Simon Côté-LapointeAvril 2013
• But :Préciser la notion de solitude professionnelle et proposer dessolutions à ce problème dans le contexte de professio...
Questions préalables :- Quest-ce que la solitude professionnelle?- Ce problème concerne-t-il les professionnels desscience...
Aspects théoriques — revue de la littérature :1. Définir le concept de solitude professionnelle;2. Faire des liens entre l...
• Définitions retenues :« [...] constat subjectif d’une carence de possibilité d’obtenir de l’aideou de disposer de ressou...
Facteurs :• Difficultés à bénéficier d’une assistance provenant :• de l’organisation du travail (informationnelle, techniq...
Symptômes :Efficacité : risques d’erreur ou d’accidentSanté : charge mentale excessive ou burn-outMoins bonne performance ...
SUJET (MILIEU) TRANSPOSITION EN SCIENCES DE LINFORMATIONSolitude professionnelledes directeurs (éducation)Le professionnel...
Solutions CaractéristiquesCommunautés de pratique(CoP)- Savoirs formels et informels et expériencespartagées autour d’un b...
• 4 répondants, interview d’une heure environ.• Aspects sondés :1 – Professions :Archiviste, gestionnaire de linformation,...
• Aspects sondés :5 – Caractéristiques du travail : Core Jobs CharactéristicsNiveaux élevés, contribue positivement à la m...
• Aspects sondés:10 – Opinions et observations :- Importance du feedback- Importance du réseautage- Manque de reconnaissan...
• Aspects sondés:12 – Autres solutions :- Valoriser plus la profession à lintérieur de lorganisation.- 5 à 713 – Rôle des ...
Définition du profil des professionnels de linformation• Professions différentes (silos interdisciplinaires);• Compétences...
Quest-ce que la solitude professionnelle?• Négatif par définition;• Facteurs concernent essentiellement lenvironnement det...
— Autonomie + responsabilités au travail = solitudeprofessionnelle?— Silos interdisciplinaires en sciences de l’informatio...
Solitude professionnelle 2
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Solitude professionnelle 2

489 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
489
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Solitude professionnelle 2

  1. 1. Simon Côté-LapointeAvril 2013
  2. 2. • But :Préciser la notion de solitude professionnelle et proposer dessolutions à ce problème dans le contexte de professions liées auxsciences de linformation.• Intérêt de la recherche :• De nos jours : la solitude, prise dans son sens large, touche tousles milieux.• Importance du facteur humain en sciences de linformation : joueun rôle de premier plan dans la transmission de linformation et dusavoir.• Intérêt en tant que gestionnaire, employé et patron :• Suis-je en situation disolement professionnel?• Mes employés sont-ils en situation disolement professionnel?• Comment puis-je prendre les mesures nécessaires pour réglerce problème?
  3. 3. Questions préalables :- Quest-ce que la solitude professionnelle?- Ce problème concerne-t-il les professionnels dessciences de linformation?- Quelles sont les solutions possibles pour contrer cephénomène?
  4. 4. Aspects théoriques — revue de la littérature :1. Définir le concept de solitude professionnelle;2. Faire des liens entre les études effectuées en enseignement eten médecine avec le milieu des sciences de linformation;3. Examiner les solutions proposées dans la littérature.Aspects pratiques — questionnaire et entrevues :4. Définir le profil des répondants;5. Identifier les facteurs liés à la solitude professionnelle;6. Trouver déventuelles solutions.Synthèse :7. Brosser un portrait global de la situation en sciences del’information;8. Proposer des avenues futures de recherche.
  5. 5. • Définitions retenues :« [...] constat subjectif d’une carence de possibilité d’obtenir de l’aideou de disposer de ressources à un moment où le travailleur estimeen avoir besoin »(Marc J. et al. 2011. Dynamique cognitive et risques psychosociaux : isolement et sentiment disolement autravail. Le travail humain, no 2 Vol. 74, p. 107-130.)« [...] sentiment négatif qui résulte dun écart perçu entre la quantitéet la qualité des relations interpersonnelles effectives et celles qu’ellesouhaiterait connaître au travail »(Thibodeau, Dussault et Royer. 2007. Croyances d’efficacité sociale et solitude professionnelle. Revueinternationale sur le travail et la société 5, no 3 : 20-33.)• Il faut bien faire la différence entre la solitude — conceptneutre — et la solitude profesionnelle — négatif pardéfinition.
  6. 6. Facteurs :• Difficultés à bénéficier d’une assistance provenant :• de l’organisation du travail (informationnelle, technique)• du collectif (collègue, hiérarchie)• Croyances d’efficacité sociale• Types disolement :• géographique ou physique – professionnel• psychologique – manque de ressources• Activités de développement formelles et informelles• Modèle Core Job Characteristics de Hackman et Oldham :• [1] skill variety• [2] task identity• [3] task significance• [4] autonomy• [5] feedback
  7. 7. Symptômes :Efficacité : risques d’erreur ou d’accidentSanté : charge mentale excessive ou burn-outMoins bonne performance au travailPlus de stress professionnelRelations observées avec la dépression, lalcoolisme et le suicideÉpuisement professionnelEffritement des réseauxSituation d’isolement social
  8. 8. SUJET (MILIEU) TRANSPOSITION EN SCIENCES DE LINFORMATIONSolitude professionnelledes directeurs (éducation)Le professionnel en sciences de linformation estsouvent amené à diriger une équipe et à exercer sescompétences de leadership et de gestion.Solitude professionnelledes enseignants(éducation)Le professionnel en sciences de linformation estparfois, comme lenseignant, le seul de son champdexpertise dans son milieu.Isolement géographique(médecine)Bien que probablement moins courant quenmédecine, nous pouvons penser aux bibliothèquesou aux centres darchives en région éloignée.Silos interdisciplinaires(médecine)Ceci est directement transposable aux multiplesformes et spécialisations — archives, bibliothèques,veille, etc. — que prennent les sciences delinformation.
  9. 9. Solutions CaractéristiquesCommunautés de pratique(CoP)- Savoirs formels et informels et expériencespartagées autour d’un but commun.- Rencontres en face-à-face et échangesvirtuels.Communautés de pratiquevirtuelles- Idem que CoP mais sans les rencontres endirect.Communautés en ligne deprofessionnels- Moins structuré qu’une CoP.- Demande moins d’implication.Mentorat - Supervision informelle entre deux individus.- Rencontres en face-à-face et échangesvirtuels.E-mentoring - Idem que mentorat mais sans lesrencontres en direct.
  10. 10. • 4 répondants, interview d’une heure environ.• Aspects sondés :1 – Professions :Archiviste, gestionnaire de linformation, bibliothécaire etenseignant.2 – Milieux :Municipal, gouvernemental, secteur de lénergie, éducation,hôtellerie et tourisme, affaires et industrie.3 – Compétences professionnelles (fréquence) :Souvent / quotidiennement : Organiser linformation, Gérer lesressources informationnelles,Varie selon la spécialisation : Gérer les services informationnels,Travailler avec les outils et technologies de linformation.4 – Compétences personnelles :Sur 15 compétences proposées, moyenne de 13 sélectionnées.
  11. 11. • Aspects sondés :5 – Caractéristiques du travail : Core Jobs CharactéristicsNiveaux élevés, contribue positivement à la motivation et lastimulation du travail.6 – Facteurs disolement :Moyenne de 6 choix sur 10, donc beacoup de facteurs présents.7 – Activités de développement (formelles et informelles) :Participent à des activités de développement plusieurs fois parannée.8 – Utilité et appréciation des activités :Échanges directs de personne à personne préférés(formations, ateliers).9 – Perception de la solitude : généralement perçu comme négatifAspects négatifs : manque de soutien et déchange; déployerbeaucoup dénergie à convaincre, à développer desprojets, négocier les ressources et se faire entendre; besoindétablir des liens sociauxAspects positifs : autonomie, pas de concurrence danslorganisation; moins de contraintes et de comptes à rendre, moinsde confrontation (compétition), donc moins de stress.
  12. 12. • Aspects sondés:10 – Opinions et observations :- Importance du feedback- Importance du réseautage- Manque de reconnaissance- Incompréhension de la fonction documentaire- Tous ont déjà observé la solitude professionnelle au cours deleur carrière.- La plupart sont préoccupés par la problématique.11 – Solutions préférées :- Communauté de pratique (CoP)- Mentorat
  13. 13. • Aspects sondés:12 – Autres solutions :- Valoriser plus la profession à lintérieur de lorganisation.- 5 à 713 – Rôle des associations professionnelles :- Soutenir le professionnel dans son environnement de travail(en valorisant et démystifiant les tâches, par exemple).- Favoriser léchange entre les professionnels de linformation.
  14. 14. Définition du profil des professionnels de linformation• Professions différentes (silos interdisciplinaires);• Compétences communes : gestion de linformation et relations interpersonnelles(leadership, gestion des ressources humaines);• Variété des compétences professionnelles et personnelles : déterminant positifdans le travail;• Compétences de gestion : autonomie mais plus de responsabilités.Facteurs liés à la solitude professionnellePositifs :- travail stimulant et motivant par ses caractéristiques;- participation à des activités de formation.Négatifs :- perception faible de limportance des tâches dans lorganisation;- seuls dans leur domaine dexpertise.Pistes de solutions et ouvertures• CoP et mentorat : caractéristiques : cadre plus formel axé sur le plus long termeavec des échanges en direct plus informels.• Importance des associations professionnelles.• Le problème de la solitude professionnelle est préoccupant en sciences del’information.
  15. 15. Quest-ce que la solitude professionnelle?• Négatif par définition;• Facteurs concernent essentiellement lenvironnement detravail, les rapports humains et la perception de soi;• Subjectivité, donc variable dune personne à lautre.Ce problème concerne-t-il les professionnels des sciencesde linformation?• Oui : situations observées en éducation et en médecinetransposables en sciences de linformation;• Les répondants ont mis en lumière certains facteurs de solitudeprofessionnelle spécifiques aux sciences de linformation.Quelles sont les solutions possibles pour contrer cephénomène?• Doivent tenir compte de laspect humain du problème;• Communautés pratiques et le mentorat sont des solutionspossibles, car ils impliquent un échange en direct de
  16. 16. — Autonomie + responsabilités au travail = solitudeprofessionnelle?— Silos interdisciplinaires en sciences de l’informationet =solitude professionnelle?— Seul dans son domaine dexpertise en sciences delinformation?— Associations professionnelles + solitude professionnelle?— Quel impact limage quont les autres employés et patronsdes professionnels de linformation a-t-elle sur la solitudeprofessionnelle?

×