SlideShare une entreprise Scribd logo
Audit Comptable
Réalisé par : Contrôle de gestion pour les débutants
la conduite des affaires impose une véritable
culture de contrôle diffusée aussi bien dans
les fonctions administratives que dans les
fonctions opérationnelles des
organisations. C'est grâce en effet à une
culture de contrôle qu'il est possible de
renforcer la résistance et la dynamique d'une
organisation.
Définition de l’Audit
L’audit est un travail d’investigation et de
contrôle selon un méthodologie rigoureuse
afin de formuler une opinion motivée et
indépendante sur le degré de conformité
d’une situation réelle à une norme ou à une
référence.
Quelques distinctions
 La différence entre l’Audit et le contrôle
 La différence entre l’Audit et l’inspection
 La différence entre l’Audit et le diagnostic
Les types de l’audit comptable
Il y a deux grands types d’Audit comptable :
 l’audit comptable effectué dans le cadre
d’une mission d’audit interne
 l’audit comptable effectué dans le cadre
d’une mission indépendante (les
commissaires aux comptes et les cabinets
d’audit)
La définition de l’audit comptable
C’est une démarche qui vise à exprimer une
opinion sur les comptes conformément au
référentiel comptable utilisé : les comptes
devant exprimer sincèrement, dans tous leurs
aspects significatifs, la situation financière de
l'entité et les résultats de ses opérations.
L’objectif de l’auditeur comptable ou du
commissaire aux comptes est d’exprimer une
opinion motivée sur la régularité, la sincérité et
l’image fidèle des informations financières qui lui
sont soumises
L'auditeur doit ainsi porter un jugement sur :
 la conformité des comptes aux règles
comptables et lois en vigueur,
 la sincérité des informations au regard des
opérations réalisées par l'entreprise,
 l'image fidèle donnée par les états de
synthèse des comptes et opérations de
 l'entreprise et de sa situation financière.
•Les conditions de nominations du commissaire aux
comptes.
•Le mandat du commissaire aux comptes.
•La nature des missions et attributions du commissaire aux
comptes.
•Les pouvoirs du commissaire aux comptes.
•Les types de responsabilité du commissaire aux comptes.
Le commissariat aux comptes
•Assimiler les particularités de l’entreprise auditée : c’est
l’étape de prise de connaissance de l’entreprise.
•Comprendre et évaluer son système d’organisation
administrative et les sécurités qui y sont rattachées : c’est
l’étape d’évaluation du contrôle interne.
•Valider et examiner directement les comptes et les
documents financiers : c’est l’étape du contrôle des comptes.
Démarche de l’audit comptable
Étape 1 : Prise de connaissance de
l’Entreprise
 L’auditeur doit se familiariser tout d’abord
avec le contexte, l’entité à auditer,
comprendre les mécanismes de traitement de
l’information
 Le but de cette étape est d’identifier les
zones de risque.
 Définir les objectifs de la mission et orienter
les travaux d’investigation
La démarche de prise de connaissance
 la prise de connaissance ne doit se faire dans
le désordre mais suivant une méthodologie
bien précise afin de ne pas omettre des
questions importantes et d’éviter les détails
inutiles
 deux étapes sont à distinguer :
- le recherche de l’information
- l’analyse de cette information et
conclusion
La recherche de l’information
 Les documents existant
 Visite des installations et des observations
 Les interviews avec les dirigeants
Analyse de l’information
 L’étude des organigrammes
 Les pouvoirs des différents responsables
 Les conclusions sur l’entreprise et son
évolution
Technique la plus utilisée
Le Questionnaire de Prise de Connaissance
(QPC) :
 Le contexte socio-économique de l’Entreprise
 Le contexte organisationnel
 Le fonctionnement de l’Entreprise
 Le questionnaire de volume et de type de
transaction
Prise de connaissance de l’entreprise
Recherche d’information
Analyse des informations
Utilisation des documents existants
Visite des installations
Interview des dirigeants
Etudes des organigrammes
Etude du pouvoir des différents responsables
Etablissements des tableaux d’incompatibilité des fonctions
Etape 1
Etape 2
Étape 2 : le contrôle Interne
 C’est une phase indispensable qui a pour but
de diagnostiquer le dispositif du contrôle
interne de l’Entreprise
 Cette étape permet une observation complète
de l’Entreprise
La technique la plus utilisée
Les Questionnaires du Contrôle Interne
 C’est le guide de l’auditeur
 Il est établie par fonction :
fonction achat- fournisseur
fonction vente client
fonction paie – personnel
fonction immobilisations et actif
 Pour chaque type de fonction, il faut poser les
cinq types de questions fondamentales:
- QUI ?
- QUOI?
- Où ?
- Quand ?
- Comment ?
Description des procédures
Existence et compréhension des
procédures
Evaluation préliminaire du contrôle
interne
Forces théoriques dégagées
Points forts appliqués Points forts non appliqués
Evaluation définitive du contrôle
interne
Programme de contrôle des comptes
Incidence sur l’opinion
Recommandation
Faiblesse
Force
1- La détermination des conséquences de l'évaluation
du contrôle interne
2- Les testes de cohérence et de validation
CONTROLE DES COMPTES
Le contrôle des comptes
 C’est une vérification directe des comptes,
afin de porter un jugement sur leur sincérité
 C’est la certification des comptes
Les conséquence de l’évaluation du
contrôle interne
 Son but est d’orienter le contrôle des compte
vers les zones de risques
 Allouer une attention bien particulière aux
chapitres les plus touchés par le contrôle
interne.
Les testes de validations et de
cohérence
 Les testes de cohérence :
 Le schéma comptable
 L’exactitude des informations
 l’examen approfondie des comptes
 Les testes de validité
 La réalité et la conformité des informations
 Les calculs, les sondages, les lettres de
confirmation….
1. NATURE DE LA MISSION
2. PRESENTATION DE L’ENTREPRISE
3. ORGANISATION COMPTABLE
4. CHIFFRES-CLES
5. SYSTEMES ET DOMAINES SIGNIFICATIFS
6. GRANDES LIGNES DU PROGRAMME DE TRAVAIL
7. BUDGET ET PLANNING
Plan de la mission d’audit
Ø Des logiciels pour KDHS 106 sont comptabilisés en
immobilisations en non valeurs.
Ø La TVA sur l’immobilisation ayant fait l’objet d’un lease-
back n’a pas été reversée au trésor (kdhs116) .La plus value
dégagée devra être imposée à 100%.
Ø La société n’a pas procédé à l’inventaire de ses
immobilisations.
Ø Certains achats d’immobilisations ont été effectués auprès
de la maison mère pour KDHS 929.
Ø La société ne dispose pas d’un registre des
immobilisations.
SYNTHESE DU COMPOSANT :
IMMOBILISATIONS
SYNTHESE DU COMPOSANT : STOCK
- Absence d’arrêt des mouvements pendant la prise d’inventaire ;
- Existence d’un stock mort non provisionné,
- Absence de politique écrite de dépréciation des stocks notamment celui des pièces de
rechange; les instructions d’inventaire ne prévoient pas la procédure d'identification des stocks
détériorés ;
- Absence d'un inventaire permanent rend difficile la valorisation des stocks avec précision ;
- Le comptage physique des stocks s'est effectué par des personnes qui appartiennent aux
magasins inventoriés (matières premières, pièces de rechange et fournitures, produits finis) ;
- L'application informatique de gestion du stock ne permet pas le suivi des quantités en
stocks, leurs valeurs, le stock minimum et le stock de sécurité ,d'où un risque de rupture du
stock ;
- Un écart non justifié de KDH 660 a été constaté entre le stock physique et comptable des
pièces de rechange. De plus, en l’absence de logiciel de gestion de stocks nous ne sommes pas en
mesure de s’assurer de la réalité des prix de valorisation des pièces de rechange ;
Un écart non expliqué de KDH 2294 a été relevé entre le stock physique et le stock comptable des
matières et fournitures consommables.
•Une créance datant de 1997 sur la maison mère
CORTEFIEL n’a pas été réglée à ce jour pour kdhs 357
•La solvabilité des clients n’est pas contrôlé
•Cumul des fonctions au niveau de la fonction
comptabilité
SYNTHESE DU COMPOSANT : VENTES CLIENTS
SYNTHESE DU COMPOSANT : TRESORERIE
Ø Absence de procédure écrite d’organisation de la
caisse
Ø Les états de rapprochement font ressortir des suspens
non comptabilisés par la société et datant depuis 1998
pour kdhs 61.
Ø Un écart non significatif de 1700 DHS sur les intérêts à
verser à la société RIVA
Ø Cumul des tâches au niveau du responsable de la
caisse.
- La société ne dispose pas d'un manuel de procédures comptables ;
- Le livre journal et le livre d'inventaire ne sont pas à jour. Ces livres n’ont pas été servis
depuis le 28/02/1997 ;
- Un contrat de prêt de DH 1 million conclu au cours de l'exercice précédent avec la
société DR. n'a pas été approuvée par l'assemblée générale du 31/08/2001 ;
- Un contrat de prêt de DH six millions conclu au cours de l'exercice avec la société DR.
n'est toujours pas autorisé par le conseil d’administration ;
- Le Procès verbal de délibération de l’Assemblée Générale Ordinaire tenue le 31 août
2001 ne fait mention d’aucune convention réglementée . Or, le rapport spécial de CAC de
l’exercice clos le 28 février 2001, fait mention de 4 conventions réglementées qu’il fallait
approuver par ladite AGO. La prochaine AGO devrait approuver les dites conventions.
Un montant non analysé et non justifié de 10000000 dhs concernant les amortissements
reportables et imputables au résultat.
SYNTHESE DU COMPOSANT : CAPITAUX
PROPRES ET REVUE JURIDIQUE

Contenu connexe

Similaire à Démarche d'audit comptable pour les débutants

Audit des comptes et reporting financier.pdf
Audit des comptes et reporting financier.pdfAudit des comptes et reporting financier.pdf
Audit des comptes et reporting financier.pdf
YassineElAssal1
 
Audit comptable et financier au sein des PME
Audit comptable et financier au sein des PMEAudit comptable et financier au sein des PME
Audit comptable et financier au sein des PME
SaraOurrais
 
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’auditAudit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
JihaneMozdalif
 
Copie de Accounting & Finance Major for College by Slidesgo (1) (1).pptx
Copie de Accounting & Finance Major for College by Slidesgo (1) (1).pptxCopie de Accounting & Finance Major for College by Slidesgo (1) (1).pptx
Copie de Accounting & Finance Major for College by Slidesgo (1) (1).pptx
ELMOUNSSIFAKRAM
 
Audit comptable et_financieer
Audit comptable et_financieerAudit comptable et_financieer
Audit comptable et_financieergirelle
 
Avocats : Transmettre son cabinet comment et quand ?
Avocats : Transmettre son cabinet comment et quand ?Avocats : Transmettre son cabinet comment et quand ?
Avocats : Transmettre son cabinet comment et quand ?
Audrey Chemouli
 
Audit comptable et financier externe : Focus sur la phase de l'orientation et...
Audit comptable et financier externe : Focus sur la phase de l'orientation et...Audit comptable et financier externe : Focus sur la phase de l'orientation et...
Audit comptable et financier externe : Focus sur la phase de l'orientation et...
Mar Tur
 
audit-de-tresorerie.pptx
audit-de-tresorerie.pptxaudit-de-tresorerie.pptx
audit-de-tresorerie.pptx
MhammedKhassil2
 
soutenance-rapport-pfe.pptx
soutenance-rapport-pfe.pptxsoutenance-rapport-pfe.pptx
soutenance-rapport-pfe.pptx
SoumiaEnnabih
 
L_intervention_du_commissaire_aux_Comptes.pptx
L_intervention_du_commissaire_aux_Comptes.pptxL_intervention_du_commissaire_aux_Comptes.pptx
L_intervention_du_commissaire_aux_Comptes.pptx
AyoubMahioui
 
Cfa 222-audit-comptable
Cfa 222-audit-comptableCfa 222-audit-comptable
Cfa 222-audit-comptable
bamaparis
 
Audit financier
Audit financierAudit financier
Audit financier
Mr-o Simolisation
 
resume audit comptable et financier.docx
resume audit comptable et financier.docxresume audit comptable et financier.docx
resume audit comptable et financier.docx
DohaEssadki
 
audit comptable et financier.pptx
audit comptable et financier.pptxaudit comptable et financier.pptx
audit comptable et financier.pptx
Elhaddiouitaoufiq
 
Audit g n_ral-agrad : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Audit g n_ral-agrad  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.comAudit g n_ral-agrad  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Audit g n_ral-agrad : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
cours de l'audit comptable et financier.ppt
cours de l'audit comptable et financier.pptcours de l'audit comptable et financier.ppt
cours de l'audit comptable et financier.ppt
HICHAMESSAOUDI2
 
Expert
ExpertExpert
Expertsetif
 

Similaire à Démarche d'audit comptable pour les débutants (20)

Doc audit
Doc auditDoc audit
Doc audit
 
Audit des comptes et reporting financier.pdf
Audit des comptes et reporting financier.pdfAudit des comptes et reporting financier.pdf
Audit des comptes et reporting financier.pdf
 
Audit comptable et financier au sein des PME
Audit comptable et financier au sein des PMEAudit comptable et financier au sein des PME
Audit comptable et financier au sein des PME
 
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’auditAudit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
 
Copie de Accounting & Finance Major for College by Slidesgo (1) (1).pptx
Copie de Accounting & Finance Major for College by Slidesgo (1) (1).pptxCopie de Accounting & Finance Major for College by Slidesgo (1) (1).pptx
Copie de Accounting & Finance Major for College by Slidesgo (1) (1).pptx
 
Audit comptable et_financieer
Audit comptable et_financieerAudit comptable et_financieer
Audit comptable et_financieer
 
Avocats : Transmettre son cabinet comment et quand ?
Avocats : Transmettre son cabinet comment et quand ?Avocats : Transmettre son cabinet comment et quand ?
Avocats : Transmettre son cabinet comment et quand ?
 
Audit comptable et financier externe : Focus sur la phase de l'orientation et...
Audit comptable et financier externe : Focus sur la phase de l'orientation et...Audit comptable et financier externe : Focus sur la phase de l'orientation et...
Audit comptable et financier externe : Focus sur la phase de l'orientation et...
 
Audit achat
Audit achatAudit achat
Audit achat
 
audit-de-tresorerie.pptx
audit-de-tresorerie.pptxaudit-de-tresorerie.pptx
audit-de-tresorerie.pptx
 
soutenance-rapport-pfe.pptx
soutenance-rapport-pfe.pptxsoutenance-rapport-pfe.pptx
soutenance-rapport-pfe.pptx
 
B3
B3B3
B3
 
L_intervention_du_commissaire_aux_Comptes.pptx
L_intervention_du_commissaire_aux_Comptes.pptxL_intervention_du_commissaire_aux_Comptes.pptx
L_intervention_du_commissaire_aux_Comptes.pptx
 
Cfa 222-audit-comptable
Cfa 222-audit-comptableCfa 222-audit-comptable
Cfa 222-audit-comptable
 
Audit financier
Audit financierAudit financier
Audit financier
 
resume audit comptable et financier.docx
resume audit comptable et financier.docxresume audit comptable et financier.docx
resume audit comptable et financier.docx
 
audit comptable et financier.pptx
audit comptable et financier.pptxaudit comptable et financier.pptx
audit comptable et financier.pptx
 
Audit g n_ral-agrad : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Audit g n_ral-agrad  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.comAudit g n_ral-agrad  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Audit g n_ral-agrad : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
 
cours de l'audit comptable et financier.ppt
cours de l'audit comptable et financier.pptcours de l'audit comptable et financier.ppt
cours de l'audit comptable et financier.ppt
 
Expert
ExpertExpert
Expert
 

Démarche d'audit comptable pour les débutants

  • 1. Audit Comptable Réalisé par : Contrôle de gestion pour les débutants
  • 2. la conduite des affaires impose une véritable culture de contrôle diffusée aussi bien dans les fonctions administratives que dans les fonctions opérationnelles des organisations. C'est grâce en effet à une culture de contrôle qu'il est possible de renforcer la résistance et la dynamique d'une organisation.
  • 3. Définition de l’Audit L’audit est un travail d’investigation et de contrôle selon un méthodologie rigoureuse afin de formuler une opinion motivée et indépendante sur le degré de conformité d’une situation réelle à une norme ou à une référence.
  • 4. Quelques distinctions  La différence entre l’Audit et le contrôle  La différence entre l’Audit et l’inspection  La différence entre l’Audit et le diagnostic
  • 5. Les types de l’audit comptable Il y a deux grands types d’Audit comptable :  l’audit comptable effectué dans le cadre d’une mission d’audit interne  l’audit comptable effectué dans le cadre d’une mission indépendante (les commissaires aux comptes et les cabinets d’audit)
  • 6. La définition de l’audit comptable C’est une démarche qui vise à exprimer une opinion sur les comptes conformément au référentiel comptable utilisé : les comptes devant exprimer sincèrement, dans tous leurs aspects significatifs, la situation financière de l'entité et les résultats de ses opérations.
  • 7. L’objectif de l’auditeur comptable ou du commissaire aux comptes est d’exprimer une opinion motivée sur la régularité, la sincérité et l’image fidèle des informations financières qui lui sont soumises
  • 8. L'auditeur doit ainsi porter un jugement sur :  la conformité des comptes aux règles comptables et lois en vigueur,  la sincérité des informations au regard des opérations réalisées par l'entreprise,  l'image fidèle donnée par les états de synthèse des comptes et opérations de  l'entreprise et de sa situation financière.
  • 9. •Les conditions de nominations du commissaire aux comptes. •Le mandat du commissaire aux comptes. •La nature des missions et attributions du commissaire aux comptes. •Les pouvoirs du commissaire aux comptes. •Les types de responsabilité du commissaire aux comptes. Le commissariat aux comptes
  • 10. •Assimiler les particularités de l’entreprise auditée : c’est l’étape de prise de connaissance de l’entreprise. •Comprendre et évaluer son système d’organisation administrative et les sécurités qui y sont rattachées : c’est l’étape d’évaluation du contrôle interne. •Valider et examiner directement les comptes et les documents financiers : c’est l’étape du contrôle des comptes. Démarche de l’audit comptable
  • 11. Étape 1 : Prise de connaissance de l’Entreprise  L’auditeur doit se familiariser tout d’abord avec le contexte, l’entité à auditer, comprendre les mécanismes de traitement de l’information  Le but de cette étape est d’identifier les zones de risque.  Définir les objectifs de la mission et orienter les travaux d’investigation
  • 12. La démarche de prise de connaissance  la prise de connaissance ne doit se faire dans le désordre mais suivant une méthodologie bien précise afin de ne pas omettre des questions importantes et d’éviter les détails inutiles  deux étapes sont à distinguer : - le recherche de l’information - l’analyse de cette information et conclusion
  • 13. La recherche de l’information  Les documents existant  Visite des installations et des observations  Les interviews avec les dirigeants
  • 14. Analyse de l’information  L’étude des organigrammes  Les pouvoirs des différents responsables  Les conclusions sur l’entreprise et son évolution
  • 15. Technique la plus utilisée Le Questionnaire de Prise de Connaissance (QPC) :  Le contexte socio-économique de l’Entreprise  Le contexte organisationnel  Le fonctionnement de l’Entreprise  Le questionnaire de volume et de type de transaction
  • 16. Prise de connaissance de l’entreprise Recherche d’information Analyse des informations Utilisation des documents existants Visite des installations Interview des dirigeants Etudes des organigrammes Etude du pouvoir des différents responsables Etablissements des tableaux d’incompatibilité des fonctions Etape 1 Etape 2
  • 17. Étape 2 : le contrôle Interne  C’est une phase indispensable qui a pour but de diagnostiquer le dispositif du contrôle interne de l’Entreprise  Cette étape permet une observation complète de l’Entreprise
  • 18. La technique la plus utilisée Les Questionnaires du Contrôle Interne  C’est le guide de l’auditeur  Il est établie par fonction : fonction achat- fournisseur fonction vente client fonction paie – personnel fonction immobilisations et actif
  • 19.  Pour chaque type de fonction, il faut poser les cinq types de questions fondamentales: - QUI ? - QUOI? - Où ? - Quand ? - Comment ?
  • 20. Description des procédures Existence et compréhension des procédures Evaluation préliminaire du contrôle interne Forces théoriques dégagées Points forts appliqués Points forts non appliqués Evaluation définitive du contrôle interne Programme de contrôle des comptes Incidence sur l’opinion Recommandation Faiblesse Force
  • 21. 1- La détermination des conséquences de l'évaluation du contrôle interne 2- Les testes de cohérence et de validation CONTROLE DES COMPTES
  • 22. Le contrôle des comptes  C’est une vérification directe des comptes, afin de porter un jugement sur leur sincérité  C’est la certification des comptes
  • 23. Les conséquence de l’évaluation du contrôle interne  Son but est d’orienter le contrôle des compte vers les zones de risques  Allouer une attention bien particulière aux chapitres les plus touchés par le contrôle interne.
  • 24. Les testes de validations et de cohérence  Les testes de cohérence :  Le schéma comptable  L’exactitude des informations  l’examen approfondie des comptes  Les testes de validité  La réalité et la conformité des informations  Les calculs, les sondages, les lettres de confirmation….
  • 25. 1. NATURE DE LA MISSION 2. PRESENTATION DE L’ENTREPRISE 3. ORGANISATION COMPTABLE 4. CHIFFRES-CLES 5. SYSTEMES ET DOMAINES SIGNIFICATIFS 6. GRANDES LIGNES DU PROGRAMME DE TRAVAIL 7. BUDGET ET PLANNING Plan de la mission d’audit
  • 26. Ø Des logiciels pour KDHS 106 sont comptabilisés en immobilisations en non valeurs. Ø La TVA sur l’immobilisation ayant fait l’objet d’un lease- back n’a pas été reversée au trésor (kdhs116) .La plus value dégagée devra être imposée à 100%. Ø La société n’a pas procédé à l’inventaire de ses immobilisations. Ø Certains achats d’immobilisations ont été effectués auprès de la maison mère pour KDHS 929. Ø La société ne dispose pas d’un registre des immobilisations. SYNTHESE DU COMPOSANT : IMMOBILISATIONS
  • 27. SYNTHESE DU COMPOSANT : STOCK - Absence d’arrêt des mouvements pendant la prise d’inventaire ; - Existence d’un stock mort non provisionné, - Absence de politique écrite de dépréciation des stocks notamment celui des pièces de rechange; les instructions d’inventaire ne prévoient pas la procédure d'identification des stocks détériorés ; - Absence d'un inventaire permanent rend difficile la valorisation des stocks avec précision ; - Le comptage physique des stocks s'est effectué par des personnes qui appartiennent aux magasins inventoriés (matières premières, pièces de rechange et fournitures, produits finis) ; - L'application informatique de gestion du stock ne permet pas le suivi des quantités en stocks, leurs valeurs, le stock minimum et le stock de sécurité ,d'où un risque de rupture du stock ; - Un écart non justifié de KDH 660 a été constaté entre le stock physique et comptable des pièces de rechange. De plus, en l’absence de logiciel de gestion de stocks nous ne sommes pas en mesure de s’assurer de la réalité des prix de valorisation des pièces de rechange ; Un écart non expliqué de KDH 2294 a été relevé entre le stock physique et le stock comptable des matières et fournitures consommables.
  • 28. •Une créance datant de 1997 sur la maison mère CORTEFIEL n’a pas été réglée à ce jour pour kdhs 357 •La solvabilité des clients n’est pas contrôlé •Cumul des fonctions au niveau de la fonction comptabilité SYNTHESE DU COMPOSANT : VENTES CLIENTS
  • 29. SYNTHESE DU COMPOSANT : TRESORERIE Ø Absence de procédure écrite d’organisation de la caisse Ø Les états de rapprochement font ressortir des suspens non comptabilisés par la société et datant depuis 1998 pour kdhs 61. Ø Un écart non significatif de 1700 DHS sur les intérêts à verser à la société RIVA Ø Cumul des tâches au niveau du responsable de la caisse.
  • 30. - La société ne dispose pas d'un manuel de procédures comptables ; - Le livre journal et le livre d'inventaire ne sont pas à jour. Ces livres n’ont pas été servis depuis le 28/02/1997 ; - Un contrat de prêt de DH 1 million conclu au cours de l'exercice précédent avec la société DR. n'a pas été approuvée par l'assemblée générale du 31/08/2001 ; - Un contrat de prêt de DH six millions conclu au cours de l'exercice avec la société DR. n'est toujours pas autorisé par le conseil d’administration ; - Le Procès verbal de délibération de l’Assemblée Générale Ordinaire tenue le 31 août 2001 ne fait mention d’aucune convention réglementée . Or, le rapport spécial de CAC de l’exercice clos le 28 février 2001, fait mention de 4 conventions réglementées qu’il fallait approuver par ladite AGO. La prochaine AGO devrait approuver les dites conventions. Un montant non analysé et non justifié de 10000000 dhs concernant les amortissements reportables et imputables au résultat. SYNTHESE DU COMPOSANT : CAPITAUX PROPRES ET REVUE JURIDIQUE