SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  34
République Algérienne Démocratique Et Populaire.
Ministère du Tourisme et de L’artisanat.
Ministère de L’enseignement Supérieur.
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DU
TOURISME
1ère Année Licence
Exposé en Marketing
Thème:
Politique De Produit
Préparé par:
•BEKRAR Ouiem Hibet Errahmane
•BOUTAOUI Aicha
Mr.BOMBALI
Plan de travail:
- Introduction.
- Définition de la politique de produit.
- Le produit.
- La gamme.
- La marque.
- Le packaging.
- Conclusion.
- Bibliographie.
Le marketing-mix , également appelé la
théorie des 4P est une notion qui représente
l’ensemble des outils , des décisions et des
actions qu’une entreprise doit activer d’une
façon cohérente pour faire la promotion d’un
produit ou d’un service .
Parmi les composantes du marketing-mix ,
le produit est certainement le plus important ,
puisqu’il représente ce que désire acquérir le
consommateur . Pour l’entreprise , il est la
matérialisation de la stratégie marketing et le
travail effectué par les employés .
La problématique
Quelles facettes du produit l’entreprise doit-
elle étudier ?
La définition de la politique de produit:
La politique produit est un élément du
marketing mix, et le point de départ de la
stratégie commerciale. Cette politique doit
examiner toutes les caractéristiques de
chaque produit, afin de proposer une offre
attractive aux clients. Elle prend en compte la
qualité, les caractéristiques, les tailles, le
design, le packaging, la marque…
Définition du concept produit :
Le produit d’une entreprise est un bien
qui est offert, sur un marché, aux clients
potentiels dans le but de satisfaire un ou des
besoins. Il peut être défini comme un
ensemble d’avantages perçus par le
consommateur dans le but de satisfaire un
besoin.
Définition du service :
Le service se distingue du bien ou produit
par son caractère immatériel et par
l'impossibilité de stockage. Un service est
généralement consommé au moment de sa
production.
La coiffure, l’hôtellerie, la restauration, la
banque sont par exemple des activités de
services.
Les différents niveaux d’un produits:
Il est en pratique, utile de distinguer cinq niveaux de produits:
• Bénéfice central: c’est l’avantage essentiel recherché par le client.
Exemple: le client d’un d’hôtel achète du repos et du sommeil
• Le produit générique: c’est le noyau avec toutes ses caractéristiques.
Exemple: une chambre d’hôtel contient un lit, une chaise, un lavabo,…
• Le produit attendu: c’est l’ensemble des avantages offerts par les
attributs du produit au client.
Exemple: un hôtel propre, personnel accueillant, qualité de nourriture.
• Le produit augmenté: c’est tout ce qu’offre le producteur au client avec le
produit générique.
Exemple: service après-vente (SAV), transport, installation, conseils,
garantie,…
• Le produit potentiel: il comprend toutes les modifications et
améliorations possibles du produit.
La classifications des produits :
La classification offre au décideur marketing la possibilité de mieux orienter ses actions :
Les biens de grande consommation :
- Les produits d’achat courant : les produit de première nécessité (produits alimentaires
et produits d’hygiène) , les produits d’achat impulsif (le paquet de bonbon acheté à
la caisse d’une grande surface) et les produits de dépannages ( parapluie) .
- Les produits d’achat réfléchi (meubles , automobiles) .
- Les produits de spécialité (parfums , bijoux de luxe) .
- Les produits non recherchés (encyclopédies) .
Les produits industriels :
- Les matières premières (bois , pétrole brut) .
- Les fournitures et services (charbon) .
- Les biens d’équipement (usines , bureaux )
Les services :
- Le pur service (l’assistance d‘un avocat) .
- Le produit service (un restaurant : la nourriture et la prestation de service) .
- Un produit tangible accompagné de services (un constructeur automobile vend une
automobile , une garantie et un service d’entretien) .
- Un service accompagné de produits (le transport aérien qui propose le transport , la
nourriture et les journaux) .
Le cycle de vie d’un produit :
Tout produit a un cycle de vie que l’on peut
décomposer en un certain nombre de phases :
• La recherche ou le pré-lancement :
L’entreprise investit beaucoup pour créer un
produit . Tout doit être déterminé et testé
avant le lancement , les maquettes de
produits et les essais répétitifs doivent
permettre de se rapprocher au mieux de la
satisfaction des besoins de la clientèle.
• Le lancement :
Induction du produit pour la première fois
sur le marché . Cette phase est la plus difficile
étant donné que le produit est nouveau pour
le consommateur et du fait de l’existence des
produits concurrents . L’entreprise a intérêt à
ne pas fabriquer en série en attendant
l’adoption totale .
• La croissance :
Durant cette phase , le chiffre d’affaire croit à
un rythme très accéléré, l’entreprise voit arriver
ses premiers bénéfices . Elle doit faire connaitre
davantage le produit en mobilisant les moyens
d’informations nécessaires .
• La maturité :
le chiffre d’affaire continue à augmenter mais à
un rythme inférieur à celui de la croissance .
Durant cette phase l’entreprise doit avoir déjà
songé au repositionnement de son produit et à sa
formulation.
• Le déclin :
Les ventes et la rentabilité du produit commencent
à baisser , la saturation du marché ou l’action de la
concurrence a limité les ventes . L’entreprise doit
abandonner le produit ou bien préparer une nouvelle
stratégie de relance .
• La relance des ventes :
L’entreprise décide d’investir à nouveau sur ce
produit pour faire remonter la courbe des ventes , soit
par des actions promotionnelles ou par un changement
de plan marketing .
La Gamme
La notion de gamme et ligne de produit:
La gamme est l’ensemble de produits de même
catégorie ou répondant au même type de besoin proposé
par une marque ou fabricant . Ceci dans le but de répondre
à un plus large marché et ainsi jouer sur les ventes.
La gamme comporte plusieurs lignes. La ligne représente
l’ensemble des modèles fabriqués à partir d’un modèle de
base.
Exemple: la gamme Coca Cola company comporte
plusieurs lignes: Coca Cola, Sprite, Fanta, Minute Maid …
La ligne Coca Cola à son tour comporte plusieurs
modèles: Coca Cola original taste , Coca Cola light , Coca
Cola zéro et Coca Cola life.
Dimensions d’une gamme:
Une gamme se caractérise par sa largeur, par la
profondeur de ses lignes et par sa longueur
• Largeur : c’est le nombre de lignes que comprend
une gamme
• Profondeur: la profondeur des lignes est mesurée
par le nombre de produits distincts qu’elles comprennent.
• Longueur: la longueur ou l’étendue de la gamme
désigne le nombre total de tous les produits que
l’entreprise peut mettre sur le marché. C’est donc la
somme des produits (ou modèles) de toutes les lignes
* Longueur = largeur * profondeur
Soin
De jour
De nuit
Hydratant
Yeux
Démaquillant
….
Maquillage
Fond de teint
Fard
Eye liner
Rouge à lèvres
mascara
…
Shampooings
Lavages
fréquents
Cheveux gras
Cheveux secs
Cheveux
normaux
Cheveux colorés
….
Salaires
Ecran total
Indice 15
Indice 8
Indice 2
Enfant
….
Exemple : La gamme des produits l’Oréal en grande distribution
Profondeur
de
la
ligne
Largeur de la gamme
Types de gamme :
Longueur de la
gamme
avantages inconvénients
Gamme courte - Concentration des efforts sur
quelques produits
- Simplification de la gestion des stocks
- Baisse des couts de production
- Le consommateur risque de
s’adresser au concurrent lorsque le
choix est limité
- Risque financier important pour
l’entreprise en cas d’échec d’un
produit
Gamme longue - Exploitation de plusieurs segments du
marché, donc plus grande satisfaction
des clients
- Risque financier réparti sur un plus
grand nombre de produits
- Accroissement des couts de
production, de distribution et de
communication
- Alourdissement des stocks
- Gestion plus lourde
Stratégies de gamme:
• Une gamme ne doit pas rester figée, elle doit évoluer.
Parmi les stratégies d’évolution :
• Stratégie d’extension : elle consiste à attaquer
une partie non couverte du marché, soit vers le bas,
soit vert le haut de la gamme, soit dans les deux sens à
la fois.
• Stratégie de modernisation : moderniser certains
produits de la gamme pour faire migrer une partie de
la clientèle vers des produits plus performants.
• Stratégie de réduction (contraction) : elle
consiste à abandonner certains produits, soit parce
qu’ils sont en phase de déclin, ne rapportent plus à
l’entreprise ou sont supplantés par une innovation.
La Marque
• Définition :
La marque est un nom, un signe, un
symbole, une signature, un dessin ou toute
combinaison de ces éléments servant à
identifier et à distinguer les produits ou les
services d‘une entreprise de ceux d‘une autre.
La marque est un capital qui donne de la
valeur à l’entreprise et à ces produits.
Exemple :
- Un nom : Sony , Cartier .
- Un signe : La banque BNP Paribas (le signe vient du
surnom donné au trio d’investisseurs français : Piere
Bergé , Xavier Niel et Matthieu Pigasse) , H&M la
chaine de magasins suédoise dont le signe vient de
l’expression : Hennes och Mauritz .
- Un logo : Le crocodile de Lacoste , les deux chevron de
la marque Citroën
- Une signature : « Just Do It » pour NIKE , « parce que je
vaux bien » pour L’OREAL .
- Une Combinaison d’éléments : la marque de voiture
italienne Lamborghini est composée d’un logo et d’un
nom (le taureau , Lamborghini)
Les caractéristique d’une bonne marque :
Pour remplir correctement ses fonctions ,
une marque doit être :
• Disponible : le nom déposé auprès de l’institut
national de la propriété industrielle doit être
disponible .
• Lisible : facile à prononcer et mémorable .
• Evocatrice : elle évoque les qualités du produit
que l’entreprise veut mettre en évidence .
• Déclinable : l’idéal est de donner un nom
susceptible d’avoir des dérivées .
Exemple : La marque ORANGINA
La marque : ORANGINA
Disponible Libre , ne ressemble pas à une autre
marque .
Lisible , prononçable et mémorable Le nom ORANGINA contient 4
syllabe facile à prononcer et à
retenir .
Evocatrice ORANGINA évoque le soleil , la
fraicheur
Déclinable ORANGINA Rouge , ORANGINA-
Light
Les types de marque :
• La marque produit : L’entreprise qui commercialise plusieurs
besoins peut avoir recours à plusieurs marques . Les produits sont
considérés comme autonomes .
Exemple : Le groupe BEL possède : la vache qui rit , Apéricube , Kiri .
• La marque ombrelle : Recouvre une large variété de produits
appartenant à des domaines différents .
Exemple : La marque Dior possède : Dior cosmétique, Dior parfum ,
Dior haute couture.
• La marque caution : Ce sont les produits commercialisés avec une
double marque , ceux-ci sont composées d’une marque fille et une
marque mère .
Exemple : Prince de la marque LU , Lion et Nesquik de la marque
Nestle
• La marque enseigne : Ce sont les marques des distributeurs .
Exemple : Produits Carrefour , Leclerc .
Les fonctions de la marque :
• Pour les fabricants :
- Différencier les produits des concurrents .
- Protéger les caractéristiques d’un produit .
- Assurer la vente en facilitant le repérage dans
la distribution .
- Favoriser la fidélité .
- Eliminer la contrefaçon .
• Pour les consommateurs :
- Facteur de garantie par rapport à la qualité et
à l’origine du produit .
- Facteur psychologique et social , la marque
peut être significative pour un consommateur
en véhiculant un style de vie ou une
personnalité .
- Facteur de facilitation , la marque facilite
l’identification et la distinction par rapport aux
produits concurrents et à la contrefaçon .
• Pour les distributeurs :
- Assurer les ventes , un produit de marque est
considéré pour les distributeurs comme un
produit prévendu .
- Fidéliser le consommateur .
L’emballage
Un emballage est un objet destiné à
contenir et à protéger des marchandises, à
permettre leur manutention et leur
acheminement du producteur au
consommateur ou à l'utilisateur, et à assurer
leur présentation.
Les niveaux de packaging
i. Emballage primaire: c’est le contenant de chaque unité
de consommation du produit; il se trouve donc en contact
direct avec le produit.
Exemple: bouteille d’eau minérale, pot de yaourt …etc. .
i. Emballage secondaire: il regroupe plusieurs unités de
consommation du produit pour en faire une unité de
vente.
Exemple : pack en plastique ou en papier cartonné
regroupant des bouteilles d’eau minérale ou des pots de
yaourt .
i. Emballage tertiaire : il permet de transporter de l’usine
aux dépôts ou aux points de vente un certain nombre
d’unités de vente de produit .
Exemple : une palette en contre-plaqué regroupant
plusieurs packs d’eau minérale
Les composantes d’un packaging
Un packaging peut en général être analysé en deux composantes
principales:
• Le contenant: Le terme de contenant se réfère aux éléments du
packaging qui ont une incidence sur la protection, la conservation,
l’utilisation, le transport et le stockage du produit. Ce sont :
-Les matériaux utilisés : plastique, verre, carton, métal…etc.
-La forme du packaging unitaire et/ou du packaging de
regroupement.
- S’il y a lieu, le système de bouchage ou de fermeture (couvercle
vissé, bouchon de liège, etc.)
• Le décor : le terme de décor se réfère aux éléments
purement visuels du packaging. C’est-à-dire à ceux qui
ont une incidence sur son aspect mais n’en pas sur ses
caractéristiques fonctionnelles d’utilisation ou de
consommation. Il s’agit principalement :
- Du graphisme ( dessins, photos…etc.)
- Des couleurs utilisées
- De l’emplacement et de la disposition des textes
- Du nombre et de la forme des étiquettes
Les fonctions de l’emballage:
A. Fonctions technique:
 Protection et conservation du produit contre
toutes les agressions susceptibles de l’altérer
 Commodité d’utilisation : il doit faciliter la prise
en main du produit, son renversement, son
dosage, et son utilisation fractionné
 facilité de transport, de stockage, de rangement
et l’élimination
 Protection de l’environnement en accorde de plus
en plus d’attention aux effets des packaging sur
l’environnement
B. Fonctions de communication:
 Impact visuel ( ou fonction d’alerte ) : il est important pour
un emballage d’être repéré facilement. S’il ‘est pas vu, il est
clair qu’il ne sera pas pris.
 Reconnaissance: il faut qu’en regardant l’emballage, les
consommateurs qui connaissent déjà la marque la
reconnaissent facilement, sans même avoir besoin de lire le
nom .
 Identification : si un consommateur voit un produit qu’il ne
connaît pas, il doit être capable, par un simple regard sur
l’emballage, d’identifier la catégorie de produit dont il
s’agit.
 Information du consommateur : date limite d’utilisation,
composition du produit, mode de préparation..etc.
 Impulsion à l’achat : un emballage doit susciter ou
renforcer le désir d’achat .
En conclusion la politique de produit est
donc la plus importante des politiques
puisque elle définit les spécificités des
produits que l’entreprise va vendre . Elle
représente le point de départ de la stratégie
marketing .
• Bibliographie:
- Manuel de marketing fondamentale, Kadi Ali,
https://www.dphu.org/uploads/attachements/books/bo
oks_1740_0.pdf
- Marketing de base, Pr.Abdelouahed BERRICHI
- Mémoire sur l’impact du packaging sur le comportement
du consommateur algérien ,CHERROU Sarah, université
de MOULOUD MAMMERI , TIZI OUZOU
- https://www.e-marketing.fr/Definitions-
glossaire/gamme-produits-238195.htm
- http://www.definitions-
marketing.com/definition/politique-de-produit/
- https://www.marketing-etudiant.fr/marketing-mix.html

Contenu connexe

Tendances

B2B Linkedin Project
B2B Linkedin ProjectB2B Linkedin Project
B2B Linkedin ProjectErin Wiles
 
Social Media Proposal
Social Media ProposalSocial Media Proposal
Social Media ProposalErica Sopiak
 
Paid- Owned-Earned Media
Paid- Owned-Earned MediaPaid- Owned-Earned Media
Paid- Owned-Earned MediaRichard Kaiser
 
Go-to-market strategy and positioning
Go-to-market strategy and positioningGo-to-market strategy and positioning
Go-to-market strategy and positioningLisa Enckell
 
The Complete Facebook Business Manager Guide
The Complete Facebook Business Manager GuideThe Complete Facebook Business Manager Guide
The Complete Facebook Business Manager GuideCoursenvy.com
 
ADVERTISING MANAGEMENT -UNIT 1 BBA III SEM
ADVERTISING MANAGEMENT -UNIT 1 BBA III SEMADVERTISING MANAGEMENT -UNIT 1 BBA III SEM
ADVERTISING MANAGEMENT -UNIT 1 BBA III SEMMansi Tyagi
 
Facebook Ads: strategy and performance
Facebook Ads: strategy and performanceFacebook Ads: strategy and performance
Facebook Ads: strategy and performanceFederico Oliveri
 
Content Marketing: Strategy + Implementation
Content Marketing: Strategy + ImplementationContent Marketing: Strategy + Implementation
Content Marketing: Strategy + ImplementationLiam Dempsey
 
Facebook Marketing ppt
Facebook Marketing ppt Facebook Marketing ppt
Facebook Marketing ppt tauseef khan
 
What Is Product Marketing?
What Is Product Marketing? What Is Product Marketing?
What Is Product Marketing? Hana Abaza
 
Branding
BrandingBranding
Brandingsimi
 
Intergrated marketing communication
Intergrated marketing communicationIntergrated marketing communication
Intergrated marketing communicationMoses Omondi
 
Storytelling Platforms - Paid; Owned & Earned Media
Storytelling Platforms - Paid; Owned & Earned MediaStorytelling Platforms - Paid; Owned & Earned Media
Storytelling Platforms - Paid; Owned & Earned MediaIRMPL
 
CHOOSING BRAND ELEMENTS TO BUILD BRAND EQUITY
CHOOSING BRAND ELEMENTS TO BUILD BRAND EQUITYCHOOSING BRAND ELEMENTS TO BUILD BRAND EQUITY
CHOOSING BRAND ELEMENTS TO BUILD BRAND EQUITYAvinash Singh
 

Tendances (20)

B2B Linkedin Project
B2B Linkedin ProjectB2B Linkedin Project
B2B Linkedin Project
 
Digital marketing unit 1
Digital marketing unit 1Digital marketing unit 1
Digital marketing unit 1
 
Social Media Proposal
Social Media ProposalSocial Media Proposal
Social Media Proposal
 
Paid- Owned-Earned Media
Paid- Owned-Earned MediaPaid- Owned-Earned Media
Paid- Owned-Earned Media
 
Digital Marketing Strategy
Digital Marketing StrategyDigital Marketing Strategy
Digital Marketing Strategy
 
Go-to-market strategy and positioning
Go-to-market strategy and positioningGo-to-market strategy and positioning
Go-to-market strategy and positioning
 
The Complete Facebook Business Manager Guide
The Complete Facebook Business Manager GuideThe Complete Facebook Business Manager Guide
The Complete Facebook Business Manager Guide
 
Promotion mix
Promotion mixPromotion mix
Promotion mix
 
ADVERTISING MANAGEMENT -UNIT 1 BBA III SEM
ADVERTISING MANAGEMENT -UNIT 1 BBA III SEMADVERTISING MANAGEMENT -UNIT 1 BBA III SEM
ADVERTISING MANAGEMENT -UNIT 1 BBA III SEM
 
Facebook Ads: strategy and performance
Facebook Ads: strategy and performanceFacebook Ads: strategy and performance
Facebook Ads: strategy and performance
 
Marketing strategy
Marketing strategyMarketing strategy
Marketing strategy
 
Content Marketing: Strategy + Implementation
Content Marketing: Strategy + ImplementationContent Marketing: Strategy + Implementation
Content Marketing: Strategy + Implementation
 
Facebook Marketing ppt
Facebook Marketing ppt Facebook Marketing ppt
Facebook Marketing ppt
 
What Is Product Marketing?
What Is Product Marketing? What Is Product Marketing?
What Is Product Marketing?
 
LinkedIn Marketing PPT
LinkedIn Marketing PPTLinkedIn Marketing PPT
LinkedIn Marketing PPT
 
Branding
BrandingBranding
Branding
 
Intergrated marketing communication
Intergrated marketing communicationIntergrated marketing communication
Intergrated marketing communication
 
Personal Brand Plan Model
Personal Brand Plan ModelPersonal Brand Plan Model
Personal Brand Plan Model
 
Storytelling Platforms - Paid; Owned & Earned Media
Storytelling Platforms - Paid; Owned & Earned MediaStorytelling Platforms - Paid; Owned & Earned Media
Storytelling Platforms - Paid; Owned & Earned Media
 
CHOOSING BRAND ELEMENTS TO BUILD BRAND EQUITY
CHOOSING BRAND ELEMENTS TO BUILD BRAND EQUITYCHOOSING BRAND ELEMENTS TO BUILD BRAND EQUITY
CHOOSING BRAND ELEMENTS TO BUILD BRAND EQUITY
 

Similaire à Présentation politique de produit marketing mix

4P.ppt
4P.ppt4P.ppt
4P.pptAcro60
 
4.Partie II cours marketing de base
4.Partie II   cours marketing de base4.Partie II   cours marketing de base
4.Partie II cours marketing de baseNebil MRABET
 
Marketing mix produit
Marketing mix produitMarketing mix produit
Marketing mix produitOmar BE
 
Chapitre 3 Le marketing-mix - BB1 - Connaissance Créative
Chapitre 3 Le marketing-mix - BB1 - Connaissance CréativeChapitre 3 Le marketing-mix - BB1 - Connaissance Créative
Chapitre 3 Le marketing-mix - BB1 - Connaissance CréativeConnaissance Créative
 
Action et gestion commerciale (BTS 1) 1.pdf
Action et gestion commerciale (BTS 1) 1.pdfAction et gestion commerciale (BTS 1) 1.pdf
Action et gestion commerciale (BTS 1) 1.pdfESSOUMAOWONA
 
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
4.Partie III _ Cours gestion de l'entrepriseNebil MRABET
 
cours de marketing mix pour les creatifs - ECV bordeaux
cours de marketing mix pour les creatifs - ECV bordeauxcours de marketing mix pour les creatifs - ECV bordeaux
cours de marketing mix pour les creatifs - ECV bordeauxHashtag Machine
 
Marketing-Chapitre-4.pdf
Marketing-Chapitre-4.pdfMarketing-Chapitre-4.pdf
Marketing-Chapitre-4.pdfElHmdaui
 
Cours de MARKETING ET POLITIQUE DE COMMUNICATION 2
Cours de MARKETING ET POLITIQUE DE COMMUNICATION 2Cours de MARKETING ET POLITIQUE DE COMMUNICATION 2
Cours de MARKETING ET POLITIQUE DE COMMUNICATION 2BONAVENTURE GUILLAUM NGORAN
 
Creation et lancement nouveau produit
Creation et lancement nouveau produitCreation et lancement nouveau produit
Creation et lancement nouveau produitMichel GOUGOU
 
Module 6 le mix commercial
Module 6   le mix commercialModule 6   le mix commercial
Module 6 le mix commercialyeaproject
 
Cours n°2 marketing pour les creatifs // ECV Bordeaux
Cours n°2 marketing pour les creatifs // ECV BordeauxCours n°2 marketing pour les creatifs // ECV Bordeaux
Cours n°2 marketing pour les creatifs // ECV BordeauxHashtag Machine
 
Fonction chef de produit de kratiroff
Fonction chef de produit de kratiroffFonction chef de produit de kratiroff
Fonction chef de produit de kratiroffHubert Kratiroff
 
Cours marketing résumé
Cours marketing résuméCours marketing résumé
Cours marketing résuméKerim Bouzouita
 
Qu'est-ce qu'une entreprise ?
Qu'est-ce qu'une entreprise ?Qu'est-ce qu'une entreprise ?
Qu'est-ce qu'une entreprise ?Yannick Riviere
 

Similaire à Présentation politique de produit marketing mix (20)

Mkg mix-produit
Mkg mix-produitMkg mix-produit
Mkg mix-produit
 
4P.ppt
4P.ppt4P.ppt
4P.ppt
 
4.Partie II cours marketing de base
4.Partie II   cours marketing de base4.Partie II   cours marketing de base
4.Partie II cours marketing de base
 
Marketing mix produit
Marketing mix produitMarketing mix produit
Marketing mix produit
 
Plitique produit
Plitique produitPlitique produit
Plitique produit
 
Chapitre 3 Le marketing-mix - BB1 - Connaissance Créative
Chapitre 3 Le marketing-mix - BB1 - Connaissance CréativeChapitre 3 Le marketing-mix - BB1 - Connaissance Créative
Chapitre 3 Le marketing-mix - BB1 - Connaissance Créative
 
Action et gestion commerciale (BTS 1) 1.pdf
Action et gestion commerciale (BTS 1) 1.pdfAction et gestion commerciale (BTS 1) 1.pdf
Action et gestion commerciale (BTS 1) 1.pdf
 
Expo gestion
Expo gestionExpo gestion
Expo gestion
 
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
 
cours de marketing mix pour les creatifs - ECV bordeaux
cours de marketing mix pour les creatifs - ECV bordeauxcours de marketing mix pour les creatifs - ECV bordeaux
cours de marketing mix pour les creatifs - ECV bordeaux
 
Marketing-Chapitre-4.pdf
Marketing-Chapitre-4.pdfMarketing-Chapitre-4.pdf
Marketing-Chapitre-4.pdf
 
Mkting
MktingMkting
Mkting
 
Cours de MARKETING ET POLITIQUE DE COMMUNICATION 2
Cours de MARKETING ET POLITIQUE DE COMMUNICATION 2Cours de MARKETING ET POLITIQUE DE COMMUNICATION 2
Cours de MARKETING ET POLITIQUE DE COMMUNICATION 2
 
Marketing
MarketingMarketing
Marketing
 
Creation et lancement nouveau produit
Creation et lancement nouveau produitCreation et lancement nouveau produit
Creation et lancement nouveau produit
 
Module 6 le mix commercial
Module 6   le mix commercialModule 6   le mix commercial
Module 6 le mix commercial
 
Cours n°2 marketing pour les creatifs // ECV Bordeaux
Cours n°2 marketing pour les creatifs // ECV BordeauxCours n°2 marketing pour les creatifs // ECV Bordeaux
Cours n°2 marketing pour les creatifs // ECV Bordeaux
 
Fonction chef de produit de kratiroff
Fonction chef de produit de kratiroffFonction chef de produit de kratiroff
Fonction chef de produit de kratiroff
 
Cours marketing résumé
Cours marketing résuméCours marketing résumé
Cours marketing résumé
 
Qu'est-ce qu'une entreprise ?
Qu'est-ce qu'une entreprise ?Qu'est-ce qu'une entreprise ?
Qu'est-ce qu'une entreprise ?
 

Présentation politique de produit marketing mix

  • 1. République Algérienne Démocratique Et Populaire. Ministère du Tourisme et de L’artisanat. Ministère de L’enseignement Supérieur. ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DU TOURISME 1ère Année Licence Exposé en Marketing Thème: Politique De Produit Préparé par: •BEKRAR Ouiem Hibet Errahmane •BOUTAOUI Aicha Mr.BOMBALI
  • 2. Plan de travail: - Introduction. - Définition de la politique de produit. - Le produit. - La gamme. - La marque. - Le packaging. - Conclusion. - Bibliographie.
  • 3. Le marketing-mix , également appelé la théorie des 4P est une notion qui représente l’ensemble des outils , des décisions et des actions qu’une entreprise doit activer d’une façon cohérente pour faire la promotion d’un produit ou d’un service . Parmi les composantes du marketing-mix , le produit est certainement le plus important , puisqu’il représente ce que désire acquérir le consommateur . Pour l’entreprise , il est la matérialisation de la stratégie marketing et le travail effectué par les employés .
  • 4. La problématique Quelles facettes du produit l’entreprise doit- elle étudier ?
  • 5. La définition de la politique de produit: La politique produit est un élément du marketing mix, et le point de départ de la stratégie commerciale. Cette politique doit examiner toutes les caractéristiques de chaque produit, afin de proposer une offre attractive aux clients. Elle prend en compte la qualité, les caractéristiques, les tailles, le design, le packaging, la marque…
  • 6. Définition du concept produit : Le produit d’une entreprise est un bien qui est offert, sur un marché, aux clients potentiels dans le but de satisfaire un ou des besoins. Il peut être défini comme un ensemble d’avantages perçus par le consommateur dans le but de satisfaire un besoin.
  • 7. Définition du service : Le service se distingue du bien ou produit par son caractère immatériel et par l'impossibilité de stockage. Un service est généralement consommé au moment de sa production. La coiffure, l’hôtellerie, la restauration, la banque sont par exemple des activités de services.
  • 8. Les différents niveaux d’un produits: Il est en pratique, utile de distinguer cinq niveaux de produits: • Bénéfice central: c’est l’avantage essentiel recherché par le client. Exemple: le client d’un d’hôtel achète du repos et du sommeil • Le produit générique: c’est le noyau avec toutes ses caractéristiques. Exemple: une chambre d’hôtel contient un lit, une chaise, un lavabo,… • Le produit attendu: c’est l’ensemble des avantages offerts par les attributs du produit au client. Exemple: un hôtel propre, personnel accueillant, qualité de nourriture. • Le produit augmenté: c’est tout ce qu’offre le producteur au client avec le produit générique. Exemple: service après-vente (SAV), transport, installation, conseils, garantie,… • Le produit potentiel: il comprend toutes les modifications et améliorations possibles du produit.
  • 9. La classifications des produits : La classification offre au décideur marketing la possibilité de mieux orienter ses actions : Les biens de grande consommation : - Les produits d’achat courant : les produit de première nécessité (produits alimentaires et produits d’hygiène) , les produits d’achat impulsif (le paquet de bonbon acheté à la caisse d’une grande surface) et les produits de dépannages ( parapluie) . - Les produits d’achat réfléchi (meubles , automobiles) . - Les produits de spécialité (parfums , bijoux de luxe) . - Les produits non recherchés (encyclopédies) . Les produits industriels : - Les matières premières (bois , pétrole brut) . - Les fournitures et services (charbon) . - Les biens d’équipement (usines , bureaux ) Les services : - Le pur service (l’assistance d‘un avocat) . - Le produit service (un restaurant : la nourriture et la prestation de service) . - Un produit tangible accompagné de services (un constructeur automobile vend une automobile , une garantie et un service d’entretien) . - Un service accompagné de produits (le transport aérien qui propose le transport , la nourriture et les journaux) .
  • 10. Le cycle de vie d’un produit : Tout produit a un cycle de vie que l’on peut décomposer en un certain nombre de phases : • La recherche ou le pré-lancement : L’entreprise investit beaucoup pour créer un produit . Tout doit être déterminé et testé avant le lancement , les maquettes de produits et les essais répétitifs doivent permettre de se rapprocher au mieux de la satisfaction des besoins de la clientèle.
  • 11. • Le lancement : Induction du produit pour la première fois sur le marché . Cette phase est la plus difficile étant donné que le produit est nouveau pour le consommateur et du fait de l’existence des produits concurrents . L’entreprise a intérêt à ne pas fabriquer en série en attendant l’adoption totale .
  • 12. • La croissance : Durant cette phase , le chiffre d’affaire croit à un rythme très accéléré, l’entreprise voit arriver ses premiers bénéfices . Elle doit faire connaitre davantage le produit en mobilisant les moyens d’informations nécessaires . • La maturité : le chiffre d’affaire continue à augmenter mais à un rythme inférieur à celui de la croissance . Durant cette phase l’entreprise doit avoir déjà songé au repositionnement de son produit et à sa formulation.
  • 13. • Le déclin : Les ventes et la rentabilité du produit commencent à baisser , la saturation du marché ou l’action de la concurrence a limité les ventes . L’entreprise doit abandonner le produit ou bien préparer une nouvelle stratégie de relance . • La relance des ventes : L’entreprise décide d’investir à nouveau sur ce produit pour faire remonter la courbe des ventes , soit par des actions promotionnelles ou par un changement de plan marketing .
  • 14. La Gamme La notion de gamme et ligne de produit: La gamme est l’ensemble de produits de même catégorie ou répondant au même type de besoin proposé par une marque ou fabricant . Ceci dans le but de répondre à un plus large marché et ainsi jouer sur les ventes. La gamme comporte plusieurs lignes. La ligne représente l’ensemble des modèles fabriqués à partir d’un modèle de base. Exemple: la gamme Coca Cola company comporte plusieurs lignes: Coca Cola, Sprite, Fanta, Minute Maid … La ligne Coca Cola à son tour comporte plusieurs modèles: Coca Cola original taste , Coca Cola light , Coca Cola zéro et Coca Cola life.
  • 15. Dimensions d’une gamme: Une gamme se caractérise par sa largeur, par la profondeur de ses lignes et par sa longueur • Largeur : c’est le nombre de lignes que comprend une gamme • Profondeur: la profondeur des lignes est mesurée par le nombre de produits distincts qu’elles comprennent. • Longueur: la longueur ou l’étendue de la gamme désigne le nombre total de tous les produits que l’entreprise peut mettre sur le marché. C’est donc la somme des produits (ou modèles) de toutes les lignes * Longueur = largeur * profondeur
  • 16. Soin De jour De nuit Hydratant Yeux Démaquillant …. Maquillage Fond de teint Fard Eye liner Rouge à lèvres mascara … Shampooings Lavages fréquents Cheveux gras Cheveux secs Cheveux normaux Cheveux colorés …. Salaires Ecran total Indice 15 Indice 8 Indice 2 Enfant …. Exemple : La gamme des produits l’Oréal en grande distribution Profondeur de la ligne Largeur de la gamme
  • 17. Types de gamme : Longueur de la gamme avantages inconvénients Gamme courte - Concentration des efforts sur quelques produits - Simplification de la gestion des stocks - Baisse des couts de production - Le consommateur risque de s’adresser au concurrent lorsque le choix est limité - Risque financier important pour l’entreprise en cas d’échec d’un produit Gamme longue - Exploitation de plusieurs segments du marché, donc plus grande satisfaction des clients - Risque financier réparti sur un plus grand nombre de produits - Accroissement des couts de production, de distribution et de communication - Alourdissement des stocks - Gestion plus lourde
  • 18. Stratégies de gamme: • Une gamme ne doit pas rester figée, elle doit évoluer. Parmi les stratégies d’évolution : • Stratégie d’extension : elle consiste à attaquer une partie non couverte du marché, soit vers le bas, soit vert le haut de la gamme, soit dans les deux sens à la fois. • Stratégie de modernisation : moderniser certains produits de la gamme pour faire migrer une partie de la clientèle vers des produits plus performants. • Stratégie de réduction (contraction) : elle consiste à abandonner certains produits, soit parce qu’ils sont en phase de déclin, ne rapportent plus à l’entreprise ou sont supplantés par une innovation.
  • 19. La Marque • Définition : La marque est un nom, un signe, un symbole, une signature, un dessin ou toute combinaison de ces éléments servant à identifier et à distinguer les produits ou les services d‘une entreprise de ceux d‘une autre. La marque est un capital qui donne de la valeur à l’entreprise et à ces produits.
  • 20. Exemple : - Un nom : Sony , Cartier . - Un signe : La banque BNP Paribas (le signe vient du surnom donné au trio d’investisseurs français : Piere Bergé , Xavier Niel et Matthieu Pigasse) , H&M la chaine de magasins suédoise dont le signe vient de l’expression : Hennes och Mauritz . - Un logo : Le crocodile de Lacoste , les deux chevron de la marque Citroën - Une signature : « Just Do It » pour NIKE , « parce que je vaux bien » pour L’OREAL . - Une Combinaison d’éléments : la marque de voiture italienne Lamborghini est composée d’un logo et d’un nom (le taureau , Lamborghini)
  • 21. Les caractéristique d’une bonne marque : Pour remplir correctement ses fonctions , une marque doit être : • Disponible : le nom déposé auprès de l’institut national de la propriété industrielle doit être disponible . • Lisible : facile à prononcer et mémorable . • Evocatrice : elle évoque les qualités du produit que l’entreprise veut mettre en évidence . • Déclinable : l’idéal est de donner un nom susceptible d’avoir des dérivées .
  • 22. Exemple : La marque ORANGINA La marque : ORANGINA Disponible Libre , ne ressemble pas à une autre marque . Lisible , prononçable et mémorable Le nom ORANGINA contient 4 syllabe facile à prononcer et à retenir . Evocatrice ORANGINA évoque le soleil , la fraicheur Déclinable ORANGINA Rouge , ORANGINA- Light
  • 23. Les types de marque : • La marque produit : L’entreprise qui commercialise plusieurs besoins peut avoir recours à plusieurs marques . Les produits sont considérés comme autonomes . Exemple : Le groupe BEL possède : la vache qui rit , Apéricube , Kiri . • La marque ombrelle : Recouvre une large variété de produits appartenant à des domaines différents . Exemple : La marque Dior possède : Dior cosmétique, Dior parfum , Dior haute couture. • La marque caution : Ce sont les produits commercialisés avec une double marque , ceux-ci sont composées d’une marque fille et une marque mère . Exemple : Prince de la marque LU , Lion et Nesquik de la marque Nestle • La marque enseigne : Ce sont les marques des distributeurs . Exemple : Produits Carrefour , Leclerc .
  • 24. Les fonctions de la marque : • Pour les fabricants : - Différencier les produits des concurrents . - Protéger les caractéristiques d’un produit . - Assurer la vente en facilitant le repérage dans la distribution . - Favoriser la fidélité . - Eliminer la contrefaçon .
  • 25. • Pour les consommateurs : - Facteur de garantie par rapport à la qualité et à l’origine du produit . - Facteur psychologique et social , la marque peut être significative pour un consommateur en véhiculant un style de vie ou une personnalité . - Facteur de facilitation , la marque facilite l’identification et la distinction par rapport aux produits concurrents et à la contrefaçon .
  • 26. • Pour les distributeurs : - Assurer les ventes , un produit de marque est considéré pour les distributeurs comme un produit prévendu . - Fidéliser le consommateur .
  • 27. L’emballage Un emballage est un objet destiné à contenir et à protéger des marchandises, à permettre leur manutention et leur acheminement du producteur au consommateur ou à l'utilisateur, et à assurer leur présentation.
  • 28. Les niveaux de packaging i. Emballage primaire: c’est le contenant de chaque unité de consommation du produit; il se trouve donc en contact direct avec le produit. Exemple: bouteille d’eau minérale, pot de yaourt …etc. . i. Emballage secondaire: il regroupe plusieurs unités de consommation du produit pour en faire une unité de vente. Exemple : pack en plastique ou en papier cartonné regroupant des bouteilles d’eau minérale ou des pots de yaourt . i. Emballage tertiaire : il permet de transporter de l’usine aux dépôts ou aux points de vente un certain nombre d’unités de vente de produit . Exemple : une palette en contre-plaqué regroupant plusieurs packs d’eau minérale
  • 29. Les composantes d’un packaging Un packaging peut en général être analysé en deux composantes principales: • Le contenant: Le terme de contenant se réfère aux éléments du packaging qui ont une incidence sur la protection, la conservation, l’utilisation, le transport et le stockage du produit. Ce sont : -Les matériaux utilisés : plastique, verre, carton, métal…etc. -La forme du packaging unitaire et/ou du packaging de regroupement. - S’il y a lieu, le système de bouchage ou de fermeture (couvercle vissé, bouchon de liège, etc.)
  • 30. • Le décor : le terme de décor se réfère aux éléments purement visuels du packaging. C’est-à-dire à ceux qui ont une incidence sur son aspect mais n’en pas sur ses caractéristiques fonctionnelles d’utilisation ou de consommation. Il s’agit principalement : - Du graphisme ( dessins, photos…etc.) - Des couleurs utilisées - De l’emplacement et de la disposition des textes - Du nombre et de la forme des étiquettes
  • 31. Les fonctions de l’emballage: A. Fonctions technique:  Protection et conservation du produit contre toutes les agressions susceptibles de l’altérer  Commodité d’utilisation : il doit faciliter la prise en main du produit, son renversement, son dosage, et son utilisation fractionné  facilité de transport, de stockage, de rangement et l’élimination  Protection de l’environnement en accorde de plus en plus d’attention aux effets des packaging sur l’environnement
  • 32. B. Fonctions de communication:  Impact visuel ( ou fonction d’alerte ) : il est important pour un emballage d’être repéré facilement. S’il ‘est pas vu, il est clair qu’il ne sera pas pris.  Reconnaissance: il faut qu’en regardant l’emballage, les consommateurs qui connaissent déjà la marque la reconnaissent facilement, sans même avoir besoin de lire le nom .  Identification : si un consommateur voit un produit qu’il ne connaît pas, il doit être capable, par un simple regard sur l’emballage, d’identifier la catégorie de produit dont il s’agit.  Information du consommateur : date limite d’utilisation, composition du produit, mode de préparation..etc.  Impulsion à l’achat : un emballage doit susciter ou renforcer le désir d’achat .
  • 33. En conclusion la politique de produit est donc la plus importante des politiques puisque elle définit les spécificités des produits que l’entreprise va vendre . Elle représente le point de départ de la stratégie marketing .
  • 34. • Bibliographie: - Manuel de marketing fondamentale, Kadi Ali, https://www.dphu.org/uploads/attachements/books/bo oks_1740_0.pdf - Marketing de base, Pr.Abdelouahed BERRICHI - Mémoire sur l’impact du packaging sur le comportement du consommateur algérien ,CHERROU Sarah, université de MOULOUD MAMMERI , TIZI OUZOU - https://www.e-marketing.fr/Definitions- glossaire/gamme-produits-238195.htm - http://www.definitions- marketing.com/definition/politique-de-produit/ - https://www.marketing-etudiant.fr/marketing-mix.html