www.lisea.fr
LA GRANDE VITESSE SUD EUROPE ATLANTIQUE
La Fondation LISEA Carbone
soutient la transition
énergétique du mond...
www.lisea.frwww.lisea.fr
Le secteur agricole est le troisième
émetteur de gaz à effet de serre avec plus de
21% des émissi...
www.lisea.frwww.lisea.fr
32 millions de tonnes équivalents CO2 par
an pourraient être évitées
L’agriculture est la premièr...
www.lisea.frwww.lisea.fr
La luzerne, riche en protéines, constitue une alternative
aux protéines d’importation (tourteaux ...
www.lisea.frwww.lisea.fr
Cependant, la production de luzerne est
contraignante car elle comporte des aléas liés aux
diffic...
www.lisea.frwww.lisea.fr
La Fondation apporte son soutien financier pour la création
d’installations de séchage de luzerne...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Fondation LISEA Carbone soutient la transition énergétique du monde agricole

319 vues

Publié le

La Fondation apporte son soutien financier (à hauteur de 300 000 €) à une entreprise Charentaise pour la création d’une installation de séchage de luzerne. L’atténuation des émissions de GES directement liée à la conversion en luzerne de cultures de type blé, maïs ou colza est le 1er objectif de ce projet.

Publié dans : Environnement
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

La Fondation LISEA Carbone soutient la transition énergétique du monde agricole

  1. 1. www.lisea.fr LA GRANDE VITESSE SUD EUROPE ATLANTIQUE La Fondation LISEA Carbone soutient la transition énergétique du monde agricole www.lisea.frEn partenariat avec
  2. 2. www.lisea.frwww.lisea.fr Le secteur agricole est le troisième émetteur de gaz à effet de serre avec plus de 21% des émissions nationales En partenariat avec
  3. 3. www.lisea.frwww.lisea.fr 32 millions de tonnes équivalents CO2 par an pourraient être évitées L’agriculture est la première source de GES dans les régions Poitou-Charentes (32% des émissions régionales) et Centre (24%) et le second poste d’émission en Aquitaine (23%) En partenariat avec
  4. 4. www.lisea.frwww.lisea.fr La luzerne, riche en protéines, constitue une alternative aux protéines d’importation (tourteaux de soja) introduites dans l’alimentation animale. Produite localement, elle renforce l’autonomie alimentaire des élevages et améliore la fertilité des sols tout en réduisant la consommation d’engrais de synthèse. Ceci représente un véritable potentiel d’atténuation des émissions de GES. En partenariat avec
  5. 5. www.lisea.frwww.lisea.fr Cependant, la production de luzerne est contraignante car elle comporte des aléas liés aux difficultés de récolte et de conservation (forte sensibilité aux conditions climatiques). Le séchage artificiel en séchoir est une solution qui permet de simplifier la récolte, de limiter les aléas de production et d’améliorer la qualité du produit fini. En partenariat avec
  6. 6. www.lisea.frwww.lisea.fr La Fondation apporte son soutien financier pour la création d’installations de séchage de luzerne qui intègrent un modèle énergétique économe et vertueux, et mettent en œuvre des énergies renouvelables. Le gain d’émission est estimé à plus de 1 500 tonnes eq. CO2 / an. L’atténuation des émissions de GES directement liée à la conversion en luzerne de cultures de type blé, maïs ou colza est le 1er objectif de ces projets. La Fondation apporte d’ores et déjà son soutien à 3 projets, pour un montant total de 368 000 € d’aide engagé. En partenariat avec

×