SlideShare une entreprise Scribd logo
Irena Sendler

La mère des enfants
   de la Shoah



     Clicquer pour avancer
La figure d’Oscar Schindler a été acclamée dans le monde entier
grâce à Steven Spielberg qui s’en est inspiré pour faire le film aux sept Oscars en 1993
          et qui racontait la vie de cet industriel allemand qui a évité la mort
                     dans les camps de concentration à 1 000 juifs.
    Pendant ce temps, Irena Sendler était une héroïne inconnue hors de la Pologne
               et à peine reconnue dans son pays de quelques historiens,
          Les années de l’obscurantisme communiste ont effacé ses exploits
                              des livres officiels d’histoire.


     De plus, elle n’a jamais rien raconté à personne de sa vie durant ces années.
C’est en 1999 que, curieusement, son histoire a commencé à être connue
grâce à un groupe d’élèves d’un institut au Kansas et à leur travail de fin d’études
                             sur les héros de la Shoah.
     Lors de leurs recherches ils ne trouvèrent que peu d’éléments sur Irena.
                      Mais il y avait un chiffre surprenant :
                      Elle avait sauvé la vie de 2 500 enfants.


    Comment se fait-il qu’il y ait eu si peu d’informations sur cette personne?



         À leur grande surprise, quand il s’agit de rechercher sa tombe,
         ils découvrirent qu’il n’y en avait pas car elle était encore en vie
                                   et vit toujours.


                  Aujourd’hui, c’est une vieille dame de 97 ans
            qui vit dans une maison de retraite au centre de Varsovie.
           Dans sa chambre ne manquent jamais ni bouquets de fleurs
               ni lettres de remerciements venues du monde entier.
Lorsque l’Allemagne envahit son pays en 1939,
                                   Irena était infirmière au Bureau d’aide sociale de Varsovie,
                                                     et gérait les cantines populaires de la ville.



    En 1942, les nazis établirent un
  ghetto à Varsovie. Irena, horrifée
   par les conditions de vie dans ce
   ghetto, rejoignit le Conseil pour
                    l’aide aux Juifs.

 Elle réussit à identifier les bureaux
sanitaires qui devaient lutter contre
           les maladies contagieuses.

Comme les envahisseurs allemands
 craignaient une possible épidémie
      de typhus, ils permirent aux
          Polonais de contrôler ces
                   établissements.
Très vite, elle se mit en contact avec les familles
                          auxquelles elle proposait d’emmener leurs enfants hors du ghetto.
     Mais elle ne pouvait leur garantir de réussir.

          C’était un moment terrible; elle devait
convaincre les parents de lui confier leurs enfants
                   alors qu’ils lui demandaient :
     « Pouvez-vous me promettre que mon enfant
                                        vivra…? »

      …mais qui pouvait promettre quand et s’ils
                réussiraient à sortir du ghetto?
La seule certitude était qu’ils
                                                          mourraient s’ils y restaient .




Les mères et grands-mères ne voulaient pas se séparer de leurs enfants et petits-enfants.
 Irena le comprenait parfaitement étant elle-même mère; elle savait parfaitement que
    le moment le plus dur de cette démarche était la séparation d’avec les enfants.
Parfois, quand Irène venait avec ses assistantes rendre visite aux familles pour les faire
changer d’avis, elle ne pouvait que constater qu’ils avaient déjà été tous emmenés dans
                                 les trains vers la mort.
                       Chaque fois que cela lui arrivait, elle luttait
                   encore plus fort pour sauver encore plus d’enfants.
Elle commença par les faire sortir en ambulance, comme victimes du typhus.
             Mais très vite elle utilisa tout ce qui était à sa portée
 pour les cacher et les faire sortir du ghetto : sacs d’ordures, boîtes à outils,
                         emballages de marchandises,
                     sacs de pommes de terre, cercueils...
      Entre ses mains, tout se transformait en moyen pour s’échapper.


Elle réussit à recruter au moins une personne dans chacun des dix centres du
                        Département de l’aide sociale.


      Grâce à cela, elle établit des centaines de fausses pièces d’identité
                          avec des fausses signatures
           pour donner une identité temporaire à ces enfants juifs.
Irena passa toute cette période de la guerre
                              à penser à la paix.


         Elle ne voulait pas seulement maintenir ces enfants en vie,
  elle voulait aussi qu’un jour chacun d’eux puisse récupérer son vrai nom,
             sa vraie identité, son histoire personnelle, sa famille.


                        Aussi, eut-elle l’idée d’archiver
                 le nom des enfants et leur nouvelle identité.
          Elle notait les éléments sur des petits morceaux de papier
                 qu’elle gardait dans des boîtes de conserve
       avant de les enterrer sous un pommier dans le jardin du voisin.


Elle conserva ainsi, sans que personne la soupçonne, le passé de 2 500 enfants,
                          jusqu’au départ des nazis.
Mais un jour les nazis eurent vent de ses activités.


    Le 20 octobre 1943, Irena Sendler fut arrêtée par la Gestapo
et emmenée à la prison de Pawiak pour y être brutalement torturée.


           C’est dans un coussin de paille, dans sa cellule,
              qu’elle trouva une image de Jésus Christ.
            Elle la conserva comme preuve d’un miracle
              pendant tous les durs moments de sa vie
jusqu’à ce qu’en 1979 elle s’en sépare et l’offre au Pape Jean-Paul II.

  Irena était la seule à connaître les noms et adresses des familles
                qui avaient recueilli les enfants juifs;
elle endura la torture et refusa de trahir aucun de ses collaborateurs
                    ni aucun des enfants cachés.
En plus de tortures innombrables, on lui rompit les pieds et les jambes.
                   Mais personne ne put rompre sa volonté.
                       Aussi fut-elle condamnée à mort.


                 Une sentence qui ne fut jamais accomplie car,
                          sur le chemin de l’exécution,
               le soldat qui l’accompagnait la laissa s’échapper.


La Résistance avait soudoyé le garde parce qu’on ne voulait pas qu’Irène meure
                   avec le secret de la cachette des enfants.


               Elle figura officiellement sur la liste des exécutés.
           Ainsi, à partir de ce moment, Irena poursuivit son travail
                         mais sous une fausse identité.
À la fin de la guerre, elle déterra elle-
       même les bouteilles et utilisa ses notes
     pour retrouver les 2 500 enfants qu’elle
     avait placé dans des familles adoptives.

Elle les réunit avec leurs proches, disséminés
        dans toute l’Europe, mais la majorité
   avait perdu leur famille dans les camps de
                          concentration nazis.


                               Les enfants ne la connaissaient
                         que sous son nom de code : Jolanta.
  Des années plus tard, quand son histoire apparut dans un
  journal accompagnée de ses photos de l’époque, plusieurs
        personnes commencèrent à l’appeler pour lui dire :


   « Je me rappelle de ton visage… je suis l’un de ces
 enfants; je te dois la vie, mon avenir et je voudrais te
                                                 voir… »
Irena a dans sa chambre des centaines de photos de quelques-uns des enfants survivants
                             ou de leurs propres enfants.
Son père, un médecin, qui mourut du typhus
           quand elle était encore petite,
          lui a enseigné la chose suivante :


« Aide toujours celui qui est en train de se noyer,
sans considération de religion ou de nationalité.
 Aider chaque jour quiconque est une nécessité
             que te dicte ton coeur ».
Irena Sendler est depuis des années
         clouée à un fauteuil roulant
par suite de lésions dues aux tortures
              infligées par la Gestapo.

 Elle ne se considère pas comme une
                             héroïne.

         Elle ne s’est jamais glorifiée
                        de ses actions.
      Et chaque fois qu’on lui pose la
                  question, Irena dit :



« J’aurais pu faire plus et ce reproche me poursuivra jusqu’au jour de ma mort. »
« On ne plante pas des
   graines de nourriture.
   On plante des graines
       de bonnes actions.

     Essayez de faire des
chaînes de bonnes actions
  pour les entourer et les
     faire se multiplier ».


         Irena Sendler
En octobre 2006, Irena Sendler, âgée de 96 ans,
    a été proposée pour le Prix Nobel de la Paix.




• Ce document m’est parvenu en espagnol, sans indication de source.
 J’ai pensé qu’il serait bon de le traduire en français et le diffuser.

• Je ne sais si, à ce jour, cette héroïne est encore en vie.

• Michel Grinberg – Jérusalem fév. 2008 – Adar I 5768

Contenu connexe

Tendances

Mémoires migrantes version numérique
Mémoires migrantes version numériqueMémoires migrantes version numérique
Mémoires migrantes version numérique
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Isabelle eberhardt
Isabelle eberhardtIsabelle eberhardt
Isabelle eberhardt
rabahrabah
 
Si le moins était le mieux ?
Si le moins était le mieux ? Si le moins était le mieux ?
Si le moins était le mieux ?
galia88
 
Annie ernaux
Annie ernauxAnnie ernaux
Annie ernaux
Txaruka
 
Articles d'internes - Écrire derrière les barreaux
Articles d'internes - Écrire derrière les barreauxArticles d'internes - Écrire derrière les barreaux
Articles d'internes - Écrire derrière les barreaux
Réseau Pro Santé
 

Tendances (6)

Mémoires migrantes version numérique
Mémoires migrantes version numériqueMémoires migrantes version numérique
Mémoires migrantes version numérique
 
Isabelle eberhardt
Isabelle eberhardtIsabelle eberhardt
Isabelle eberhardt
 
Presentación12
Presentación12Presentación12
Presentación12
 
Si le moins était le mieux ?
Si le moins était le mieux ? Si le moins était le mieux ?
Si le moins était le mieux ?
 
Annie ernaux
Annie ernauxAnnie ernaux
Annie ernaux
 
Articles d'internes - Écrire derrière les barreaux
Articles d'internes - Écrire derrière les barreauxArticles d'internes - Écrire derrière les barreaux
Articles d'internes - Écrire derrière les barreaux
 

En vedette

Módulo IV
Módulo IVMódulo IV
Módulo IV
jean Zapata Rojas
 
Philosophie du vieil âge
Philosophie du vieil âgePhilosophie du vieil âge
Philosophie du vieil âge
mcblonay
 
Presa 2011-11-10
Presa 2011-11-10Presa 2011-11-10
Presa 2011-11-10
Café Numérique
 
La isla-de-los-naufragos
La isla-de-los-naufragosLa isla-de-los-naufragos
La isla-de-los-naufragos
Moises Miranda
 
Tutti contact lesn
Tutti contact lesnTutti contact lesn
Tutti contact lesn
tkost company
 
Actividad 1
Actividad 1Actividad 1
Actividad 1
Adriana Mora
 
Histoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhui
Histoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhuiHistoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhui
Histoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhui
Laurent Cheret
 
Sociedades del conocimiento
Sociedades del conocimientoSociedades del conocimiento
Sociedades del conocimiento
alfafabiola
 
Imagenes test
Imagenes testImagenes test
Imagenes test
leidypaez
 
Guias de taller
Guias de tallerGuias de taller
Guias de taller
xiomara1981tabora
 
Gimnasia
GimnasiaGimnasia
Gimnasia
Marissa96
 
La vie de chopin
La vie de chopinLa vie de chopin
La vie de chopin
nadia-vraie Nom de famille
 
Antibes les journées du patrimoine
Antibes les journées du patrimoineAntibes les journées du patrimoine
Antibes les journées du patrimoine
LECREURER
 
Trabajo practico 11 lucila zamora
Trabajo practico 11 lucila zamoraTrabajo practico 11 lucila zamora
Trabajo practico 11 lucila zamora
luly-z
 
Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013
Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013
Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013
WEreputation : Agence E-réputation Lyon-Paris
 
Courbe abc
Courbe abcCourbe abc
Courbe abc
norovic
 
Digitaluxury focus 1- formations markéting du luxe
Digitaluxury   focus 1- formations markéting du luxeDigitaluxury   focus 1- formations markéting du luxe
Digitaluxury focus 1- formations markéting du luxe
Team Digitaluxury
 
Le mundaneum
Le mundaneumLe mundaneum
Le mundaneum
Café Numérique
 

En vedette (20)

Módulo IV
Módulo IVMódulo IV
Módulo IV
 
Philosophie du vieil âge
Philosophie du vieil âgePhilosophie du vieil âge
Philosophie du vieil âge
 
Presa 2011-11-10
Presa 2011-11-10Presa 2011-11-10
Presa 2011-11-10
 
La isla-de-los-naufragos
La isla-de-los-naufragosLa isla-de-los-naufragos
La isla-de-los-naufragos
 
Marche du 8octobre
Marche du 8octobreMarche du 8octobre
Marche du 8octobre
 
Tutti contact lesn
Tutti contact lesnTutti contact lesn
Tutti contact lesn
 
Actividad 1
Actividad 1Actividad 1
Actividad 1
 
Histoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhui
Histoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhuiHistoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhui
Histoire evolution murs_vegetaux_patrick_blanc_aujourdhui
 
Sociedades del conocimiento
Sociedades del conocimientoSociedades del conocimiento
Sociedades del conocimiento
 
Imagenes test
Imagenes testImagenes test
Imagenes test
 
Guias de taller
Guias de tallerGuias de taller
Guias de taller
 
Gimnasia
GimnasiaGimnasia
Gimnasia
 
La vie de chopin
La vie de chopinLa vie de chopin
La vie de chopin
 
Gp final
Gp finalGp final
Gp final
 
Antibes les journées du patrimoine
Antibes les journées du patrimoineAntibes les journées du patrimoine
Antibes les journées du patrimoine
 
Trabajo practico 11 lucila zamora
Trabajo practico 11 lucila zamoraTrabajo practico 11 lucila zamora
Trabajo practico 11 lucila zamora
 
Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013
Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013
Conférence E-réputation - DEVCOM LYON 2013
 
Courbe abc
Courbe abcCourbe abc
Courbe abc
 
Digitaluxury focus 1- formations markéting du luxe
Digitaluxury   focus 1- formations markéting du luxeDigitaluxury   focus 1- formations markéting du luxe
Digitaluxury focus 1- formations markéting du luxe
 
Le mundaneum
Le mundaneumLe mundaneum
Le mundaneum
 

Similaire à 26157 voilier14.gl pps

irena Sendler
irena Sendlerirena Sendler
Fiche 912
Fiche 912Fiche 912
Fiche 912
origene
 
Famille feigl
Famille feiglFamille feigl
Famille feigl
Salle218
 
Identités volées
Identités voléesIdentités volées
Identités volées
Francois Cusset
 
Simone Veil
Simone VeilSimone Veil
Simone Veil
Vivien Chareyre
 
La filature mathieupernot_2018_mulhouse
La filature mathieupernot_2018_mulhouseLa filature mathieupernot_2018_mulhouse
La filature mathieupernot_2018_mulhouse
Bâle Région Mag
 
Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010
Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010
Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010
Tikoun38
 
Livret nouveautés juin 2015
Livret nouveautés juin 2015Livret nouveautés juin 2015
Livret nouveautés juin 2015
mediagaillon
 
Annie Ernaux
Annie ErnauxAnnie Ernaux
Annie Ernaux
Txaruka
 
Annie Ernaux
Annie ErnauxAnnie Ernaux
Annie Ernaux
Txaruka
 
Elisa Shua Dusapin et la quête de Perceval
Elisa Shua Dusapin et la quête de PercevalElisa Shua Dusapin et la quête de Perceval
Elisa Shua Dusapin et la quête de Perceval
GaelPoezevara
 
Serge Klarsfeld souligne le solide travail de Gregory Celerse
Serge Klarsfeld souligne le solide travail de Gregory CelerseSerge Klarsfeld souligne le solide travail de Gregory Celerse
Serge Klarsfeld souligne le solide travail de Gregory Celerse
Aurélie Constant
 
Rivesaltes
RivesaltesRivesaltes
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiquesChemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
mo_ment
 
Bible et génocide rwandais
Bible et génocide rwandaisBible et génocide rwandais
Bible et génocide rwandais
Gioia Frolli
 
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 

Similaire à 26157 voilier14.gl pps (20)

irena Sendler
irena Sendlerirena Sendler
irena Sendler
 
Fiche 912
Fiche 912Fiche 912
Fiche 912
 
Famille feigl
Famille feiglFamille feigl
Famille feigl
 
Veronika
VeronikaVeronika
Veronika
 
Identités volées
Identités voléesIdentités volées
Identités volées
 
Boris Cyrulnik
Boris CyrulnikBoris Cyrulnik
Boris Cyrulnik
 
Simone Veil
Simone VeilSimone Veil
Simone Veil
 
Hirszfeld.Balinska
Hirszfeld.BalinskaHirszfeld.Balinska
Hirszfeld.Balinska
 
La filature mathieupernot_2018_mulhouse
La filature mathieupernot_2018_mulhouseLa filature mathieupernot_2018_mulhouse
La filature mathieupernot_2018_mulhouse
 
3 plombieres
3 plombieres3 plombieres
3 plombieres
 
Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010
Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010
Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010
 
Livret nouveautés juin 2015
Livret nouveautés juin 2015Livret nouveautés juin 2015
Livret nouveautés juin 2015
 
Annie Ernaux
Annie ErnauxAnnie Ernaux
Annie Ernaux
 
Annie Ernaux
Annie ErnauxAnnie Ernaux
Annie Ernaux
 
Elisa Shua Dusapin et la quête de Perceval
Elisa Shua Dusapin et la quête de PercevalElisa Shua Dusapin et la quête de Perceval
Elisa Shua Dusapin et la quête de Perceval
 
Serge Klarsfeld souligne le solide travail de Gregory Celerse
Serge Klarsfeld souligne le solide travail de Gregory CelerseSerge Klarsfeld souligne le solide travail de Gregory Celerse
Serge Klarsfeld souligne le solide travail de Gregory Celerse
 
Rivesaltes
RivesaltesRivesaltes
Rivesaltes
 
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiquesChemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
 
Bible et génocide rwandais
Bible et génocide rwandaisBible et génocide rwandais
Bible et génocide rwandais
 
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
 

Plus de nadia-vraie Nom de famille

La vie est un cadeau
La vie est un cadeauLa vie est un cadeau
La vie est un cadeau
nadia-vraie Nom de famille
 
Une fourchette dans un mais chez une personne décédée.
Une fourchette dans un mais chez une personne décédée.Une fourchette dans un mais chez une personne décédée.
Une fourchette dans un mais chez une personne décédée.
nadia-vraie Nom de famille
 
Test de démence
Test de démenceTest de démence
Test de démence
nadia-vraie Nom de famille
 
Test quotient intellectuel
Test quotient intellectuelTest quotient intellectuel
Test quotient intellectuel
nadia-vraie Nom de famille
 
Test cerveau
Test cerveauTest cerveau
Elu meilleur email 2013n
Elu meilleur email 2013nElu meilleur email 2013n
Elu meilleur email 2013n
nadia-vraie Nom de famille
 
Beaute des nombres_rfv1333
Beaute des nombres_rfv1333Beaute des nombres_rfv1333
Beaute des nombres_rfv1333
nadia-vraie Nom de famille
 
380278 unsage21111
380278 unsage21111380278 unsage21111
380278 unsage21111
nadia-vraie Nom de famille
 
5234. affaires insolites31 clau
5234. affaires insolites31 clau5234. affaires insolites31 clau
5234. affaires insolites31 clau
nadia-vraie Nom de famille
 
4 belles histoires 0114
4 belles histoires 01144 belles histoires 0114
4 belles histoires 0114
nadia-vraie Nom de famille
 
Les escaliers du courage!!!!
Les escaliers  du courage!!!!Les escaliers  du courage!!!!
Les escaliers du courage!!!!
nadia-vraie Nom de famille
 
Incroyables images du monde
Incroyables images du mondeIncroyables images du monde
Incroyables images du monde
nadia-vraie Nom de famille
 
Desert de fleurs
Desert de fleursDesert de fleurs
Desert de fleurs
nadia-vraie Nom de famille
 
Dessins en 3 d au crayon
Dessins en 3 d au crayonDessins en 3 d au crayon
Dessins en 3 d au crayon
nadia-vraie Nom de famille
 
C'est chouette1
C'est chouette1C'est chouette1
Beau comme-tout311
Beau comme-tout311Beau comme-tout311
Beau comme-tout311
nadia-vraie Nom de famille
 
Copeaux de bois
Copeaux de boisCopeaux de bois
Beaute des-ponts-
Beaute des-ponts-Beaute des-ponts-
Beaute des-ponts-
nadia-vraie Nom de famille
 
Chateaux de sable_nouveaux
Chateaux de sable_nouveauxChateaux de sable_nouveaux
Chateaux de sable_nouveaux
nadia-vraie Nom de famille
 
Noeldifferent
NoeldifferentNoeldifferent

Plus de nadia-vraie Nom de famille (20)

La vie est un cadeau
La vie est un cadeauLa vie est un cadeau
La vie est un cadeau
 
Une fourchette dans un mais chez une personne décédée.
Une fourchette dans un mais chez une personne décédée.Une fourchette dans un mais chez une personne décédée.
Une fourchette dans un mais chez une personne décédée.
 
Test de démence
Test de démenceTest de démence
Test de démence
 
Test quotient intellectuel
Test quotient intellectuelTest quotient intellectuel
Test quotient intellectuel
 
Test cerveau
Test cerveauTest cerveau
Test cerveau
 
Elu meilleur email 2013n
Elu meilleur email 2013nElu meilleur email 2013n
Elu meilleur email 2013n
 
Beaute des nombres_rfv1333
Beaute des nombres_rfv1333Beaute des nombres_rfv1333
Beaute des nombres_rfv1333
 
380278 unsage21111
380278 unsage21111380278 unsage21111
380278 unsage21111
 
5234. affaires insolites31 clau
5234. affaires insolites31 clau5234. affaires insolites31 clau
5234. affaires insolites31 clau
 
4 belles histoires 0114
4 belles histoires 01144 belles histoires 0114
4 belles histoires 0114
 
Les escaliers du courage!!!!
Les escaliers  du courage!!!!Les escaliers  du courage!!!!
Les escaliers du courage!!!!
 
Incroyables images du monde
Incroyables images du mondeIncroyables images du monde
Incroyables images du monde
 
Desert de fleurs
Desert de fleursDesert de fleurs
Desert de fleurs
 
Dessins en 3 d au crayon
Dessins en 3 d au crayonDessins en 3 d au crayon
Dessins en 3 d au crayon
 
C'est chouette1
C'est chouette1C'est chouette1
C'est chouette1
 
Beau comme-tout311
Beau comme-tout311Beau comme-tout311
Beau comme-tout311
 
Copeaux de bois
Copeaux de boisCopeaux de bois
Copeaux de bois
 
Beaute des-ponts-
Beaute des-ponts-Beaute des-ponts-
Beaute des-ponts-
 
Chateaux de sable_nouveaux
Chateaux de sable_nouveauxChateaux de sable_nouveaux
Chateaux de sable_nouveaux
 
Noeldifferent
NoeldifferentNoeldifferent
Noeldifferent
 

26157 voilier14.gl pps

  • 1. Irena Sendler La mère des enfants de la Shoah Clicquer pour avancer
  • 2. La figure d’Oscar Schindler a été acclamée dans le monde entier grâce à Steven Spielberg qui s’en est inspiré pour faire le film aux sept Oscars en 1993 et qui racontait la vie de cet industriel allemand qui a évité la mort dans les camps de concentration à 1 000 juifs. Pendant ce temps, Irena Sendler était une héroïne inconnue hors de la Pologne et à peine reconnue dans son pays de quelques historiens, Les années de l’obscurantisme communiste ont effacé ses exploits des livres officiels d’histoire. De plus, elle n’a jamais rien raconté à personne de sa vie durant ces années.
  • 3. C’est en 1999 que, curieusement, son histoire a commencé à être connue grâce à un groupe d’élèves d’un institut au Kansas et à leur travail de fin d’études sur les héros de la Shoah. Lors de leurs recherches ils ne trouvèrent que peu d’éléments sur Irena. Mais il y avait un chiffre surprenant : Elle avait sauvé la vie de 2 500 enfants. Comment se fait-il qu’il y ait eu si peu d’informations sur cette personne? À leur grande surprise, quand il s’agit de rechercher sa tombe, ils découvrirent qu’il n’y en avait pas car elle était encore en vie et vit toujours. Aujourd’hui, c’est une vieille dame de 97 ans qui vit dans une maison de retraite au centre de Varsovie. Dans sa chambre ne manquent jamais ni bouquets de fleurs ni lettres de remerciements venues du monde entier.
  • 4. Lorsque l’Allemagne envahit son pays en 1939, Irena était infirmière au Bureau d’aide sociale de Varsovie, et gérait les cantines populaires de la ville. En 1942, les nazis établirent un ghetto à Varsovie. Irena, horrifée par les conditions de vie dans ce ghetto, rejoignit le Conseil pour l’aide aux Juifs. Elle réussit à identifier les bureaux sanitaires qui devaient lutter contre les maladies contagieuses. Comme les envahisseurs allemands craignaient une possible épidémie de typhus, ils permirent aux Polonais de contrôler ces établissements.
  • 5. Très vite, elle se mit en contact avec les familles auxquelles elle proposait d’emmener leurs enfants hors du ghetto. Mais elle ne pouvait leur garantir de réussir. C’était un moment terrible; elle devait convaincre les parents de lui confier leurs enfants alors qu’ils lui demandaient : « Pouvez-vous me promettre que mon enfant vivra…? » …mais qui pouvait promettre quand et s’ils réussiraient à sortir du ghetto?
  • 6. La seule certitude était qu’ils mourraient s’ils y restaient . Les mères et grands-mères ne voulaient pas se séparer de leurs enfants et petits-enfants. Irena le comprenait parfaitement étant elle-même mère; elle savait parfaitement que le moment le plus dur de cette démarche était la séparation d’avec les enfants. Parfois, quand Irène venait avec ses assistantes rendre visite aux familles pour les faire changer d’avis, elle ne pouvait que constater qu’ils avaient déjà été tous emmenés dans les trains vers la mort. Chaque fois que cela lui arrivait, elle luttait encore plus fort pour sauver encore plus d’enfants.
  • 7. Elle commença par les faire sortir en ambulance, comme victimes du typhus. Mais très vite elle utilisa tout ce qui était à sa portée pour les cacher et les faire sortir du ghetto : sacs d’ordures, boîtes à outils, emballages de marchandises, sacs de pommes de terre, cercueils... Entre ses mains, tout se transformait en moyen pour s’échapper. Elle réussit à recruter au moins une personne dans chacun des dix centres du Département de l’aide sociale. Grâce à cela, elle établit des centaines de fausses pièces d’identité avec des fausses signatures pour donner une identité temporaire à ces enfants juifs.
  • 8. Irena passa toute cette période de la guerre à penser à la paix. Elle ne voulait pas seulement maintenir ces enfants en vie, elle voulait aussi qu’un jour chacun d’eux puisse récupérer son vrai nom, sa vraie identité, son histoire personnelle, sa famille. Aussi, eut-elle l’idée d’archiver le nom des enfants et leur nouvelle identité. Elle notait les éléments sur des petits morceaux de papier qu’elle gardait dans des boîtes de conserve avant de les enterrer sous un pommier dans le jardin du voisin. Elle conserva ainsi, sans que personne la soupçonne, le passé de 2 500 enfants, jusqu’au départ des nazis.
  • 9. Mais un jour les nazis eurent vent de ses activités. Le 20 octobre 1943, Irena Sendler fut arrêtée par la Gestapo et emmenée à la prison de Pawiak pour y être brutalement torturée. C’est dans un coussin de paille, dans sa cellule, qu’elle trouva une image de Jésus Christ. Elle la conserva comme preuve d’un miracle pendant tous les durs moments de sa vie jusqu’à ce qu’en 1979 elle s’en sépare et l’offre au Pape Jean-Paul II. Irena était la seule à connaître les noms et adresses des familles qui avaient recueilli les enfants juifs; elle endura la torture et refusa de trahir aucun de ses collaborateurs ni aucun des enfants cachés.
  • 10. En plus de tortures innombrables, on lui rompit les pieds et les jambes. Mais personne ne put rompre sa volonté. Aussi fut-elle condamnée à mort. Une sentence qui ne fut jamais accomplie car, sur le chemin de l’exécution, le soldat qui l’accompagnait la laissa s’échapper. La Résistance avait soudoyé le garde parce qu’on ne voulait pas qu’Irène meure avec le secret de la cachette des enfants. Elle figura officiellement sur la liste des exécutés. Ainsi, à partir de ce moment, Irena poursuivit son travail mais sous une fausse identité.
  • 11. À la fin de la guerre, elle déterra elle- même les bouteilles et utilisa ses notes pour retrouver les 2 500 enfants qu’elle avait placé dans des familles adoptives. Elle les réunit avec leurs proches, disséminés dans toute l’Europe, mais la majorité avait perdu leur famille dans les camps de concentration nazis. Les enfants ne la connaissaient que sous son nom de code : Jolanta. Des années plus tard, quand son histoire apparut dans un journal accompagnée de ses photos de l’époque, plusieurs personnes commencèrent à l’appeler pour lui dire : « Je me rappelle de ton visage… je suis l’un de ces enfants; je te dois la vie, mon avenir et je voudrais te voir… »
  • 12. Irena a dans sa chambre des centaines de photos de quelques-uns des enfants survivants ou de leurs propres enfants.
  • 13. Son père, un médecin, qui mourut du typhus quand elle était encore petite, lui a enseigné la chose suivante : « Aide toujours celui qui est en train de se noyer, sans considération de religion ou de nationalité. Aider chaque jour quiconque est une nécessité que te dicte ton coeur ».
  • 14. Irena Sendler est depuis des années clouée à un fauteuil roulant par suite de lésions dues aux tortures infligées par la Gestapo. Elle ne se considère pas comme une héroïne. Elle ne s’est jamais glorifiée de ses actions. Et chaque fois qu’on lui pose la question, Irena dit : « J’aurais pu faire plus et ce reproche me poursuivra jusqu’au jour de ma mort. »
  • 15. « On ne plante pas des graines de nourriture. On plante des graines de bonnes actions. Essayez de faire des chaînes de bonnes actions pour les entourer et les faire se multiplier ». Irena Sendler
  • 16. En octobre 2006, Irena Sendler, âgée de 96 ans, a été proposée pour le Prix Nobel de la Paix. • Ce document m’est parvenu en espagnol, sans indication de source. J’ai pensé qu’il serait bon de le traduire en français et le diffuser. • Je ne sais si, à ce jour, cette héroïne est encore en vie. • Michel Grinberg – Jérusalem fév. 2008 – Adar I 5768