Pour le mois de mai 2011, MKG Hospitality annonce un taux d’occupation de 86,9 % pour les                         hôtels p...
Enquête de fréquentation culturelle 2010                                                            Tableau de bord janvie...
Enquête de fréquentation culturelle 2010                                                        Tableau de bord janvier-av...
Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 4 Arrivées hôtelières par paysArrivées hôtelières (Données Insee)1,34 million d’ar...
Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 5 Nuitées hôtelières par paysNuitées hôtelières (Données Insee)Plus de 3 millions ...
Tableau de bord janvier-avril 2011Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique                                    ...
Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 7 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affairesTaux d’occupation dans l’hôtell...
Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 8   Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris  Note méthodologique                    ...
Hôtellerie par zones touristiques                                                                                         ...
Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 10       Aéroport et cours de l’euro   Trafic dans les Aéroports de Paris (Données...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Paris en chiffres_tableau_de_bord_64-juin2011

732 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
732
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
247
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paris en chiffres_tableau_de_bord_64-juin2011

  1. 1. Pour le mois de mai 2011, MKG Hospitality annonce un taux d’occupation de 86,9 % pour les hôtels parisiens, soit 3,6 points de plus que l’année précédente. Conjugué à l’augmentation du prix moyen (+11,0 %), le RevPAR des établissements parisiens atteint 179,4 € soit une haus- se de 15,8 %.Sommaire Si trente et un jour avril avait, nul ne s’en plaindraitSynthèse 1 En avril 2010 l’éruption du ques enregistrées à Paris avril 2009 et 2010). Les volcan Eyjafjöll réfrénait entre avril 2010 et 2011 évolutions observées sem-Enquête de fréquentation 2-3 l’activité touristique euro- sont donc biaisées blent d’autant plus signifi-des sites culturels 2010 péenne. La fermeture des par l’éruption du volcan catives que les chiffres d’a- aéroports dégradait les islandais. Le trafic passa- vril 2011 témoignent d’unArrivées hôtelières 4 performances hôtelières ger des aéroports de Rois- excellent niveau de fré- avec un niveau de fréquen- sy et d’Orly a progressé de quentation touristique.Nuitées hôtelières 5 tation particulièrement 27,8 % (après la baisse de bas. Les évolutions statisti- 18,8 % enregistrée entreDonnées par zone Un taux d’occupation record pour l’hôtellerie parisienne 6géographique Les hôtels parisiens affi- cipaux bénéficiaires. On catégories confondues. LeTaux d’occupation dans chent toutes catégories observe en effet que plus RevPAR a donc logiquement 7l’hôtellerie homologuée confondues un taux d’occu- on monte en gamme plus augmenté de +18,1 % dont pation de 82,2 % en avril les écarts par rapport à +21,9 % pour le segment 4*.Tourisme d’affaires 7 2011. Il s’agit d’une perfor- avril 2010 sont élevés : les mance jusqu’à présent iné- hôtels 3* enregistrent un La proportion de la clientè- galée que l’on peut justi- taux d’occupation de 84 % le affaires atteint 45 % soitNote méthodologique 8 fier notamment par l’ex- soit une augmentation de une proportion strictement cellente météo du mois 7,3 points ; L’hôtellerie 4* identique à celle d’avrilPrix moyen et 8 d’avril d’une part et les profite d’une hausse de 2010. On enregistre 1,48RevPAR globaux très bonnes performances 10,3 points pour atteindre million de nuitées d’affairesPrix moyen et RevPAR par du week-end de Pâques un excellent taux d’occu- soit une hausse de 11,0 % 8catégorie d’autre part. L’hôtellerie pation à 80,6 %. Le prix par rapport à l’année der- moyen de gamme et haut moyen a par ailleurs aug- nière.Hôtellerie par zone de gamme en sont les prin- menté de +8,2 % toutes 9touristiqueTrafic dans les Une fréquentation en nette hausse 10Aéroports de Paris Les hôtels parisiens ont en- avec +11,4 %. Le volume des sions à respectivement registré 1,34 million d’arri- arrivées américaines reste +51,9 % et + 38,3 %. On no-Cours de l’euro par rapport vées soit l’une des meilleu- toutefois limité avec une tera malgré tout la baisse 10au Dollar res fréquentations enregis- baisse de -5,9 % par rapport des arrivées Italiennes trées en avril. Les arrivées à avril 2009. Notons que les à -5,6 %, des Britanniques àTableau de bord étrangères augmentent de arrivées sont également en -2,0 % et surtout des Japo- manière significative à hausse pour certaines clien- nais à -22,9 %.Directeur de la publication +9,6 %. Ainsi la barre des tèles européennes commePaul Roll 700 000 arrivées est de nou- les Espagnols à +7,8 %, les Les arrivées françaises ontRéalisation : veau franchie après les fré- Néerlandais à +5,9 % et les augmenté de +8,3 %. AvecCharles-Henri Boisseau quentations moindres des Allemands à +3,9 %. A une plus de 613 000 arrivées il avrils 2009 et 2010. Parmi plus large échelle, les arri- s’agit de la meilleure per- les clientèles traditionnelles vées des pays d’Amérique formance observée par la les Américains sont les seuls (hors Etats-Unis) et du Pro- clientèle nationale au cours à afficher une progression che et Moyen-Orient affi- des cinq dernières années. des arrivées à deux chiffres chent d’excellentes progres-
  2. 2. Enquête de fréquentation culturelle 2010 Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 2Comme chaque année l’OTCP réalise un bilan de fréquentation des sites culturels parisiens. L’étude de fréquen-tation 2010 est désormais disponible dans l’onglet « Chiffres Clés » du site www.parisinfo.com. Les données re-cueillies pour l’année 2010 concernent la fréquentation globale de 63 sites et de 85 expositions temporaires.Un excellent niveau de fréquentationLa fréquentation des sites bale de fréquentation de de la capitale. Les princi- dont la fréquentation auréférencés s’élève à 45,3 -0,9 %. Ceux qui en revan- pales nationalités représen- musée du Louvre dépasse lesmillions de visiteurs soit une che ont accueilli entre 500 tées dans les arrivées hôte- 400 000 visiteurs, soit laaugmentation de +0,6 % par 000 et 1 million de visiteurs lières internationales en deuxième nationalité étran-rapport à 2009. Après une ont vu leur fréquentation 2010 sont logiquement cel- gère du musée en 2010.année culturelle 2009 parti- augmenter de +5,4 %. Parmi les qui figurent en premiè-culièrement riche, le niveau ceux-ci on retiendra notam- re ligne de la fréquentation Le prix moyen d’une entréede fréquentation des princi- ment les hausses du Petit étrangère des établisse- plein tarif des sites considé-paux sites culturels pari- Palais (+44,9 %), du Palais ments culturels. Ainsi les rés est de 8,2 €. Les entréessiens reste encore très éle- de la Découverte (+31,9 %) Américains, les Britanni- p a y a nte s r e p r é s e nte ntvé. Le musée du Louvre (8,3 et du musée de l’Orangerie ques et les Italiens sont 83,7 % du total des entréesmillions de visiteurs soit (+21,2 %). L’augmentation régulièrement positionnés enregistrées dans les établis--0,5 % par rapport à 2009), de la fréquentation globale dans le « Top 5 » de la fré- sements payants. Des mesu-la Tour Eiffel (6,7 millions de ces sites témoigne d’une quentation étrangère des res de gratuité (Nuit dessoit +1,5 %) et le Centre attractivité culturelle qui se sites interrogés. L’enquête musées, Journée européen-Pompidou (3,1 millions soit diffuse progressivement au- permet également de ne du patrimoine etc.) sont-11,4 %) occupent comme delà des sites « incontour- mieux jauger le poids tou- appliquées dans la majoritéen 2009 les trois premières nables ». ristique pris par certains des établissements. Leurplaces du classement. nouveaux pays émetteurs. succès témoigne chaque an- Certains sites disposent de Les pays d’Amérique latine née du réel engouement duLes sites qui ont accueilli données pertinentes pour par exemple sont claire- public pour la diversité deplus de 1 million de visiteurs étayer nos connaissances ment de plus en plus repré- l’offre culturelle de la capi-enregistrent une baisse glo- sur la clientèle touristique sentés, à l’image du Brésil tale.Rang Sites* Fréquentation 2009 Fréquentation 2010 Variat. 2010/2009 1 Musée du Louvre 8 387 700 8 346 361 -0,5% 2 Tour Eiffel 6 600 000 6 700 000 +1,5% 3 Centre Pompidou 3 533 858 3 130 000 -11,4% 4 Musée dOrsay 3 022 012 2 985 510 -1,2% 5 Cité des sciences et de lindustrie 3 058 000 2 867 000 -6,2% 6 Muséum dhistoire naturelle 1 621 692 1 951 456 +20,3% 7 Galeries nationales du Grand Palais 1 577 539 1 542 017 -2,3% 8 Arc de Triomphe 1 535 000 1 508 000 -1,8% 9 Musée du Quai Branly 1 496 438 1 326 153 -11,4% 10 Hôtel National des Invalides - Musée de lArmée 1 221 796 1 407 425 +15,2% 11 Musée Grévin 772 000 815 534 +5,6% 12 Sainte Chapelle 886 573 814 290 -8,2% 13 Musée Rodin 792 967 714 260 -9,9% 14 Tour Montparnasse 657 826 754 447 +14,7% 15 Panthéon 635 863 702 182 +10,4% 16 Musée de l’Orangerie 568 586 690 958 +21,5 % 17 Petit Palais 475 934 689 702 +44,9% 18 Palais de la découverte 517 199 682 036 +31,9% 19 Musée d’art moderne de la ville de Paris 708 720 676 053 -4,6% 20 Musée Carnavalet 621 787 632 172 +1,7%* Notre-Dame de Paris (13,6 millions de visiteurs), la Basilique du Sacré-Cœur (10,5 millions) et la Chapelle Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse(2 millions) ne demandent pas de droit d’entrée. Ils se basent sur des estimations de la fréquentation qui comprennent aussi bien les flux de touris-tes que les pèlerins. Du fait du caractère moins exclusivement touristique de leurs estimations celles-ci n’entrent pas dans ce classement.
  3. 3. Enquête de fréquentation culturelle 2010 Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 3Paris dans le classement mondial des musées 2010Chaque année The Art millions de visiteurs) suivi mondiaux. Plus loin dans le millions). Les 3 musées bri-Newspaper publie le palma- du Centre Pompidou à la classement, le musée du tanniques sont gratuits etrès mondial des expositions 8ème place (3,1 millions) et Quai Branly figure à la 26è- cumulent 15,8 millionsen nombre de visiteurs/jour du musée d’Orsay à la 10ème me place avec 1,3 million de d’entrées. Au total les prin-et un classement des mu- place (2,9 millions). Ces 3 visiteurs. On note également cipaux musées de Londressées en nombre de visiteurs. musées parisiens, qui cumu- la présence de 3 musées et de Paris occupent 6 des lent 14,4 millions, d’entrées londoniens dont le British 10 premières places du clas-Le musée du Louvre figure figurent dans le « Top 10 » Muséum (5,8 millions de visi- sement des musées les plusen tête du classement (8,3 du palmarès des musées teurs) et le Tate Modern (5 fréquentés. Rang Visiteurs Musées Villes 1 8 346 361 Musée du Louvre Paris 2 5 842 138 British Muséum Londres 3 5 216 988 Metropolitan Muséum of Art New-York 4 5 061 172 Tate Modern Londres Trois musées 5 4 954 914 National Gallery Londres parisiens dans 6 4 775 114 National Gallery of Art Washington le « top 10 » 7 3 131 238 Museum of Modern Art New-York 8 3 130 000 Centre Pompidou Paris mondial 2010 9 3 067 909 National Muséum of Korea Seoul 10 2 985 510 Musée dOrsay ParisLes expositions temporaires 2010Les expositions temporaires tions 2010. D’abord le re- Monet s’est clôturée par tabilisions 10 en 2009ont un poids croissant dans cord de l’exposition Claude quatre jours et trois nuits contre seulement 3 enl’attractivité des sites cultu- Monet (1840- 1926) au d’ouverture en continu qui 2010. L’étude souligne enfinrels. Les disparités de fré- Grand Palais avec 930 397 ont attiré 65 711 personnes la prépondérance des expo-quentation observées pour visiteurs. Seule les exposi- dont 26 654 noctambules. Ce sitions d’art moderne parmichaque site d’une année sur tions sur Toutankhamon (1,2 record masque toutefois le les meilleures fréquenta-l’autre sont d’ailleurs en million de visiteurs au Petit deuxième point, concernant tions journalières. Cettegrande partie liées à la fré- Palais en 1967) et Dali (1 la diminution du nombre de prépondérance témoignequentation de ces exposi- million de visiteurs en 1980 grandes expositions (plus de d’un engouement certain dutions. Trois points clés sont au Centre Pompidou) ont 400 000 visiteurs) par rap- public pour ce type d’expo-à retenir pour les exposi- fait mieux. L’exposition port à 2009. Nous en comp- sitions. Rang Sites Expositions* Entrées 1 Galeries du Grand Palais Claude Monet (1840-1926) 930 397 2 Galerie du Grand Palais Turner et ses peintres 455 780 3 Centre Pompidou Mondrian/De Stijl 401 021 930 397 4 Pinacothèque Edward Munch ou l’anti-cri 385 000 visiteurs pour 5 Centre Pompidou Lucian Freud : l’Atelier 359 089 l’exposition 6 Musée d’art moderne (Ville de Paris) Basquiat 352 000 7 Centre Pompidou Patrick Jouin, la substance du design 315 550 Claude Monet 8 Petit Palais Yves Saint-Laurent — Rétrospective 294 500 (1840-1926) 9 Musée d’Orsay Jean-Léon Gérôme (1824-1904) 278 679 10 Centre Pompidou Erro, 50 ans de collage 271 707* Compte tenu des saisons culturelles certaines expositions se chevauchent sur deux années. Nous retenons comme critères des expositions 2010celles qui 1) ont débuté cette même année et se sont terminées au plus tard au premier trimestre 2011 et 2) celles qui ont débuté en 2009 et sesont terminées après le premier trimestre 2010.
  4. 4. Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 4 Arrivées hôtelières par paysArrivées hôtelières (Données Insee)1,34 million d’arrivées hôtelières en avril soit une hausse de 9,0 %Avril VariationArrivées hôtelières Avril 2007 Avril 2010 Avril 2011 2011/2010ETRANGERS 779 832 663 125 726 940 +9,6 %FRANCAIS 511 866 566 531 613 404 +8,3 %TOTAL 1 291 698 1 229 656 1 340 344 +9,0 % VariationArrivées hôtelières étrangères Avril 2007 Avril 2010 Avril 2011 2011/20101. Etats-Unis 135 187 89 861 100 128 +11,4 %2. Royaume-Uni 126 938 93 020 91 149 -2,0 %3. Allemagne 65 817 57 275 59 501 +3,9 %4. Italie 77 762 59 722 56 402 -5,6 % Les arrivées5. Espagne 69 944 49 788 53 673 +7,8 % japonaises ont6. Suisse 26 841 27 505 27 142 -1,3 %7. Belgique 23 828 24 060 24 809 +3,1 % baissé de 22,9 %8. Japon 47 415 31 756 24 468 -22,9 %9. Pays-Bas 22 671 20 088 21 275 +5,9 %10– Chine 9 455 9 672 8 714 -9,9 %Autres étrangers 173 974 200 378 259 679 +29,6 %Cumul janvier - avril Janvier-avril VariationArrivées hôtelières Janvier-avril 2007 Janvier-avril 2010 2011 2011/2010ETRANGERS 2 578 393 2 219 202 2 329 988 +5,0 %FRANCAIS 2 208 389 2 398 330 2 481 148 +3,5 %TOTAL 4 786 782 4 617 532 4 811 136 +4,2% Janvier-avril VariationArrivées hôtelières étrangères Janvier-avril 2007 Janvier-avril 2010 2011 2011/20101. Royaume-Uni 428 290 307 622 300 420 -2,3 %2. Etats-Unis 411 226 271 402 280 290 +3,3 % Les arrivées3. Italie 252 498 222 508 215 630 -3,1 %4. Espagne 209 041 165 609 164 695 -0,6 % belges en5. Allemagne 183 514 159 640 155 783 -2,4 % augmentation de6. Japon 229 742 149 755 152 346 +1,7 %7. Belgique 90 261 91 120 97 344 +6,8 % 6,8 % depuis le8. Suisse 75 054 74 067 77 682 +4,9 % début de l’année9. Pays-Bas 78 850 65 223 71 781 +10,1 %10- Chine 31 055 32 345 35 436 +9,6 %Autres étrangers 5 88 862 679 911 778 581 +14,5 %
  5. 5. Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 5 Nuitées hôtelières par paysNuitées hôtelières (Données Insee)Plus de 3 millions de nuitées pour la première fois depuis avril 2007Avril VariationNuitées hôtelières Avril 2007 Avril 2010 Avril 2011 2011/2010ETRANGERS 2 161 081 1 839 852 2 064 467 +12,2 %FRANCAIS 999 674 1 123 151 1 225 751 +9,1 %TOTAL 3 160 755 2 963 003 3 290 218 +11,0 % VariationArrivées hôtelières étrangères Avril 2007 Avril 2010 Avril 2011 2011/20101. Etats-Unis 387 816 262 793 299 152 +13,8 %2. Royaume-Uni 339 372 234 958 241 732 +2,9 %3. Allemagne 180 877 153 388 162 804 +6,1 %4. Italie 219 843 168 200 159 356 -5,3 % Les nuitées5. Espagne6. Suisse 200 018 72 840 144 013 72 799 152 801 73 486 +6,1 % +0,9 % chinoises en7. Japon 123 310 82 115 64 895 -21,0 % baisse de 10,6 %8. Belgique 57 101 54 741 57 351 +4,8 %9. Pays-Bas 57 543 49 769 54 440 +9,4 %10. Chine 23 636 25 381 22 694 -10,6 %Autres étrangers 498 725 591 695 775 756 +31,1 %Cumul janvier - avril Janvier-avril VariationNuitées hôtelières Janvier-avril 2007 Janvier-avril 2010 2011 2011/2010ETRANGERS 6 725 347 5 990 063 6 326 932 +5,6 %FRANCAIS 3 952 646 4 412 216 4 567 069 +3,5 %TOTAL 10 677 993 10 402 279 10 894 001 +4,7 % Janvier-avril VariationNuitées hôtelières étrangères Janvier-avril 2007 Janvier-avril 2010 2011 2011/20101. Royaume-Uni 1 065 388 758 065 745 192 -1,7 %2. Etats-Unis 1 113 942 748 014 804 000 +7,5 % Les nuitées3. Italie4. Espagne 659 257 550 310 617 337 454 448 591 272 445 499 -4,2 % -2,0 % néerlandaises sont5. Japon 603 833 402 687 411 383 +2,2 % en hausse de6. Allemagne7. Belgique 465 631 203 560 407 326 199 673 401 037 213 678 -1,5 % +7,0 % 9,5 % depuis le8. Suisse 189 573 187 741 196 535 +4,7 % début de l’année9. Pays-Bas 191 922 160 013 175 252 +9,5 %10. Chine 76 937 84 307 92 841 +10,1 %Autres étrangers 1 604 994 1 970 452 2 250 243 +14,2 %
  6. 6. Tableau de bord janvier-avril 2011Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique Page 6Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique (Données Insee)+51,9 % des arrivées en provenance des pays d’Amérique (hors Etats-Unis) en avril 2011 AUTRE EUROPE Arrivées : 110 163 (+26,8 %) Nuitées : 323 728 (+29,4 %) AUTRE ASIE/OCEANIE Arrivées : 40 326 (+16,8 %) Nuitées : 114 679 (+18,0 %) PROCHE ET MOYEN ORIENT Arrivées : 24 401 (+38,3 %) AUTRES AMERIQUES Nuitées : 76 527 (+38,4 %) Arrivées : 67 442 (+51,9 %) Nuitées : 209 681 (+50,6 %) AFRIQUE Arrivées : 17 347 (+2,6 %) Nuitées : 51 141 (+2,7 %) Autres Amériques : données pour le continent américain sans compter les Etats-Unis. Autre Asie/Océanie : données pour les pays d’Asie et d’Océanie sans compter la Chine et le Japon Autre Europe : données pour le continent européen, Russie comprise, sans compter le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, l’Al- lemagne, la Belgique, la Suisse et les Pays-Bas Proche et Moyen Orient : Palestine, Oman, Liban, Koweït, Jordanie, Israël, Iraq, Iran, Emirats Arabes Unis, Yémen, Syrie, Qatar, Bahreïn, Arabie Saoudite Arrivées hôtelières Janvier – avril Janvier – avril Janvier – avril Variation 2007 2010 2011 2011/2010 AUTRE EUROPE 264 991 295 532 344 702 +13,3 % AUTRES AMERIQUES 124 639 148 917 190 006 +27,6 % AUTRE ASIE/OCEANIE 96 192 108 266 118 533 +9,5 % PROCHE ET MOYEN ORIENT 50 740 62 290 71 164 +14,2 % Les pays du Proche AFRIQUE 52 300 64 906 64 176 -1,1 % TOTAL 5 88 862 679 911 778 581 +14,5 % et Moyen Orient Nuitées hôtelières Janvier – avril Janvier – avril Janvier – avril Variation enregistrent une 2007 2010 2011 2011/2010 hausse de 14,2 % AUTRE EUROPE 717 359 835 268 939 792 +12,5 % AUTRES AMERIQUES 352 611 460 732 579 251 +25,7 % des arrivées depuis AUTRE ASIE/OCEANIE 254 358 295 273 329 945 +11,7 % le début de l’année PROCHE ET MOYEN ORIENT 141 075 192 854 216 226 +12,1 % AFRIQUE 139 591 186 325 185 029 -0,7 % TOTAL 1 604 994 1 970 452 2 250 243 +14,2 %
  7. 7. Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 7 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affairesTaux d’occupation dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee)Le taux d’occupation atteint un record avec 82,2 % en avril 2011 Evolution mensuelle du taux doccupation hôtelier à Paris 100% 95% 90% Les hôtels 4* et 4*L 85% enregistrent une 80% hausse du taux 75% 70% d’occupation de 10,3 65% points par rapport à 60% 55% avril 2010 2007 2010 2011 Avril 0* 1* 2* 3* 4* et 4*L TCC 2007 87,1 % 74,2 % 79,9 % 81,0 % 79,9 % 80,3 % 2010 80,7 % 69,9 % 78,1 % 76,7 % 70,3 % 75,2 % 2011 76,2 % 76,7 % 83,2 % 84,0 % 80,6 % 82,2 % Tourisme d’affaires dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee) 1,48 million de nuitées d’affaires soit 11,0 % de plus qu’en avril 2010 Part de la clientèle daffaires dans lhôtellerie parisienne 60% 48% 48% 50% 50% 45% 40% La proportion des 30% nuitées d’affaires est 20% identique à celle 10% d’avril 2010 0% 2007 2010 2011
  8. 8. Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 8 Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris Note méthodologique Prix moyen et RevPAR globaux (Données MKG Hospitality) Insee et MKG : des bases de données +18,1 % pour le RevPAR en avril différentes Evolution mensuelle des prix moyens et RevPAR globaux Le parc hôtelier parisien est Ce dispositif nous apporte à Paris en 2010 et 2011 constitué de plus de 1 400 des données hôtelières que 160 € 147,4 € 146,2 € 147,4 € hôtels, dont plus de 80 % l’enquête Insee ne fournit 138,6 € 140 € sont des indépendants. L’en- pas : les prix moyens, les quête de fréquentation hô- RevPAR et les taux d’occu- 120 € 118,2 € 125,8 € telière de l’Insee s’appuie pation par zones touristiques. 103,7 € sur un échantillon représen- Cependant, la base de don- 100 € tatif de cette structure en nées MKG reflète moins pré- 94,5 € 80 € interrogeant chaque mois cisément la structure hôte- plus de 800 hôtels homolo- lière globale parisienne. En 60 € gués, dont 78 % d’indépen- effet, elle ne suit l’activité dants. Cette enquête nous que de 350 hôtels représen- fournit les arrivées et les tant, en nombre de cham- nuitées dans l’hôtellerie, bres, 48,2 % de l’offre hôte- Prix moyen 2010 Prix moyen 2011 pour les principales nationa- lière globale parisienne. Mais RevPAR 2010 RevPAR 2011 lités, ainsi que les taux d’oc- surtout , cette base s’appuie cupation globaux par catégo- sur les résultats hôteliers des rie. Les hôtels sondés par chaînes parisiennes et fort Janvier — avril 2011 Variation 2011/2010 l’Insee couvrent entre 50 % peu sur les hôtels indépen- Prix moyen 145,5 € +6,9 % et 55 % de l’offre en cham- dants. L’échantillon repré- bres. sente, en nombre de cham- RevPAR 111,1 € +12,1 % Depuis 2006, l’Observatoire bres, 96,5 % de l’offre hôte- économique du tourisme lière de chaînes parisiennes. Variation avril 2011 / avril 2010 parisien a mis en place, avec La quasi totalité des grandes MKG Hospitality, un disposi- enseignes internationales Prix moyen +8,2 % tif de suivi complémentaire sont intégrées dans le panel. RevPAR +18,1 % à celui de l’enquête Insee. Prix moyen et RevPAR par catégorie (Données MKG Hospitality)+21,9 % : le RevPAR augmente davantage sur le créneau 4* Prix moyens et RevPAR par catégorie de avril 2011 et évolution (%) par rapport à avril 2010 Janv - avril 2011 Prix moyen RevPAR250 € 213,7 € Hôtellerie 2* 84,7 € 68,8 €200 € 178,1 € Var. 11/10 +4,5 % +6,1 %150 € Hôtellerie 3* 114,9 € 88,2 € 116,0 € 98,6 € Var. 11/10 +5,1 % +9,6 %100 € 85,3 € 76,0 € Hôtellerie 4* 212,6 € 155,4 € 50 € Var. 11/10 +4,7 % +12,9 % 4,5 % 7,5% 4,2% 11,4 % 5,0 % 21,9 % 0€ 2* 3* 4* Prix moyen RevPAR
  9. 9. Hôtellerie par zones touristiques Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 9Taux d’occupation hôteliers par zone touristique au mois d’avril 2011 (Données MKG Hospitality)Les taux d’occupation ont augmenté dans tous les arrondissements de la capitale 86,7 % +5,7 pts 88,9 % +2,7 pts 84,2 % +11,9 pts 86,0 % +11,1 pts 92,1 % +20,2 pts 87,2 % 82,4 % +1,4 pt +18,4 pts 82,6 % 86,8 % +5,8 pts +3,1 pts 80,7 % +8,0 pts 87,4 % +2,8 pts 76,3 % Taux d’occupation hôtelier de avril 2011 +3,6 pts Variation par rapport à avril 2010Prix moyens et RevPAR hôteliers par zone touristique au mois de avril 2011 (Données MKG Hospitality)La plus forte hausse de prix moyens est enregistrée dans les hôtels du quartier Passy—Boisde Boulogne Variation Variation Zones touristiques - avril 2011 Prix moyen RevPAR 2011/2010 2011/2010 Champs Elysées - Louvre 311,0 € +5,8 % 262,0 € +23,2 % Montmartre - Pigalle - Trinité 84,9 € +4,7 % 73,7 € +12,1 % La Villette - Belleville - Canal Saint Martin 81,5 € -0,7 % 72,4 € +2,5 % République - Bastille 99,4 € +5,8 % 86,8 € +7,5 % Bercy - Tolbiac - Bois de Vincennes 107,6 € +4,2 % 94,0 € +7,6 % Saint-Germain-des-Prés - Montparnasse 131,0 € +4,3 % 108,2 € +12,3 % Tour Eiffel - Trocadéro 123,4 € +1,3 % 99,6 € +12,5 % Passy - Bois de Boulogne 169,4 € +18,4 % 139,6 € +52,5 % Opéra - Grands Magasins 224,5 € +12,5 % 193,1 € +29,2 % Les Halles - le Marais 166,4 € +6,7 % 153,3 € +36,7 % Notre Dame - Quartier Latin 133,4 € +16,4 % 115,8 € +20,7 %Le RevPAR des hôtels la zone Passy—Bois de Boulogne a augmenté de 52,5 %
  10. 10. Tableau de bord janvier-avril 2011 Page 10 Aéroport et cours de l’euro Trafic dans les Aéroports de Paris (Données ADP) Plus de 6 millions de passagers internationaux en avril 2011 Trafic des passagers des vols internationaux dans les aéroports de Paris Données brutes, en milliers de passagers 7 500 7 000 +27,8 % de passagers 6 500 6 000 internationaux par rapport à 5 500 avril 2010, qui fût marqué 5 000 par l’éruption du volcan 4 500 4 000 Eyjafjoll 2009 2010 2011 Variation Janvier — avril 2011 Janvier– avril 2010 Le nombre de vols moyen- Moyen Courrier 12 815 342 +11,6 % courrier a augmenté de 32,6 % Long Courrier 8 469 973 +5,5 % par rapport à avril 2010 Total international 21 285 315 +9,1 % Cours de l’euro par rapport au dollar américain et au yen (Données Banque de France) Cours de leuro contre le dollar US - moyenne mensuelle Cours de leuro contre le yen jap. - moyenne mensuelle Mai 2011 : 1 € = 1,43 USD Mai 2011 : 1 € = 116,47 JPY1,60 1451,50 1351,401,30 1251,20 1151,101,00 1050,90 950,80 85 2009 2010 2011 2009 2010 2011 Retrouvez sur le site www.parisinfo.com les études CONTACT Tableau de bord réalisées par l’Observatoire économique du tourisme Observatoire économique du tourisme parisien parisien, ainsi que la publication « Le tourisme à Paris Charles-Henri Boisseau - Chiffres-clés 2010 ». Office du Tourisme et des Congrès de Paris 25, rue des Pyramides, 75 001 Paris Pour vous inscrire au tableau de bord : Téléphone : 01 49 52 53 69 / Télécopie : 01 49 52 42 50 observatoire@parisinfo.com observatoire@parisinfo.com

×