MEMORIAL 2014
Programme de lecture de la Bible.
10/04/2014 (9Nisan)
17/04/2014 (16Nisan)
Les citations des Écritures sont ...
Continuez à faire ceci en souvenir de moi.
(Luc 22:19)
10 avril 2014
Lecture pour le Mémorial :
(Evénements en journée : 9 Nisan)
Jean 12 : 12-19 ; Marc 11 : 1-11
Jean 12:12-19
• Le lendemain, la grande foule qui était venue à la fête, en
apprenant que Jésus venait à Jérusalem, prit l...
Marc 11:1-11
• Or, quand ils approchèrent de Jérusalem, de Bethphagé et de Béthanie au mont
des Oliviers, il envoya deux d...
11 avril 2014
Lecture pour le Mémorial :
(Evénements en journée : 10 Nisan)
Jean 12 : 20-50
Jean 12:20-50
• Or il y avait quelques Grecs parmi ceux qui étaient montés pour adorer pendant la
fête. Ceux-ci donc s’app...
…/…
La foule lui répondit donc : “ Nous avons appris de la Loi que le Christ demeure pour toujours ; et
comment se fait-il...
12 avril 2014
Lecture pour le Mémorial :
(Evénements en journée : 11 Nisan)
Luc 21 : 1-36
Luc 21:1-36
• Or, comme il levait les yeux, il vit les riches qui mettaient leurs dons dans les troncs du trésor. Puis il
...
…/…
“ D’autre part, quand vous verrez Jérusalem entourée par des armées qui campent, alors sachez
que sa désolation s’est ...
13 avril 2014
Lecture pour le Mémorial :
(Evénements en journée : 12 Nisan)
Matthieu 26 : 1-5, 14-16 ; Luc 22 : 1-6
Matthieu 26:1-5
• Or, quand Jésus eut achevé [de dire] toutes ces
paroles, il dit à ses disciples : “ Vous savez que la
Pâ...
Matthieu 26:14-16
• Alors l’un des douze, celui qui s’appelait Judas
Iscariote, alla vers les prêtres en chef et dit :
“ Q...
Luc 22:1-6
• Or la fête des Gâteaux sans levain, celle qu’on
appelle la Pâque, approchait. De plus, les prêtres
en chef et...
14 avril 2014
Date du Mémorial après le
coucher du soleil
Lecture pour le Mémorial (1) :
(Evénements en journée : 13 Nisan...
Matthieu 26:17-19
• Le premier jour des Gâteaux sans levain, les
disciples s’avancèrent vers Jésus, en disant : “ Où
veux-...
Marc 14:12-16
• Or, le premier jour des Gâteaux sans levain, lorsque,
comme de coutume, on sacrifiait la [victime] pascale...
Luc 22:7-13
• Vint alors le jour des Gâteaux sans levain, où l’on devait
sacrifier la [victime] pascale ; et il envoya Pie...
14 avril 2014
Date du Mémorial après le
coucher du soleil
Lecture pour le Mémorial (2) :
(Evénements après le coucher du s...
Jean 13:1-5
• Or, parce qu’il savait avant la fête de la Pâque que
l’heure était venue pour lui de quitter ce monde [pour
...
Jean 14:1-3
• “ Que votre cœur ne se trouble pas. Exercez la
foi en Dieu, exercez aussi la foi en moi. Dans la
maison de m...
15 avril 2014
Lecture pour le Mémorial :
(Evénements en journée : 14 Nisan)
Jean 19 : 1-42
Jean 19:1-42
• À ce moment-là donc, Pilate prit Jésus et le fouetta. Et les soldats tressèrent une
couronne d’épines et la...
…/…
Pour cette raison Pilate continua à chercher un moyen de le
relâcher. Mais les Juifs crièrent, en disant : “ Si tu rel...
…/…
Pilate écrivit aussi un écriteau et le mit sur le poteau de supplice. Il
[y] était écrit : “ Jésus le Nazaréen le Roi ...
…/…
Jésus donc, voyant sa mère et le disciple qu’il aimait se
tenant là, dit à sa mère : “ Femme, regarde ! Ton fils ! ” P...
…/…
Les soldats vinrent donc et brisèrent les jambes du
premier *homme+, et celles de l’autre *homme+
qui, avec lui, avait...
…/…
Or, après ces choses, Joseph d’Arimathée, qui était un
disciple de Jésus, mais en secret à cause de la peur qu’il
avai...
16 avril 2014
Lecture pour le Mémorial (1) :
(Evénements en journée : 15 Nisan)
Matthieu 27 : 62-66
Matthieu 27:62-66
• Le lendemain, qui était [le jour] après la
Préparation, les prêtres en chef et les Pharisiens se
rasse...
16 avril 2014
Lecture pour le Mémorial (2) :
(Evénements après le coucher du soleil : 16 Nisan)
Jean 20 : 1
Jean 20:1
• Le premier jour de la semaine, Marie la
Magdalène vint de bonne heure à la tombe de
souvenir, alors qu’il fais...
17 avril 2014
Lecture pour le Mémorial :
(Evénements en journée : 16 Nisan)
Jean 20 : 2-18
Jean 20:2-18
• Elle courut donc et vint vers Simon Pierre et vers l’autre
disciple, celui pour qui Jésus avait de l’affect...
…/…
Marie, cependant, se tenait dehors, près de la tombe de
souvenir, et pleurait. Alors, tandis qu’elle pleurait, elle se...
…/…
Mais va-t’en vers mes frères et dis-leur : ‘ Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon
Dieu et votre Dieu. ’ ”...
FIN DE LA LECTURE
2014_lecture_de_la_bible_pour_le_memorial_de_la_mort_du_christ
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2014_lecture_de_la_bible_pour_le_memorial_de_la_mort_du_christ

420 vues

Publié le

Textes bibliques en rapport avec le Mémorial de la mort du Christ.
Auteur : ourbothy
Crédit illustrations et références bibliques : © 1991, 2014
Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania
All Rights Reserved voir jw.org

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
420
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2014_lecture_de_la_bible_pour_le_memorial_de_la_mort_du_christ

  1. 1. MEMORIAL 2014 Programme de lecture de la Bible. 10/04/2014 (9Nisan) 17/04/2014 (16Nisan) Les citations des Écritures sont tirées de la version en français moderne Les Saintes Écritures — Traduction du monde nouveau — avec notes et références. Les illustrations sont extraites du livre : Le plus grand homme de tous les temps (1991) disponible sur le site : jw.org Réalisation : ourbothy
  2. 2. Continuez à faire ceci en souvenir de moi. (Luc 22:19)
  3. 3. 10 avril 2014 Lecture pour le Mémorial : (Evénements en journée : 9 Nisan) Jean 12 : 12-19 ; Marc 11 : 1-11
  4. 4. Jean 12:12-19 • Le lendemain, la grande foule qui était venue à la fête, en apprenant que Jésus venait à Jérusalem, prit les rameaux des palmiers et sortit à sa rencontre. Et ils criaient : “ Sauve, nous t’en prions ! Béni est celui qui vient au nom de Jéhovah, oui le roi d’Israël ! ” Mais quand Jésus eut trouvé un jeune âne, il s’assit dessus, comme c’est écrit : “ N’aie pas peur, fille de Sion. Vois ! Ton roi vient, assis sur l’ânon d’une ânesse. ” Ces choses, ses disciples n’y firent pas attention tout d’abord, mais quand Jésus fut glorifié, alors ils se rappelèrent que ces choses étaient écrites à son sujet et qu’ils lui avaient fait ces choses. La foule donc, qui était avec lui lorsqu’il avait appelé Lazare hors de la tombe de souvenir et l’avait relevé d’entre les morts, continuait à rendre témoignage. Voilà aussi pourquoi la foule allait à sa rencontre : parce qu’ils avaient appris qu’il avait accompli ce signe. Les Pharisiens se dirent donc entre eux : “ Vous constatez que vous n’arrivez absolument à rien. Regardez ! Le monde s’en est allé derrière lui. ”
  5. 5. Marc 11:1-11 • Or, quand ils approchèrent de Jérusalem, de Bethphagé et de Béthanie au mont des Oliviers, il envoya deux de ses disciples et leur dit : “ Allez au village que vous voyez devant vous, et dès que vous y pénétrerez, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun humain ne s’est encore assis ; déliez-le et amenez-le. Et si quelqu’un vous dit : ‘ Pourquoi faites-vous cela ? ’ dites : ‘ Le Seigneur en a besoin, et il va le renvoyer tout de suite ici. ’ ” Ils s’en allèrent donc et trouvèrent l’ânon attaché près de la porte, dehors, dans la rue transversale, et ils le délièrent. Mais quelques-uns de ceux qui se tenaient là leur disaient : “ Que faites-vous, à délier l’ânon ? ” Ils leur dirent comme Jésus avait dit ; et on les laissa aller. Et ils amenèrent l’ânon à Jésus, et ils mirent sur [l’animal] leurs vêtements de dessus, et il s’assit sur lui. De plus, beaucoup étendirent leurs vêtements de dessus sur la route, mais d’autres coupèrent des feuillages dans les champs. Et ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient : “ Sauve, nous t’en prions ! Béni est celui qui vient au nom de Jéhovah ! Béni est le royaume qui vient, [celui] de notre père David ! Sauve, nous t’en prions, là-haut dans les hauteurs ! ” Et il entra à Jérusalem, dans le temple ; et il regarda à la ronde toutes choses, et, comme l’heure était déjà tardive, il sortit vers Béthanie avec les douze.
  6. 6. 11 avril 2014 Lecture pour le Mémorial : (Evénements en journée : 10 Nisan) Jean 12 : 20-50
  7. 7. Jean 12:20-50 • Or il y avait quelques Grecs parmi ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête. Ceux-ci donc s’approchèrent de Philippe, qui était de Bethsaïda de Galilée, et ils le priaient, en disant : “ Monsieur, nous voulons voir Jésus. ” Philippe vint le dire à André. André et Philippe vinrent le dire à Jésus. Mais Jésus leur répondit, en disant : “ L’heure est venue pour que le Fils de l’homme soit glorifié. Oui, vraiment, je vous le dis : Si un grain de blé ne tombe pas en terre et ne meurt pas, il reste un seul [grain] ; mais s’il meurt, il porte alors beaucoup de fruit. Qui est attaché à son âme la détruit, mais qui a de la haine pour son âme dans ce monde la préservera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive, et où je suis, là sera aussi mon serviteur. Si quelqu’un veut me servir, le Père l’honorera. Maintenant mon âme est troublée, et que dirai-je ? Père, sauve-moi de cette heure. Toutefois, c’est pour cela que je suis venu à cette heure. Père, glorifie ton nom. ” Une voix vint donc du ciel : “ Et je [l’]ai glorifié, et je [le] glorifierai de nouveau. ” La foule donc, qui se tenait là et avait entendu [la voix], disait qu’il avait tonné. D’autres disaient : “ Un ange lui a parlé. ” En réponse Jésus dit : “ Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette voix, mais c’est pour vous. Maintenant a lieu un jugement de ce monde ; maintenant le chef de ce monde sera jeté dehors. Et moi pourtant, si je suis élevé de la terre, j’attirerai des hommes de toutes sortes vers moi. ” Cela, il le disait en effet pour indiquer de quel genre de mort il allait mourir. …/…
  8. 8. …/… La foule lui répondit donc : “ Nous avons appris de la Loi que le Christ demeure pour toujours ; et comment se fait-il que tu dises que le Fils de l’homme doit être élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? ” Jésus leur dit donc : “ La lumière sera parmi vous pour un peu de temps encore. Marchez pendant que vous avez la lumière, pour que les ténèbres ne vous dominent pas ; et celui qui marche dans les ténèbres ne sait pas où il va. Pendant que vous avez la lumière, exercez la foi en la lumière, afin de devenir des fils de lumière. ” Jésus dit ces choses, et s’en alla, et se cacha d’eux. Mais bien qu’il eût accompli tant de signes devant eux, ils n’avaient pas foi en lui, de sorte que la parole d’Isaïe le prophète s’accomplit, celle qu’il a dite : “ Jéhovah, qui a ajouté foi à ce que nous avons entendu ? Et quant au bras de Jéhovah, à qui a-t-il été révélé ? ” Voilà pourquoi ils ne pouvaient croire : parce qu’Isaïe a dit encore : “ Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur cœur, pour qu’ils ne voient pas de leurs yeux, et ne saisissent pas la pensée avec leur cœur, et ne se retournent pas, et que je les guérisse. ” Isaïe a dit ces choses parce qu’il a vu sa gloire, et il a parlé de lui. Cependant, même parmi les chefs, beaucoup eurent vraiment foi en lui ; mais, à cause des Pharisiens, ils ne [le] confessaient pas, pour ne pas être expulsés de la synagogue ; car ils aimaient la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. Cependant, Jésus cria et dit : “ Qui a foi en moi a foi non [seulement] en moi, mais [aussi] en celui qui m’a envoyé ; et qui me voit voit [aussi] celui qui m’a envoyé. Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que tout homme qui a foi en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Mais si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde pas, moi je ne le juge pas ; car je suis venu, non pas pour juger le monde, mais pour sauver le monde. Qui me repousse et ne reçoit pas mes paroles a qui le juge. La parole que j’ai dite, c’est elle qui le jugera au dernier jour ; parce que je n’ai pas parlé de mon propre mouvement, mais le Père qui m’a envoyé m’a donné un commandement quant à ce que je devais dire et à ce que je devais prononcer. De plus, je sais que son commandement signifie vie éternelle. Les choses donc que moi je dis, comme le Père me [les] a dites, ainsi je [les] dis. ”
  9. 9. 12 avril 2014 Lecture pour le Mémorial : (Evénements en journée : 11 Nisan) Luc 21 : 1-36
  10. 10. Luc 21:1-36 • Or, comme il levait les yeux, il vit les riches qui mettaient leurs dons dans les troncs du trésor. Puis il vit une certaine veuve indigente qui y mettait deux petites pièces de monnaie de très peu de valeur, et il dit : “ Je vous le dis, c’est la vérité : Cette veuve, bien que pauvre, a mis plus que tous. Car tous ceux-là ont mis des dons de leur superflu, mais cette [femme], de son indigence, a mis tout ce qu’elle avait pour vivre. ” Plus tard, comme quelques-uns parlaient du temple, [faisant remarquer] qu’il était orné de belles pierres et de choses vouées, il dit : “ Quant à ces choses que vous regardez, les jours viendront où il ne sera pas laissé ici pierre sur pierre qui ne soit démolie. ” Alors ils l’interrogèrent en disant : “ Enseignant, quand ces choses auront-elles réellement lieu, et quel sera le signe, lorsque ces choses devront arriver ? ” Il dit : “ Prenez garde de ne pas vous laisser égarer ; car beaucoup viendront à cause de mon nom, en disant : ‘ Moi je suis [lui] ’, et : ‘ Le temps s’est approché. ’ N’allez pas à leur suite. D’autre part, quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés. Car il faut que ces choses arrivent d’abord, mais la fin ne [vient] pas tout de suite. ” Alors il leur dit : “ Nation se lèvera contre nation et royaume contre royaume ; et il y aura de grands tremblements de terre et, dans un lieu après l’autre, des pestes et des disettes ; et il y aura des spectacles effrayants et, du ciel, de grands signes. “ Mais avant toutes ces choses, on portera les mains sur vous et on vous persécutera, vous livrant aux synagogues et aux prisons, et vous serez traînés devant des rois et des gouverneurs à cause de mon nom. Cela aboutira pour vous à un témoignage. Soyez donc bien décidés dans vos cœurs à ne pas préparer par avance la manière dont vous présenterez votre défense, car moi je vous donnerai une bouche et une sagesse, à quoi tous vos adversaires ensemble ne pourront résister ou contredire. D’autre part, vous serez livrés même par père et mère, frères, parents et amis, et on fera mourir quelques-uns parmi vous ; et vous serez les objets de la haine de tous à cause de mon nom. Et pourtant, pas un cheveu de votre tête ne périra, non. Par votre endurance, vous acquerrez vos âmes. …/…
  11. 11. …/… “ D’autre part, quand vous verrez Jérusalem entourée par des armées qui campent, alors sachez que sa désolation s’est approchée. Alors, que ceux qui sont en Judée se mettent à fuir vers les montagnes, et que ceux qui sont au milieu d’elle s’éloignent, et que ceux qui sont dans les campagnes n’y entrent pas ; parce que ce sont là des jours où justice doit se faire, pour que toutes les choses qui sont écrites soient accomplies. Malheur aux femmes enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! Car il y aura grande détresse sur le pays et colère contre ce peuple ; et ils tomberont sous le tranchant de l’épée et seront emmenés captifs dans toutes les nations ; et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations jusqu’à ce que les temps fixés des nations soient accomplis. “ De plus, il y aura des signes dans le soleil et la lune et les étoiles, et sur la terre angoisse des nations, ne sachant que faire à cause du mugissement de la mer et de [son] agitation, tandis que les hommes défailliront par peur et attente des choses venant sur la terre habitée ; car les puissances des cieux seront ébranlées. Et alors ils verront le Fils de l’homme venir dans un nuage avec puissance et grande gloire. Mais, quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance approche. ” Là-dessus il leur donna un exemple : “ Regardez le figuier et tous les autres arbres : quand déjà ils ont des bourgeons, en le remarquant, vous savez de vous-mêmes que maintenant l’été est proche. De même vous aussi, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche. Vraiment, je vous le dis : Non, cette génération ne passera pas que tout n’arrive. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront nullement. “ Mais faites attention à vous-mêmes, de peur que vos cœurs ne s’alourdissent dans les excès de table et les excès de boisson et les inquiétudes de la vie, et que soudain ce jour-là ne soit sur vous à l’instant même, comme un piège. Car il viendra sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre. Tenez-vous donc éveillés, suppliant en tout temps, pour que vous parveniez à échapper à toutes ces choses qui doivent arriver, et à vous tenir debout devant le Fils de l’homme. ”
  12. 12. 13 avril 2014 Lecture pour le Mémorial : (Evénements en journée : 12 Nisan) Matthieu 26 : 1-5, 14-16 ; Luc 22 : 1-6
  13. 13. Matthieu 26:1-5 • Or, quand Jésus eut achevé [de dire] toutes ces paroles, il dit à ses disciples : “ Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et le Fils de l’homme va être livré pour être attaché sur un poteau. ” Alors les prêtres en chef et les anciens du peuple se rassemblèrent dans la cour du grand prêtre, qui s’appelait Caïphe, et ils tinrent conseil ensemble pour se saisir de Jésus par un moyen habile et le tuer. Cependant ils disaient : “ Pas pendant la fête, afin qu’il ne se produise pas de tumulte parmi le peuple. ”
  14. 14. Matthieu 26:14-16 • Alors l’un des douze, celui qui s’appelait Judas Iscariote, alla vers les prêtres en chef et dit : “ Que me donnerez-vous pour que je vous le livre ? ” Ils lui fixèrent trente pièces d’argent. Et à partir de ce moment-là, il cherchait une occasion favorable pour le livrer.
  15. 15. Luc 22:1-6 • Or la fête des Gâteaux sans levain, celle qu’on appelle la Pâque, approchait. De plus, les prêtres en chef et les scribes cherchaient le moyen de le supprimer, car ils avaient peur du peuple. Mais Satan entra dans Judas, celui qu’on appelait Iscariote, qui était du nombre des douze ; et il s’en alla parler avec les prêtres en chef et les capitaines [du temple] sur le moyen de le leur livrer. Eh bien, ils se réjouirent et convinrent de lui donner de l’argent. Alors il fut d’accord ; et il se mit à chercher une occasion favorable pour le leur livrer, sans qu’il y ait une foule alentour.
  16. 16. 14 avril 2014 Date du Mémorial après le coucher du soleil Lecture pour le Mémorial (1) : (Evénements en journée : 13 Nisan) Matthieu 26 : 17-19 ; Marc 14 : 12-16 ; Luc 22 : 7-13
  17. 17. Matthieu 26:17-19 • Le premier jour des Gâteaux sans levain, les disciples s’avancèrent vers Jésus, en disant : “ Où veux-tu que nous fassions les préparatifs pour que tu manges la Pâque ? ” Il dit : “ Allez à la ville vers un tel et dites-lui : L’Enseignant dit : ‘ Mon temps fixé est proche ; c’est chez toi que je célébrerai la Pâque avec mes disciples. ’ ” Et les disciples firent comme Jésus le leur avait ordonné, et ils firent les préparatifs pour la Pâque.
  18. 18. Marc 14:12-16 • Or, le premier jour des Gâteaux sans levain, lorsque, comme de coutume, on sacrifiait la [victime] pascale, ses disciples lui dirent : “ Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour que tu manges la Pâque ? ” Alors il envoya deux de ses disciples et leur dit : “ Allez à la ville, et un homme portant un récipient de terre rempli d’eau vous rencontrera. Suivez-le, et où qu’il entre à l’intérieur, dites au maître de maison : ‘ L’Enseignant dit : “ Où est la salle de réception pour moi, où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ? ” ’ Et il vous montrera une grande chambre haute, garnie, toute prête ; et faites-y les préparatifs pour nous. ” Les disciples sortirent donc, et ils arrivèrent à la ville et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit ; et ils firent les préparatifs pour la Pâque.
  19. 19. Luc 22:7-13 • Vint alors le jour des Gâteaux sans levain, où l’on devait sacrifier la [victime] pascale ; et il envoya Pierre et Jean, en disant : “ Allez préparer la Pâque, pour que nous la mangions. ” Ils lui dirent : “ Où veux-tu que nous [la] préparions ? ” Il leur dit : “ Voyez ! Quand vous entrerez dans la ville, un homme portant un récipient de terre rempli d’eau viendra à votre rencontre. Suivez-le dans la maison où il entrera. Et vous devrez dire au propriétaire de la maison : ‘ L’Enseignant te dit : “ Où est la salle de réception où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ? ” ’ Et cet [homme] vous montrera une grande chambre haute, garnie. Là, préparez [la Pâque]. ” Ils s’en allèrent donc et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque.
  20. 20. 14 avril 2014 Date du Mémorial après le coucher du soleil Lecture pour le Mémorial (2) : (Evénements après le coucher du soleil : 14 Nisan) Jean 13:1-5 ; 14:1-3
  21. 21. Jean 13:1-5 • Or, parce qu’il savait avant la fête de la Pâque que l’heure était venue pour lui de quitter ce monde [pour aller] vers le Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin. Et tandis que le repas du soir se déroulait, le Diable ayant déjà mis au cœur de Judas Iscariote, le fils de Simon, de le livrer, lui, sachant que le Père [lui] avait donné toutes choses dans les mains et qu’il était sorti de Dieu et s’en allait vers Dieu, se leva du repas et déposa ses vêtements de dessus. Et, prenant une serviette, il s’en ceignit. Après quoi, il versa de l’eau dans un bassin et commença à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec la serviette dont il était ceint.
  22. 22. Jean 14:1-3 • “ Que votre cœur ne se trouble pas. Exercez la foi en Dieu, exercez aussi la foi en moi. Dans la maison de mon Père il y a beaucoup de demeures. Sinon, je vous l’aurais dit, parce que je m’en vais pour vous préparer une place. De plus, si je m’en vais et vous prépare une place, je viens de nouveau et je vous accueillerai chez moi, pour que là où je suis, vous aussi vous soyez.
  23. 23. 15 avril 2014 Lecture pour le Mémorial : (Evénements en journée : 14 Nisan) Jean 19 : 1-42
  24. 24. Jean 19:1-42 • À ce moment-là donc, Pilate prit Jésus et le fouetta. Et les soldats tressèrent une couronne d’épines et la lui mirent sur la tête et le revêtirent d’un vêtement de dessus pourpre ; et ils s’approchaient de lui et disaient : “ Bonjour, Roi des Juifs ! ” Ils se mirent aussi à lui donner des gifles. Et Pilate sortit de nouveau dehors et leur dit : “ Écoutez ! Je vous l’amène dehors, afin que vous sachiez que je ne trouve en lui aucun motif de condamnation. ” Jésus sortit donc dehors, portant la couronne d’épines et le vêtement de dessus pourpre. Et [Pilate] leur dit : “ Regardez ! L’homme ! ” Cependant, lorsque les prêtres en chef et les agents le virent, ils crièrent en disant : “ Attache[-le] sur un poteau ! Attache[-le] sur un poteau ! ” Pilate leur dit : “ Prenez-le vous-mêmes et attachez-le sur un poteau, car moi, je ne trouve pas de motif de condamnation en lui. ” Les Juifs lui répondirent : “ Nous avons une loi, et d’après la loi il doit mourir, parce qu’il s’est fait fils de Dieu. ” Quand donc Pilate entendit cette parole, il eut encore plus peur ; et il entra de nouveau dans le palais du gouverneur et dit à Jésus : “ D’où es-tu ? ” Mais Jésus ne lui donna pas de réponse. Aussi Pilate lui dit : “ À moi, tu ne parles pas ? Ne sais-tu pas que j’ai pouvoir pour te relâcher et que j’ai pouvoir pour t’attacher sur un poteau ? ” Jésus lui répondit : “ Tu n’aurais aucun pouvoir contre moi s’il ne t’avait été accordé d’en haut. C’est pourquoi l’homme qui m’a livré à toi a un plus grand péché. ” …/…
  25. 25. …/… Pour cette raison Pilate continua à chercher un moyen de le relâcher. Mais les Juifs crièrent, en disant : “ Si tu relâches cet [homme], tu n’es pas un ami de César. Tout homme qui se fait roi parle contre César. ” Pilate donc, après avoir entendu ces paroles, amena Jésus dehors, et il s’assit à un tribunal en un lieu appelé Le Dallage de Pierres, mais, en hébreu, Gabbatha. Or c’était la préparation de la Pâque ; c’était environ la sixième heure. Et il dit aux Juifs : “ Voyez ! Votre roi ! ” Mais ils crièrent : “ Enlève[-le] ! Enlève[-le] ! Attache-le sur un poteau ! ” Pilate leur dit : “ Faut-il que j’attache votre roi sur un poteau ? ” Les prêtres en chef répondirent : “ Nous n’avons de roi que César. ” À ce moment-là donc, il le leur livra pour être attaché sur un poteau. Alors ils s’emparèrent de Jésus. Et, portant lui-même le poteau de supplice, il sortit vers l’endroit qu’on appelle Lieu du Crâne, qui est appelé Golgotha en hébreu ; et là ils l’attachèrent sur un poteau, et deux autres [hommes] avec lui, un de ce côté-ci et un de ce côté-là, mais Jésus au milieu. …/…
  26. 26. …/… Pilate écrivit aussi un écriteau et le mit sur le poteau de supplice. Il [y] était écrit : “ Jésus le Nazaréen le Roi des Juifs. ” Beaucoup de Juifs donc lurent cet écriteau, parce que l’endroit où Jésus avait été attaché sur un poteau était près de la ville ; et c’était écrit en hébreu, en latin, en grec. Cependant les prêtres en chef des Juifs disaient à Pilate : “ N’écris pas : ‘ Le Roi des Juifs ’, mais qu’il a dit : ‘ Je suis Roi des Juifs. ’ ” Pilate répondit : “ Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit. ” Or, quand les soldats eurent attaché Jésus sur un poteau, ils prirent ses vêtements de dessus et firent quatre parts, une part pour chaque soldat, et le vêtement intérieur. Mais le vêtement intérieur était sans couture, tissé depuis le haut dans toute sa longueur. Ils se dirent donc les uns aux autres : “ Ne le déchirons pas, mais pour [ce vêtement] désignons par les sorts celui à qui il sera. ” C’était pour que s’accomplisse *la parole de+ l’Écriture : “ Ils se sont partagé mes vêtements de dessus, et sur mes habits ils jettent les sorts. ” Et ainsi les soldats firent vraiment ces choses. Près du poteau de supplice de Jésus, cependant, se tenaient sa mère et la sœur de sa mère ; Marie la femme de Clopas, et Marie la Magdalène. …/…
  27. 27. …/… Jésus donc, voyant sa mère et le disciple qu’il aimait se tenant là, dit à sa mère : “ Femme, regarde ! Ton fils ! ” Puis il dit au disciple : “ Regarde ! Ta mère ! ” Et dès cette heure- là le disciple la prit chez lui. Après cela, quand Jésus sut que désormais toutes choses s’étaient accomplies, afin que *la parole de+ l’Écriture s’accomplisse il dit : “ J’ai soif. ” Un récipient se trouvait là, plein de vin aigre. Ils fixèrent donc à une *tige d’+hysope une éponge pleine de vin aigre et l’approchèrent de sa bouche. Quand donc il eut reçu le vin aigre, Jésus dit : “ Cela s’est accompli ! ” et, inclinant la tête, il livra *son+ esprit. Alors les Juifs, puisque c’était la Préparation, pour que les corps ne restent pas sur les poteaux de supplice le sabbat (car le jour de ce sabbat-là était un grand [jour]), demandèrent à Pilate de leur faire briser les jambes et de faire enlever les *corps+. …/…
  28. 28. …/… Les soldats vinrent donc et brisèrent les jambes du premier *homme+, et celles de l’autre *homme+ qui, avec lui, avait été attaché sur un poteau. Mais en venant à Jésus, comme ils virent qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes. L’un des soldats, cependant, lui ouvrit le côté d’un coup de lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau. Et celui qui a vu [cela] a témoigné, et son témoignage est vrai, et cet homme sait qu’il dit des choses vraies, afin que vous aussi vous croyiez. Oui, ces choses sont arrivées afin que *la parole de+ l’Écriture s’accomplisse : “ Pas un de ses os ne sera broyé. ” Et encore une autre *parole de l’+Écriture dit : “ Ils regarderont vers Celui qu’ils ont transpercé. ” …/…
  29. 29. …/… Or, après ces choses, Joseph d’Arimathée, qui était un disciple de Jésus, mais en secret à cause de la peur qu’il avait des Juifs, demanda à Pilate [la permission] d’enlever le corps de Jésus ; et Pilate le lui permit. Il vint donc et enleva son corps. Nicodème, l’homme qui, la première fois, était venu vers lui de nuit, vint aussi, apportant un rouleau de myrrhe et d’aloès, environ cent livres. Ils prirent donc le corps de Jésus et le lièrent de bandes avec les aromates, comme les Juifs ont coutume de préparer un enterrement. Or, à l’endroit où il avait été attaché sur un poteau il y avait un jardin, et dans le jardin une tombe de souvenir toute neuve, dans laquelle personne encore n’avait été déposé. C’est donc là, à cause de la préparation des Juifs, qu’ils déposèrent Jésus, parce que la tombe de souvenir était proche.
  30. 30. 16 avril 2014 Lecture pour le Mémorial (1) : (Evénements en journée : 15 Nisan) Matthieu 27 : 62-66
  31. 31. Matthieu 27:62-66 • Le lendemain, qui était [le jour] après la Préparation, les prêtres en chef et les Pharisiens se rassemblèrent devant Pilate et dirent : “ Monsieur, nous nous sommes rappelé que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : ‘ Après trois jours je dois être relevé. ’ Ordonne donc qu’on s’assure de la tombe jusqu’au troisième jour, de peur que ses disciples ne viennent le dérober et ne disent au peuple : ‘ Il a été relevé d’entre les morts ! ’ et cette dernière imposture sera pire que la première. ” Pilate leur dit : “ Vous avez une garde. Allez, assurez-vous [de la tombe] comme vous l’entendez. ” Ils allèrent donc s’assurer de la tombe, en scellant la pierre et en mettant la garde.
  32. 32. 16 avril 2014 Lecture pour le Mémorial (2) : (Evénements après le coucher du soleil : 16 Nisan) Jean 20 : 1
  33. 33. Jean 20:1 • Le premier jour de la semaine, Marie la Magdalène vint de bonne heure à la tombe de souvenir, alors qu’il faisait encore sombre, et elle aperçut la pierre déjà enlevée de la tombe de souvenir.
  34. 34. 17 avril 2014 Lecture pour le Mémorial : (Evénements en journée : 16 Nisan) Jean 20 : 2-18
  35. 35. Jean 20:2-18 • Elle courut donc et vint vers Simon Pierre et vers l’autre disciple, celui pour qui Jésus avait de l’affection, et elle leur dit : “ Ils ont enlevé le Seigneur de la tombe de souvenir, et nous ne savons pas où ils l’ont mis. ” Alors Pierre et l’autre disciple sortirent et se mirent en route pour la tombe de souvenir. Oui, tous les deux ensemble se mirent à courir ; mais l’autre disciple, [qui allait] à plus grande allure, devança Pierre à la course et arriva le premier à la tombe de souvenir. Et, se penchant, il aperçut les bandes posées là ; pourtant il n’entra pas. Alors arriva aussi Simon Pierre, qui le suivait, et il entra dans la tombe de souvenir. Et il vit les bandes posées là, [et] aussi le tissu qui s’était trouvé sur sa tête, non pas posé avec les bandes, mais roulé à part en un seul endroit. À ce moment donc, l’autre disciple, qui était arrivé le premier à la tombe de souvenir, entra aussi, et il vit et crut. Car ils ne discernaient pas encore [la parole de] l’Écriture : qu’il devait ressusciter d’entre les morts. Et ainsi les disciples s’en retournèrent chez eux. …/…
  36. 36. …/… Marie, cependant, se tenait dehors, près de la tombe de souvenir, et pleurait. Alors, tandis qu’elle pleurait, elle se pencha pour regarder dans la tombe de souvenir ; et elle vit deux anges en blanc, assis, un à la tête et un aux pieds, là où s’était trouvé posé le corps de Jésus. Et ils lui dirent : “ Femme, pourquoi pleures-tu ? ” Elle leur dit : “ Ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où ils l’ont déposé. ” Après avoir dit ces choses, elle se tourna en arrière et vit Jésus qui se tenait là, mais elle ne discernait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : “ Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? ” Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : “ Monsieur, si tu l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je l’enlèverai. ” Jésus lui dit : “ Marie ! ” Se retournant, elle lui dit, en hébreu : “ Rabbouni ! ” (ce qui signifie “ Enseignant ! ”). Jésus lui dit : “ Cesse de te cramponner à moi. Car je ne suis pas encore monté vers le Père. …/…
  37. 37. …/… Mais va-t’en vers mes frères et dis-leur : ‘ Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu. ’ ” Marie la Magdalène vint annoncer aux disciples : “ J’ai vu le Seigneur ! ” — et qu’il lui avait dit ces choses.
  38. 38. FIN DE LA LECTURE

×