Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
RAPPORT TRIMESTRIEL
SUR LE MARCHE DES
TELECOMMUNICATIONS
2016
JANVIER-MARS 2016
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 1
Introduction
Aux termes de l’article 127 d...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 2
DEFINITIONS
Parc de lignes de téléphonie m...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 3
Résumé exécutif …….…..….………………………………………………...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 4
RESUME EXECUTIF
Ce rapport présente la sit...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 5
Le volume des communications émises par le...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 6
I. Le marché de la téléphonie fixe
L’analy...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 7
Le poids du parc de lignes publiques est r...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 8
2. Le taux de pénétration
Le taux de pénét...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 9
3. Les parts de marché
L’analyse des parts...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 10
4. Le trafic
Cette partie traite du nombr...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 11
4.3 Evolution mensuelle de la répartition...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 12
II. Le marché de la téléphonie mobile
Tro...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 13
1.3 Evolution trimestrielle du parc prépa...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 14
2.2 Evolution trimestrielle du taux de pé...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 15
3.2 Evolution trimestrielle des parts de ...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 16
4. Le trafic
Cette partie traite du nombr...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 17
4.2 Evolution mensuelle de l’usage moyen ...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 18
4.4 Evolution mensuelle du trafic SMS sor...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 19
4.6 Evolution mensuelle de la répartition...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 20
III. Le marché de l’Internet
Le marché de...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 21
1.2 Evolution trimestrielle de la réparti...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 22
1.4 Evolution trimestrielle du parc bas d...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 23
1.7 Evolution trimestrielle du parc Inter...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 24
2. Le taux de pénétration
2.1 Evolution t...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 25
3.2 Evolution trimestrielle des parts de ...
Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 26
64,84% 66,84% 66,33% 64,89% 64,38%
10,42%...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 mars 2016

520 vues

Publié le

Le présent rapport fait état des évolutions observées sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet au premier trimestre 2016.

Publié dans : Internet
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 mars 2016

  1. 1. RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS 2016 JANVIER-MARS 2016
  2. 2. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 1 Introduction Aux termes de l’article 127 de la loi n°2011-01 du 24 février 2011 portant Code des Télécommunications, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) est chargée, entre autres, « d’assurer le suivi et mettre à la disposition des autorités gouvernementales et des acteurs des secteurs régulés, des informations pertinentes relatives notamment à la performance des opérateurs ». C’est dans ce cadre que l’ARTP a mis en place, en son sein, un observatoire du secteur des télécommunications qui lui permet de suivre, d’analyser et de présenter régulièrement les évolutions enregistrées sur le marché des télécommunications au Sénégal. Cet observatoire est alimenté par des informations collectées auprès des opérateurs titulaires de licence selon une périodicité et un format prédéfinis. L’ARTP procède à la publication de tableaux de bord trimestriels sur son site Internet (www.artpsenegal.net) ainsi qu’à la diffusion régulière de rapports permettant aux acteurs d’avoir une meilleure visibilité sur le marché des télécommunications. Le présent rapport fait état des évolutions observées sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet au premier trimestre 2016.
  3. 3. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 2 DEFINITIONS Parc de lignes de téléphonie mobile : C’est l’ensemble des cartes SIM qui ont émis ou reçu un appel et/ou envoyé ou reçu un SMS au cours des trois derniers mois. Parc Internet : Il regroupe les abonnements à l’Internet fixe (ADSL/RTC) et les abonnements actifs à l’Internet mobile (clé Internet/terminal mobile). Il ne tient pas compte des liaisons louées. Parc Internet mobile : Nombre de lignes de téléphonie mobile ayant établi une connexion Internet via un équipement mobile au cours des trois derniers mois. Taux de pénétration : Il est obtenu en divisant le nombre total de clients par la population du Sénégal qui est estimée à 13.508.715 habitants lors du dernier recensement général (source : rapport définitif recensement 2013 ANSD). RGPHAE : Recensement Général de la Population et de l’Habitat, de l’Agriculture et de l’Elevage.
  4. 4. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 3 Résumé exécutif …….…..….……………………………………………………………………………………………………………..2 Le marché de la téléphonie fixe …………………………………………………………………………………………………….6 Le marché de la téléphonie mobile …………………………………………………………………………………………….12 Le marché de l’Internet …………………………………………………………………………………………………………..….20
  5. 5. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 4 RESUME EXECUTIF Ce rapport présente la situation du secteur des télécommunications au Sénégal au 31 mars 2016, ainsi que les évolutions enregistrées au cours du premier trimestre de cette année. L’analyse porte sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet. Le marché de la téléphonie fixe Le parc global de lignes de téléphonie fixe continue de baisser et s’élève à 295.820 lignes à la fin de ce trimestre, en baisse de 1,5% par rapport au dernier trimestre de l’année 2015. Cette baisse du parc s’explique par un recul de 2,2% du parc de lignes résidentielles et de 0,8% du parc des lignes publiques. Le taux de pénétration, en baisse de 0,03 point, s’élève à 2,19% au cours de ce trimestre. L’opérateur historique SONATEL détient 96,5 % de part de marché en termes de lignes, en hausse de 2,2 points par rapport au trimestre précédent. EXPRESSO, par contre, détient, au cours de ce trimestre, 3,5% de part de marché. Dans le même temps, le volume de trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est en baisse. Il est estimé à 61,76 millions de minutes au cours de ce trimestre contre 62,07 millions de minutes au trimestre précédent. Ce trafic, en baisse au mois de février avec 19,74 millions contre 20,54 millions de minutes en janvier, a augmenté en mars avec 21,48 millions de minutes. Environ 63% du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est terminé sur les réseaux de téléphonie mobile contre 26% du trafic terminé sur les réseaux de téléphonie fixe et 11% vers l’international. L’usage moyen mensuel par ligne suit la tendance du trafic. Corrélativement au trafic, il a aussi baissé en février de 2 minutes et est estimé à 67 minutes par ligne. Le marché de la téléphonie mobile Le parc de téléphonie mobile est de 15.354.548 lignes, soit une hausse de 2,64% par rapport au dernier trimestre de l’année 2015. Les trois opérateurs ont chacun contribué à l’augmentation du parc. En effet, Orange, Tigo et Expresso ont enregistré une croissance respective de 2,36 %, 4,86% et 1,03% de leur parc. Le taux de pénétration de la téléphonie mobile s’élève à 113,66 % au cours de ce trimestre, soit une hausse de 2,92 points par rapport au trimestre précédent. Le marché de la téléphonie mobile est toujours dominé par les offres prépayées qui constituent 99,30% du parc global contre 0,70% pour les offres post payées. La croissance du parc prépayé (2,64%) est supérieure à celle du parc post payé (2,50%) au cours de ce trimestre. La part de marché de Tigo (22,92%), en nombre de lignes, a augmenté de 0,49 point par rapport au trimestre précédent. Orange, avec 56,10%, a perdu 0,16 point de part de marché. Expresso, avec 20,98%, a aussi perdu 0,33 point de part de marché.
  6. 6. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 5 Le volume des communications émises par les abonnés des trois opérateurs est estimé à 5,19 milliards de minutes au cours de ce trimestre, en hausse de 5,27 % par rapport du trimestre précédent. Ce trafic, sortant des réseaux de téléphonie mobile, en baisse au mois de février avec 1,67 milliards contre 1,77 milliards de minutes en janvier, a augmenté en mars avec 1,74 milliards de minutes. La part du trafic voix on-net dans le trafic total (environ 91,8%) est en légère baisse. Le trafic off-net, en légère hausse, représente environ 6,5% du trafic sortant. Le reste du trafic est réparti entre le trafic voix sortant vers les réseaux de téléphonie fixe, environ 0,2%, et le trafic sortant vers l’international, environ 1,5%. L’usage moyen mensuel par abonné suit la même tendance que le trafic. En effet, Il est de 110 minutes par ligne au mois de février, en baisse de 8 minutes par rapport au mois de janvier. Il a par contre augmenté de 5 minutes par ligne entre février et mars (115 minutes). Pour le trafic SMS, 410 millions d’unités ont été émises au cours de ce trimestre contre 394 millions le trimestre précédent, soit une hausse de 4,06%. Comme le trafic voix, 93,8% du trafic SMS représente du trafic on net, c’est-à-dire des SMS échangés par des abonnés au même réseau de téléphonie mobile. Le marché de l’Internet Le parc d’abonnés à Internet enregistre une hausse de 5,7% et s’établit au cours de ce trimestre à 7.818.262. La croissance du parc augmente à un rythme supérieur à celle enregistrée les trimestres précédents. Le taux de pénétration de l’Internet au Sénégal poursuit sa progression et s’élève à 57,88% au courant de ce trimestre contre 54,76% le trimestre précédent, soit une hausse de 3,12 points. Le parc de clés Internet (176.036 lignes) est aussi en baisse (30,9% au cours de ce trimestre) depuis le trimestre précédent alors que le parc des utilisateurs Internet mobile hors clés (7.521.704 lignes) a augmenté de 7,1%. Le parc ADSL s’élève à 102.087 lignes, en hausse de 1,47% par rapport au trimestre précédent contre un parc bas débit de 18.435 lignes, en baisse de 0,005%. L’Internet mobile, hors clés, représente 96,2% du parc Internet total contre 2,3% pour le parc des clés Internet et 1,3% pour le parc ADSL. Le parc bas débit représente 0,2% du parc Internet total. Les parts de marché sont réparties entre les trois opérateurs dans des proportions différentes. En effet, l’opérateur Orange détient 65,17% en termes de parc, en baisse de 0,35 point par rapport au trimestre précédent. Expresso et Tigo suivent avec respectivement 9,89% et 24,94% de parts de marché. Les utilisateurs de la 3G représentent 57,37% du parc Internet mobile hors clé, en hausse de 1,07 point par rapport au trimestre précédent, ceux de la 2G représentent 42,63% du parc Internet mobile.
  7. 7. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 6 I. Le marché de la téléphonie fixe L’analyse du marché de la téléphonie fixe porte principalement sur le parc de lignes, le taux de pénétration, les parts de marché des opérateurs ainsi que le trafic. Pour rappel, Sonatel et Expresso sont les deux seuls opérateurs qui interviennent sur ce marché. 1. Le parc Le parc global de lignes de téléphonie fixe est composé du parc de lignes résidentielles, professionnelles et publiques. 1.1 Evolution trimestrielle du parc de lignes de téléphonie fixe Le parc de la téléphonie fixe, en baisse, s’élève à la fin de ce trimestre à 295.820 lignes, soit un recul de 1,5% par rapport au trimestre précédent. Cette diminution du parc est due au fléchissement du parc des lignes résidentielles et publiques, de respectivement 2,2% et 0,8% au cours du trimestre. 1.2 Evolution trimestrielle de la répartition du parc des lignes de téléphonie fixe Le parc de lignes de téléphonie fixe est constitué, en fin mars 2016, essentiellement d’abonnés résidentiels avec un pourcentage de 75,8%, en baisse de 0,6 point par rapport au trimestre précédent. La part du parc de lignes professionnelles, en hausse, représente 23,8% du parc total de lignes de téléphonie fixe au cours de ce trimestre. Elle a ainsi augmenté de 0,6 point par rapport au trimestre précédent. 307 058 305 843 303 650 300 219 295 820 290 000 292 000 294 000 296 000 298 000 300 000 302 000 304 000 306 000 308 000 mars-15 juin-15 sep-15 déc-15 mars-16 Parc des lignes de téléphonie fixe par trimestre Parc des lignes de téléphonie fixe
  8. 8. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 7 Le poids du parc de lignes publiques est resté stable et représente 0,4% du parc total de lignes de téléphonie fixe. Les lignes publiques regroupent les cybers et télé centres1 . 1.3 Evolution trimestrielle du parc de lignes résidentielles Le parc de lignes résidentielles suit une tendance à la baisse et s’élève à 224.288 lignes au cours de ce trimestre, soit un recul de 2,2% par rapport au trimestre précédent. Pour ce trimestre, la baisse de ce parc s’est effectuée dans des proportions plus importantes comparée aux trimestres précédents. 1.4 Evolution du parc de lignes professionnelles Le parc de lignes professionnelles, en baisse depuis juin 2015, a augmenté au cours de ce trimestre. En effet, il est de 70.353 lignes, soit une hausse de 0,95% par rapport au trimestre précédent. En glissement annuel, le parc a augmenté de 0,85% par rapport à mars 2015. 1 Les lignes publiphones sont retirées du parc des lignes publiques du fait qu’elles n’existent plus. 76,9% 76,6% 76,5% 76,4% 75,8% 22,7% 23,0% 23,1% 23,2% 23,8% 0,4% 0,4% 0,4% 0,4% 0,4% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% mars-15 juin-15 sep-15 déc-15 mars-16 Répartition du parc des lignes de téléphonie fixe par trimestre Résidentiel Professionnel Public 236 048 234 405 232 368 229 337 224 288 215 000 220 000 225 000 230 000 235 000 240 000 mars-15 juin-15 sep-15 déc-15 mars-16 Parc des lignes résidentielles par trimestre Parc des lignes résidentielles
  9. 9. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 8 2. Le taux de pénétration Le taux de pénétration de la téléphonie fixe permet de mesurer le niveau d’utilisation des services de la téléphonie fixe. Il est obtenu en divisant le nombre total de lignes de téléphonie fixe par la taille de la population du Sénégal. La population de référence est celle du dernier recensement, en 2013, estimée à 13.508.7152 (source ANSD). 2.1 Evolution trimestrielle du taux de pénétration Le taux de pénétration de la téléphonie fixe continue de baisser corrélativement à la baisse du parc des lignes de téléphonie fixe. Il s’élève, au cours de ce trimestre, à 2,19% contre 2,22% au trimestre précédent. Cette baisse s’explique par des résiliations de lignes dans les segments résidentiel et public. 2 Rapport définitif RGPHAE 2013 69 760 70 202 70 068 69 694 70 353 69 200 69 400 69 600 69 800 70 000 70 200 70 400 70 600 mars-15 juin-15 sep-15 déc-15 mars-16 Parc de lignes professionnelles par trimestre Parc des lignes professionnelles 2,27% 2,26% 2,25% 2,22% 2,19% 0,00% 0,50% 1,00% 1,50% 2,00% 2,50% 3,00% mars-15 juin-15 sep-15 déc-15 mars-16 Taux de pénétration de la téléphonie fixe
  10. 10. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 9 3. Les parts de marché L’analyse des parts de marché permet de mesurer la performance des opérateurs, l’intensité de la concurrence, ou la position d’un opérateur sur un segment de marché. La part de marché d’un opérateur est obtenue en faisant le rapport entre le parc des lignes de téléphonie fixe de l’opérateur et le parc total des lignes de téléphonie fixe du marché. 3.1 Evolution trimestrielle des parts de marché des opérateurs L’opérateur historique SONATEL reste dominant sur le marché de la téléphonie fixe avec 96,5% de part de marché, en hausse de 2,2 points par rapport au trimestre précédent. Expresso, qui enregistre une baisse continue, détient 3,5% de part de marché à la fin de ce trimestre. 3.2 Evolution trimestrielle des parts de marché des opérateurs sur le segment résidentiel Les tendances observées sur le segment résidentiel sont les mêmes que celles observées sur le marché de la téléphonie fixe : SONATEL détient 95,44% de part de marché, en hausse de 2,89 points par rapport au trimestre précédent, contre 4,56% pour Expresso. 93,2% 93,6% 93,7% 94,3% 96,5% 6,8% 6,4% 6,3% 5,7% 3,5% 0% 20% 40% 60% 80% 100% mars-15 juin-15 sep-15 déc-15 mars-16 Parts de marché des opérateurs par trimestre Sonatel Expresso 91,11% 91,62% 91,72% 92,55% 95,44% 8,89% 8,38% 8,28% 7,45% 4,56% 0% 20% 40% 60% 80% 100% mars-15 juin-15 sep-15 déc-15 mars-16 Parts de marché trimestrielles des opérateurs sur le segment résidentiel Sonatel Expresso
  11. 11. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 10 4. Le trafic Cette partie traite du nombre de minutes de communications émises par les utilisateurs des réseaux de téléphonie fixe, notamment vers les réseaux de téléphonie fixe, les réseaux de téléphonie mobile et vers l’international. 4.1 Evolution mensuelle du trafic voix (en millions de minutes) Le volume total du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe au cours de ce trimestre est estimé à 61,76 millions de minutes contre 62,07 millions de minutes au trimestre précédent, soit une baisse de 0,49%. Le volume des communications mensuelles est en baisse au cours du mois de février (19,74 millions de minutes), soit son niveau le plus faible depuis le début de cette année. Comparé à mars 2015, le trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe a enregistré une baisse de 6,15%. 4.2 Evolution mensuelle de l’usage moyen sortant par ligne (en minutes) L’usage moyen mensuel par ligne suit la tendance du trafic global. Cet usage moyen a également chuté en février. Il a par contre augmenté en mars (73 minutes). En glissement annuel, un recul d’une minute est observé. 22,89 22,18 22,01 22,29 22,46 21,34 20,76 21,23 20,50 20,34 20,54 19,74 21,48 18 19 20 21 22 23 24 mars-15 avr.-15 mai-15 juin-15 juil.-15 août-15 sept.-15 oct.-15 nov.-15 déc.-15 janv.-16 févr.-16 mars-16 Millions Trafic voix sortant des opérateurs 74 72 72 73 73 70 68 70 68 67 69 67 73 30 50 70 90 110 130 Usage moyen mensuel Usage moyen mensuel Linéaire (Usage moyen mensuel )
  12. 12. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 11 4.3 Evolution mensuelle de la répartition du trafic voix sortant par destination La part la plus importante du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est terminée sur les réseaux de téléphonie mobile, environ 63% au cours du trimestre contre 26% du trafic sortant terminés sur les réseaux de téléphonie fixe. Seuls 11% du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe sont destinés à l’international. 25,6% 26,7% 27,9% 27,3% 26,6% 25,7% 25,5% 25,3% 25,4% 25,2% 26,0% 26,2% 25,8% 63,8% 62,7% 62,0% 62,6% 62,1% 63,2% 62,6% 64,4% 64,2% 63,2% 62,8% 63,3% 63,2% 10,6% 10,6% 10,1% 10,1% 11,2% 11,1% 11,8% 10,3% 10,4% 11,6% 11,2% 10,6% 11,0% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Répartition mensuelle du trafic voix sortant par destination Total Trafic voix sortant vers les réseaux fixes Total Trafic voix sortant vers les reseaux mobiles Total Trafic voix sortant vers l'international
  13. 13. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 12 II. Le marché de la téléphonie mobile Trois opérateurs sont présents sur le marché de la téléphonie mobile, c’est à dire Expresso, Orange et Tigo. L’analyse de ce marché porte principalement sur le parc de lignes, le taux de pénétration, les parts de marché des opérateurs ainsi que le trafic. 1. Le parc 1.1 Evolution trimestrielle du parc global de lignes de la téléphonie mobile Le parc de lignes de téléphonie mobile est de 15.354.548, en hausse de 2,64% par rapport au trimestre précédent. Cette croissance du parc au cours de ce trimestre est supérieure à celle enregistrée le trimestre précédent (0,34%). L’augmentation du parc des lignes de téléphonie mobile est due à une hausse du parc de Tigo (4,86%), Orange (2,36%) et Expresso (1,03%). 1.2 Evolution trimestrielle du parc de lignes des opérateurs Les parcs de lignes de téléphonie mobile des trois opérateurs ont augmenté au cours de ce trimestre à des proportions différentes. Le parc de l’opérateur Orange a augmenté de 2,36% au cours de ce trimestre contre 4,86% de croissance pour Tigo et 1,03% pour Expresso. 14 699 236 14 819 053 14 908 119 14 959 477 15 354 548 14 000 000 14 400 000 14 800 000 15 200 000 15 600 000 mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parc des lignes de la téléphonie mobile par trimestre Evolution trimestrielle du parc de lignes de téléphonie mobile 0 1 000 000 2 000 000 3 000 000 4 000 000 5 000 000 6 000 000 7 000 000 8 000 000 9 000 000 mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parc mobile par trimestre des opérateurs Orange Tigo Expresso
  14. 14. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 13 1.3 Evolution trimestrielle du parc prépayé et post payé Le marché de la téléphonie mobile reste toujours dominé par les offres prépayées qui représentent 99,30% du parc des lignes de téléphonie mobile. Au cours de ce trimestre, le parc prépayé a augmenté de 2,64% contre 2,50% pour le parc post payé. 2. Le taux de pénétration Le taux de pénétration de la téléphonie mobile permet de mesurer le niveau d’utilisation des services de téléphonie mobile. Il est obtenu en divisant le nombre total des lignes de téléphonie mobile par la population du Sénégal. La population de référence est celle du dernier recensement, en 2013 (13.508.7153 : source ANSD). 2.1 Evolution trimestrielle du taux de pénétration Le taux de pénétration de la téléphonie mobile s’élève à 113,66% au cours de ce trimestre, soit une hausse de 2,92 points par rapport au trimestre précédent. Le taux de pénétration croit à un rythme plus élevé au cours de ce trimestre comparé aux quatre derniers trimestres. Le phénomène des multi SIM (usagers possédant plusieurs abonnements) fait que le taux de pénétration dépasse les 100%. 3 Rapport définitif RGPHAE 2013 8 000 000 9 000 000 10 000 000 11 000 000 12 000 000 13 000 000 14 000 000 15 000 000 16 000 000 mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 96 969 100 466 102 934 104 694 107 309 Parc post payé/ prépayé Parc pré paye Parc post payé 108,81% 109,70% 110,36% 110,74% 113,66% 100% 105% 110% 115% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Taux de pénétration par trimestre Evolution trimestrielle du taux de pénétration
  15. 15. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 14 2.2 Evolution trimestrielle du taux de pénétration du prépayé et du post payé Sur le segment prépayé, le taux de pénétration suit la même tendance que celle du parc global de lignes de téléphone mobile et s’élève à 112,87%, en hausse de 2,91 points comparé au trimestre précédent. Il est de 0,79% sur le segment post payé. 3. Les parts de marché L’analyse des parts de marché permet de mesurer la performance des opérateurs, l’intensité de la concurrence, ou la position d’un opérateur sur un segment de marché. La part de marché est obtenue en faisant le rapport entre le parc de l’opérateur et le parc total. 3.1 Evolution trimestrielle des parts de marché globales des opérateurs La part de marché de Tigo est en hausse, 0,49 point par rapport au trimestre précédent. Orange, avec 56,10%, a perdu 0,16 point de part de marché. Quant à Expresso, avec 20, 98%, il a également perdu 0,33 point de part de marché. Il faut cependant noter que les parcs des opérateurs Orange et Expresso ont augmenté même s’ils ont perdu des parts de marché. 108,10% 108,96% 109,60% 109,96% 112,87% 0,72% 0,74% 0,76% 0,78% 0,79% 0% 20% 40% 60% 80% 100% 120% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Taux de pénétration par trimestre des parc prépayé/post payé Prépayé Post payé
  16. 16. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 15 3.2 Evolution trimestrielle des parts de marché pour le prépayé L’analyse des parts de marché sur le segment prépayé montre les mêmes tendances que sur le marché global de la téléphonie mobile. Sur ce segment, Orange reste dominant avec 56,07% de part de marché, en baisse de 0,15 point par rapport au trimestre précédent. Tigo détient 22,92%, en hausse de 0,48 point, tandis qu’Expresso, avec 21,01% de part de marché, est en baisse de 0,33 point. 3.3 Evolution trimestrielle des parts de marché pour le post payé Sur le segment du post payé, l’opérateur Orange détient 60,44% de part de marché, en termes de parc, en baisse de 0,56 point. Expresso avec 16,36%, a aussi perdu 0,74 point de part de marché. Tigo par contre a gagné 1,3 point de part et détient, au cours de ce trimestre, 23,20% de part de marché. 56,85% 56,80% 55,86% 56,26% 56,10% 23,34% 23,41% 22,84% 22,43% 22,92% 19,81% 19,79% 21,30% 21,31% 20,98% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parts de marché globales des opérateurs Orange Tigo Expresso 56,81% 56,77% 55,83% 56,22% 56,07% 23,36% 23,42% 22,84% 22,44% 22,92% 19,83% 19,81% 21,32% 21,34% 21,01% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parts de marché des opérateurs sur le segments prépayé Orange Tigo Expresso
  17. 17. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 16 4. Le trafic Cette partie traite du nombre de minutes sortantes des réseaux de téléphonie mobile, à destination notamment du même réseau, des autres réseaux de téléphonie mobile, de téléphonie fixe et de l’international. 4.1 Evolution mensuelle du trafic voix sortant (en millions de minutes) Le volume des communications émises est estimé à 5,19 milliards de minutes, au cours de ce trimestre, contre 4,93 milliards de minutes au trimestre précédent ; soit une hausse de 5,27%. Le trafic, en baisse en février, s’est apprécié en mars pour atteindre 1,74 milliards de minutes. Le niveau de trafic le plus élevé est enregistré en janvier avec 1,77 milliards de minutes. En glissement annuel, le trafic mensuel estimé à 1,615 milliards de minutes en mars 201 a augmenté de 8,04% pour atteindre 1,745 milliards en mars 2016. 62,73% 61,54% 59,53% 61,00% 60,44% 19,89% 21,44% 23,25% 21,90% 23,20% 17,38% 17,02% 17,22% 17,10% 16,36% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parts de marché des opérateurs sur le segments post payé Orange Tigo Expresso 1 615 1 645 1 675 1 551 1 667 1 652 1 545 1 621 1 598 1 717 1 775 1 675 1 745 1 400 1 500 1 600 1 700 1 800 1 900 2 000 Millions Trafic voix sortant des réseaux de téléphonie mobile des opérateurs (en millions de minutes) Total Trafic voix sortant des opérateurs Linéaire (Total Trafic voix sortant des opérateurs )
  18. 18. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 17 4.2 Evolution mensuelle de l’usage moyen sortant par client (par minute) L’usage moyen mensuel suit la même tendance que le trafic. En hausse au début du trimestre, il a enregistré une baisse de 8 minutes en février 2016 (110 minutes). La consommation la plus importante est observée en janvier, soit 118 minutes. 4.3 Evolution mensuelle de la répartition du trafic on-net/off-net 4 Le trafic on-net représente environ 91,8% du trafic émis à partir des réseaux de téléphonie mobile. La part du trafic off-net national dans le trafic total est estimée à 6,5% au cours de ce trimestre. Elle a ainsi augmenté de 0,5 point par rapport au trimestre précédent. Le trafic sortant vers l’international représente environ 1,5% du trafic total sortant des réseaux de téléphonie mobile au cours du trimestre, contre 0,2% pour le trafic destiné aux réseaux de téléphonie fixe. 4 Le trafic on-net correspond au trafic qui reste dans le réseau de l’opérateur de l’appelant et le trafic off-net correspond au trafic qui sort vers un réseau tiers (fixe, mobile ou d’un autre opérateur international) 110 112 113 105 113 111 104 109 107 114 118 110 115 100 105 110 115 120 125 Evolution de l'usage moyen mensuel voix Usage moyen mensuel 92,9% 93,1% 92,6% 92,6% 93,2% 94,2% 92,2% 92,2% 92,1% 91,7% 91,9% 92,0% 91,5% 5,1% 4,9% 5,3% 5,2% 5,2% 4,2% 6,0% 6,0% 6,0% 6,4% 6,3% 6,4% 6,9% 1,6% 1,7% 1,8% 1,9% 1,3% 1,3% 1,4% 1,7% 1,8% 1,7% 1,6% 1,5% 1,4% 0,3% 0,3% 0,3% 0,3% 0,3% 0,3% 0,3% 0,2% 0,2% 0,2% 0,2% 0,2% 0,2% 0% 20% 40% 60% 80% 100% mars-15 avr.-15 mai-15 juin-15 juil.-15 août-15 sept.-15 oct.-15 nov.-15 déc.-15 janv.-16 févr.-16 mars-16 Répartition mensuelle du trafic voix par destination Trafic voix on net Trafic voix off net (hors trafic International) Trafic voix départ vers l'international Trafic voix départ vers fixe
  19. 19. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 18 4.4 Evolution mensuelle du trafic SMS sortant Le trafic SMS, est estimé à 410 millions d’unités au cours de ce trimestre, soit une hausse de 4,06% comparé au trimestre précédent. En glissement annuel, le trafic SMS, estimé à 128 millions d’unités en mars 2016, a baissé de2, 29%. 4.5 Evolution mensuelle de l’usage moyen sortant des SMS par client L’usage moyen mensuel de SMS, en hausse en janvier (10 SMS), a légèrement baissé en février et mars (8 SMS). En glissement annuel, l’usage moyen, estimé à 9 SMS en mars 2015, a baissé d’un SMS. 131 139 136 131 149 154 139 134 122 138 153 129 128 100 110 120 130 140 150 160 170 180 Millions Trafic sms sortant des réseaux de téléphonie mobile des opérateurs Total Trafic Sms sortant des opérateurs Linéaire (Total Trafic Sms sortant des opérateurs ) 9 9 9 9 10 10 9 9 8 9 10 8 8 6 8 9 11 12 14 Evolution mensuelle de l'usage moyen sms Usage moyen mensuel
  20. 20. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 19 4.6 Evolution mensuelle de la répartition du trafic SMS La répartition du trafic SMS sortant, en variation à la fin de ce trimestre, suit la même tendance que le trafic voix. Les SMS envoyés entre clients du même opérateur représentent environ 93,8% du trafic total SMS. Le trafic SMS off-net (hors trafic international) représente environ 5% du trafic SMS enregistré au cours du trimestre contre environ 1,2% pour le trafic SMS international. 92,8% 95,0% 94,1% 94,3% 94,5% 95,4% 94,8% 94,6% 94,7% 94,7% 94,2% 93,7% 93,6% 3,7% 3,4% 4,2% 4,0% 3,4% 3,1% 3,5% 3,7% 3,6% 3,6% 4,6% 5,2% 5,2% 3,5% 1,6% 1,7% 1,7% 2,1% 1,5% 1,7% 1,7% 1,7% 1,7% 1,1% 1,1% 1,2% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Répartition mensuelle du trafic sms par destination Trafic sms on net Trafic voix sms off net (hors trafic International) Trafic sms départ vers l'international
  21. 21. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 20 III. Le marché de l’Internet Le marché de l’Internet est composé des segments suivants : - l’Internet fixe bas débit, qui regroupe les accès fixes dont le débit est inférieur ou égal à 256 Kbps, notamment les accès via RTC, - l’Internet fixe haut débit (accès ADSL), - l’Internet mobile à partir des clés Internet, - et l’Internet mobile hors clés Internet (2G et 3G) qui concerne les usagers qui se connectent via un terminal mobile. Seules les offres des opérateurs titulaires de licence sont suivies sur le marché de l’Internet. Un seul fournisseur d’accès Internet étant positionné comme distributeur des offres ADSL de SONATEL Multimédia. L’analyse de ce marché porte principalement sur le parc des abonnés, le taux de pénétration, ainsi que les parts de marché des opérateurs. 1. Le parc Le parc des abonnés à Internet regroupe les abonnements à l’Internet fixe (ADSL/RTC) et les abonnements actifs à l’Internet mobile (clé Internet/terminal mobile). Les liaisons louées ne sont pas prises en compte dans l’analyse. 1.1 Evolution trimestrielle du parc global de lignes Internet Le parc des lignes Internet, ou utilisateurs d’Internet, s’établit à 7.818.262 lignes en fin mars, soit une hausse de 5,7% par rapport au trimestre précédent. A noter que le parc de lignes augmente à un rythme supérieur comparé aux trimestres précédents. 7 152 269 7 256 717 7 348 487 7 396 940 7 818 262 6 800 000 7 000 000 7 200 000 7 400 000 7 600 000 7 800 000 8 000 000 mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parc global de abonnés à Internet par trimestre Parc de lignes Internet
  22. 22. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 21 1.2 Evolution trimestrielle de la répartition du parc Internet par type d’accès L’évolution du marché de l’Internet est toujours portée par le segment « Internet mobile hors clés» qui représente 96,2% du parc total en hausse de 1,3 point par rapport au trimestre précédent. La part du parc clés Internet est en baisse de 1,2 point (2,3% du parc total contre 3,4% au trimestre précédent). Les parts des segments du fixe haut débit (ADSL) et bas débit restent faibles et représentent respectivement 1,3% et 0,2% du parc Internet total. Cependant, il faut noter qu’un abonnement à l’ADSL peut concerner plusieurs utilisateurs. 1.3 Répartition du parc Internet fixe / mobile Le parc Internet mobile représente 98,5% du parc Internet global en mars 2016, soit une hausse de 0,11 point comparé au trimestre précédent. Le parc Internet mobile regroupe l’Internet mobile hors clé et le parc des clés Internet. Le parc Internet fixe est composé du parc Internet fixe haut débit (ADSL) et bas débit. 94,17% 94,20% 94,28% 94,9% 96,2% 4,15% 4,14% 4,09% 3,4% 2,3% 1,43% 1,41% 1,38% 1,4% 1,3% 0,25% 0,25% 0,25% 0,2% 0,2% 80% 85% 90% 95% 100% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Répartition des abonnés par types d'accès Internet Mobile (2G&3G) Clé Internet Fixe Haut Débit (ADSL) Fixe Bas débit (≤ 256 kbps) 98,32% 98,33% 98,37% 98,39% 98,5% 1,7% 1,7% 1,6% 1,6% 1,5% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Répartition du parc Internet fixe/mobile Mobile Fixe
  23. 23. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 22 1.4 Evolution trimestrielle du parc bas débit5 Le parc bas débit s’élève à 18.435 lignes, soit une baisse de 0,005% par rapport au trimestre précédent. En glissement annuel, le parc a augmenté de 2,91%. 1.5 Evolution trimestrielle du parc ADSL Le parc ADSL est de 102.087 lignes, en hausse de 1,46% par rapport au trimestre précédent. Comparé à mars 2015, le parc a reculé de 0,31%. Il faut noter également que ce parc était en baisse sur les trois derniers trimestres de l’année 2015. 1.6 Evolution trimestrielle du parc de clés internet Le parc des clés Internet est de 176.036 lignes au cours de ce trimestre, soit une baisse de 30,90% par rapport au trimestre précédent. Le niveau de baisse est encore plus important que celui des deux derniers trimestres. 5 Seul le parc d’Orange est pris en compte au cours de ce trimestre 17 913 18 283 18 441 18 436 18 435 17 600 17 700 17 800 17 900 18 000 18 100 18 200 18 300 18 400 18 500 mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parc abonnés bas débit 102 410 102 623 101 677 100 611 102 087 100 000 100 750 101 500 102 250 103 000 mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Evolution trimestrielle du parc ADSL
  24. 24. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 23 1.7 Evolution trimestrielle du parc Internet mobile hors clés (2G&3G) Le parc Internet mobile hors clés est en constante évolution. Il s’établit à 7.521.704 utilisateurs en mars 2016, soit une hausse de 7,1% par rapport au trimestre précédent. Les utilisateurs de la 3G représentent 57,37% du parc Internet mobile hors clé, en hausse de 1,07 point par rapport au trimestre précédent, ceux de la 2G représentent 42,63% du parc Internet mobile. 296 949 300 273 300 515 254 758 176 036 0 50 000 100 000 150 000 200 000 250 000 300 000 350 000 mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Evolution trimestrielle du parc de clé Internet 6 734 997 6 835 538 6 927 854 7 023 135 7 521 704 6 200 000 6 400 000 6 600 000 6 800 000 7 000 000 7 200 000 7 400 000 7 600 000 mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parc Internet Mobile (2&3G)
  25. 25. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 24 2. Le taux de pénétration 2.1 Evolution trimestrielle du taux de pénétration Le taux de pénétration de l’Internet au Sénégal toujours en hausse, s’établit à 57,88% contre 54,76% au trimestre précédent, soit une hausse de 3,12 points. Comparé à mars 2015, le taux de pénétration de l’Internet a augmenté de 4,93 points. 3. Les parts de marché L’analyse des parts de marché permet de mesurer la performance des opérateurs, l’intensité de la concurrence, ou la position d’un opérateur sur un segment de marché. La part de marché est obtenue en faisant le rapport entre le parc d’un opérateur et le parc total. 3.1 Evolution trimestrielle des parts de marché des opérateurs, en parc Les parts de marché sont réparties entre les opérateurs à des proportions différentes. Au cours de ce trimestre, l’opérateur Orange détient 65,17% de part de marché contre 24,94% pour Tigo et 9,89% pour Expresso. Tigo a obtenu, au cours de ce trimestre, 0,39 point de parts de marché, contrairement à Orange et Expresso qui ont perdu des parts de marché respectivement de 0,34 point et 0,04 point. Il faut noter que l’opérateur Orange intervient sur tous les segments de marché. Tigo et Expresso pour leur part, n’interviennent que sur le marché de l’Internet mobile (2G/3G) à partir d’un terminal mobile ou d’une clé Internet. 52,95% 53,72% 54,40% 54,76% 57,88% 49% 51% 53% 55% 57% 59% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Taux de pénétration de l'Internet au Sénégal
  26. 26. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 25 3.2 Evolution trimestrielle des parts de marché pour les clés Internet Sur le segment des clés Internet, l’opérateur Orange reste dominant avec 74,94% de part de marché, en hausse de 8,34 points. Tigo avec 9,34% de part de marché a aussi gagné 2,77 points de part. Expresso, par contre, a perdu des parts de marché et détient au cours de ce trimestre 15,72% de part de marché, en baisse de 11,11 points. 3.3 Evolution trimestrielle des parts de marché pour l’Internet mobile hors clés Internet Sur le segment Internet mobile hors clés Internet, Orange dispose de 64,38% de part de marché, en baisse de 0,51 point par rapport au trimestre précédent. Tigo et Expresso suivent avec respectivement 25,70% (en hausse de 0,08 point) et 9,91% (en hausse de 0,42 point). Il faut cependant noter que le parc Internet mobile de l’opérateur Orange a augmenté, même s’il a perdu des parts de marché. 65,66% 67,53% 67,07% 65,51% 65,17% 10,78% 9,77% 9,66% 9,93% 9,89% 23,55% 22,70% 23,27% 24,55% 24,94% 0% 20% 40% 60% 80% 100% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parts de marché globales des opérateurs,en parc Orange Expresso Tigo 70,43% 70,23% 70,89% 66,60% 74,94% 23,46% 23,57% 22,92% 26,83% 15,72% 6,10% 6,20% 6,19% 6,57% 9,34% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parts de marché des opérateurs sur le segment clé internet Orange Expresso Tigo
  27. 27. Rapport trimestriel sur le marché des télécommunications au 31 mars 2016 Page 26 64,84% 66,84% 66,33% 64,89% 64,38% 10,42% 9,33% 9,26% 9,49% 9,91% 24,74% 23,83% 24,41% 25,62% 25,70% 0% 20% 40% 60% 80% 100% mars-15 juin-15 sept-15 dec-15 mars-16 Parts de marché des opérateurs sur le segment mobile hors clés Orange Expresso Tigo

×