Enquête Nationale sur la       Consommation et les Dépenses         des Ménages 2000/2001       Présenté par:       Propos...
Enquête Nationale sur la Consommation et les     Dépenses des Ménages 2000/2001   Introduction   Présentation de l’enquête...
I- Présentation de l’ENCDM                        1- Historique et Objectifs                                Historique   ...
I- Présentation de l’ENCDM                      1- Historique et Objectifs                         Objectifs de lenquête ...
I- Présentation de l’ENCDM                  2- Concepts et définitions de baseMénageUn ménage est un groupe de personnes,...
I- Présentation de l’ENCDM                     2- Concepts et définitions de base  Dépenses destinées à la consommationLe...
I- Présentation de l’ENCDM                 2-Concepts et définitions de baseDépenses    non destinées à la consommationCe...
I- Présentation de l’ENCDM                 3- Principaux aspects méthodologiques                              Echantillonn...
I- Présentation de l’ENCDM                 3- Principaux aspects méthodologiques                             Echantillonna...
I- Présentation de l’ENCDM                   3-Principaux aspects méthodologiques            Nature des informations colle...
I- Présentation de l’ENCDM                    3-Principaux aspects méthodologiques                     Technique d’observa...
I- Présentation de l’ENCDM                 3- Principaux aspects méthodologiques                         Déroulement de l’...
I- Présentation de l’ENCDM                  3- Principaux aspects méthodologiques                          Déroulement de ...
I- Présentation de l’ENCDM                 3- Principaux aspects méthodologiques                   Exploitation des donnée...
II- Principaux résultats de l’enquête1-Niveau et évolution de la dépense de consommation                Niveau de la dépen...
II- Principaux résultats de l’enquête      1- Niveau et évolution de la dépense de consommation                           ...
II- Principaux résultats de l’enquête1- Niveau et évolution de la dépense de consommationDépenses de consommation et carac...
II- Principaux résultats de l’enquête1- Niveau et évolution de la dépense de consommationDépenses de consommation et carac...
II- Principaux résultats de l’enquête  1- Niveau et évolution de la dépense de consommation  Dépenses de consommation et c...
II- Principaux résultats de l’enquête1- Niveau et évolution de la dépense de consommationDépenses de consommation et carac...
II- Principaux résultats de l’enquête1- Niveau et évolution de la dépense de consommationDépenses de consommation et carac...
II- Principaux résultats de l’enquête     1- Niveau et évolution de la dépense de consommation     Dépenses de consommatio...
II- Principaux résultats de l’enquête              1- Niveau et évolution de la dépense de consommation              Dépen...
II- Principaux résultats de l’enquête       1-Niveau et évolution de la dépense de consommation         Structure des dépe...
II- Principaux résultats de l’enquête1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consomm...
II- Principaux résultats de l’enquête       1-Niveau et évolution de la dépense de consommation        Structure des dépen...
II- Principaux résultats de l’enquête      1-Niveau et évolution de la dépense de consommation        Structure des dépens...
II- Principaux résultats de l’enquête       1-Niveau et évolution de la dépense de consommation         Structure des dépe...
II- Principaux résultats de l’enquête1-Niveau et évolution de la dépense de consommation     Structure des dépenses de con...
II- Principaux résultats de l’enquête         1-Niveau et évolution de la dépense de consommation           Structure des ...
II- Principaux résultats de l’enquête         1- Niveau et évolution de la dépense de consommation                    Stru...
II- Principaux résultats de l’enquête    1-Niveau et évolution de la dépense de consommation      Structure des dépenses d...
II- Principaux résultats de l’enquête            2- Dépenses alimentaires et non alimentaires                     Dépense ...
II- Principaux résultats de l’enquête 2- Dépenses alimentaires et non alimentaires          Dépense alimentaire en 2001   ...
II- Principaux résultats de l’enquête                 2- Dépenses alimentaires et non alimentaires   Evolution des comport...
Pr                                                                                                                        ...
II- Principaux résultats de l’enquête          2- Dépenses alimentaires et non alimentairesEvolution des comportements des...
II- Principaux résultats de l’enquête                           2- Dépenses alimentaires et non alimentaires              ...
II- Principaux résultats de l’enquête               2- Dépenses alimentaires et non alimentaires                         D...
II- Principaux résultats de l’enquête                                                                         2- Dépenses ...
II- Principaux résultats de l’enquête3- Relation entre consommation et autres agrégats économiquesRelation entre dépenses ...
II- Principaux résultats de l’enquête3- Relation entre consommation et autres agrégats économiquesRelation entre dépenses ...
II- Principaux résultats de l’enquête3- Relation entre consommation et autres agrégats économiquesRelation entre dépenses ...
II- Principaux résultats de l’enquête         3- Relation entre consommation et autres agrégats économiques               ...
II- Principaux résultats de l’enquête 3- Relation entre consommation et autres agrégats économiques          Relation entr...
III- Comparaison des dépenses Maroc / France                                       Maroc (en 2001)                        ...
III- Comparaison des dépenses Maroc / France                          Evolution de s coe fficie nts (e n % de s gra nds gr...
III- Comparaison des dépenses Maroc / France                                           48
Conclusion                            Résultats actualisés        La consommation des ménages …Une évolution au rythme des...
Conclusion                        Résultats actualisés      La consommation des ménages …Une évolution au rythme des      ...
Conclusion                      Résultats actualisés        Consommation et niveau de vie … une évolution lente L’évoluti...
Conclusion                      Résultats actualisés        Consommation et niveau de vie … une évolution lente Ce résult...
Enquête Nationale sur la Consommation et les Dépenses des Ménages 2000-2001
Enquête Nationale sur la Consommation et les Dépenses des Ménages 2000-2001
Enquête Nationale sur la Consommation et les Dépenses des Ménages 2000-2001
Enquête Nationale sur la Consommation et les Dépenses des Ménages 2000-2001
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Enquête Nationale sur la Consommation et les Dépenses des Ménages 2000-2001

4 459 vues

Publié le

Exposé sur l'Enquête Nationale sur la Consommation et les Dépenses des Ménages 2000-2001 - Principaux Findings et Résultats

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 459
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Enquête Nationale sur la Consommation et les Dépenses des Ménages 2000-2001

  1. 1. Enquête Nationale sur la Consommation et les Dépenses des Ménages 2000/2001 Présenté par: Proposé par: AIT MOUSSA Hayat Mr Ahmed Azirar 12008
  2. 2. Enquête Nationale sur la Consommation et les Dépenses des Ménages 2000/2001 Introduction Présentation de l’enquête 1- Historique et Objectifs 2- Concepts et définitions 3- Principaux aspects méthodologiques Principaux résultats de l’enquête sur les dépenses 1- Niveau, évolution de la dépense de consommation 2- Dépenses alimentaires et non alimentaires 3- Relation entre consommation et autres agrégats économiques Comparaison des dépenses Maroc / France 1- Enquête sur les dépenses 2- Coefficients budgétaires en 2001 3- Evolution de la structure des dépenses Conclusion : Résultats actualisés et Perspectives. 2
  3. 3. I- Présentation de l’ENCDM 1- Historique et Objectifs Historique Avant l’indépendance du pays, la seule grande enquête par sondage a été réalisée en 1955. La première opération, de portée vraiment nationale fût réalisée en 1959/60 (4325 ménages), la seconde en 1970/71 (6459 ménages) la troisième en 1984/85 (14 500 ménages) Les différents changements socio-économiques intervenus depuis 1985 et la nécessité de la mise à niveau du système national d’information ont conduit à la réalisation d’une nouvelle enquête en 2000/2001 pour actualiser les données disponibles. 3
  4. 4. I- Présentation de l’ENCDM 1- Historique et Objectifs Objectifs de lenquête Analyser le niveau et les tendances des dépenses des ménages Aider à la mise à niveau du système national d’informations statistiques Actualiser les indicateurs de pauvreté Etudier les aspects liés aux inégalités des dépenses de consommation Fournir les données de base nécessaire à l’élaboration des programmes en matière de planification économique et sociale Evaluer l’incidence des mesures économiques ou sociales sur les conditions de vie des ménages Fournir les données de base nécessaires à la demande de biens et services et à l’étude du marché. Analyser certains aspects des conditions de vie de la population 4
  5. 5. I- Présentation de l’ENCDM 2- Concepts et définitions de baseMénageUn ménage est un groupe de personnes, parentes ou non, qui dormenthabituellement dans une même résidence principale et, dans une mesure plusou moins grande, pourvoient en commun aux besoins essentiels de leurexistenceChef de ménageEst "chef de ménage" (C.M.), toute personne qui est considérée par lesmembres du ménage comme tel, qui participe généralement pour une grandepart aux dépenses du ménage et qui a généralement la responsabilité de lagestion de ses dépenses. 5
  6. 6. I- Présentation de l’ENCDM 2- Concepts et définitions de base Dépenses destinées à la consommationLes dépenses réalisées par les ménages en vue de satisfaire leurs besoinsessentiels dexistence.Les groupes de la nomenclature des biens et services suivants y sont inclus: i/ Alimentation, boissons ii/ Habillement iii/ Habitation et dépense dénergie iv/ Équipements ménagers v/ Hygiène et soins médicaux vi/ Transport et communication vii/ Loisirs et culture viii/ Autres biens et services 6
  7. 7. I- Présentation de l’ENCDM 2-Concepts et définitions de baseDépenses non destinées à la consommationCe sont toutes les dépenses qui ont pour effet la réduction du revenudisponible du ménage, sans que ce dernier ne bénéficie directement de lasortie de ces fonds. Sont classés dans ce groupe de dépenses les élémentssuivants : - Paiements fiscaux non liés à lexercice dune activité professionnelle ; - Transferts dargent nayant pas un caractère de transfert en capital. 7
  8. 8. I- Présentation de l’ENCDM 3- Principaux aspects méthodologiques Echantillonnage Le plan de sondage de l’enquête s’inscrit dans le cadre de l’ « échantillon-maître » L’expression “échantillon-maître” désigne un ensemble de zones géographiques ou “unités primaires” (UP) au sein desquelles des échantillons pour mener les diverses enquêtes auprès des ménages sont choisis. La méthodologie suivie pour l’élaboration de l’échantillon-maître a consisté à prendre pour unité primaire (UP) un ensemble de 2 ou 3 districts de recensement (DR) contigus; autrement dit, une unité primaire se définit donc comme étant une aire géographique ayant une taille moyenne de 300 ménages et caractérisées par des limites claires permettant sa localisation, sans aucune ambiguïté, sur le terrain. 8
  9. 9. I- Présentation de l’ENCDM 3- Principaux aspects méthodologiques Echantillonnage Une base de sondage composée de 14 948 unités primaires stratifiées (8 533 en milieu urbain et 6 415 en milieu rural). Ce plan obéit aux principes d’un sondage stratifié à deux degrés. L’échantillon sélectionné pour cette enquête comporte 15 000 ménages, soit une fraction de sondage de 1/294.. Afin d’éliminer les saisonnalités des dépenses, la collecte a été étalée sur 12 mois, en 6 périodes de cinq « semaines-enquêtes » de 12 jours chacune. L’échantillon de chaque période a été représentatif des différentes catégories socio-économiques et régions du pays. 6 x 5 x12 = 360 jours 9
  10. 10. I- Présentation de l’ENCDM 3-Principaux aspects méthodologiques Nature des informations collectées sur les dépenses La valeur et la nature des dépenses: sont enregistrées selon une nomenclature de biens et services de 1 315 postes. Les consommations qui ne donnent pas lieu à une dépense ( l’autoconsommation, le loyer fictif,…) Les données relatives à caractéristiques individuelles des personnes et des ménages enquêtés -Caractéristiques sociodémographiques et culturelles des membres des ménages ; - Habitat, énergie, équipements en biens durables et en matériels informatiques ; - Nature des revenus des ménages ; - Opinions des chefs de ménage sur l’évolution du niveau de vie de leur ménage durant les dix années précédant la date de l’enquête. L’enquête permet ainsi de constituer une base de données très complète sur la consommation et le niveau de vie des différentes catégories socio- économiques des ménages. 10
  11. 11. I- Présentation de l’ENCDM 3-Principaux aspects méthodologiques Technique d’observation des dépenses Il a été fait recours au concept de période de référence, période à laquelle se rapportent les informations déclarées par les enquêtés au moment de linterview. Le choix de la période est fait en fonction des fréquences dacquisition des produits de manière à réduire les erreurs dobservation. Les principales périodes de référence pour l’observation des dépenses des ménages sont: - Dépenses alimentaires : un an (acquisition en grandes quantités), deux mois (acquisitions en gros ou demi gros), deux semaines (acquisitions courantes). - Dépenses non alimentaires : douze mois, trois mois, deux mois, un mois, une semaine et période variables pour les dépenses périodiques. 11
  12. 12. I- Présentation de l’ENCDM 3- Principaux aspects méthodologiques Déroulement de l’enquêteLes ménages de léchantillon sont observés en un seul passage durant une semaine-enquête.Chaque équipe formée de trois enquêteurs et un contrôleur ont ainsi observé 12 ménages pendant une période de 12 jours répartis comme suit :Le 1er jour est réservé au contact avec les ménages à enquêter, à lexplication des objectifs, et à lobservation des caractéristiques démographiques et des conditions dhabitation du ménage enquêté.Du 2ème au 8ème jour : On procède au remplissage des questionnaires;Les 9ème et 10ème jours sont consacrés au chiffrement des questionnaires par lenquêteur chargé de la collecte;Le 11ème et 12ème jour sont réservés au déplacement entre les unités primaires à enquêter.Des "aide-mémoires" sont mis à leur disposition afin quils y reportentquotidiennement leurs acquisitions courantes durant la "semaine-enquête". 12
  13. 13. I- Présentation de l’ENCDM 3- Principaux aspects méthodologiques Déroulement de l’enquête Lenquêteur observe quotidiennement, pendant 8 jours, quatre ménages- échantillon. Les travaux de collecte des données sur le terrain ont débuté le 1 novembre 2000 et se sont achevés le 31 octobre 2001. Les moyens humains (y compris la réserve) et matériels mobilisés pour lexécution de cette opération se composent de : 16 superviseurs, 43 contrôleurs, 128 enquêteurs, 43 chauffeurs et 43 véhicules. Par ailleurs, les ménages de léchantillon ont adopté un comportement très satisfaisant à légard de cette enquête. Campagne de sensibilisation 13
  14. 14. I- Présentation de l’ENCDM 3- Principaux aspects méthodologiques Exploitation des données recueillies les Directions régionales du Haut Commissariat au Plan ont été chargées de la collecte des données sur le terrain et de la codification des réponses aux questions nécessitant le retour à des nomenclatures. La phase de saisie a été centralisée au niveau de la Direction de la Statistique. La saisie des documents de l’enquête a commencé le 16 mai 2001 et a pris fin le 24 septembre 2002. Sur un échantillon initial de 15000 ménages, 14243 questionnaires complets ont été exploités, soit un taux de non-réponse près de 5% (7,7% en milieu urbain et 1,6% en milieu rural). 14
  15. 15. II- Principaux résultats de l’enquête1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Niveau de la dépense 15
  16. 16. II- Principaux résultats de l’enquête 1- Niveau et évolution de la dépense de consommation Niveau de la dépense sur une période de près de 42 ans, la DAMM a été multipliée par près de 20 fois en dirhams courants, lécart des dépenses totales par ménage selon le milieu de résidence (urbain / rural) est passé de 1,55 à 1,73 fois. Au cours de la période 2000/2001, les ménages marocains ont dépensé, en moyenne, 49 333 DH par an pour satisfaire leurs besoins de consommation, soit près de 4 111 DH par mois. Près de 65,4% des ménages ont une dépense annuelle inférieure à la moyenne nationale (54,5% en milieu urbain et 83,0% en milieu rural). Par milieu de résidence, la dépense annuelle moyenne par ménage est de 58 900 DH en zones urbaines (environ 4 908 DH par mois) et de 33 994 DH en zones rurales (près de 2 833 DH par mois). Les données de lenquête montrent également que 50% des ménages dépensent moins de 37865 DH par an, soit 3 155 DH par mois. Cette valeur "médiane" sélève à 45944 DH en milieu urbain (3 829 DH par mois) contre 27 907 DH en milieu rural (2 325 DH par mois). 16
  17. 17. II- Principaux résultats de l’enquête1- Niveau et évolution de la dépense de consommationDépenses de consommation et caractéristiques des ménages DAMM selon la taille du ménage en DH 90 000 80 000 70 000 60 000DAMM en DH 50 000 Urbain 40 000 Rural 30 000 Ensemble 20 000 10 000 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 et plus Taille du m é nage 17
  18. 18. II- Principaux résultats de l’enquête1- Niveau et évolution de la dépense de consommationDépenses de consommation et caractéristiques des ménages La DAMM selon le sexe du chef de menage 120 000 100 000 80 000 DAMM en DH M Masculin Feminin 60 000 40 000 M F 20 000 F 0 Urbain Rural Milieu de residence 18
  19. 19. II- Principaux résultats de l’enquête 1- Niveau et évolution de la dépense de consommation Dépenses de consommation et caractéristiques des ménages La dépense totale est positivementcorrélée avec lâge du chef du ménage. 19
  20. 20. II- Principaux résultats de l’enquête1- Niveau et évolution de la dépense de consommationDépenses de consommation et caractéristiques des ménages 20
  21. 21. II- Principaux résultats de l’enquête1- Niveau et évolution de la dépense de consommationDépenses de consommation et caractéristiques des ménages 21
  22. 22. II- Principaux résultats de l’enquête 1- Niveau et évolution de la dépense de consommation Dépenses de consommation et caractéristiques des ménages La DAMM varie aussi selon la branche dactivité économique du Chef de Ménage. Les ménages dont les chefs exercent leurs activités professionnelles dans les deux branches "agriculture, forêt et pêche" et "bâtiment et travaux publics" enregistrent les niveaux de dépenses totales les plus bas. Quant aux ménages à chefs travaillant dans les autres branches, ils vivent dans des conditions meilleures, avec une DAMM supérieure à la moyenne nationale. Lexercice dune activité professionnelle par le conjoint du Chef de Ménage joue un rôle non moins déterminant dans lamélioration des conditions de vie. Ainsi, la catégorie de ménages citadins dont le C.M et son conjoint sont actifs occupés réalise la DAMM la plus élevée. Cependant, en zones rurales, le travail du conjoint est loin davoir un impact positif pour cette catégorie de ménages. 22
  23. 23. II- Principaux résultats de l’enquête 1- Niveau et évolution de la dépense de consommation Dépenses de consommation et caractéristiques des ménages DAMM selon la Région Urbain 90000 Rural 80000 70000 EnsembleDAMM 60000 50000 40000 30000 20000 10000 0 al a z al t b er an te a a e âa le n u bd ha zil nc nt igh an se na Za ao fila ou Dr ie -A -A da la m Hs ou rd lH ét Or Ta ab sa dla ala r ule Ed a ou -T Ta -A n s- Ou as s uk Ta Bo Be er em Ca d ne a- t M e sif ng Do uia s- ek Ou m a- -Z - nd en us Fè Ta eia d ao M alé a So -T ar Gr Ch oc t-S hr ch lH -C ke ba rb -A ra Ra a za ar Gh M Ta El Régions 23
  24. 24. II- Principaux résultats de l’enquête 1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consommation des ménages Structure en 2001 La structure de la consommation des ménages demeure marquée par l’importance du poids des dépenses alimentaires dans le budget ménager. Ce type de dépense représente, dans le total des dépenses, 41,3% en 2001 contre 45,5% en 1991 et 48,6% en 1985. La diminution de ce coefficient budgétaire est due essentiellement au recul du poids des dépenses réservées à lalimentation chez les ménages ruraux 24
  25. 25. II- Principaux résultats de l’enquête1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consommation des ménages Structure en 2001 25
  26. 26. II- Principaux résultats de l’enquête 1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consommation des ménages Structure en 2001 Les dépenses dhabitation et dénergie constituent la seconde composante du budget du ménage. Le coefficient budgétaire de ce poste na pas sensiblement changé en passant de 20,1% en 1985 à 21,4% en 1998 pour se situer à 22,1% en 2001. 26
  27. 27. II- Principaux résultats de l’enquête 1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consommation des ménages Structure en 2001 Les postes "hygiène et soins médicaux" et "transport et communication" viennent respectivement en troisième et quatrième positions avec des coefficients budgétaires de même ordre de grandeur, soit 7,6% et 7,5%. 27
  28. 28. II- Principaux résultats de l’enquête 1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consommation des ménages Structure en 2001 Les coefficients budgétaires relatifs aux autres postes de consommation s’établissent à des niveaux modérés, ne dépassant pas les 6% du budget total. Cependant, de larges différences spatiales sont relevées, notamment pour le groupe "enseignement, culture et loisirs" pour lequel la part dans le budget total passe de 1,8% pour les ménages ruraux à 4,3% pour les ménages citadins. 28
  29. 29. II- Principaux résultats de l’enquête1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consommation des ménages Evolution de la structure des dépenses de consommation Evolution des coefficients (en %) des grands groupes de biens et services de 1970 à 2001 60 50 40% 30 20 1970/71 1984/85 10 2000/01 0 i rs s t n n n s en es er io io tio in is at em ag at ns so i ta lo t ic én en pe i ll ab et et un ab im m dé H re e m H èn al ts l tu om s en t re gi cu tc hi m Au t, te pe en ui or m Eq sp ne an ig Tr se En Grands groupes de biens et services 29
  30. 30. II- Principaux résultats de l’enquête 1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consommation des ménages Evolution de la structure des dépenses de consommation La part des dépenses consacrées à lalimentation poursuit sa diminution, tendance synonyme d’une amélioration des conditions de vie de la plupart des groupes sociaux. Entre 1970 et 1985, le poids de lhabitat dans les dépenses a connu une progression sensible, à des rythmes différents, durant la période 1985-2001. Les dépenses consacrées à la “santé”, au “transport et communication”, et aux “autres dépenses” nont cessé de prendre de limportance dans le budget des ménages. Quant aux dépenses relatives à lenseignement, à la culture et aux loisirs, leurs parts dans le budget des ménages nont pas enregistré de changements notables. 30
  31. 31. II- Principaux résultats de l’enquête 1- Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consommation des ménages Evolution de la structure des dépenses de consommation Evolution des coefficients budgetaires (en %) des grands groupes de biens et services de 1970 à 2001 selon le m ilieu de résidence 1970/71 80 1984/85 70 2000/01 60 50% 40 30 20 10 0 Ensemble communication communication communication Rural Equipements Equipements Equipements Urbain Habitation et Habitation et Habitation et première première première nécessité nécessité nécessité Biens de Biens de Biens de ménagers ménagers ménagers transport, transport, transport, Santé, Santé, Santé, Milieu de résidence et nature des groupes de biens et services 31
  32. 32. II- Principaux résultats de l’enquête 1-Niveau et évolution de la dépense de consommation Structure des dépenses de consommation des ménages Evolution de la structure des dépenses de consommation Les ménages marocains ont amorcé la phase de satisfaction des besoins indispensables, pour commencer àConstat orienter une part plus importante de leurs dépenses de consommation vers les biens dits supérieurs. 32
  33. 33. II- Principaux résultats de l’enquête 2- Dépenses alimentaires et non alimentaires Dépense alimentaire en 2001 En 2001, la dépense alimentaire annuelle par personne sest établie à 3418 DH au niveau national, soit 4034 DH en milieu urbain et 2638 DH en milieu rural. les ménages citadins consacrent relativement moins à lalimentation que les ménages ruraux, soit respectivement 37,9% et 49,9%. Cette proportion glisse pour la première fois sous le cap des 50% en milieu rural. Lanalyse de la structure des dépenses de consommation par classes de la DAMP montre que la part consacrée à lalimentation décroît lorsque le niveau de vie sélève. 33
  34. 34. II- Principaux résultats de l’enquête 2- Dépenses alimentaires et non alimentaires Dépense alimentaire en 2001 34
  35. 35. II- Principaux résultats de l’enquête 2- Dépenses alimentaires et non alimentaires Evolution des comportements des ménages marocains à travers lexamen de la structure des dépenses alimentaires 1er groupe CB à la baisse 2éme groupe CB à la hausseLes «céréales et produits à base de « lait, produits laitiers et œufs » (+ 1,1céréales » (- 3,2 points) point), «viandes, volailles et abats » (+ 1,3 point),Les «corps gras » (- 0,6 points) «poissons » (+ 0,7 point), «légumes » (+ 1,0 point),«sucre, produits sucrés et produits à «fruits » (+ 2,6 points),base de chocolat » «épices, condiments, et autres produits(- 2,4 points) alimentaires assimilés » (+ 0,3 point),«thé, café et plantes d’infusion » (- « boissons consommées à domicile » (+ 0,4 point) et2,2 points). «aliments et boissons pris à l’extérieur » (+ 0,6 point). 35
  36. 36. Pr od ui C % ts 0 5 10 15 20 25 30 35 ér la éa it i le er s s et œ C uf s or ps gr as Vi an de Lé s gu Po m is es Lé so se gu ns cs m ou es en fra is co ns Th Su er cr ve é, e C et af é Pr od Fr ui et ts As Pl ui sa ts 1985 an is te su Bo on s cr é is ne ar so m om s Nature des produits Al ns en im at en co ts iq ns al ue ts im s et om en Pr od bo m ta ui C % is ée ire ts so s s 0 5 10 15 20 25 30 35 ér la éa ns à it i le do er s s pr is m et à ic D il e œ iv l e C uf xt or s er se ér ie ps s ur gr dé as pe Rural Urbain Vi ns an es Ensemble alimentaires de Lé s gu Po m is es Lé so se gu ns cs m ou es en fra is co ns Th Su er cr ve é, e C et af é Pr Fr II- Principaux résultats de l’enquête od ui 2- Dépenses alimentaires et non alimentaires et ts As Pl ui sa ts 2001 an is te su Bo on s cr é is ne ar so m om sNature des produits Al ns en im at en co ts iq ns al ue ts im s et om en bo m ta is ée ire so s s ns à do pr is m à ic D il e l e iv xt er ér se ie s ur dé pe 36 Rural ns Urbain es Enseble Evolution des comportements des ménages marocains à travers lexamen de la structure des dépenses
  37. 37. II- Principaux résultats de l’enquête 2- Dépenses alimentaires et non alimentairesEvolution des comportements des ménages marocains à travers lexamen de la structure des dépenses alimentairesLe modèle alimentaire au Maroc reste encore globalement de type céréalier.Toutefois, la quantité des produits céréaliers consommée connaît une tendance à la baisse au profit des produits riches en protéines, en sels minéraux ou en vitamines.Ces changements traduisent une mutation structurelle de la consommation alimentaire qui est fortement liée à l’évolution des changements économiques enregistrés, en particulier dans le revenu et dans les prix. 37
  38. 38. II- Principaux résultats de l’enquête 2- Dépenses alimentaires et non alimentaires Dépense non alimentaire en 2001 Evolution de la dépense non alimentaire annuelle moyenne par personne selon le milieu de résidence 7000 6000 en DH courants 5000 Urbain 4000 Rural 3000 Ensemble 2000 1000 0 1959/60 1970/71 1984/85 200/01 PériodesEn DH courants, la dépense non alimentaire annuelle moyenne par personnesest établie en 2001 à 4 862 DH au niveau national soit 6608 DH en milieu urbainet 2 650 DH en milieu rural. 38
  39. 39. II- Principaux résultats de l’enquête 2- Dépenses alimentaires et non alimentaires Dépense non alimentaire en 2001 Evolution du coefficient budgétaire non alimentaire selon le milieu de résidence 70 60 50 Urb 40 % Rur 30 20 Ens 10 0 1959/60 1970/71 1984/85 200/01 Périodes•Les ménages citadins consacrent relativement une part plus importante de leurbudget aux dépenses non alimentaires que leurs homologues ruraux (62,1% contre50,1%).•Ne dépassant pas les 30% en 1959, la proportion des dépenses non alimentairesdans le budget total des ménages a enregistré une progression remarquable pouratteindre en 2001 près de 58,7%, soit un doublement sur une période de 4 39décennies.
  40. 40. II- Principaux résultats de l’enquête 2- Dépenses alimentaires et non alimentairesEvolution des comportements des ménages marocains à travers lexamen de la structure des dépenses non alimentaires Coefficients budgetaires (en %) des dépenses non alimentaires en 1985 par groupe de produits et par milieu 45 40 35 30 Urbain 25% Rural 20 Ensemble 15 10 5 0 communication consommation Enseignement, Equipements Habitation Dépenses non higiène et dépenses destinées à la Habillement Transport et ménagers autres soins culture et loisirs Coefficients budgetaires (en %) des dépenses non alimentaires en 2001 par groupe de produits et par milieu Groupes de produits 45 40 35 30 Urbain 25 % Rural 20 Ensemble 15 10 5 0 communication consommation Enseignement, Equipements Habitation Dépenses non higiène et dépenses destinées à la Habillement Transport et ménagers autres soins culture et loisirs Groupes de produits 40
  41. 41. II- Principaux résultats de l’enquête3- Relation entre consommation et autres agrégats économiquesRelation entre dépenses et croissance économique : (croissance du PIB) 41
  42. 42. II- Principaux résultats de l’enquête3- Relation entre consommation et autres agrégats économiquesRelation entre dépenses et croissance économique : (croissance du PIB) 42
  43. 43. II- Principaux résultats de l’enquête3- Relation entre consommation et autres agrégats économiquesRelation entre dépenses et croissance économique : (croissance du PIB) 43
  44. 44. II- Principaux résultats de l’enquête 3- Relation entre consommation et autres agrégats économiques Relation entre consommation et revenu Laffectation du Revenu National Brut Disponible 600 564,7 550 482 522,65 500 452,1 427,2Milliards de DH courants 450 414,9 443,7 396,57 400 419,5 397,8 PIB 350 383,2 361 RNDB 300 335,8 320,6 CFN 309 250 ENB 200 168,15 150 100 105,9 116,3 120,9 106,6 50 0 Années 2001 2002 2003 2004 2005 44
  45. 45. II- Principaux résultats de l’enquête 3- Relation entre consommation et autres agrégats économiques Relation entre consommation et épargne publiqueLétude des données confirme que la disponibilité dunequantité importante dépargne publique sur le marchédiminue lincitation du secteur privé à épargner. Cet effet aune influence sur la consommation privée: Plus dépargne publique implique moins dépargne privée et conduit à plus de consommation des ménages. 45
  46. 46. III- Comparaison des dépenses Maroc / France Maroc (en 2001) France (en 2001) Enquête nationale sur la consommation et les dépenses des Lenquête « Budget des familles » 2000-2001 Enquête ménages 2000/2001 14 948 ménages 10 305 ménages métropolitains Nombre de - 8 533 en milieu urbain ménages - 6 415 en milieu rural Dépenses 253186 Millions de DH : 966,5 Millions d’euros. totales des -Urbain : 186174 millions DH. ménages -Rural : 67012 millions DH 1- Alimentation (CB=41,3%) 1- Logement (CB=19.1%) 2- Habitation et énergie (CB=22,1%) 2-Alimentation (CB=14.1%) 3- Hygiène et Soins médicaux 3- Transports, communications (CB=13,9%) (CB=7,6%) 4-Loisirs et culture (CB=7,1%)Classement des 4- Transport et communication (CB=7,5%) 5-Equipement (CB=5,1%) groupes 5-Habillement (CB=4,8%) 6-Habillement (CB=4,0%) de Biens 6-Equipement (CB=3,8%) 7-Santé (CB=2,9%) et services 7-Enseignement, culture et loisirs (CB=3,6%) (Autres dépenses : CB=12,5%) (Autres dépenses : CB=9,3%) 46
  47. 47. III- Comparaison des dépenses Maroc / France Evolution de s coe fficie nts (e n % de s gra nds groupe s de bie ns e t ) s rvice s de 1970 à 2001 e 60 50 40% 30 20 1970/71 1984/85 10 2000/01 0 s s t n n n s en s ir er tio io tio in se is em ag at so ta Te ndance s longue s de cons om m ation de s m é nage s Français ita lo n ic én en pe ab et et un il ab im m dé H re e m H èn al s ltu m s nt re gi co cu e 35 hi ut em t t, A te en ip r qu po em E ns 30 gn ra ei T ns 25 E Structure en % Gr ands gr oupe s de bie ns e t s e r vice s 1960 20 1980 15 2000 10 5 0 consommation Equipement communications alimentation habillement Logement Santé Loisirs et culture Autres Dépense de Transports, socialisée 47 Groupe s de Bie ns e t Se rvice s
  48. 48. III- Comparaison des dépenses Maroc / France 48
  49. 49. Conclusion Résultats actualisés La consommation des ménages …Une évolution au rythme des performances de l’activité La demande de consommation connaît des transformations sensibles qui affectent aussi bien la nature des biens et services consommés que la structure des dépenses par groupes de produits. Les dépenses de consommation se sont accrues au cours des cinq dernières années au rythme moyen de 4,5% par an. La prise en compte de l’évolution des prix réduit ce rythme à une moyenne de 3%. Cette évolution relativement lente correspond à une progression de la consommation réelle par tête d’à peine 1.6 % par an. 49
  50. 50. Conclusion Résultats actualisés La consommation des ménages …Une évolution au rythme des performances de l’activité Les dépenses des ménages qui représentent au plan macroéconomique prés de 50% de la demande globale en biens et services et autour de 60% du PIB viennent de franchir en 2006 le seuil de 330 milliards de DH selon les données de la nouvelle base des comptes nationaux, enregistrant ainsi un accroissement annuel moyen au taux de 4,5% durant la période couvrant les années 1998-2006. La hausse moyenne des dépenses globales des ménages calculée sur la période 2000-2005 s’est limitée au taux de 3,8% par an. 50
  51. 51. Conclusion Résultats actualisés Consommation et niveau de vie … une évolution lente L’évolution des prix depuis le début de l’actuelle décenniedevait s’inscrire dans le prolongement de cette tendanceavec un rythme d’inflation stabilisé autour d’une moyenneannuelle de 1 ,5%.  Au vu de cette tendance, la consommation des ménages exprimée en termes réels aurait par conséquent enregistré un rythme d’accroissement se situant autour de 2,5% par an au cours de la même période. 51
  52. 52. Conclusion Résultats actualisés Consommation et niveau de vie … une évolution lente Ce résultat est significatif d’une amélioration du niveaude vie mesuré par la consommation réelle par habitant aurythme moyen de 1,1% par an, soit un accroissementglobal de l’ordre de 6% sur l’ensemble de la périodecouvrant les années 2000 à 2005. Cette évolution reste encore en deçà de ce qui estnécessaire pour insuffler une véritable dynamique aumarché intérieur et aux activités productives. 52

×