PLAIDOYER CCEB :
RÉSEAUTAGE
Introduction : Pourquoi Le Réseautage?Introduction : Pourquoi Le Réseautage?
CATÉGORIES DES RÉSEAUX:
Travailler avec d’autres organisations qui ont le
même objectif amène souvent à atteindre des buts...
D’autres spécialistes catégorisent les réseaux
autrement :
 horizontal et vertical Smutylo & Koala (1993)
 Ceux engagés ...
Dépendamment des capacités et besoins, différents réseaux se trouvent engagés
dans l’un ou plusieurs groupes d’activités
F...
 Une chose importance pour comprendre les
réseaux c’est le flux d’information, leurs
maquettes et directions. Ces flux so...
Figure 1. Les Variantes de la conception du Réseau
Les réseaux constituent des systèmes de liens et
des nœuds. Les nœuds représentent les
organisations/individus et les lien...
 Dans le point focal et le rayon, tout échange
circule à travers le centre et souvent toute
information est propagée à pa...
Typologie des réseaux en fonction de flux d’information..
Source: Basé sur Haverkort et al.1993.
A. symbolise un très simple réseau, genre
communication par téléphone. Il n’y a pas de centre
ou point focal. Ceci représe...
D. Cette roue représente plutôt un réseau complexe
et bien fonctionel où le centre remplit des
fonctions importances mais ...
Contrairement aux organisations, le cœur des
affaires des réseaux n’est pas tellement la
manufacture des produits ou la fo...
types de réseaux des organisations de la société civile
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

types de réseaux des organisations de la société civile

463 vues

Publié le

cette présentation est un extrait d'un guide que j'ai développé au profil des ONG Burkinabé sur le réseautage des ONG pour renforcer leurs capacités en plaidoyer en matière d'éducation publique

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
463
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

types de réseaux des organisations de la société civile

  1. 1. PLAIDOYER CCEB : RÉSEAUTAGE Introduction : Pourquoi Le Réseautage?Introduction : Pourquoi Le Réseautage?
  2. 2. CATÉGORIES DES RÉSEAUX: Travailler avec d’autres organisations qui ont le même objectif amène souvent à atteindre des buts que vous ne pouvez pas l’atteindre seul. La Fédération VSO, différentie 3 modèles de travail collectif: Réseaux : principalement pour le partage de l’information Coalitions: souvent formés pour un seul problème ou compagne Alliances: partenariats stratégique de long-terme
  3. 3. D’autres spécialistes catégorisent les réseaux autrement :  horizontal et vertical Smutylo & Koala (1993)  Ceux engagés dans les services d’information et ceux dans le management et gestion Smutylo & Koala (1993)  Engel (1993) identifie 4 groupes d’activités généralement trouvé dans les réseaux d’ONGs: a) fourniture de services b) apprendre ensemble c) management d) plaidoyer
  4. 4. Dépendamment des capacités et besoins, différents réseaux se trouvent engagés dans l’un ou plusieurs groupes d’activités Formaliser deviens impérative quant il ya l’argent impliqué. Plusieurs réseaux ont résolu ce problème par l’appel aux organisations membres de mener les activités de levée de fonds et couvrir toutes les dépenses des activités du réseau. Si un réseau prend en charge le plaidoyer et négociations politiques, les questions de représentation va évoquer même PLUS de demandes de formalisation, division des responsabilités, etc. parmi les organisations membres. Pas seulement les membres devraient déléguer une partie de leurs autorités à leurs porte-parole, mais ces décideurs politiques que le réseau cherche à influencer DOIT savoir quel genre de mandat le porte-parole possède pour interférer dans « leurs » affaires.
  5. 5.  Une chose importance pour comprendre les réseaux c’est le flux d’information, leurs maquettes et directions. Ces flux sont largement liés aux types d’activités poursuivis dans un réseau.  Cartographier ces flux va révéler beaucoup des points sur leurs caractères, limitations, possibilités de n’importe quel réseau. Au-dessous nous présentons quelques types des structures de réseaux 
  6. 6. Figure 1. Les Variantes de la conception du Réseau
  7. 7. Les réseaux constituent des systèmes de liens et des nœuds. Les nœuds représentent les organisations/individus et les liens constituent le flux d’information entre elles. Le ‘hub’ veut dire le ‘point focal’, qui joue un rôle de coordinateur. Ceci est quasiment un rôle de facilitateur et cet arrangement ne veut pas dire que le point focal représente automatiquement le réseau par rapport aux autres. Il est possible de différencier entre deux types basiques de réseau:  Le point focal et les rayons  le spider-web
  8. 8.  Dans le point focal et le rayon, tout échange circule à travers le centre et souvent toute information est propagée à partir du centre vers l’extérieur. Graham (1993) demande si ceci est un réseau ou simplement une liste d’envoi des courriels!  La différence, elle stipule, réside dans le fait « si les membres sont des générateurs actifs d’information qui peuvent alors recevoir de l’assistance afin de les partager, ou des receveurs passifs de l’information gratuite sans aucun intérêt de faire des efforts à les partager.(ibid. p272)  Par contre, dans la structure de Spider-Web, nous trouvons un nombre important des contacts spontanés directement entre les membres et entre les membres et le point focal.
  9. 9. Typologie des réseaux en fonction de flux d’information.. Source: Basé sur Haverkort et al.1993.
  10. 10. A. symbolise un très simple réseau, genre communication par téléphone. Il n’y a pas de centre ou point focal. Ceci représente un premier stade de développement de réseau où un petit nombre d’organisations sont impliquées. B. Représente un réseau simple. Le flux d’information peut être unique ou à direction double. Activité au centre est crucial surtout si le point focal maintiens les fonds. C. Cette figure illustre 2 situations différentes. - illustre un petite union tricotée, sans point focal où tout les membres se connectent avec tout le reste. - illustre un réseau bien développé où la fonction de facilitateur du point focal à été tellement réussite qu’on a plus besoin du centre.
  11. 11. D. Cette roue représente plutôt un réseau complexe et bien fonctionel où le centre remplit des fonctions importances mais les informations ne sont pas toutes passe par le centre focal. À la place, les membres communiquent directement entre eux sur des questions qui interessent pas le réseau. E. Ceci est une version allongée du D. où le réseau s’est grandit considérablement et des sous- réseaux sont développés, souvent sur une base local. Le centre reste important en tant qu’un lien entre des réseaux régionaux/locaux variés, mais la plupart de réseautage se fait sans l’implication du Centre.
  12. 12. Contrairement aux organisations, le cœur des affaires des réseaux n’est pas tellement la manufacture des produits ou la fourniture des services, mais plutôt l’apprentissage social et la communication (Engel 1993:133).

×