SlideShare une entreprise Scribd logo
Auguste Comte à grands traits

Auguste Comte: A Bird's Eye View


   •   Science de l'homme -- Sociologie
   •   Système des sciences -- Loi des trois états
   •   Epistémologie -- Synthèse subjective
   •   Biologie -- Ecologie -- Médecine
   •   Science du cerveau -- Altruisme -- Ethique scientifique
   •   Evolutionisme social
   •   Antitotalitarisme -- Séparation du spirituel et du temporel
   •   Anticolonialisme
   •   La Question sociale
   •   Les Femmes
   •   Institution de l'Humanité
   •   Non-violence


Science de l'homme -- Sociologie

Auguste Comte est surtout connu en tant que créateur de la sociologie,
dont il a jeté les bases dans ses deux grands traités, le Cours de
philosophie positive (1830-1842) et le Système de politique
positive (1851-1854). C'est d'ailleurs lui qui a créé le mot sociologie,
qui apparut pour la première fois dans une note de la 47e leçon
du Cours de philosophie positive.


Système des sciences -- Loi des trois états

Comte est également fameux pour sa classification des sciences et sa
"loi des trois états". Mais on ignore généralement les retouches qu'il a
fait subir à la fin de sa vie à ces deux trouvailles fondamentales. Il a
ajouté une septième science à sa hiérarchie scientifique, qui est
devenue finalement la suivante :
éthique scientifique
                                 sociologie
                                  biologie
                                   chimie
                                 physique
                                astronomie
                              mathématiques

Et il a fait en définitive de sa loi des trois états une "loi des quatre
états" :

           théologique métaphysique scientifique et positif

Voir La Classification des sciences et la Lois des trois états


Epistémologie -- Synthèse subjective
L'épistémologie de Comte, fondée sur la division de la réalité en
niveaux de complexité hiérarchisés, est étonnamment proche de ce qui
est devenu aujourd'hui la théorie générale des systèmes, ou pensée
systémique. Contrairement à une légende tenace, il ne prône pas le
cloisonnement des disciplines scientifiques. Bien au contraire il ne
cesse de s'élever avec vigueur contre la "spécialisation dispersive" qui
sévissait déjà de son temps. Il n'est pas non plus un déterministe
absolu : "Même envers les moindres phénomènes, écrit-il,
la détermination scientifique ne saurait devenir totale." Loin de
ramener les sciences de l'homme sous la domination des sciences de la
nature, il avance au contraire à la fin de sa vie l'idée d'une synthèse
subjective : la seule synthèse scientifique possible est celle qui ramène
subjectivement le monde à l'homme. Les sciences de la nature ne
deviendront donc réellement satisfaisantes que lorsqu'elles auront été
régénérées par les sciences de l'homme. (Voir aussi sa critique
du matérialisme.)
Biologie -- Ecologie -- Médecine

Théoricien de l'importance des milieux et de leur influence sur les
êtres vivants, Comte est l'un des grands précurseurs de l'écologie
scientifique. Par ailleurs ses prises de position très vives sur des
questions comme la médecine et l'école, et ses critiques de la
sciencemoderne, en font aussi un écologiste "militant" avant la lettre.
En médecine il est un psychosomaticien déclaré, et ses attaques contre
la psychiatrie "matérialiste" de son temps font aussi de lui un père
spirituel de l'antipsychiatrie. Ses disciples, comme le Dr
Audiffrent (Appel aux médecins, 1862), seront les premiers à s'élever
contre les pouvoirs exorbitants des médecins dans la société moderne.


Science du cerveau -- Altruisme -- Ethique scientifique

Tout comme la théorie moderne de MacLean          , Comte divise le
cerveau en trois systèmes distincts interconnectés :

   •   un cerveau affectif (qui correspond bien à ce que nous appelons
        aujourd'hui le système limbique),
   •   un cerveau intellectuel (notre néo-cortex)
   •   et un cerveau actif (assimilable au cerveau reptilien actuel).
  Modèle de                       Expression populaire        Modèle de
                    Fonction
   Comte                              équivalente             McLean
    cerveau          principe                                   système
                                          le coeur
    affectif        (motiver)                                  limbique
    cerveau          moyen
                                          l'esprit            néo-cortex
  intellectuel      (éclairer)
                    but (faire                                 cerveau
 cerveau actif                          le caractère
                      agir)                                    reptilien

Dans ce cerveau tripartite, le système affectif, le "coeur", est le pilote,
et le cerveau actif est son agent ("L'homme n'agit que sollicité par une
affection quelconque..."). L'intelligence leur est subordonnée, comme
moyen ("... et ne pense que pour mieux agir"). Comte en tire la
conséquence que l'intelligence seule est impuissante à fonder l'unité
humaine, tant individuelle que collective. Celle-ci ne peut reposer en
dernier ressort que sur des bases affectives.

Mais le cerveau affectif est lui même double. Il comporte des instincts
qui visent à la conservation de l'individu (instinct nutritif...) et de
l'espèce (instinct sexuel...), mais sans égard à la satisfaction des autres
individus -- instincts universellement reconnus et traditionnellement
qualifiés d'égoïstes. Il comporte aussi, de manière tout aussi innée ,
des instincts qui poussent l'individu à rechercher la satisfaction des
autres individus, éventuellement au détriment de ses intérêts propres.
Ces instincts -- méconnus par la tradition théologique occidentale,
pour laquelle seul le mal est humain alors que le bien ne saurait être
que d'origine surnaturelle, mais affirmés, depuis deux millénaires et
demi, par le confucianisme a-théologique chinois          -- la
neurophysiologie moderne en a bel et bien confirmé l'existence          . Et
elle a adopté pour les qualifier le terme même qu'avait forgé Auguste
Comte : celui d'altruistes.

Au sein d'un même individu les divers instincts égoïstes se contrarient
l'un l'autre : ils ne sauraient autoriser l'homme à se régler. Au sein de
la société ils développent une concurrence source de conflits : il ne
peuvent permettre aux hommes de se rallier. L'unité, ou l'harmonie,
individuelle aussi bien que sociale (que Comte identifie avec
la religion, rattachée par lui à la racine religare et aux idées de relier,
rallier et régler) ne saurait donc exister que si l'homme cultive
l'altruisme -- inné mais naturellement faible -- de manière à ce que
celui-ci prédomine de plus en plus sur l'égoïsme. On retrouve ici, au
terme d'un raisonnement scientifique, ce que toutes les morales
humaines, toutes les religions, quels que soient les fondements qu'elles
ont voulu se donner, ont toujours prêché. Comte en conclut que l'heure
a sonné de fonder enfin la morale positive, qui se confond avec la
science du cerveau humain          . Et, cette science nouvelle, il l'établit
au septième et suprême rang de sa hiérarchie scientifique. (Il oublie au
passage que sa propre théorie prévoit qu'une science ne saurait passer
directement du stade théologique au stade positif, et qu'il faut une
étape intermédiaire "métaphysique" où les conceptions théologiques
doivent commencer par se décomposer pour faire place nette. On peut
considérer aujourd'hui que cette phase métaphysique de la morale a
bel et bien eu lieu, en gros depuis le début de ce siècle, et se confond
avec la révolution psychanalytique qui se termine à peine, dont le rôle,
comme celui de toute phase métaphysique, aura été essentiellement
destructeur, sapant les bases théologiques traditionnelles de la morale
occidentale pour faire enfin place nette pour une morale de type
scientifique.)

Voir La morale "positive" d'Auguste Comte à l'épreuve de la science...
et de la Chine

A noter enfin que Comte divise le cerveau intellectuel lui-même
en trois systèmes, producteurs respectivement de la pensée verbalisée
(aujourd'hui localisée dans l'hémisphère gauche), de l'intelligence des
images (hémisphère droit), et d'une intelligence affective (dont
l'existence n'est pas encore établie, mais qui sait ?).


Evolutionisme social

Comte a développé, avant Marx, une théorie de l'évolution humaine :
"L'histoire de la civilisation n'est autre chose que la suite et le
complément indispensable de l'histoire naturelle de l'homme." Mais,
pour lui, le moteur de l'évolution humaine n'est pas l'économie ; c'est
le système de représentations que l'homme se fait du monde et de lui-
même -- autrement dit la religion, "d'abord spontanée [fétichique],
puis inspirée [polythéiste], et ensuite révélée [monothéiste]", qui a
donné naissance à la science dispersive occidentale, laquelle, en se
complétant et en se synthétisant, doit enfin, selon lui, donner
naissance à une religion non-théologique universelle : la Religion de
l'Humanité. Cette philosophie "religieuse" de l'histoire, développée
dans le tome III du Système de politique positive, fait de Comte le
précurseur des travaux d'un Max Weber            et de ceux plus récents
d'un Marcel Gauchet         . Elle a le mérite d'expliquer, entre autres
choses, l'évolution de la civilisation chinoise qui, faute d'avoir élaboré
une théologie, n'a pu construire, en dépit de son avance technologique
sur l'Occident, une pensée scientifique théorique         .
Antitotalitarisme -- Séparation du spirituel et du temporel

Comte est assez souvent présenté comme un totalitaire, sous le
prétexte que sa vision de l'homme et du monde est synthétique, donc
"totale", et qu'elle se veut scientifique. C'est oublier que Comte,
comme on l'a vu, ne croit pas au déterminisme scientifique et, surtout,
que sa sociologie repose dès le départ sur la théorie fondamentale de
la séparation des pouvoirs spirituel et temporel. Pour lui il y a
toujours, dans toute société humaine, non pas un mais deux pouvoirs,
distincts ou confondus : le pouvoir temporel, qui repose sur la force ;
et le pouvoir spirituel, qui procède par la persuasion. Et la principale
loi qui régit l'évolution de l'Humanité est celle d'une séparation de plus
en plus complète de ces deux pouvoirs. Au nom de ce principe de
séparation du spirituel et du temporel, Comte est le penseur politique
le plus libertaire qui soit. Il demande en effet aux instances politiques
modernes de renoncer à toute intervention dans le domaine "spirituel"
-- qui pour lui est loin de se restreindre à celui de la "religion" au sens
traditionnel. Et, face à l'Etat, il attribue un rôle régulateur fondamental
à l'opinion publique, dont il établit au passage la théorie. La doctrine
de la laïcité, mise en oeuvre par la Troisième République
commençante et qui fait aujourd'hui l'unanimité, doit certainement
beaucoup, au travers de disciples hétérodoxes comme Littré et Ferry, à
la pensée comtienne        . Elle n'en est cependant qu'un pâle reflet. Car
Comte ne souhaitait pas seulement que l'Etat se séparât des Eglises --
mais aussi de la morale, de l'éducation, de la médecine, et même de la
science et de l'art !


Anticolonialisme

Comte était intraitable sur la nécessité pour la France d'opérer une
"digne restitution de l'Algérie aux Arabes". Et c'est à sa demande
expresse que son disciple anglais Richard
Congreve écrivit Gibraltar et India (1857), véhémentes protestations
contre le colonialisme britannique.
La Question sociale

Comte accorde la plus grande importance au problème de
"l'incorporation du prolétariat dans la société moderne", un prolétariat
dont il dit en une phrase restée célèbre qu'il "campe au milieu de la
société occidentale sans y être encore casé". De ce fait beaucoup de
ses disciples joueront un rôle de premier plan dans les luttes ouvrières
et dans l'élaboration de législations sociales avancées. Sait-on par
exemple qu'Auguste Keufer, l'une des plus grandes figures du
mouvement ouvrier français contemporain était positiviste ? Que c'est
sous la présidence d'un positiviste, Edward Spenser Beesly, que fut
organisée à Londres, en 1863, la première Internationale ?


Les Femmes

Comte reconnaît aux femmes dans l'Humanité future un rôle de tout
premier plan : "La révolution féminine doit maintenant compléter la
révolution prolétaire, comme celle-ci consolida la révolution
bourgeoise, émanée d'abord de la révolution philosophique".


Institution de l'Humanité

Comte prêche le respect mutuel et la coexistence pacifique de toutes
les races, de toutes les cultures et de toutes les religions. Il est
convaincu que leur fusion finale en un seul "Grand Etre", l'Humanité,
"ensemble continu des êtres convergents", est inéluctable           .


Non-Violence

Comte admet le droit à l'insurrection, mais, comme le fera plus tard un
Gandhi, prône l'abstention de toute violence. Pour lui les armes
spirituelles sont plus efficaces que la force pour accoucher l'Humanité
de demain.


                        Repères bibliographiques
La théorie du cerveau de MacLean

Voir Paul D. MacLean et Roland Guyot, Les Trois Cerveaux de
l'homme, Paris, R. Laffont, 1990,


La morale chinoise

"Au commencement de l’homme, sa nature innée est bonne (xing ben
shan)", tel est le premier vers, connu par coeur de tous les chinois,
duSan Zi Jing ("Classique des Trois caractères"), résumé à l’usage des
écoliers de toute la culture chinoise. C'est la doctrine du
philosophe Mengzi (Mencius) qui, après celle de Kongzi (Confucius),
s'est imposée au fil des siècles comme l'orhodoxie confucéenne. Voir
l'article séminal de François Jullien "Fonder la morale, ou comment
légitimer la transcendance de la moralité sans le support du dogme ou
de la foi (au travers duMencius)", initialement paru dans le n° spécial
"Une civilisation sans théologie ?" de la revue Extrême-Orient
Extrême Occident, n° 6, 1985, et repris récemment sous forme de livre
(Fonder la morale, Paris, Grasset, 1996).



L'altruisme devant la science

Pour un résumé des études récentes, voir par exemple Morton
Hunt, The Compassionate Beast. What Science is Discovering About
the Humane Side of Humankind, New York, William Morrow and
Company, 1990


Une morale du cerveau ?

Voir Paul Chauchard, La morale du cerveau, Paris, Flammarion, coll.
"Le vif du sujet", 1962, Paul D. MacLean et Roland Guyot, Les Trois
Cerveaux de l'homme, Paris, R. Laffont, 1990 (chap. X "Les bases
neurobiologiques du comportement éthique" et XXIV "Les aspects
normatifs de la théorie de MacLean"), Jean-Pierre Changeux, Matière
à pensée, Paris, Odile Jacob.
Les travaux de Max Weber...

Gesammelte Aufsätze zur Religionssoziologie, trois volumes, 1920-
1921, dont fait partie le célèbre Die protestantische Ethik und der
Geist des Kapitalismus, trad. fr. L'Ethique protestante et l'esprit du
capitalisme, Paris, Plon, 2e édition corrigée, 1967. Voir aussi : L.
Brentano, Die Anfänge des moderne Kapitalismus, 1916 -- R.H.
Tawny, Religion and the Rise of Capitalism, 1926, trad. fr. La
Religion et l'Essor du capitalisme, Paris, Rivière, 1951 -- A. Kojeve,
"L'origine chrétienne de la science moderne" in Sciences, 1964, n° 31,
et in l'Aventure de l'esprit, t. II des Mélanges Alexandre Koyré, Paris,
Hermann, 1964 -- Jean Baechler, Les Origines du capitalisme, Paris,
Gallimard, coll. "Idées", 1971.



... et ceux de Marcel Gauchet

Le Désenchantement du Monde. Une histoire politique de la religion,
Paris, Gallimard, "Bibliothèque des sciences humaines", 1985.



La Chine : sans théologie... et sans science

Voir la démonstration de Léon Vandermeersch dans "Une tradition
réfractaire à la théologie : la tradition confucianiste", n° spécial déjà
cité("Une civilisation sans théologie ?") de la revue Extrême-Orient
Extrême-Occident, reproduit dans Études sinologiques, Paris, PUF,
coll. "Orientales", 1994. ( Voir tout spécialement p. 228)



Comte inspirateur de la République

Voir Claude Nicolet, L'idée républicaine en France, Paris, Gallimard.,
"Bibliothèque des histoires", 1982
L'Humanité devant la science

Cette notion de l'Humanité, conçue aujourd'hui comme le chaînon
ultime de l'évolution du vivant, est actuellement défendue, à la suite
de Teilhard de Chardin, par nombre de biologistes de renom, comme
Albert Vandel, Jean Hiernaux, Jacques Ruffié. Voir par exemple de
Jacques Ruffié le chapitre "La surhumanité par plus d'humanitude",
dans Le Vivant et l'Humain, Paris, Le Centurion, 1985. Le terme
d'"humanitude" est, quant à lui, une superbe création -- qui eût
enchanté Auguste Comte -- du professeur Albert Jacquard.



Emmanuel Lazinier (      )

Contenu connexe

Tendances

Petit cours sur l'épistémologie
Petit cours sur l'épistémologiePetit cours sur l'épistémologie
Petit cours sur l'épistémologie
philip61
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs socialesLes Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
Chems Eddine BOUKHEDIMI
 
[Evelyne pisier] totalitarisme et for intérieur
[Evelyne pisier]   totalitarisme et for intérieur[Evelyne pisier]   totalitarisme et for intérieur
[Evelyne pisier] totalitarisme et for intérieurFélix Bastien Julien 2N
 
La philosophie-universitaire
La philosophie-universitaireLa philosophie-universitaire
La philosophie-universitaireElsa von Licy
 
Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ? Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ?
Ndero Ngadoy
 
Cours sociologie politique introduction
Cours sociologie politique introductionCours sociologie politique introduction
Cours sociologie politique introduction
succube
 
Cr mm problematologie
Cr mm problematologieCr mm problematologie
Cr mm problematologieElsa von Licy
 
Karl marx et Friedrich Engels..Sur la religion
Karl marx et Friedrich Engels..Sur la religionKarl marx et Friedrich Engels..Sur la religion
Karl marx et Friedrich Engels..Sur la religion
Mountasser Choukri
 
4 aristote
4 aristote4 aristote
4 aristote
JULIO GALDON
 
Stamatios mythe_et_justice_dans_la_pensee_grecque
Stamatios  mythe_et_justice_dans_la_pensee_grecqueStamatios  mythe_et_justice_dans_la_pensee_grecque
Stamatios mythe_et_justice_dans_la_pensee_grecque
Patricia Horvat
 
Tomberg valentin meditations sur les 22 arcanes majeurs du tarot
Tomberg valentin meditations sur les 22 arcanes majeurs du tarotTomberg valentin meditations sur les 22 arcanes majeurs du tarot
Tomberg valentin meditations sur les 22 arcanes majeurs du tarotElsa von Licy
 
Philosophie analytique-et-théologie-chrétienne1
Philosophie analytique-et-théologie-chrétienne1Philosophie analytique-et-théologie-chrétienne1
Philosophie analytique-et-théologie-chrétienne1Yann Bringaud
 
Schiltz baudelet vérité i
Schiltz baudelet vérité iSchiltz baudelet vérité i
Schiltz baudelet vérité iMarc Thill
 
Leçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiquesLeçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiquesalinslide
 
Sociologie de capitalisme
Sociologie de capitalismeSociologie de capitalisme
Sociologie de capitalisme
赵巍 Wei ZHAO
 

Tendances (20)

Petit cours sur l'épistémologie
Petit cours sur l'épistémologiePetit cours sur l'épistémologie
Petit cours sur l'épistémologie
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
 
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs socialesLes Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
Les Approches et les méthodes de recherches en sciencs sociales
 
[Evelyne pisier] totalitarisme et for intérieur
[Evelyne pisier]   totalitarisme et for intérieur[Evelyne pisier]   totalitarisme et for intérieur
[Evelyne pisier] totalitarisme et for intérieur
 
La philosophie-universitaire
La philosophie-universitaireLa philosophie-universitaire
La philosophie-universitaire
 
Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ? Qu'est ce que la sociologie ?
Qu'est ce que la sociologie ?
 
Cours sociologie politique introduction
Cours sociologie politique introductionCours sociologie politique introduction
Cours sociologie politique introduction
 
Cr mm problematologie
Cr mm problematologieCr mm problematologie
Cr mm problematologie
 
Communication.livre
Communication.livreCommunication.livre
Communication.livre
 
Karl marx et Friedrich Engels..Sur la religion
Karl marx et Friedrich Engels..Sur la religionKarl marx et Friedrich Engels..Sur la religion
Karl marx et Friedrich Engels..Sur la religion
 
4 aristote
4 aristote4 aristote
4 aristote
 
Stamatios mythe_et_justice_dans_la_pensee_grecque
Stamatios  mythe_et_justice_dans_la_pensee_grecqueStamatios  mythe_et_justice_dans_la_pensee_grecque
Stamatios mythe_et_justice_dans_la_pensee_grecque
 
Tomberg valentin meditations sur les 22 arcanes majeurs du tarot
Tomberg valentin meditations sur les 22 arcanes majeurs du tarotTomberg valentin meditations sur les 22 arcanes majeurs du tarot
Tomberg valentin meditations sur les 22 arcanes majeurs du tarot
 
Philosophie analytique-et-théologie-chrétienne1
Philosophie analytique-et-théologie-chrétienne1Philosophie analytique-et-théologie-chrétienne1
Philosophie analytique-et-théologie-chrétienne1
 
Schiltz baudelet vérité i
Schiltz baudelet vérité iSchiltz baudelet vérité i
Schiltz baudelet vérité i
 
Text
TextText
Text
 
Conscienceetineffable
ConscienceetineffableConscienceetineffable
Conscienceetineffable
 
34 5 rochat
34 5 rochat34 5 rochat
34 5 rochat
 
Leçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiquesLeçon 2 Les présocratiques
Leçon 2 Les présocratiques
 
Sociologie de capitalisme
Sociologie de capitalismeSociologie de capitalisme
Sociologie de capitalisme
 

En vedette

Plan stratégique 2013-2017
Plan stratégique 2013-2017Plan stratégique 2013-2017
Plan stratégique 2013-2017
I MT
 
SEO après Google Panda
SEO après Google PandaSEO après Google Panda
SEO après Google Panda
Benjamin Magnan
 
Présentation du microsite
Présentation du micrositePrésentation du microsite
Présentation du microsite
dinerdesnouvelles
 
FGGI
FGGIFGGI
Shapesandcolorsassessment3
Shapesandcolorsassessment3Shapesandcolorsassessment3
Shapesandcolorsassessment3
ellaenchanted86
 
Introduction à la pensée systémique
Introduction à la pensée systémiqueIntroduction à la pensée systémique
Introduction à la pensée systémique
Thomas Lissajoux
 
REVEL STAGES
REVEL STAGESREVEL STAGES
REVEL STAGES
revelstages
 
La mission de Serge Letchimy relative à l'article 349 du traité de Lisbonne
La mission de Serge Letchimy relative à l'article 349 du traité de LisbonneLa mission de Serge Letchimy relative à l'article 349 du traité de Lisbonne
La mission de Serge Letchimy relative à l'article 349 du traité de Lisbonne
Serge Letchimy
 
Palmares-TOPCOM-GRANDS-PRIX-Corporate-Business-2016
Palmares-TOPCOM-GRANDS-PRIX-Corporate-Business-2016Palmares-TOPCOM-GRANDS-PRIX-Corporate-Business-2016
Palmares-TOPCOM-GRANDS-PRIX-Corporate-Business-2016Ana Maria Olcina Domenec
 
Lettre au 1er ministre intermittents du spectacle
Lettre au 1er ministre intermittents du spectacleLettre au 1er ministre intermittents du spectacle
Lettre au 1er ministre intermittents du spectacle
Serge Letchimy
 
Cherif Samsedine SARR
Cherif Samsedine SARRCherif Samsedine SARR
Cherif Samsedine SARR
Cherif Samsedine Sarr
 
La ville de craiova
La ville de craiovaLa ville de craiova
La ville de craiova
nadiaserban
 
Sports d'aventures (1)
Sports d'aventures (1)Sports d'aventures (1)
Sports d'aventures (1)segolenef
 
WebGL Paris 2015 - Conférence de S.Benchaa (Lead Graphics Engineer @Beloola)
WebGL Paris 2015  - Conférence de S.Benchaa (Lead Graphics Engineer @Beloola)WebGL Paris 2015  - Conférence de S.Benchaa (Lead Graphics Engineer @Beloola)
WebGL Paris 2015 - Conférence de S.Benchaa (Lead Graphics Engineer @Beloola)
Samuel Mound
 
SERGE LETCHIMY DANS L'EXPRESS
SERGE LETCHIMY DANS L'EXPRESSSERGE LETCHIMY DANS L'EXPRESS
SERGE LETCHIMY DANS L'EXPRESSSerge Letchimy
 
LES DÉPARTEMENTS FACE AUX ENJEUX DES RÉSEAUX SOCIAUX
LES DÉPARTEMENTS FACE AUX ENJEUX DES RÉSEAUX SOCIAUXLES DÉPARTEMENTS FACE AUX ENJEUX DES RÉSEAUX SOCIAUX
LES DÉPARTEMENTS FACE AUX ENJEUX DES RÉSEAUX SOCIAUX
Alban Cossard
 

En vedette (20)

Plan stratégique 2013-2017
Plan stratégique 2013-2017Plan stratégique 2013-2017
Plan stratégique 2013-2017
 
Us navy
Us navyUs navy
Us navy
 
SEO après Google Panda
SEO après Google PandaSEO après Google Panda
SEO après Google Panda
 
Fev2014
Fev2014Fev2014
Fev2014
 
Présentation du microsite
Présentation du micrositePrésentation du microsite
Présentation du microsite
 
FGGI
FGGIFGGI
FGGI
 
Coree
CoreeCoree
Coree
 
Shapesandcolorsassessment3
Shapesandcolorsassessment3Shapesandcolorsassessment3
Shapesandcolorsassessment3
 
Chik octobre
Chik octobreChik octobre
Chik octobre
 
Introduction à la pensée systémique
Introduction à la pensée systémiqueIntroduction à la pensée systémique
Introduction à la pensée systémique
 
REVEL STAGES
REVEL STAGESREVEL STAGES
REVEL STAGES
 
La mission de Serge Letchimy relative à l'article 349 du traité de Lisbonne
La mission de Serge Letchimy relative à l'article 349 du traité de LisbonneLa mission de Serge Letchimy relative à l'article 349 du traité de Lisbonne
La mission de Serge Letchimy relative à l'article 349 du traité de Lisbonne
 
Palmares-TOPCOM-GRANDS-PRIX-Corporate-Business-2016
Palmares-TOPCOM-GRANDS-PRIX-Corporate-Business-2016Palmares-TOPCOM-GRANDS-PRIX-Corporate-Business-2016
Palmares-TOPCOM-GRANDS-PRIX-Corporate-Business-2016
 
Lettre au 1er ministre intermittents du spectacle
Lettre au 1er ministre intermittents du spectacleLettre au 1er ministre intermittents du spectacle
Lettre au 1er ministre intermittents du spectacle
 
Cherif Samsedine SARR
Cherif Samsedine SARRCherif Samsedine SARR
Cherif Samsedine SARR
 
La ville de craiova
La ville de craiovaLa ville de craiova
La ville de craiova
 
Sports d'aventures (1)
Sports d'aventures (1)Sports d'aventures (1)
Sports d'aventures (1)
 
WebGL Paris 2015 - Conférence de S.Benchaa (Lead Graphics Engineer @Beloola)
WebGL Paris 2015  - Conférence de S.Benchaa (Lead Graphics Engineer @Beloola)WebGL Paris 2015  - Conférence de S.Benchaa (Lead Graphics Engineer @Beloola)
WebGL Paris 2015 - Conférence de S.Benchaa (Lead Graphics Engineer @Beloola)
 
SERGE LETCHIMY DANS L'EXPRESS
SERGE LETCHIMY DANS L'EXPRESSSERGE LETCHIMY DANS L'EXPRESS
SERGE LETCHIMY DANS L'EXPRESS
 
LES DÉPARTEMENTS FACE AUX ENJEUX DES RÉSEAUX SOCIAUX
LES DÉPARTEMENTS FACE AUX ENJEUX DES RÉSEAUX SOCIAUXLES DÉPARTEMENTS FACE AUX ENJEUX DES RÉSEAUX SOCIAUX
LES DÉPARTEMENTS FACE AUX ENJEUX DES RÉSEAUX SOCIAUX
 

Similaire à Auguste comte à grands traits

Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Amar LAKEL, PhD
 
L'invention de la philosophie 1
L'invention de la philosophie 1L'invention de la philosophie 1
L'invention de la philosophie 1Chinois
 
Scientisme et antiscience
Scientisme et antiscienceScientisme et antiscience
Scientisme et antiscience
MichelJuste
 
L’ÉTHIQUE POSTHUMANISTE CHEZ JEAN-MICHEL BESNIER
L’ÉTHIQUE POSTHUMANISTE CHEZ JEAN-MICHEL BESNIERL’ÉTHIQUE POSTHUMANISTE CHEZ JEAN-MICHEL BESNIER
L’ÉTHIQUE POSTHUMANISTE CHEZ JEAN-MICHEL BESNIER
AJHSSR Journal
 
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Jean-Jacques Pinto
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
L'Europe des Lumières
L'Europe des LumièresL'Europe des Lumières
L'Europe des Lumières
Xavier Monty
 
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. ClauzardDe la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
philip61
 
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdfprsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
ELHAMRI1
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon psychologie des foules ( cla...
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon   psychologie des foules ( cla...(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon   psychologie des foules ( cla...
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon psychologie des foules ( cla...
freemens
 
Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976
Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976
Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976
Sandrine DesTombes
 
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaineNietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaineTheillier Damien
 
Ideologie et aie
Ideologie et aieIdeologie et aie
Ideologie et aie
Mountasser Choukri
 
La philosophie de Platon
La philosophie de PlatonLa philosophie de Platon
La philosophie de Platon
Nicolae Sfetcu
 

Similaire à Auguste comte à grands traits (20)

Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Arnsperger 2005 pdf
Arnsperger 2005 pdfArnsperger 2005 pdf
Arnsperger 2005 pdf
 
L'invention de la philosophie 1
L'invention de la philosophie 1L'invention de la philosophie 1
L'invention de la philosophie 1
 
Scientisme et antiscience
Scientisme et antiscienceScientisme et antiscience
Scientisme et antiscience
 
L’ÉTHIQUE POSTHUMANISTE CHEZ JEAN-MICHEL BESNIER
L’ÉTHIQUE POSTHUMANISTE CHEZ JEAN-MICHEL BESNIERL’ÉTHIQUE POSTHUMANISTE CHEZ JEAN-MICHEL BESNIER
L’ÉTHIQUE POSTHUMANISTE CHEZ JEAN-MICHEL BESNIER
 
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
 
Corraze40
Corraze40Corraze40
Corraze40
 
L'Europe des Lumières
L'Europe des LumièresL'Europe des Lumières
L'Europe des Lumières
 
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. ClauzardDe la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
 
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdfprsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
prsentationsocioclinend-140110124650-phpapp02.pdf
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 07. De 1931 à 1944
 
Rossi vie-1992
Rossi vie-1992Rossi vie-1992
Rossi vie-1992
 
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon psychologie des foules ( cla...
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon   psychologie des foules ( cla...(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon   psychologie des foules ( cla...
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon psychologie des foules ( cla...
 
Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976
Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976
Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976
 
Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976
Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976
Robert linssen-psychisme-et-parapsychologie-1976
 
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaineNietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
Nietzsche Crepuscule charles mathé dumaine
 
Hellénisme
HellénismeHellénisme
Hellénisme
 
Ideologie et aie
Ideologie et aieIdeologie et aie
Ideologie et aie
 
La philosophie de Platon
La philosophie de PlatonLa philosophie de Platon
La philosophie de Platon
 

Auguste comte à grands traits

  • 1. Auguste Comte à grands traits Auguste Comte: A Bird's Eye View • Science de l'homme -- Sociologie • Système des sciences -- Loi des trois états • Epistémologie -- Synthèse subjective • Biologie -- Ecologie -- Médecine • Science du cerveau -- Altruisme -- Ethique scientifique • Evolutionisme social • Antitotalitarisme -- Séparation du spirituel et du temporel • Anticolonialisme • La Question sociale • Les Femmes • Institution de l'Humanité • Non-violence Science de l'homme -- Sociologie Auguste Comte est surtout connu en tant que créateur de la sociologie, dont il a jeté les bases dans ses deux grands traités, le Cours de philosophie positive (1830-1842) et le Système de politique positive (1851-1854). C'est d'ailleurs lui qui a créé le mot sociologie, qui apparut pour la première fois dans une note de la 47e leçon du Cours de philosophie positive. Système des sciences -- Loi des trois états Comte est également fameux pour sa classification des sciences et sa "loi des trois états". Mais on ignore généralement les retouches qu'il a fait subir à la fin de sa vie à ces deux trouvailles fondamentales. Il a ajouté une septième science à sa hiérarchie scientifique, qui est devenue finalement la suivante :
  • 2. éthique scientifique sociologie biologie chimie physique astronomie mathématiques Et il a fait en définitive de sa loi des trois états une "loi des quatre états" : théologique métaphysique scientifique et positif Voir La Classification des sciences et la Lois des trois états Epistémologie -- Synthèse subjective L'épistémologie de Comte, fondée sur la division de la réalité en niveaux de complexité hiérarchisés, est étonnamment proche de ce qui est devenu aujourd'hui la théorie générale des systèmes, ou pensée systémique. Contrairement à une légende tenace, il ne prône pas le cloisonnement des disciplines scientifiques. Bien au contraire il ne cesse de s'élever avec vigueur contre la "spécialisation dispersive" qui sévissait déjà de son temps. Il n'est pas non plus un déterministe absolu : "Même envers les moindres phénomènes, écrit-il, la détermination scientifique ne saurait devenir totale." Loin de ramener les sciences de l'homme sous la domination des sciences de la nature, il avance au contraire à la fin de sa vie l'idée d'une synthèse subjective : la seule synthèse scientifique possible est celle qui ramène subjectivement le monde à l'homme. Les sciences de la nature ne deviendront donc réellement satisfaisantes que lorsqu'elles auront été régénérées par les sciences de l'homme. (Voir aussi sa critique du matérialisme.)
  • 3. Biologie -- Ecologie -- Médecine Théoricien de l'importance des milieux et de leur influence sur les êtres vivants, Comte est l'un des grands précurseurs de l'écologie scientifique. Par ailleurs ses prises de position très vives sur des questions comme la médecine et l'école, et ses critiques de la sciencemoderne, en font aussi un écologiste "militant" avant la lettre. En médecine il est un psychosomaticien déclaré, et ses attaques contre la psychiatrie "matérialiste" de son temps font aussi de lui un père spirituel de l'antipsychiatrie. Ses disciples, comme le Dr Audiffrent (Appel aux médecins, 1862), seront les premiers à s'élever contre les pouvoirs exorbitants des médecins dans la société moderne. Science du cerveau -- Altruisme -- Ethique scientifique Tout comme la théorie moderne de MacLean , Comte divise le cerveau en trois systèmes distincts interconnectés : • un cerveau affectif (qui correspond bien à ce que nous appelons aujourd'hui le système limbique), • un cerveau intellectuel (notre néo-cortex) • et un cerveau actif (assimilable au cerveau reptilien actuel). Modèle de Expression populaire Modèle de Fonction Comte équivalente McLean cerveau principe système le coeur affectif (motiver) limbique cerveau moyen l'esprit néo-cortex intellectuel (éclairer) but (faire cerveau cerveau actif le caractère agir) reptilien Dans ce cerveau tripartite, le système affectif, le "coeur", est le pilote, et le cerveau actif est son agent ("L'homme n'agit que sollicité par une affection quelconque..."). L'intelligence leur est subordonnée, comme
  • 4. moyen ("... et ne pense que pour mieux agir"). Comte en tire la conséquence que l'intelligence seule est impuissante à fonder l'unité humaine, tant individuelle que collective. Celle-ci ne peut reposer en dernier ressort que sur des bases affectives. Mais le cerveau affectif est lui même double. Il comporte des instincts qui visent à la conservation de l'individu (instinct nutritif...) et de l'espèce (instinct sexuel...), mais sans égard à la satisfaction des autres individus -- instincts universellement reconnus et traditionnellement qualifiés d'égoïstes. Il comporte aussi, de manière tout aussi innée , des instincts qui poussent l'individu à rechercher la satisfaction des autres individus, éventuellement au détriment de ses intérêts propres. Ces instincts -- méconnus par la tradition théologique occidentale, pour laquelle seul le mal est humain alors que le bien ne saurait être que d'origine surnaturelle, mais affirmés, depuis deux millénaires et demi, par le confucianisme a-théologique chinois -- la neurophysiologie moderne en a bel et bien confirmé l'existence . Et elle a adopté pour les qualifier le terme même qu'avait forgé Auguste Comte : celui d'altruistes. Au sein d'un même individu les divers instincts égoïstes se contrarient l'un l'autre : ils ne sauraient autoriser l'homme à se régler. Au sein de la société ils développent une concurrence source de conflits : il ne peuvent permettre aux hommes de se rallier. L'unité, ou l'harmonie, individuelle aussi bien que sociale (que Comte identifie avec la religion, rattachée par lui à la racine religare et aux idées de relier, rallier et régler) ne saurait donc exister que si l'homme cultive l'altruisme -- inné mais naturellement faible -- de manière à ce que celui-ci prédomine de plus en plus sur l'égoïsme. On retrouve ici, au terme d'un raisonnement scientifique, ce que toutes les morales humaines, toutes les religions, quels que soient les fondements qu'elles ont voulu se donner, ont toujours prêché. Comte en conclut que l'heure a sonné de fonder enfin la morale positive, qui se confond avec la science du cerveau humain . Et, cette science nouvelle, il l'établit au septième et suprême rang de sa hiérarchie scientifique. (Il oublie au passage que sa propre théorie prévoit qu'une science ne saurait passer directement du stade théologique au stade positif, et qu'il faut une étape intermédiaire "métaphysique" où les conceptions théologiques
  • 5. doivent commencer par se décomposer pour faire place nette. On peut considérer aujourd'hui que cette phase métaphysique de la morale a bel et bien eu lieu, en gros depuis le début de ce siècle, et se confond avec la révolution psychanalytique qui se termine à peine, dont le rôle, comme celui de toute phase métaphysique, aura été essentiellement destructeur, sapant les bases théologiques traditionnelles de la morale occidentale pour faire enfin place nette pour une morale de type scientifique.) Voir La morale "positive" d'Auguste Comte à l'épreuve de la science... et de la Chine A noter enfin que Comte divise le cerveau intellectuel lui-même en trois systèmes, producteurs respectivement de la pensée verbalisée (aujourd'hui localisée dans l'hémisphère gauche), de l'intelligence des images (hémisphère droit), et d'une intelligence affective (dont l'existence n'est pas encore établie, mais qui sait ?). Evolutionisme social Comte a développé, avant Marx, une théorie de l'évolution humaine : "L'histoire de la civilisation n'est autre chose que la suite et le complément indispensable de l'histoire naturelle de l'homme." Mais, pour lui, le moteur de l'évolution humaine n'est pas l'économie ; c'est le système de représentations que l'homme se fait du monde et de lui- même -- autrement dit la religion, "d'abord spontanée [fétichique], puis inspirée [polythéiste], et ensuite révélée [monothéiste]", qui a donné naissance à la science dispersive occidentale, laquelle, en se complétant et en se synthétisant, doit enfin, selon lui, donner naissance à une religion non-théologique universelle : la Religion de l'Humanité. Cette philosophie "religieuse" de l'histoire, développée dans le tome III du Système de politique positive, fait de Comte le précurseur des travaux d'un Max Weber et de ceux plus récents d'un Marcel Gauchet . Elle a le mérite d'expliquer, entre autres choses, l'évolution de la civilisation chinoise qui, faute d'avoir élaboré une théologie, n'a pu construire, en dépit de son avance technologique sur l'Occident, une pensée scientifique théorique .
  • 6. Antitotalitarisme -- Séparation du spirituel et du temporel Comte est assez souvent présenté comme un totalitaire, sous le prétexte que sa vision de l'homme et du monde est synthétique, donc "totale", et qu'elle se veut scientifique. C'est oublier que Comte, comme on l'a vu, ne croit pas au déterminisme scientifique et, surtout, que sa sociologie repose dès le départ sur la théorie fondamentale de la séparation des pouvoirs spirituel et temporel. Pour lui il y a toujours, dans toute société humaine, non pas un mais deux pouvoirs, distincts ou confondus : le pouvoir temporel, qui repose sur la force ; et le pouvoir spirituel, qui procède par la persuasion. Et la principale loi qui régit l'évolution de l'Humanité est celle d'une séparation de plus en plus complète de ces deux pouvoirs. Au nom de ce principe de séparation du spirituel et du temporel, Comte est le penseur politique le plus libertaire qui soit. Il demande en effet aux instances politiques modernes de renoncer à toute intervention dans le domaine "spirituel" -- qui pour lui est loin de se restreindre à celui de la "religion" au sens traditionnel. Et, face à l'Etat, il attribue un rôle régulateur fondamental à l'opinion publique, dont il établit au passage la théorie. La doctrine de la laïcité, mise en oeuvre par la Troisième République commençante et qui fait aujourd'hui l'unanimité, doit certainement beaucoup, au travers de disciples hétérodoxes comme Littré et Ferry, à la pensée comtienne . Elle n'en est cependant qu'un pâle reflet. Car Comte ne souhaitait pas seulement que l'Etat se séparât des Eglises -- mais aussi de la morale, de l'éducation, de la médecine, et même de la science et de l'art ! Anticolonialisme Comte était intraitable sur la nécessité pour la France d'opérer une "digne restitution de l'Algérie aux Arabes". Et c'est à sa demande expresse que son disciple anglais Richard Congreve écrivit Gibraltar et India (1857), véhémentes protestations contre le colonialisme britannique.
  • 7. La Question sociale Comte accorde la plus grande importance au problème de "l'incorporation du prolétariat dans la société moderne", un prolétariat dont il dit en une phrase restée célèbre qu'il "campe au milieu de la société occidentale sans y être encore casé". De ce fait beaucoup de ses disciples joueront un rôle de premier plan dans les luttes ouvrières et dans l'élaboration de législations sociales avancées. Sait-on par exemple qu'Auguste Keufer, l'une des plus grandes figures du mouvement ouvrier français contemporain était positiviste ? Que c'est sous la présidence d'un positiviste, Edward Spenser Beesly, que fut organisée à Londres, en 1863, la première Internationale ? Les Femmes Comte reconnaît aux femmes dans l'Humanité future un rôle de tout premier plan : "La révolution féminine doit maintenant compléter la révolution prolétaire, comme celle-ci consolida la révolution bourgeoise, émanée d'abord de la révolution philosophique". Institution de l'Humanité Comte prêche le respect mutuel et la coexistence pacifique de toutes les races, de toutes les cultures et de toutes les religions. Il est convaincu que leur fusion finale en un seul "Grand Etre", l'Humanité, "ensemble continu des êtres convergents", est inéluctable . Non-Violence Comte admet le droit à l'insurrection, mais, comme le fera plus tard un Gandhi, prône l'abstention de toute violence. Pour lui les armes spirituelles sont plus efficaces que la force pour accoucher l'Humanité de demain. Repères bibliographiques
  • 8. La théorie du cerveau de MacLean Voir Paul D. MacLean et Roland Guyot, Les Trois Cerveaux de l'homme, Paris, R. Laffont, 1990, La morale chinoise "Au commencement de l’homme, sa nature innée est bonne (xing ben shan)", tel est le premier vers, connu par coeur de tous les chinois, duSan Zi Jing ("Classique des Trois caractères"), résumé à l’usage des écoliers de toute la culture chinoise. C'est la doctrine du philosophe Mengzi (Mencius) qui, après celle de Kongzi (Confucius), s'est imposée au fil des siècles comme l'orhodoxie confucéenne. Voir l'article séminal de François Jullien "Fonder la morale, ou comment légitimer la transcendance de la moralité sans le support du dogme ou de la foi (au travers duMencius)", initialement paru dans le n° spécial "Une civilisation sans théologie ?" de la revue Extrême-Orient Extrême Occident, n° 6, 1985, et repris récemment sous forme de livre (Fonder la morale, Paris, Grasset, 1996). L'altruisme devant la science Pour un résumé des études récentes, voir par exemple Morton Hunt, The Compassionate Beast. What Science is Discovering About the Humane Side of Humankind, New York, William Morrow and Company, 1990 Une morale du cerveau ? Voir Paul Chauchard, La morale du cerveau, Paris, Flammarion, coll. "Le vif du sujet", 1962, Paul D. MacLean et Roland Guyot, Les Trois Cerveaux de l'homme, Paris, R. Laffont, 1990 (chap. X "Les bases neurobiologiques du comportement éthique" et XXIV "Les aspects normatifs de la théorie de MacLean"), Jean-Pierre Changeux, Matière à pensée, Paris, Odile Jacob.
  • 9. Les travaux de Max Weber... Gesammelte Aufsätze zur Religionssoziologie, trois volumes, 1920- 1921, dont fait partie le célèbre Die protestantische Ethik und der Geist des Kapitalismus, trad. fr. L'Ethique protestante et l'esprit du capitalisme, Paris, Plon, 2e édition corrigée, 1967. Voir aussi : L. Brentano, Die Anfänge des moderne Kapitalismus, 1916 -- R.H. Tawny, Religion and the Rise of Capitalism, 1926, trad. fr. La Religion et l'Essor du capitalisme, Paris, Rivière, 1951 -- A. Kojeve, "L'origine chrétienne de la science moderne" in Sciences, 1964, n° 31, et in l'Aventure de l'esprit, t. II des Mélanges Alexandre Koyré, Paris, Hermann, 1964 -- Jean Baechler, Les Origines du capitalisme, Paris, Gallimard, coll. "Idées", 1971. ... et ceux de Marcel Gauchet Le Désenchantement du Monde. Une histoire politique de la religion, Paris, Gallimard, "Bibliothèque des sciences humaines", 1985. La Chine : sans théologie... et sans science Voir la démonstration de Léon Vandermeersch dans "Une tradition réfractaire à la théologie : la tradition confucianiste", n° spécial déjà cité("Une civilisation sans théologie ?") de la revue Extrême-Orient Extrême-Occident, reproduit dans Études sinologiques, Paris, PUF, coll. "Orientales", 1994. ( Voir tout spécialement p. 228) Comte inspirateur de la République Voir Claude Nicolet, L'idée républicaine en France, Paris, Gallimard., "Bibliothèque des histoires", 1982
  • 10. L'Humanité devant la science Cette notion de l'Humanité, conçue aujourd'hui comme le chaînon ultime de l'évolution du vivant, est actuellement défendue, à la suite de Teilhard de Chardin, par nombre de biologistes de renom, comme Albert Vandel, Jean Hiernaux, Jacques Ruffié. Voir par exemple de Jacques Ruffié le chapitre "La surhumanité par plus d'humanitude", dans Le Vivant et l'Humain, Paris, Le Centurion, 1985. Le terme d'"humanitude" est, quant à lui, une superbe création -- qui eût enchanté Auguste Comte -- du professeur Albert Jacquard. Emmanuel Lazinier ( )