Le mecanisme redd+_eric_konan

602 vues

Publié le

Présentation du mécanisme international REDD+

Publié dans : Environnement
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Le mecanisme redd+_eric_konan

  1. 1. Présenté par : KONAN Yao Eric Landry Assistant technique REDD+ 1 Atelier de formation des organes de presse Maison de la Presse 4-5 mai 2015, Abidjan (Côte d’Ivoire)
  2. 2. PLAN DE PRESENTATION I. HISTORIQUE DU MECANISME REDD+ II. POURQUOI LA REDD+ III. DEFINITION DE LA REDD+ IV. PRINCIPE DE LA REDD+ V. DEFINITION DE CONCEPTS VI. PHASE DE LA REDD+ VII. ELEMENTS PRINICIPAUX DE LA REDD+ VIII. REFERENCES 2
  3. 3. I- HISTORIQUE DU MECANISME REDD+ Organe intergouvernemental sur l’évaluation des changements climatiques Créé en 1988 par le PNUE et l’OMM Evalue les informations scientifiques, techniques et socio- économiques Ne mène pas de recherches lui-même Des milliers de scientifiques du monde entier participent à ses travaux 3
  4. 4. I- HISTORIQUE DU MECANISME REDD+ Le changement climatique est devenu un phénomène politique et scientifique sans précédent Les experts du GIEC ont montré que la température globale de la terre augmente depuis l’ère industrielle à cause de l’augmentation de la concentration des GES dans l’atmosphère.  Une convention-cadre qui expose les obligations de toutes les « Parties » pour lutter contre le changement climatique  Compte actuellement 195 Parties, dont 194 Etats et une organisation régionale 1992 au sommet de la terre à Rio 4
  5. 5. Chaque année, les pays parties de la CCNUCC se retrouvent lors de conférences mondiales pour - analyser les avancées de la CCNUCC ; - prendre des décisions pour atteindre les objectifs de lutte contre les changements climatiques (Atténuation et adaptation). Source : http://fr.euronews.com/2012/11/26/conference-de-doha-sur-le-climat- vers-la-fin-du-protocole-de-kyoto/ I- HISTORIQUE DU MECANISME REDD+ 5
  6. 6. Protocole de kyoto Signé à la COP 3 en 1997 à Kyoto Entré en vigueur en 2005 Le protocole de Kyoto est un accord international juiridiquement contraignant visant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et qui vient s'ajouter à la CCNUCC Objectif : Réduire, entre 2008 et 2012, d'au moins 5 % par rapport au niveau de 1990 les émissions de six gaz à effet de serre : CO2, CH4, N2O et trois substituts des chlorofluorocarbones. I- HISTORIQUE DU MECANISME REDD+ +  Les pays sont encouragés par les Décisiosns de la Convention à réduire leur émissions  les écisions non contraignantes 6
  7. 7. 2005 2007 COP de MONTREAL (COP 11) Soumission de la Papouasie Nouvelle Guinée et du Costa Rica, pour une inscription de la déforestation évitée à l’ordre du jour des négociations 2006 Parution du Rapport Stern Parution du 4ème Rapport du GIEC MDP I- HISTORIQUE DU MECANISME REDD+ COP de BALI (COP 13) 2009 COP de COPENHAGUE (COP 15)L’accord de Copenhague exige la mise en place d’un mécanisme REDD+ avec des exigences pour les pays REDD+ 7
  8. 8. II- POURQUOI LA REDD+ ? CO2 Les forêts constituent des puits de carbone : par le processus de photosynthèse Les forêts constituent des sources de carbone quand elles sont détruites (brûlage, decomposition, etc.) elles libèrent le CO2 jusque là) stocké 8
  9. 9. Source : Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC, 2007) II- POURQUOI LA REDD+ ? Transport 13% Agriculture 14% Déchets et des eaux usées 3% Energy supply 26% Industrie 19% Bâtiments résidentiels et commerciaux 8% 9
  10. 10. II- POURQUOI LA REDD+ ? 3. Réservoir de biodiversité : env. 70% des espèces du terrestres du monde 2. env. 1,6 milliard de la population mondiale dépend directement des forêts pour leur survie 5. Fourniture d’autres services (régulation des pluies, protection des sols et des nappes phréatiques) 1. Réservoir important de CO2 10
  11. 11. III- DEFINITION DE LA REDD+ Gestion durable des forêts ; Conservation des stocks de carbone forestiers ; Accroissement des stocks de carbone forestiers. R E D D + éduction missions éforestation égradation 11
  12. 12. III- DEFINITION DE LA REDD+ 1. Réduction des émissions dues à la ( Agriculture intensive); 2. Réduction des émissions dues à la des forêts (exploitation forestière à faible impact); des forêts (amélioration des techniques d’exploitation forestière et utilisation efficiente des ressources); des stocks de carbone forestiers (Respect des aires protégées) ; des stocks de carbone forestiers (Reboisement). 12
  13. 13. IV- PRINCIPE DE LA REDD+ 13
  14. 14. V- DEFINITION DE CONCEPTS « La conversion anthropique directe de terres forestières en terres non forestières » Decision 11/CP.7 (UNFCCC, 2001) « La conversion des forêts en d'autres utilisations des terres ou la réduction à long terme de la canopée en dessous du seuil de 10% » (FAO, 2001) Déforestation Temps14
  15. 15.  Concept assez délicat et non encore défini à l’échelle nationale avec des indicateurs.  Il existe néanmoins des approches et définitions qui pourraient être mobilisées pour tenter de définir la dégradation au niveau national  CCNUCC : «perte directe à long terme d’origine humaine (persistant pendant X années ou davantage) d’au moins Y % de stocks de carbone forestier (et de valeurs forestières) depuis un temps (T) et ne se qualifiant pas comme déforestation »  Approche HCS (High Carbon Stock) utilisée dans le standard RSPO, fondée sur l'estimation des stocks de carbone et l'application de "seuils normatifs" Dégradation forestière V- DEFINITION DE CONCEPTS 15
  16. 16. Forêt  Forêt Diminution du stock de CO2 et perte de la capacité des forêts à produire ses services  perte des forêts, due a des coupes sélectives étendues, la collecte du bois énergie, etc. Dégradation forestière V- DEFINITION DE CONCEPTS 16
  17. 17. Les fuites Encore appelées déplacement d’émission, il s’agit du phénomène qui se produit lorsque la réduction d’émissions dans une zone entraîne une augmentation des émissions dans une autre zone. Par exemple, un système REDD qui protège la forêt dans une zone mais entraîne des activités accrues de déforestation ailleurs. V- DEFINITION DE CONCEPTS 17
  18. 18. La permanence V- DEFINITION DE CONCEPTS 18
  19. 19. VI- PHASES DE LA REDD+ • Elaboration de la stratégie (définition des politiques et mesures REDD+) ; • Renforcement des capacités ; • Mise en place des premières versions des éléments de la REDD+ • Investissement ; • Implémentation de la stratégie REDD+ ; • Démonstration et test des différents systèmes pour les affiner. • Paiement basé sur les résultats 19
  20. 20. VII- ELÉMENTS PRINCIPAUX DE LA REDD+ 1. Implication des parties prenantes Internationales :  Multinationales  Partenaires techniques et financiers, etc. Nationales :  Décideurs,  Administration publique,  Organisations de la société civile ,  Populations locales 20
  21. 21. 2. Elaboration d’une stratégie REDD+ Elle doit :  Effectivement adresser les facteurs de la déforestation ;  Permettre de réduire les émissions et augmenter la séquestration ;  Etre complémentaire aux actions mises en œuvre en absence de REDD+ ;  Permettre de maintenir le couvert forestier à long terme. VII- ELÉMENTS PRINCIPAUX DE LA REDD+ 21
  22. 22. 3. Niveau de référence VII- ELÉMENTS PRINCIPAUX DE LA REDD+ 22 Avec REDD+ Sans REDD+
  23. 23. 4. Système national de comptabilisation du carbone (MNV) FONCTION SURVEILLANCE Télédétection Surveillance communautaire Autres systèmes de surveillances liés aux forêts FONCTION MNV SST IFN IGES ACTIVITY DATA Satellite Land Representation System 2005 2010 EMISSION FACTORS National Forest Inventory x Estimation des émissions de GES (tCO2/an) VII- ELÉMENTS PRINCIPAUX DE LA REDD+ 23
  24. 24. 5. Mécanisme de gestion des plaintes et recours Ensemble de ressources organisationnelles établis pour recevoir et instruire les questions liées à l’impact des politiques, programmes et opérations sur les parties prenantes. Objectif : fournir un recours accessible, rapide et efficace pour les parties prenantes les plus vulnérables COLLABORATION Conflits VII- ELÉMENTS PRINCIPAUX DE LA REDD+ 24
  25. 25. 6. Prise en compte des aspects sociaux et des écosystèmes 7. Mécanisme de partage des bénéfices Mise en œuvre de la REDD+ peut avoir des impacts, bénéfiques ou néfastes, sur les conditions de vie des populations et sur les aménités environnementales. Nécessité d’évaluer les options stratégiques REDD+ d’où une evaluation environnementale et sociale stratégique (EESS) ??? ??? ??? VII- ELÉMENTS PRINCIPAUX DE LA REDD+ 25
  26. 26. REFERENCES Rapport Stern - http://www.hm-treasury.gov.uk/d/stern_shortsummary_french.pdf Le mécanime REDD+ à l’echelle mondiale et locale - http://www.afd.fr/jahia/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Scientifiques/Document s-de-travail/109-document-travail.pdf Convention cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques - http://unfccc.int/portal_francophone/essential_background/convention/items/3270.php Protocole de Kyoto - http://unfccc.int/portal_francophone/essential_background/kyoto_protocol/items/3274.php Processus politique REDD+ - https://www.reddaf.info/fr/content/processus-politique-redd 26
  27. 27. ericlandry@ymail.com 27

×