SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  33
Télécharger pour lire hors ligne
.*::!H",'JH[fl:
Muhammadrsr
'[raduction
et rechercherlessourcesdeshacJithspar
I
t
Its
I
t l-? dFi{ OtJtp tl-rlif tLill! if e'lll
Abu Hamza Al-CerminY
w^tjv/Yt., equt fsJiyig|fLiiirr.refil|lillYl 'rr^4Il
Quefquestraits de
cilractère fu Propfrète
fuIuframmadM
O Tous droits résenrés.
Prernière édition
1427/2006
Édi tions Madar Alwatan-Riyadh
lr/.alazbtanch : Tel t 4792t42 - Fax :472 3941
Swaydeebranch : Tel z 4267177- Fax : 4267377
PoPtD,dat- alwatan.com
www. madat- alwâtan.com
Qnefques traits fe
c,firnctère{u Qropfrète
fuIufrarnrnfr,fW
#,+rtt Ërrr+*nrhDgD
gcrit pnr
Kfrâfif,n6ou Sâ{ifr
trd[uction et recfr.ercfr.e[es
sources Ies frd[itfrs
A 6u lfanz a .nf- Çermânjt
n[itio n !*td dar A t-,(4a ta n
#EuffiUilb
flunorntrf,ftnfi,
L' inlinimentfuliséricor[ietryte
trèsfuIiséricor[ieuX
Louangeà Dieu seul,et queson salut
et sa bénédi$ion soient sur le dernier des
prophètes
Nous parlerons du caradère du
prophète #8,qui nous mènera donc à parler
de la perfection humaine dans sa plus belle
conception. En effet, les plus beaux
caradères connus chez I'homme se sont
exclusivement réunis chez le prophète W. 11
fut dépournr de tout mauvais caractères
connuschezI'homme ordinaire.
L'aspect extérieur de I'homme influe
sur son aspect intérieur, comme I'ont
démontré les psychologues
sociologues.Le prophèteffi étaitun
dont la descriptionphysiqueétait
et les
homme
desplus
belles.Ainsi, nous I'ont décrit ceux qui ont
pu le voir parmi lesquelssescompagnons.Il
était de couleur blanche, un visage aux
formes pleines qui resplendissair,son fronr
était d'une forme unique et lorsqu'il était
content, son visages'illuminait telle la lune.
Sa bouche était de toute beauté,sesdenrs
blanches et aux incisives espacées,ses
paupières étaient d'un noir profond sans
pour autant y avoir mis du khôI, son nez,
était légèrementlong et lorsqu'il parlair, on
apercevait telle une lurnière émanant
d'entre ses den$. Il possédait de larges
épauleset il était de taille moyenne, ni trop
grand, ni trop petit.
Le prophète W était agréable à
regarder,éminent, une pre$ance émanait de
sa personne. La personne qui I'apercevait
pour la première fois, savait pertinemment
que ce visage n'était point celui d'un
menteur. Amr Ibn Al-'Ass .:Saraconte : " Je
n'aimais point une personne autant que le
Messagerd'Allah et je ne respectaisaucune
personne autant que le Messagerd'A1lah.
Malgré cela, je ne pouvais lever mes yeux
vers lui par granderévérence,si bien que si
on me demandait de le décrire, j'aurais &ê
incapable de le faire, n'ayant pu le
contempler avec précisiorl.r>Rapporté par
Mouslim.
Le prophète # ne faisait paspartie du
bas peuple, mais il faisait partie de sa
noblesse et son lignage était élevé. Il fur
engendré alors que ses parenrs étaient
mariés de façon réglementaireet non par le
biais de la fornication. La pureré de sa
généalogieet la qualité de son lignage sonr
des signes de sa distinction er de son
carafière complet.
Rajoutonsà cela,son éloquence,sa
parfaite prononciation et sa forte
rhétorique. Allah lui donna I'art de dire
beaucoupde chosesen peu de mots et il
possédaitI'art du discours.Il détenaitune
étonnanteforcedepersuasionet savaitcréer
I'harmonie entre les cæurs,de sofie qu'il
pouvait faire parvenir son messageen peu
de mots. C'est pour cetteraison,que son
épouseAïcha, qu'Allah I'agrée,dit : .,Le
messagerd'Allah ne débitaitpaslesparoles
comme vous Ie faites, mais ses paroles
étaient entrecoupées,de telle façon llue
celui qui souhaitait en faire I'inventaire,
pouvait facilement les dénombrer.>
RapponéparBoukhàryetMouslim.
Si au bel aspect,à I'ascendancenoble,
à l'éloquenceet à la forte rhétorigue,on y
rajoute égalementlesparolesvérifiques, la
douceur de caractèreet I'honneur de Ia
prophétie, dèslors, nous Pouvons sa$lr eÏl
iutrrir"*mad ffi le caractèreparfait' car il ne
resreplus ,.r..rrr. place à la défaillance et à
l'ébranlement.
Le proPhète # était connu au sein de
son p*.rpl* porr son h.onnêteté,saloyauté'
sa vertu, son esPrlt équilibré et sa
particip"rlon danslei affairessociales.Allah
i*for** dans le Coran que les mécréants
reconnaissaient son honnêteté' mais ils
traitèrent son rnessagede mensongePar Pur
orgueil et Par arrogance'
çin," .e.i{iiË'ts4,:it1
(o-r
";+
ït,frq.'@i'if;,t -fl|;W
{ Not r saaonspertinemmentqaekursptuposte
chagrinent,ôMihamnad' Or, assarément'ilsnete
o'
î !'
éJ-9jry-
çmxerîtPas rflent€ar,rilai.r îe rofit p/utôt lesuerretsde
Dieu qae lesin-lustesrenient.l
Ë.r bestiaux,v.33)
Les mécréantssaventpertinemment
que Muhammad est honnête, mais ils
traitèrent de mensongesesparoleset ne
crurenrpasen lui pâr peur de perdreleur
pouvoir er leur rangsocial.En effet,r'Islarn
placeI'ensembledesgensau mêmeniveau,
I'Arabe n'a pasplus de mérite que le non
arabe,commele blancpar rapport au noir,
le maîtrepar rapporr à I'eschn*r*rf s'il se
disdngueparla piéréet lesbonnesæuvres.
Aboû J*hl, I'homme qui avairle plus
d'aversionpour le prophèrl w, renconrra
AkhnassIbn charîk qui lui dit : ..ô Abofr
AI-Hakam ! Informe-rnoi au sujet de
Muhammad, est-il véridique ou menteurI
sache qu'à cet endroit nul n'écoute nos
10
peroles,parrnileshabitantsde La Mecque'
,i ce ,r'*rt nous deux.,, il rêpondit:
oMalheur à toi ! Je jure Par Allah que
Muhammad esr véridiqueet il n'a jamais
menri!! seulemenr,si la tribu des Banou
Qousays'atrribuel'étendard,la distribution
d;*r*r,i" protectiondela Kaaba0t g*t-d1d*
ses.i.fr,- s'en occuPer ) et 1a prophétie'
alors que resre-r-ilau restede Kouraich?!"
n dit également: " Je jure Par Allâh que
Muhammad esr réellement un prophète,
maisdepuisquanddevrait-onsuivrela tribu
desBanouAbd Manâf?"' "
Ainsi, it traita de mensonge le
prophète# ParPeurdeperdr-es9nautorité
,r* i** genset son rang social'Ceci, estde
mêmeplnt lesrabbinsparmi lesjuifs et les
prêtrrs parmi leschrétiens,qui connaissent
i* prophère W autant qu'ils connaissent
lrrri, ,rrf*tt. De plus, ils lisent à son suiet
11
dansleurslivresersaventqu'il estle dernier
desprophères.Malgrérour, ils renientson
messageet rejettentsa prophétiepar peur
de perdre leurs privilèges er leurs rangs
sociaux.Mais surtout, ils trouvent indigne
que le dernierdesprophètes# fasseparrie
du peuplearabeet non deleurpeuple.
Les Arabes connaissaitle prophère
pour sa loyautéjusqu'àI'avoir surnommé
..le loyal
". Lorsque lftadîja bint
I(houwaylid, riche femme parmi les
Mecquois,eut connaissancedesaloyautéet
de son noble caractère,elle lui proposa
d'aller en grande Syrie (Chêm) avec une
partie de sa marchandisepour Ia vendre
arrivé là-bas.Le prophète iH acceprasa
proposition. Elle envoyaaveclui Maysara,
sonsenrantrpour I'aiderdurantsonvoyage.
Lorsqu'ils revinrent rous les deux à La
Mecque, avec des bénéficesconsidérables,
r2
Maysara informa Khadîja de
.la
loyauté et
du bon componement d* Muhammad' Dès
lors, elle .trorrlrrtse marier avec lui alors
q";irt fut maintesfois convoitée'P* I:
Ëo***t de haut rang et Par ceux qul
détiennentl'autorité, Pour sa noblesse'sa
richesseer son esprit équilibré.Pounant,
elle refusa,car ellecherchaitun autregenre
d'homnr€,commesi le destinlui préB"t1t
en secretson futur bonheur,celui de la vie
d'ici-bas er de I'au-delà.Le prophète #
l'épousaet n'épousaaucuneautre femme
jusqu'àcequ'ellemeurt'
L'histoire qui suit, Prouve sa
rigoureuse déduciion, même avant la
révélation: Kouraych divergea sur qui
devaitPoserla pierie noire à saplace'après
qu'ils *i*rrt reconstruit la Kaaba' Chaque
tîibu dit alors: *,C'est à nous que revient
J* déposer la pierre noire " ; chacune
13
d'elles, espérantobtenir le privilège er
l'honneur de Ia poser. La divergence
persistajusqu'àvouloir même déburerles
hostilités. Ils dirent ensuite: ( prenons
quelqu'un pour arbitrer norre litige que
noïs désigneronspar la premièrepersonne
qui se présenreraà nous. >)La première
personnequi seprésentane fut aurrequele
prophèteMuhammadg. Ils furent ,rrri, .r
virent une bonne nouvelle en cela. Ils
dirent : ..Le loyal s'esr présentéà nous,
nousacceptonsqu'il soit notre arbitre.,, Ils
I'informèrenr donc du désaccord,
Désormaisinformé, il demandaqu'on lui
rapporreune étoffe où il déposala pierre
noire en son cenrre.Ensuirà,il deÀanda
aux représenranrsde chaquetribu de saisir
un bout del'étoffe,puisleur demandadeIa
soulever et lorsqu'ils arteignirent
I'emplacemenrde la pierre,il I'attrapaavec
sâ main er la déposa à son lndroit
t4
approprié.Ainsi, le litige fut résolu alors
qu'il avairfailli déclencherune guerreentre
làstribus.Ceciprouvesonespritéquilibré.
Avant la révélation,le ProPhèteW
était chaste; il n'était point tenté Per les
plaisirsde cettevie et il n'entretenaitavec
i.t femmesaucunerelation hors mariage,
alors que ce rype de relations étair très
répanduà l'époqueantéislamique.Pourtant,
il n'était pas non plus un moine refusant
toute relaiion avecles femmes,mais il se
maria avecKhadîja,qu'Allah I'agrée,alors
qu'il avaitvingt-cittqalrset elle,quinzeans
de plus que lui. D'elle, il eut tout ses
enfants,fiiles ou Barçons'excePtéson fils
Ibrâhîm.
Le prophète n'avait Pas un esPrit
solitaire, mais il participait aux affairesde
son peuple,€fl trouvant dessolutionsà ses
15
problèmes et en s'informant de ses
préoccupations.Il fut présent lors des
accordsde ,<foudoûl,, qui renfermaientles
clausessuivantes: soutenir I'opprimé et
demanderdes comptesà I'oppresseur,I1
participâ avecson peupleà la consrruction
de la Kaaba.Effecdvemenr,il ponait les
pierres de ses propres mains. D'ailleurs,
Abofr Toufayl raconte: ..Lors de la
construction du temple, les gens
transportaientlespierres,er le proph&e #
faisaitde même.Pour porrer la pierre, il
prit son pan (panie d'étoffe cachantles
partiessousle nombril) qu'il posasur son
épaule. Soudain une voix retentit : ..Ne
montre pasrespartiesintimes." n jeta la
pierrepuis serevêtit et on ne I'aperçutplus
jamais dénudé aprèscela.,, Rapponé per
Ahmad et authentifiépar Albâny.
16
Par contre, il ne participait Pas aux
déviationset aux faussetésde son peuple- I1
n'adora jamais de statues,ni se Prosterna
devant elles. Jamais il ne mangea d'une
viande sacrifiée en I'honneur des statues,
jamaisil ne but d'alcool, comme jamaisil ne
joua aux jeux de hasard.I1 nrassistajamais
aux soirées musicales et dansantes qui
étaient pourtant très répanduesà l'époque
antéislamique. Allah lui a rendu cela
détestable, et lui fit aimer le silence, 1.
recueillement, l" réflexion et le fait de
méditer sur la vie, l'univers, lescréatures,et
la vision humaine du monde. En quelque
sone, il fut préparé par son Seigneur à la
prophétie, pour être apte à recevoir la
révélation et transmettre le messagecéleste.
Après la révélation, le cara$ère du
prophète W se perfectionna plus encore et
devint encoreplus sublime. Cecir grâceaux
T7
orientations de la révélation célesteer les
principes du Coran. Pour cette raison,
lorsqu'on demanda comment était le
comportement du prophère ffi à son épouse
Ai'cha, qu'Allah I'agrée, elle répondit :
..Son comportement était le Coran. ,,
Rapponé pir Mouslim.
La première caraûêristique par
laquellesedistinguait le prophère #, était la
modération, le juste-milieu er I'application
de ce qui est nécessaireà I'esprit humain et
au corps réunis. Ceci selon la parole
d'Allah:
b
3*r:il3 iÈ{fr:rirTÂtr<ut;-tl.i'i}
{qi'uiJ*A#i
(, nt uiseà traaersteqtleDiea t'a donné,la demeure
derruière,.rafl.roubliertapart daw cette,iti.
18
[Le récit, v.77)
Trois hommesvinrent questionnerles
épouses du prophète # au suiet de la
description de son adoration. Lorsqu'ils
obtinient 1a réponse, ils trouvèrent son
adoration insuffisante et dirent :
.. Comment pourrions-nous atteindre le
degré du ptophètt W alors que sespéchés
*iéri*urs er futurs lui onr été pardonnés."
L'un d'entre eux dit : ..Moi, je jeûneraitous
les jours sensinternrption- "
Le deuxième
dit ; ..Moi, je veillerai en prière toutes les
nuits sans dormir. ,, Le troisième dit :
,.Moi, je ne marierai jamais.t' Lorsque le
prophète W en fut informé, il se mit en
colère et dit :
,,Qooutà noi,jejeûneetiemange,iepie Ianuit etie
m,endorsetje m'anisaueclesfennetpar lemariage:
æluiqui s'âmrtedema tradition(la nunna), nefait
l9
point partie des miens.>, Rapporté pâr
Boukhàry.
Quant au caractèredu prophète # en
tant qu'époux, il se distinguait par sa
bienveillance, sa tendresse et sa douceur
enversla femme. Il saisissaitprofondément
la nature et les sentiments féminins. Le
prophète # entretenait de bonnes relations
avec ses femmes, il était toujours
resplendissant,plaisantait avecelleset était
remarquablement tendre. n faisant preuve
enverselle de largessefinancière,lorsqu'il le
pouvait. Il riait avec elles et avant de
dormir, il discutait un moment avec elles
pour les réconforter. I1 alla même jusqu'à
faire la courseavecAïcha, que'Allah I'agrée,
renforçant ainsi son amour. Elle dit :
" Je fis
la courseavecIe messagerd'Allah W et je le
battis. Cela se produit avant ma prise de
poids. Lorsque je pris du poids, nous
refîmesune courseensembleet il me batdt
puis me dit : < Cettefois c'estla reuanche(d' k
premièrecvî,trseperdae).r, RapptTl Par Ahmad
et Abotr Dawotrd er authenrifié par Albâny.
Contem plez cette situation où I'on
ressentI'effusion de tendresse,de douceur
et de délicatesse-Aicha, que Dieu I'agrée,
rappoffe que [e prophète # lui dit : <<Je sais
lorsguetu er en colère(contrcnoi) et lorsqueta er
satisfaite(dr rnoi).>,Elle dit : "
Et comment
,ais-tn cela, ô messager de Dieu ?" Il
répondit : <I-orcqueta essatisfaite,til d* : <bien
srnaieiurepar leseigneurdeMuhanrnadt etlortgue
ta is io ,ilèn, tu dis: ((nnît,je iurv Por le Seignenr
dAbrahûntù >>Elle acquiesçaet fit : ie jure
par Altah, ô messagerd'Allah, i* renonce
s*rrle*ent à prononcer toïr nom (en état de
colère)." RapponéPar Boukhàry, C9l1
signifiequemonarnourpour roi estancréà
7,1
jamaisdansmon cæuret nesetranstormera
jamais.
Quant au comportementdu prophète
# en tant quepère,il sedistinguaitpar sa
clémenceet sa compassion.I1 priait en
portant Oumâmah, sa petite-tille. Il la
portaitlorsqu'ilsetenaitdeboutet la posait,
lorsqu'il se prosternait. Rapponé par
Boukhàry. Aussi, lorsqu'il se prosternait,
Hassanet F{oussein,ses deux petits-fils,
montaientsur sondoset il ne cessaitd'être
en prosternationjusqu'à qu'ils aient pris
leur part de distractionet pour ne pasles
dérangerdans leur amusement.Rapponé
par Nassâïet Al-Hâkim et authentifiépar
Dhahabyet Albâny.
Lorsque son fils Ibrâhîm mourut, il
pleuraet on lui dit : *.Tu pleurs,ô messager
d'Allah ! Il dit z<<Ouù c'estunerniÉricorde.>>
Ensuite,il dit :
,<l-erleax aersentlearslarwes,le cæurestmeurti de
tristeste,maisnalgré cela,flhilr nepmnonfLnsqueËe
guiplaît à notreSeigneunCertainement,ftoastnî?îrfier
tristet dedeuoirte qaitter, ô lhrâhîn !
"
Rapporté
par Boukhâry et Mouslim.
Quant au comportement du ProPhète
# en ranr qu'enseignantet éducateur,il était
I'inégalé.Comment ne Pourrait-il pasl'être,
alors que lui-même a dit : ,,J'ai étéenaoléen
tantqabnseignArtt.>>Rapporté par lbn Mâjah et
Dârimy et authentifié Par Albâny- Et il dit
également:
,,Al/ah fle rn'apoint enuoléailx genspour leur
rendrvla aiedffirile oupour souhaiterleurspertes;
Attah m'aplutôtenuoldentantqubnnignantetpour
rendreûax gensla aiefadle->>Rapponê Par
Mouslim.
23
Parmilesexemplesdesadouceurlors
desonenseignement,cequerapporteAnas
Ibn Mâlil( 4# où il dit : ..Nous étions en
compagniedu prophète#, lorsquepénétra
un bédouin et se mit à uriner dans la
mosquée.Lescompagnonssedirigèrentvers
lui en disant: (<Arrête ! Arrête ! " Le
prophèteWdit : u laisseq-leetnel'empêcheqpas.>>
[Celasignifiequ'ils ne doiventpasfaire en
sorte qu'il s'arrête d'uriner, car cela
pourrait lui causerdu mal, donc laissez-le
jusqu'à ce qu'il puisseterminer d'évacuer
son urine.] Ensuite,It Prophète# le fit
venir et lui dit :
., il n'estpas conaenahledanslesmosqaéesdefairv æ
gefired'aûiow ffiffirfleuriner ou ripandretoateautre
imparetf. Mais îer mosquâesont été êrigéespour
âaoquerAllah ,Æ,pourprier etpour lire le Cnrûn.,,
24
Ensuite, le prophète # demanda à un
compagnonde ramenerun seaud'eauet le
versasurl'urine. Rapportépar Boukhâryet
Mouslim.
Souvent,le prophète# prescrivaitses
orientationsde manièreindirecte,de sorte
qu'il ne désignepas le fautif directement,
mais disait; r,pa'ont lesgensà commettrecedet
ceta?Rapporté par Boulc,hâry.De cette
façon, il respectait le fautif et ne
compromettait pas sa réputation face aux
Bens,en dévoilantsespéchés.Car dansces
conditions, la personneest Plïs à même
d'accepterun conseilet de rectifier safaute
sansla réitérer.
Quant au compofiementdu proPhète
# en taflt que gouvernant et itg*, il se
distinguaità la perfecdonpar sonéquité.Le
prophète # iera les basesde l'équité qui
garantissentà chaquemembre de la société
d'être jrgé selon des lois solides,justeser
inébrânlables.Nos désirs ou norre colère
n'ont aucune emprise sur elles. Elles ne
peuvent être changéesselon le lien de
parenté ou le lignage, h richesse ou la
pauvreté, la puissanceou la faiblesse.Ces
lois suivent leur chemin er emploient le
mêmepoids et la mêmemesurepour rour le
monde.
Le prophète # dit :
,, Ceuxd'antanontpêri, carih renonçaientàpunir h
nablelorsgu'ilaolait,tanàùgu'ilssbmpressaientde
sanûionnerlemisérable,fil aolaitJejurepar celuigui
détientI'â,mede Mubammadentrerar mainq $
Fatima,-fr|ft,deMuhamnad,s'aaéraitêtreuneuohuse,
jt loi coaperaismoi-mêmesamain/
" Rappoffié par
Boukhàry et Mouslim.
26
C'est avec tant de puissanceet de rigueur
que le prophète # statuasur la question de
I'applicationdeslois.En Islam,il n'y a donc
pasde favoritisme, ni de corruption et ni de
cornplaisance.La justice doit être appliquée
à I'ensemblede la communauté et doit être
acceptéepar tous entant que telle.
Quant au comportement du prophète
H en tant que commandant d'armée, il se
distinguait par sa minutie dans la
préparation de l'unité militaire. I1 élaborait
sa stratégie militaire, prenait conseil de ses
compagnons et de ses généraux et tirait
avantage de leur expérience. Pourtant, il
n'avait recours à la guerrequ'en casde force
majeure, comme le dit si bien le proverbe :
,. aux grandsmaux les grandsremèdes
"
Malgré tout, les guerreset les batailles
du prophète # suivaient une ligne de
27
conduiteprécise.Cenelignedeconduiteest
à I'opposé des guerres barbaresqui ne
renfermentaucunbut si cen'estmontrer sa
force et détruire les infrastructures
humaines. Quant au prophète #, il
interdisaitde détruire toutesconstructions,
de brfiler les palmeraieset les forêts, de
massacrerle bétail,etc.Anas lbn Mâlik .#
rapportequele prophète# adit :
<<Parteqûu fluril dAttah et en auedAtkh et en
saiuantla religiandu r*srwtg€rdAllah. Ne taeqpoint
lefilible uieillard,ni lespetits erfants,ni lesfennes, et
fieunrisappmpriel|ûs le butin enle dissimulant,mais
rastembleq-le.Sojeq mndliant et bieryfaisant,tar
Attah aime les bienfaisanff.>> Rapponé par
Aboû Dawoûd.
Le Prophète ffi en passant,vit une
femmequi fut tuéependantune bataille.Il
se tint debout près d'elle et dit : ,, Celle-là
28
n'auaitpasà êtretaâe.,,Puis, il regarda dans les
yeux d* ,*t compagnons et dit à I'un d'eux :
n RejoinsKh,âtidIbn Al-ll/alîd (le conmandantde
l'arrnâe)etordonne-luiaaecinsittanægu'onnedoitpas
tuer d'enfants, ni traaailleurs et ni femmet.,,
Rapponê parAbotrDawotrdet authentifié
pârAlbâny.
Quant au comPortement du ProPhète
W en tilrt qu'adorateur d'Allah, il se
distinguait par une adoration parfaite, Par
une évocation de Dieu incessante,Par une
reconnaissanceet des éloges envers Dieu
inégalées..Ilveillait la nuit en prière jusqu'à
que sespredsse fendillent- SescomPâgnots
l; voyant dans cet état, lui dirent :
"
O
Messagerd'Allah I Tu veilles en prière alors
qu'Allah t'a pardonné tes péchéspasséset
futurs. o Le prophète # répondit : ..Ne doit-
1e pas être ilfl seniteur rennnaissant.>>Rapponé
parBoukhâryetMouslim.
Lorsqu'unechosele préoccupait,il se
réfugiairdansla prière er il disair: <<Bilâl!
Appelleà laprièreetrrpose-nnns(Het.
" Rapponé
par Abofr Dawofrd er authentifié par
Albâny. Bilâl était celui qui appelairà-t*
prièreaurempsduprophèreW.
Quant au comporrementdu prophète
# en tant que prêcheur,il sedistinguepar
unecommunaurédeplusd'un milliard trois
centsmillions d'adeptesqui sonrfiersd'être
liésà cerrereligion et à sonprophère.cela
monue que le comporremenrprophérique
concernanr le prêche était rernarquable.
Cecid'aurantplus,queI'on saitcommentle
prophète W a été parient face aux tribus
arabes,malgré avoir subi par leurs faures,
I'humiliation, lesdouleurs,I'exil, le rejetet
30
les menacesde mort. Il n'invoqua pas
contre eux et ne se vengeapas lorsqu'iI
vainquit et eut I'occasionde tous les tuer,
maisil fit preuved'unegrandeclémencepar
espoir qu'ils acceptentles principes de
I'Islam.
Toufeyl lbn Amr dawsyvint voir le
prophète# et lui dit : " Ô messegerd'Allah
! I-* tribu de Daws a désobéiet ne veut
nullement accepterI'Islam. Invoque donc
contreelle.r' Le prophète# setint faceà la
qibla (directionde la Kaaba)et préparason
invocationen levantlesmains.Dèslors, les
gens autour s'exclamèrent; ..La tribu de
Daws est perdue! La tribu de Daws est
perdueI À cet instant,1, prophèteffi dit :
.<O Seigreur! Guidela tribu deDawsetfairles
pantenirjasgu'ici. Guide la trihu deDaws etfa'is-les
pantenirj*qn'iri. >,Rapponé par Boulçhâryet
Mouslim et cette version se trouve dans
31
Adabal-mv41fraloù le hadith e$ authentifié
parAlbâny.
Le prophèteH invoquaen leur faveur
et non contre eux, comr-nele souhaitait
Toufeyl, car il estune miséricordeet il ne
fut à aucun moment un supplicepour les
gens.Allah ffi dit :
(**Laj^;.: { t t';i;: iT:;l
lnt fivî,tsnet'aaofiserrunJtéquecvnîrfie
misérimrdepour l'uniueo F
(Lesprophètes,v.107)
fJTkPl !.r etrZl
fr*-dffiÉ-"ff
Fin
3?

Contenu connexe

Tendances

Tendances (9)

213 les fondamentaux_de_la_ruse
213 les fondamentaux_de_la_ruse213 les fondamentaux_de_la_ruse
213 les fondamentaux_de_la_ruse
 
Les quatre guerriers
Les quatre guerriers Les quatre guerriers
Les quatre guerriers
 
La quête des Impitoyables
La quête des ImpitoyablesLa quête des Impitoyables
La quête des Impitoyables
 
Défis et sortilèges 6 le sanctuaire des horlas
Défis et sortilèges 6 le sanctuaire des horlasDéfis et sortilèges 6 le sanctuaire des horlas
Défis et sortilèges 6 le sanctuaire des horlas
 
La Residence Hotel & Spa featured in Le Figaro
La Residence Hotel & Spa featured in Le FigaroLa Residence Hotel & Spa featured in Le Figaro
La Residence Hotel & Spa featured in Le Figaro
 
Le château de Mndralac
Le château de MndralacLe château de Mndralac
Le château de Mndralac
 
L'histoire sans titre
L'histoire sans titreL'histoire sans titre
L'histoire sans titre
 
l'épopée d'Yvain et Roland
l'épopée d'Yvain et Rolandl'épopée d'Yvain et Roland
l'épopée d'Yvain et Roland
 
L'aventure extraordinaire des deux chevalières
L'aventure extraordinaire des deux chevalièresL'aventure extraordinaire des deux chevalières
L'aventure extraordinaire des deux chevalières
 

Similaire à Quelques traites de caractère du prophète muhammad

Voltaire zadig
Voltaire zadigVoltaire zadig
Voltaire zadigEPSILIM
 
Le prophète mohammed messager d'allah
Le prophète mohammed messager d'allahLe prophète mohammed messager d'allah
Le prophète mohammed messager d'allahmassinissachilla
 
Fr sad ibn abi_waqqas
Fr sad ibn abi_waqqasFr sad ibn abi_waqqas
Fr sad ibn abi_waqqasLoveofpeople
 
Fr sad ibn_abi_waqqas
Fr sad ibn_abi_waqqasFr sad ibn_abi_waqqas
Fr sad ibn_abi_waqqasLoveofpeople
 
Amadou Hampat L'étrange destin de Wangrin.pdf
Amadou Hampat L'étrange destin de Wangrin.pdfAmadou Hampat L'étrange destin de Wangrin.pdf
Amadou Hampat L'étrange destin de Wangrin.pdfssuser3dc79f1
 
Muhammad le messager d allah
Muhammad le messager d allahMuhammad le messager d allah
Muhammad le messager d allahMohamed
 
Muhammad le messager d'allah
Muhammad le messager d'allahMuhammad le messager d'allah
Muhammad le messager d'allahMohamed
 

Similaire à Quelques traites de caractère du prophète muhammad (8)

Voltaire zadig
Voltaire zadigVoltaire zadig
Voltaire zadig
 
Le prophète mohammed messager d'allah
Le prophète mohammed messager d'allahLe prophète mohammed messager d'allah
Le prophète mohammed messager d'allah
 
Fr muhammad cheiha
Fr muhammad cheihaFr muhammad cheiha
Fr muhammad cheiha
 
Fr sad ibn abi_waqqas
Fr sad ibn abi_waqqasFr sad ibn abi_waqqas
Fr sad ibn abi_waqqas
 
Fr sad ibn_abi_waqqas
Fr sad ibn_abi_waqqasFr sad ibn_abi_waqqas
Fr sad ibn_abi_waqqas
 
Amadou Hampat L'étrange destin de Wangrin.pdf
Amadou Hampat L'étrange destin de Wangrin.pdfAmadou Hampat L'étrange destin de Wangrin.pdf
Amadou Hampat L'étrange destin de Wangrin.pdf
 
Muhammad le messager d allah
Muhammad le messager d allahMuhammad le messager d allah
Muhammad le messager d allah
 
Muhammad le messager d'allah
Muhammad le messager d'allahMuhammad le messager d'allah
Muhammad le messager d'allah
 

Plus de Mohamed

Vocabulaire de l'islam
Vocabulaire de l'islamVocabulaire de l'islam
Vocabulaire de l'islamMohamed
 
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقيغير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقيMohamed
 
Pleine forme par l'alimentation
Pleine forme par l'alimentationPleine forme par l'alimentation
Pleine forme par l'alimentationMohamed
 
من عجائب الخلق في جسم الانسان
من عجائب الخلق في جسم الانسانمن عجائب الخلق في جسم الانسان
من عجائب الخلق في جسم الانسانMohamed
 
L islam et la protection de la famille
L islam et la protection de la familleL islam et la protection de la famille
L islam et la protection de la familleMohamed
 
Résurrection ou ressuscitation
Résurrection ou ressuscitationRésurrection ou ressuscitation
Résurrection ou ressuscitationMohamed
 
Erreurs commises croyance_brochure
Erreurs commises croyance_brochureErreurs commises croyance_brochure
Erreurs commises croyance_brochureMohamed
 
Mohammed dans les écritures bibliques
Mohammed dans les écritures bibliquesMohammed dans les écritures bibliques
Mohammed dans les écritures bibliquesMohamed
 
Lettre à césar roi de rome
Lettre à césar roi de romeLettre à césar roi de rome
Lettre à césar roi de romeMohamed
 
L'islam la religion de tous
L'islam la religion de tousL'islam la religion de tous
L'islam la religion de tousMohamed
 
Un unique message
Un unique messageUn unique message
Un unique messageMohamed
 
Aide a la prononciation de formules islamiques
Aide a la prononciation de formules islamiquesAide a la prononciation de formules islamiques
Aide a la prononciation de formules islamiquesMohamed
 
Le christ dans l islam
Le christ dans l islamLe christ dans l islam
Le christ dans l islamMohamed
 
Notions sur le jeûne
Notions sur le jeûneNotions sur le jeûne
Notions sur le jeûneMohamed
 
Le mérite du jeûne
Le mérite du jeûneLe mérite du jeûne
Le mérite du jeûneMohamed
 
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammadComment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammadMohamed
 
Les invocations journalières
Les invocations journalièresLes invocations journalières
Les invocations journalièresMohamed
 
Le jeûne question réponse
Le jeûne question  réponseLe jeûne question  réponse
Le jeûne question réponseMohamed
 
Les deux témoignages et leurs significations
Les deux témoignages et leurs significationsLes deux témoignages et leurs significations
Les deux témoignages et leurs significationsMohamed
 
Le véritable bonheur
Le véritable bonheur Le véritable bonheur
Le véritable bonheur Mohamed
 

Plus de Mohamed (20)

Vocabulaire de l'islam
Vocabulaire de l'islamVocabulaire de l'islam
Vocabulaire de l'islam
 
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقيغير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
غير حياتك في 30 يوم - ابراهيم الفقي
 
Pleine forme par l'alimentation
Pleine forme par l'alimentationPleine forme par l'alimentation
Pleine forme par l'alimentation
 
من عجائب الخلق في جسم الانسان
من عجائب الخلق في جسم الانسانمن عجائب الخلق في جسم الانسان
من عجائب الخلق في جسم الانسان
 
L islam et la protection de la famille
L islam et la protection de la familleL islam et la protection de la famille
L islam et la protection de la famille
 
Résurrection ou ressuscitation
Résurrection ou ressuscitationRésurrection ou ressuscitation
Résurrection ou ressuscitation
 
Erreurs commises croyance_brochure
Erreurs commises croyance_brochureErreurs commises croyance_brochure
Erreurs commises croyance_brochure
 
Mohammed dans les écritures bibliques
Mohammed dans les écritures bibliquesMohammed dans les écritures bibliques
Mohammed dans les écritures bibliques
 
Lettre à césar roi de rome
Lettre à césar roi de romeLettre à césar roi de rome
Lettre à césar roi de rome
 
L'islam la religion de tous
L'islam la religion de tousL'islam la religion de tous
L'islam la religion de tous
 
Un unique message
Un unique messageUn unique message
Un unique message
 
Aide a la prononciation de formules islamiques
Aide a la prononciation de formules islamiquesAide a la prononciation de formules islamiques
Aide a la prononciation de formules islamiques
 
Le christ dans l islam
Le christ dans l islamLe christ dans l islam
Le christ dans l islam
 
Notions sur le jeûne
Notions sur le jeûneNotions sur le jeûne
Notions sur le jeûne
 
Le mérite du jeûne
Le mérite du jeûneLe mérite du jeûne
Le mérite du jeûne
 
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammadComment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
Comment faire partie de ceux qui aiment vraiment le prophete muhammad
 
Les invocations journalières
Les invocations journalièresLes invocations journalières
Les invocations journalières
 
Le jeûne question réponse
Le jeûne question  réponseLe jeûne question  réponse
Le jeûne question réponse
 
Les deux témoignages et leurs significations
Les deux témoignages et leurs significationsLes deux témoignages et leurs significations
Les deux témoignages et leurs significations
 
Le véritable bonheur
Le véritable bonheur Le véritable bonheur
Le véritable bonheur
 

Dernier

Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgérieSeifTech
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Technologia Formation
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"tachakourtzineb
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesSOLIANAEvelyne
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?sashaflor182
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptxTxaruka
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 

Dernier (12)

Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptx
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 

Quelques traites de caractère du prophète muhammad

  • 1. .*::!H",'JH[fl: Muhammadrsr '[raduction et rechercherlessourcesdeshacJithspar I t Its I t l-? dFi{ OtJtp tl-rlif tLill! if e'lll Abu Hamza Al-CerminY w^tjv/Yt., equt fsJiyig|fLiiirr.refil|lillYl 'rr^4Il
  • 2. Quefquestraits de cilractère fu Propfrète fuIuframmadM
  • 3. O Tous droits résenrés. Prernière édition 1427/2006 Édi tions Madar Alwatan-Riyadh lr/.alazbtanch : Tel t 4792t42 - Fax :472 3941 Swaydeebranch : Tel z 4267177- Fax : 4267377 PoPtD,dat- alwatan.com www. madat- alwâtan.com
  • 4. Qnefques traits fe c,firnctère{u Qropfrète fuIufrarnrnfr,fW #,+rtt Ërrr+*nrhDgD gcrit pnr Kfrâfif,n6ou Sâ{ifr trd[uction et recfr.ercfr.e[es sources Ies frd[itfrs A 6u lfanz a .nf- Çermânjt n[itio n !*td dar A t-,(4a ta n #EuffiUilb
  • 6. Louangeà Dieu seul,et queson salut et sa bénédi$ion soient sur le dernier des prophètes Nous parlerons du caradère du prophète #8,qui nous mènera donc à parler de la perfection humaine dans sa plus belle conception. En effet, les plus beaux caradères connus chez I'homme se sont exclusivement réunis chez le prophète W. 11 fut dépournr de tout mauvais caractères connuschezI'homme ordinaire. L'aspect extérieur de I'homme influe sur son aspect intérieur, comme I'ont démontré les psychologues sociologues.Le prophèteffi étaitun dont la descriptionphysiqueétait et les homme desplus
  • 7. belles.Ainsi, nous I'ont décrit ceux qui ont pu le voir parmi lesquelssescompagnons.Il était de couleur blanche, un visage aux formes pleines qui resplendissair,son fronr était d'une forme unique et lorsqu'il était content, son visages'illuminait telle la lune. Sa bouche était de toute beauté,sesdenrs blanches et aux incisives espacées,ses paupières étaient d'un noir profond sans pour autant y avoir mis du khôI, son nez, était légèrementlong et lorsqu'il parlair, on apercevait telle une lurnière émanant d'entre ses den$. Il possédait de larges épauleset il était de taille moyenne, ni trop grand, ni trop petit. Le prophète W était agréable à regarder,éminent, une pre$ance émanait de sa personne. La personne qui I'apercevait pour la première fois, savait pertinemment que ce visage n'était point celui d'un
  • 8. menteur. Amr Ibn Al-'Ass .:Saraconte : " Je n'aimais point une personne autant que le Messagerd'Allah et je ne respectaisaucune personne autant que le Messagerd'A1lah. Malgré cela, je ne pouvais lever mes yeux vers lui par granderévérence,si bien que si on me demandait de le décrire, j'aurais &ê incapable de le faire, n'ayant pu le contempler avec précisiorl.r>Rapporté par Mouslim. Le prophète # ne faisait paspartie du bas peuple, mais il faisait partie de sa noblesse et son lignage était élevé. Il fur engendré alors que ses parenrs étaient mariés de façon réglementaireet non par le biais de la fornication. La pureré de sa généalogieet la qualité de son lignage sonr des signes de sa distinction er de son carafière complet.
  • 9. Rajoutonsà cela,son éloquence,sa parfaite prononciation et sa forte rhétorique. Allah lui donna I'art de dire beaucoupde chosesen peu de mots et il possédaitI'art du discours.Il détenaitune étonnanteforcedepersuasionet savaitcréer I'harmonie entre les cæurs,de sofie qu'il pouvait faire parvenir son messageen peu de mots. C'est pour cetteraison,que son épouseAïcha, qu'Allah I'agrée,dit : .,Le messagerd'Allah ne débitaitpaslesparoles comme vous Ie faites, mais ses paroles étaient entrecoupées,de telle façon llue celui qui souhaitait en faire I'inventaire, pouvait facilement les dénombrer.> RapponéparBoukhàryetMouslim. Si au bel aspect,à I'ascendancenoble, à l'éloquenceet à la forte rhétorigue,on y rajoute égalementlesparolesvérifiques, la douceur de caractèreet I'honneur de Ia
  • 10. prophétie, dèslors, nous Pouvons sa$lr eÏl iutrrir"*mad ffi le caractèreparfait' car il ne resreplus ,.r..rrr. place à la défaillance et à l'ébranlement. Le proPhète # était connu au sein de son p*.rpl* porr son h.onnêteté,saloyauté' sa vertu, son esPrlt équilibré et sa particip"rlon danslei affairessociales.Allah i*for** dans le Coran que les mécréants reconnaissaient son honnêteté' mais ils traitèrent son rnessagede mensongePar Pur orgueil et Par arrogance' çin," .e.i{iiË'ts4,:it1 (o-r ";+ ït,frq.'@i'if;,t -fl|;W { Not r saaonspertinemmentqaekursptuposte chagrinent,ôMihamnad' Or, assarément'ilsnete o' î !' éJ-9jry-
  • 11. çmxerîtPas rflent€ar,rilai.r îe rofit p/utôt lesuerretsde Dieu qae lesin-lustesrenient.l Ë.r bestiaux,v.33) Les mécréantssaventpertinemment que Muhammad est honnête, mais ils traitèrent de mensongesesparoleset ne crurenrpasen lui pâr peur de perdreleur pouvoir er leur rangsocial.En effet,r'Islarn placeI'ensembledesgensau mêmeniveau, I'Arabe n'a pasplus de mérite que le non arabe,commele blancpar rapport au noir, le maîtrepar rapporr à I'eschn*r*rf s'il se disdngueparla piéréet lesbonnesæuvres. Aboû J*hl, I'homme qui avairle plus d'aversionpour le prophèrl w, renconrra AkhnassIbn charîk qui lui dit : ..ô Abofr AI-Hakam ! Informe-rnoi au sujet de Muhammad, est-il véridique ou menteurI sache qu'à cet endroit nul n'écoute nos 10
  • 12. peroles,parrnileshabitantsde La Mecque' ,i ce ,r'*rt nous deux.,, il rêpondit: oMalheur à toi ! Je jure Par Allah que Muhammad esr véridiqueet il n'a jamais menri!! seulemenr,si la tribu des Banou Qousays'atrribuel'étendard,la distribution d;*r*r,i" protectiondela Kaaba0t g*t-d1d* ses.i.fr,- s'en occuPer ) et 1a prophétie' alors que resre-r-ilau restede Kouraich?!" n dit également: " Je jure Par Allâh que Muhammad esr réellement un prophète, maisdepuisquanddevrait-onsuivrela tribu desBanouAbd Manâf?"' " Ainsi, it traita de mensonge le prophète# ParPeurdeperdr-es9nautorité ,r* i** genset son rang social'Ceci, estde mêmeplnt lesrabbinsparmi lesjuifs et les prêtrrs parmi leschrétiens,qui connaissent i* prophère W autant qu'ils connaissent lrrri, ,rrf*tt. De plus, ils lisent à son suiet 11
  • 13. dansleurslivresersaventqu'il estle dernier desprophères.Malgrérour, ils renientson messageet rejettentsa prophétiepar peur de perdre leurs privilèges er leurs rangs sociaux.Mais surtout, ils trouvent indigne que le dernierdesprophètes# fasseparrie du peuplearabeet non deleurpeuple. Les Arabes connaissaitle prophère pour sa loyautéjusqu'àI'avoir surnommé ..le loyal ". Lorsque lftadîja bint I(houwaylid, riche femme parmi les Mecquois,eut connaissancedesaloyautéet de son noble caractère,elle lui proposa d'aller en grande Syrie (Chêm) avec une partie de sa marchandisepour Ia vendre arrivé là-bas.Le prophète iH acceprasa proposition. Elle envoyaaveclui Maysara, sonsenrantrpour I'aiderdurantsonvoyage. Lorsqu'ils revinrent rous les deux à La Mecque, avec des bénéficesconsidérables, r2
  • 14. Maysara informa Khadîja de .la loyauté et du bon componement d* Muhammad' Dès lors, elle .trorrlrrtse marier avec lui alors q";irt fut maintesfois convoitée'P* I: Ëo***t de haut rang et Par ceux qul détiennentl'autorité, Pour sa noblesse'sa richesseer son esprit équilibré.Pounant, elle refusa,car ellecherchaitun autregenre d'homnr€,commesi le destinlui préB"t1t en secretson futur bonheur,celui de la vie d'ici-bas er de I'au-delà.Le prophète # l'épousaet n'épousaaucuneautre femme jusqu'àcequ'ellemeurt' L'histoire qui suit, Prouve sa rigoureuse déduciion, même avant la révélation: Kouraych divergea sur qui devaitPoserla pierie noire à saplace'après qu'ils *i*rrt reconstruit la Kaaba' Chaque tîibu dit alors: *,C'est à nous que revient J* déposer la pierre noire " ; chacune 13
  • 15. d'elles, espérantobtenir le privilège er l'honneur de Ia poser. La divergence persistajusqu'àvouloir même déburerles hostilités. Ils dirent ensuite: ( prenons quelqu'un pour arbitrer norre litige que noïs désigneronspar la premièrepersonne qui se présenreraà nous. >)La première personnequi seprésentane fut aurrequele prophèteMuhammadg. Ils furent ,rrri, .r virent une bonne nouvelle en cela. Ils dirent : ..Le loyal s'esr présentéà nous, nousacceptonsqu'il soit notre arbitre.,, Ils I'informèrenr donc du désaccord, Désormaisinformé, il demandaqu'on lui rapporreune étoffe où il déposala pierre noire en son cenrre.Ensuirà,il deÀanda aux représenranrsde chaquetribu de saisir un bout del'étoffe,puisleur demandadeIa soulever et lorsqu'ils arteignirent I'emplacemenrde la pierre,il I'attrapaavec sâ main er la déposa à son lndroit t4
  • 16. approprié.Ainsi, le litige fut résolu alors qu'il avairfailli déclencherune guerreentre làstribus.Ceciprouvesonespritéquilibré. Avant la révélation,le ProPhèteW était chaste; il n'était point tenté Per les plaisirsde cettevie et il n'entretenaitavec i.t femmesaucunerelation hors mariage, alors que ce rype de relations étair très répanduà l'époqueantéislamique.Pourtant, il n'était pas non plus un moine refusant toute relaiion avecles femmes,mais il se maria avecKhadîja,qu'Allah I'agrée,alors qu'il avaitvingt-cittqalrset elle,quinzeans de plus que lui. D'elle, il eut tout ses enfants,fiiles ou Barçons'excePtéson fils Ibrâhîm. Le prophète n'avait Pas un esPrit solitaire, mais il participait aux affairesde son peuple,€fl trouvant dessolutionsà ses 15
  • 17. problèmes et en s'informant de ses préoccupations.Il fut présent lors des accordsde ,<foudoûl,, qui renfermaientles clausessuivantes: soutenir I'opprimé et demanderdes comptesà I'oppresseur,I1 participâ avecson peupleà la consrruction de la Kaaba.Effecdvemenr,il ponait les pierres de ses propres mains. D'ailleurs, Abofr Toufayl raconte: ..Lors de la construction du temple, les gens transportaientlespierres,er le proph&e # faisaitde même.Pour porrer la pierre, il prit son pan (panie d'étoffe cachantles partiessousle nombril) qu'il posasur son épaule. Soudain une voix retentit : ..Ne montre pasrespartiesintimes." n jeta la pierrepuis serevêtit et on ne I'aperçutplus jamais dénudé aprèscela.,, Rapponé per Ahmad et authentifiépar Albâny. 16
  • 18. Par contre, il ne participait Pas aux déviationset aux faussetésde son peuple- I1 n'adora jamais de statues,ni se Prosterna devant elles. Jamais il ne mangea d'une viande sacrifiée en I'honneur des statues, jamaisil ne but d'alcool, comme jamaisil ne joua aux jeux de hasard.I1 nrassistajamais aux soirées musicales et dansantes qui étaient pourtant très répanduesà l'époque antéislamique. Allah lui a rendu cela détestable, et lui fit aimer le silence, 1. recueillement, l" réflexion et le fait de méditer sur la vie, l'univers, lescréatures,et la vision humaine du monde. En quelque sone, il fut préparé par son Seigneur à la prophétie, pour être apte à recevoir la révélation et transmettre le messagecéleste. Après la révélation, le cara$ère du prophète W se perfectionna plus encore et devint encoreplus sublime. Cecir grâceaux T7
  • 19. orientations de la révélation célesteer les principes du Coran. Pour cette raison, lorsqu'on demanda comment était le comportement du prophère ffi à son épouse Ai'cha, qu'Allah I'agrée, elle répondit : ..Son comportement était le Coran. ,, Rapponé pir Mouslim. La première caraûêristique par laquellesedistinguait le prophère #, était la modération, le juste-milieu er I'application de ce qui est nécessaireà I'esprit humain et au corps réunis. Ceci selon la parole d'Allah: b 3*r:il3 iÈ{fr:rirTÂtr<ut;-tl.i'i} {qi'uiJ*A#i (, nt uiseà traaersteqtleDiea t'a donné,la demeure derruière,.rafl.roubliertapart daw cette,iti. 18
  • 20. [Le récit, v.77) Trois hommesvinrent questionnerles épouses du prophète # au suiet de la description de son adoration. Lorsqu'ils obtinient 1a réponse, ils trouvèrent son adoration insuffisante et dirent : .. Comment pourrions-nous atteindre le degré du ptophètt W alors que sespéchés *iéri*urs er futurs lui onr été pardonnés." L'un d'entre eux dit : ..Moi, je jeûneraitous les jours sensinternrption- " Le deuxième dit ; ..Moi, je veillerai en prière toutes les nuits sans dormir. ,, Le troisième dit : ,.Moi, je ne marierai jamais.t' Lorsque le prophète W en fut informé, il se mit en colère et dit : ,,Qooutà noi,jejeûneetiemange,iepie Ianuit etie m,endorsetje m'anisaueclesfennetpar lemariage: æluiqui s'âmrtedema tradition(la nunna), nefait l9
  • 21. point partie des miens.>, Rapporté pâr Boukhàry. Quant au caractèredu prophète # en tant qu'époux, il se distinguait par sa bienveillance, sa tendresse et sa douceur enversla femme. Il saisissaitprofondément la nature et les sentiments féminins. Le prophète # entretenait de bonnes relations avec ses femmes, il était toujours resplendissant,plaisantait avecelleset était remarquablement tendre. n faisant preuve enverselle de largessefinancière,lorsqu'il le pouvait. Il riait avec elles et avant de dormir, il discutait un moment avec elles pour les réconforter. I1 alla même jusqu'à faire la courseavecAïcha, que'Allah I'agrée, renforçant ainsi son amour. Elle dit : " Je fis la courseavecIe messagerd'Allah W et je le battis. Cela se produit avant ma prise de poids. Lorsque je pris du poids, nous
  • 22. refîmesune courseensembleet il me batdt puis me dit : < Cettefois c'estla reuanche(d' k premièrecvî,trseperdae).r, RapptTl Par Ahmad et Abotr Dawotrd er authenrifié par Albâny. Contem plez cette situation où I'on ressentI'effusion de tendresse,de douceur et de délicatesse-Aicha, que Dieu I'agrée, rappoffe que [e prophète # lui dit : <<Je sais lorsguetu er en colère(contrcnoi) et lorsqueta er satisfaite(dr rnoi).>,Elle dit : " Et comment ,ais-tn cela, ô messager de Dieu ?" Il répondit : <I-orcqueta essatisfaite,til d* : <bien srnaieiurepar leseigneurdeMuhanrnadt etlortgue ta is io ,ilèn, tu dis: ((nnît,je iurv Por le Seignenr dAbrahûntù >>Elle acquiesçaet fit : ie jure par Altah, ô messagerd'Allah, i* renonce s*rrle*ent à prononcer toïr nom (en état de colère)." RapponéPar Boukhàry, C9l1 signifiequemonarnourpour roi estancréà 7,1
  • 23. jamaisdansmon cæuret nesetranstormera jamais. Quant au comportementdu prophète # en tant quepère,il sedistinguaitpar sa clémenceet sa compassion.I1 priait en portant Oumâmah, sa petite-tille. Il la portaitlorsqu'ilsetenaitdeboutet la posait, lorsqu'il se prosternait. Rapponé par Boukhàry. Aussi, lorsqu'il se prosternait, Hassanet F{oussein,ses deux petits-fils, montaientsur sondoset il ne cessaitd'être en prosternationjusqu'à qu'ils aient pris leur part de distractionet pour ne pasles dérangerdans leur amusement.Rapponé par Nassâïet Al-Hâkim et authentifiépar Dhahabyet Albâny. Lorsque son fils Ibrâhîm mourut, il pleuraet on lui dit : *.Tu pleurs,ô messager d'Allah ! Il dit z<<Ouù c'estunerniÉricorde.>>
  • 24. Ensuite,il dit : ,<l-erleax aersentlearslarwes,le cæurestmeurti de tristeste,maisnalgré cela,flhilr nepmnonfLnsqueËe guiplaît à notreSeigneunCertainement,ftoastnî?îrfier tristet dedeuoirte qaitter, ô lhrâhîn ! " Rapporté par Boukhâry et Mouslim. Quant au comportement du ProPhète # en ranr qu'enseignantet éducateur,il était I'inégalé.Comment ne Pourrait-il pasl'être, alors que lui-même a dit : ,,J'ai étéenaoléen tantqabnseignArtt.>>Rapporté par lbn Mâjah et Dârimy et authentifié Par Albâny- Et il dit également: ,,Al/ah fle rn'apoint enuoléailx genspour leur rendrvla aiedffirile oupour souhaiterleurspertes; Attah m'aplutôtenuoldentantqubnnignantetpour rendreûax gensla aiefadle->>Rapponê Par Mouslim. 23
  • 25. Parmilesexemplesdesadouceurlors desonenseignement,cequerapporteAnas Ibn Mâlil( 4# où il dit : ..Nous étions en compagniedu prophète#, lorsquepénétra un bédouin et se mit à uriner dans la mosquée.Lescompagnonssedirigèrentvers lui en disant: (<Arrête ! Arrête ! " Le prophèteWdit : u laisseq-leetnel'empêcheqpas.>> [Celasignifiequ'ils ne doiventpasfaire en sorte qu'il s'arrête d'uriner, car cela pourrait lui causerdu mal, donc laissez-le jusqu'à ce qu'il puisseterminer d'évacuer son urine.] Ensuite,It Prophète# le fit venir et lui dit : ., il n'estpas conaenahledanslesmosqaéesdefairv æ gefired'aûiow ffiffirfleuriner ou ripandretoateautre imparetf. Mais îer mosquâesont été êrigéespour âaoquerAllah ,Æ,pourprier etpour lire le Cnrûn.,, 24
  • 26. Ensuite, le prophète # demanda à un compagnonde ramenerun seaud'eauet le versasurl'urine. Rapportépar Boukhâryet Mouslim. Souvent,le prophète# prescrivaitses orientationsde manièreindirecte,de sorte qu'il ne désignepas le fautif directement, mais disait; r,pa'ont lesgensà commettrecedet ceta?Rapporté par Boulc,hâry.De cette façon, il respectait le fautif et ne compromettait pas sa réputation face aux Bens,en dévoilantsespéchés.Car dansces conditions, la personneest Plïs à même d'accepterun conseilet de rectifier safaute sansla réitérer. Quant au compofiementdu proPhète # en taflt que gouvernant et itg*, il se distinguaità la perfecdonpar sonéquité.Le prophète # iera les basesde l'équité qui
  • 27. garantissentà chaquemembre de la société d'être jrgé selon des lois solides,justeser inébrânlables.Nos désirs ou norre colère n'ont aucune emprise sur elles. Elles ne peuvent être changéesselon le lien de parenté ou le lignage, h richesse ou la pauvreté, la puissanceou la faiblesse.Ces lois suivent leur chemin er emploient le mêmepoids et la mêmemesurepour rour le monde. Le prophète # dit : ,, Ceuxd'antanontpêri, carih renonçaientàpunir h nablelorsgu'ilaolait,tanàùgu'ilssbmpressaientde sanûionnerlemisérable,fil aolaitJejurepar celuigui détientI'â,mede Mubammadentrerar mainq $ Fatima,-fr|ft,deMuhamnad,s'aaéraitêtreuneuohuse, jt loi coaperaismoi-mêmesamain/ " Rappoffié par Boukhàry et Mouslim. 26
  • 28. C'est avec tant de puissanceet de rigueur que le prophète # statuasur la question de I'applicationdeslois.En Islam,il n'y a donc pasde favoritisme, ni de corruption et ni de cornplaisance.La justice doit être appliquée à I'ensemblede la communauté et doit être acceptéepar tous entant que telle. Quant au comportement du prophète H en tant que commandant d'armée, il se distinguait par sa minutie dans la préparation de l'unité militaire. I1 élaborait sa stratégie militaire, prenait conseil de ses compagnons et de ses généraux et tirait avantage de leur expérience. Pourtant, il n'avait recours à la guerrequ'en casde force majeure, comme le dit si bien le proverbe : ,. aux grandsmaux les grandsremèdes " Malgré tout, les guerreset les batailles du prophète # suivaient une ligne de 27
  • 29. conduiteprécise.Cenelignedeconduiteest à I'opposé des guerres barbaresqui ne renfermentaucunbut si cen'estmontrer sa force et détruire les infrastructures humaines. Quant au prophète #, il interdisaitde détruire toutesconstructions, de brfiler les palmeraieset les forêts, de massacrerle bétail,etc.Anas lbn Mâlik .# rapportequele prophète# adit : <<Parteqûu fluril dAttah et en auedAtkh et en saiuantla religiandu r*srwtg€rdAllah. Ne taeqpoint lefilible uieillard,ni lespetits erfants,ni lesfennes, et fieunrisappmpriel|ûs le butin enle dissimulant,mais rastembleq-le.Sojeq mndliant et bieryfaisant,tar Attah aime les bienfaisanff.>> Rapponé par Aboû Dawoûd. Le Prophète ffi en passant,vit une femmequi fut tuéependantune bataille.Il se tint debout près d'elle et dit : ,, Celle-là 28
  • 30. n'auaitpasà êtretaâe.,,Puis, il regarda dans les yeux d* ,*t compagnons et dit à I'un d'eux : n RejoinsKh,âtidIbn Al-ll/alîd (le conmandantde l'arrnâe)etordonne-luiaaecinsittanægu'onnedoitpas tuer d'enfants, ni traaailleurs et ni femmet.,, Rapponê parAbotrDawotrdet authentifié pârAlbâny. Quant au comPortement du ProPhète W en tilrt qu'adorateur d'Allah, il se distinguait par une adoration parfaite, Par une évocation de Dieu incessante,Par une reconnaissanceet des éloges envers Dieu inégalées..Ilveillait la nuit en prière jusqu'à que sespredsse fendillent- SescomPâgnots l; voyant dans cet état, lui dirent : " O Messagerd'Allah I Tu veilles en prière alors qu'Allah t'a pardonné tes péchéspasséset futurs. o Le prophète # répondit : ..Ne doit-
  • 31. 1e pas être ilfl seniteur rennnaissant.>>Rapponé parBoukhâryetMouslim. Lorsqu'unechosele préoccupait,il se réfugiairdansla prière er il disair: <<Bilâl! Appelleà laprièreetrrpose-nnns(Het. " Rapponé par Abofr Dawofrd er authentifié par Albâny. Bilâl était celui qui appelairà-t* prièreaurempsduprophèreW. Quant au comporrementdu prophète # en tant que prêcheur,il sedistinguepar unecommunaurédeplusd'un milliard trois centsmillions d'adeptesqui sonrfiersd'être liésà cerrereligion et à sonprophère.cela monue que le comporremenrprophérique concernanr le prêche était rernarquable. Cecid'aurantplus,queI'on saitcommentle prophète W a été parient face aux tribus arabes,malgré avoir subi par leurs faures, I'humiliation, lesdouleurs,I'exil, le rejetet 30
  • 32. les menacesde mort. Il n'invoqua pas contre eux et ne se vengeapas lorsqu'iI vainquit et eut I'occasionde tous les tuer, maisil fit preuved'unegrandeclémencepar espoir qu'ils acceptentles principes de I'Islam. Toufeyl lbn Amr dawsyvint voir le prophète# et lui dit : " Ô messegerd'Allah ! I-* tribu de Daws a désobéiet ne veut nullement accepterI'Islam. Invoque donc contreelle.r' Le prophète# setint faceà la qibla (directionde la Kaaba)et préparason invocationen levantlesmains.Dèslors, les gens autour s'exclamèrent; ..La tribu de Daws est perdue! La tribu de Daws est perdueI À cet instant,1, prophèteffi dit : .<O Seigreur! Guidela tribu deDawsetfairles pantenirjasgu'ici. Guide la trihu deDaws etfa'is-les pantenirj*qn'iri. >,Rapponé par Boulçhâryet Mouslim et cette version se trouve dans 31
  • 33. Adabal-mv41fraloù le hadith e$ authentifié parAlbâny. Le prophèteH invoquaen leur faveur et non contre eux, comr-nele souhaitait Toufeyl, car il estune miséricordeet il ne fut à aucun moment un supplicepour les gens.Allah ffi dit : (**Laj^;.: { t t';i;: iT:;l lnt fivî,tsnet'aaofiserrunJtéquecvnîrfie misérimrdepour l'uniueo F (Lesprophètes,v.107) fJTkPl !.r etrZl fr*-dffiÉ-"ff Fin 3?