Comment évaluer la mortalité liée au paludisme?

447 vues

Publié le

Comment évaluer la mortalité liée au paludisme? - Présentation de la 7e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Kamal Aoufi - Comore - aoufi1977kamal@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
447
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment évaluer la mortalité liée au paludisme?

  1. 1. Comment évaluer la mortalitéliée au paludisme?Présenté par:Kamal Aoufi24/08/2009 Atelier Paludisme 2009EVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Code de classementExcellente présentation : 5 étoiles colorées sur 5(voir diapositive de titre)Adressez vos questions ou commentaires à :atelier.paludisme@pasteur.mgBonne lecture !
  3. 3. Comment évaluer la mortalitéliée au paludisme?Présenté par:Kamal Aoufi24/08/2009 Atelier Paludisme 2009EVALUATIONpar les FACILITATEURS
  4. 4. PLAN Introduction Qu’est ce que la mortalité liée au paludisme?- Indicateurs de la mortalité- Facteurs de variation de la mortalité Méthodes de l’évaluation de la mortalité liée au Paludisme-méthodes directes-méthodes indirectes Quelles sont les difficultés pour évaluer la mortalité liée aupaludisme Variabilité de la mortalité liée au paludisme Conclusions24/08/2009
  5. 5. Introductiono La mortalité liée au paludisme est devenue un des indicateurs desanté majeur. Aussi le programme de l’OMS « Roll backmalaria »(faire reculer le paludisme) a - t -il placé la « réduction d’aumoins 50% de la mortalité par paludisme »,en tète de ses objectifs.(Mouchet J et al )o Les moyens de déterminer les causes de décès sont - ils - fiables?o Les causes de décès sont plus ou moins spécifiques ?o Tous les décès sont - ils - diagnostiqués?o Les statistiques et les analyses de la surveillances démographiquesanitaires sont-elles sérieuse?24/08/2009
  6. 6. Qu’est ce que la mortalité liée aupaludisme?• Mortalité: nombre de décès d’une populationa une période donnée:Mortalité annuelle bruteMortalité spécifique du paludisme24/08/2009
  7. 7. Indicateurs de la mortalité24/08/2009Tous les âges Enfants de moins de 5ansTransmission instableTransmission stable(Snow RW et al; 1999)(Obonyo CO;2004)
  8. 8. Femme enceinte24/08/2009(Tom AS et al;2000)Zone de transmission stable
  9. 9. Indicateurs de la mortalité24/08/2009(Tom AS et al;2000)
  10. 10. Facteurs de variation de la mortalitéliée au paludismeAge, état de grossesse et immunitéRésistance et virulenceIntensité de la mortalité: Climat et pauvreté24/08/2009
  11. 11. Méthodes d’évaluation de la mortalitéspécifique du paludisme Méthodes directes• Déclaration officielles des Etatsles données statistiques de décès par paludisme dans les hôpitaux et centresde santé ,sont souvent les seules données prises en compte pour évaluer lamortalité.24/08/2009
  12. 12. Méthode d’évaluation de la mortalitéspécifique du paludisme(2)Pays Année Nb Décès Décès/paludismeLagos 1952 388 30,12%24/08/2009(Bruce-Chwatt;1952)Pays Année Nb Décès % Décès liées/paludismeNigeria 1943 400 24,11%(Smith,1943)
  13. 13. Méthodes Indirectes- Autopsies verbales(VA:verbal autopsy)Basées sur des questionnaires à tous les membres d’une communauté engénéral ,de la famille du décès en particulier pour estimer la mortalitédans les sites de surveillance démographique.o Dans des régions de très forte endémicité la mortalité palustre se traduitplus par des anémies et syndromes neurologiques(Chandramohan,2001)24/08/2009
  14. 14. Exemple d’autopsie compliqué Un homme de 39 ans , plaint dune fièvre et de frissons; des signes devomissements ont été relevés. Une fois transporté à lhôpital local, on aconstaté un ictère, une déperdition hydrosaline, une insuffisance rénale etune acidose métabolique grave. Un frottis sanguin a révélé la présence dePlasmodium vivax (5 000/mm3), il a été transporté sous surveillancemédicale , il était dans le coma. Les analyses ont révélé un taux sérique deK+ de 7,8 mmol/L, un taux de créatinine de 655 µmol/L, un pH de 7,1, untaux dhémoglobine de 47 g/L, une glycémie de 0,7 mmol/L et uneparasitémie à P. falciparum de 18 %. Le sujet a fait un arrêt cardiaque etest décédé Lautopsie a révélé : - des signes de paludisme grave et compliqué,- un syndrome de détresse respiratoire chez ladulteet un œdème cérébral.( source: Dr C Quanch, Centre Mc des maladies tropicales, Montréal)24/08/2009
  15. 15. Cas de paludisme dans les pays de lacaraïbe24/08/2009George et Geanne 1999-2004
  16. 16. Quelles sont les difficultés pourévaluer la mortalité liée au paludismeD’après:J.G.Breman,200160% de mortalité ne passent par les services de santéo Pas de notification des cas décèso Manque des informations fiablesoPas de confirmation biologique de cas depaludisme24/08/2009
  17. 17. Conclusion• Les méthodes appliquées sur l’évaluation de lamortalité liée au paludisme est difficile car lesinformations ne sont pas toujours fiables.• Toute fois, les efforts déployées sur ce paramètre ,nouspermettent de suivre les tendances locales, régionaleset mondiale du paludisme.• Malgré ces difficultés, l’évaluation de la mortalité liéeau paludisme, reste le seule moyen de connaitrel’empleure du paludisme.• Ne serait -il pas possible d’améliorer les techniquesd’évaluation de la mortalité liée au paludisme?24/08/2009
  18. 18. Bibliographie• Jean Mouchet et al: Biodiversité du paludisme dans le monde2004,428P• Kain kc,Harrington MA,Tennyson S et cool importedmalaria:prospectve analysis of problème in diagnosis andmanagenent.Clin Infect Dis,1998,142P• DÉCÈS DUS AU PALUDISME CHEZ DES VOYAGEURSCANADIENS,2002-11-08• Le rôle du paludisme dans les évolutions de mortalité : le cas deMlomp au Sénégal,• I.V.S:Paludisme dans la Caraïbe,juin 2006• I.V.S: Surveillance du paludisme en Corse, 1999 - 2002• www.rbm.who.int• www.invs.sante,200624/08/2009

×