Économie et Développement Premiers Occupants

12 111 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
12 111
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 988
Actions
Partages
0
Téléchargements
53
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Économie et Développement Premiers Occupants

  1. 1. Économie et développement<br />Angle d’entrée : les effets de l’activité économique sur l’organisation de la société et du territoire<br />
  2. 2. Premiers occupants vers 1500<br />1500<br />1608<br />1760<br />1867<br />
  3. 3. Les peuples autochtones ont :<br />Une économie de subsistance<br />L’activité la plus importante est :<br />La production de nourriture<br />
  4. 4. Les Algonquiens :<br />Chasse<br />Pêche<br />Cueillette<br />
  5. 5. Les Iroquoiens<br />Chasse, pêche, cueillette<br />Agriculture<br />
  6. 6. Les Inuits<br />Chasse, pêche<br />
  7. 7. Les réseaux d’échange<br />Les peuples autochtones développent des réseaux d’échanges de marchandises :<br />Le troc<br />Ils s’échangent des biens qu’ils ne retrouvent pas sur leur territoire ou encore qu’ils ne peuvent pas produire<br />
  8. 8. Ils développent des routes commerciales<br />
  9. 9. Les Autochtones n’accumulent pas de richesses et ne cherchent pas le profit<br />Les biens et les ressources sont mis en commun<br />Les personnes les plus respectueuses ne sont pas celles qui sont les plus riches mais celles qui savent partager.<br />
  10. 10. Les échanges sont considérés comme essentiels aux liens diplomatiques :<br />Payer des tributs en temps de guerre<br />Officialiser des rencontres entre dignitaires<br />Faciliter les négociations de paix<br />
  11. 11. Le fleuve Saint-Laurent<br />Une importante voie <br />commerciale<br />Pêcheries européennes<br />
  12. 12. Pour les Autochtones :<br />Points de rencontre<br />Échanges<br />
  13. 13. Pour les premiers Européens (explorateurs et pêcheurs)<br />accès à l’intérieur des terres<br />échanges commerciaux<br />Pour la Nouvelle-France<br />développement de la colonie<br />
  14. 14. Les premiers contacts entre Autochtones et Européens ont eu lieu sur les rives du Saint-Laurent<br />En cherchant une route vers l’Asie, les explorateurs découvrent des eaux poissonneuses sur la côte Est de l’Amérique du Nord.<br />Les pays européens ont besoin de poisson car dans le calendrier liturgique, il y a 150 jours maigres (sans viande)<br />Des pêcheurs viennent nombreux dans le golfe du Saint-Laurent profiter de cette ressource.<br />
  15. 15. Vers 1545, les pêcheurs commencent à faire sécher une partie de leurs prises de morue sur les côtes<br />De 300 à 500 bateaux avec 10 000 marins viennent à la pêche :<br />les premiers contacts avec les Autochtones s’établissent<br />
  16. 16. Les Amérindiens échangent des fourrures contre des objets européens<br />1534 :<br />Jacques Cartier prend possession du territoire au nom du roi de France<br />Des compagnies françaises s’organisent pour faire le commerce des fourrures.<br />Tadoussac en 1600 :<br />Premier poste de traite<br />Les français utilisent les réseaux commerciaux déjà établis par les Amérindiens pour le commerce des fourrures.<br />
  17. 17. Conséquences du commerce des fourrures sur les populations autochtones :<br />Privilégie des nations au détriment d’autres nations pour les produits européens<br />Provoque un déséquilibre politique<br />Intensifie les rivalités et les guerres entre nations<br />Multiplie la diffusion des maladies contagieuses (diminution de la population)<br />

×