent pour cette belle aventure. 3
  4. 4. ÉDITOs Serge Letchimy, Président du Conseil Régional de la Martinique La Transat Bretagne-Martinique est une réelle passerelle entre deux régions très ancrées dans leurs traditions et dont la mer est un enjeu capital. Il manquait à la Martinique une course transatlantique, c’est chose faite. Nous avons l’ambition de faire de cette course, édition après édition, un élément incontournable du calendrier de la voile sportive. Josette Manin Présidente du Conseil Général de la Martinique SOLIDARITE, EDUCATION, CULTURE, TERRITOIRE ET DEVELOPPEMENT DURABLE sont le cœur des compétences du Conseil Général de la Martinique. A travers le soutien de la Transat Bretagne - Martinique, le Conseil Général entend souligner son engagement auprès de la filière nautisme qui est considérée comme une niche de développement économique importante pour la Martinique. Raymond Saint-Louis-Augustin, Maire de Fort-de-France Foyal notre ville capitale, comme le reste de la Martinique d’ailleurs, se réconcilie avec la mer.Forte de son label de « plus belles baies du monde » et de son label « station nautique », Fort-de-France accueille des compétitions nautiques d’envergure. La ville de Fort-de-France s’engage à mobiliser toutes les ressources qui lui sont possibles pour faire de cette course transatlantique une réussite et une fête. Manuel Baudouin Président de la CCI Martinique La Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique était déjà présente, aux cotés du CMT en 2011. Forte de cette première expérience, la CCI Martinique est fière d’être cette année à nouveau partenaire organisateur. Le 17 mars, elle sera donc présente au départ à Brest, la nouvelle ville de départ. Elle entend y faire la promotion de ses ressortissants et de la Martinique aux côtés des autres institutions martiniquaises partenaires.L’arrivée à Fort-de-France devra être à la hauteur du challenge. La CCIM invite d’ores et déjà, sesentreprises-ressortissantes, à participer massivement à cet évènement sportif et touristique. Bon vent àtous, coursiers et entreprises et bienvenue à la Transat Bretagne – Martinique ! 4
  5. 5. ÉDITOs Karine Roy Camille, Présidente du Comité Martiniquais du tourisme Nous avions fait le choix en 2011 de doter notre destination d’un nouveau produit évènementiel. La Transat Bénodet-Martinique est née de ce besoin et a, de façon très heureuse, répondu aux attentes que nous avions en termes d’animation d’un nouveau genre, d’implication de la population, les martiniquais aiment la mer et le sport, et surtout de proposition d’événement en basse saison.Nous sommes contents de cette première expérience. Les raisons pour lesquelles la Martinique accueillel’arrivée de cette course transatlantique sont donc évidentes : on ne change pas une équipe qui gagne.Nous attendons donc nos skippers et leurs accompagnants, nombreux, pour une aventure terre-mer faitede courage, de savoir-faire et d’endurance.Bon vent à la Transat Bretagne - Martinique ! Yvon Breton, Directeur général délégué du groupe AG2R LA MONDIALE Le Groupe, embarqué dans la voile depuis 1992 à travers la Transat AG2R LA MONDIALE, est également partenaire de la Transat Bretagne - Martinique. Ces deux courses sont les seules transatlantiques disputées sur des Figaro Bénéteau sur le concept « à armes égales », la première en double, la seconde en solitaire, et se déroulent en alternance une année sur deux.Très populaire auprès des décideurs d’entreprise, des leaders d’opinion ainsi que du grand public,donc en adéquation avec nos cibles de clientèle, la voile est un sport dans lequel AG2R LA MONDIALEse retrouve : la solidarité, l’esprit d’équipe, le dépassement de soi. Cette course porte les valeurs deperformance et de solidarité qui animent au quotidien le Groupe.La fidélité de notre engagement dans cette discipline se concrétise notamment par le parrainage de laTransat AG2R LA MONDIALE Concarneau - Saint Barthélemy dont la 12ème édition se déroulera en2014, notre partenariat santé avec le Dr Chauve sur le Vendée-Globe 2012-2013, et le co-sponsoringde la Transat Bretagne - Martinique 2013. 5
  6. 6. 6
  7. 7. AG2R LA MONDIALE EMBARQUÉ DEPUIS 1992Valeur clé d’AG2R LA MONDIALE, la solidarité a inspiré auGroupe, la création d’un prix basé sur l’implication des skippers :le Prix AG2R LA MONDIALE de l’action solidaire*.Pour y participer, les skippers doivent présenter un projet d’action solidaire élaboré avec l’associationde leur choix et visant à renforcer le lien social : amélioration des conditions de vie, lutte contre lasolitude, l’isolement ou la maladie, renforcement du lien intergénérationnel ou familial.Les internautes seront appelés à voter pour leur projet préféré sur la page Facebook officielle de laTransat AG2R LA MONDIALE. https://www.facebook.com/transat.ag2rlamondialeUne dotation de 10 000€ sera répartie entre les 3 premiers projets plébiscités par les internautes: 5 000 € au vainqueur, 3 000 € au 2ème et 2 000€ au 3ème seront ainsi remis par AG2R LAMONDIALE. A propos d’AG2R LA MONDIALEAG2R LA MONDIALE est le 1er groupe de protection sociale en France. Il allie performanceéconomique et engagement social au travers des valeurs portées par le paritarisme et le mutualisme.En 2011, il a géré 15,5 Md€ de collecte pour 8 millions d’assurés.AG2R LA MONDIALE dispose de toutes les expertises en assurance de personnes. Le Groupecouvre l’ensemble des besoins de protection sociale et patrimoniale tout au long de la vie de sesassurés.* Le prix AG2R LA MONDIALE de l’action solidaire sera maintenu sous réserve qu’au moins 5projets d’action solidaire soient officiellement déclarés au 1er mars 2013.En savoir pluswww.ag2rlamondiale.frContact presseMélissa BOURGUIGNONTél. : 01 76 60 90 30E-mail: melissa.bourguignon@ag2rlamondiale.fr 7
  8. 8. 8
  9. 9. SOMMAIREHISTORIQUE P.11ÉDITION 2013 P.21 Carte de parcours P.22 Le parcours vu par Gilles Chiorri, Directeur de course P.24 Magazine - Le Figaro Bénéteau 2, 10 ans P.28 Magazine - Le Championnat de France Elite de Course P.30au Large en SolitaireSUIVRE LA COURSE P.33PLATEAU 2013 P.49LE DÉPART P.67 Planning d’animations et informations pratiques P.71L’ARRIVÉE P.75 Planning d’animations et informations pratiques P.82CONTACTS ORGANISATION P.84 9
  10. 10. HISTORIQUETRANSAT MONOTYPE EN SOLITAIRE 2005 2007 2009 2011 ParticipationsALFARO Amaiur 14 1ATTANASIO Romain 6 1BARAY Eric 11 1BESTAVEN Yannick 7 14 2BIRD James ABD 1BOS Christian 15 1CAUDRELIER Charles 2 3 2CHABAGNY Thierry 6 1DAVIES Samantha 5 1DE BROC Bertrand 6 1DEFERT Eric 23 1DELAHAYE Fabien 2 1DROUGLAZET Eric 1 11 ABD ABD 4DUPONT Daniel 21 1DUPREY DU VORSENT Thierry 22 1DUPREY Thierry 0EMIG Marc 4 5 2ESCOFFIER Servanne ABD 1GABART François 3 1GREGOIRE Jeanne 6 9 4 3HARDY Adrien 10 1JOSCHKE Isabelle 9 1LE GAL Franck 7 8 2LIVORY Yannig 11 17 12 16 4LOBATO Francisco 8 1LUNVEN Nicolas 5 1MAHE Gildas 16 1MARCHAND Anthony 10 1MEILHAT Paul 0MORVAN Gildas 3 12 1 9 4MOUREN Jean Paul 12 1NAGY Robert 13 1PEDRO DA CRUZ Antonio 12 18 2PELLECUER Laurent ABD 1PERON Eric 20 7 2QUERE Philippe DNF 1RAISON David 9 1RIVET Frédéric 13 1ROUXEL Thomas 2 1 2TABARLY Erwan 2 3 2TANNYERES Louis-Maurice 13 15 2TREUSSART Ronan 10 1TRIPON Armel 8 8 7 3TROUSSEL Nicolas 1 4 2VENIARD Gérald 5 1JEAN NOEL Victor 19 11 2VITTET Dominic 10 1WARDLEY Liz 4 1TOTAL 12 27 14 17 70ABANDONS 0 4 1 1 6CLASSÉS 12 23 13 16 64 11
  11. 11. 2005, LE TROPHéE BPE Saint-Nazaire - Cienfuegos de Cuba 12 participants 2005 vuE par LE VAINQUEUR : Eric drouglazet « Cette transat est un super souvenir même si c’est vrai que c’est généralement le cas quand on gagne une course. Je suis resté une douzaine de jours en tête avec la meute derrière qui essayait de revenir. C’était difficile psychologiquement d’autant que lorsque nous sommes arrivés aux abords de Cuba, le vent est complètement tombé. Je me souviens avoir pas mal cogité. Avec la fatigue, l’incertitude s’était installée un temps. Je garde en tête aussi les risques encourus prèsde l’île aux Tortues, un endroit bondés de pirates. Mieux valait naviguer sans feu à cet endroit… Lepassage à proximité de la prison de Guantanamo a également été un peu spécial… La liberté totalepour nous sur nos petits bateaux et l’inverse pour ceux enfermés à l’intérieur... Ensuite, évidement, il y al’arrivée à Cienfuegos. Le délire ! Cuba est un pays vraiment spécial, c’était magique. Vraiment magique!» 2005 : Du double au solo, une "première" à pérenniserAu lendemain de larrivée du Trophée BPE 2003, François-Xavier Dehaye envisage déjà pour 2005 uneversion inédite du Trophée BPE. Il a à lesprit que le Figaro Bénéteau 2 a été pensé par les coureurs pourdes navigations hauturières en solitaire. Une telle course à léchelle de lAtlantique navait encore jamaisété envisagée pour confirmer la fiabilité de ce coursier nouvelle génération.La 3e édition du Trophée BPE sera donc cette première transat en solitaire sur monotype. DirectionCienfuegos de Cuba, avec qui la ville de Saint-Nazaire entretient des relations damitié et de coopérationsoit 4 200 milles à parcourir dest en ouest.Demblée, les partenaires de la course (la Banque Privée Européenne, le Groupe AG2R Prévoyance etla Ville de Saint-Nazaire) sont séduits par loriginalité et le caractère novateur du projet et confirmentleur engagement.En solitaire, à armes égales à travers limmensité atlantique...Très attendu par les skippers, le 3e Trophée BPE ouvre la saison 2005 des figaristes.A cette période, la traversée du golfe de Gascogne peut savérer sportive et, en tout état de cause, lacourse exige un haut niveau technique des marins.Parmi les solitaires, pionniers sur cette nouvelle route, on retrouve notamment les précédents vainqueursdes deux premiers Trophée BPE Saint-Nazaire - Dakar en 2001 et 2003 : Gildas Morvan, CharlesCaudrelier, Dominique Vittet et Bertrand de Broc.A noter également la présence de deux jeunes femmes qui se connaissent bien. LAnglaise SamanthaDavies et la Française Jeanne Grégoire, deux talents prometteurs, qui avaient disputé en double laTransat AG2R 2004 sous les couleurs justement de la Banque Privée Européenne. Mais également deuxvainqueurs de la Transat 6.50 Charente-Maritime - Bahia : le Rochelais Yannick Bestaven et le NantaisArmel Tripon. 12
  12. 12. 3 avril 2005 : départ du 3e Trophée BPE Saint-Nazaire - Cienfuegos deCubaLhistoire de cette 3e édition retiendra : douze solitaires au départ, autant à larrivée et un grandvainqueur : Eric Drouglazet. Des bateaux qui arrivent presque tous dans la même journée à Cienfuegosde Cuba pour un suspense à couper le souffle, après 25 jours daventure océanique et 4265 millesparcourus. Le Trophée BPE 2005 pourra se targuer davoir été la première transatlantique en solitaire àarmes égales !Laventure fut belle, le spectacle grandiose. Il fallait oser cette première transatlantique en solitaire àarmes égales car au-delà du résultat sportif, aucun abandon à déplorer : douze au départ et douze àlarrivée. Le Figaro Bénéteau 2 et tous les coureurs ont prouvé lors de cette édition que pareille aventureétait possible.Tous ont réussi à relever le challenge en devant faire face à divers soucis comme dans toute grandecourse trans-océanique, bien sûr, mais pas le moindre abandon. De l’aventure maritime totale, celle quifait vibrer plus que de raison. Elle a désormais un temps de référence : 25 jours 7 heures 10 minutes et49 secondes. Deux millions cent quatre-vingt-cinq mille huit cent quarante-neuf secondes de joies et dedouleurs, de pétole et de tempête, de près serré et de surfs sous grands spis, de baleines et de dauphins,de nuits dantesques et de sillages calmes et tranquilles, d’options hallucinantes et un incroyable sprintfinal. Un bonheur, une belle histoire, signés par dix garçons et deux filles. Douze pionniers pour lalégende. Bateau NOM Prénom Temps de course CLASSEMENT 2005 1 CREDIT MARITIME-ZEROTWO DROUGLAZET Eric 25j 07h 10min 49s 2 BOSTIK CAUDRELIER Charles 25j 11h 48min 00s 3 CERCLE VERT MORVAN Gildas 25j 12h 44min 15s 4 TOTAL EMIG Marc 25j 15h 05min 56s 5 SKANDIA DAVIES Samantha 25j 15h 22min 20s 6 BANQUE POPULAIRE GREGOIRE Jeanne 25j 18h 40min 35s 7 AQUARELLE.COM BESTAVEN Yannick 25j 19h 01min 10s 8 GEDIMAT TRIPON Armel 25j 19h 31min 07s 9 COUTOT ROEHRIG RAISON David 25j 19h 54min 46s 10 ATAO AUDIO SYSTEM (après VITTET Dominic 25j 20h 11min 01s pénalité)* 11 ENTREPRENDRE AU PAYS DE LIVORY Yannig 26j 02h 14min 40s LORIENT 12 LITTLE BLACK SHARK PEDRO DA CRUZ 27j 04h 07min 23s Antonio 13
  13. 13. 2007, LE TROPHéE BPE Belle-Ile-en-Mer - Marie-Galante 27 participants / 4 abandons 2007 vuE par LE VAINQUEUR : nicolas troussel « C’était ma première transat en solitaire et c’était un peu étrange de partir parce que ma femme venait d’accoucher quelques jours avant le départ. Reste que c’était une belle aventure avec de grandes options météo. Pour ma part, j’avais choisi d’aller au sud, très au sud même, rallongeant ainsi ma route de plus de 1000 milles par rapport à l’ortho ! Nous étions quelques-uns dans ce cas et à la mi-course, nous sommes réellement passés par les fins fonds du classement avant de revenir à vitesse grand V et d’entamer un sprint final intense. La bagarre avec Charles (Caudrelier) et Thomas (Rouxel) a été forte et a tourné en ma faveur. C’était magique parce que, l’année d’avant, jevenais de gagner la Solitaire du Figaro et je renquillais donc sur une victoire. Je garderai toujours dansma mémoire l’arrivée sur le podium effectuée dans une charrette tirée par un boeuf à travers la foule.L’ambiance était dingue. C’était une très belle fête. » 2007 : La Course au Jour le JourDes options radicalesComme souvent sur une transatlantique, la victoire se joue, en partie, peu après le départ, sur le choixdes options. Le Trophée BPE 2007 n’a pas failli à la règle : deux routes radicales, l’une au nord et l’autreau sud, ont alimenté le suspense. Après un départ, le 25 mars à 13 heures, dans des petits airs portants,la flotte a connu une traversée du golfe de Gascogne plutôt clémente et c’est en « dégolfant » justement,qu’une poignée de concurrents a jeté les dés qui allaient rouler sur un tapis chanceux.Deux jours après le coup de canon, la flotte s’étalait déjà sur 120 milles en latitude. Cap au nord pourArmel Tripon (Gedimat) et Eric Defert (Suzuki Automobiles), cap au sud pour Nicolas Troussel (Financo),Thomas Rouxel (Défi Mousquetaires) et Charles Caudrelier (Bostik), sans complexe d’un côté comme del’autre. Le podium est là, déjà. Les trois skippers qui le composeront foncent vers le sud. Troussel ayantempanné quelques heures avant Rouxel et Caudrelier. Un choix osé, qui paiera seulement trois joursavant de franchir la ligne d’arrivée. Mais la route est encore longue…En effet, le 28 mars, ça se corse le long des côtes portugaises. Pendant 36 heures, rivés à la barre, sousspi, dans 30 noeuds de vent, les figaristes sont au taquet. Cinq jours après le départ, les jeux sont faits,les sudistes ne remonteront plus au nord et les nordistes ne piqueront pas davantage au sud. Entre Defert(au nord) et Caudrelier (au sud), il y a alors 550 milles en latitude.Le 1er avril, il n’y a plus deux routes, mais quatre. Un groupe de centristes reste au contact des nordistes,leaders de la flotte, tandis qu’au sud, on se divise en deux. Entre les deux extrêmistes, Troussel et Tripon,il y a alors 1000 milles d’écart en latitude ! Mais au nord, les conditions sont musclées et les marinsfatigués. Il faudra attendre le 5 avril pour que ça s’améliore. 14
  14. 14. Cependant, Caudrelier, Rouxel et Troussel viennent de toucher enfin l’alizé qu’ils étaient allés chercher àquelques encablures du Cap Vert et cavalent désormais dans 25 noeuds de vent portant. Ils ont fini demanger leur pain noir après avoir osé partir à 90° de la route directe. Au nord, l’anticyclone barre laroute pour redescendre vers Marie-Galante, ceux qui menaient la danse depuis le début peinent à mettrele clignotant à gauche… Et c’est trois jours avant l’arrivée que le plus sudiste de la flotte recueille enfin lesfruits de son investissement. Financo s’empare de la tête, il a le meilleur angle pour gagner Saint-Louis,même si, seulement 15 milles séparent les trois hommes de tête, partisans de la route sud.Nicolas Troussel vainqueurLe 15 avril, Nicolas Troussel remporte la 4e édition du Trophée BPE. Le skipper de Financo coupe laligne d’arrivée mouillée devant Saint-Louis à Marie-Galante à 16 heures 11 minutes et 45 secondesheure locale, soit à 22 heures 11 minutes et 45 secondes heure de Paris. Le marin de Plougasnou boucleainsi l’épreuve au terme de 21 jours 9 heures 11 minutes et 45 secondes de course. Thomas Rouxel seprésentera sur la ligne 58 minutes et 34 secondes plus tard sur Défi Mousquetaires. Peu après minuit,Charles Caudrelier sur Bostik s’empare de la troisième marche du podium. Bateau NOM Prénom Temps de course 1 FINANCO TROUSSEL Nicolas 21j 09h 11min 2 DÉFI MOUSQUETAIRES ROUXEL Thomas 21j 10h 10min 3 BOSTIK CAUDRELIER Charles 21j 11h 27min 4 SOJASUN WARDLEY Liz 21j 21h 31min 5 A.ST GROUPE EMIG Marc 22j 03h 27min 6 LES MOUSQUETAIRES DE BROC Bertrand 22j 08h 28min 7 LENZE LE GAL Franck 22j 08h 31min CLASSEMENT 2007 8 GEDIMAT TRIPON Armel 22j 08h 47min 9 BANQUE POPULAIRE GRÉGOIRE Jeanne 22j 08h 53min 10 GROUPE CÉLÉOS TREUSSART Ronan 22j 08h 55min 11 LUISINA DROUGLAZET Eric 22j 09h 00min 12 CERCLE VERT MORVAN Gildas 22j 09h 02min 13 THEOLIA NAGY Robert 22j 10h 08min 14 AQUARELLE.COM BESTAVEN Yannick 22j 12h 09min 15 BELLE-ILE-EN-MER BOS Christian 22j 19h 30min 16 LE COMPTOIR IMMOBILIER MAHÉ Gildas 22j 20h 38min 17 DÉFI TRANSAT 1 LIVORY Yannig 23j 10h 04min 18 BAÏKO PEDRO DA CRUZ Antonio 23j 21h 46min 19 PAYS MARIE-GALANTE JEAN NOËL Victor 24j 09h 13min 20 FRANCE SOIR PERON Eric 24j 09h 34min 21 ART IMMOBILIER CONSTRUC- TION DUPONT Daniel 24j 11h 19min 26s 22 DOMAINE DU MONT D’ARBOIS DUPREY DU VORSENT Thierry 24j 22h 44min 00s 23 SUZUKI AUTOMOBILES DEFERT Eric 26j 08h 29min Abandons : DNF: • Servanne ESCOFFIER sur BROSSARD • Philippe QUERE sur ILES DE LA REGION • Laurent PELLECUER sur DOCTEUR VALNET - GUADELOUPE AROMATHERAPIE • James BIRD sur GFI GROUP 15
  15. 15. 2009, LE TROPHéE BPE Belle-Ile-en-Mer - Marie-Galante 14 participants / 1 abandon 2009 vuE par le vainqueur : gildas morvan « Je garde un excellent souvenir de cette transat. J’avais réussi à bien gérer ma trajectoire au moment de contourner l’anticyclone des Açores. J’étais bien en phase avec les phénomènes météo et j’avais réalisé un empannage stratégique vraiment au bon moment. C’était très satisfaisant. Les dernières 24 heures de course ont été intenses. J’étais au contact avec Erwan Tabarly. C’était chaud car j’avais perdu énormément de terrain la veille de l’arrivée en restant empétolé sous un nuage pendant des heures. Je m’étais donc retrouvé juste devant lui et je devais le contrôler jusqu’au bout. Il y avait beaucoup de tension, beaucoup de stress pour rejoindre la ligne d’arrivée mais finalement, c’était vraiment fort de finir une courseune ça. De plus, arriver aux Antilles, c’est toujours magique. Les odeurs, l’accueil des gens, une bièrefraîche et un bon steak dégustés sur la plage… A Marie-Galante, c’était sympa. Incroyable. » 2009, UN RECORD, UNE EDITION ATYPIQUEUn record, une édition atypique qui s’est jouée sur des routes proches où les concurrents ont dû fairepreuve d’opportunisme, un final sur le fil du rasoir et le couronnement d’un navigateur dont tout un chacunreconnaissait le talent mais qui, jusque là, n’avait pas encore réussi à accrocher une grande victoiredans une épreuve majeure du circuit solitaire en Figaro Bénéteau… Cette édition 2009 a tenu toutes sespromesses : le plateau était d’évidence restreint compte tenu de la situation économique générale, maisd’une telle homogénéité, qu’il a proposé une course haletante du début à la fin.Clap de fin… Avec l’arrivée de Louis-Maurice Tannyères (Nanni Diesel) en milieu d’après-midi cedimanche, le rideau est retombé sur les acteurs de la Transat BPE Belle-Île-en-Mer – Marie-Galante. Pourles treize navigateurs, passées les premières heures à refaire la course, ce sera le temps du repos, dutourisme sur l’île, avant de commencer à se projeter sur la suite de la saison de course.33 heures 28 minutes 27 secondes : c’est le temps qui sépare Gildas Morvan (Cercle Vert), vainqueurde cette Transat BPE, de Loupi Tannyères qui eut le redoutable honneur de refermer sur son tableau arrièrecette édition. Trente trois heures, ce n’est rien à l’échelle d’une carrière de navigateur, mais c’est unmonde sur la ligne d’arrivée devant Marie-Galante. Quand l’un va devoir gérer les sollicitations multiplesdes officiels, de la presse, des autres concurrents, l’autre devra compter sur l’attention chaleureusede ses proches et des amis intimes. Il est toujours plus facile de voler au secours de la gloire. DeNicolas Troussel (Financo) à Louis-Maurice Tannyères, tous savent, qu’hormis quelques aficionados, leurclassement rejoindra les limbes de la mémoire du petit monde de la course au large…Pour certains, domine une frustration légitime au regard des ambitions affichées, quand d’autres trouventde véritables motifs de satisfaction dans le fait d’avoir bouclé leur parcours. C’est un Gérald Veniard(Macif) qui n’avait de cesse de répéter à quel point cette navigation solitaire l’avait comblé, tant cedialogue face à soi-même lui avait semblé riche. Armel Tripon (Gedimat) et Franck Le Gal (Lenze)n’avaient, quant à eux, de cesse de redérouler le fil de leur régate au couteau depuis la sortie du golfede Gascogne… Aller au bout de ses rêves, ne rendre de compte à personne, garder des contacts avecses proches, fugitifs mais chargés d’intensité, autant de cadeaux inestimables, pour peu qu’on sache en 16
  16. 16. profiter. Isabelle Joschke (Synergie) ne disait pas autre chose, quand après un long parcours semé dechausse-trappes, elle était accueillie par la ferveur d’une île et le parrain de la course, Monsieur Voulzyen personne. La jeune demoiselle aurait mauvaise grâce, après un tel accueil, de ne pas confesser,même à titre précaire, un cœur grenadine.Une transition nécessaireVictor Jean-Noël (Pays Marie-Galante) n’a pas eu besoin d’effectuer une telle conversion : le retour aupays fut à la hauteur des attentes du navigateur. Malgré l’heure matinale, le ban et l’arrière-ban de sessupporters avaient fait le déplacement pour saluer le retour de l’enfant prodigue. Un petit tour d’honneuravant de venir à quai pour enfin reprendre pied avec la vie quotidienne. Pour d’autres encore, latransition présentait même un caractère parfois brutal, peu propice à la transmission de ses émotions etde ses souvenirs. Adrien Hardy (Agir Recouvrement) surgi du milieu de la nuit, était brutalement plongédans la folie d’une fête populaire mobilisant force sonorisation… les accents du zouk peuvent parfois,à trop fortes doses, provoquer des blocages momentanés de l’expression. On devrait pouvoir proposerune sorte de sas de décompression à tous ceux qui reviennent d’un long parcours de solitude… C’estsans conteste, ce qui fut nécessaire à Yannig Livory (CINT 56), sorti sans vergogne de vingt jours d’unparcours initiatique, à naviguer sans aucun contact avec l’extérieur, sans informations sur la course, sansrepères. Certaines prisons peuvent parfois avoir des airs de cage ouverte sur le monde… Louis-MauriceTannyères n’a pas connu ces affres, lui qui avouait avoir explosé son forfait téléphone à force deconverser avec sa femme ou ses amis. L’aventure est parfois suffisamment puissante pour ne pas avoirbesoin d’y rajouter des contraintes supplémentaires. Bateau NOM Prénom Temps de course 1 CERCLE VERT MORVAN Gildas 19j 14h 24min 12s CLASSEMENT 2009 2 ATHEMA TABARLY Erwan 19j 14h 28min 52s 3 ESPOIR REGION GABART François 19j 15h 26min 27s BRETAGNE 4 FINANCO TROUSSEL Nicolas 19j 16h 03min 24s 5 MACIF VENIARD Gérald 19j 17h 54min 11s 6 SUZUKI Automobiles CHABAGNY Thierry 19j 20h 22min 30s 7 GEDIMAT TRIPON Armel 20j 00h 29min 05s 8 LENZE LE GAL Franck 20j 00h 31min 35s 9 SYNERGIE JOSCHKE Isabelle 20j 04h 05min 53s 10 AGIR Recouvrement HARDY Adrien 20j 16h 02min 26s 11 PAYS MARIE GALANTE VICTOR Jean Noel 20j 21h 24min 28s 12 CINT 56 LIVORY Yannig 20j 22h 26min 19s 13 NANNI DIESEL TANNYERES Louis 20j 23h 52min 39s Maurice Abandon : • Eric DROUGLAZET sur LUISINA 17
  17. 17. 2011, transat benodet - martinique 17 participants / 1 abandon UNE CHEVAUCHÉE À VITESSE GRAND « V » ! Seize jours durant, les solitaires auront tenu leur monde en haleine, se livrant à une cavalcade atlantique propre à déjouer les lois du suspense. Au terme d’un final époustouflant et d’une transatlantique express digne de rentrer dans le livre des records, du premier au dernier concurrent, tous auront fait de cette édition une aventure à marquer d’une pierre blanche : cinq arrivées en 33 minutes, et un vainqueur, Thomas Rouxel, qui n’aura mis que 16 jours et 5 heures et 15 minutes à 8,92 nœuds de moyenne. Dès le coup de canon, trois hommes s’octroient les premiers honneurs: Jean-Paul Mouren (Groupe SNEF), le doyen de la course, auteur du meilleur départ, Nicolas Lunven(Generali), premier à virer la bouée de dégagement, puis Gildas Morvan (Cercle Vert), aux commandesà la sortie de la baie de Bénodet. Les solitaires progressent sur la route à plus de 9 nœuds, sous spi,poussés par un vent de 15-20 nœuds. Dans ces conditions, c’est bien sûr la vitesse qui prime. Tous sontdonc concentrés sur les réglages. Premier obstacle : un coup de vent annoncé au large du cap Finisterre.Des vents violents et une mer hachée éprouvent les hommes et le matériel.Dès lors, les milles sont vite avalés (240 milles en 24 heures pour les premiers !), le vent tourne, lesplaisirs de la glisse comblent les skippers. Gildas Morvan en tête se pourlèche les babines de cettenavigation « au taquet ». Entre dépressions et anticyclone, la flotte commence à faire des choix. Legroupe des sudistes prend les devants offrant au bizuth Frédéric Rivet (Vendée 1) les honneurs duclassement, devant Eric Péron (Macif 2009) et Nicolas Lunven (Generali). Victime malheureuse d’uneméchante dépression secondaire, Eric Drouglazet (Luisina) démâte. Sain et sauf, le skipper fait route aumoteur à vitesse réduite, vers l’Est.Bataille dans les alizésDès le train des alizés, la bagarre fait rage. En tête, Erwan Tabarly (Nacarat) exploite de très bellemanière l’angle favorable et le supplément de pression dont il dispose. Mais derrière lui, FabienDelahaye (Port de Caen Ouistreham) et Thomas Rouxel (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) sont àl’affût. Un seul mot d’ordre : vitesse.Autant dire que les marins ne dorment que d’un œil, ne lâchent rien, toujours à régler et à se positionneraux mieux à l’approche des Antilles. La météo instable qui règne sur la fin du parcours apporte son lotde rebondissements et vient modifier le scénario de cette Transat Bénodet – Martinique à une trentained’heures du dénouement final.Ce lundi de Pâques voit en effet le retour express de Nicolas Lunven (Generali) et Jeanne Grégoire(Banque Populaire) sur le trio Tabarly/Rouxel/Delahaye. A 13h 05min 05 sec (heure locale) soit 19h05min 05sec (heure de Paris), Nicolas Lunven (Generali) est le premier à franchir la ligne d’arrivée de lapremière édition de la Transat Bénodet - Martinique au terme d’un final qu’on avait rarement connu aussi 18
  18. 18. haletant. Il devance Thomas Rouxel (Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne) et Erwan Tabarly (Nacarat),respectivement 2e et 3e.Mais le verdict n’est pas encore totalement rendu : le jury nommé par la Fédération Française de Voile seréuni et rend ses décisions. Nicolas Lunven (Generali) écope d’une pénalité de 35 minutes pour avoir étécontrôlé au départ de Bénodet avec un contenant pouvant recevoir du liquide venant en dépassementdes 25 litres autorisés par la jauge. Il en va de même pour Anthony Marchand (Bretagne - Crédit MutuelEspoir) et Francisco Lobato (Roff). Erwan Tabarly (Nacarat) se voit infliger 17 minutes et 30 secondesde temps supplémentaire suite à la rupture des deux plombs empêchant le déplacement du radeau desurvie. BATEAU NOM Prénom Temps de 1 BRETAGNE-CREDIT MUTUEL ROUXEL Thomas 16j 5h 15m 50s PERFORMANCE CLASSEMENT 2011 2 PORT DE CAEN OUISTREHAM DELAHAYE Fabien 16j 5h 28m 13s 3 NACARAT (penalité de 17min30) TABARLY Erwan 16j 5h 36m 17s 4 BANQUE POPULAIRE GREGOIRE Jeanne 16j 5h 36m 54s 5 GENERALI (penalité 35 min) LUNVEN Nicolas 16j 5h 48m 5s 6 SAVEOL ATTANASIO Romain 16j 8h 21m 43s 7 MACIF 2009 PERON Eric 16j 14h 4m 46s 8 ROFF (35 min pénalité) LOBATO Francisco 16j 15h 24m 39s 9 CERCLE VERT MORVAN Gildas 16j 16h 13m 47s 10 BRETAGNE - CREDIT MUTUEL MARCHAND Anthony 16j 20h 05m 16s ESPOIR (penalité 35 min) 11 VEN DAN VWEL 972 BARAY Eric 16j 22h 37m 47s 12 GROUPE SNEF MOUREN Jean-Paul 17j 2h 18m 9s 13 VENDEE 1 RIVET Frédéric 17j 5h 19m 30s 14 EDM - PAYS BASQUE ENTRE- ALFARO Amaiur 17j 7h 17m 10s PRISES 15 ST-ERICSSON TANNYERES Louis- 17j 16h 16m 19s Maurice 16 ONE NETWORK ENERGIES LIVORY Yannig 17j 21h 22m 44s Abandon : • Eric DROUGLAZET sur LUISINA 19
  19. 19. EDITION 2013 Transat en solitaire : au départ de Brest, cap sur Fort-de-France !Unique en son genre, puisqu’elle est la seule course transatlantique en solitaire sur monotype (FigaroBénéteau 2), la Transat Bretagne-Martinique, dont c’est la cinquième édition cette année, mettra lesvoiles le 17 mars, depuis Brest à destination de la Martinique.8 mars prochain. Les pavillons flottent au vent. Les drisses claquent contre les mâts et les haubans. Lesskippers et leurs bateaux amarrés à Brest dans la marina du Château piaffent d’impatience. Ils sont parésà avaler l’Atlantique. Déterminés à ne faire qu’une bouchée des 3 500 milles qui les séparent de l’îlepromise, la Martinique. Le départ de la chevauchée fantastique sera donné le 17 mars à 13 h.Créée en 2001 sous le nom de Trophée BPE, cette régate de haute voltige est devenue « transat ensolitaire » depuis 2005 et se déroule tous les deux ans. Largement plébiscitée par les Figaristes, laTransat Bretagne - Martinique demeure l’épreuve d’ouverture du Championnat de France Elite de Courseau Large en Solitaire.Elle sonne également l’ouverture de la saison 2013 du circuit Figaro Bénéteau. Autant dire que lesmarins sont déjà dans les starting-blocks et affichent une volonté farouche de régater à couteaux tirésdès le départ de Brest. Pour certains, ce sera même leur baptême de feu, leur première transatlantiqueen solitaire.Une épreuve longue, difficile et exigeante où chaque skipper doit à la fois pousser sa monture, lapréserver pour ne pas casser, se ménager pour rester lucide et concentré jusqu’à l’arrivée. Le terrain dejeu très ouvert va permettre aux figaristes de s’adonner à leur activité préférée : la stratégie, le routageétant interdit. Tous les bons coups seront permis dès la descente dans le golfe de Gascogne jusqu’autrain des alizés. L’arrivée dans la baie de Fort-de-France promet d’être magique et serrée tant le niveaude la course est élevé.Alors qui sera le successeur de Thomas Rouxel vainqueur de la précédente édition ? Combien de joursmettront-ils pour rallier l’île aux Fleurs sachant que le précédent vainqueur avait mis un peu plus de 16jours à 9 nœuds de moyenne ? Nul doute que cette cinquième édition de laTransat Bretagne - Martinique va déchaîner les passions… 21
  20. 20. EDITION 2013 CARTE DU PARCOURSTABLEAU DES ETA (Estimated time arrival)Vitesse Heures Jours ETA (Heure Paris) 6 582,3 24,3 10/04 à 19h22 6,5 537,5 22,4 08/04 à 22h34 6,75 517,6 21,6 08/04 à 2h39 7 499,1 20,8 07/04 à 8h10 7,25 481,9 20,1 06/04 à 14h57 7,5 465,9 19,4 05/04 à 22h54 8 436,8 18,2 04/04 à 17h47 22
  21. 21. EDITION 2013 INFORMATIONS COURSELa 5e édition de la Transat monotype en solitaire est organisée parPen Duick. Son départ sera donné le dimanche 17 mars 2013. Lecomité d’organisation comprend : l’organisateur de la course etla direction de course. Les arbitres seront désignés par la FFVoileParcoursLe départ est donné à Brest et la ligne d’arrivée sera à franchir devant le port de Fort-de-France.La distance totale à parcourir est de 3494 milles.Concurrents/BateauxLa course est disputée en solitaire sur Figaro Bénéteau 2. Seuls les bateaux répondant au règlement demonotypie de la Classe Figaro Bénéteau en vigueur seront admis à courir.Experiences préalableL’épreuve est ouverte aux concurrents qui ont participé à au moins l’une des épreuves suivantes : LaTransat AG2R LA MONDIALE (en Figaro Bénéteau 2), La Transat BPE ou Transat Bénodet - Martinique (enFigaro Bénéteau 2), La Solitaire du Figaro (en Figaro Bénéteau 2), La Cap Istanbul (en Figaro Bénéteau2), La Route du Rhum, Le Vendée Globe, La Transat Jacques Vabre, La Transat 6,50 ou qui pourrontjustifier d’un palmarès et / ou d’une expérience à l’appréciation de la direction de course.Aides à la navigationApplication de la règle 41 des Règles de Course à la Voile. Le routage ou l’analyse météo personnaliséeeffectué(e) par un tiers sont interdits. Une déclaration sur l’honneur sera signée par le skipper lors de laconfirmation des inscriptions à Brest.ClassementLe classement de la course sera fait selon le temps réel de course, majoré des pénalités ou minoré desbonifications éventuelles. 23
  22. 22. EDITION 2013 LE PARCOURS VU PAR ... GILLES CHIORRI, DIRECTEUR DE COURSE « On peut raisonnablement dire que les marins mettront 18 jours si on parie sur une vitesse moyenne de 7,5 nœuds. Ce qui ferait une arrivée vers le 5 avril. Mais la précédente édition avait été beaucoup plus rapide avec une vitesse moyenne de 9 nœuds ! »« Le départ est tôt en saison, donc le scénario du début de course peut être musclé. A cette époque del’année il y a encore beaucoup de dépressions en Atlantique. Cependant, Brest étant très à l’ouest, lesmarins vont peut être pouvoir « dégolfer » (sortir du golfe de Gascogne ndlr) rapidement et se rapprocherdu cap Finisterre sur un bord. Le parcours de 3 494 milles est assez libre.Il y a juste, au niveau de l’archipel des Açores, l’île de Terceira à laisser obligatoirement à tribord. L’idéeétant de garder la flotte des bateaux homogène en cas de mauvais temps. Rapidement les skippers vontpouvoir faire des choix stratégiques pour aborder la transition des alizés.Il leur faudra ensuite choisir une route directe vers la Martinique ou pointer au sud pour rencontrer unalizé soutenu mais parcourir 400 milles en plus.Ce qui est sûr, c’est que cette année le plateau de coureurs est relevé. La course promet d’être difficile etserrée car le niveau des marins est homogène. Ils sont tous très affûtés ! Il va y avoir des coups à jouer,et je pense que les bateaux resteront groupés pour se marquer.Jusqu’à l’arrivée, le jeu sera ouvert car l’approche de Fort-de-France n’est pas évidente avec des variationsde vent importantes entre le jour et la nuit. Les bateaux passeront au sud de l’île de la Martinique enlaissant l’îlot Cabri à tribord avant de traverser la baie de Fort-de-France.On peut raisonnablement dire que les marins mettront 18 jours si on parie sur une vitesse moyenne de7,5 nœuds. Ce qui ferait une arrivée vers le 5 avril. Mais la précédente édition avait été beaucoup plusrapide avec une vitesse moyenne de 9 nœuds ! » 24
  23. 23. FÉDÉRATION FRANÇAISE DE VOILE « Tout au long de cette transatlantique, les solitaires devront donner le meilleur d’eux-mêmes pour espérer l’emporter et commencer de la meilleure des manières la saison Figaro Bénéteau 2013 »« Le 17 mars prochain, la nouvelle édition de la Transat Bretagne - Martinique reliera deux territoiresFrançais à forte tradition maritime. Cette traversée qui emprunte en partie le parcours de la célèbreRoute du Rhum, partira de Brest pour une arrivée au début du mois d’avril à Fort-de-France. Tout au longde cette transatlantique, les solitaires devront donner le meilleur d’eux-mêmes pour espérer l’emporter etcommencer de la meilleure des manières la saison Figaro Bénéteau 2013.Une saison marquée par la mise en place du nouveau Championnat de France Elite de Course au Largeen Solitaire qui réunira les meilleurs figaristes sur trois belles épreuves : la Transat Bretagne-Martinique,La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire et la Generali Solo qui promet un beau finish enMéditerranée au mois de septembre.Je tiens à féliciter les organisateurs, la Classe Figaro Bénéteau et les bénévoles, qui, conjointement avecles équipes de la FFVoile, mettent en place un événement devenu incontournable. Merci égalementaux collectivités locales et territoriales ainsi qu’aux partenaires privés et publics pour leur soutien et leurdynamisme autour de notre sport.A tous les participants, je souhaite bon vent »Jean-Pierre CHAMPIONPrésident de la FFVoile 25
  24. 24. METEO CONSULT L’assistance météo en directLa société METEO CONSULT fondée en 1988 est un bureau d’études météorologiques privé quidispose de ses propres moyens informatiques et d’une équipe de prévisionnistes pour l’élaborationde ses prévisions.En 2008, METEO CONSULT- La Chaîne Météo intègre le groupe Figaro. METEO CONSULT rachèteen 2011 le Bloc Marine et l’annuaire du Nautisme et crée durant le printemps 2012, le portaildigital Figaronautisme.com« METEO CONSULT, sera cette année le fournisseur météo officielde La Transat Bretagne-Martinique. »Cette assistance météo intervient sur 3 axes :• Côté direction de course : les météorologues élaborent les prévisions les plus précises possiblesafin de les transmettre à la direction de course.• Côté navigateurs : la route la plus courte est rarement la plus rapide.Pour gagner, chaque skipper doit jouer un sans-faute avec les situations météorologiques qui sont enperpétuelle évolution dans l’espace et dans le temps. Il doit donc choisir son option en s’appuyantsur les informations fournies par METEO CONSULT.• Côté médias et grand public : METEO CONSULT se met à la disposition des médias maiségalement du grand public pour décrypter les stratégies choisies par les skippers.METEO CONSULT s’adresse aux professionnels et aux plaisanciers en proposant ses servicesgratuitement sur internet meteoconsult.fr et via ses applications mobiles gratuites en 4 langues suriPhone, iPad et Android.METEO CONSULT propose également des briefings téléphoniques et ses services par téléphoneau 3201.En savoir pluswww.meteoconsult.comContact presseHélène Potez VivarezTel : 01 39 28 19 90Email : helene.vivarez@meteoconsult.com 26
  25. 25. ADRENA Fournisseur OfficielAux côtés de Pen Duick depuis 2010, ADRENA s’engage à nouveau et est fière de porter hautes lesvaleurs de cette course aux caractéristiques uniques : seule transatlantique monotype en solitaire.ADRENA accompagnera plus de 80% de la flotte des Figaros Bénéteau 2. En équipant égalementla Direction de Course de cette Transat, ADRENA donne l’occasion de créer un véritable lien entreles coureurs et les équipes à terre en termes de sécurité, d’expertise et de performance.Les briefings skippers et points presse seront préparés et animés grâce aux nombreuses fonctionnalitésdes logiciels de navigation ADRENA : - lecture des fichiers météo, RoadBooks, suivi des concurrents grâce à l’intégrationautomatique des positions, routage des concurrents, classement …Cela permet à l’équipe d’organisation de suivre les concurrents au jour le jour, de pouvoir estimerune ETA et d’être toujours plus pointue au niveau sécurité.En s’associant à la Transat Bretagne-Martinique, ADRENAréaffirme son engagement et sa légitimité auprès des coureurs deFigaro Bénéteau et plus largement de la Course au Large. A propos d’ADRENALeader français dans le domaine des logiciels pour la régate, ADRENA est une société spécialiséedans la production de logiciels de navigation et d’aide à la performance.A la pointe en matière de développement et d’innovation, ADRENA accompagne les marins tout aulong de leurs navigations en leur fournissant des outils logiciels adaptés à leurs besoins : navigation,routage, analyse de performances…L’offre Adrena : A chacun son Adrena selon son style de navigationGrâce à ses 3 gammes, ADRENA propose une offre complète, évolutive et adaptée à tous lesniveaux de régates afin de satisfaire aussi bien le navigateur amateur que le team professionnel surdes projets d’envergure internationale :- Gamme First, Croisière et régate occasionnelle- Gamme Standard, Navigation et régate fréquente- Gamme Pro, Navigation et régate intenseEn savoir pluswww.adrena.frContact PresseJulie RenoufTel.: 09 75 45 40 48Email:julie.renouf@adrena.fr 27
  26. 26. MAGAZINELe Figaro Bénéteau 2, dix années debons et loyaux services De bonnes fées se sont penchées sur son berceau… Né en 2003, le Figaro Bénéteau 2 est le fruit d’un échange de réflexions entre les régatiers de la classe Figaro Bénéteau, les chantiers Bénéteau et l’architecte Marc Lombard. Léger, rapide, stable et solide, ce monotype continue de satisfaire les régatiers, bizuts ou affûtés. Polyvalent, il convient parfaitement à la course en solitaire sur une transatlantique… Ils ne tarissent pas d’éloges. Les skippers habitués du circuit Figaro Bénéteau ont participé voilà dix ans à l’élaboration de leur bateau. L’architecte Marc Lombard a concrétisé les plans, Bénéteau l’a construit. Ce monotype, malgré son âge mûr, reste moderne par l’utilisation de matériaux high-tech et un process de fabrication en infusion. La légèreté, la solidité sont ses points forts pour durer dans le temps et afficher de belles performances notamment au portant, allure où le Figaro Bénéteau 2 excelle. Les deux safrans participent largement à la stabilité du bateau dans du vent fort sous spi. Tout comme les 2 200 litres de ballasts liquides qui permettent d’apporter un bon couple de rappel, indispensable à la navigation en solitaire. Le cockpit et son ergonomie, la répartition des manœuvres, la sécurité sur le pont demeurent les points cruciaux largement étudiés en amont par les skippers. En solitaire, en double ou en équipage, le Figaro Bénéteau 2 se mène facilement. Reste au skipper à révéler son talent pour réaliser un bon résultat en course. Car tous sont dans le même bateau… 28
  27. 27. CLASSE FIGARO BÉNÉTEAULe Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire se court depuis plus de dix anssur le bateau Figaro Bénéteau 2. Il sera constitué en 2013 des trois épreuves suivantes : la TransatBretagne - Martinique, La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire et la Generali Solo.Ces trois épreuves forment notre calendrier officiel en solitaire et cette année, c’est avec laTransatlantique que débute la saison. Pour la cinquième fois (première en 2005, et tous les deuxans) des bateaux strictement monotypes de 10 mètres vont s’élancer sur cette traversée océaniquequi est en train de devenir une « classique hauturière » : une véritable lutte à armes égales sur unparcours de 3.500 milles, soit une vingtaine de jours en mer. Les bateaux ayant des performancesidentiques, les skippers doivent leur classement dans la course aussi bien à la qualité des choixstratégiques qu’ils feront qu’à leur capacité à tirer de leur machine le meilleur rendement.Cette épreuve est la course au large par excellence et, à la ClasseFigaro Bénéteau, nous sommes ravis que la société Pen Duicks’investisse durablement dans l’organisation de cette course.Cette année, un départ de Brest est une excellente nouvelle, cela permettra à de nombreuxpassionnés de voile de pouvoir visiter le village de course et d’encourager les concurrents : onpeut d’ailleurs s’attendre comme à chaque fois à un plateau de grande qualité, avec des bateauxparfaitement préparés.Alors rendez-vous à Brest en mars ou en Martinique début avril pour féliciter les marins et boire unverre à leur santé.Didier BouillardPrésident Classe Figaro BénéteauEn savoir pluswww.classefigarobeneteau.comContact presseTel : 02 51 26 92 86Mob : 06 11 73 13 35E-mail : cfb.2@orange.fr 29
  28. 28. MAGAZINE Le Championnat de France Elite de Course au Large en SolitaireTrois rendez-vous au programme du championnat de France 2013 : La Transat Bretagne-Martiniquedu 17 mars au 3 avril, La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire du 2 au 26 juin et LaGenerali Solo du 18 septembre au 13 octobre. Trois épreuves au bout desquelles la FédérationFrançaise de Voile sacrera le Champion de France Elite de Course au Large en Solitaire sur FigaroBénéteau 2.Un titre qui fait rêver. Un sacre qui salue la régularité. Dans une carrière de marin devenir Championde France Elite de Course au Large en Solitaire, c’est comme réussir à atteindre l’Everest par laface nord. Réaliser l’exploit de ne jamais rien lâcher, de s’engager totalement, de tenir le haut duclassement sur chaque épreuve dans un circuit où les navigateurs sont affûtés et diablement tenaces.Le titre de Champion de France Elite de Course au Large en Solitaire est attribué annuellement parla Fédération Française de Voile à un skipper, pour sa participation et sa performance sur un circuitannuel de compétitions défini avec la classe Figaro Bénéteau. L’année 2013 devrait être à la foisdifficile et passionnante pour les marins compte tenu du nombre de milles à parcourir (6 000 millescontre 2 500 milles l’an passé).Ces trois grandes courses en solitaire organisées par Pen Duick, sur des parcours variés en Atlantiqueet en Méditerranée, permettront aux figaristes de se donner toutes les chances d’atteindrele graal: gagner une ou plusieurs épreuves, et peut-être devenir Champion de France. La TransatBretagne-Martinique sera donc le premier chapître (doté d’un coefficient 4) du Championnat deFrance Elite de Course au Large en Solitaire. Une transat de 3 500 milles où entre quinze et vingtconcurrents auront à cœur de décrocher une victoire ou une place sur le podium. Coefficients Transat Bretagne-Martinique : 4 Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire - Chaque étape compte pour 1 - Le classement général pour 2 Generali Solo : 4 30
  29. 29. CLS PARTENAIRE HISTORIQUE CLS équipe tous les concurrents de balises de localisation et de demande d’assistance CLS est un des partenaires historiques des courses organisées par Pen Duick en tant que fournisseur officiel des données spatiales. L’entreprise est l’opérateur exclusif du système de localisation Argos. En plus de vingt ans, CLS a déjà équipé des dizaines de milliers de navigateurs et d’explorateurs aussi bien sur Terre que sur les Océanset fut la première société à proposer ce service de localisation.Chaque année, CLS déploie plus de 500 balises de tracking, autonomes, robustes et fiables pourlocaliser les skippers afin d’améliorer leur sécurité et de médiatiser les événements nautiques desorganisateurs. C’est notamment la constellation Iridium (66 satellites) qui suit les figaristes tout aulong de la course. Chaque bateau est équipé d’une balise de localisation et d’assistance type «MAR YI ». Les balises émettent toutes les 3 minutes au départ, à l’arrivée et aux passages des Way-points puis toutes les 20 minutes en course un message qui permet de localiser le bateau avec saposition GPS associé à son cap et sa vitesse.Grâce à cette localisation, le PC course peut établir le classement,rafraichir sa cartographie grand public mais également améliorerla sécurité des skippers en mer.Attachées au chandelier arrière des bateaux, les balises émettent un message vers le satellite, qui lerenvoie vers le réseau d’antennes terrestres. Ce message est ensuite transmis au centre de traitementde CLS, opérationnel 24h/24, 365 jours par an. C’est le centre de traitement de CLS qui traiteles positions des skippers et livre les résultats au PC Course. CLS, filiale du CNES (Centre nationald’études spatiales) et de l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer),l’entreprise, opérateur mondial du système Argos, compte 450 collaborateurs repartis à travers lemonde et dans 16 bureaux et filiales.CLS c’est 25 ans d’expertise en localisation et collecte de données par satellites, observation etsurveillance des océans dans les domaines de la gestion durable des ressources marines, de lasécurité maritime mais également de la surveillance environnementale. Un chiffre d’affaires de plusde 80 Millions d’euros en 2012. CLS exploite les données de plus de 80 instruments embarquésà bord de près de 40 satellites pour le compte d’autorités gouvernementales, de scientifiques ouencore d’industriels….En savoir pluswww. cls.frContact presseAmélie PROUSTTel.05 61 39 37 95Port. 06 62 80 45 92E-mail: aproust@cls.fr 31
  30. 30. SUIVRE LA COURSE LES ACCREDITATIONSLes medias souhaitant couvrir La Transat Bretagne - Martinique, devront s’accréditer pour accéder auxcentres de presse et circuler sur les sites de la course. Les formalités sont à remplir directement vial’espace presse du site officiel : www.transat-bretagnemartinique.comEn cas de besoin, n’hésitez pas à contacter le service de presse:Marie LE BERRIGAUD PEROCHON - 06 03 49 93 04 - marie@rivacom.frGeraldine BONNEAU - 06 51 53 61 04 - geraldine@rivacom.frBREST / AVANT LE DÉPART : DU 8 AU 17 MARS - Lieu : Espace Bernard Giraudeau Quai Eric Tabarly, 29200 Brest - Ouverture : Samedi 9 mars à 9h00 - Fermeture : Samedi 16 mars à 19h00 - Horaires : 9h00 – 19h00 (sauf Dimanche 17 mars - 8h-20h)PARIS / PENDANT LA COURSE : DU 18 MARS AU 2 AVRIL - Lieu : Pen Duick - 43bis rue de cronstadt 75015 Paris - Ouverture : Lundi 18 mars à 5h00 - Fermeture : Lundi 1er avril à 19h30 - Horaires : 5h00 – 19h30FORT-DE-FRANCE / A L’ARRIVÉE : DU 2 AU 8 AVRIL - Lieu : Hôtel L’impératrice - 15 rue de la Liberté 97200 Fort-de-France - Ouverture : Mardi 2 avril à 5h00 (heure locale) - Fermeture : Lundi 8 avril à 17h00 (heure locale) - Horaires : 5h00 – 17h00 (heures locales) 33
  31. 31. FRANCE TÉLÉVISIONS PARTENAIRE MEDIA Le 17 mars prochain, près de vingt bateaux couperont la ligne de départ de Brest, cap sur la Martinique ! Sur un parcours de 3 500 milles, la course, première épreuve du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire, promet d’être passionnante. A cette occasion, France 3 Bretagne, France Ô et Martinique 1ère, chaînes du groupe France Télévisions, unissent leurs forces et leurs moyens techniques afin de proposer une offre de programmes riche et divertissante sur la course, à destination du plus large public.Vendredi 15 mars Samedi 16 mars13h00 : Direct dans le JT (Martinique 1ère) 11h30 : La Voix est Libre (France 3 Bretagne)15h00 : Couleurs Sports (France ô) 12h00 : 12/13 Bretagne (France 3 Bretagne)19h00 : 19/20 Bretagne (FR3 Bretagne) 19h00 : 19/20 Bretagne (France 3 Bretagne)JT (heure locale) (Martinique 1ère) 19h00 : JT (heure locale) (Martinique 1ère)19h40 : Infô soir (France ô) 19h50 : Emission spéciale (52’) (France ô)Dimanche 17 mars12h00 : 12/13 Bretagne (France 3 Bretagne)12h30 : départ de la course en direct (Martinique 1ère France ô)12h50 : départ de la course en direct (France 3 Bretagne) Streaming sur franceo.fr et bretagne.france3.fr19h00 : JT - Direct par téléphone avec Eric Baray, skipper martiniquais. (Martinique 1ère)Les + de la course : Sur Martinique 1ère, du 4 au 8 Mars : quatre feuilletons de 5 minutes sur les préparatifs duskipper martiniquais Eric Baray. Tout au long de la course : diffusion de points quotidiens avecle skipper dans le JT de 19h00 et diffusion d’un magazine de 26 minutes réalisé grâce à unecaméra embarquée. A partir du 17 mars et jusqu’à l’arrivée : résumé de la course au quotidien (1’30) (Martinique1ère, France ô et France 3 Bretagne)L’arrivée de la Transat, prévue début avril 2013, sera égalementdiffusée en direct sur Martinique 1ère et relayée par France Ô et France 3 Bretagne.La Transat Bretagne-Martinique est également à suivre sur : bretagne.france3.fr / franceo.fr /martinique.la1ere.frContact presseOutre-Mer 1ère : Christelle Lefrançois - 01 55 22 71 20 - christelle.lefrancois@francetv.frFrance Ô : Djeneba Sangare - 01 55 22 71 17 - djeneba.sangare@francetv.frFrance 3 Bretagne : Catherine Ribault-Masson - 02 99 01 74 42 - catherine.ribault@francetv.fr 34
  32. 32. LE TÉLÉGRAMME PARTENAIRE MEDIALe Groupe Télégramme sera l’un des partenaires principaux de la Transat Bretagne-Martinique.Au fil des années, Le Groupe Télégramme est devenu un acteur majeur du monde maritime et de lavoile, et cela notamment à travers les activités de plusieurs de ses filiales.Avec Pen Duick, société organisatrice de courses océaniques (la Route du Rhum, la Solitaire duFigaro - Eric Bompard cachemire, la Transat AG2R LA MONDIALE, la Generali Solo, la TransatBretagne - Martinique); Rivacom, 1ère agence française spécialisée en évènements maritimes ; SeaEvents, société de production audiovisuelle dans le domaine de la mer et de la voile, ou encore lesmagazines Course au Large et Bateaux, le groupe Télégramme multiplie ses activités dans l’universdu nautisme.Partenaire d’un grand nombre d’événements nautiques en Bretagne, Le Télégramme seraparticulièrement fier d’accompagner la Transat Bretagne-Martinique et son départ de Brest. LeGroupe assurera sur tous ses supports d’information une large couverture de l’événement.Articles, portraits, classements et rebondissements viendront chaque jour enrichir le journal,septième quotidien français, et son site internet www.letelegramme.com. Les lecteurs seront ainsiau cœur de l’événement.Les télévisions locales de la TNT du groupe : Ty Télé et Tébéo relaieront également la course àtravers notamment le Café de la marine.Nos objectifs seront de participer activement à la réussite de cegrand événement nautique afin que cette édition soit un grandsuccès sportif et populaire et d’informer au mieux le public pourqu’il ne manque rien de la course. PRIX DES LECTEURS Version Femina Les voyages de Coatalem Votre magazine du dimanche Le Breton signe une fiction quasi-autobiographique. Page 21 1¤ Dimanche Quimperlé Concarneau www.letelegramme.com Tél. 09.69.36.05.29. / 7 voie dAccès au Port, 29672 Morlaix / Directeur de la publication : Edouard Coudurier N˚ 690 DIMANCHE 10 AVRIL 2011 BÉNODET PREND LE LARGE Quimper CC LECLERC OUVERT 7/7 MX956975 MÊME LE DIMANCHE de 8 h 30 à 21 h 30 Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour AFFAIRE LAËTITIA DÉCOUVERTE D’UN TRONC HUMAINEn savoir plus Photo AFPwww.letelegramme.com Un tronc humain a été retrouvé flottant dans un lac, hier à Port-Saint-Père, une commune située entre Nantes et Pornic. « Il est hautement probable qu’il s’agisse des restes du corps de Laëtitia », a indiqué le procureur. Page 7 SCAËR-BANNALEC DEUX ACCIDENTS MORTELS Page 8 LIGUE 1Contact presse BREST RIT LORIENT GRIMACE Photo Eugène Le Droff En Sports C’est aujourd’hui à 14 h que sera donné le départ de la première transat entre Bénodet et la Martinique. MÉTÉO LE THERMOMÈTREServane Le Port Sur la ligne, 17 figaristes qui ont enfin hâte d’en découdre. Au programme, 3.480 milles, soit 20 jours de mer. En Sports CHAUFFE LIBYE SUR LA ROUTETel : 02 98 62 20 02 DE BENGHAZI Photo PQR/Le Dauphiné Deux jours, c’est le temps qu’aura mis notre repor- ter pour rejoindre Benghazi en Libye depuis la fron- tière égyptienne. Deux jours dans un pays en guerre à bord d’une 504 sur d’interminables lignes droitesE-mail: s.leport@letelegramme.fr 26,7º à Vannes; 25,7º à Saint-Ségal; 24,2º à Photo Hervé Chambonnière entrecoupées de check points. Sur la route qui Dinard; 23,7º à Brest. Depuis mardi, le mercure affo- mène au fief des insurgés, deux villes : Tobrouk (ci- le les thermomètres en Bretagne comme ailleurs et des records de température ne cessent de tomber. contre), cité tranquille et Derna, où plane la menace Mais la vague de chaleur qui sévit sur toute la Fran- al Qaïda. Page 3, le reportage d’Hervé Chambonnière, notre envoyé spécial ce ne devrait pas durer. Page 7 35
  33. 33. RADIO FRANCE PARTENAIRE MEDIA France Bleu Breizh Izel, partenaire naturel de cette aventure, couvrira l’évènement depuis le départ de Brest jusquà larrivée en Martinique avec, bien sûr, le suivi de la régate au travers de ses différentes éditions. France Bleu Breizh Izel proposera des reportages et des interviews pour rendre compte des enjeux et présenter les skippers au départ. Elle offrira également un large écho à la Transat dans ses numéros du magazine de la mer : Bienvenue à Bord.Parmi les temps forts de son dispositif, France Bleu Breizh Izelsera en direct du village de départ à Brest pour les préparatifs(notamment vendredi 15 et samedi 16 mars) et pour le départ.Enfin, les journalistes de France Bleu Breizh Izel suivront la course au plus près et seront sur place,en Martinique, pour faire vivre à tous les auditeurs, larrivée des skippers en direct. La Transat Bretagne-Martinique sera également à suivre sur francebleu.fr et sur Facebook / France Bleu Breizh Izel page officielle et Twitter / @ Francebleubzh France Bleu Breizh Izel à Brest : 99.3 / 93.0 Toute l’année, France Info couvre les grands rendez-vous sportifs et témoigne de son engagement aussi bien pour les grandes compétitions que pour les aventures humaines telles que les épreuves de course au large. Interviews, reportages, départ et arrivée retransmis en direct... font de France Info le relai privilégié de La Transat Bretagne - Martinique. Toutes les informations sur franceinfo.frContact presse Contact presseEmmanuel Yvon / Directeur de France Bleu Breizh Izel Peggy Dreyer / France InfoE-mail: emmanuel.yvon@radiofrance.com Tel: 01 56 40 20 43Tel: 02 98 55 29 29 Mob: 06 14 36 18 61 E-mail:s.peggy.dreyer@radiofrance.comIsabelle Le GuyaderE-mail: isabelle.le_guyader@radiofrance.comTel: 02 98 55 90 55 36
  34. 34. OUEST - FRANCE PARTENAIRE MEDIALa course au large captive le grand public. Des terriens, pas voileux pour deux sous, s’imaginentskipper d’un jour quand dans nos colonnes, sur notre site internet, les étraves tapent la vague,les spis filent vers l’ouest, quand les articles sentent les embruns, quand le lecteur éberlué songeà l’infini de l’Atlantique devant une tasse de café. La Transat Bretagne-Martinique réunit tous lesingrédients pour nourrir l’imaginaire. Et ce 17 mars, quand les concurrents lèveront les voiles dansla rade de Brest, nombre de figaristes porteront les désirs cachés de marins d’eau douce. Sportde haut niveau et technique maîtrisée n’enlèvent rien à l’incertitude du résultat. À l’ère du toutnumérique, Eole se moque encore des hommes courageux qui le défient. Là est le rêve.Bien sûr, le journal Ouest-France, présent dans 12 départements de l’ouest, de Cherbourg auxSables-d’Olonne, accompagnera l’événement. Ici, les équipes du journal parlent d’un Finistèrebaigné par 1 400 km de côtes (avec les îles, d’accord…). Ici, au bout du Monde, le nautisme apris une dimension incontournable, à la fois de loisirs mais aussi atout économique. De Doëlanà Roscoff, de Combrit jusqu’à Saint-Pol-de-Léon, en passant par Douarnenez, de multiples PMEconstruisent les coursiers de demain. Ces chantiers innovent. La Bretagne s’est toujours trouvéeriche quand, dans l’histoire, sa pêche, sa marchande ont pu travailler sans entraves. Aujourd’hui,l’industrie nautique représente un pan crucial de l’avenir de nos entreprises.En partant de la ville du Trophée Jules Verne, du port des Tonnerres de Brest, la Transat Bretagne-Martinique se donne une superbe vitrine.« Quand le vent souffle rue de Siam, le passant lève le regard auloin. Il sent bien que la porte du Monde s’ouvre juste au-delà dugoulet de Brest »Christian GOUEROU IPHONEEn savoir pluswww.ouest-france.frContacts presse02 98 33 22 00 TÉLÉCHARGEZ L’APPLI OUEST-FRANCEOlivier PAULY ANDROID L’info va vous toucherChef de rédaction à Brest d’encore plus prèsE-mail: redaction.brest@ouest-france.fr De la commune au monde, en images et en vidéos, retrouvez l’actu au bout des doigts. Appli disponible sur Iphone, Ipad et Androïd.Yannick LE COQUILChef départemental des sportsE-mail: brestsport@ouest-france.fr Promo : 2159352 Accroche : PROMO OF APPLI - Affiche 120x176 Commercial Precom : () Prochaine parution : Point de chute : TE PRO L x H fabriquées : 240 x 352 Opérateur : FRANCOISE BRULE (tél:6617 fax:6634) Mise à dispo : 24/08/2012 17:00:48 BAT 6 37

×