Utilisation du langage XBRLpour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Projet de création d'un Systèm...
Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Le cadre brésilien...
Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Loi sur la respons...
Utilisation du langage XBRL pour améliorer la  transparence au sein du  Gouvernement brésilien Contexte – Normes comptable...
Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Normes comptables ...
Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Système actuel de ...
Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Système actuel de ...
<ul><li>Pocédure bureaucratique afin de garantir l'authenticité et la non-répudiation ; </li></ul><ul><li>Tous les utilisa...
Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du gouvernement brésilien Motivation <ul><li>Automatisa...
Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Solution – Récapitulatif déta...
<ul><li>SICOF </li></ul><ul><li>Gestion </li></ul><ul><li>Statistiques </li></ul><ul><li>Validation </li></ul><ul><li>Télé...
Utilisation du langage XBRL  pour améliorer  la  transparence au sein du Gouvernement brésilien Pourquoi utiliser XBRL? <u...
Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Taxonomie à trois niveaux Pla...
Utilisation du langage XBRL tpour améliorer la  transparence au sein du Gouvernement brésilien Où en sommes-nous ? <ul><li...
Ana Cristina Bittar de Oliveira Directrice adjointe du Service TI [email_address] Tel.: +55 (61) 3412-3912 Maria Betânia G...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ana cristina bittar de oliveira icgfm xbrl in brazil government francais

1 538 vues

Publié le

L’utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence du gouvernement brésilien

Ana Cristina Bittar de Oliveira, département TI, Secrétariat du Trésor national, Ministère des Finances, Brésil

L'utilisation des nouvelles technologies pour donner un meilleur accès à l'information publique et la transparence qui en découle seront les thèmes de la présente séance

Publié dans : Économie & finance, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 538
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
196
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Visão Geral do Projeto junto ao Secretário Adjunto
  • Ana cristina bittar de oliveira icgfm xbrl in brazil government francais

    1. 1. Utilisation du langage XBRLpour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Projet de création d'un Système de Collecte des Données Financières (SICOF) Secrétariat du Trésor National / Département Technologies de l'Information
    2. 2. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Le cadre brésilien <ul><li>Le Brésil est une république fédérative présidentielle composée de : </li></ul><ul><ul><li>un gouvernement fédéral </li></ul></ul><ul><ul><li>26 États (gouvernements régionaux) </li></ul></ul><ul><ul><li>5 564 communes (gouvernements locaux) </li></ul></ul><ul><li>L'exercice du pouvoir est confié à des organes distincts et indépendants et est soumis à un système de contrôle destiné à garantir le respect des lois et de la Constitution ( www.brasil.gov.br ). </li></ul><ul><li>Chaque gouvernement local et régional constitue un ensemble administratif et politique doté de l'autonomie, d'infrastructures et de systèmes comptables et financiers différents ainsi que de méthodologies propres. </li></ul>
    3. 3. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Loi sur la responsabilité budgétaire (LRF) et activités du Trésor <ul><li>La Loi complémentaire nº 101/2000, appelée Loi sur la responsabilité budgétaire, définit le “transfert volontaire” comme la remise volontaire de ressources courantes à un niveau de gouvernement différent, par le biais d'une coopération, d'une aide ou d'une assistance financière. En vertu de la LRF, il incombe aux gouvernements locaux et régionaux qui entendent bénéficier de “transferts volontaires” de garantir la transparence par la publication de certains rapports de gestion périodiques : </li></ul><ul><ul><li>Rapport sur la gestion budgétaire (RGF) </li></ul></ul><ul><ul><li>Rapport résumé d'exécution budgétaire (RREO) </li></ul></ul><ul><ul><li>Enregistrement des opérations de crédit (COC) </li></ul></ul><ul><ul><li>Bilan annuel (Balanço Anual) </li></ul></ul><ul><li>Le Trésor est chargé de la publication des statistiques budgétaires de l'Administration publique et de la consolidation des comptes des entités de la fédération, par le contrôle de la dette publique consolidée, la conclusion de partenariats public-privé et d'autres activités basées sur l'analyse de données financières (ex : les rapports LRF) collectées auprès des États et communes. </li></ul>
    4. 4. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Normes comptables <ul><li>La Direction de la comptabilité du Trésor National travaille à l'élaboration d'un plan comptable général applicable au secteur public (PCASP) et examine la mise en oeuvre et l'utilisation de celui-ci par le gouvernement fédéral et les gouvernements locaux et régionaux. </li></ul><ul><li>Un acte législatif ( Portaria STN nº 751 , 16 décembre 2009) prévoit une mise en oeuvre progressive du plan comptable général (PCASP), qui doit débuter au niveau du gouvernement fédéral et s'achever au niveau des petites communes. Cette mise en oeuvre est facultative en 2010 mais sera obligatoire à l'avenir. </li></ul><ul><li>Le plan comptable, les états financiers (appelés DCASP) et les procédures comptables font partie du manuel de comptabilité publique (appelé MCASP) publié annuellement par le Trésor. </li></ul><ul><li>De même, la Direction de la comptabilité définit le manuel des rapports financiers (appelé MDF) qui regroupe certains des rapports exigés en vertu de la LRF : objectifs budgétaires (AMF), risques budgétaires (ARF), rapport résumé d'exécution budgétaire (RREO) et rapport sur la gestion budgétaire (RGF). </li></ul>
    5. 5. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Normes comptables Consolidation de la comptabilité publique (LRF Art. 51) Obligation de transparence (LRF Art. 48 III) Groupe technique (procédures comptables) Portaria STN 136/2007 PCASP (Plan comptable général applicable au secteur public) MCASP (Rapports financiers appliqués au secteur public)
    6. 6. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Système actuel de collecte des données (SISTN) <ul><li> Afin de s'acquitter de son obligation légale, le Trésor national qui représente l'Union (la fédération) a créé un système de collecte des données financières et comptables, appelé SISTN, en partenariat avec une banque d'État au réseau très étendu, appelée CAIXA. </li></ul><ul><li> SISTN a été créé à la hâte pour répondre à une exigence légale (LRF) mais sa création ne s'est pas accompagnée d'une planification adéquate afin de préparer son développement, son évolution et sa maintenance. Ceci entraîne un coût important pour la maintenance du système et rend son évolution difficile. </li></ul><ul><li>Ce système offre des formulaires de saisie de données de type EXCEL, qui sont composés de plus de 4000 cellules contenant des informations saisies manuellement chaque année par le gouvernement local ou régional. </li></ul><ul><li>Les informations recueillies par l'intermédiaire de ce système sont enregistrées au format PDF et publiées sur le portail du Trésor national, qui permet d'avoir accès à une application de la banque partenaire permettant de demander et d'obtenir les rapports financiers. </li></ul>
    7. 7. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Contexte – Système actuel de collecte des données (SISTN) Information Gouvernement SISTN Hors-ligne (de type Excel)) Homologation Consultation publique Portail du Trésor Infrastructure bancaire SISTN Base de données A
    8. 8. <ul><li>Pocédure bureaucratique afin de garantir l'authenticité et la non-répudiation ; </li></ul><ul><li>Tous les utilisateurs se plaignent d'avoir à saisir manuellement cette grande quantité de données. Cette procédure a une incidence sur l'intégrité des données, la fiabilité et la cohérence ; </li></ul><ul><li>D'autres ministères brésiliens, tels que le ministère de l'éducation et de la santé, demandent les mêmes données financières aux gouvernements locaux et régionaux ; </li></ul><ul><li>La génération complexe de rapports est effectuée par les systèmes des gouvernements ou, le plus souvent, par des processus analytiques humains, ce qui prend beaucoup de temps et suppose un processus de reporting complexe ; </li></ul><ul><li>Peu de données représentatives : SISTN, qui est exploité depuis 2005, ne réunit que 60% des rapports des gouvernements exigés par la loi LRF ; </li></ul><ul><li>Les informations recueillies (PDF) ne sont pas adaptées à un traitement par le système (peu maniables) ; </li></ul>Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien SISTN : Problèmes
    9. 9. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du gouvernement brésilien Motivation <ul><li>Automatisation des procédures de collecte des données financières à tous les niveaux de gouvernement (local, régional et fédéral) ; </li></ul><ul><li>Règles pour le transfert de données financières entre les systèmes comptables et financiers des gouvernements sous un format adapté au traitement de données ; </li></ul><ul><li>Réutilisation des données afin de réduire la charge déclarative dans un scénario impliquant deux gouvernements ; </li></ul><ul><li>Réduire le coût et le temps inhérents à la génération complexe de rapports, ce qui permet d'améliorer l'adhésion des gouvernements au programme de reporting ; </li></ul><ul><li>Créer une version électronique du plan comptable général et des rapports financiers pour satisfaire à l'obligation de transparence et instaurer une concordance systématique entre la donnée source et la donnée déclarée. </li></ul>
    10. 10. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Solution – Récapitulatif détaillé de la solution Système Comptable et Financier Normalisé (SIAFIC) PCASP SICOF SICOF Reports Services Internet Gouvernement Responsable Comptable + DA Diction-naire de données Service informatique Style des rapports RREO RGF DCASP SIAFIC Editeur SICOF Certificateur SICOF Traçage
    11. 11. <ul><li>SICOF </li></ul><ul><li>Gestion </li></ul><ul><li>Statistiques </li></ul><ul><li>Validation </li></ul><ul><li>Téléchargements </li></ul><ul><li>Rapports STN </li></ul><ul><li>Statistiques financières </li></ul><ul><li>Rapport PPP </li></ul><ul><li>Dette publique </li></ul><ul><li>Consolidation de la dette </li></ul><ul><li>SICOF Reports </li></ul><ul><li>RGF, RREO, COC </li></ul><ul><li>Bilan annuel </li></ul>Référence légale et Manuels SICOF Service informatique Comptable + DA Module budgétaire Entrepôt de données Rapports de gestion vision-neuse Système comptable et financier normalisé (SIAFIC) PCASP Services Internet Style des rapports SIAFI SIEST Bacen Analyse du Trésor Taxonomie Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Taxonomie MDF QDCC DCASP PCASP RREO RGF DCASP SIAFIC Éditeur SICOF Certificateur SICOF
    12. 12. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Pourquoi utiliser XBRL? <ul><li>Meilleures pratiques pour l'information financière (= reporting financier), communication des systèmes financiers et standard servant de langage commun d'information financière ; </li></ul><ul><li>La technologie XBRL offre des fonctionnalités permettant de décrire le plan comptable général sous un format très pratique et elle permet de se servir de ce dernier comme point de départ des définitions du dictionnaire des données issues des rapports (taxonomie) ; </li></ul><ul><li>La taxonomie peut être étendue afin de répondre à d'autres besoins du gouvernement ; </li></ul><ul><li>La complexité du reporting financier (règles de traçage) peut être en partie concentrée dans la taxonomie, ce qui réduit le coût et la charge inhérents au processus de reporting dans les gouvernements locaux et régionaux ; </li></ul><ul><li>Remplissage automatique des formulaires, données plus précises plus et authentiques et fonctionnalité de reporting plus rapide et plus naturelle ; </li></ul><ul><li>La maintenance, l'évolution et l'audit sont facilités. </li></ul>
    13. 13. Utilisation du langage XBRL pour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Taxonomie à trois niveaux Plan comptable général ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- Définition Taxonomie ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- Reporting Taxonomie ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- Mapping Mapping
    14. 14. Utilisation du langage XBRL tpour améliorer la transparence au sein du Gouvernement brésilien Où en sommes-nous ? <ul><li>Analyse commerciale – Conclusion </li></ul><ul><ul><li>Une équipe du Trésor national s'est intéressée au programme australien SBR (programme de normalisation du reporting d'entreprise) au début du mois d'avril afin de mieux comprendre les initiatives australienne, néo-zélandaise et singapourienne, et en particulier l'utilisation de la technologie XBRL pour résoudre le problème de collecte des données financières. </li></ul></ul><ul><ul><li>Cette expérience très enrichissante et la coopération future permettront d'orienter l'équipe brésilienne lors des phases de planification et de conception, en mettant à profit les enseignements tirés d'autres programmes pour accélérer la mise en oeuvre d'un nouveau système de collecte des données en remplacement du système SISTN. </li></ul></ul><ul><li>Planification du projet – en cours </li></ul><ul><li>Conception – prochainement </li></ul>
    15. 15. Ana Cristina Bittar de Oliveira Directrice adjointe du Service TI [email_address] Tel.: +55 (61) 3412-3912 Maria Betânia Gonçalves Xavier Directrice du Service TI [email_address] Tel.: +55 (61) 3412-3912 Contacts: Des questions ?

    ×