LES FONCTIONS DU LANGAGE
Pour mettre en évidence les différentes façons dont les humains font
usage du langage, les rôles ...
Le linguiste R. Jakobson montre que le message est spécifié dans sa nature par l’insistance
que l’émetteur porte, soit sur...
LES FONCTIONS DU LANGAGE
LISTE SELON JAKOBSON
La fonction de communication aussi appelée fonction référentielle
• La fonct...
LA FONCTION DE
COMMUNICATION
La fonction de communication englobe
toutes les autres. Elle porte cependant
surtout sur le c...
LA FONCTION EXPRESSIVE
La fonction expressive est centrée
sur le destinateur ou l’émetteur;
c’est le rôle des émotions qui...
LA FONCTION CONATIVE
La fonction conative permet de centrer la
portée du message sur les effets produits
chez le destinata...
LA FONCTION PHATIQUE
La fonction phatique sert à manifester
«l’orientation du message ou le
prolongement du contact».
Exem...
LA FONCTION
MÉTALINGUISTIQUE
La fonction métalinguistique est centrée
sur le code. C’est le discours sur le
discours.
Exem...
LA FONCTION POÉTIQUE
La fonction poétique porte
sur les structures du
message lui-même, ses
structures expérientielles,
in...
Le linguiste R. Jakobson montre que le message est spécifié dans sa nature par l’insistance
que l’émetteur porte, soit sur...
Cependant, il y a d’autres éléments dans le contexte extra-
linguistique qui déterminent la forme linguistique du message ...
A retenir :
La fonction référentielle est la base de toute communication. Elle définit les
relations entre le message et l...
La fonction conative ou injonctive ou persuasive définit les relations
entre le message et le récepteur à l’intelligence e...
La fonction poétique ou esthétique est définie comme la relation
entre le message et lui-même : le message se vise lui-mêm...
N.B. Ces différentes fonctions se trouvent mêlées en proportions diverses dans un
même message, l’une ou l’autre dominant ...
Repérez la(ou les) fonction(s) du langage dominante(s)
dans les textes suivants. Justifiez.
QUELLE DECEPTION !
Pas mal vot...
A TOUS LES FRANÇAIS
La France a perdu une bataille !
Mais elle n’a pas perdu la guerre !
[…………………………………]
Voilà pourquoi je...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours TEC suite

2 510 vues

Publié le

Cours TEC suite

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 510
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 060
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours TEC suite

  1. 1. LES FONCTIONS DU LANGAGE Pour mettre en évidence les différentes façons dont les humains font usage du langage, les rôles exercés en communiquant sont mis en relief par les théoriciens. Inspiré de Langue française Vision systémique. , par Gilles Lemire, p. 1 à 6
  2. 2. Le linguiste R. Jakobson montre que le message est spécifié dans sa nature par l’insistance que l’émetteur porte, soit sur ses propres affects (fonction émotive), soit sur les signifiés (fonction référentielle), soit encore sur le message particulier dans sa forme intrinsèque (fonction poétique), ou sur le destinataire (fonction conative /persuasive /impérative).
  3. 3. LES FONCTIONS DU LANGAGE LISTE SELON JAKOBSON La fonction de communication aussi appelée fonction référentielle • La fonction expressive • La fonction conative • La fonction phatique • La fonction métalinguistique • La fonction poétique
  4. 4. LA FONCTION DE COMMUNICATION La fonction de communication englobe toutes les autres. Elle porte cependant surtout sur le contexte qui fait l’objet du message. Exemples «Le chien est carnivore.» «Sourire est le propre de l’être humain.» «Didier écrit au tableau.»
  5. 5. LA FONCTION EXPRESSIVE La fonction expressive est centrée sur le destinateur ou l’émetteur; c’est le rôle des émotions qui entre en jeu. Exemples «Comme c’est agréable de sentir la douceur de ce vent sur la peau.» «Je rougis de satisfaction.»
  6. 6. LA FONCTION CONATIVE La fonction conative permet de centrer la portée du message sur les effets produits chez le destinataire ou le récepteur. Les ordres, les défenses et les conseils en sont des illustrations. Exemples «Formez des équipes de travail.» «Entrez.» «Ne vous inquiétez pas trop.»
  7. 7. LA FONCTION PHATIQUE La fonction phatique sert à manifester «l’orientation du message ou le prolongement du contact». Exemples «Allô !» «Écoutez bien.» «Bonjour, il fait beau ce matin.»
  8. 8. LA FONCTION MÉTALINGUISTIQUE La fonction métalinguistique est centrée sur le code. C’est le discours sur le discours. Exemples Vaut mieux dire : «Je me suis coupé.» que «Je m’ai coupé.» Le mot «le» peut être un déterminant ou un pronom.
  9. 9. LA FONCTION POÉTIQUE La fonction poétique porte sur les structures du message lui-même, ses structures expérientielles, interpersonnelles et textuelles. Exemples «Ne me bois qu’avec les yeux et je m’engagerai avec les miens.» «J’ai un amour qui ne veut pas mourir,…»
  10. 10. Le linguiste R. Jakobson montre que le message est spécifié dans sa nature par l’insistance que l’émetteur porte, soit sur ses propres affects (fonction émotive), soit sur les signifiés (fonction référentielle), soit encore sur le message particulier dans sa forme intrinsèque (fonction poétique), ou sur le destinataire (fonction conative /persuasive /impérative). La fonction phatique de prise et de maintien de contact avec l’interlocuteur (canal) et la fonction métalinguistique régulatrice du code sont des fonctions auxiliaires. (Jakobson, 1896-1982), Essais de linguistique générale, Ed. de Minuit, 1963.
  11. 11. Cependant, il y a d’autres éléments dans le contexte extra- linguistique qui déterminent la forme linguistique du message : La situation : contact physique, visuel, sonore ; communication unilatérale / bilatérale. L’intention : l’émetteur veut-il persuader, dissuader, informer, juger,.. ?
  12. 12. A retenir : La fonction référentielle est la base de toute communication. Elle définit les relations entre le message et l’objet auquel il se réfère. Le message informe sur l’objet. Exemple : « le temps est pluvieux aujourd’hui. » La fonction émotive définit les relations entre le message et l’émetteur qui l’utilise pour exprimer son attitude, son opinion, son affectivité à l’égard de l’objet. Exemple : « je déteste la pluie. »
  13. 13. La fonction conative ou injonctive ou persuasive définit les relations entre le message et le récepteur à l’intelligence et à l’affectivité duquel il s’adresse. La communication a alors pour but d’obtenir une réaction du récepteur. C’est une des fonctions majeures du message publicitaire. Exemple : « Prenez votre parapluie. » ; « profitez du beau temps ! »
  14. 14. La fonction poétique ou esthétique est définie comme la relation entre le message et lui-même : le message se vise lui-même. Exemple : « Aboli bibelot d’inanité sonore. » Stéphane Mallarmé. La fonction phatique a pour but d’affirmer, de maintenir ou d’arrêter la communication, de vérifier si le circuit fonctionne. Exemple : « M’écoutez-vous ? » « N’est-ce pas ? » « baye-baye , au revoir ! » La fonction métalinguistique vise à définir le sens des signes qui risquent de ne pas être compris du récepteur. Le message porte sur le langage lui-même. Exemple : « Pluie est un nom commun. » ; « évacuer, c ‘est à dire sortir… »
  15. 15. N.B. Ces différentes fonctions se trouvent mêlées en proportions diverses dans un même message, l’une ou l’autre dominant selon le type de communication. Exemple : « je suis heureux que vous veniez demain voir mon exposition de tableaux à la galerie universitaire ! » Emotive conative référentielle
  16. 16. Repérez la(ou les) fonction(s) du langage dominante(s) dans les textes suivants. Justifiez. QUELLE DECEPTION ! Pas mal votre journal, mais quelle déception ! Pas de mode, pas de cuisine, pas de décoration . Je suis vraiment restée sur ma faim. M.B. (Marseille) « le Monde Hebdomadaire » Paris – L’indice général de la production industrielle française s’est établi à 127 en mai au lieu de 131 en avril. Ce recul de quatre points résulte, selon le ministère de l’économie, d’une diminution de production d’énergie et de celle de biens de consommation …
  17. 17. A TOUS LES FRANÇAIS La France a perdu une bataille ! Mais elle n’a pas perdu la guerre ! […………………………………] Voilà pourquoi je convie tous les Français, où qu’ils se trouvent, à s’unir à moi dans l’action, dans le sacrifice et dans l’espérance. Notre patrie est en péril de mort. Luttons tous pour la sauver ! VIVE LA France ! Le Général De GAULLE, Appel du 18 juin 1940, Londres.

×