Young reporters fr

251 vues

Publié le

Guide des bonnes pratiques - Enfants Reporters Fr

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
251
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Young reporters fr

  1. 1. les enfants reporteurs L’UNICEF crée des opportunités permettant aux jeunes congolais de prendre la parole pour les droits des enfants, à travers le programme Enfants Reporters. unissons-nous pour les enfants Les enfants de moins de 18 ans constituent le plus grand groupe démographique de la République Démocratique du Congo. Le programme Enfants Reporters fait partie d’une initiative plus large mise en place par l’UNICEF et le Ministère du Genre, Famille et Enfants pour donner la parole aux enfants et faire un plaidoyer en faveur des droits des enfants. Le concept : comment ça marche • L’UNICEF travaille en partenariat avec le ministère du Genre, Famille et Enfants pour mettre en œuvre le programme dans les onze provinces de la RDC. • Les enfants, âgés de 12 à 17 ans, reçoivent une formation sur le plaidoyer et une séance d’orientation sur les droits des enfants. • • UNICEF/DRC/Ridsdel Les enfants reporters suivent aussi une formation sur les principes et les techniques de journalisme de base, y compris la photographie, la production vidéo, la production radio et la manière d’écrire des histoires à caractère humain. La formation est dispensée par des journalistes locaux et par le personnel de l’UNICEF. Les enfants reporters interviewent d’autres enfants afin de créer des histoires médiatiques qu’ils utilisent par la suite comme outils de plaidoyer, et qui sont diffusées à travers les médias spécialisés ou publics. 1
  2. 2. La réalisation : ce qui a été accompli • Depuis 2007, près de 500 enfants ont participé au programme et ont reçu une formation en journalisme, médias et défense des droits de l’enfant. • • Encourager la nouvelle génération : les enfants qui ont participé au programme expliquent qu’ils ont pris conscience des questions sociales et des droits des enfants. Beaucoup d’entre eux disent qu’ils veulent devenir journalistes, défenseurs des droits humains, ou œuvrer dans l’humanitaire. • Des compétences à la confiance : La formation que les enfants reçoivent dans le cadre du programme leur donne de nouvelles compétences et a un impact positif sur leur confiance en tant que communicateurs, témoins et défenseurs des droits de l’enfant. Les enfants qui parlent aux enfants : Il faut un enfant pour obtenir le point de vue d’un autre enfant. Quand les jeunes reporters de Goma sont allés dans les camps de déplacés, ils ont consulté les enfants en situation d’handicap. Les reporters ont découvert que la plus grande préoccupation chez ces enfants était qu’ils étaient sujets à des moqueries et intimidations quand ils devaient utiliser les latrines. Quand des latrines adaptées ont été construites pour eux, ce fût un grand soulagement. • 2 La découverte : ce qui marche Des opportunités pour plaider en faveur des droits des enfants : Les jeunes reporters utilisent leur accès unique aux enfants pour documenter des histoires puissantes sur le thème des droits de l’enfant. L’UNICEF et ses partenaires créent des opportunités pour que les enfants puissent dialoguer avec les leaders politiques et administratifs, et, sur base des expériences documentées des enfants, faire le plaidoyer auprès des politiques pour que des décisions fondées sur le respect de leurs droits soient prises. UNICEF/DRC/Wingi En parlant aux enfants dans les camps de déplacés, les enfants reporteurs de Goma ont appris sur les défis sociaux des enfants déplacés vivant en situation d’handicap.
  3. 3. “ Nous avons fait un reportage sur les enfants souffrant de malnutrition. Quand je suis arrivé là-bas et que j’ai vu ces enfants, j’ai été vraiment touché. Ça m’a motivé pour écrire la meilleure histoire que je pouvais pour pouvoir montrer aux gens et au gouvernement, la souffrance de ces enfants, afin qu’ils puissent faire quelque chose pour les aider. Participer au programme m’a donné un sentiment de responsabilité envers les autres. Je pense qu’avec ce que j’ai appris, je peux devenir un leader généreux; une personne consciencieuse. Dans l’avenir je voudrais être un journaliste de renommé internationale. ” “ Je pense que ce que nous faisons est vraiment important. Nous faisons des vidéos sur les droits des enfants et nous utilisons ces vidéos comme une forme de plaidoyer. Nous plaidons pour le compte d’autres enfants pour voir si le gouvernement peut faire quelque chose pour les aider. À Goma, il y a beaucoup d’enfants qui vivent dans des camps de déplacés. Ces enfants traversent une période difficile, mais je me sens pleine d’espoir, parce que les vidéos que nous faisons peuvent montrer aux personnes au pouvoir ce qu’est la réalité dans les camps. Ce que j’ai vu en tant qu’enfant reporteur, me donne envie de travailler dans l’humanitaire ou en temps que défenseur de droits. ” Richard, 15 ans • Les échanges entre jeunes : L’UNICEF a facilité la participation des jeunes reporters dans des échanges internationaux de la jeunesse. L’occasion de dialoguer avec les jeunes dans d’autres pays crée un fort sentiment de communauté globale autour des droits des enfants. Dans ce domaine, les forums digitaux tels que Facebook et Google+ se sont révélés des expériences très intéressantes. • Liens avec les médias : formés par des journalistes professionnels qui ont pris part au programme des Journalistes Amis des Enfants de l’UNICEF. Ces journalistes facilitent ensuite le placement médiatique des histoires créées par les enfants sur les canaux locaux, nationaux et internationaux. • Encadrement et accompagnement régulier : Les enfants reporters ont obtenu les meilleurs résultats quand ils ont étés accompagnés tout au long du processus, bien au-delà de leur formation initiale. A Kinshasa, les membres dévoués du réseau des Journalistes Amis des Enfants ont accompagné les jeunes reporters du début jusqu’à la fin ; à Goma cet accompagnement a été fait par des formateurs locaux qui sont eux-mêmes d’anciens enfants reporters. • Intégration Bonnes relations de travail avec les ministères : Dans les villes où le programme fonctionne le mieux, l’UNICEF et le Ministère du Genre, Famille et Enfants travaillent en étroite collaboration et ont établi une relation basée sur la transparence, la bonne gestion financière, et la collaboration vers des objectifs communs. • Les enfants reporters sont Karine, 16 ans avec d’autres initiatives : Beaucoup de 3
  4. 4. jeunes reporters sont également membres du Parlement des Enfants, une initiative menée par le gouvernement qui met les enfants en contact avec les autorités provinciales. A travers ce forum, les enfants utilisent les histoires qu’ils créent en temps qu’enfant reporters pour appuyer leur plaidoyer pour les droits des enfants. • Une bonne relation de travail avec les écoles : Le programme des enfants reporters exige qu’on lui consacre du temps, une charge qui peut peser lourd pour les enfants. Cette charge est réduite lorsque les écoles et les enseignants sont sensibilisés à la participation des enfants, et lorsque le programme tient compte de leur calendrier scolaire. Moments de rêve • Après une initiative de plaidoyer menée par les enfants reporters de Kinshasa, les chaines nationales de radio et de télévision ont crée des programmes dédiés à la diffusion des produits des enfants reporteurs, appelés « la voix de l’enfant. » • En 2009, les jeunes reporters de Matadi ont découvert que, dans les écoles spécialisées pour les enfants sourds-muets, les parents devaient eux-mêmes payer les salaires des enseignants. En se basant sur le droit des enfants à recevoir une éducation, les jeunes reporters ont obtenu du gouverneur qu’il inclûe les salaires de ces enseignants dans le budget 2010. • En 2008, les Jeunes Reporters de Goma ont produit une série de vidéos intitulées « témoins du dedans », sur la vie des personnes déplacées dans le Nord Kivu. Les vidéos ont été diffusées au niveau international par le journal français Le Monde, et ont suscité un débat international.1 1 http://www.lemonde.fr/international/ visuel/2010/05/12/temoins-du-dedans-la-crise-aucongo-racontee-par-les-congolais_1347272_3210. html 4 UNICEF/DRC/Wingi L’UNICEF donne aux Enfants Reporteurs l’opportunité de communiquer avec des enfants dans d’autres pays. Içi, les enfants reporteurs de Kinshasa travaillent en directe avec des jeunes en France pour rédiger une charte sur les droits des enfants pour le sommet de la Francophonie 2012.
  5. 5. • • Lors du Sommet de la Francophonie, qui a eu lieu à Kinshasa en Octobre 2012, les enfants reporters ont eu la chance de parler à plusieurs membres du Parlement de la RDC et de les alerter sur le non-respect des droits de beaucoup d’enfants dans le pays. Ils ont également organisé des jeux de plaidoyer pour informer d’autres enfants sur leurs droits. Une des enfants reporters, Eunice, a été invitée au sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba, où elle a représenté, devant les plus hauts dirigeants africains, la voix des enfants d’Afrique Centrale (voir l’encadré). Regardez les vidéos faits par les enfants reporteurs : La chaine YouTube des Enfants Rerpoteurs : www.youtube.com/ user/ERESTDRC Emission TV sur la problématique de kit scolaire en RDC (partie 1): www.youtube.com/watch?v=be0FlIgpSSA Emission TV sur la problématique de kit scolaire en RDC (partie 2): http://www.youtube.com/watch?v=feFN2sPn0-Y Le rêve : la vision pour le futur La vision de l’UNICEF est que les enfants sont capables de parler de leurs propres droits et de ceux de leurs pairs. Qu’ils disposent de l’opportunité de grandir et de s’accomplir. L’UNICEF estime que les enfants sont des agents de changement. Leurs voix peuvent créer un environnement dans lequel tous les enfants ont un accès égal aux services de base, sont protégés contre toutes les formes d’exploitation et d’abus, ont la possibilité de vivre leur enfance normalement, sans être victimes de recrutement dans les forces ou groupes armés. Partenaires : Les partenariats sont essentiels pour le travail d’UNICEF. UNICEF remercie ses partenaires, ‘Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant’, ‘Observatoire des droits humains’ et le Ministère du Genre pour la collaboration réussie. Pour contribuer à cette vision, l’UNICEF tient à poursuivre son travail avec les enfants reporters, et créer encore plus de possibilités pour que les enfants puissent se connecter, partager des expériences, et apporter leurs points de vue sur la scène provinciale, nationale et internationale. 5
  6. 6. UNICEF/DRC/Wingi Championne des droits des enfants Eunice Muba est une enfant reporteur de la RDC. En Novembre 2012, Eunice a représenté les enfants de l’Afrique centrale au forum panAfricain sur les Enfants, à Addis Abbaba. 6 Lors du forum, elle à écrit et fait un discours intitulé “Nous, les Enfants Africains,” dans lequel elle a rappelé les droits des enfants à la survie, la liberté d’expression, l’éducation, et à la santé, et a fait appel aux délégués à développer une stratégie pour la protection des enfants lors des conflits armés.

×