SlideShare une entreprise Scribd logo
Chapitre 5 : Base de données                                                          Prof : Ghaïth Ammar
Chapitre 5
                                     Base de données
I - Définition:
Une base de données est un ensemble de données modélisant les objets d’une partie du monde réel et
servant de support à une application informatique.
Une base de données permet de mettre des données à la disposition des utilisateurs pour une consultation,
une saisie ou bien une mise à jour tout en s’assurant des droits accordés à ces derniers.
Une base de données peut être locale, utilisable par un seul utilisateur, ou bien répartie, c'est-à-dire que
les informations sont stockés sur des machines distantes et accessibles par plusieurs utilisateurs à travers
le réseau.
Pour pouvoir manipuler les bases de données on a recours souvent à un outil de gestion de base de
données appelé SGBD (Système de Gestion de Base de Données) ou DBMS (Data Base Management
System). Comme exemple de SGBD on trouve le logiciel Microsoft Access.
Un SGBD est souvent constitué de trois couches successives :
    1. Gestionnaire de fichiers : Gère le stockage physique de l’information. Il est dépondant du
       matériel utilisé.
    2. SGBD interne : gère les liens et l’accès rapide aux données.
    3. SGBD externe : Se charge de la présentation et la manipulation des données aux concepteurs et
       utilisateurs. Il se charge donc de l’interface avec l’utilisateur.


II- Description d’une base de données :
Une base de données est constituée de plusieurs tableaux appelés Tables, chacune contient des
informations, concernant un objet du monde réel et représentés par des lignes, appelés Enregistrements.
Une table est constituée de plusieurs colonnes, chacune est représenté par un nom appelé Champ. Chaque
champ regroupe des informations, de même type.
Exemple : (voir copie Activité1)
Les tables sont représentées textuellement comme suit :

Véhicules (Num_véhicule, Marque, modèle)
Clients (Code client, Tel, Nom client, Adresse client, Ville)
Location (Num_location, Num_véhicule, Code client, Date, Durée)
Remarque :
     Chaque table est identifiée par un champ ou plus, cet identificateur s’appelle clé primaire.


                                                       1
Chapitre 5 : Base de données                                                           Prof : Ghaïth Ammar
III-Les composants d’une base de données : (Voir figure 2 page 105)
Pour créer une base de données avec Microsoft Access il faut suivre la démarche suivante :
     Lancer le logiciel (Démarrer/Programme/Microsoft Access).
     Cocher l’option nouvelle base de données et valider par OK.
     Choisir l’emplacement d’enregistrement.
     Donner un nom à la base et valider par créer.
    1)Les tables :
Une table est une collection de données relatives à un sujet spécifique tel qu’un client, ou un véhicule.
       a. Création d’une table :
Pour créer une table il faut :
     Cliquer sur l’onglet table.
     Choisir l’option Mode création.
     Créer les champs de la table.
     Sélectionner le (ou les champs) qui forment la clé primaire.

     Cliquer sur l’outil   Θ.
     Enregistrer la table. (Voir figure 3 page 107)
Remarques :
     Il faut définir Les propriétés de chaque champ :
             Type de données (Numérique, Texte, Date…)
             Taille du champ : On peut fixer la taille. Exemple pour le champ Nom client = 20 =>Il ne
                  dépasse pas 20 caractères.
             Format : Comment se présente le champ s’il est de type numérique. Exemple pour le
                  champ Code client = 0000 =>Il est représenté sur 4 chiffres.
             Masque de saisie : Comment se présente le champ s’il est de type texte. Exemple pour le
                  champ Num_véhicule = 0000 TU 000.
             Null interdit : S’il est égal à oui on ne peut pas avoir un enregistrement avec valeur vide.
     Dans une table on ne peut pas avoir des doublons (deux enregistrements identiques). Pour
        identifier les enregistrements, il faut créer la clé primaire. Ainsi la clé primaire de la table Client
        est Code client, de la table Véhicule est Num_véhicule et de la table Location est Num_location.


     Les SGBD n’acceptent, en aucun cas, les doublons et les valeurs nulles dans les clés primaires des
        tables.




                                                       2
Chapitre 5 : Base de données                                                          Prof : Ghaïth Ammar
      b. Saisie des données dans une table :
Pour saisir les enregistrements d’une table il faut :
     Cliquer sur l’onglet table.
     Cliquer deux fois rapide sur la table à remplir.
     Entrer les valeurs des différents enregistrements.
Remarque :
     On peut basculer entre le mode création et le mode feuille de données en cliquant sur l’icône à
       gauche de l’icône disquette dans la barre d’outils.
    2)Les relations :
Une relation est un lien entre deux tables à l’aide de deux champs en commun qui sont dits associés. On
distingue différents types de relations :
       a. Relation un-à-un : (1 à 1)
Pour chaque enregistrement de la table A correspond un seul enregistrement de la table B. Et inversement
pour chaque enregistrement de la table B correspond un seul enregistrement de la table A.
Exemple :

                        Facture                                           Commande
                                       1                         1
                   Num_facture :                                       Num_commande :
                   …                                                   …




 Une relation (1 à 1) est créée si les deux champs liés sont des clés primaires.
       b. Relation un à plusieurs : (1 à N)
Pour chaque enregistrement de la table A correspond plusieurs enregistrements de la table B. Mais pour
chaque enregistrement de la table B correspond un seul enregistrement de la table A.
Exemple :
                        Clients                                        Locations
                                      1
                   Code_client :                             N       Num_location :
                   …                                                 Code client :
                                                                     …

 Une relation (1 à N) est créée si l’un des champs liés est une clé primaire.




                                                        3
Chapitre 5 : Base de données                                                            Prof : Ghaïth Ammar

        c. Relation plusieurs à plusieurs : (N à N)
Pour chaque enregistrement de la table A correspond plusieurs enregistrements de la table B. Et
inversement pour chaque enregistrement de la table B correspond plusieurs enregistrements de la table A.
Exemple :

                    Clients                                                 Véhicules

                 Code_client :                                    1   Num_véhicule :
                 …                  1                                 …
                                            Locations

                                         Num_location :
                                    N    Code client :        N
                                         Num_véhicule
                                         …

 La    relation (N à N) qui existe entre la table clients et la table véhicules est représentée en

utilisant une troisième table qu’on l’appelle table de Jonction avec deux relations (1 à N).
Remarques :
     Les relations résous les problèmes de redondance, exemple les données nom client, tél, adresse
        client et ville ne figurent pas dans la table location, mais on peut les avoir à partir de la table
        clients à l’aide de la relation (1 à N) via le champ code client.
     Les relations assurent le contrôle de saisie, exemple on ne peut pas saisir un enregistrement dans
        la table location avec un code client qui n’existe pas dans la table clients.
     Pour identifier le type d’une relation on doit poser la question suivante : Pour un enregistrement de
        la table A combien d’enregistrement correspond de la table B ?
        d. Création d’une relation :
Pour créer une relation il faut :
     Activer la commande relation du menu Outils.
     Ajouter les tables qu’on désire relier.
     Glisser le champ de clé primaire d’une table vers le champ associé (appelé clé externe) de l’autre
        table.
     Cocher l’option Appliquer l’intégrité référentielle pour assurer le contrôle de saisie.
     Valider en cliquant sur le bouton créer.
Remarques :
     On ne peut pas créer ou modifier les relations entre les tables ouvertes.
     Les propriétés des champs de la table Location (Num_véhicule et Code_client) doivent être les
        mêmes définis dans les tables Clients et Véhicules pour pouvoir créer les relations.
                                                       4
Chapitre 5 : Base de données                                                          Prof : Ghaïth Ammar

    3)Les requêtes :
Une requête est un moyen d’interroger une base de données d’une ou plusieurs tables.
 Exemple : Pour afficher le nom et le numéro de téléphone de tous les clients dont la ville est « Tunis ».
        La table à interroger est la table clients.
        Les champs à afficher sont nom client, Tel.
        La condition d’affichage est ville = Tunis.
Pour créer une requête il faut :
     Cliquer sur l’onglet requête.
     Choisir l’option Mode création.
     Ajouter la ou les tables à interroger dans la requête.
     Selon les contraintes de la requête, choisir le ou les champs à afficher, les critères etc…

                                                                            !
     Enregistrer votre requête puis l’exécuter en cliquant sur le bouton dans la barre d’outils.

Remarques :
     Dans la ligne Afficher on coche la case du champ qui va être affiché dans le résultat de la requête.
     On peut ordonner le résultat dans un ordre croissant ou décroissant selon un ou plusieurs champs
       en utilisant la ligne Tri (Voir figure 14 page 118).
     Si pour un champ on a deux critères associés par un OU on utilise la ligne OU pour ajouter le
       deuxième.
     Pour afficher les clients dont leurs noms commence par « be » on utilise l’expression suivante :
       comme "be*".
     On utilise les requêtes pour rechercher des enregistrements qu’on les utilise pour créer des sous
       tables.
    4)Les formulaires :
       a. Activité 2:
Si vous consulter un bureau de poste pour payer une facture d’électricité, qu’est ce qu’il utilise l’agent ?
Est ce qu’il ouvre la Base de données pour saisir les nouvelles données directement?
L’agent utilise une interface de saisie qui contient différents champs voici un exemple :


                                      Facture à payer

                        Numéro de facture:         2100005201

                        Nom client:                 Ben Saleh

                                                                    Payer
                                                       5
Chapitre 5 : Base de données                                                            Prof : Ghaïth Ammar

« Payer » est un bouton : si l’agent clique le dessus le payement s’enregistre automatiquement.
Avec, Microsoft Access on peut créer des interfaces de saisie similaires qu’on les utilise pour l’entrée

de données. On les appelle formulaires.
        b. Définition :
Un formulaire représente une interface graphique entre la Base de données et son utilisateur. On l’utilise
souvent pour saisir des données dans une table.
       c. Création d’un formulaire à l’aide d’un assistant :
Pour créer un formulaire à l’aide de l’assistant il faut :
     Cliquer sur l’onglet Formulaire.
     Choisir l’option à l’aide de l’assistant.
     Choisir la source de données, les champs à ajouter au formulaire et cliquer sur suivant . (Voir
        figure 17 pages 120).
     Choisir la présentation, le style souhaité pour le formulaire et l’enregistrer.
Remarques :
     Vous pouvez passer en mode création pour déplacer les champs, ajouter des titres, des images,
        etc…
     Pour insérer des objets dans le formulaire, on peut utiliser la boite à outils (Voir figure 18 page
        121).
     Chaque champ du formulaire est relié avec son équivalent dans la table source donc il faut
        respecter le même type et les même propriétés pour les données entrées.
     Pour saisir les données il faut passer en mode Formulaire et entrer les données dans les différents
        champs (Voir figure 19 page 121).
    5)Les états :
       a. Activité 3 :
Après le payement de la facture qu’est ce qu’il vous donne l’agent ?
Il vous donne un papier imprimé. C'est-à-dire lorsqu’il clique sur le bouton payer


                    Somme payée:       300 D,000


                 Date de payement : 17/04/2007


                                                             C'est cette page qui va être imprimée.
Avec Microsoft Access on peut créer des pages à imprimer similaires qu’on les appelle Etats.



                                                       6
Chapitre 5 : Base de données                                                        Prof : Ghaïth Ammar

        b. Définition :
Un état est un moyen de préparation des données pour l'impression à partir d’une ou plusieurs tables.
        c. Création d’un état :
Pour créer un état il faut :
     Cliquer sur l’onglet Etats.
     Choisir l’option à l’aide de l’assistant.
     Sélectionner les champs qui vont former l’état puis choisir un niveau de regroupement. (Voir figure
      23 page 124).
     Choisir par la suite l’ordre d’affichage, la disposition des données, le style de l’état etc…, donner
        un nom à l’état et l’enregistrer.
   Remarques :
     Vous pouvez passer en mode création pour appliquer les mises en page, les mises en forme et les
        modifications souhaitées.
     On peut passer en mode aperçu avant impression en choisissant cette commande à partir du menu
        « affichage ».
     Il est possible d’ajouter des champs calculés à un état à partir des requêtes de calcul ou des
        expressions saisies en suivant la démarche ci-dessous :
              Afficher le mode création de l’état en question.
              Placer un objet zone de texte dans l’état.
              Cliquer dans la zone de texte et écrire la formule de calcul.
     On peut faire un comptage sur une donnée en utilisant la propriété <Cumul> de la zone de texte.
        Exemple : Pour calculer le nombre des locations, on doit activer la zone de texte en question,
        activer le menu affichage, choisir la commande propriété, cliquer sur l’onglet données, choisir
        le champs Num_location comme source contrôle, choisir par groupe ou continu comme Cumul,
        fermer la boite de propriétés, enregistrer les modification et passer en mode aperçu avant
        impression pour voir le résultat.

IV- Application :




                                                      7

Contenu connexe

Tendances

TP 1 ACCESS
TP 1 ACCESSTP 1 ACCESS
TP 1 ACCESS
Chingongou ­
 
TP 2 ACCESS
TP 2 ACCESSTP 2 ACCESS
TP 2 ACCESS
Chingongou ­
 
Polycop td access 2007 facturation
Polycop td access 2007  facturationPolycop td access 2007  facturation
Polycop td access 2007 facturationgkaterynne
 
Cours access
Cours accessCours access
Cours accesskourbali
 
Base de donnees Avancees et Intro à NoSQL.ppt
Base de donnees Avancees et Intro à  NoSQL.pptBase de donnees Avancees et Intro à  NoSQL.ppt
Base de donnees Avancees et Intro à NoSQL.ppt
Idriss22
 
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURICours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Mansouri Khalifa
 
Fonctions formules excel
Fonctions formules excelFonctions formules excel
Fonctions formules excelCarlitza
 
Fiche de TP 2 sur les Feuilles de calculs avec les Tableurs
Fiche de TP 2 sur les Feuilles de calculs avec les Tableurs Fiche de TP 2 sur les Feuilles de calculs avec les Tableurs
Fiche de TP 2 sur les Feuilles de calculs avec les Tableurs
ATPENSC-Group
 
Introduction aux bases de données
Introduction aux bases de donnéesIntroduction aux bases de données
Introduction aux bases de données
Abdoulaye Dieng
 
Telecharger Exercices corrigés PL/SQL
Telecharger Exercices corrigés PL/SQLTelecharger Exercices corrigés PL/SQL
Telecharger Exercices corrigés PL/SQL
webreaker
 
TP C++ : enoncé
TP C++ : enoncéTP C++ : enoncé
exercices Corrigées du merise
exercices Corrigées du  meriseexercices Corrigées du  merise
exercices Corrigées du merise
Yassine Badri
 
Epreuve concours génie informatique
Epreuve concours génie informatiqueEpreuve concours génie informatique
Epreuve concours génie informatique
beware_17
 
Cours des bases de données
Cours des bases de données Cours des bases de données
Cours des bases de données
yassine kchiri
 
Android - Tp 5 - stockage de données
Android - Tp 5 -  stockage de donnéesAndroid - Tp 5 -  stockage de données
Android - Tp 5 - stockage de données
Lilia Sfaxi
 
Chapitre 02 : Variables, Expressions et Instructions
Chapitre 02 : Variables, Expressions et InstructionsChapitre 02 : Variables, Expressions et Instructions
Chapitre 02 : Variables, Expressions et Instructions
L’Université Hassan 1er Settat
 
TP2-UML-Correction
TP2-UML-CorrectionTP2-UML-Correction
TP2-UML-Correction
Lilia Sfaxi
 
Cours structures des données (langage c)
Cours structures des données (langage c)Cours structures des données (langage c)
Cours structures des données (langage c)
rezgui mohamed
 

Tendances (20)

TP 1 ACCESS
TP 1 ACCESSTP 1 ACCESS
TP 1 ACCESS
 
TP 2 ACCESS
TP 2 ACCESSTP 2 ACCESS
TP 2 ACCESS
 
Cours access
Cours accessCours access
Cours access
 
Polycop td access 2007 facturation
Polycop td access 2007  facturationPolycop td access 2007  facturation
Polycop td access 2007 facturation
 
Cours access
Cours accessCours access
Cours access
 
Base de donnees Avancees et Intro à NoSQL.ppt
Base de donnees Avancees et Intro à  NoSQL.pptBase de donnees Avancees et Intro à  NoSQL.ppt
Base de donnees Avancees et Intro à NoSQL.ppt
 
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURICours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours bases de données partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
 
Fonctions formules excel
Fonctions formules excelFonctions formules excel
Fonctions formules excel
 
Fiche de TP 2 sur les Feuilles de calculs avec les Tableurs
Fiche de TP 2 sur les Feuilles de calculs avec les Tableurs Fiche de TP 2 sur les Feuilles de calculs avec les Tableurs
Fiche de TP 2 sur les Feuilles de calculs avec les Tableurs
 
Introduction aux bases de données
Introduction aux bases de donnéesIntroduction aux bases de données
Introduction aux bases de données
 
Tp word n° 1
Tp word n° 1Tp word n° 1
Tp word n° 1
 
Telecharger Exercices corrigés PL/SQL
Telecharger Exercices corrigés PL/SQLTelecharger Exercices corrigés PL/SQL
Telecharger Exercices corrigés PL/SQL
 
TP C++ : enoncé
TP C++ : enoncéTP C++ : enoncé
TP C++ : enoncé
 
exercices Corrigées du merise
exercices Corrigées du  meriseexercices Corrigées du  merise
exercices Corrigées du merise
 
Epreuve concours génie informatique
Epreuve concours génie informatiqueEpreuve concours génie informatique
Epreuve concours génie informatique
 
Cours des bases de données
Cours des bases de données Cours des bases de données
Cours des bases de données
 
Android - Tp 5 - stockage de données
Android - Tp 5 -  stockage de donnéesAndroid - Tp 5 -  stockage de données
Android - Tp 5 - stockage de données
 
Chapitre 02 : Variables, Expressions et Instructions
Chapitre 02 : Variables, Expressions et InstructionsChapitre 02 : Variables, Expressions et Instructions
Chapitre 02 : Variables, Expressions et Instructions
 
TP2-UML-Correction
TP2-UML-CorrectionTP2-UML-Correction
TP2-UML-Correction
 
Cours structures des données (langage c)
Cours structures des données (langage c)Cours structures des données (langage c)
Cours structures des données (langage c)
 

En vedette

Formation HTML pour Bac Informatique
Formation HTML pour Bac InformatiqueFormation HTML pour Bac Informatique
Formation HTML pour Bac Informatique
Mohamed Anas Ben Othman
 
Séries de-révision-4-eco
Séries de-révision-4-ecoSéries de-révision-4-eco
Séries de-révision-4-eco
Lassaad Saidi
 
Cours access
Cours accessCours access
Cours accessmsodjinou
 
éNoncés+corrections bac2008
éNoncés+corrections bac2008éNoncés+corrections bac2008
éNoncés+corrections bac2008Morom Bil Morom
 
El Sistema Solar
El Sistema SolarEl Sistema Solar
El Sistema Solar
cosasdelcoledepulgar
 
Ein kurzer illustrierter Wegweiser um den Islam zu verstehen
 Ein kurzer illustrierter Wegweiser um den Islam zu verstehen  Ein kurzer illustrierter Wegweiser um den Islam zu verstehen
Ein kurzer illustrierter Wegweiser um den Islam zu verstehen
Islamic Invitation
 
Cv Susana Aparicio
Cv Susana AparicioCv Susana Aparicio
Cv Susana Aparicioaparicis
 
11 23 session 48
11 23 session 4811 23 session 48
11 23 session 48
nblock
 
Presentacion 3
Presentacion 3Presentacion 3
Presentacion 3
elfrijol
 
Escobal de los santos morales dafonte
Escobal de los santos morales dafonteEscobal de los santos morales dafonte
Escobal de los santos morales dafonte
PabloPereira
 
Sincropool
SincropoolSincropool
Ubal trabajo final
Ubal trabajo finalUbal trabajo final
Ubal trabajo final
PabloPereira
 
Le pbve version 2009 copie - copie
Le pbve version 2009   copie - copieLe pbve version 2009   copie - copie
Le pbve version 2009 copie - copieROBERT ELBAUM
 
Más allá de donde las alas pueden volar
Más allá de donde las alas pueden volarMás allá de donde las alas pueden volar
Más allá de donde las alas pueden volar
saragonzalezalzate
 
Réalisations obtenues grâce au programme de subventions du PNAACE
Réalisations obtenues grâce au programme de subventions du PNAACE Réalisations obtenues grâce au programme de subventions du PNAACE
Réalisations obtenues grâce au programme de subventions du PNAACE
North American Commission for Environmental Cooperation
 

En vedette (20)

Ds1
Ds1Ds1
Ds1
 
Ch4 internet
Ch4   internetCh4   internet
Ch4 internet
 
Formation HTML pour Bac Informatique
Formation HTML pour Bac InformatiqueFormation HTML pour Bac Informatique
Formation HTML pour Bac Informatique
 
Séries de-révision-4-eco
Séries de-révision-4-ecoSéries de-révision-4-eco
Séries de-révision-4-eco
 
Cours access
Cours accessCours access
Cours access
 
HTML
HTMLHTML
HTML
 
éNoncés+corrections bac2008
éNoncés+corrections bac2008éNoncés+corrections bac2008
éNoncés+corrections bac2008
 
Les feuilles mortes
Les feuilles mortesLes feuilles mortes
Les feuilles mortes
 
Les 08 1
Les 08 1Les 08 1
Les 08 1
 
El Sistema Solar
El Sistema SolarEl Sistema Solar
El Sistema Solar
 
Ein kurzer illustrierter Wegweiser um den Islam zu verstehen
 Ein kurzer illustrierter Wegweiser um den Islam zu verstehen  Ein kurzer illustrierter Wegweiser um den Islam zu verstehen
Ein kurzer illustrierter Wegweiser um den Islam zu verstehen
 
Cv Susana Aparicio
Cv Susana AparicioCv Susana Aparicio
Cv Susana Aparicio
 
11 23 session 48
11 23 session 4811 23 session 48
11 23 session 48
 
Presentacion 3
Presentacion 3Presentacion 3
Presentacion 3
 
Escobal de los santos morales dafonte
Escobal de los santos morales dafonteEscobal de los santos morales dafonte
Escobal de los santos morales dafonte
 
Sincropool
SincropoolSincropool
Sincropool
 
Ubal trabajo final
Ubal trabajo finalUbal trabajo final
Ubal trabajo final
 
Le pbve version 2009 copie - copie
Le pbve version 2009   copie - copieLe pbve version 2009   copie - copie
Le pbve version 2009 copie - copie
 
Más allá de donde las alas pueden volar
Más allá de donde las alas pueden volarMás allá de donde las alas pueden volar
Más allá de donde las alas pueden volar
 
Réalisations obtenues grâce au programme de subventions du PNAACE
Réalisations obtenues grâce au programme de subventions du PNAACE Réalisations obtenues grâce au programme de subventions du PNAACE
Réalisations obtenues grâce au programme de subventions du PNAACE
 

Similaire à Ch5 base de données

Cours base1
Cours base1Cours base1
Cours base1
spelat
 
Cours BASE de DONNES.pdf
Cours BASE de DONNES.pdfCours BASE de DONNES.pdf
Cours BASE de DONNES.pdf
ManelHamdi7
 
GSI_Chap4-bts-requêtesSQL
GSI_Chap4-bts-requêtesSQLGSI_Chap4-bts-requêtesSQL
GSI_Chap4-bts-requêtesSQL
ecogestionblog
 
Access tables
Access tablesAccess tables
Access tables
hassan1488
 
coursMLD.pdf djnvvvvvvvvvvvvvvvv jd dvjjjjjjjjjjjjjjj
coursMLD.pdf djnvvvvvvvvvvvvvvvv jd           dvjjjjjjjjjjjjjjjcoursMLD.pdf djnvvvvvvvvvvvvvvvv jd           dvjjjjjjjjjjjjjjj
coursMLD.pdf djnvvvvvvvvvvvvvvvv jd dvjjjjjjjjjjjjjjj
obaghat60
 
coursMLD.pdfnw wx c c c c c c cc c c c c c cckck
coursMLD.pdfnw wx c c c c c c cc c c c c c cckckcoursMLD.pdfnw wx c c c c c c cc c c c c c cckck
coursMLD.pdfnw wx c c c c c c cc c c c c c cckck
obaghat60
 
coursMLD.pdf dnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn...
coursMLD.pdf dnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn...coursMLD.pdf dnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn...
coursMLD.pdf dnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn...
obaghat60
 
Jet Reports Pour Microsoft Dynamics NAV
Jet Reports Pour Microsoft Dynamics NAVJet Reports Pour Microsoft Dynamics NAV
Jet Reports Pour Microsoft Dynamics NAVMaroua Bouhachem
 
Chapitre 8 - Les tableaux et les pointeurs.pdf
Chapitre 8 - Les tableaux et les pointeurs.pdfChapitre 8 - Les tableaux et les pointeurs.pdf
Chapitre 8 - Les tableaux et les pointeurs.pdf
ShiniGami0o0
 
Scbd cg conception
Scbd cg conceptionScbd cg conception
Scbd cg conception
vangogue
 
concour ministre de santé
concour ministre de santéconcour ministre de santé
concour ministre de santéfast xp
 
Com trafic manuel
Com trafic manuelCom trafic manuel
Com trafic manuel
Philippe Prost
 
ComTrafic logiciel de taxation téléphonique et Gestion Financière des Télécoms
ComTrafic logiciel de taxation téléphonique et Gestion Financière des TélécomsComTrafic logiciel de taxation téléphonique et Gestion Financière des Télécoms
ComTrafic logiciel de taxation téléphonique et Gestion Financière des Télécoms
ComTrafic
 
Initiation_Access23DelafuigureInternationnal
Initiation_Access23DelafuigureInternationnalInitiation_Access23DelafuigureInternationnal
Initiation_Access23DelafuigureInternationnal
Achrafarc
 
Tp1 matlab
Tp1 matlab Tp1 matlab
Tp1 matlab
Wajdi Ben Helal
 
41680698.pdf
41680698.pdf41680698.pdf
41680698.pdf
gougam nassim
 

Similaire à Ch5 base de données (20)

Cours base1
Cours base1Cours base1
Cours base1
 
Cours BASE de DONNES.pdf
Cours BASE de DONNES.pdfCours BASE de DONNES.pdf
Cours BASE de DONNES.pdf
 
GSI_Chap4-bts-requêtesSQL
GSI_Chap4-bts-requêtesSQLGSI_Chap4-bts-requêtesSQL
GSI_Chap4-bts-requêtesSQL
 
Access tables
Access tablesAccess tables
Access tables
 
coursMLD.pdf djnvvvvvvvvvvvvvvvv jd dvjjjjjjjjjjjjjjj
coursMLD.pdf djnvvvvvvvvvvvvvvvv jd           dvjjjjjjjjjjjjjjjcoursMLD.pdf djnvvvvvvvvvvvvvvvv jd           dvjjjjjjjjjjjjjjj
coursMLD.pdf djnvvvvvvvvvvvvvvvv jd dvjjjjjjjjjjjjjjj
 
coursMLD.pdfnw wx c c c c c c cc c c c c c cckck
coursMLD.pdfnw wx c c c c c c cc c c c c c cckckcoursMLD.pdfnw wx c c c c c c cc c c c c c cckck
coursMLD.pdfnw wx c c c c c c cc c c c c c cckck
 
coursMLD.pdf dnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn...
coursMLD.pdf dnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn...coursMLD.pdf dnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn...
coursMLD.pdf dnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn...
 
Jet Reports Pour Microsoft Dynamics NAV
Jet Reports Pour Microsoft Dynamics NAVJet Reports Pour Microsoft Dynamics NAV
Jet Reports Pour Microsoft Dynamics NAV
 
Chapitre 8 - Les tableaux et les pointeurs.pdf
Chapitre 8 - Les tableaux et les pointeurs.pdfChapitre 8 - Les tableaux et les pointeurs.pdf
Chapitre 8 - Les tableaux et les pointeurs.pdf
 
Scbd cg conception
Scbd cg conceptionScbd cg conception
Scbd cg conception
 
Sgbdr
SgbdrSgbdr
Sgbdr
 
concour ministre de santé
concour ministre de santéconcour ministre de santé
concour ministre de santé
 
Serie
SerieSerie
Serie
 
Com trafic manuel
Com trafic manuelCom trafic manuel
Com trafic manuel
 
ComTrafic logiciel de taxation téléphonique et Gestion Financière des Télécoms
ComTrafic logiciel de taxation téléphonique et Gestion Financière des TélécomsComTrafic logiciel de taxation téléphonique et Gestion Financière des Télécoms
ComTrafic logiciel de taxation téléphonique et Gestion Financière des Télécoms
 
Résumer informatique
Résumer informatiqueRésumer informatique
Résumer informatique
 
Initiation_Access23DelafuigureInternationnal
Initiation_Access23DelafuigureInternationnalInitiation_Access23DelafuigureInternationnal
Initiation_Access23DelafuigureInternationnal
 
Chapitre 2
Chapitre 2Chapitre 2
Chapitre 2
 
Tp1 matlab
Tp1 matlab Tp1 matlab
Tp1 matlab
 
41680698.pdf
41680698.pdf41680698.pdf
41680698.pdf
 

Plus de Wael Ismail

Devoir de synthèse N°1
Devoir de synthèse N°1 Devoir de synthèse N°1
Devoir de synthèse N°1 Wael Ismail
 
Devoir de contrôle N°1 Système et réseaux 2011-2012
Devoir de contrôle N°1 Système et réseaux 2011-2012Devoir de contrôle N°1 Système et réseaux 2011-2012
Devoir de contrôle N°1 Système et réseaux 2011-2012Wael Ismail
 
devoir de contrôle N° 1 TIC 2011-2012
devoir de contrôle N° 1 TIC 2011-2012devoir de contrôle N° 1 TIC 2011-2012
devoir de contrôle N° 1 TIC 2011-2012Wael Ismail
 
Ch3 eléments de présentation
Ch3   eléments de présentationCh3   eléments de présentation
Ch3 eléments de présentationWael Ismail
 
Ch1 traitement de texte
Ch1   traitement de texteCh1   traitement de texte
Ch1 traitement de texteWael Ismail
 
Les algorithmes d’approximation
Les algorithmes d’approximationLes algorithmes d’approximation
Les algorithmes d’approximationWael Ismail
 
Presentation algo-irem-2x2 (1)
Presentation algo-irem-2x2 (1)Presentation algo-irem-2x2 (1)
Presentation algo-irem-2x2 (1)Wael Ismail
 
Les structures en c++
Les structures en c++Les structures en c++
Les structures en c++Wael Ismail
 
Les structures en c++ (1)
Les structures en c++ (1)Les structures en c++ (1)
Les structures en c++ (1)Wael Ismail
 
Cours intro05 06
Cours intro05 06Cours intro05 06
Cours intro05 06Wael Ismail
 

Plus de Wael Ismail (20)

Dc23 si
Dc23 siDc23 si
Dc23 si
 
Dc13 si
Dc13 siDc13 si
Dc13 si
 
Dc23 si
Dc23 siDc23 si
Dc23 si
 
Dc2cc
Dc2ccDc2cc
Dc2cc
 
Dc2
Dc2Dc2
Dc2
 
Devoir de synthèse N°1
Devoir de synthèse N°1 Devoir de synthèse N°1
Devoir de synthèse N°1
 
Devoir de contrôle N°1 Système et réseaux 2011-2012
Devoir de contrôle N°1 Système et réseaux 2011-2012Devoir de contrôle N°1 Système et réseaux 2011-2012
Devoir de contrôle N°1 Système et réseaux 2011-2012
 
devoir de contrôle N° 1 TIC 2011-2012
devoir de contrôle N° 1 TIC 2011-2012devoir de contrôle N° 1 TIC 2011-2012
devoir de contrôle N° 1 TIC 2011-2012
 
Ch3 eléments de présentation
Ch3   eléments de présentationCh3   eléments de présentation
Ch3 eléments de présentation
 
Ch2 tableur
Ch2  tableurCh2  tableur
Ch2 tableur
 
Ch1 traitement de texte
Ch1   traitement de texteCh1   traitement de texte
Ch1 traitement de texte
 
Les algorithmes d’approximation
Les algorithmes d’approximationLes algorithmes d’approximation
Les algorithmes d’approximation
 
Presentation algo-irem-2x2 (1)
Presentation algo-irem-2x2 (1)Presentation algo-irem-2x2 (1)
Presentation algo-irem-2x2 (1)
 
Les structures en c++
Les structures en c++Les structures en c++
Les structures en c++
 
Les structures en c++ (1)
Les structures en c++ (1)Les structures en c++ (1)
Les structures en c++ (1)
 
L2006
L2006L2006
L2006
 
Jmc habile
Jmc habileJmc habile
Jmc habile
 
Cours intro05 06
Cours intro05 06Cours intro05 06
Cours intro05 06
 
Cours1 1
Cours1 1Cours1 1
Cours1 1
 
C66
C66C66
C66
 

Ch5 base de données

  • 1. Chapitre 5 : Base de données Prof : Ghaïth Ammar Chapitre 5 Base de données I - Définition: Une base de données est un ensemble de données modélisant les objets d’une partie du monde réel et servant de support à une application informatique. Une base de données permet de mettre des données à la disposition des utilisateurs pour une consultation, une saisie ou bien une mise à jour tout en s’assurant des droits accordés à ces derniers. Une base de données peut être locale, utilisable par un seul utilisateur, ou bien répartie, c'est-à-dire que les informations sont stockés sur des machines distantes et accessibles par plusieurs utilisateurs à travers le réseau. Pour pouvoir manipuler les bases de données on a recours souvent à un outil de gestion de base de données appelé SGBD (Système de Gestion de Base de Données) ou DBMS (Data Base Management System). Comme exemple de SGBD on trouve le logiciel Microsoft Access. Un SGBD est souvent constitué de trois couches successives : 1. Gestionnaire de fichiers : Gère le stockage physique de l’information. Il est dépondant du matériel utilisé. 2. SGBD interne : gère les liens et l’accès rapide aux données. 3. SGBD externe : Se charge de la présentation et la manipulation des données aux concepteurs et utilisateurs. Il se charge donc de l’interface avec l’utilisateur. II- Description d’une base de données : Une base de données est constituée de plusieurs tableaux appelés Tables, chacune contient des informations, concernant un objet du monde réel et représentés par des lignes, appelés Enregistrements. Une table est constituée de plusieurs colonnes, chacune est représenté par un nom appelé Champ. Chaque champ regroupe des informations, de même type. Exemple : (voir copie Activité1) Les tables sont représentées textuellement comme suit : Véhicules (Num_véhicule, Marque, modèle) Clients (Code client, Tel, Nom client, Adresse client, Ville) Location (Num_location, Num_véhicule, Code client, Date, Durée) Remarque :  Chaque table est identifiée par un champ ou plus, cet identificateur s’appelle clé primaire. 1
  • 2. Chapitre 5 : Base de données Prof : Ghaïth Ammar III-Les composants d’une base de données : (Voir figure 2 page 105) Pour créer une base de données avec Microsoft Access il faut suivre la démarche suivante :  Lancer le logiciel (Démarrer/Programme/Microsoft Access).  Cocher l’option nouvelle base de données et valider par OK.  Choisir l’emplacement d’enregistrement.  Donner un nom à la base et valider par créer. 1)Les tables : Une table est une collection de données relatives à un sujet spécifique tel qu’un client, ou un véhicule. a. Création d’une table : Pour créer une table il faut :  Cliquer sur l’onglet table.  Choisir l’option Mode création.  Créer les champs de la table.  Sélectionner le (ou les champs) qui forment la clé primaire.  Cliquer sur l’outil Θ.  Enregistrer la table. (Voir figure 3 page 107) Remarques :  Il faut définir Les propriétés de chaque champ :  Type de données (Numérique, Texte, Date…)  Taille du champ : On peut fixer la taille. Exemple pour le champ Nom client = 20 =>Il ne dépasse pas 20 caractères.  Format : Comment se présente le champ s’il est de type numérique. Exemple pour le champ Code client = 0000 =>Il est représenté sur 4 chiffres.  Masque de saisie : Comment se présente le champ s’il est de type texte. Exemple pour le champ Num_véhicule = 0000 TU 000.  Null interdit : S’il est égal à oui on ne peut pas avoir un enregistrement avec valeur vide.  Dans une table on ne peut pas avoir des doublons (deux enregistrements identiques). Pour identifier les enregistrements, il faut créer la clé primaire. Ainsi la clé primaire de la table Client est Code client, de la table Véhicule est Num_véhicule et de la table Location est Num_location.  Les SGBD n’acceptent, en aucun cas, les doublons et les valeurs nulles dans les clés primaires des tables. 2
  • 3. Chapitre 5 : Base de données Prof : Ghaïth Ammar b. Saisie des données dans une table : Pour saisir les enregistrements d’une table il faut :  Cliquer sur l’onglet table.  Cliquer deux fois rapide sur la table à remplir.  Entrer les valeurs des différents enregistrements. Remarque :  On peut basculer entre le mode création et le mode feuille de données en cliquant sur l’icône à gauche de l’icône disquette dans la barre d’outils. 2)Les relations : Une relation est un lien entre deux tables à l’aide de deux champs en commun qui sont dits associés. On distingue différents types de relations : a. Relation un-à-un : (1 à 1) Pour chaque enregistrement de la table A correspond un seul enregistrement de la table B. Et inversement pour chaque enregistrement de la table B correspond un seul enregistrement de la table A. Exemple : Facture Commande 1 1 Num_facture : Num_commande : … …  Une relation (1 à 1) est créée si les deux champs liés sont des clés primaires. b. Relation un à plusieurs : (1 à N) Pour chaque enregistrement de la table A correspond plusieurs enregistrements de la table B. Mais pour chaque enregistrement de la table B correspond un seul enregistrement de la table A. Exemple : Clients Locations 1 Code_client : N Num_location : … Code client : …  Une relation (1 à N) est créée si l’un des champs liés est une clé primaire. 3
  • 4. Chapitre 5 : Base de données Prof : Ghaïth Ammar c. Relation plusieurs à plusieurs : (N à N) Pour chaque enregistrement de la table A correspond plusieurs enregistrements de la table B. Et inversement pour chaque enregistrement de la table B correspond plusieurs enregistrements de la table A. Exemple : Clients Véhicules Code_client : 1 Num_véhicule : … 1 … Locations Num_location : N Code client : N Num_véhicule …  La relation (N à N) qui existe entre la table clients et la table véhicules est représentée en utilisant une troisième table qu’on l’appelle table de Jonction avec deux relations (1 à N). Remarques :  Les relations résous les problèmes de redondance, exemple les données nom client, tél, adresse client et ville ne figurent pas dans la table location, mais on peut les avoir à partir de la table clients à l’aide de la relation (1 à N) via le champ code client.  Les relations assurent le contrôle de saisie, exemple on ne peut pas saisir un enregistrement dans la table location avec un code client qui n’existe pas dans la table clients.  Pour identifier le type d’une relation on doit poser la question suivante : Pour un enregistrement de la table A combien d’enregistrement correspond de la table B ? d. Création d’une relation : Pour créer une relation il faut :  Activer la commande relation du menu Outils.  Ajouter les tables qu’on désire relier.  Glisser le champ de clé primaire d’une table vers le champ associé (appelé clé externe) de l’autre table.  Cocher l’option Appliquer l’intégrité référentielle pour assurer le contrôle de saisie.  Valider en cliquant sur le bouton créer. Remarques :  On ne peut pas créer ou modifier les relations entre les tables ouvertes.  Les propriétés des champs de la table Location (Num_véhicule et Code_client) doivent être les mêmes définis dans les tables Clients et Véhicules pour pouvoir créer les relations. 4
  • 5. Chapitre 5 : Base de données Prof : Ghaïth Ammar 3)Les requêtes : Une requête est un moyen d’interroger une base de données d’une ou plusieurs tables. Exemple : Pour afficher le nom et le numéro de téléphone de tous les clients dont la ville est « Tunis ».  La table à interroger est la table clients.  Les champs à afficher sont nom client, Tel.  La condition d’affichage est ville = Tunis. Pour créer une requête il faut :  Cliquer sur l’onglet requête.  Choisir l’option Mode création.  Ajouter la ou les tables à interroger dans la requête.  Selon les contraintes de la requête, choisir le ou les champs à afficher, les critères etc… !  Enregistrer votre requête puis l’exécuter en cliquant sur le bouton dans la barre d’outils. Remarques :  Dans la ligne Afficher on coche la case du champ qui va être affiché dans le résultat de la requête.  On peut ordonner le résultat dans un ordre croissant ou décroissant selon un ou plusieurs champs en utilisant la ligne Tri (Voir figure 14 page 118).  Si pour un champ on a deux critères associés par un OU on utilise la ligne OU pour ajouter le deuxième.  Pour afficher les clients dont leurs noms commence par « be » on utilise l’expression suivante : comme "be*".  On utilise les requêtes pour rechercher des enregistrements qu’on les utilise pour créer des sous tables. 4)Les formulaires : a. Activité 2: Si vous consulter un bureau de poste pour payer une facture d’électricité, qu’est ce qu’il utilise l’agent ? Est ce qu’il ouvre la Base de données pour saisir les nouvelles données directement? L’agent utilise une interface de saisie qui contient différents champs voici un exemple : Facture à payer Numéro de facture: 2100005201 Nom client: Ben Saleh Payer 5
  • 6. Chapitre 5 : Base de données Prof : Ghaïth Ammar « Payer » est un bouton : si l’agent clique le dessus le payement s’enregistre automatiquement. Avec, Microsoft Access on peut créer des interfaces de saisie similaires qu’on les utilise pour l’entrée de données. On les appelle formulaires. b. Définition : Un formulaire représente une interface graphique entre la Base de données et son utilisateur. On l’utilise souvent pour saisir des données dans une table. c. Création d’un formulaire à l’aide d’un assistant : Pour créer un formulaire à l’aide de l’assistant il faut :  Cliquer sur l’onglet Formulaire.  Choisir l’option à l’aide de l’assistant.  Choisir la source de données, les champs à ajouter au formulaire et cliquer sur suivant . (Voir figure 17 pages 120).  Choisir la présentation, le style souhaité pour le formulaire et l’enregistrer. Remarques :  Vous pouvez passer en mode création pour déplacer les champs, ajouter des titres, des images, etc…  Pour insérer des objets dans le formulaire, on peut utiliser la boite à outils (Voir figure 18 page 121).  Chaque champ du formulaire est relié avec son équivalent dans la table source donc il faut respecter le même type et les même propriétés pour les données entrées.  Pour saisir les données il faut passer en mode Formulaire et entrer les données dans les différents champs (Voir figure 19 page 121). 5)Les états : a. Activité 3 : Après le payement de la facture qu’est ce qu’il vous donne l’agent ? Il vous donne un papier imprimé. C'est-à-dire lorsqu’il clique sur le bouton payer Somme payée: 300 D,000 Date de payement : 17/04/2007 C'est cette page qui va être imprimée. Avec Microsoft Access on peut créer des pages à imprimer similaires qu’on les appelle Etats. 6
  • 7. Chapitre 5 : Base de données Prof : Ghaïth Ammar b. Définition : Un état est un moyen de préparation des données pour l'impression à partir d’une ou plusieurs tables. c. Création d’un état : Pour créer un état il faut :  Cliquer sur l’onglet Etats.  Choisir l’option à l’aide de l’assistant.  Sélectionner les champs qui vont former l’état puis choisir un niveau de regroupement. (Voir figure 23 page 124).  Choisir par la suite l’ordre d’affichage, la disposition des données, le style de l’état etc…, donner un nom à l’état et l’enregistrer. Remarques :  Vous pouvez passer en mode création pour appliquer les mises en page, les mises en forme et les modifications souhaitées.  On peut passer en mode aperçu avant impression en choisissant cette commande à partir du menu « affichage ».  Il est possible d’ajouter des champs calculés à un état à partir des requêtes de calcul ou des expressions saisies en suivant la démarche ci-dessous :  Afficher le mode création de l’état en question.  Placer un objet zone de texte dans l’état.  Cliquer dans la zone de texte et écrire la formule de calcul.  On peut faire un comptage sur une donnée en utilisant la propriété <Cumul> de la zone de texte. Exemple : Pour calculer le nombre des locations, on doit activer la zone de texte en question, activer le menu affichage, choisir la commande propriété, cliquer sur l’onglet données, choisir le champs Num_location comme source contrôle, choisir par groupe ou continu comme Cumul, fermer la boite de propriétés, enregistrer les modification et passer en mode aperçu avant impression pour voir le résultat. IV- Application : 7