Livret conseil RH Rekrutre

6 595 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 595
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 322
Actions
Partages
0
Téléchargements
172
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Livret conseil RH Rekrutre

  1. 1. ... .... .. 5 Les Conseils pratiques pour réussir votre che bau em d’ n recherche d’emploi tie 6 tre ... 1 n ... .. e l’e cl er . A rti par che é au Pr m b e s 2 d’ sé e le en po t ic eti t 7 Ar ’entr en .. m ..... 9 L m .. ... ue e ... .. éq ch . fr u oi us ba pl pl em . 10 em s ’ ... d’ L’Entretien s le n d 3 tion retie s ... .. che e e pa erd’embauche cl es nt nc z ch rti s qu e l’e A e d r ie ue la re pé niq e L rs ex pa 1 d lo d’ e e ro ez e, n cl r P 2 u ll le nq e A rti veni t ic ma ionn De Ar ous ess V rof p Techniques de recherche Article 3 d’emploi La lettre de motivation ......... 4 Article 2 CV électronique ......... 3 Article 1 Projet professionnel et employabilité ......... 8 Article 1 CV Classique ......... 2 Construire son projet Le CV professionnel
  2. 2. 2 Article 1 : CV ClassiqueLe CV Votre CV, votre Carte de visite La rédaction de votre CV nest pas une mince affaire, car il constitue lélément central de votre candidature. En effet, votre CV est beaucoup plus quune simple photographie à un instant T de votre situation professionnelle, cest un véritable outil de vente. Il faut donc soigner le fond ET la forme. Le recruteur ne vous connait pas, cest limpression dégagée par votre CV qui lui donnera ou non envie de poursuivre lexamen de votre candidature. Bien rédigé et harmonieusement mis en forme, un CV doit vous permettre de décrocher un entretien. Quelques règles simples à respecter Parmi les règles simples concernant un CV, rappelons :  la présence nécessaire de votre formation et de votre expérience, de vos compétences informatiques et linguistiques.  la nécessité de ne pas trop détailler son parcours pour garder une part de suspens, que le recruteur veuille vous voir. Mais également suffisamment dinformation pour quil soit intéressé... A titre indicatif, il est recommandé de ne pas dépasser une page avant 4 ans dexpérience professionnelle.  dun point de vue formel, éviter les couleurs, qui rendent difficile la lecture et risquent de ne pas simprimer, se limiter à lutilisation dune seule couleur, avoir un seul style de texte et de titre, etc. Avant de lenvoyer Pour finaliser votre CV, assurez-vous que :  vous lavez lu et relu et que chaque mot est pesé, évalué, en prenant le point de vue du recruteur (est-ce quil va comprendre ce que jexplique, est-ce que cela a de lintérêt pour lui, est-ce que cela reflète la réalité en me mettant en valeur...). Pensez aussi à comment vous allez développer chaque point lors de vos entretiens...  vous lavez fait relire par le maximum de personnes dans votre entourage (parents et amis, collègues ou ex-collègues, professionnels) pour récupérer des conseils, des corrections, des points de vue différents qui vous permettront encore daméliorer ce document  les informations sont toutes à jour (adresse, téléphone, email, âge,...) et que toutes les données y sont (même la formation à la vente de la semaine dernière !! )
  3. 3. 3 Article 2 : CV électroniqueLe CV De nos jours, l’envoi des candidatures se fait de plus en plus via internet. Ce mode d’envoi est facile et rapide, d’autant plus que certaines entreprises ne recrutent plus que par le biais de leur site web. Cependant, vous ne devez pas céder à la tentation de bâcler votre CV. Portez-y autant d’attention qu’à vos CVs « papier », auquel cas vous risquez de ruiner vos chances d’obtenir un entretien ... Le mail de candidature a de nombreux avantages pour vous comme pour le recruteur, le principal étant la rapidité. Mais en contrepartie, sa rédaction vous demandera plus d’attention. Tout d’abord, vous devez impérativement cibler et personnaliser votre candidature, car le recruteur peut recevoir plusieurs candidatures par jour. Si vous lui facilitez la tâche en étant clair et concis, il sera plus enclin à donner suite à votre candidature. Cela lui montrera aussi que vous êtes familier des nouvelles technologies et que vous savez vous adapter. Ensuite, vous devez particulièrement veiller à ne pas faire de fautes d’orthographe, de syntaxe et même de présentation. Pensez à aérer votre texte, faites des paragraphes, soignez la rédaction et relisez votre mail avant de l’envoyer. Evitez aussi les envois multiples : avec un CV pour dix candidatures, il sera forcément vague ou non adapté à la plupart des postes. De plus, vous prenez le risque d’oublier de masquer les destinataires de votre mail groupé... C’est rédhibitoire ! Derniers détails importants : si vous envoyez votre CV en pièce jointe, nommez le correctement. Par exemple : nom_prénom_CV. En effet, les recruteurs sont de plus en plus sélectifs, en raison de la recrudescence des virus présents dans les pièces jointes. Si vous préférez intégrer votre CV dans le mail, choisissez des mots clés qui mettront immédiatement en avant les informations importantes, car la présentation ne sera plus là pour faire son effet. Vous pouvez également opter pour le « copier-coller », mais relisez et refaites la mise en page si besoin est. Enfin, ne négligez surtout pas l’objet. Un sujet inexistant ou trop vague pourrait conduire directement votre candidature à la corbeille !
  4. 4. 4 Article 3 : La lettre de motivationLe CV Pièce centrale de votre candidature, la lettre de motivation doit être parfaite. Outil de mise en avant, lobjectif de ce courrier est tout simplement de donner envie au recruteur de regarder en détail votre dossier de candidature, de le tenter tout simplement. Elle doit donc donner les premières informations nécessaires et laisser votre lecteur sur une bonne impression. Ce qui est payant ? Une dose d’originalité et beaucoup de pertinence, mais attention cependant au "too much". Son but ? Décrocher un Entretien d’Embauche. A la différence du CV, véritable génome professionnel mais silencieux, la lettre de motivation est votre porte parole, loutil qui permet de donner vie à votre dossier de candidature en faisant ressortir vos motivations, mais aussi votre personnalité. En d’autres termes, la lettre de motivation vient compléter le CV et justifier en quel sens votre demande d’emploi est cohérente avec votre passé professionnel et les projets qui vous tiennent à coeur. Son articulation  Présentation : Montrez au recruteur que vous connaissez son entreprise, son marché, ses forces mais aussi ses problématiques. Toute réflexion stratégique est ici la bienvenue, lobjectif de ces démarches étant de rendre votre candidature unique et clairement distinctive par rapport à la masse des dossiers reçus.  Motivation : Au travers de votre parcours et de vos expériences passées, faites ressortir ici les éléments clefs qui prouveront au recruteur que vous maîtrisez les compétences techniques et personnelles requises pour le poste. Noubliez pas, les aspects que vous mettrez en avant seront l’écho des paroles que vous pourrez avoir en entretien de recrutement.  Valeur Ajoutée : Pourquoi vous employer vous, plutôt qu’un autre ? Il est temps d’indiquer le plus que vous allez apporter à l’entreprise, afin de donner envie au recruteur de décrocher son téléphone et de vous contacter immédiatement.  Formule de politesse : Profitez-en pour glisser que vous êtes disponible pour un Entretien. Préférez une expression du type "Espérant vous rencontrer" à une formule volontariste du type "Dans l’attente de notre entretien", souvent mal perçue. En définitive, la lettre de motivation est chargée de vous vendre, alors appliquez-vous... Aussi faut il savoir la personnaliser, la doser (ni trop timide, ni trop prétentieuse) et choisir dans votre argumentaire ce qui sera particulièrement adapté au poste proposé…
  5. 5. 5 Article 1 : La préparation deL’Entretien d’embauche l’entretien d’embauche Faites le point sur vos forces et faiblesses Avant de vous rendre à votre entretien, vous devez impérativement étudier plus en détail lannonce à laquelle vous avez postulé. Cela vous permettra de montrer dune part, votre intérêt pour le poste et votre maîtrise du sujet, et dautre part de faire le point sur vos forces (et faiblesses) pour cette mission. Vous aurez ainsi tous les éléments en main pour affronter sereinement cette étape décisive. Renseignez-vous sur lEntreprise Vous devez évidemment vous renseigner sur lentreprise qui vous a convoquée, vous nêtes en effet pas invité à passer un entretien dembauche chaque jour, il est donc essentiel de prendre le temps nécessaire pour vous documenter. Connaître lentreprise, cest connaître ses produits/services, son effectif, son chiffre daffaires, sa stratégie et sa culture, bref en savoir le maximum sans pour autant lavoir déjà intégrée. Nous vous conseillons de multiplier vos sources dinformations. Commencez dabord par les premières informations que vous trouverez sur l’annonce, à partir des indications fournies sur loffre elle même ou sur le site Internet de lEntreprise, sil existe. Faites également appel à vos connaissances, le monde est tout petit, vous connaissez forcément une personne qui pourra vous renseigner. Vous pouvez également rechercher des articles sur le Net à partir de mots clefs (comme le nom de lentreprise ou celui de votre contact), ou sur des annuaires tels que Kompass ou Kerix.
  6. 6. 6 Article 2 : L’entretienL’Entretien d’embauche d’embauche Plus qu’une simple rencontre, l’entretien d’embauche s’apparente à une évaluation orale. Vous devez donc le préparer au mieux et y réfléchir autant que pour la réalisation du CV et de la lettre de motivation qui rappelons le avaient pour but ultime d’arriver à cette étape. Une préparation sérieuse vous permettra d’avoir beaucoup plus confiance en vous et donnera une image positive au recruteur.  Renseignez vous sur l’entreprise : son activité, son environnement, ses projets, ses performances, sa culture, sa politique de gestion des carrières. Il serait judicieux de multiplier vos sources dinformations.  Soignez votre présentation: Accordez votre présentation au style de l’entreprise que vous allez rencontrer. Dans tous les cas, même si vous allez voir une Start-up, évitez de porter un jean et des baskets.  Comportement : Si vous êtes tendu, tentez de ne rien laisser paraître. Tenez vous droit, respirez normalement et bannissez les tics tels que les clins d’oeils (ce qui pourrait être mal interprété). Par respect, n’oubliez pas de regarder chacun de vos interlocuteurs à tour de rôle. Le but premier du recruteur est de cerner votre personnalité et votre profil, il est confronté à deux risques, celui de perdre le candidat idéal et celui de recruter un candidat ne correspondant pas aux exigences du poste. Rassurez le en lui prouvant par des exemples concrets que vous êtes à même d’occuper ce poste.
  7. 7. 7 Article 3 : Les questions les plusL’Entretien d’embauche fréquemment posées lors de l’entretien d’embauche L’entretien d’embauche demeure le moment primordial dans le processus de recherche d’emploi. Le moment où vous serez face au recruteur a un impact significatif sur vos perspectives de carrière. Il est donc primordial que vous y soyez sérieusement préparé, car quels que soient la formation et le nombre de stages ou encore d’emplois que vous aurez accumulé, l’entretien reste l’étape décisive de votre démarche de recherche d’emploi. Soyez donc prêt à répondre à ces fréquentes questions posées lors de l’entretien d’embauche fournies par nos consultants RH:  Quelle est votre formation ?  Quelles sont vos motivations pour avoir postulé à cette offre ?  Vous connaissez la société « X » ?  Pour quelles raisons voulez-vous intégrer la société « X » ?  Quelles ont été vos principales missions lors des différents stages/emplois que vous avez effectués ?  Qu’est ce qui vous a le plus motivé parmi ces missions ? Pourquoi ?  Parlez moi un peu de votre dernier stage/emploi ?  Quelle est votre plus belle réalisation en ce poste ?  Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées dans vos expériences précédentes ?  Comment les avez-vous surmonté ?  Comment vous voyez-vous dans un horizon de 2-3 ans ?  Quels moyens vous donnez-vous pour y parvenir ? La règle d’or : il faut rester le plus naturel possible sans être trop détendu ni guindé, le but des questions étant de vérifier l’adéquation du candidat au poste.
  8. 8. 8 Article 1 : Projet professionnelConstruire son projet professionnel et employabilité Afin de définir au mieux votre avenir professionnel et d’éviter les erreurs de parcours, il est essentiel de vous poser les bonnes questions et de déterminer votre projet professionnel. Le projet professionnel prend en compte votre bilan, ce qui revient à faire une synthèse de vos acquis et de vos aspirations, d’analyser vos compétences, vos motivations, vos lacunes, en fonction de votre formation, de vos expériences professionnelles et personnelles, de vos goûts et de vos valeurs. L’objectif étant de définir le métier pour lequel vous êtes fait.  Evaluez vos compétences professionnelles : N’y a-t-il pas des domaines dans lesquels vous souhaitez vous perfectionner ? Pour certains, c’est la maîtrise d’une langue étrangère, pour d’autres, c’est la connaissance d’un logiciel informatique ou tout simplement la volonté d’enrichir sa culture générale…Il s’agit de vous interroger sur vos points faibles et d’estimer les moyens à mettre en oeuvre pour les améliorer. Listez aussi vos points forts (esprit d’analyse, connaissance d’un domaine pointu…). Le tout vous aidera à mesurer votre degré de compétences vis-à-vis de ce parcours professionnel que vous avez comme ambition de poursuivre.  Evaluez vos compétences personnelles : Vous aimez ou détestez le travail en équipe, vous ne réussissez que dans l’urgence ou alors il vous faut du temps pour vous sentir à l’aise, vous préférez l’écrit à l’oral…autant de traits de caractère qui constituent votre personnalité et qui vont jouer un rôle important dans la réussite de votre projet. Les mettre à plat vous permettra de ne pas faire fausse route. C’est l’une des étapes décisives de ce travail d’analyse.  Votre projet professionnel : Une fois le bilan établi, il s’agit d’évaluer les caractéristiques du métier que vous souhaitez exercer (niveau de responsabilités, savoir-faire…) et de planter le décor dans lequel vous souhaitez évoluer (organisation, priorités…). Un projet professionnel doit être réaliste : il doit tenir compte des contraintes et des opportunités du marché. Il faut également qu’il soit réalisable, en fonction de votre potentiel et de vos compétences. Le tout, c’est qu’il vous permette de tracer votre voie dans la vie professionnelle. Il ne s’agit pas de prendre des décisions irrévocables qui fixeraient définitivement votre orientation, votre projet doit pouvoir s’adapter à l’évolution de votre vie. Si vous êtes à la recherche d’un emploi, c’est le moment ou jamais de mener une vraie réflexion sur votre parcours et vos compétences, sur vos aspirations professionnelles et personnelles. En somme, c’est le moment choisi pour vous de définir votre projet professionnel. Il constitue les bases de toute recherche d’emploi efficace.
  9. 9. 9 Article 1 : Devenir Pro de laTechniques de recherche d’emploi recherche d’emploi Un CV performant, une lettre de motivation convaincante et une préparation sérieuse de l’entretien d’embauche restent bien sûr les outils indispensables et classiques pour réussir sa recherche d’emploi. Si vous ajoutez à cette boite à outils, une stratégie gagnante vous permettant d’atteindre votre objectif d’accès à l’emploi, vous aurez une longueur d’avance sur les autres ! Une organisation efficace de votre recherche d’emploi démultipliera vos chances d’accès au marché de l’emploi le plus rapidement possible  Elargissez votre champs d’action : Ne résumez pas votre recherche d’emploi à la simple réponse à certaines annonces parues sur la presse nationale. Toutes les pistes sont bonnes à suivre : Les sites Internet spécialisées (ReKrute.com), les réseaux virtuels, les connaissances personnelles et les candidatures spontanées.  Elaborez un Tableau de bord : Renseignez un tableau avec le nom de l’entreprise, la fonction à laquelle vous avez postulé, le mode (par fax, mail, courrier, ReKrute.com), le nom du contact, ses coordonnées et la date denvoi. Prévoyez une colonne pour le suivi des relances - insérer la date. Ce tableau pourra être complété en fonction des réponses que vous recevrez.  Suivez votre candidature : Le recruteur s’attend à un minimum de sérieux de la part de ses candidats. Gérez votre relance dans un premier temps par mail, puis par téléphone. La recherche d’emploi demande du temps, beaucoup de temps, de l’énergie et de la motivation. Une organisation efficace et active est indispensable pour vous permettre de trouver l’emploi de vos rêves dans les plus brefs des délais. Il est certes vrai que dans toute recherche d’emploi, le facteur chance a son importance. Mais rien ne doit pour autant être laissé au hasard.
  10. 10. 10 Article 2 : Vous manquezTechniques de recherche d’emploi d’expérience professionnelle, ne paniquez pas Vous êtes fraîchement diplômé ? Vous savez que les recruteurs vous attendent au tournant, et ne manqueront pas de vous dire que vous manquez d’expérience pour le poste auquel vous postulez. Ce n’est pas grave, tout nest pas perdu ! Le plus important est établi : vous avez identifié la principale objection du recruteur, alors vous ne vous tromperez pas de bataille ! Votre défi sera de convaincre le recruteur de vous faire confiance… et pour cela il faudra déployer une véritable stratégie de séduction. Le profil idéal Soyons clair, le profil idéal qu’un recruteur recherche est une personne qui le rassure, car il est généralement tenu responsable pour toute erreur de casting. Ainsi il faut que le candidat prouve sa compétence, son expertise et sa maîtrise dans le domaine dans lequel il postule… mais cela ne laisse pas beaucoup de chance à celui qui sort des sentiers battus. Rassurez vous, vous avez d’autres atouts entre vos mains, prenez-en conscience et exploitez-les pour rassurer votre interlocuteur quant à votre parcours atypique. Savoir se vendre Pourquoi ne pas vous positionner comme un produit, et appliquer les techniques de vente d’un bon commercial, pour plaider votre cause ? Il s’agit méthodiquement de faire une rétrospection, une analyse de vous-même pointant en détail vos forces et vos faiblesses. Par ailleurs, il faudra analyser avec tout autant de détails les compétences requises pour le poste à pourvoir ainsi que les particularités de son secteur d’activité. Ensuite, les bases de réflexion bien établies, il faut prendre du recul et préparer l’entrée de l’artiste en scène ! A l’image d’un prestidigitateur, il va falloir rendre transposables vos propres compétences. Il s’agit d’expliquer et de prouver clairement à votre interlocuteur que l’éventail de compétences acquises dans un cadre précis, peut être mobilisé, exploité, et transposé sur les caractéristiques du poste convoité. Prouver sa motivation Enfin, un recruteur est totalement rassuré lorsqu’il décèle en vous une véritable motivation pour ce qu’il vous propose. Un collaborateur motivé et heureux ne comptera pas ses heures ni ses efforts. De plus cette ardeur au travail aura l’avantage de s’inscrire dans la durée ; un manageur a besoin de pouvoir compter sur l’engagement sans faille de ses collaborateurs. A vous d’identifier vos propres moteurs et vos sources de satisfaction. De même il faut lister les caractéristiques du poste, ses conditions, son secteur d’activité, et la culture de l’entreprise. Nouveau tour de prestidigitation : démontrer au recruteur en quoi les attributs du poste rencontrent parfaitement votre code du plaisir. Cette connexion, entre les besoins du poste et vos leviers de motivation personnelle, rassurera le recruteur ; et il verra en vous un collaborateur zélé et fidèle.

×