Fiche 914

523 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
523
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fiche 914

  1. 1. La Seconde Guerre mondiale
  2. 2. La conférence de Yalta YALTA
  3. 3. La conférence de Yalta Staline Churchill Roosevelt
  4. 4. La conférence de Potsdam Staline Truman Churchill
  5. 6. Les conséquences de la conférence de Potsdam <ul><li>La division de l’Allemagne en 4 zones </li></ul><ul><li>La division de Berlin en 4 zones </li></ul>
  6. 7. La conférence de Bretton Woods le 1er juillet 1944 <ul><li>Au cours des trois premières semaines de juillet 1944, les délégués de 45 États se sont réunis dans le cadre de la Conférence monétaire et financière des Nations Unies, qui s’est tenue à Bretton Woods au New Hampshire. L’objet de cette conférence était de discuter de la reconstruction de l’Europe d’après-guerre et de divers problèmes monétaires, dont l’instabilité des taux de change et les pratiques commerciales protectionnistes. </li></ul>
  7. 8. Les résultats de la conférence de Bretton Woods <ul><li>Les délégués présents se sont entendus — grâce à l'accord de Bretton Woods — sur l’instauration d’un système monétaire international d’après-guerre reposant sur la convertibilité des devises, la stabilité des taux de change et le libre-échange. Pour atteindre ces objectifs, on a fondé deux organismes : le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement, ou Banque mondiale . L’intention des délégués était de fournir une aide économique pour reconstruire l’Europe d’après-guerre. En 1947, la Banque mondiale a accordé son premier prêt à la France, soit 250 millions de dollars. </li></ul>Norwegian Delegation, Bretton Woods, July 1944                                                
  8. 9. La puissance militaire Parmi les belligérants, ce pays était le seul intact. Son économie, bâtie sur des ressources en apparence illimitées, hâtait de sortir du régime de guerre pour produire des quantités énormes de biens de consommation. L’avidité de la clientèle et, au dehors, les besoins de l’univers ravagé garantissaient aux entreprises les plus vastes débouchés, aux travailleurs le plein-emploi. Ainsi, les Etats-Unis se sentaient assurés d’être longtemps les plus prospères. Et puis, ils étaient les plus forts ! Quelques jours avant mon séjour à Washington, les bombes atomiques avaient réduit le Japon à la capitulation. Ch. De Gaulle, Mémoires de guerre , Plon, 1959. 17. Présentez le document. 18. Comment l’auteur explique-t-il l’hégémonie des Etats-Unis en 1945 ? 19. Pourquoi peut-on dire que la guerre a profité à ce pays ?
  9. 10. 4 / 5 / 2 Les conséquences humaines et matérielles D’après L’Etat du monde en 1945, La Découverte, 1994. 20. Quel est le pays qui a subi le plus de pertes ? 21. Quel est le pays qui a subi le plus de pertes en proportion de sa population ? 22. Quels sont les pays pour lesquels la proportion des pertes civiles est plus importante que celles des pertes militaires ? Comment pouvez-vous expliquer ce phénomène ? Pertes militaires Pertes civiles % de la pop.totale Pologne 300 000 5 700 000 18 URSS 8 600 000 16 000 000 14 Yougoslavie 300 000 1 200 000 10,6 Allemagne 4 000 000 2 000 000 8 Grèce 74 000 390 000 7 Japon 1 950 000 680 000 4,5 France 290 000 290 000 1,5
  10. 12. Dresde en ruines (1945)
  11. 14. Le procès de Nuremberg fut intenté contre 24 des principaux responsables du régime nazi, accusés de complot, crime contre la paix, crime de guerre et crime contre l'humanité. Il se tint à Nuremberg du 14 novembre 1945 au 1 er  octobre 1946.

×