SlideShare une entreprise Scribd logo

Baromètre edonateurs 2014

1  sur  34
Télécharger pour lire hors ligne
LES e-donateurs en france
Baromètre 2014 – 4e édition
Étude réalisée par et
SOMMAIRE
2Baromètre e-donateurs 2014
1. BENCHMARK
Présence digitale de 103 associations françaises membres
de France Générosités.
2. QUESTIONNAIRE AUX associations
Questionnaire adressé aux responsables web des 26
associations (15 répondants), issues du benchmark, ayant les
meilleures pratiques digitales.
3. Sondage LIMITE - ifop
Réalisé sur un échantillon (méthode des quotas) de 464 « e-
donateurs » français (= déclarant donner régulièrement ou de
temps en temps sur internet).
3
BENCHMARK
Présence digitale de 103
associations françaises
membres de
France Générosités
1
Baromètre e-donateurs 2014
méthodologie
Baromètre e-donateurs 2014 4
  Périmètre : 103 associations passées au prisme de 50 items :
  6 familles :
  Référencement
  Transparence
  Interactions financières
  Réseaux sociaux
  Contenus
  Mobilité
  pondérées selon leur importance et leur priorité :
référencement > site > contenus > interactivité
  Période : du 5 au 31 décembre 2013
Versus 2013 :
% d’évolution
5Baromètre e-donateurs 2014
PROGRESSIONS
Vs. 2013
  Mobilité : forte augmentation de l’optimisation des
sites pour mobile et tablettes, et progression des
applis.
  Transparence : Efforts fait sur l’accessibilité et la
pédagogie des comptes en ligne.
  Twitter et Google+ : davantage de présence mais
surtout prise en main des comptes inactifs.
  Transactions financières : le prélèvement
automatique et Paypal sont en hausse, ainsi que
les espaces donateurs.
  Référencement payant : davantage
d’investissements.
6Baromètre e-donateurs 2014
RECULS
Vs. 2013
  Référencement naturel : alors que le
référencement payant se développe, le naturel
(pourtant gratuit) est en net recul.
  Interactions non financières : baisse significative
des moyens classiques d’interaction sur le site,
surtout pour la pétition et le module de
commentaires. On note un basculement de
l’interactivité sur les réseaux sociaux.
  Transactions financières : les boutiques en ligne
disparaissent petit à petit.
Publicité

Recommandé

Étude e-donateurs 2013 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2013 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2013 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2013 - Ifop / LIMITEAgence LIMITE
 
6ème Baromètre e-donateurs LIMITE-IFOP
6ème Baromètre e-donateurs LIMITE-IFOP6ème Baromètre e-donateurs LIMITE-IFOP
6ème Baromètre e-donateurs LIMITE-IFOPyann le gigan
 
5ème Baromètre « e-donateurs » LIMITE - Ifop, en partenariat avec Faircom
5ème Baromètre « e-donateurs » LIMITE - Ifop, en partenariat avec Faircom5ème Baromètre « e-donateurs » LIMITE - Ifop, en partenariat avec Faircom
5ème Baromètre « e-donateurs » LIMITE - Ifop, en partenariat avec Faircomyann le gigan
 
Étude e-donateurs 2012 - LIMITE
Étude e-donateurs 2012 - LIMITEÉtude e-donateurs 2012 - LIMITE
Étude e-donateurs 2012 - LIMITEAgence LIMITE
 
Étude e-donateurs 2010 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2010 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2010 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2010 - Ifop / LIMITEAgence LIMITE
 
« ONG et réseaux sociaux » Rapport Harris Interactive / Communication sans Fr...
« ONG et réseaux sociaux » Rapport Harris Interactive / Communication sans Fr...« ONG et réseaux sociaux » Rapport Harris Interactive / Communication sans Fr...
« ONG et réseaux sociaux » Rapport Harris Interactive / Communication sans Fr...yann le gigan
 
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?St John's
 

Contenu connexe

En vedette

Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludismeAspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludismeInstitut Pasteur de Madagascar
 
La Compagnie Fredonia - Gagner la confiance
La Compagnie Fredonia - Gagner la confianceLa Compagnie Fredonia - Gagner la confiance
La Compagnie Fredonia - Gagner la confianceHervé De Belloy
 
Les métiers du numérique et de l'informatique
Les métiers du numérique et de l'informatiqueLes métiers du numérique et de l'informatique
Les métiers du numérique et de l'informatiqueJobIRL
 
Les structures de santé privées dans la mise en œuvre de la politique nationa...
Les structures de santé privées dans la mise en œuvre de la politique nationa...Les structures de santé privées dans la mise en œuvre de la politique nationa...
Les structures de santé privées dans la mise en œuvre de la politique nationa...Institut Pasteur de Madagascar
 
+++ Alexis Deconinck / Portfolio d'Architecte / Fr +++
+++ Alexis Deconinck / Portfolio d'Architecte / Fr ++++++ Alexis Deconinck / Portfolio d'Architecte / Fr +++
+++ Alexis Deconinck / Portfolio d'Architecte / Fr +++Alexis Deconinck
 
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...Institut Pasteur de Madagascar
 
Financement de la lutte contre le paludisme en Afrique :des projets à l'action
Financement de la lutte contre le paludisme en Afrique :des projets à l'actionFinancement de la lutte contre le paludisme en Afrique :des projets à l'action
Financement de la lutte contre le paludisme en Afrique :des projets à l'actionInstitut Pasteur de Madagascar
 
Nomination au sein de l'administration publique
Nomination au sein de l'administration publiqueNomination au sein de l'administration publique
Nomination au sein de l'administration publiqueCommunication_HT
 
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014Communication_HT
 
Aspects cliniques et moléculaires de l'histoire naturelle du paludisme : tran...
Aspects cliniques et moléculaires de l'histoire naturelle du paludisme : tran...Aspects cliniques et moléculaires de l'histoire naturelle du paludisme : tran...
Aspects cliniques et moléculaires de l'histoire naturelle du paludisme : tran...Institut Pasteur de Madagascar
 
Mbrand3 - Model case - Intermarché
Mbrand3 - Model case - IntermarchéMbrand3 - Model case - Intermarché
Mbrand3 - Model case - Intermarchébombrand3
 
Sel de cuisine médicamenté dans histoire de la lutte contre le paludisme
Sel de cuisine médicamenté dans histoire de la lutte contre le paludismeSel de cuisine médicamenté dans histoire de la lutte contre le paludisme
Sel de cuisine médicamenté dans histoire de la lutte contre le paludismeInstitut Pasteur de Madagascar
 
Formation cybercrime-en-ligne-diffamation-protection-reputation
Formation cybercrime-en-ligne-diffamation-protection-reputationFormation cybercrime-en-ligne-diffamation-protection-reputation
Formation cybercrime-en-ligne-diffamation-protection-reputationlecointe666
 
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque SylmarPieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque SylmarRemorques Sylmar
 
Points essentiels de la connaissance récente (depuis l’an 2005) du complexe A...
Points essentiels de la connaissance récente (depuis l’an 2005) du complexe A...Points essentiels de la connaissance récente (depuis l’an 2005) du complexe A...
Points essentiels de la connaissance récente (depuis l’an 2005) du complexe A...Institut Pasteur de Madagascar
 

En vedette (20)

Àlbum lector de 2n batxillerat
Àlbum lector de 2n batxilleratÀlbum lector de 2n batxillerat
Àlbum lector de 2n batxillerat
 
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludismeAspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
 
La Compagnie Fredonia - Gagner la confiance
La Compagnie Fredonia - Gagner la confianceLa Compagnie Fredonia - Gagner la confiance
La Compagnie Fredonia - Gagner la confiance
 
Les métiers du numérique et de l'informatique
Les métiers du numérique et de l'informatiqueLes métiers du numérique et de l'informatique
Les métiers du numérique et de l'informatique
 
Les structures de santé privées dans la mise en œuvre de la politique nationa...
Les structures de santé privées dans la mise en œuvre de la politique nationa...Les structures de santé privées dans la mise en œuvre de la politique nationa...
Les structures de santé privées dans la mise en œuvre de la politique nationa...
 
Panorama situation economique des outre mer (iedom)
Panorama situation economique des outre mer (iedom)Panorama situation economique des outre mer (iedom)
Panorama situation economique des outre mer (iedom)
 
Académie HPISAS - Contact
Académie HPISAS - ContactAcadémie HPISAS - Contact
Académie HPISAS - Contact
 
+++ Alexis Deconinck / Portfolio d'Architecte / Fr +++
+++ Alexis Deconinck / Portfolio d'Architecte / Fr ++++++ Alexis Deconinck / Portfolio d'Architecte / Fr +++
+++ Alexis Deconinck / Portfolio d'Architecte / Fr +++
 
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
Hétérogeneite intra et inter-facies épidemiologique de la transmission de la ...
 
Financement de la lutte contre le paludisme en Afrique :des projets à l'action
Financement de la lutte contre le paludisme en Afrique :des projets à l'actionFinancement de la lutte contre le paludisme en Afrique :des projets à l'action
Financement de la lutte contre le paludisme en Afrique :des projets à l'action
 
Nomination au sein de l'administration publique
Nomination au sein de l'administration publiqueNomination au sein de l'administration publique
Nomination au sein de l'administration publique
 
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
Le Bulletin de la Présidence • Mars 2014
 
Aspects cliniques et moléculaires de l'histoire naturelle du paludisme : tran...
Aspects cliniques et moléculaires de l'histoire naturelle du paludisme : tran...Aspects cliniques et moléculaires de l'histoire naturelle du paludisme : tran...
Aspects cliniques et moléculaires de l'histoire naturelle du paludisme : tran...
 
Plaquette de l'ICO
Plaquette de l'ICOPlaquette de l'ICO
Plaquette de l'ICO
 
Mbrand3 - Model case - Intermarché
Mbrand3 - Model case - IntermarchéMbrand3 - Model case - Intermarché
Mbrand3 - Model case - Intermarché
 
Sel de cuisine médicamenté dans histoire de la lutte contre le paludisme
Sel de cuisine médicamenté dans histoire de la lutte contre le paludismeSel de cuisine médicamenté dans histoire de la lutte contre le paludisme
Sel de cuisine médicamenté dans histoire de la lutte contre le paludisme
 
Formation cybercrime-en-ligne-diffamation-protection-reputation
Formation cybercrime-en-ligne-diffamation-protection-reputationFormation cybercrime-en-ligne-diffamation-protection-reputation
Formation cybercrime-en-ligne-diffamation-protection-reputation
 
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque SylmarPieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
 
Points essentiels de la connaissance récente (depuis l’an 2005) du complexe A...
Points essentiels de la connaissance récente (depuis l’an 2005) du complexe A...Points essentiels de la connaissance récente (depuis l’an 2005) du complexe A...
Points essentiels de la connaissance récente (depuis l’an 2005) du complexe A...
 
Programmation automne 2014
Programmation automne 2014Programmation automne 2014
Programmation automne 2014
 

Similaire à Baromètre edonateurs 2014

Étude e-donateurs 2014 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2014 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2014 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2014 - Ifop / LIMITEAgence LIMITE
 
Étude e-donateurs 2016 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2016 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2016 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2016 - Ifop / LIMITEAgence LIMITE
 
Étude e-donateurs 2015 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2015 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2015 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2015 - Ifop / LIMITEAgence LIMITE
 
Résultats enquête et si on s'engageait
Résultats enquête et si on s'engageaitRésultats enquête et si on s'engageait
Résultats enquête et si on s'engageaitetsionsengageait
 
Opinionway pour l'Agence du Don en Nature - Générosité et consommation / Mars...
Opinionway pour l'Agence du Don en Nature - Générosité et consommation / Mars...Opinionway pour l'Agence du Don en Nature - Générosité et consommation / Mars...
Opinionway pour l'Agence du Don en Nature - Générosité et consommation / Mars...contactOpinionWay
 
Banque et solidarité - OpinionWay pour le comptoir de l'innovation - avril 2013
Banque et solidarité - OpinionWay pour le comptoir de l'innovation - avril 2013Banque et solidarité - OpinionWay pour le comptoir de l'innovation - avril 2013
Banque et solidarité - OpinionWay pour le comptoir de l'innovation - avril 2013OpinionWay
 
Étude e-donateurs 2020 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2020 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2020 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2020 - Ifop / LIMITEAgence LIMITE
 
Les Français, la confiance et le don aux associations & fondations
Les Français, la confiance et le don aux associations & fondationsLes Français, la confiance et le don aux associations & fondations
Les Français, la confiance et le don aux associations & fondationsKantar
 
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilitéSites e-commerce : les leviers de la rentabilité
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilitéKantar
 
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilitéSites e-commerce : les leviers de la rentabilité
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilitéFrenchWeb.fr
 
Apprentis D'Auteuil - Baromètre du don ISF vague 3
Apprentis D'Auteuil - Baromètre du don ISF vague 3 Apprentis D'Auteuil - Baromètre du don ISF vague 3
Apprentis D'Auteuil - Baromètre du don ISF vague 3 Ipsos France
 
Baromètre du mécénat des entrepeneurs (décembre 2014)
Baromètre du mécénat des entrepeneurs (décembre 2014)Baromètre du mécénat des entrepeneurs (décembre 2014)
Baromètre du mécénat des entrepeneurs (décembre 2014)Kantar
 
Vie numérique et données personnelles - OpinionWay pour Le Figaro - juillet 2013
Vie numérique et données personnelles - OpinionWay pour Le Figaro - juillet 2013Vie numérique et données personnelles - OpinionWay pour Le Figaro - juillet 2013
Vie numérique et données personnelles - OpinionWay pour Le Figaro - juillet 2013OpinionWay
 
Importance de la visibilité - Place au web
Importance de la visibilité - Place au webImportance de la visibilité - Place au web
Importance de la visibilité - Place au webBrioude Internet
 
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...aressy
 
Etude Get it Lab - Observatoire des attentes du Clic à la possession
Etude Get it Lab - Observatoire des attentes du Clic à la possessionEtude Get it Lab - Observatoire des attentes du Clic à la possession
Etude Get it Lab - Observatoire des attentes du Clic à la possessionPXNetwork
 
Du clic à la possession : observatoire des attentes des e consommateurs etude...
Du clic à la possession : observatoire des attentes des e consommateurs etude...Du clic à la possession : observatoire des attentes des e consommateurs etude...
Du clic à la possession : observatoire des attentes des e consommateurs etude...Vincent DEMULIERE
 
Baromètre de la confiance (2018) : plus d'un Français sur deux fait confiance...
Baromètre de la confiance (2018) : plus d'un Français sur deux fait confiance...Baromètre de la confiance (2018) : plus d'un Français sur deux fait confiance...
Baromètre de la confiance (2018) : plus d'un Français sur deux fait confiance...Kantar, Division Public, France
 

Similaire à Baromètre edonateurs 2014 (20)

Étude e-donateurs 2014 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2014 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2014 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2014 - Ifop / LIMITE
 
Étude e-donateurs 2016 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2016 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2016 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2016 - Ifop / LIMITE
 
Étude e-donateurs 2015 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2015 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2015 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2015 - Ifop / LIMITE
 
Résultats enquête et si on s'engageait
Résultats enquête et si on s'engageaitRésultats enquête et si on s'engageait
Résultats enquête et si on s'engageait
 
Les ONG et les réseaux sociaux
Les ONG et les réseaux sociauxLes ONG et les réseaux sociaux
Les ONG et les réseaux sociaux
 
Opinionway pour l'Agence du Don en Nature - Générosité et consommation / Mars...
Opinionway pour l'Agence du Don en Nature - Générosité et consommation / Mars...Opinionway pour l'Agence du Don en Nature - Générosité et consommation / Mars...
Opinionway pour l'Agence du Don en Nature - Générosité et consommation / Mars...
 
Banque et solidarité - OpinionWay pour le comptoir de l'innovation - avril 2013
Banque et solidarité - OpinionWay pour le comptoir de l'innovation - avril 2013Banque et solidarité - OpinionWay pour le comptoir de l'innovation - avril 2013
Banque et solidarité - OpinionWay pour le comptoir de l'innovation - avril 2013
 
Étude e-donateurs 2020 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2020 - Ifop / LIMITEÉtude e-donateurs 2020 - Ifop / LIMITE
Étude e-donateurs 2020 - Ifop / LIMITE
 
Les Français, la confiance et le don aux associations & fondations
Les Français, la confiance et le don aux associations & fondationsLes Français, la confiance et le don aux associations & fondations
Les Français, la confiance et le don aux associations & fondations
 
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilitéSites e-commerce : les leviers de la rentabilité
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité
 
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilitéSites e-commerce : les leviers de la rentabilité
Sites e-commerce : les leviers de la rentabilité
 
Apprentis D'Auteuil - Baromètre du don ISF vague 3
Apprentis D'Auteuil - Baromètre du don ISF vague 3 Apprentis D'Auteuil - Baromètre du don ISF vague 3
Apprentis D'Auteuil - Baromètre du don ISF vague 3
 
Baromètre du mécénat des entrepeneurs (décembre 2014)
Baromètre du mécénat des entrepeneurs (décembre 2014)Baromètre du mécénat des entrepeneurs (décembre 2014)
Baromètre du mécénat des entrepeneurs (décembre 2014)
 
Les seniors et l'innovation
Les seniors et l'innovationLes seniors et l'innovation
Les seniors et l'innovation
 
Vie numérique et données personnelles - OpinionWay pour Le Figaro - juillet 2013
Vie numérique et données personnelles - OpinionWay pour Le Figaro - juillet 2013Vie numérique et données personnelles - OpinionWay pour Le Figaro - juillet 2013
Vie numérique et données personnelles - OpinionWay pour Le Figaro - juillet 2013
 
Importance de la visibilité - Place au web
Importance de la visibilité - Place au webImportance de la visibilité - Place au web
Importance de la visibilité - Place au web
 
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
Infographie marketing communication btob tendances chiffres clés 2014 2015 ar...
 
Etude Get it Lab - Observatoire des attentes du Clic à la possession
Etude Get it Lab - Observatoire des attentes du Clic à la possessionEtude Get it Lab - Observatoire des attentes du Clic à la possession
Etude Get it Lab - Observatoire des attentes du Clic à la possession
 
Du clic à la possession : observatoire des attentes des e consommateurs etude...
Du clic à la possession : observatoire des attentes des e consommateurs etude...Du clic à la possession : observatoire des attentes des e consommateurs etude...
Du clic à la possession : observatoire des attentes des e consommateurs etude...
 
Baromètre de la confiance (2018) : plus d'un Français sur deux fait confiance...
Baromètre de la confiance (2018) : plus d'un Français sur deux fait confiance...Baromètre de la confiance (2018) : plus d'un Français sur deux fait confiance...
Baromètre de la confiance (2018) : plus d'un Français sur deux fait confiance...
 

Baromètre edonateurs 2014

  • 1. LES e-donateurs en france Baromètre 2014 – 4e édition Étude réalisée par et
  • 2. SOMMAIRE 2Baromètre e-donateurs 2014 1. BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités. 2. QUESTIONNAIRE AUX associations Questionnaire adressé aux responsables web des 26 associations (15 répondants), issues du benchmark, ayant les meilleures pratiques digitales. 3. Sondage LIMITE - ifop Réalisé sur un échantillon (méthode des quotas) de 464 « e- donateurs » français (= déclarant donner régulièrement ou de temps en temps sur internet).
  • 3. 3 BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités 1 Baromètre e-donateurs 2014
  • 4. méthodologie Baromètre e-donateurs 2014 4   Périmètre : 103 associations passées au prisme de 50 items :   6 familles :   Référencement   Transparence   Interactions financières   Réseaux sociaux   Contenus   Mobilité   pondérées selon leur importance et leur priorité : référencement > site > contenus > interactivité   Période : du 5 au 31 décembre 2013 Versus 2013 : % d’évolution
  • 5. 5Baromètre e-donateurs 2014 PROGRESSIONS Vs. 2013   Mobilité : forte augmentation de l’optimisation des sites pour mobile et tablettes, et progression des applis.   Transparence : Efforts fait sur l’accessibilité et la pédagogie des comptes en ligne.   Twitter et Google+ : davantage de présence mais surtout prise en main des comptes inactifs.   Transactions financières : le prélèvement automatique et Paypal sont en hausse, ainsi que les espaces donateurs.   Référencement payant : davantage d’investissements.
  • 6. 6Baromètre e-donateurs 2014 RECULS Vs. 2013   Référencement naturel : alors que le référencement payant se développe, le naturel (pourtant gratuit) est en net recul.   Interactions non financières : baisse significative des moyens classiques d’interaction sur le site, surtout pour la pétition et le module de commentaires. On note un basculement de l’interactivité sur les réseaux sociaux.   Transactions financières : les boutiques en ligne disparaissent petit à petit.
  • 7. LE DIGITAL chez les associations en 2014 7 PROGRESSIONS Vs. 2013 RECULS Vs. 2013 Baromètre e-donateurs 2014   Association des Paralysés de France   Fédération Française de Cardiologie   Apprentis d’Auteuil   Fondation Jérôme Lejeune   Sidaction   Care France   Mécénat Chirurgie Cardiaque   Fondation du Souffle   France Parkinson   ADAPT   AFM Téléthon   Amnesty International   Fondation Abbé Pierre   WWF France   Fondation Gustave Roussy   La Chaîne de l’Espoir   Plan France   Vaincre la Mucoviscidose   Secours Populaire Français   SOS Villages d’Enfants
  • 8. Référencement / Naturel (1/2) 8 -18% Si 100% des associations sont toujours bien référencées (en tête des résultats de recherche de Google sur leur nom de marque), le référencement pour des recherches sur la cause qu’elles défendent ou leur activité principale est encore très faible. Baromètre e-donateurs 2014 Versus 2013 :
  • 9. Référencement / Payant 9Baromètre e-donateurs 2014 +15% Investissements plus conséquents des associations sur Google Adwords et/ou Google Grants, devenus indispensables pour compenser les manques en référencement naturel. OUI 26% NON 74% Versus 2013 :
  • 10. Transparence / Accessibilité aux comptes 10Baromètre e-donateurs 2014 + 43% Accessible en moins de 2 clics 55% … mais la plupart d’entres elles ont fait de gros efforts depuis l’année dernière pour rendre l’information plus facilement accessible. Accessible en plus de 2 clics 45% Versus 2013 :
  • 11. interactions financières / CB & PAYPAL 11Baromètre e-donateurs 2014 Versus 2013 : = OUI 98% NON 2% NON 73% OUI 27% Versus 2013 : + 12,5% Si le don par carte bancaire est généralisé chez la quasi totalité des associations, le don via Paypal poursuit sa croissance CARTE BANCAIRE PAYPAL
  • 12. Réseaux Sociaux / Page Facebook 12Baromètre e-donateurs 2014 = OUI 85% NON 15% OUI 91% NON 9% DONT Pages actives OUI 83% NON 17% Facebook reste le réseau social le plus utilisé par les associations (hors réseaux sociaux vidéo type Youtube / Dailymotion) Versus 2013 :
  • 13. Réseaux Sociaux / Fans facebook 13Baromètre e-donateurs 2014 OUI 85% NON 15% Si le nombre de pages se stabilise, le nombre de fans ne cesse d’augmenter et la moyenne des fans bondit de 22% -2% -3% -5% = +10% +8% = +2% =
  • 14. Réseaux Sociaux / Compte Twitter 14Baromètre e-donateurs 2014 + 36% OUI 85% NON 15% OUI 68% NON 32% DONT Comptes actifs NON 24% OUI 76% Twitter continue sa croissance et les associations deviennent de plus en plus actives, rattrapant quasiment Facebook Versus 2013 :
  • 15. Réseaux Sociaux / Followers 15Baromètre e-donateurs 2014 OUI 85% NON 15% À l’image de Facebook, le nombre moyen de followers a considérablement augmenté depuis 1 an (+ 66%) +1% -7% +3% -3% +11% +2% = +7% +5%
  • 16. 16Baromètre e-donateurs 2014 OUI 85% NON 15% OUI 24% NON 76% Mobilité / Site optimisé pour mobile Les sites optimisés pour mobile augmentent fortement même si seulement 1 association sur 4 a fait le pari du responsive alors que la part du trafic mobile ne cesse d’augmenter Aucun en 2013 Versus 2013 :
  • 17. 17 QUESTIONNAIRE aux associations Questionnaire adressé aux responsables web des 26 associations (15 répondants), issues du benchmark, ayant les meilleures pratiques digitales 2 Baromètre e-donateurs 2014
  • 18. Valeur du don en ligne sur la totalité de la collecte de fonds 18 Question : Quel pourcentage en valeur (euros) représente internet dans votre collecte de fonds 2013 ? Pourcentage en valeur (euros) d’internet sur la totalité de la collecte de fonds :"  stable à 8,85%  (hors périmètre AFM-Téléthon) Ce pourcentage est-il en augmentation ?  majoritairement en augmentation par rapport à 2013 " (comme l'année dernière) Pensez-vous qu’il va augmenter en 2014 ?  majoritairement amené à augmenter en 2014 " (comme l'année dernière) = Baromètre e-donateurs 2014 Versus 2013 :
  • 19. Montant moyen d un don en ligne 19 Question : Quel est le montant de votre don en ligne moyen en 2013 (en euros) ? 136,59€ Don moyen 2014 (euros)  en augmentation à 147,49 euros Ce montant est-il en augmentation ?  majoritairement en augmentation par rapport à 2013 " (comme l'année dernière) Pensez-vous qu’il va augmenter en 2014 ?  a priori amené à augmenter en 2014 " (comme l'année dernière) Ce montant est-il supérieur au don moyen « offline »?  Oui, il est bien supérieur Baromètre e-donateurs 2014 Versus 2013 :
  • 20. La part d internet sur la totalité du budget marketing 20 Question : Quelle part (pourcentage) représente Internet dans votre budget marketing en 2013 ? 6,65% Part d’internet dans les budgets marketing 2014  en baisse à 3,26% Ce pourcentage est-il en augmentation ?  Majoritairement stable ou en baisse par rapport à 2013 Pensez-vous qu’il va augmenter en 2014 ?  à priori amené à augmenter en 2014 (comme l'année dernière) Baromètre e-donateurs 2014 Versus 2013 :
  • 21. Personnel dédié à la collecte de fonds sur internet 21 Question : Avez-vous une personne dédiée à la collecte sur Internet ?  66% des associations ont une personne dédiée à la e-collecte Cette personne est à temps plein ?  majoritairement non (l’année dernière : oui et non à égalité) Cette personne est aussi webmaster ?  non (comme l’année dernière) Recrutement à venir ?  majoritairement non (l’année dernière : oui et non à égalité) 50% Baromètre e-donateurs 2014 Versus 2013 :
  • 22. Stratégie de collecte & réseaux sociaux 22 Question : Avez-vous mis en place des stratégies de collecte de fonds en ligne via les réseaux sociaux ? NON Mises en place de stratégies de Social fundraising:  Non pour la majorité Si oui, quels résultats ? #  Résultats positifs pour les quelques unes à avoir mis en place Baromètre e-donateurs 2014 Versus 2013 :
  • 23. Les formes de collecte « hors don en ligne » 23 Question : Quelle est la part des moyens digitaux de collecte « hors don en ligne » dans le total de votre collecte en ligne ? 1,83% Les nouvelles formes de collecte en ligne :  Elles explosent par rapport à 2012 : 11,46% du total de la collecte en ligne, en moyenne Baromètre e-donateurs 2014 Versus 2013 :
  • 24. 24 Sondage LIMITE-ifop Réalisé sur un échantillon (méthode des quotas) de 464 « e-donateurs » français (= déclarant donner régulièrement ou de temps en temps sur internet) 3 Baromètre e-donateurs 2014
  • 25. 25Baromètre e-donateurs 2014 méthodologie   Quatrième vague de l’étude   Échantillon (méthode des quotas) de 464 e-donateurs (personnes déclarant faire régulièrement ou de temps en temps des dons sur internet)   Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne du 14 au 17 janvier 2014 Les trois précédentes vagues d’enquête ont été réalisées selon le même protocole méthodologique : Vague 3 : Enquête réalisée online du 11 au 17 janvier 2013 auprès d’un échantillon de 578 e-donateurs. Vague 2 : Enquête réalisée online du 21 au 29 septembre 2011 auprès d’un échantillon de 435 e-donateurs. Vague 1 : Enquête réalisée online du 23 novembre au 2 décembre 2010 auprès d’un échantillon de 472 e-donateurs.
  • 26. 26Baromètre e-donateurs 2014 Fréquence des dons sur internet Question : Vous arrive-t-il régulièrement, de temps en temps, rarement ou jamais de faire un don via internet à une ou des associations caritatives ou organisation(s) non gouvernementale(s) ? 22%   78%   Evolu&ons       Décembre   2010   Octobre   2011   Janvier     2013   Janvier   2014   Evolu&ons   2013/2014   Moins  de  35  ans   15   15   18   16   -­‐2   35-­‐49  ans   21   18   20   21   +1   50-­‐64  ans   26   24   26   22   -­‐4   65  ans  et  plus   34   31   47   33   -­‐14   Une  fréquence  du  don  sur  internet   toujours  marquée  sur  le  critère  de  l’âge    Revenu  mensuel  de  4  000  euros  et  plus  (31%)   (  -­‐8)   (  -­‐5)  (  +6)  
  • 27. 27Baromètre e-donateurs 2014 Fréquence des dons en ligne Question : Diriez-vous que vos dons sur internet sont plutôt des dons ponctuels ou plutôt des dons réguliers ?  Moins  de  35  ans  (62%)    Profession  intermédiaire  (71%)    Communes  rurales  (67%)    Profession  libérale,  cadre  sup.  (32%)    Ouvrier  (32%)    AggloméraJon  parisienne  (35%)    Ouvrier  (27%)    65  ans  et  plus  (21%)   (  +13)   (  +14)   (  +20)   (  +6)   (  +11)   (  +4)   (  +6)   Décembre   2010   Octobre   2011   Janvier   2014   Janvier   2013   Evolu&ons   (  -­‐10)   (  +10)   (  -­‐7)   (  +7)  
  • 28. 28Baromètre e-donateurs 2014 impact des dons en ligne Question : Le fait que vous donniez de l’argent via internet à des associations, vous a-t-il conduit à diminuer les dons que vous pouvez faire par ailleurs : chèque, prélèvement automatique, don en espèce lors d’une collecte ? TOTAL  Oui   55%    Profession  libérale,  cadre  sup  (27%)    Revenu  mensuel  inférieur  à  2  000   euros  (de  24%  à  30%)    Communes  rurales   (51%)   Evolu&ons   Des  écarts  sur  le  «TOTAL  Oui  »  selon  l’âge…   (  +10)   (  +8)   (  +4)  (  -­‐4)   (  +5)  
  • 29. 29Baromètre e-donateurs 2014 intention de refaire un don au cours des 12 prochains mois sur internet Question : Allez-vous dans les douze prochains mois redonner de l’argent par internet à des associations ? TOTAL  NON   15%    Profession  libérale,  cadre  sup.  (20%)    Ouvrier  (29%)   (  +4)   TOTAL  OUI   85%    Revenu  mensuel  :  4000  euros  et  plus  (94%)    Effectue  des  dons  réguliers  par  Internet  (95%)   (  +16)   (  +6)   Evolu&ons   (  +7  sur  2  ans)  
  • 30. 30Baromètre e-donateurs 2014 souhait d’information à l’issue d’un don en ligne Question : Attendez-vous des retours d’informations suite à votre don ? * votre don par internet  Moins  de  35  ans  (29%)    Profession  libérale,  cadre  supérieur  (30%)    Ouvrier  (34%)    Revenu  mensuel  inférieur  à  2  000  euros  (de  24%  à  37%)   (  +6)   (  +18)   TOTAL  Oui   74%   Selon  l’âge     (  -­‐9)   (  -­‐11)   Evolu&ons   (  +9  sur  2  ans)  
  • 31. 31Baromètre e-donateurs 2014 bruit autour des ONG sur les réseaux sociaux Question : Vous arrive-t-il de recommander des associations à vos contacts sur vos différents réseaux (carnet d’adresses, Facebook, Twitter, Google+ etc,) ? TOTAL   Rarement,  jamais     65%    Profession  intermédiaire  (44%)    Revenu  mensuel  :  4000  euros  et  plus  (46%)   (  +11)   (  +5)   TOTAL  Régulièrement,  de   temps  en  temps     35%    CSP+  (49%)    Donne  régulièrement  (43%)   (  +13)   (  +9)   Evolu&ons   (  +18  sur  3  ans)  
  • 32. 32Baromètre e-donateurs 2014 jugement à l égard de l’intensité des sollicitations des ONG Question : D’une manière générale, sur internet vous sentez-vous trop sollicité pour des dons à des associations ? TOTAL  Non   47%    Profession  intermédiaire  (58%)    Ouvrier  (55%)   (  +5)   TOTAL  Oui   53%    Profession  libérale,  cadre  sup.  (66%)    Donne  régulièrement  (60%)   (  +25)   (  +13)   Evolu&ons   (  +11  sur  2  ans)  
  • 33. 33Baromètre e-donateurs 2014 expérience de différentes situations par rapport à Internet Question : Avez-vous déjà … ? Découvert  de  nouvelles  associaJons   ou  causes  en  naviguant  sur  internet   que  vous  ne  connaissiez  pas   Ouvert  une  page  personnelle  de  collecte  au  profit   d'une  cause  lors  d’un  évènement  (réacJon  à  un   évènement  qui  vous  a  touché,  parJcipaJon  à  un   événement  sporJf,  …)   Fait  un  don  à  une  associaJon  basée  à  l’étranger   Fait  un  don  par  SMS   Fait  un  don  par  Internet  via  votre  Smartphone   RécapitulaQf  «  Oui  »  Selon  l âge   (+12)   (+14)   (+9)   (  +9)   (+20)   (+5)   (  +5)   (+12)   (  -­‐4)   (  +4)   OUI   NON   43%   19%   19%   16%   12%  
  • 34. 34Baromètre e-donateurs 2014 différentes manières de soutenir des associations sur Internet Question : Sur Internet, il existe différentes manières de soutenir financièrement des associations ou des ONG. Parmi les formes de dons suivantes, quelles sont celles que vous avez déjà faites ?  Retraité  (80%)    Revenu  mensuel  :  4000  euros  et  plus  (83%)    Revenu  mensuel  :  de  3000  à  moins  de  4000   euros  (38%)