Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Faut-il se méfier des images?
Si toutes les images ne servent bien sûr pas à désinformer,
il est très facile de faire ment...
III - Comment les images peuvent nous manipuler ?
 Exemple 2 : mésinformation par
fausse légende et recadrage.
 Exemple ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fiche synthese images 2015

2 157 vues

Publié le

Fiche de synthèse de la séance sur le sens des images.

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Fiche synthese images 2015

  1. 1. Faut-il se méfier des images? Si toutes les images ne servent bien sûr pas à désinformer, il est très facile de faire mentir une image : aussi est-il nécessaire d’exercer son esprit critique, surtout dans le monde du numérique où les informations sont innombrables et rapides. Aujourd’hui, c’est notamment par des réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou Tumblr que des milliers d’images circulent à la faveur des retweet ou des like, sans que personne ne sache d’où provient réellement l’image en question. Il faut toujours s’interroger sur la source de l’image (quel est son auteur ? qui la diffuse ? quelles sont ses motivations ?). I - Comment se décrypte une image ? La lecture d’une image se fait en deux temps : - la dénotation : dénoter, c’est décrire, analyser sans interpréter (personnages, décor, formes, couleurs / cadrage, plans, profondeur de champ…) - la connotation : connoter, c’est interpréter, chercher le sens de l’image. Sans une légende qui donne le contexte, il est très difficile de trouver le sens d’une image, qui peut souvent être interprétée de différentes façons, parfois contradictoires. Il est donc facile de donner un autre sens à une image en inventant une légende. II - Pourquoi l’image est-elle un moyen idéal de propagande ? L’image est efficace parce qu’elle a souvent une forte teneur symbolique et qu’elle suscite des émotions (compassion, colère, peur, etc.) La manipulation s’appuie sur les émotions car elles paralysent l’esprit critique : un homme apeuré ou en colère ne réfléchit plus. « Qui maîtrise les images maîtrise les esprits. » Bill Gates «Les images sont des coups de feu dans le cerveau.» Werner Krober- Riel L’image de gauche a circulé sur les réseaux sociaux : il s’agissait prétendument d’un jeune orphelin syrien dormant entre les tombes de ses parents. Le jeune garçon est en fait le cousin du photographe amateur saoudien Abdul Aziz Al Otaibi : il a toujours ses deux parents et participait à une mise en scène artistique. M. Philippe / CDI / 2014
  2. 2. III - Comment les images peuvent nous manipuler ?  Exemple 2 : mésinformation par fausse légende et recadrage.  Exemple 1 : désinformation par fausse légende, recadrage, retouche. Enfants d’une crèche de Leipzig après le bain, 1976. Photo publiée dans une brochure en 1978 avec cette légende : « Des enfants en tenue de prisonnier. Une image importée illégalement d’un camp de concentration soviétique en URSS.» M. Philippe / CDI / 2014 Photo illustrant la torture en Algérie parue dans Le Monde 2 en décembre 2000 Le cadrage originel révèle un visage souriant en haut : il s’agit d’une fête de soldats... Il existe plusieurs façons de faire mentir des images (fixe ou animées) et ces techniques sont souvent associées. La manipulation peut être volontaire ou involontaire : on parle alors de désinformation (volontaire) ou de mésinformation (involontaire, l’image est relayée de bonne foi). On peut distinguer 4 grands types d’images mensongères : Outre ces techniques, une image peut aussi être mal interprétée par le récepteur : c’est le cas par exemple des lectures délirantes de certaines images qu’on trouve dans les théories du complot. Légende fausse pour une image fixe ou commentaire trompeur pour des images animées : c’est le texte qui change le sens de l’image. Retouche graphique. L’image est modifiée pour en changer le sens. Recadrage, qui laisse des éléments importants hors-champ. Mise en scène : le réel est truqué dès le départ. L’effet Koulechov : c’est la proximité d’autres images qui change le sens d’une image.

×