SlideShare une entreprise Scribd logo
Le paludisme, une affaire de famille
Le paludisme, une affaire de famille
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
déc-02 mars-03 juin-03 oct-03 janv-04 avr-04 août-04 nov-04 févr-05 mai-05 sept-05
Population de Saharevo ayant fait un accès palustre,
entre Février 2003 et Juin 2005
186 sujets de 1 à 87 ans
419 accès palustres (lame ⊕⊕⊕⊕ avec t°>37,5)
Nombredecas
169 sujets de 1 à 87 ans
272 accès palustres (lame ⊕⊕⊕⊕ avec t°>37,5)
Nombre moyen d'accès palustre par
personne par an sur la période de Février
2003 à Juin 2005
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
1,6
- de 5 ans 5 - 14 15 - 34 35 ans et +
Population de Saharevo: nombre moyen d'accès palustre par
personne et par an sur la période de Février 2003 et Juin 2005
Nbaccès/personne/an
Delley, V., P. Bouvier, N. Breslow, O. Doumbo, I. Sagara, M. Diakite, A. Mauris, A. Dolo, and A. Rougemont. 2000. What
does a single determination of malaria parasite density mean? A longitudinal survey in Mali. Trop Med Int Health 5:404-12.
Suivi longitudinal des températures et des densités parasitaires:
!! "" ## $$
!!
##
Fréquence de lames positives à Plasmodium falciparum
Disparité des sujets dans une même population:
Données recueillies en 1994 et 1995
sur 280 enfants scolarisés à Dienga, Gabon.
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90
Population de Saharevo entre Février 2003 et Juin 2005
Portage asymptomatique
Age
MoyennesdesLogdesdensités
parasitaires+1
167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif.
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90
Population de Saharevo entre Février 2003 et Juin 2005
Portage asymptomatique
Age
MoyennesdesLogdesdensités
parasitaires+1
167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif.
0
0,5
1
1,5
2
2,5
3
Log(DP+1)
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90
Population de Saharevo entre Février 2003 et Juin 2005
Portage asymptomatique
Age
MoyennesdesLogdesdensités
parasitaires+1
167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif.
Population de Saharevo entre Février 2003 et Juin 2005
Portage asymptomatique
MoyennesdesLogdesdensités
parasitaires+1
Variation des moyennes des Log10 des DP+1 de la population en fonction de la saison
0
0,1
0,2
0,3
0,4
0,5
0,6
déc-02 mars-03 juin-03 oct-03 janv-04 avr-04 août-04 nov-04 févr-05 mai-05 sept-05
Les phénotypes parasitologiques sont fortement
influencés par:
• L'âge
• La saison
AJUSTEMENT DES VARIABLES par rapport au
groupe d'âge et par rapport à la saison
Phénotype choisie:
Densité parasitaire en portage asymptomatique
( )
+
−+
=
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
MDPA
-0,40 0 0,80
Phénotype
parasitologique non
soumis à l'effet âge ni à
l'effet saison
167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames
de dépistage actif entre Février 2003 et Juin 2005.
SAHAREVO, MADAGASCAR
MDPA
-0,6 -0,4 -0,2 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0
nbaccèspalustrependantlesuivi
0
2
4
6
8
< 5 ans
5 à 14 ans
15 à 34 ans
> 34 ans
167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif entre Février 2003 et Juin 2005
MDPA
-0,6 -0,4 -0,2 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0
nbaccèspalustrependantlesuivi
0
2
4
6
8
< 5 ans
5 à 14 ans
15 à 34 ans
> 34 ans
Densités parasitaires fréquentes et fortes
Accès palustres moins fréquents
Seuil pyrogénique élevé !!
=> Groupe des résistants cliniquement mais
sensibles aux parasitémies.
MDPA
-0,6 -0,4 -0,2 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0
nbaccèspalustrependantlesuivi
0
2
4
6
8
< 5 ans
5 à 14 ans
15 à 34 ans
> 34 ans
Densités parasitaires
faibles et rares
Accès palustres fréquents
Seuil pyrogénique faible !!
=> Groupe des résistants
aux parasites mais
cliniquement sensibles.
MDPA
-0,6 -0,4 -0,2 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0
nbaccèspalustrependantlesuivi
0
2
4
6
8
< 5 ans
5 à 14 ans
15 à 34 ans
> 34 ans
Densités parasitaires rares et faibles
Accès palustres moins fréquents
Seuil pyrogénique ???
=> Groupe des "biens nés".
ApyrétiqueApyrétique ApyrétiqueApyrétique
Groupe des résistants
aux parasites mais
cliniquement sensibles
ApyrétiqueApyrétique Accès palustreAccès palustre
Groupe des résistants
cliniquement mais
"sensibles" aux parasitémies
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
MDPA
-0,40 0 0,80
Phénotype
parasitologique non
soumis à l'effet âge ni à
l'effet saison
167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames
de dépistage actif entre Février 2003 et Juin 2005.
SAHAREVO, MADAGASCAR
! "
"
#$
MDPA
! #
#$
MDPA
"
-,6
-,4
-,2
0
,2
,4
,6
,8
1
Moy.descellules
113SHV+145SHV
114SHV+NC*01[114]
118SHV+119SHV
126SHV+49SHV
132SHV+136SHV
147SHV+258SHV
174SHV+96SHV
17SHV+31SHV
20SHV+21SHV
254SHV+215SHV
292SHV+293SHV
300SHV+301SHV
322SHV+217SHV
375SHV+278SHV
3SHV+4SHV
67SHV+72SHV
88SHV+92SHV
NC*01[262]+262SHV
NC*01[389]+389SHV
NC*01[56]+56SHV
Cellule
Graphe des interactions pour MDPA
Effets :fratrie
Barres d’erreurs :±1Déviation(s) standard(s)
19 2,393 ,126 2,355 ,0055
66 3,531 ,053
DDL Sommedes carrés Carrémoyen Valeur deF Valeur dep
fratrie
Résidus
ModèleIIestimationdes composants delavariance: ,017
Tableau d’ANOVApour MDPA
#
-,4
-,2
0
,2
,4
,6
,8
Moy.descellules
113SHV+145SHV
116SHV+420SHV
126SHV+49SHV
132SHV+136SHV
135SHV+253SHV
147SHV+258SHV
174SHV+96SHV
17SHV+31SHV
20SHV+21SHV
220SHV+86SHV
24SHV+255SHV
254SHV+215SHV
273SHV+274SHV
292SHV+293SHV
298SHV+299SHV
300SHV+301SHV
322SHV+217SHV
375SHV+278SHV
379SHV+376SHV
388SHV+389SHV
3SHV+4SHV
88SHV+92SHV
Cellule
Graphe des interactions pour MDPA
Effets :CodeFamille
Barres d’erreurs : ±1Déviation(s) standard(s)
21 1,899 ,090 1,706 ,0429
95 5,035 ,053
DDL Somme des carrés Carré moyen Valeur de F Valeur de p
CodeFamille
Résidus
Modèle IIestimation des composants de la variance : ,007
Tableau d’ANOVApour MDPA
#
% ## #
Une famille partage:
• Un environnement commun:
• Niveau de transmission vectoriel ?
• Un patrimoine génétique commun:
• Rôle des gènes et de la réponse
immunitaire ?
% ## #
Une famille partage:
• Un environnement commun:
• Niveau de transmission vectoriel ?
• Un patrimoine génétique commun:
• Rôle des gènes et de la réponse
immunitaire ?
Mosaïque de
photos
aériennes
prises 1999.
Avec l’autorisation
d’Hugo Pilkington.
!! ! !!"!! ! !!"
##
$$%$$%$$%$$%
&&&&
& $ '
!
"
! "
%
%
&
' !
' $
' "#
' "#
'"
'#
'
'
'
N
'Indice de fréquentation des
anophèles vecteurs
MDPAMDPA ((P.falciparumP.falciparum))
##
$$
(( $$
(( ## ))
& $ '
Test de Welch
p<0,05
(! " '
30 m
N
30 m
N
(! " '
Capture moustiques
Oct 2003 – Sept 2004
6 39,522 6,587 2,249 ,0472
77 225,549 2,929
DDL Somme des carrés Carré moyen Valeur de F Valeur de p
NumMaison
Résidus
Modèle IIestimation des composants de la variance : ,305
Tableau d’ANOVApour Int/H/mois
12 ,188 ,322 ,093
12 2,292 3,970 1,146
12 ,222 ,592 ,171
12 ,257 ,791 ,228
12 ,500 1,028 ,297
12 ,833 ,685 ,198
12 ,854 1,463 ,422
Nombre Moy. Dév. Std Err. Std
28184-AI
28184-AK
28184-AP
28184-D
28184-E
28184-H
28184-K
Tableau des Moy. pour Int/H/mois
Effets :NumMaison
(! " '
Capture moustiques Oct 2003 – Sept 2004
Moyenne par maison du nombre de vecteurs
capturés à l'intérieur / Homme / mois
P < 0,05
-1
1
3
5
7
9
11
13
15
oct-03 nov-03 déc-03 janv-04 févr-04 mars-04 avr-04 mai-04 juin-04 juil-04 août-04 sept-04
28184-AI
28184-AW
28184-AP
28184-D
28184-E
28184-H
28184-K
Moyennedunbdemoustiquesvecteurscapturés
majoréeesaunombredecaptureurs
(! " '
Comparaison Agressivité vectorielle vs nombre moyen d'accès
palustre par occupant de la maison
Moyenne nb vecteur/H/mois
capture à l'intérieur
0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5
nbdecasd'accèspalustre/nboccupants
0,2
0,4
0,6
0,8
1,0
1,2
1,4
1,6
1,8
2,0
2,2
(! " '
Comparaison Agressivité vectorielle vs MDPA par maison
Moyenne nb vecteur/H/mois
capture à l'intérieur
0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5
MDPA
-0,4
-0,3
-0,2
-0,1
0,0
0,1
0,2
0,3
0,4
% ## #
Une famille partage:
• Un environnement commun:
• Niveau de transmission vectoriel ?
• Un patrimoine génétique commun:
• Rôle des gènes et de la réponse
immunitaire ?
## #
Pedigree of families that have more than one
member with splenomegaly.
Martin-Peprah, R., I. Bates, et al. (2005). "Investigation of
familial segregation of hyperreactive malarial
splenomegaly in Kumasi, Ghana." Trans R Soc Trop
Med Hyg.
Ségrégation familiale de la
splénomégalie hyper réactive
due au paludisme, des taux
élevés d'IgM et des taux faible
d'hémoglobine.
## #
Abel, L. and A. J. Dessein (1998). "Genetic epidemiology of infectious diseases in humans: design of
population-based studies." Emerging Infectious Diseases 4(4): 593-603.
Domarle, O., F. Migot-Nabias, et al. (2002). "Family analysis of malaria infection in Dienga, Gabon."
Am J Trop Med Hyg 66(2): 124-9.
Rihet, P., L. Abel, et al. (1998). "Human malaria : segregation analysis of blood infection levels in a
suburban area and a rural area in Burkina Faso." Genetic Epidemiology 15: 435-450.
Rihet, P., Y. Traore, et al. (1999). "Genetic dissection of Plasmodium falciparum blood infection
levels and other complex traits related to human malaria infection." Parassitologia 41(1-3): 83-7.
Garcia, A., M. Cot, et al. (1998). "Genetic control of blood infection levels in human malaria: evidence
for a complex genetic model." American Journal of Tropical Medicine and Hygiene 58(4): 480-488.
Contrôle familial des densités
parasitaires
## #
Flori, L., B. Kumulungui, et al. (2003). "Linkage and association between Plasmodium falciparum
blood infection levels and chromosome 5q31-q33." Genes Immun 4(4): 265-8.
Garcia, A., S. Marquet, et al. (1998). "Linkage analysis of blood Plasmodium falciparum levels:
Interest of the 5q31-q33 chromosome region." American Journal of Tropical Medicine and
Hygiene 58(6): 705-709.
Rihet, P., Y. Traoré, et al. (1998). "Malaria in humans : Plasmodium falciparum blood infection
levels are linked to chromosome 5q31-q33." American Society of Human Genetics 63: 498-505.
Lien entre le contrôle de l'infection et
la région chromosomique 5q31-q33
Interleukines (IL-3, IL-4, IL-5, IL-9, IL-13, IL-12 ;
CD14; CSF2 ; IRF1)
## #
Aucan, C., Y. Traore, et al. (2001). "Familial correlation of immunoglobulin G subclass responses
to Plasmodium falciparum antigens in Burkina Faso." Infection and Immunity 69(2): 996-1101.
Flori, L., N. F. Delahaye, et al. (2005). "TNF as a malaria candidate gene: polymorphism-
screening and family-based association analysis of mild malaria attack and parasitemia in
Burkina Faso." Genes Immun.
Serjeantson, S. W. and G. G. Crane (1991). "Analysis of the patterns of inheritance of
splenomegaly and serum IgM levels in the Watut of Papua New Guinea." Hum Biol 63(2): 115-28.
Stirnadel, H., F. Al-Yaman, et al. (2000). "Assessment of different sources of variation in the
antibody responses to specific malaria antigens in children in Papua New Guinea." International
Journal of Epidemiology 29(3): 579-586.
Corrélation familiale de la réponse
immunitaire
%%
* +* + ,,
- .- .
* +* + /0/0
TNFTNF--
ILIL--22
IFNIFN--
IFNIFN--
Antigènes phosphorylés
Antigènes protéiques et peptidiques
Molécules endotoxines-like
Source: Riley, E. M. 1999. Is T-cell priming required for initiation of pathology in malaria infections ? Immunology Today 20:228-233.
SujetsSujets «« initiinitiééss »»:: lesles
LyTLyT reconnaissent lesreconnaissent les
antigantigèènes prnes préésentsentéés pars par
les CPA et sontles CPA et sont
stimulstimuléés. Les LyTs. Les LyT
sont stimulsont stimuléés par ls par l’’ILIL--22
et les antiget les antigèènesnes
phosphorylphosphorylééss etet
produisent de lproduisent de l’’IFNIFN-- ..
Les macrophages,Les macrophages,
stimulstimuléés par less par les
endotoxines et lendotoxines et l’’IFNIFN-- ,,
produisent du TNFproduisent du TNF-- aa
un niveau pathologique.un niveau pathologique.
" )
*
%%
* +* + ,,
- .- .
* +* + /0/0
TNFTNF--
ILIL--22
IFNIFN--
IFNIFN--
TGFTGF--
ILIL--1010
Antigènes phosphorylés
Antigènes protéiques et peptidiques
Molécules endotoxines-like
Source: Riley, E. M. 1999. Is T-cell priming required for initiation of pathology in malaria infections ? Immunology Today 20:228-233.
Sujets immuns:Sujets immuns: lesles
anticorps neutralisentanticorps neutralisent
les antigles antigèènes,nes,
prprééviennent laviennent la
stimulation des LyTstimulation des LyT
et des macrophageset des macrophages
rrééduisant ainsi laduisant ainsi la
production de TNFproduction de TNF--
" )
*
+$ #,
Décrire le mécanisme immunitaire qui explique
l'agrégation familiale des MDPA.
L'approche familiale
Meilleure discrimination des gènes d'intérêts
Mécanisme immunitaire associé à la sensibilité
au paludisme
Nouvelle stratégie vaccinale
## #

Contenu connexe

En vedette

Bulletin mensuel de l'OMRH • Juin 2014
Bulletin mensuel de l'OMRH • Juin 2014Bulletin mensuel de l'OMRH • Juin 2014
Bulletin mensuel de l'OMRH • Juin 2014
Communication_HT
 
Mbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - SantéMbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - Santé
bombrand3
 
Drep sisto oct2012
Drep sisto oct2012Drep sisto oct2012
Formation cybercriminalite-alain-stevens
Formation cybercriminalite-alain-stevensFormation cybercriminalite-alain-stevens
Formation cybercriminalite-alain-stevens
lecointe666
 
Hack le droid
Hack le droidHack le droid
Hack le droid
While42
 
Baromètre edonateurs 2014
Baromètre edonateurs 2014Baromètre edonateurs 2014
Baromètre edonateurs 2014
Karima Benamer
 
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Communication_HT
 
Primary 3
Primary 3Primary 3
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégiqueApport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
Ghizlane Niâma
 
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.02012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
trackmania
 
L'anophèle vecteur joue-t-il un rôle "filtre" sur les plasmodies?
L'anophèle vecteur joue-t-il un rôle "filtre" sur les plasmodies?L'anophèle vecteur joue-t-il un rôle "filtre" sur les plasmodies?
L'anophèle vecteur joue-t-il un rôle "filtre" sur les plasmodies?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Multi City
Multi CityMulti City
Multi City
aimeric
 
Primary 2
Primary 2Primary 2
La Compagnie Fredonia - Gagner-la-confiance 2
La Compagnie Fredonia - Gagner-la-confiance 2La Compagnie Fredonia - Gagner-la-confiance 2
La Compagnie Fredonia - Gagner-la-confiance 2
Hervé De Belloy
 
Les Français et les soldes - Infographie
Les Français et les soldes - InfographieLes Français et les soldes - Infographie
Les Français et les soldes - Infographie
Kantar Media TGI France
 
Aero et Hydrogommage
Aero et HydrogommageAero et Hydrogommage
Aero et Hydrogommage
aimeric
 
2013 09-17 sadc - médias sociaux
2013 09-17 sadc - médias sociaux2013 09-17 sadc - médias sociaux
2013 09-17 sadc - médias sociaux
Sandra Dessureault Pro
 

En vedette (20)

Bulletin mensuel de l'OMRH • Juin 2014
Bulletin mensuel de l'OMRH • Juin 2014Bulletin mensuel de l'OMRH • Juin 2014
Bulletin mensuel de l'OMRH • Juin 2014
 
Mbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - SantéMbrand3 - Model case - Santé
Mbrand3 - Model case - Santé
 
Drep sisto oct2012
Drep sisto oct2012Drep sisto oct2012
Drep sisto oct2012
 
Formation cybercriminalite-alain-stevens
Formation cybercriminalite-alain-stevensFormation cybercriminalite-alain-stevens
Formation cybercriminalite-alain-stevens
 
Hack le droid
Hack le droidHack le droid
Hack le droid
 
Baromètre edonateurs 2014
Baromètre edonateurs 2014Baromètre edonateurs 2014
Baromètre edonateurs 2014
 
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
 
Primary 3
Primary 3Primary 3
Primary 3
 
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégiqueApport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
Apport et limites des options réelles à la décision d’investissement stratégique
 
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.02012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
 
L'anophèle vecteur joue-t-il un rôle "filtre" sur les plasmodies?
L'anophèle vecteur joue-t-il un rôle "filtre" sur les plasmodies?L'anophèle vecteur joue-t-il un rôle "filtre" sur les plasmodies?
L'anophèle vecteur joue-t-il un rôle "filtre" sur les plasmodies?
 
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
Comment s'assurer que les antipaludiques recommandés sont efficaces?
 
Multi City
Multi CityMulti City
Multi City
 
Primary 2
Primary 2Primary 2
Primary 2
 
La Compagnie Fredonia - Gagner-la-confiance 2
La Compagnie Fredonia - Gagner-la-confiance 2La Compagnie Fredonia - Gagner-la-confiance 2
La Compagnie Fredonia - Gagner-la-confiance 2
 
Les Français et les soldes - Infographie
Les Français et les soldes - InfographieLes Français et les soldes - Infographie
Les Français et les soldes - Infographie
 
Aero et Hydrogommage
Aero et HydrogommageAero et Hydrogommage
Aero et Hydrogommage
 
Questionnaire james
Questionnaire jamesQuestionnaire james
Questionnaire james
 
2013 09-17 sadc - médias sociaux
2013 09-17 sadc - médias sociaux2013 09-17 sadc - médias sociaux
2013 09-17 sadc - médias sociaux
 
test
testtest
test
 

Similaire à Le paludisme, une affaire de famille

Indices paludométriques
Indices paludométriquesIndices paludométriques
Indices paludométriques
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte contre le paludisme: à la recherche des stratégies complémentaires
La lutte contre le paludisme: à la recherche des stratégies complémentairesLa lutte contre le paludisme: à la recherche des stratégies complémentaires
La lutte contre le paludisme: à la recherche des stratégies complémentaires
Institut Pasteur de Madagascar
 
Coronavirus reproduction....cas maroc
Coronavirus reproduction....cas marocCoronavirus reproduction....cas maroc
Coronavirus reproduction....cas maroc
Azeddine Baddi
 
eBIS_conf - 20230323 - part1 -lésions podales.pptx
eBIS_conf - 20230323 - part1 -lésions podales.pptxeBIS_conf - 20230323 - part1 -lésions podales.pptx
eBIS_conf - 20230323 - part1 -lésions podales.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
UMT_STAR_webinaire_2023120105_selection_dans_ le_monde_IPalhiere_ADelpeuch.pdf
UMT_STAR_webinaire_2023120105_selection_dans_ le_monde_IPalhiere_ADelpeuch.pdfUMT_STAR_webinaire_2023120105_selection_dans_ le_monde_IPalhiere_ADelpeuch.pdf
UMT_STAR_webinaire_2023120105_selection_dans_ le_monde_IPalhiere_ADelpeuch.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Age et croissance Mugil cephalus dans l'estuaire du Fleuve Sénégal
Age et croissance Mugil cephalus dans l'estuaire du Fleuve SénégalAge et croissance Mugil cephalus dans l'estuaire du Fleuve Sénégal
Age et croissance Mugil cephalus dans l'estuaire du Fleuve Sénégal
sarmodou
 
SP Entomologie
SP EntomologieSP Entomologie

Similaire à Le paludisme, une affaire de famille (7)

Indices paludométriques
Indices paludométriquesIndices paludométriques
Indices paludométriques
 
La lutte contre le paludisme: à la recherche des stratégies complémentaires
La lutte contre le paludisme: à la recherche des stratégies complémentairesLa lutte contre le paludisme: à la recherche des stratégies complémentaires
La lutte contre le paludisme: à la recherche des stratégies complémentaires
 
Coronavirus reproduction....cas maroc
Coronavirus reproduction....cas marocCoronavirus reproduction....cas maroc
Coronavirus reproduction....cas maroc
 
eBIS_conf - 20230323 - part1 -lésions podales.pptx
eBIS_conf - 20230323 - part1 -lésions podales.pptxeBIS_conf - 20230323 - part1 -lésions podales.pptx
eBIS_conf - 20230323 - part1 -lésions podales.pptx
 
UMT_STAR_webinaire_2023120105_selection_dans_ le_monde_IPalhiere_ADelpeuch.pdf
UMT_STAR_webinaire_2023120105_selection_dans_ le_monde_IPalhiere_ADelpeuch.pdfUMT_STAR_webinaire_2023120105_selection_dans_ le_monde_IPalhiere_ADelpeuch.pdf
UMT_STAR_webinaire_2023120105_selection_dans_ le_monde_IPalhiere_ADelpeuch.pdf
 
Age et croissance Mugil cephalus dans l'estuaire du Fleuve Sénégal
Age et croissance Mugil cephalus dans l'estuaire du Fleuve SénégalAge et croissance Mugil cephalus dans l'estuaire du Fleuve Sénégal
Age et croissance Mugil cephalus dans l'estuaire du Fleuve Sénégal
 
SP Entomologie
SP EntomologieSP Entomologie
SP Entomologie
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
Institut Pasteur de Madagascar
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
Institut Pasteur de Madagascar
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 

Le paludisme, une affaire de famille

  • 3. 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 déc-02 mars-03 juin-03 oct-03 janv-04 avr-04 août-04 nov-04 févr-05 mai-05 sept-05 Population de Saharevo ayant fait un accès palustre, entre Février 2003 et Juin 2005 186 sujets de 1 à 87 ans 419 accès palustres (lame ⊕⊕⊕⊕ avec t°>37,5) Nombredecas
  • 4. 169 sujets de 1 à 87 ans 272 accès palustres (lame ⊕⊕⊕⊕ avec t°>37,5) Nombre moyen d'accès palustre par personne par an sur la période de Février 2003 à Juin 2005 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 1,6 - de 5 ans 5 - 14 15 - 34 35 ans et + Population de Saharevo: nombre moyen d'accès palustre par personne et par an sur la période de Février 2003 et Juin 2005 Nbaccès/personne/an
  • 5. Delley, V., P. Bouvier, N. Breslow, O. Doumbo, I. Sagara, M. Diakite, A. Mauris, A. Dolo, and A. Rougemont. 2000. What does a single determination of malaria parasite density mean? A longitudinal survey in Mali. Trop Med Int Health 5:404-12. Suivi longitudinal des températures et des densités parasitaires:
  • 6. !! "" ## $$ !! ## Fréquence de lames positives à Plasmodium falciparum Disparité des sujets dans une même population: Données recueillies en 1994 et 1995 sur 280 enfants scolarisés à Dienga, Gabon.
  • 7. 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 Population de Saharevo entre Février 2003 et Juin 2005 Portage asymptomatique Age MoyennesdesLogdesdensités parasitaires+1 167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif.
  • 8. 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 Population de Saharevo entre Février 2003 et Juin 2005 Portage asymptomatique Age MoyennesdesLogdesdensités parasitaires+1 167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif. 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 Log(DP+1)
  • 9. 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 Population de Saharevo entre Février 2003 et Juin 2005 Portage asymptomatique Age MoyennesdesLogdesdensités parasitaires+1 167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif.
  • 10. Population de Saharevo entre Février 2003 et Juin 2005 Portage asymptomatique MoyennesdesLogdesdensités parasitaires+1 Variation des moyennes des Log10 des DP+1 de la population en fonction de la saison 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 déc-02 mars-03 juin-03 oct-03 janv-04 avr-04 août-04 nov-04 févr-05 mai-05 sept-05
  • 11. Les phénotypes parasitologiques sont fortement influencés par: • L'âge • La saison AJUSTEMENT DES VARIABLES par rapport au groupe d'âge et par rapport à la saison Phénotype choisie: Densité parasitaire en portage asymptomatique
  • 13. 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 MDPA -0,40 0 0,80 Phénotype parasitologique non soumis à l'effet âge ni à l'effet saison 167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif entre Février 2003 et Juin 2005. SAHAREVO, MADAGASCAR
  • 14. MDPA -0,6 -0,4 -0,2 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0 nbaccèspalustrependantlesuivi 0 2 4 6 8 < 5 ans 5 à 14 ans 15 à 34 ans > 34 ans 167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif entre Février 2003 et Juin 2005
  • 15. MDPA -0,6 -0,4 -0,2 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0 nbaccèspalustrependantlesuivi 0 2 4 6 8 < 5 ans 5 à 14 ans 15 à 34 ans > 34 ans Densités parasitaires fréquentes et fortes Accès palustres moins fréquents Seuil pyrogénique élevé !! => Groupe des résistants cliniquement mais sensibles aux parasitémies.
  • 16. MDPA -0,6 -0,4 -0,2 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0 nbaccèspalustrependantlesuivi 0 2 4 6 8 < 5 ans 5 à 14 ans 15 à 34 ans > 34 ans Densités parasitaires faibles et rares Accès palustres fréquents Seuil pyrogénique faible !! => Groupe des résistants aux parasites mais cliniquement sensibles.
  • 17. MDPA -0,6 -0,4 -0,2 0,0 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0 nbaccèspalustrependantlesuivi 0 2 4 6 8 < 5 ans 5 à 14 ans 15 à 34 ans > 34 ans Densités parasitaires rares et faibles Accès palustres moins fréquents Seuil pyrogénique ??? => Groupe des "biens nés".
  • 18. ApyrétiqueApyrétique ApyrétiqueApyrétique Groupe des résistants aux parasites mais cliniquement sensibles ApyrétiqueApyrétique Accès palustreAccès palustre Groupe des résistants cliniquement mais "sensibles" aux parasitémies
  • 19. 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 MDPA -0,40 0 0,80 Phénotype parasitologique non soumis à l'effet âge ni à l'effet saison 167 sujets de 2 à 87 ans avec au moins 10 lames de dépistage actif entre Février 2003 et Juin 2005. SAHAREVO, MADAGASCAR
  • 22. -,6 -,4 -,2 0 ,2 ,4 ,6 ,8 1 Moy.descellules 113SHV+145SHV 114SHV+NC*01[114] 118SHV+119SHV 126SHV+49SHV 132SHV+136SHV 147SHV+258SHV 174SHV+96SHV 17SHV+31SHV 20SHV+21SHV 254SHV+215SHV 292SHV+293SHV 300SHV+301SHV 322SHV+217SHV 375SHV+278SHV 3SHV+4SHV 67SHV+72SHV 88SHV+92SHV NC*01[262]+262SHV NC*01[389]+389SHV NC*01[56]+56SHV Cellule Graphe des interactions pour MDPA Effets :fratrie Barres d’erreurs :±1Déviation(s) standard(s) 19 2,393 ,126 2,355 ,0055 66 3,531 ,053 DDL Sommedes carrés Carrémoyen Valeur deF Valeur dep fratrie Résidus ModèleIIestimationdes composants delavariance: ,017 Tableau d’ANOVApour MDPA #
  • 23. -,4 -,2 0 ,2 ,4 ,6 ,8 Moy.descellules 113SHV+145SHV 116SHV+420SHV 126SHV+49SHV 132SHV+136SHV 135SHV+253SHV 147SHV+258SHV 174SHV+96SHV 17SHV+31SHV 20SHV+21SHV 220SHV+86SHV 24SHV+255SHV 254SHV+215SHV 273SHV+274SHV 292SHV+293SHV 298SHV+299SHV 300SHV+301SHV 322SHV+217SHV 375SHV+278SHV 379SHV+376SHV 388SHV+389SHV 3SHV+4SHV 88SHV+92SHV Cellule Graphe des interactions pour MDPA Effets :CodeFamille Barres d’erreurs : ±1Déviation(s) standard(s) 21 1,899 ,090 1,706 ,0429 95 5,035 ,053 DDL Somme des carrés Carré moyen Valeur de F Valeur de p CodeFamille Résidus Modèle IIestimation des composants de la variance : ,007 Tableau d’ANOVApour MDPA #
  • 24. % ## # Une famille partage: • Un environnement commun: • Niveau de transmission vectoriel ? • Un patrimoine génétique commun: • Rôle des gènes et de la réponse immunitaire ?
  • 25. % ## # Une famille partage: • Un environnement commun: • Niveau de transmission vectoriel ? • Un patrimoine génétique commun: • Rôle des gènes et de la réponse immunitaire ?
  • 26. Mosaïque de photos aériennes prises 1999. Avec l’autorisation d’Hugo Pilkington. !! ! !!"!! ! !!" ## $$%$$%$$%$$% &&&& & $ '
  • 27. ! " ! " % % & ' ! ' $ ' "# ' "# '" '# ' ' ' N 'Indice de fréquentation des anophèles vecteurs MDPAMDPA ((P.falciparumP.falciparum)) ## $$ (( $$ (( ## )) & $ ' Test de Welch p<0,05
  • 28. (! " ' 30 m N
  • 29. 30 m N (! " ' Capture moustiques Oct 2003 – Sept 2004
  • 30. 6 39,522 6,587 2,249 ,0472 77 225,549 2,929 DDL Somme des carrés Carré moyen Valeur de F Valeur de p NumMaison Résidus Modèle IIestimation des composants de la variance : ,305 Tableau d’ANOVApour Int/H/mois 12 ,188 ,322 ,093 12 2,292 3,970 1,146 12 ,222 ,592 ,171 12 ,257 ,791 ,228 12 ,500 1,028 ,297 12 ,833 ,685 ,198 12 ,854 1,463 ,422 Nombre Moy. Dév. Std Err. Std 28184-AI 28184-AK 28184-AP 28184-D 28184-E 28184-H 28184-K Tableau des Moy. pour Int/H/mois Effets :NumMaison (! " ' Capture moustiques Oct 2003 – Sept 2004 Moyenne par maison du nombre de vecteurs capturés à l'intérieur / Homme / mois P < 0,05 -1 1 3 5 7 9 11 13 15 oct-03 nov-03 déc-03 janv-04 févr-04 mars-04 avr-04 mai-04 juin-04 juil-04 août-04 sept-04 28184-AI 28184-AW 28184-AP 28184-D 28184-E 28184-H 28184-K Moyennedunbdemoustiquesvecteurscapturés majoréeesaunombredecaptureurs
  • 31. (! " ' Comparaison Agressivité vectorielle vs nombre moyen d'accès palustre par occupant de la maison Moyenne nb vecteur/H/mois capture à l'intérieur 0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 nbdecasd'accèspalustre/nboccupants 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0 1,2 1,4 1,6 1,8 2,0 2,2
  • 32. (! " ' Comparaison Agressivité vectorielle vs MDPA par maison Moyenne nb vecteur/H/mois capture à l'intérieur 0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 MDPA -0,4 -0,3 -0,2 -0,1 0,0 0,1 0,2 0,3 0,4
  • 33. % ## # Une famille partage: • Un environnement commun: • Niveau de transmission vectoriel ? • Un patrimoine génétique commun: • Rôle des gènes et de la réponse immunitaire ?
  • 34. ## # Pedigree of families that have more than one member with splenomegaly. Martin-Peprah, R., I. Bates, et al. (2005). "Investigation of familial segregation of hyperreactive malarial splenomegaly in Kumasi, Ghana." Trans R Soc Trop Med Hyg. Ségrégation familiale de la splénomégalie hyper réactive due au paludisme, des taux élevés d'IgM et des taux faible d'hémoglobine.
  • 35. ## # Abel, L. and A. J. Dessein (1998). "Genetic epidemiology of infectious diseases in humans: design of population-based studies." Emerging Infectious Diseases 4(4): 593-603. Domarle, O., F. Migot-Nabias, et al. (2002). "Family analysis of malaria infection in Dienga, Gabon." Am J Trop Med Hyg 66(2): 124-9. Rihet, P., L. Abel, et al. (1998). "Human malaria : segregation analysis of blood infection levels in a suburban area and a rural area in Burkina Faso." Genetic Epidemiology 15: 435-450. Rihet, P., Y. Traore, et al. (1999). "Genetic dissection of Plasmodium falciparum blood infection levels and other complex traits related to human malaria infection." Parassitologia 41(1-3): 83-7. Garcia, A., M. Cot, et al. (1998). "Genetic control of blood infection levels in human malaria: evidence for a complex genetic model." American Journal of Tropical Medicine and Hygiene 58(4): 480-488. Contrôle familial des densités parasitaires
  • 36. ## # Flori, L., B. Kumulungui, et al. (2003). "Linkage and association between Plasmodium falciparum blood infection levels and chromosome 5q31-q33." Genes Immun 4(4): 265-8. Garcia, A., S. Marquet, et al. (1998). "Linkage analysis of blood Plasmodium falciparum levels: Interest of the 5q31-q33 chromosome region." American Journal of Tropical Medicine and Hygiene 58(6): 705-709. Rihet, P., Y. Traoré, et al. (1998). "Malaria in humans : Plasmodium falciparum blood infection levels are linked to chromosome 5q31-q33." American Society of Human Genetics 63: 498-505. Lien entre le contrôle de l'infection et la région chromosomique 5q31-q33 Interleukines (IL-3, IL-4, IL-5, IL-9, IL-13, IL-12 ; CD14; CSF2 ; IRF1)
  • 37. ## # Aucan, C., Y. Traore, et al. (2001). "Familial correlation of immunoglobulin G subclass responses to Plasmodium falciparum antigens in Burkina Faso." Infection and Immunity 69(2): 996-1101. Flori, L., N. F. Delahaye, et al. (2005). "TNF as a malaria candidate gene: polymorphism- screening and family-based association analysis of mild malaria attack and parasitemia in Burkina Faso." Genes Immun. Serjeantson, S. W. and G. G. Crane (1991). "Analysis of the patterns of inheritance of splenomegaly and serum IgM levels in the Watut of Papua New Guinea." Hum Biol 63(2): 115-28. Stirnadel, H., F. Al-Yaman, et al. (2000). "Assessment of different sources of variation in the antibody responses to specific malaria antigens in children in Papua New Guinea." International Journal of Epidemiology 29(3): 579-586. Corrélation familiale de la réponse immunitaire
  • 38. %% * +* + ,, - .- . * +* + /0/0 TNFTNF-- ILIL--22 IFNIFN-- IFNIFN-- Antigènes phosphorylés Antigènes protéiques et peptidiques Molécules endotoxines-like Source: Riley, E. M. 1999. Is T-cell priming required for initiation of pathology in malaria infections ? Immunology Today 20:228-233. SujetsSujets «« initiinitiééss »»:: lesles LyTLyT reconnaissent lesreconnaissent les antigantigèènes prnes préésentsentéés pars par les CPA et sontles CPA et sont stimulstimuléés. Les LyTs. Les LyT sont stimulsont stimuléés par ls par l’’ILIL--22 et les antiget les antigèènesnes phosphorylphosphorylééss etet produisent de lproduisent de l’’IFNIFN-- .. Les macrophages,Les macrophages, stimulstimuléés par less par les endotoxines et lendotoxines et l’’IFNIFN-- ,, produisent du TNFproduisent du TNF-- aa un niveau pathologique.un niveau pathologique. " ) *
  • 39. %% * +* + ,, - .- . * +* + /0/0 TNFTNF-- ILIL--22 IFNIFN-- IFNIFN-- TGFTGF-- ILIL--1010 Antigènes phosphorylés Antigènes protéiques et peptidiques Molécules endotoxines-like Source: Riley, E. M. 1999. Is T-cell priming required for initiation of pathology in malaria infections ? Immunology Today 20:228-233. Sujets immuns:Sujets immuns: lesles anticorps neutralisentanticorps neutralisent les antigles antigèènes,nes, prprééviennent laviennent la stimulation des LyTstimulation des LyT et des macrophageset des macrophages rrééduisant ainsi laduisant ainsi la production de TNFproduction de TNF-- " ) *
  • 40. +$ #, Décrire le mécanisme immunitaire qui explique l'agrégation familiale des MDPA. L'approche familiale Meilleure discrimination des gènes d'intérêts Mécanisme immunitaire associé à la sensibilité au paludisme Nouvelle stratégie vaccinale
  • 41. ## #