SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
O H A D A
L’harmonisation du Droit des Affaires en Afrique
En bref...
« L’O.H.A.D.A. est un outil juridique imaginé et réalisé par l’Afrique pour
servir l’intégration économique et la croissance.» Kéba MBAYE
Plaquette élaborée par l’Association pour l’Unification du Droit en Afrique (UNIDA)
UNIDA, 7 avenue de Ségur, 75007 Paris - France Tél./Fax : + 33 1 53 59 96 05
E-mail : unida@ohada.com
Janvier 2010
Bénin Burkina Faso Cameroun Centrafrique Comores
Congo Côte d’Ivoire Gabon Guinée Guinée Bissau
Guinée Equatoriale Mali Niger Sénégal Tchad
Togo
L’Acte uniforme organise les sûretés (garanties juridiques accordées au créancier pour assurer
l’exécution des engagements de son débiteur) et en distingue trois types :
• Les sûretés personnelles : cautionnement, lettre de garantie et de contregarantie,
• Les sûretés mobilières : droit de rétention, gage, nantissements et privilèges,
• Les sûretés immobilières : hypothèques.
L’Acte uniforme organise deux procédures judiciaires simples à mettre en œuvre par un créancier,
afin de contraindre son débiteur à exécuter ses engagements : injonction de payer une somme
d’argent et injonction de délivrer ou restituer un bien.
L’Acte uniforme renforce les voies d’exécution destinées à contraindre un débiteur défaillant à
exécuter ses obligations, par les moyens suivants : saisie conservatoire, saisie vente, saisie
attribution des créances, saisie et cession des rémunérations, saisie appréhension et saisie
revendication des biens meubles corporels, saisie des droits et valeurs mobilières, saisie immobilière.
L’Acte uniforme organise les procédures collectives d’apurement du passif sur décision et sous
contrôle judiciaires (règlement préventif ; redressement judiciaire ; liquidation de biens) et définit
les sanctions patrimoniales, professionnelles et pénales, applicables au débiteur et aux dirigeants
de l’entreprise (faillite personnelle et banqueroute).
Les procédures collectives s’appliquent aux commerçants (personnes physiques et morales), aux
personnes morales de droit privé non commerçantes, ainsi qu’aux entreprises publiques revêtant la
forme de personnes morales de droit privé.
L’Acte uniforme est le droit commun de l’arbitrage pour l’ensemble des Etats parties. Il expose les
principes de droit de l’arbitrage et ses différentes phases : convention d’arbitrage (clause
compromissoire ou compromis), désignation des arbitres composant le Tribunal arbitral, déroulement
de l’instance aboutissant à la sentence arbitrale qui devra être revêtue de l’exequatur. Trois voies de
recours sont ouvertes contre la sentence : recours en annulation, recours en révision et tierce opposition.
Dates d’entrée
en vigueur
• Droit commercial
général :
1er
janvier 1998
• Droit des sociétés
commerciales et du
GIE :
1er
janvier 1998
• Droit des sûretés :
1er
janvier 1998
• Procédures simplifiées
de recouvrement et
voies d’exécution :
10 juillet 1998
• Procédures collectives
d ’ a p u r e m e n t
du passif :
1er
janvier 1999
• Droit de l’arbitrage :
11 juin 1999
• O r g a n i s a t i o n
e t harmonisation de
la c o m p t a b i l i t é
d e s entreprises
- comptes personnels
des entreprises :
1er
janvier 2001
- comptes consolidés
et comptes combinés :
1er
janvier 2002
• Contrats de transport
de m a rc h a n d i s e s
p a r route :
1er
janvier 2004
Cet Acte uniforme porte organisation et harmonisation des comptabilités des entreprises sises dans les
Etats parties au traité. Cet Acte uniforme auquel est annexé le système comptable de l’OHADA établit
les normes comptables, le plan des comptes, les règles de tenue des comptes et de présentation des états
financiers et de l’information financière. Il comprend les comptes personnels des entreprises personnes
physiques et morales, les comptes consolidés et comptes combinés, des dispositions pénales et finales.
www. ohada.com
Ce site est une initiative de l’UNIDA et de ses entreprises membres ; elle vise à mettre la puissance de l’Internet et des nouvelles
technologies au service du nouveau droit des affaires OHADA, de la sécurité et de la transparence juridiques que ce nouveau droit
commun incarne ; nous vous rappelons que le site officiel de l’Organisation Ohada et de ses institutions est www.ohada.org
Cet Acte uniforme s’applique à tout contrat de transport de marchandises par route lorsque le lieu
de prise en charge de la marchandise et le lieu prévu pour la livraison, tels qu’ils sont indiqués au
contrat, sont situés soit sur le territoire d’un Etat partie à l’OHADA, soit sur le territoire de deux
Etats différents dont l’un au moins est membre de l’OHADA ; à l’exclusion des transports de
marchandises dangereuses, des transports funéraires, des transports de déménagement, ou des
transports effectués en vertu de conventions postales internationales. L’Acte uniforme s’applique
indépendamment du domicile et la nationalité des parties au contrat de transport.
Secrétariat Permanent de l’OHADA : BP 10071 Yaoundé Cameroun Tél. : (237) 22 21 09 05 Fax : (237) 22 21 67 45
www.ohada.org
CCJA : 01 B.P. 8702 Abidjan 01, Côte d'Ivoire - Tél. : (225) 20 33 60 51 / 52 - Fax : (225) 20 33 60 53
www.ohada.org
ERSUMA : 02 B.P. 353 Porto Novo, Bénin - Tél. : (229) 20 24 58 04 - Fax : (229) 20 24 82 82
www.ohada.org / www.ersuma.bj.refer.org
Organisationdesprocéduressimplifiéesderecouvrementetdesvoiesd’exécution
Organisation des sûretés
Organisation des procédures collectives d’apurement du passif
Droit de l’arbitrage
Organisation et harmonisation des comptabilités des entreprises
En bref...
OHADA
www.ohada.com (site développé par l’Association UNIDA)
L’Internet au service du droit OHADA, de ses praticiens et de ses entreprises
Contrats de transport de marchandises par route
RDC
République Démocratique
du Congo
(adhésion en cours)
OHADA En bref... OHADA En bref...
Signé à Port-Louis (Ile Maurice), le 17 octobre 1993 et amendé lors du Sommet des
Chefs d’Etat à Québec le 17 octobre 2008, le traité relatif à l’harmonisation du droit
des affaires en Afrique (O.H.A.D.A.) a pour objectif de favoriser, au plan
économique, le développement et l’intégration régionale ainsi que la sécurité
juridique et judiciaire et en particulier de :
• doter les Etats parties d’un même droit des affaires simple, moderne et adapté
à la situation de leurs économies,
• promouvoir l’arbitrage comme instrument de règlement des différends
contractuels,
• concourir à la formation et assurer la spécialisation des magistrats et des
auxiliaires de justice.
Le traité institue la primauté des Actes Uniformes sur le droit national
et leur applicabilité directe.
En janvier 2010 16 Etats sont parties à l’O.H.A.DA. : Bénin, Burkina Faso,
Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée
Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Togo.
L’Organisation est ouverte à tout Etat, membre ou non de l’Union Africaine (UA),
qui voudrait y adhérer. Nombreux sont aujourd’hui les Etats africains qui
manifestent un intérêt croissant pour le processus d’unification juridique et d’Etat
de droit économique.
La RDC a annoncé officiellement son adhésion à l’OHADA en février 2004 ; cette
adhésion est en cours de matérialisation.
Cet Acte uniforme qui prévoit les règles de fonctionnement des sociétés commerciales et des GIE,
constitue le droit des sociétés commerciales de l’ensemble des Etats parties, depuis le 1er
janvier
2000. Les personnes, quelle que soit leur nationalité, qui veulent exercer une activité en société,
dans un des Etats parties, doivent obligatoirement choisir l’une des formes de sociétés prévues par
l’Acte uniforme.
La première partie comprend les dispositions générales communes à toutes les formes de sociétés
commerciales : règles de constitution et de fonctionnement, responsabilité des dirigeants, lien de
droit entre sociétés, transformations, fusion, scission, apports partiels d’actifs, dissolution liquidation,
nullité, formalités et publicité.
La seconde partie règle successivement les diverses formes de sociétés commerciales : Société en
Nom Collectif (SNC), Société en Commandite Simple (SCS), Société A Responsabilité Limitée (SARL),
Société Anonyme (SA), Société en Participation, Société de Fait et GIE. La succursale appartenant à
une personne physique ou morale étrangère, a une durée de vie de deux ans à l’expiration de
laquelle elle doit être apportée à une société nationale, sauf dispense ministérielle.
Les règles communes aux Etats parties découlent principalement des Actes uniformes pris par le Conseil des Ministres. Sont déjà
adoptés, par le Conseil des Ministres de l’O.H.A.D.A. :
1. Droit commercial général,
2. Droit des sociétés commerciales et du groupement d’intérêt économique,
3. Droit des sûretés,
4. Procédures simplifiées de recouvrement et des voies d’exécution,
5. Procédure collective d’apurement du passif,
6. Droit de l’arbitrage,
7. L’organisation et l’harmonisation de la comptabilité des entreprises,
8. Les contrats de transport de marchandises par route.
L’harmonisation du droit du travail et celle du droit de la vente aux consommateurs sont des chantiers en cours ; l’harmonisation
du droit du travail est dans sa phase finale. Le chantier d’harmonisation du droit du contrat est également engagé et sera finalisé
prochainement. Le Secrétaire Permanent de l’OHADA bénéficie pour la bonne fin de ce chantier de l’appui d’UNIDROIT et de la
Coopération Suisse (DDC/DEZA). Ce chantier est fondamental car il pose les bases de l’harmonisation du droit des obligations.
Les commerçants (personnes physiques et morales) sont contraints de se soumettre aux règles de
cet Acte uniforme depuis le 1er
janvier 2000. Ces nouvelles dispositions définissent et réglementent :
• le statut du commerçant : accomplit habituellement des actes de commerce ; obligations
comptables, prescriptions générales.
• le Registre du Commerce et du Crédit Mobilier -RCCM- reçoit :
• les immatriculations et leurs modifications des sociétés, succursales, et commerçants.
• les inscriptions, les renouvellements et les radiations relatives aux sûretés mobilières
(nantissements, privilèges, réserve de propriété, crédit-bail).
Le RCCM est tenu par le greffe de la juridiction compétente en matière commerciale, prolongé
par un fichier national et un fichier régional tenu à la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage.
• le bail commercial : lieu d’exploitation d’une activité commerciale, industrielle, artisanale ou
professionnelle - droit au renouvellement.
• le fonds de commerce (la location, la gérance, la cession de fonds).
• l’intermédiaire de commerce (commissionnaire, courtier et agent commercial), agit
professionnellement pour le compte d’une autre personne pour conclure avec un tiers, un
contrat de vente à caractère commercial.
• la vente commerciale : vente de marchandises entre commerçants personnes physiques ou
morales.
L’O.H.A.DA. est dotée des institutions suivantes :
• le Conseil des Ministres qui constitue l’organe normatif,
• la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (CCJA), dont le siège est en Côte d’Ivoire (Abidjan),
• le Secrétariat Permanent installé au Cameroun (Yaoundé),
• l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature, basée au Bénin (Porto-Novo), administrativement rattachée au Secrétariat
Permanent.
Responsables des institutions :
• Président du Conseil des Ministres : M. Kokou Biossey TOZOUN, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice du Togo.
• Président de la CCJA : M. N’Dongo FALL
• Secrétaire Permanent : M. Koléka BOUTORA-TAKPA
• Directeur Général de l’ERSUMA : M. Médard BACKIDI (Directeur Général par intérim)
DES INNOVATIONS
• La forme authentique est
obligatoire pour tous les
statuts et leurs modi-
fications.
• Le solde non libéré des
actions en numéraire doit
être versé dans les trois ans.
• Le Commissaire aux
Comptes : rôle de conseil et
de contrôle.
• Introduction des SARL et
SA unipersonnelles.
• Réglementation des SA
faisant appel public à
l’épargne.
• Généralisation du GIE.
• Deux modes d’administra-
tion :
- Conseil d’Administration,
- Administrateur Général.
• Deux modes de direction :
Président Directeur Géné-
ral, Président du Conseil
d’Administration et Direc-
teur Général.
• Le crédit mobilier.
• La vente commerciale.
LE TRAITE LES ACTES UNIFORMES
LES ETATS PARTIES
LES INSTITUTIONS
DROIT COMMERCIAL GÉNÉRAL
DROIT DES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET DU GROUPEMENT
D’INTÉRÊT ECONOMIQUE (GIE)
LA COUR COMMUNE DE
JUSTICE ET D’ARBITRAGE
Composée de 7 juges, la Cour a
pour attributions essentielles :
• de connaître des pourvois contre
les décisions des juridictions
nationales rendues en dernier
ressort et, en cas de cassation, de
juger au fond,
• de donner des avis sur
l’interprétation et l’application
communes du traité, des
règlements pris pour son
application et des Actes
uniformes,
• d’intervenir en matière
d’arbitrage.

Contenu connexe

Tendances

Le fonds de commerce en droit marocain
Le fonds de commerce en droit marocainLe fonds de commerce en droit marocain
Le fonds de commerce en droit marocainAllaeddine Makhlouk
 
Séance 1 droit commercial
 Séance 1 droit commercial   Séance 1 droit commercial
Séance 1 droit commercial sciafrique
 
Gestion d'entreprise droit - s4
Gestion d'entreprise   droit - s4Gestion d'entreprise   droit - s4
Gestion d'entreprise droit - s4Amine Chahed
 
Droit commercial
Droit commercial Droit commercial
Droit commercial Khawla At
 
Cours droit des affaires
Cours droit des affaires Cours droit des affaires
Cours droit des affaires Sami Oublal
 
Code de commerce
Code de commerceCode de commerce
Code de commerceKhawla At
 
Le fonds de commerce et le fonds commercial
Le fonds de commerce et le fonds commercial Le fonds de commerce et le fonds commercial
Le fonds de commerce et le fonds commercial Oumaima Karim
 
Loi 20-05 modifiant-la-loi-sur-la-sa-juin-08
Loi 20-05 modifiant-la-loi-sur-la-sa-juin-08Loi 20-05 modifiant-la-loi-sur-la-sa-juin-08
Loi 20-05 modifiant-la-loi-sur-la-sa-juin-08Allaeddine Makhlouk
 
Oulhaj droit commercial
Oulhaj droit commercialOulhaj droit commercial
Oulhaj droit commercialoulhadjbadia
 
Le fonds de commerce enf
Le fonds de commerce enfLe fonds de commerce enf
Le fonds de commerce enfimen baccouche
 
Loi Relative Aux Societes Anonymes
Loi Relative Aux Societes AnonymesLoi Relative Aux Societes Anonymes
Loi Relative Aux Societes Anonymessimo
 

Tendances (17)

Le fonds de commerce en droit marocain
Le fonds de commerce en droit marocainLe fonds de commerce en droit marocain
Le fonds de commerce en droit marocain
 
Séance 1 droit commercial
 Séance 1 droit commercial   Séance 1 droit commercial
Séance 1 droit commercial
 
Gestion d'entreprise droit - s4
Gestion d'entreprise   droit - s4Gestion d'entreprise   droit - s4
Gestion d'entreprise droit - s4
 
Droit commercial
Droit commercial Droit commercial
Droit commercial
 
Cours droit des affaires
Cours droit des affaires Cours droit des affaires
Cours droit des affaires
 
Code de commerce
Code de commerceCode de commerce
Code de commerce
 
Le droit commercial
Le droit commercialLe droit commercial
Le droit commercial
 
Le fonds de commerce et le fonds commercial
Le fonds de commerce et le fonds commercial Le fonds de commerce et le fonds commercial
Le fonds de commerce et le fonds commercial
 
Loi 20-05 modifiant-la-loi-sur-la-sa-juin-08
Loi 20-05 modifiant-la-loi-sur-la-sa-juin-08Loi 20-05 modifiant-la-loi-sur-la-sa-juin-08
Loi 20-05 modifiant-la-loi-sur-la-sa-juin-08
 
Droit commercial
Droit commercialDroit commercial
Droit commercial
 
Maroc loi sa
Maroc   loi saMaroc   loi sa
Maroc loi sa
 
Oulhaj droit commercial
Oulhaj droit commercialOulhaj droit commercial
Oulhaj droit commercial
 
Fiscal cgi
Fiscal cgiFiscal cgi
Fiscal cgi
 
Statut S.A
Statut S.AStatut S.A
Statut S.A
 
Code de commerce marocain
Code de commerce marocainCode de commerce marocain
Code de commerce marocain
 
Le fonds de commerce enf
Le fonds de commerce enfLe fonds de commerce enf
Le fonds de commerce enf
 
Loi Relative Aux Societes Anonymes
Loi Relative Aux Societes AnonymesLoi Relative Aux Societes Anonymes
Loi Relative Aux Societes Anonymes
 

Similaire à Plaquette OHADA janvier 2010

fiscalite_internationale_les_convention_fiscales.pptx
fiscalite_internationale_les_convention_fiscales.pptxfiscalite_internationale_les_convention_fiscales.pptx
fiscalite_internationale_les_convention_fiscales.pptxHunanPnl
 
7_ la transaction internationale et Sécurisation juridique.pptx
7_ la transaction internationale et Sécurisation juridique.pptx7_ la transaction internationale et Sécurisation juridique.pptx
7_ la transaction internationale et Sécurisation juridique.pptxAlioui Nassima
 
PDF: Comment les Juridictions Offshore s’en sortent-elles avec l’AEoI/CRS?
PDF: Comment les Juridictions Offshore s’en sortent-elles avec l’AEoI/CRS?PDF: Comment les Juridictions Offshore s’en sortent-elles avec l’AEoI/CRS?
PDF: Comment les Juridictions Offshore s’en sortent-elles avec l’AEoI/CRS?Enzo de Vicentes
 
N°17_FLASHINFO_NRCODZ_Le commerce électronique_
N°17_FLASHINFO_NRCODZ_Le commerce électronique_N°17_FLASHINFO_NRCODZ_Le commerce électronique_
N°17_FLASHINFO_NRCODZ_Le commerce électronique_NR CO ALG
 
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays crimanandrify
 
Analyse de la loi sur les délais de paiements au Maroc
Analyse de la loi sur les délais de paiements au MarocAnalyse de la loi sur les délais de paiements au Maroc
Analyse de la loi sur les délais de paiements au MarocBennaceur Bousetta
 
Fiscalite maroc fiscalité et comptabilité
Fiscalite maroc  fiscalité et comptabilitéFiscalite maroc  fiscalité et comptabilité
Fiscalite maroc fiscalité et comptabilitéAllaeddine Makhlouk
 
LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger
LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger
LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger CJD ALGERIE
 
Idcc 1505 avenant paritarisme
Idcc 1505 avenant paritarismeIdcc 1505 avenant paritarisme
Idcc 1505 avenant paritarismeLéo Guittet
 
Projet de loi PACTE, relatif à la croissance et à la transformation des entre...
Projet de loi PACTE, relatif à la croissance et à la transformation des entre...Projet de loi PACTE, relatif à la croissance et à la transformation des entre...
Projet de loi PACTE, relatif à la croissance et à la transformation des entre...Société Tripalio
 
Code generale des impots 2012
Code generale des impots 2012Code generale des impots 2012
Code generale des impots 2012Abdo Rajaoui
 
Idcc 3229 accord cppni
Idcc 3229 accord cppniIdcc 3229 accord cppni
Idcc 3229 accord cppniLéo Guittet
 
Idcc 3223 accord cppni
Idcc 3223 accord cppniIdcc 3223 accord cppni
Idcc 3223 accord cppniLéo Guittet
 

Similaire à Plaquette OHADA janvier 2010 (20)

2012 | DB OHADA-french - IFC
2012 | DB OHADA-french - IFC2012 | DB OHADA-french - IFC
2012 | DB OHADA-french - IFC
 
fiscalite_internationale_les_convention_fiscales.pptx
fiscalite_internationale_les_convention_fiscales.pptxfiscalite_internationale_les_convention_fiscales.pptx
fiscalite_internationale_les_convention_fiscales.pptx
 
7_ la transaction internationale et Sécurisation juridique.pptx
7_ la transaction internationale et Sécurisation juridique.pptx7_ la transaction internationale et Sécurisation juridique.pptx
7_ la transaction internationale et Sécurisation juridique.pptx
 
Cgi 2012
Cgi 2012Cgi 2012
Cgi 2012
 
PDF: Comment les Juridictions Offshore s’en sortent-elles avec l’AEoI/CRS?
PDF: Comment les Juridictions Offshore s’en sortent-elles avec l’AEoI/CRS?PDF: Comment les Juridictions Offshore s’en sortent-elles avec l’AEoI/CRS?
PDF: Comment les Juridictions Offshore s’en sortent-elles avec l’AEoI/CRS?
 
N°17_FLASHINFO_NRCODZ_Le commerce électronique_
N°17_FLASHINFO_NRCODZ_Le commerce électronique_N°17_FLASHINFO_NRCODZ_Le commerce électronique_
N°17_FLASHINFO_NRCODZ_Le commerce électronique_
 
BizWeek No. 56
BizWeek No. 56BizWeek No. 56
BizWeek No. 56
 
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
 
Guide de l'acheteur international
Guide de l'acheteur internationalGuide de l'acheteur international
Guide de l'acheteur international
 
Analyse de la loi sur les délais de paiements au Maroc
Analyse de la loi sur les délais de paiements au MarocAnalyse de la loi sur les délais de paiements au Maroc
Analyse de la loi sur les délais de paiements au Maroc
 
Fiscalite maroc fiscalité et comptabilité
Fiscalite maroc  fiscalité et comptabilitéFiscalite maroc  fiscalité et comptabilité
Fiscalite maroc fiscalité et comptabilité
 
LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger
LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger
LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger
 
Idcc 1505 avenant paritarisme
Idcc 1505 avenant paritarismeIdcc 1505 avenant paritarisme
Idcc 1505 avenant paritarisme
 
Projet de loi PACTE, relatif à la croissance et à la transformation des entre...
Projet de loi PACTE, relatif à la croissance et à la transformation des entre...Projet de loi PACTE, relatif à la croissance et à la transformation des entre...
Projet de loi PACTE, relatif à la croissance et à la transformation des entre...
 
Diong business ohada
Diong business ohadaDiong business ohada
Diong business ohada
 
Cgi 2012(1)
Cgi 2012(1)Cgi 2012(1)
Cgi 2012(1)
 
Code generale des impots 2012
Code generale des impots 2012Code generale des impots 2012
Code generale des impots 2012
 
Idcc 3229 accord cppni
Idcc 3229 accord cppniIdcc 3229 accord cppni
Idcc 3229 accord cppni
 
Deloitte Afrique Francophone - Newsletter n°1
Deloitte Afrique Francophone - Newsletter n°1Deloitte Afrique Francophone - Newsletter n°1
Deloitte Afrique Francophone - Newsletter n°1
 
Idcc 3223 accord cppni
Idcc 3223 accord cppniIdcc 3223 accord cppni
Idcc 3223 accord cppni
 

Plus de Barbara de Siena progetto UP2gether

Fiche secteur apix anglais agriculture et agrobusiness 18 10_2017
Fiche secteur apix anglais agriculture et agrobusiness  18 10_2017Fiche secteur apix anglais agriculture et agrobusiness  18 10_2017
Fiche secteur apix anglais agriculture et agrobusiness 18 10_2017Barbara de Siena progetto UP2gether
 
Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018
Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018
Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018Barbara de Siena progetto UP2gether
 
Up2gether vi presenta le opportunità in Senegal 14-15 marzo 2018 Umbria
Up2gether vi presenta le opportunità  in Senegal 14-15 marzo 2018 UmbriaUp2gether vi presenta le opportunità  in Senegal 14-15 marzo 2018 Umbria
Up2gether vi presenta le opportunità in Senegal 14-15 marzo 2018 UmbriaBarbara de Siena progetto UP2gether
 
La fiscalità dell'impresa italiana che si sviluppa all'estero e le novità del...
La fiscalità dell'impresa italiana che si sviluppa all'estero e le novità del...La fiscalità dell'impresa italiana che si sviluppa all'estero e le novità del...
La fiscalità dell'impresa italiana che si sviluppa all'estero e le novità del...Barbara de Siena progetto UP2gether
 
Presentazione Barbara de Siena mercati italiani per Crédit Agricole
Presentazione Barbara de Siena mercati italiani per Crédit AgricolePresentazione Barbara de Siena mercati italiani per Crédit Agricole
Presentazione Barbara de Siena mercati italiani per Crédit AgricoleBarbara de Siena progetto UP2gether
 
L'Africa & l'Italia vi presenta il SENCON Salone Internazionale delle Costruz...
L'Africa & l'Italia vi presenta il SENCON Salone Internazionale delle Costruz...L'Africa & l'Italia vi presenta il SENCON Salone Internazionale delle Costruz...
L'Africa & l'Italia vi presenta il SENCON Salone Internazionale delle Costruz...Barbara de Siena progetto UP2gether
 

Plus de Barbara de Siena progetto UP2gether (20)

Business Together 2020 : Imprenditori in Africa IT/EN
Business Together 2020 : Imprenditori in Africa IT/ENBusiness Together 2020 : Imprenditori in Africa IT/EN
Business Together 2020 : Imprenditori in Africa IT/EN
 
Up2gether present business together 2020
Up2gether present business together 2020Up2gether present business together 2020
Up2gether present business together 2020
 
Who's barbara up2gether's 2020
Who's barbara up2gether's 2020Who's barbara up2gether's 2020
Who's barbara up2gether's 2020
 
UP2gether opportunità Senegal
UP2gether opportunità SenegalUP2gether opportunità Senegal
UP2gether opportunità Senegal
 
Fiche secteur apix anglais tourisme 18 10_2017
Fiche secteur apix anglais tourisme  18 10_2017Fiche secteur apix anglais tourisme  18 10_2017
Fiche secteur apix anglais tourisme 18 10_2017
 
Banque de projet de type ppp
Banque de projet de type pppBanque de projet de type ppp
Banque de projet de type ppp
 
Fiche d'opportunite sectorielle sante decembre 2018 final
Fiche d'opportunite sectorielle sante decembre 2018 finalFiche d'opportunite sectorielle sante decembre 2018 final
Fiche d'opportunite sectorielle sante decembre 2018 final
 
Fiche secteur apix anglais agriculture et agrobusiness 18 10_2017
Fiche secteur apix anglais agriculture et agrobusiness  18 10_2017Fiche secteur apix anglais agriculture et agrobusiness  18 10_2017
Fiche secteur apix anglais agriculture et agrobusiness 18 10_2017
 
Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018
Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018
Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018
 
Energy Sector Opportunity Sheet_ December 2018
Energy Sector Opportunity Sheet_ December 2018Energy Sector Opportunity Sheet_ December 2018
Energy Sector Opportunity Sheet_ December 2018
 
Fiche d'opportunite sectorielle energie decembre 2018 final
Fiche d'opportunite sectorielle energie decembre 2018 finalFiche d'opportunite sectorielle energie decembre 2018 final
Fiche d'opportunite sectorielle energie decembre 2018 final
 
Up2gether vi presenta le opportunità in Senegal 14-15 marzo 2018 Umbria
Up2gether vi presenta le opportunità  in Senegal 14-15 marzo 2018 UmbriaUp2gether vi presenta le opportunità  in Senegal 14-15 marzo 2018 Umbria
Up2gether vi presenta le opportunità in Senegal 14-15 marzo 2018 Umbria
 
La fiscalità dell'impresa italiana che si sviluppa all'estero e le novità del...
La fiscalità dell'impresa italiana che si sviluppa all'estero e le novità del...La fiscalità dell'impresa italiana che si sviluppa all'estero e le novità del...
La fiscalità dell'impresa italiana che si sviluppa all'estero e le novità del...
 
Up2gether build-project-africa-2017
Up2gether build-project-africa-2017Up2gether build-project-africa-2017
Up2gether build-project-africa-2017
 
Presentazione Barbara de Siena mercati italiani per Crédit Agricole
Presentazione Barbara de Siena mercati italiani per Crédit AgricolePresentazione Barbara de Siena mercati italiani per Crédit Agricole
Presentazione Barbara de Siena mercati italiani per Crédit Agricole
 
L'africa domani e il Senegal come base
L'africa domani e il Senegal come baseL'africa domani e il Senegal come base
L'africa domani e il Senegal come base
 
UP2gether fiere HAGE Grup in Senegal
UP2gether fiere HAGE Grup in SenegalUP2gether fiere HAGE Grup in Senegal
UP2gether fiere HAGE Grup in Senegal
 
SIES
SIESSIES
SIES
 
SIPAL 2016
SIPAL 2016 SIPAL 2016
SIPAL 2016
 
L'Africa & l'Italia vi presenta il SENCON Salone Internazionale delle Costruz...
L'Africa & l'Italia vi presenta il SENCON Salone Internazionale delle Costruz...L'Africa & l'Italia vi presenta il SENCON Salone Internazionale delle Costruz...
L'Africa & l'Italia vi presenta il SENCON Salone Internazionale delle Costruz...
 

Plaquette OHADA janvier 2010

  • 1. O H A D A L’harmonisation du Droit des Affaires en Afrique En bref... « L’O.H.A.D.A. est un outil juridique imaginé et réalisé par l’Afrique pour servir l’intégration économique et la croissance.» Kéba MBAYE Plaquette élaborée par l’Association pour l’Unification du Droit en Afrique (UNIDA) UNIDA, 7 avenue de Ségur, 75007 Paris - France Tél./Fax : + 33 1 53 59 96 05 E-mail : unida@ohada.com Janvier 2010 Bénin Burkina Faso Cameroun Centrafrique Comores Congo Côte d’Ivoire Gabon Guinée Guinée Bissau Guinée Equatoriale Mali Niger Sénégal Tchad Togo L’Acte uniforme organise les sûretés (garanties juridiques accordées au créancier pour assurer l’exécution des engagements de son débiteur) et en distingue trois types : • Les sûretés personnelles : cautionnement, lettre de garantie et de contregarantie, • Les sûretés mobilières : droit de rétention, gage, nantissements et privilèges, • Les sûretés immobilières : hypothèques. L’Acte uniforme organise deux procédures judiciaires simples à mettre en œuvre par un créancier, afin de contraindre son débiteur à exécuter ses engagements : injonction de payer une somme d’argent et injonction de délivrer ou restituer un bien. L’Acte uniforme renforce les voies d’exécution destinées à contraindre un débiteur défaillant à exécuter ses obligations, par les moyens suivants : saisie conservatoire, saisie vente, saisie attribution des créances, saisie et cession des rémunérations, saisie appréhension et saisie revendication des biens meubles corporels, saisie des droits et valeurs mobilières, saisie immobilière. L’Acte uniforme organise les procédures collectives d’apurement du passif sur décision et sous contrôle judiciaires (règlement préventif ; redressement judiciaire ; liquidation de biens) et définit les sanctions patrimoniales, professionnelles et pénales, applicables au débiteur et aux dirigeants de l’entreprise (faillite personnelle et banqueroute). Les procédures collectives s’appliquent aux commerçants (personnes physiques et morales), aux personnes morales de droit privé non commerçantes, ainsi qu’aux entreprises publiques revêtant la forme de personnes morales de droit privé. L’Acte uniforme est le droit commun de l’arbitrage pour l’ensemble des Etats parties. Il expose les principes de droit de l’arbitrage et ses différentes phases : convention d’arbitrage (clause compromissoire ou compromis), désignation des arbitres composant le Tribunal arbitral, déroulement de l’instance aboutissant à la sentence arbitrale qui devra être revêtue de l’exequatur. Trois voies de recours sont ouvertes contre la sentence : recours en annulation, recours en révision et tierce opposition. Dates d’entrée en vigueur • Droit commercial général : 1er janvier 1998 • Droit des sociétés commerciales et du GIE : 1er janvier 1998 • Droit des sûretés : 1er janvier 1998 • Procédures simplifiées de recouvrement et voies d’exécution : 10 juillet 1998 • Procédures collectives d ’ a p u r e m e n t du passif : 1er janvier 1999 • Droit de l’arbitrage : 11 juin 1999 • O r g a n i s a t i o n e t harmonisation de la c o m p t a b i l i t é d e s entreprises - comptes personnels des entreprises : 1er janvier 2001 - comptes consolidés et comptes combinés : 1er janvier 2002 • Contrats de transport de m a rc h a n d i s e s p a r route : 1er janvier 2004 Cet Acte uniforme porte organisation et harmonisation des comptabilités des entreprises sises dans les Etats parties au traité. Cet Acte uniforme auquel est annexé le système comptable de l’OHADA établit les normes comptables, le plan des comptes, les règles de tenue des comptes et de présentation des états financiers et de l’information financière. Il comprend les comptes personnels des entreprises personnes physiques et morales, les comptes consolidés et comptes combinés, des dispositions pénales et finales. www. ohada.com Ce site est une initiative de l’UNIDA et de ses entreprises membres ; elle vise à mettre la puissance de l’Internet et des nouvelles technologies au service du nouveau droit des affaires OHADA, de la sécurité et de la transparence juridiques que ce nouveau droit commun incarne ; nous vous rappelons que le site officiel de l’Organisation Ohada et de ses institutions est www.ohada.org Cet Acte uniforme s’applique à tout contrat de transport de marchandises par route lorsque le lieu de prise en charge de la marchandise et le lieu prévu pour la livraison, tels qu’ils sont indiqués au contrat, sont situés soit sur le territoire d’un Etat partie à l’OHADA, soit sur le territoire de deux Etats différents dont l’un au moins est membre de l’OHADA ; à l’exclusion des transports de marchandises dangereuses, des transports funéraires, des transports de déménagement, ou des transports effectués en vertu de conventions postales internationales. L’Acte uniforme s’applique indépendamment du domicile et la nationalité des parties au contrat de transport. Secrétariat Permanent de l’OHADA : BP 10071 Yaoundé Cameroun Tél. : (237) 22 21 09 05 Fax : (237) 22 21 67 45 www.ohada.org CCJA : 01 B.P. 8702 Abidjan 01, Côte d'Ivoire - Tél. : (225) 20 33 60 51 / 52 - Fax : (225) 20 33 60 53 www.ohada.org ERSUMA : 02 B.P. 353 Porto Novo, Bénin - Tél. : (229) 20 24 58 04 - Fax : (229) 20 24 82 82 www.ohada.org / www.ersuma.bj.refer.org Organisationdesprocéduressimplifiéesderecouvrementetdesvoiesd’exécution Organisation des sûretés Organisation des procédures collectives d’apurement du passif Droit de l’arbitrage Organisation et harmonisation des comptabilités des entreprises En bref... OHADA www.ohada.com (site développé par l’Association UNIDA) L’Internet au service du droit OHADA, de ses praticiens et de ses entreprises Contrats de transport de marchandises par route RDC République Démocratique du Congo (adhésion en cours)
  • 2. OHADA En bref... OHADA En bref... Signé à Port-Louis (Ile Maurice), le 17 octobre 1993 et amendé lors du Sommet des Chefs d’Etat à Québec le 17 octobre 2008, le traité relatif à l’harmonisation du droit des affaires en Afrique (O.H.A.D.A.) a pour objectif de favoriser, au plan économique, le développement et l’intégration régionale ainsi que la sécurité juridique et judiciaire et en particulier de : • doter les Etats parties d’un même droit des affaires simple, moderne et adapté à la situation de leurs économies, • promouvoir l’arbitrage comme instrument de règlement des différends contractuels, • concourir à la formation et assurer la spécialisation des magistrats et des auxiliaires de justice. Le traité institue la primauté des Actes Uniformes sur le droit national et leur applicabilité directe. En janvier 2010 16 Etats sont parties à l’O.H.A.DA. : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Togo. L’Organisation est ouverte à tout Etat, membre ou non de l’Union Africaine (UA), qui voudrait y adhérer. Nombreux sont aujourd’hui les Etats africains qui manifestent un intérêt croissant pour le processus d’unification juridique et d’Etat de droit économique. La RDC a annoncé officiellement son adhésion à l’OHADA en février 2004 ; cette adhésion est en cours de matérialisation. Cet Acte uniforme qui prévoit les règles de fonctionnement des sociétés commerciales et des GIE, constitue le droit des sociétés commerciales de l’ensemble des Etats parties, depuis le 1er janvier 2000. Les personnes, quelle que soit leur nationalité, qui veulent exercer une activité en société, dans un des Etats parties, doivent obligatoirement choisir l’une des formes de sociétés prévues par l’Acte uniforme. La première partie comprend les dispositions générales communes à toutes les formes de sociétés commerciales : règles de constitution et de fonctionnement, responsabilité des dirigeants, lien de droit entre sociétés, transformations, fusion, scission, apports partiels d’actifs, dissolution liquidation, nullité, formalités et publicité. La seconde partie règle successivement les diverses formes de sociétés commerciales : Société en Nom Collectif (SNC), Société en Commandite Simple (SCS), Société A Responsabilité Limitée (SARL), Société Anonyme (SA), Société en Participation, Société de Fait et GIE. La succursale appartenant à une personne physique ou morale étrangère, a une durée de vie de deux ans à l’expiration de laquelle elle doit être apportée à une société nationale, sauf dispense ministérielle. Les règles communes aux Etats parties découlent principalement des Actes uniformes pris par le Conseil des Ministres. Sont déjà adoptés, par le Conseil des Ministres de l’O.H.A.D.A. : 1. Droit commercial général, 2. Droit des sociétés commerciales et du groupement d’intérêt économique, 3. Droit des sûretés, 4. Procédures simplifiées de recouvrement et des voies d’exécution, 5. Procédure collective d’apurement du passif, 6. Droit de l’arbitrage, 7. L’organisation et l’harmonisation de la comptabilité des entreprises, 8. Les contrats de transport de marchandises par route. L’harmonisation du droit du travail et celle du droit de la vente aux consommateurs sont des chantiers en cours ; l’harmonisation du droit du travail est dans sa phase finale. Le chantier d’harmonisation du droit du contrat est également engagé et sera finalisé prochainement. Le Secrétaire Permanent de l’OHADA bénéficie pour la bonne fin de ce chantier de l’appui d’UNIDROIT et de la Coopération Suisse (DDC/DEZA). Ce chantier est fondamental car il pose les bases de l’harmonisation du droit des obligations. Les commerçants (personnes physiques et morales) sont contraints de se soumettre aux règles de cet Acte uniforme depuis le 1er janvier 2000. Ces nouvelles dispositions définissent et réglementent : • le statut du commerçant : accomplit habituellement des actes de commerce ; obligations comptables, prescriptions générales. • le Registre du Commerce et du Crédit Mobilier -RCCM- reçoit : • les immatriculations et leurs modifications des sociétés, succursales, et commerçants. • les inscriptions, les renouvellements et les radiations relatives aux sûretés mobilières (nantissements, privilèges, réserve de propriété, crédit-bail). Le RCCM est tenu par le greffe de la juridiction compétente en matière commerciale, prolongé par un fichier national et un fichier régional tenu à la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage. • le bail commercial : lieu d’exploitation d’une activité commerciale, industrielle, artisanale ou professionnelle - droit au renouvellement. • le fonds de commerce (la location, la gérance, la cession de fonds). • l’intermédiaire de commerce (commissionnaire, courtier et agent commercial), agit professionnellement pour le compte d’une autre personne pour conclure avec un tiers, un contrat de vente à caractère commercial. • la vente commerciale : vente de marchandises entre commerçants personnes physiques ou morales. L’O.H.A.DA. est dotée des institutions suivantes : • le Conseil des Ministres qui constitue l’organe normatif, • la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (CCJA), dont le siège est en Côte d’Ivoire (Abidjan), • le Secrétariat Permanent installé au Cameroun (Yaoundé), • l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature, basée au Bénin (Porto-Novo), administrativement rattachée au Secrétariat Permanent. Responsables des institutions : • Président du Conseil des Ministres : M. Kokou Biossey TOZOUN, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice du Togo. • Président de la CCJA : M. N’Dongo FALL • Secrétaire Permanent : M. Koléka BOUTORA-TAKPA • Directeur Général de l’ERSUMA : M. Médard BACKIDI (Directeur Général par intérim) DES INNOVATIONS • La forme authentique est obligatoire pour tous les statuts et leurs modi- fications. • Le solde non libéré des actions en numéraire doit être versé dans les trois ans. • Le Commissaire aux Comptes : rôle de conseil et de contrôle. • Introduction des SARL et SA unipersonnelles. • Réglementation des SA faisant appel public à l’épargne. • Généralisation du GIE. • Deux modes d’administra- tion : - Conseil d’Administration, - Administrateur Général. • Deux modes de direction : Président Directeur Géné- ral, Président du Conseil d’Administration et Direc- teur Général. • Le crédit mobilier. • La vente commerciale. LE TRAITE LES ACTES UNIFORMES LES ETATS PARTIES LES INSTITUTIONS DROIT COMMERCIAL GÉNÉRAL DROIT DES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET DU GROUPEMENT D’INTÉRÊT ECONOMIQUE (GIE) LA COUR COMMUNE DE JUSTICE ET D’ARBITRAGE Composée de 7 juges, la Cour a pour attributions essentielles : • de connaître des pourvois contre les décisions des juridictions nationales rendues en dernier ressort et, en cas de cassation, de juger au fond, • de donner des avis sur l’interprétation et l’application communes du traité, des règlements pris pour son application et des Actes uniformes, • d’intervenir en matière d’arbitrage.