SlideShare une entreprise Scribd logo
²
1
Département : Chimie
Filière: licence professionnel en gestion de l’assainissement liquide en milieu
urbain
Réalisé par : Mohammed AZZOUZI
Youssef ASSOU
Encadrée par : Mme BENZHA Fatiha
2
Sommaire
Introduction
I. La définition d’un déchet.
II. Le classement des déchets.
III. Gestion des déchets
1. Principes de gestion des déchets
2. Hiérarchie de gestion des déchets
3. Collète des déchets
4. Traitement des déchets
A. Tri sélectif
B. L’enfouissement et l’incinération
C. Méthanisation
5. Objectifs de PNDM (Programme National des Déchets Ménagers
et Assimilés)
IV. Valorisation des déchets
V. L’étude de cas.
Conclusion
3
Introduction :
La conjonction du développement industriel, de la pression démographique
et de l'évolution des modes de consommation a conduit à une augmentation du
volume des déchets solides.
Dans le contexte du changement des modes de consommation, de
l'urbanisation et du développement industriel, la question de la gestion durable
des déchets, qui est un pan substantiel de l'infrastructure urbaine est
extrêmement importante, car l'absence d'une telle gestion est une menace pour
l'environnement, la santé humaine, la qualité de vie et l’économie.
Il devient donc nécessaire de trouver des méthodes durables et innovantes
de collecte sélective et de traitement des déchets, en vue de surmonter les défis
liés au changement climatique, à la pollution atmosphérique et de l'eau .
Le Maroc a clairement annoncé sa volonté de développer la valorisation des
déchets dans le respect de la dimension sociale et environnementale. Il a défini
un objectif stratégique de valoriser 20% des déchets générés à l’horizon 2020.
Dans ce rapport on va traiter les grands axes de gestion et valorisation des
déchets :
 Définition d’un déchet
 Classement des déchets
 Gestion des déchets
 Valorisation des déchets
 Etude de cas (Centre de tri d’Oum Azza)
4
I. La définition d’un déchet :
Un déchet est défini généralement de la façon suivante :
« Tout résidu d’un processus de production , de transformation ou d’utilisation ,
toute substance , matériau , ou plus généralement tout bien meuble abandonné
ou que son détenteur destine à l’abandon »
On peut le définir d’un point de vue :
 économique :
Object dont la valeur économique est nulle ou négative à un instant;
 Fonctionnelle :
Flux de matière issu d’une unité fonctionnelle représentant une activité ou
un ensemble d’activités.
 Juridique :
De point de vue juridique, deux notions se dégagent du déchet :
 Notion subjective : un bien devient déchet lorsque son propriétaire
confirme sa volonté d’abandonner tout droit de propriété.
 Notion objective : le déchet est un bien dont la gestion doit être contrôlée
au profit de la protection de la santé publique et de l’environnement.
 Synoptique :
« Produit dont personne n’en veut à l’endroit ou il se trouve »
Cette définition par J.Vernier résume d’une manière simple et imagée ce
qu’est un déchet.
5
La fabrication et la consommation de produit génèrent des déchets.
II. Le classement des déchets :
Les déchets peuvent être classés dans deux grandes catégories :
a) D’après leur origine :
 Déchets ménagers et assimilés (D-M-A)
 Déchets industriels (banals et dangereux)
b) D’après leur nature :
 Dangereux
 Toxiques
 Ultimes
 Inertes
 Les déchets ménagers et assimilés :
Il provient des ménagers, des commerçants, des artisans, des entreprises et
industries dans la mesure ou ils ne présentent aucun caractère spécial ni
dangereux.
Ce sont :
 Les ordures ménagères
 Les ordures des rues et des marchés
 Les déchets verts
 Les boues de décantation et de station d’épuration
6
 Les déchets de nettoiement des espaces publics et balayage des
rues
 Les déchets industriels :
Ils proviennent de l’industrie, du commerce, l’artisanat …;
Ils regroupent :
 Les déchets industriels banals (D.I.B)
 Les déchets industriels dangereux (D.I.D)
 Les déchets du chantier
 Les déchets d’activités de soins
 Les déchets toxiques en quantités dispersées (D.T.Q.D):
Les déchets dangereux issus des ménagers mais en faible quantité qui ne
peuvent être pas collectés par la municipalité (huile usagées, les
désinfectants, acides etc.)
 Les déchets inertes:
Un déchet inerte est un déchet qui ne subit aucune modification physique ou
chimique ou biologique importante, les déchets inertes ne se décomposent
pas, ne brûlent pas, ne produisent aucune réaction chimique ou physique et
ne sont pas biodégradables.
7
III. Gestion des déchets :
La gestion des déchets constitue une préoccupation majeure pour les
autorités en charge de ce secteur, la gestion des déchets ne s’improvise pas
il est important de connaitre les différents types de déchets générés, leur
quantités, leur nature, les contraintes réglementaires, les risques sanitaires,
leurs interactions
1. Principes de gestion des déchets :
Dans une société de consommation et de gaspillage , la prise de charge de la
gestion des déchets est indispensable pour les raisons que nous venons de voir
(la santé publique , respect de l’environnement , hygiène ) ainsi , le code de
l’environnement définit l’ensemble des objectifs et des mesures relatifs à cette
gestion . Parmi ces articules, un des plus importants stipule :
« Toute personne qui produit ou détient des déchets est tenue d’en assurer ou
d’en faire assurer l’élimination »
Il définit les dispositions relatives à la gestion des déchets par quatre objectifs
principaux :
8
 Prévention :
Elle concerne :
 Réduction de la production des déchets
 Le principe pollueur –payeur
 L’organisation du transport
 Valorisation :
C’est l’un des points forts du code de l’environnement :
 La valorisation concerne des composés, des matières
premières contenues dans les déchets
 Elle peut se faire par réemploi, réutilisation, recyclage,
valorisation énergétique, valorisation de matière
 Elimination :
 Interdiction de l’abandon – de brûlage
 Interdiction de certains mélanges
 Interdiction des rejets non conforme dans les réseaux
collectifs
 Transparence :
 Contrôle des circuits
 Bordereaux de suivi
 Rapport industrie – population
 Relation entre les différents acteurs de la chaine
 Transporteur, centre de tri , centre d’enfouissement
technique ..
2. Hiérarchie de gestion des déchets :
9
Le concept de la hiérarchie de gestion des déchets suggère que l’option la plus
efficace sur le plan environnemental est de réduire la production des déchets.
Comme deuxième option, il y’a lieu d’envisager la réutilisation des produits et
matériaux pour le même usage ou pour un usage différent. A défaut, il faudra
chercher à valoriser les déchets à travers le recyclage, le compostage ou la
production d’énergie. Si aucune de ces options n’est faisable, alors on optera
pour l’enfouissement qui reste la solution ultime dans tout le processus
d’élimination.
3. Collète des déchets :
C’est l’ensemble des opérations qui consistent à enlever les déchets chez le
producteur ou aux points de regroupement et à les acheminer vers un quai de
transfert, un centre de tri , de traitement ou un centre d’enfouissement
technique ( C.E.T) .
10
Les ordures ménagères constituent un milieu dans lequel se manifeste une vie
microbienne (bactéries, champignons …) très intense. On y trouve des
espèces bénéfiques et pathogènes, l’activité microbienne qui s’y développe
peut être à l’origine de nombreuses nuisances et pollutions si l’on se limite à les
déposer sans précautions. Dans ce cas il peut en résulter :
 Une prolifération de dépotoirs clandestins qui sont à l’origine de la
dégradation des sites.
 Un dégagement d’odeurs nauséabondes gênantes dues à des
processus de décomposition de la matière organique.
 Un aspect inesthétique.
Dans le but de minimiser ces problèmes, une bonne collecte consiste à libérer
le plus rapidement le citoyen de ses déchets.
 Les modes de collecte des déchets :
 Collecte en porte à porte :
Le citoyen dépose les déchets préalablement triés dans des récipients qui lui
sont propres ou communs avec les voisins. La collecte se fait par ramassage
avec le véhicule circulant à proximités des habitations. Comme ce mode de
collecte demande beaucoup de personnel et des véhicules normalisés, il est
utilisé dans les villes ou communes importantes. La porte à porte est utilisée
depuis longtemps, à l’origine il était pour les vieux cartons et papiers.
Actuellement, il se généralise pour les emballages métalliques, les plastiques,
les cartons.
 Collecte en apport volontaire :
La collecte en apport volontaire (appelé aussi points de regroupement) est
utilisé dans les zones où il y a une faible densité de population, la distance à
parcourir entre les maisons est trop importante pour pouvoir organiser une
collecte porte à porte, Des points de regroupement comportant des récipients
(conteneurs) de collecte spécifiques et de capacité appropriés sont installés aux
points fréquentés par les habitants. Ce mode de collecte nécessite un effort
supplémentaire du citoyen, puisque celui-ci doit trier au préalable ses déchets
et les porter ensuite au point de regroupement.
La collecte sélective soit en apport volontaire ou porte à porte concerne
principalement les déchets valorisables (recyclage, réutilisation) des déchets
ménagers.
11
4. Traitement des déchets :
 Définition :
Après collecte, prétraitement et tri éventuel, les ordures ménagères, et
les déchets industriels sont orientés vers différentes filières de traitement en
fonction de leurs caractéristiques physicochimiques. D'une manière générale,
un processus de traitement vise à :
 Valoriser au maximum les déchets.
 Transformer les déchets en rejet éco compatible (retour acceptable des
déchets dans le milieu naturel).
 stocker les résidus ultimes
A. Le tri sélectif :
Le tri sélectif est une collecte sélective des déchets. Ces déchets sont séparés
en 3 grandes catégories : les emballages (brique de lait …), le papier (journaux
…), et le verre. Cette idée de tri sélectif remonte à l'année 1884, Eugène
Poubelle, inventeur de la poubelle, avait prévu une collecte sélective des
déchets dans trois poubelles différentes, il faudra attendre l'année 1974 pour
que le tri soit enfin mis en place.
Cela permet de donner une nouvelle vie aux déchets, ils sont valorisés,
cette valorisation se nomme la valorisation matière. Le papier par exemple peut
se recycler entre 2 et 5 fois. Le verre lui se recycle à l’infini. Il y a aussi
l’exemple de la bouteille en plastique, cette dernière sert à faire des vêtements.
12
B. L'enfouissement et l'incinération :
L’enfouissement :
L’enfouissement est le fait d’enfouir les déchets (ultimes) dans le sol tout en
protégeant au maximum l'environnement. On appelle aussi ces déchets, des
déchets résiduels, ils sont issus des ménages et de l'industrie. On les stocks,
car ils ne peuvent pas, pour le moment, être valorisés.
Tout d'abord les déchets, sont enterrés dans de grands trous qui se
nomment des casiers subdivisés en alvéoles. Ces dernières ont de la pente
pour faire écouler les lixiviats qui sont ensuite pompés pour être traités sur
place au bâtiment chargé de leur traitement. Ces déchets sont compactés à
l'aide de machines très lourdes qui ont des roues équipées de pieds mouton.
Ces déchets vont produire du biogaz, qui est récupéré dans les alvéoles pour
être transformé en électricité à l'aide de gros générateurs.
13
Le trou dans lequel sont stockés les déchets est complètement hermétique.
Tout d'abord, le centre d'enfouissement s'est implanté dans une zone qui était
déjà naturellement argileuse. L'argile a des propriétés d'imperméabilité,. La
barrière de sécurité est donc composée d'argile, mais aussi de trois couches
géotextiles de très haute qualité rendant la barrière encore plus hermétique.
Une fois le trou rempli, ce dernier est recouvert d'une autre barrière géotextile
souple ainsi que de terre visant la revégétalisation du site, pour le rendre de
nouveau naturel, et mieux l'intégrer à l'environnement. Une fois recouvert, cela
forme un petit monticule, ne dépassant pas la cime des arbres, cela rend le
monticule très discret, il s'intègre donc parfaitement au paysage.
L'incinération :
L’incinération est le fait de brûler les déchets pour en faire de la chaleur.
14
Les déchets sont incinérés dans un four à plus de 1000°C.Cela permet de
produire 2,3 tonnes de vapeurs, qui sont vendus à des industriels. Cette
quantité de vapeur représente environ 40 000 MWh d’énergie thermique soit la
consommation annuelle en énergie de près de 2400 foyers. L’incinération
permet également de récupéré 1300 Tonnes par an de ferraille et 5000 Tonnes
par an de mâchefer. Le mâchefer est utilisé surtout dans le BTP et la ferraille
est recyclée.
Méthanisation :
La méthanisation est la transformation avec l’aide des bactéries de la matière
organique en biogaz, mélange de méthane et de gaz carbonique. Ce
15
biogaz a les mêmes propriétés que celui du gaz naturel. Elle peut traiter une
gamme importante de déchets :
 Municipaux :
Déchets alimentaires, journaux, emballages, textiles, déchets verts, sous
produits de l'assainissement urbain.
 Industriels :
Boues des industries agroalimentaires, déchets de transformation des
industries végétales et animales, fraction fermentescible des déchets industriels
banals ; sous produits de l'assainissement urbain.
 Agricoles :
Déjections d'animaux, substrats végétaux solides, bois déchiquetés, ...
 Littoraux :
algues vertes.
Le biogaz est ensuite converti en électricité avec l'aide d'un générateur ou
en chaleur en le brûlant après l'avoir épuré.
Le processus de méthanisation ne produit pas uniquement ce biogaz. En
effet, il reste dans la cuve à fermentation un « digestat » composé d’eau et
d’éléments fertilisants. Ce digestat peut ensuite être traité pour séparer l’eau
des autres éléments. Cette eau peut servir par la suite à l’irrigation de culture.
Les autres éléments, peuvent être revendus en tant que fertilisants (engrais …).
5. Objectifs de PNDM (Programme National des Déchets Ménagers
et Assimilés) :
 Définition :
Le PNDM c’est le Programme National des Déchets Ménagers a été lancé par
le Gouvernement en 2008 pour répondre aux défis d’une gestion durable des
Déchets Ménagers et Assimilés et s’inscrire dans la modernisation du secteur
des déchets.
16
 OBJECTIFS DU PNDM :
 Assurer la collecte des déchets ménagers pour atteindre un taux de
collecte en milieu urbain de 90% en 2020 et 100% en 2030 ;
 Réaliser les décharges contrôlées des déchets ménagers et assimilés au
profit de tous les centres urbains (100%) à l’horizon 2020 ;
 Fermer ou réhabiliter toutes les décharges sauvages (2020) ;
 Généraliser les plans directeurs de gestion des déchets ménagers et
assimilés pour toutes les préfectures et provinces du Royaume
conformément aux dispositions de la loi 28-00;
 Moderniser le secteur des déchets par sa professionnalisation, le
renforcement des capacités et la mise en place des systèmes de contrôle
et de suivi;
 Organiser et développer la filière de tri, recyclage et valorisation pour
atteindre un taux de recyclage de 20% en 2020 ;
 Former et sensibiliser tous les acteurs concernés sur la problématique
des déchets.
 AVANT PNDM :
 Déficience en matière de collecte et nettoiement:
 Insuffisance en infrastructures et équipements de collecte
et d’élimination des déchets;
 Vétusté et inadaptation du matériel utilisé;
 Gestion non professionnalisée du service.
17
 Absence de traitement des déchets avec prédominance
des décharges non contrôlées;
 Insuffisance des outils de planification;
 Manque de ressources financières affectées à ce secteur.
 Apres PNDM :
Apres le lancement de PNDM le Maroc a réalisé un bon résultat au niveau
de la gestion des déchets.
Parmi :
 Collecte et nettoiement :
Nombre de contrats 109
Nombre de communes concernées 152
Nombre de sociétés 20
Chiffre d’affaires 2,34 Milliards de DH
 Mise en décharge:
Nombre de contrats 19
Nombre de communes concernées 120
Nombre de sociétés 11
Chiffre d’affaires 495 Millions DH
 Valorisation:
 2 expériences de conversion énergétique du biogaz (Oujda et Fès);
 1 expérience de tri (Rabat);
 Recyclage des déchets de 10%.
18
IV. Valorisation des déchets :
La valorisation des déchets est définie comme un mode de traitement qui
consiste dans « la réemploi, le recyclage ou toute autre action visant à obtenir , à
partir des déchets , des matériaux réutilisables ou de l’énergie »
Et parmi les types de valorisation on trouve :
 Valorisation matière :
La valorisation matière consiste à introduire en entier ou en partie de la
matière déjà existante dans un nouveau processus de production. Ainsi, on
parle de recyclage lorsque l'on fait fondre des bouteilles en plastique pour les
transformer en fibres synthétiques.
 Valorisation organique :
La valorisation organique passe par le compostage ou la méthanisation. Le
compostage aboutit à la fabrication du compost, matière organique servant à la
régénération des sols.
La méthanisation est, comme le compostage, un procédé de fermentation mais
aboutissant à la création de méthane. Le méthane est ensuite utilisé pour les
mêmes applications que le gaz naturel. Ces deux types de valorisation
organique relèvent de la compétence des collectivités locales.
 Valorisation énergétique :
La valorisation énergétique consiste en l'incinération des déchets dans des
fours spécifiques. Ce procédé aboutit à la création de chaleur servant par
exemple à alimenter des systèmes de chauffage et d'électricité.
 Recyclage :
On peut effectuer un recyclage pour le verre, le papier, les journaux, les
métaux, les huiles de vidanges etc.
Les déchets au Maroc un gisement conséquent de matières recyclables dont
une partie est récupéré à travers le secteur informel.
Les principales composantes de ce gisement sont récapitulées dans le tableau
ci-après :
19
 Réemploi :
Certains déchets peuvent être réemployés sans aucune modification.
« Les déchets des uns font le bonheur des autres »
V. L’étude de cas. (centre de tri d’Oum Azza)
Oum Azza l'unique centre de traitement certifié ISO 14001 au Maroc. Située
à proximité de la capitale économique du Maroc, cette installation traite chaque
année plus de 850 000T/an de déchets pour le compte de 13 communes de la
région de Rabat, dans des conditions techniques et de sécurité optimales.
20
Ce centre de tri permettant le recyclage de matières telles le papier, les
métaux, les plastiques.
21
Conclusion :
En conclusion, avec son évolution considérable ces dernières années, le
traitement des déchets apporte de nombreux enjeux environnementaux et
économiques.
Au niveau environnemental, et donc écologique, la notion à retenir est "trier"
afin de réduire le nombre de déchets et donc l'impact sur l'environnement. Il
faut cependant réaliser ce tri en respectant une éthique durable, conformément
au développement durable.
Au niveau économique, il est nécessaire de valoriser les déchets à leurs
avantages. Il ne faut donc pas les détruire sans valorisation mais les utiliser
pour fabriquer et créer en les recyclant. Cette démarche permet alors de
multiples bénéfices économiques.
La gestion et la valorisation des déchets est donc un véritable enjeu
économique et écologique.
22
Bibliographie
ADDOU, A. ( 06-2009). Développement durable : traitement des déchets "valorisation
et élimination".
MINISTERE DELEGUE AUPRES DU MINISTRE DE L’ENERGIE, DE L’EAU ET DE
L’ENVIRONNEMENT CHARGE DE L’ENVIRONNEMENT. Consulté le 2017, sur le site du
ministre de l'environnement: https://www.environnement.gov.ma/fr/dechets?id=986
TPE Traitement des déchets . (s.d.). Récupéré sur
https://sites.google.com/site/tpetraitementdesdechets/home

Contenu connexe

Tendances

Présentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC ToucycoisPrésentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC Toucycoiscctoucy
 
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...Tanguy Pay
 
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
HAFID Ait Bihi
 
Présentation sur le traitement des déchets
Présentation sur  le traitement des déchetsPrésentation sur  le traitement des déchets
Présentation sur le traitement des déchetsprojetadan
 
Traitement de l'eau.ppt
Traitement de l'eau.pptTraitement de l'eau.ppt
Traitement de l'eau.ppt
amine100226
 
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Moustapha Mahamat Hissein
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationchanel86
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoire
S/Abdessemed
 
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
sofyannsofyann
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
amat samiâ boualil
 
Gestion des déchets adapté
Gestion des déchets adaptéGestion des déchets adapté
Gestion des déchets adapté
Forum Education Science Culture
 
Traitement des eaux usées
Traitement des eaux uséesTraitement des eaux usées
Traitement des eaux usées
Mohamed Yassine Benfdil
 
PFE en gestion du stock
PFE en gestion du stockPFE en gestion du stock
PFE en gestion du stock
Aboubakr Moubarak
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
623 incom
 
Valorisation du Marc de Café
Valorisation du Marc de CaféValorisation du Marc de Café
Valorisation du Marc de Café
Mariem Hamza
 
Cours de gestion_de_production
Cours de gestion_de_productionCours de gestion_de_production
Cours de gestion_de_productionOULAAJEB YOUSSEF
 
Rapport de stage PFE a l'ocp benguerir 2019
Rapport de stage PFE a l'ocp benguerir 2019Rapport de stage PFE a l'ocp benguerir 2019
Rapport de stage PFE a l'ocp benguerir 2019
Mohammed Amine ARAHHAL
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
IḾen La
 
Rapport pfe v1
Rapport pfe v1Rapport pfe v1
Rapport pfe v1
Mina Riyahi
 

Tendances (20)

Présentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC ToucycoisPrésentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC Toucycois
 
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
 
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
 
Présentation sur le traitement des déchets
Présentation sur  le traitement des déchetsPrésentation sur  le traitement des déchets
Présentation sur le traitement des déchets
 
Les dechets domestiques
Les dechets domestiquesLes dechets domestiques
Les dechets domestiques
 
Traitement de l'eau.ppt
Traitement de l'eau.pptTraitement de l'eau.ppt
Traitement de l'eau.ppt
 
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
Mémoire powerpoint de MOUSTAPHA Mahamat Hissein à 2ie
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epuration
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoire
 
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
 
Gestion des déchets adapté
Gestion des déchets adaptéGestion des déchets adapté
Gestion des déchets adapté
 
Traitement des eaux usées
Traitement des eaux uséesTraitement des eaux usées
Traitement des eaux usées
 
PFE en gestion du stock
PFE en gestion du stockPFE en gestion du stock
PFE en gestion du stock
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
 
Valorisation du Marc de Café
Valorisation du Marc de CaféValorisation du Marc de Café
Valorisation du Marc de Café
 
Cours de gestion_de_production
Cours de gestion_de_productionCours de gestion_de_production
Cours de gestion_de_production
 
Rapport de stage PFE a l'ocp benguerir 2019
Rapport de stage PFE a l'ocp benguerir 2019Rapport de stage PFE a l'ocp benguerir 2019
Rapport de stage PFE a l'ocp benguerir 2019
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
 
Rapport pfe v1
Rapport pfe v1Rapport pfe v1
Rapport pfe v1
 

Similaire à Exposé gestion et valorisation des déchets

Presentation_gestion durable des dechets.pptx
Presentation_gestion durable des dechets.pptxPresentation_gestion durable des dechets.pptx
Presentation_gestion durable des dechets.pptx
hilmiagili
 
ISTA L3 HSE Cour 4.pptx
ISTA L3 HSE Cour 4.pptxISTA L3 HSE Cour 4.pptx
ISTA L3 HSE Cour 4.pptx
ROUMAISSAFATIMAZOHRA
 
399210922-04-25*5Gestion-Des-Dechets.ppt
399210922-04-25*5Gestion-Des-Dechets.ppt399210922-04-25*5Gestion-Des-Dechets.ppt
399210922-04-25*5Gestion-Des-Dechets.ppt
MohamedVESSAH
 
3992109222-04-Gestion²-HDes-DechSets.ppt
3992109222-04-Gestion²-HDes-DechSets.ppt3992109222-04-Gestion²-HDes-DechSets.ppt
3992109222-04-Gestion²-HDes-DechSets.ppt
MohamedVESSAH
 
presentation-pole-energie-dechets.pdf
presentation-pole-energie-dechets.pdfpresentation-pole-energie-dechets.pdf
presentation-pole-energie-dechets.pdf
KinblBoy
 
Présentation C3R Débat Incinération de nos déchets
Présentation C3R Débat Incinération de nos déchetsPrésentation C3R Débat Incinération de nos déchets
Présentation C3R Débat Incinération de nos déchets
Alexandre Bouvard
 
Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire
Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire
Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire
david zentao
 
guide pratique sur la gestion des déchets
guide pratique sur la gestion des déchetsguide pratique sur la gestion des déchets
guide pratique sur la gestion des déchets
BAHMamadouTalibe
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Nissem Abdeljelil
 
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissanceEconomie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
ORESYS_Energy_Utilities
 
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMBSmart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
LydieLAMPIN
 
Masterclass design circulaire
Masterclass design circulaireMasterclass design circulaire
Masterclass design circulaire
annabel-hary
 
Atrium molenbeek
Atrium   molenbeekAtrium   molenbeek
Atrium molenbeek
impulse.brussels
 
incineration.pptx
incineration.pptxincineration.pptx
incineration.pptx
MYRELAX1
 
présentation Projet Recyclerie du Golfe 26 octobre 2010
présentation Projet Recyclerie du Golfe  26 octobre 2010 présentation Projet Recyclerie du Golfe  26 octobre 2010
présentation Projet Recyclerie du Golfe 26 octobre 2010
Recyclerie du Golfe
 
cours valorisation des coproduits alimentaires .pdf
cours valorisation des coproduits alimentaires .pdfcours valorisation des coproduits alimentaires .pdf
cours valorisation des coproduits alimentaires .pdf
MarwaBouzidi6
 
Avp recyclette
Avp recycletteAvp recyclette
Avp recyclette
norent
 

Similaire à Exposé gestion et valorisation des déchets (20)

Presentation_gestion durable des dechets.pptx
Presentation_gestion durable des dechets.pptxPresentation_gestion durable des dechets.pptx
Presentation_gestion durable des dechets.pptx
 
ISTA L3 HSE Cour 4.pptx
ISTA L3 HSE Cour 4.pptxISTA L3 HSE Cour 4.pptx
ISTA L3 HSE Cour 4.pptx
 
399210922-04-25*5Gestion-Des-Dechets.ppt
399210922-04-25*5Gestion-Des-Dechets.ppt399210922-04-25*5Gestion-Des-Dechets.ppt
399210922-04-25*5Gestion-Des-Dechets.ppt
 
3992109222-04-Gestion²-HDes-DechSets.ppt
3992109222-04-Gestion²-HDes-DechSets.ppt3992109222-04-Gestion²-HDes-DechSets.ppt
3992109222-04-Gestion²-HDes-DechSets.ppt
 
presentation-pole-energie-dechets.pdf
presentation-pole-energie-dechets.pdfpresentation-pole-energie-dechets.pdf
presentation-pole-energie-dechets.pdf
 
Présentation C3R Débat Incinération de nos déchets
Présentation C3R Débat Incinération de nos déchetsPrésentation C3R Débat Incinération de nos déchets
Présentation C3R Débat Incinération de nos déchets
 
Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire
Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire
Livret optimisation des dechets et recyclage par économie circulaire
 
guide pratique sur la gestion des déchets
guide pratique sur la gestion des déchetsguide pratique sur la gestion des déchets
guide pratique sur la gestion des déchets
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
 
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissanceEconomie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
 
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMBSmart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
 
Olivier CATALOGNE
Olivier CATALOGNEOlivier CATALOGNE
Olivier CATALOGNE
 
Durablement votre
Durablement votreDurablement votre
Durablement votre
 
Masterclass design circulaire
Masterclass design circulaireMasterclass design circulaire
Masterclass design circulaire
 
Franck DELATTRE
Franck DELATTREFranck DELATTRE
Franck DELATTRE
 
Atrium molenbeek
Atrium   molenbeekAtrium   molenbeek
Atrium molenbeek
 
incineration.pptx
incineration.pptxincineration.pptx
incineration.pptx
 
présentation Projet Recyclerie du Golfe 26 octobre 2010
présentation Projet Recyclerie du Golfe  26 octobre 2010 présentation Projet Recyclerie du Golfe  26 octobre 2010
présentation Projet Recyclerie du Golfe 26 octobre 2010
 
cours valorisation des coproduits alimentaires .pdf
cours valorisation des coproduits alimentaires .pdfcours valorisation des coproduits alimentaires .pdf
cours valorisation des coproduits alimentaires .pdf
 
Avp recyclette
Avp recycletteAvp recyclette
Avp recyclette
 

Exposé gestion et valorisation des déchets

  • 1. ² 1 Département : Chimie Filière: licence professionnel en gestion de l’assainissement liquide en milieu urbain Réalisé par : Mohammed AZZOUZI Youssef ASSOU Encadrée par : Mme BENZHA Fatiha
  • 2. 2 Sommaire Introduction I. La définition d’un déchet. II. Le classement des déchets. III. Gestion des déchets 1. Principes de gestion des déchets 2. Hiérarchie de gestion des déchets 3. Collète des déchets 4. Traitement des déchets A. Tri sélectif B. L’enfouissement et l’incinération C. Méthanisation 5. Objectifs de PNDM (Programme National des Déchets Ménagers et Assimilés) IV. Valorisation des déchets V. L’étude de cas. Conclusion
  • 3. 3 Introduction : La conjonction du développement industriel, de la pression démographique et de l'évolution des modes de consommation a conduit à une augmentation du volume des déchets solides. Dans le contexte du changement des modes de consommation, de l'urbanisation et du développement industriel, la question de la gestion durable des déchets, qui est un pan substantiel de l'infrastructure urbaine est extrêmement importante, car l'absence d'une telle gestion est une menace pour l'environnement, la santé humaine, la qualité de vie et l’économie. Il devient donc nécessaire de trouver des méthodes durables et innovantes de collecte sélective et de traitement des déchets, en vue de surmonter les défis liés au changement climatique, à la pollution atmosphérique et de l'eau . Le Maroc a clairement annoncé sa volonté de développer la valorisation des déchets dans le respect de la dimension sociale et environnementale. Il a défini un objectif stratégique de valoriser 20% des déchets générés à l’horizon 2020. Dans ce rapport on va traiter les grands axes de gestion et valorisation des déchets :  Définition d’un déchet  Classement des déchets  Gestion des déchets  Valorisation des déchets  Etude de cas (Centre de tri d’Oum Azza)
  • 4. 4 I. La définition d’un déchet : Un déchet est défini généralement de la façon suivante : « Tout résidu d’un processus de production , de transformation ou d’utilisation , toute substance , matériau , ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l’abandon » On peut le définir d’un point de vue :  économique : Object dont la valeur économique est nulle ou négative à un instant;  Fonctionnelle : Flux de matière issu d’une unité fonctionnelle représentant une activité ou un ensemble d’activités.  Juridique : De point de vue juridique, deux notions se dégagent du déchet :  Notion subjective : un bien devient déchet lorsque son propriétaire confirme sa volonté d’abandonner tout droit de propriété.  Notion objective : le déchet est un bien dont la gestion doit être contrôlée au profit de la protection de la santé publique et de l’environnement.  Synoptique : « Produit dont personne n’en veut à l’endroit ou il se trouve » Cette définition par J.Vernier résume d’une manière simple et imagée ce qu’est un déchet.
  • 5. 5 La fabrication et la consommation de produit génèrent des déchets. II. Le classement des déchets : Les déchets peuvent être classés dans deux grandes catégories : a) D’après leur origine :  Déchets ménagers et assimilés (D-M-A)  Déchets industriels (banals et dangereux) b) D’après leur nature :  Dangereux  Toxiques  Ultimes  Inertes  Les déchets ménagers et assimilés : Il provient des ménagers, des commerçants, des artisans, des entreprises et industries dans la mesure ou ils ne présentent aucun caractère spécial ni dangereux. Ce sont :  Les ordures ménagères  Les ordures des rues et des marchés  Les déchets verts  Les boues de décantation et de station d’épuration
  • 6. 6  Les déchets de nettoiement des espaces publics et balayage des rues  Les déchets industriels : Ils proviennent de l’industrie, du commerce, l’artisanat …; Ils regroupent :  Les déchets industriels banals (D.I.B)  Les déchets industriels dangereux (D.I.D)  Les déchets du chantier  Les déchets d’activités de soins  Les déchets toxiques en quantités dispersées (D.T.Q.D): Les déchets dangereux issus des ménagers mais en faible quantité qui ne peuvent être pas collectés par la municipalité (huile usagées, les désinfectants, acides etc.)  Les déchets inertes: Un déchet inerte est un déchet qui ne subit aucune modification physique ou chimique ou biologique importante, les déchets inertes ne se décomposent pas, ne brûlent pas, ne produisent aucune réaction chimique ou physique et ne sont pas biodégradables.
  • 7. 7 III. Gestion des déchets : La gestion des déchets constitue une préoccupation majeure pour les autorités en charge de ce secteur, la gestion des déchets ne s’improvise pas il est important de connaitre les différents types de déchets générés, leur quantités, leur nature, les contraintes réglementaires, les risques sanitaires, leurs interactions 1. Principes de gestion des déchets : Dans une société de consommation et de gaspillage , la prise de charge de la gestion des déchets est indispensable pour les raisons que nous venons de voir (la santé publique , respect de l’environnement , hygiène ) ainsi , le code de l’environnement définit l’ensemble des objectifs et des mesures relatifs à cette gestion . Parmi ces articules, un des plus importants stipule : « Toute personne qui produit ou détient des déchets est tenue d’en assurer ou d’en faire assurer l’élimination » Il définit les dispositions relatives à la gestion des déchets par quatre objectifs principaux :
  • 8. 8  Prévention : Elle concerne :  Réduction de la production des déchets  Le principe pollueur –payeur  L’organisation du transport  Valorisation : C’est l’un des points forts du code de l’environnement :  La valorisation concerne des composés, des matières premières contenues dans les déchets  Elle peut se faire par réemploi, réutilisation, recyclage, valorisation énergétique, valorisation de matière  Elimination :  Interdiction de l’abandon – de brûlage  Interdiction de certains mélanges  Interdiction des rejets non conforme dans les réseaux collectifs  Transparence :  Contrôle des circuits  Bordereaux de suivi  Rapport industrie – population  Relation entre les différents acteurs de la chaine  Transporteur, centre de tri , centre d’enfouissement technique .. 2. Hiérarchie de gestion des déchets :
  • 9. 9 Le concept de la hiérarchie de gestion des déchets suggère que l’option la plus efficace sur le plan environnemental est de réduire la production des déchets. Comme deuxième option, il y’a lieu d’envisager la réutilisation des produits et matériaux pour le même usage ou pour un usage différent. A défaut, il faudra chercher à valoriser les déchets à travers le recyclage, le compostage ou la production d’énergie. Si aucune de ces options n’est faisable, alors on optera pour l’enfouissement qui reste la solution ultime dans tout le processus d’élimination. 3. Collète des déchets : C’est l’ensemble des opérations qui consistent à enlever les déchets chez le producteur ou aux points de regroupement et à les acheminer vers un quai de transfert, un centre de tri , de traitement ou un centre d’enfouissement technique ( C.E.T) .
  • 10. 10 Les ordures ménagères constituent un milieu dans lequel se manifeste une vie microbienne (bactéries, champignons …) très intense. On y trouve des espèces bénéfiques et pathogènes, l’activité microbienne qui s’y développe peut être à l’origine de nombreuses nuisances et pollutions si l’on se limite à les déposer sans précautions. Dans ce cas il peut en résulter :  Une prolifération de dépotoirs clandestins qui sont à l’origine de la dégradation des sites.  Un dégagement d’odeurs nauséabondes gênantes dues à des processus de décomposition de la matière organique.  Un aspect inesthétique. Dans le but de minimiser ces problèmes, une bonne collecte consiste à libérer le plus rapidement le citoyen de ses déchets.  Les modes de collecte des déchets :  Collecte en porte à porte : Le citoyen dépose les déchets préalablement triés dans des récipients qui lui sont propres ou communs avec les voisins. La collecte se fait par ramassage avec le véhicule circulant à proximités des habitations. Comme ce mode de collecte demande beaucoup de personnel et des véhicules normalisés, il est utilisé dans les villes ou communes importantes. La porte à porte est utilisée depuis longtemps, à l’origine il était pour les vieux cartons et papiers. Actuellement, il se généralise pour les emballages métalliques, les plastiques, les cartons.  Collecte en apport volontaire : La collecte en apport volontaire (appelé aussi points de regroupement) est utilisé dans les zones où il y a une faible densité de population, la distance à parcourir entre les maisons est trop importante pour pouvoir organiser une collecte porte à porte, Des points de regroupement comportant des récipients (conteneurs) de collecte spécifiques et de capacité appropriés sont installés aux points fréquentés par les habitants. Ce mode de collecte nécessite un effort supplémentaire du citoyen, puisque celui-ci doit trier au préalable ses déchets et les porter ensuite au point de regroupement. La collecte sélective soit en apport volontaire ou porte à porte concerne principalement les déchets valorisables (recyclage, réutilisation) des déchets ménagers.
  • 11. 11 4. Traitement des déchets :  Définition : Après collecte, prétraitement et tri éventuel, les ordures ménagères, et les déchets industriels sont orientés vers différentes filières de traitement en fonction de leurs caractéristiques physicochimiques. D'une manière générale, un processus de traitement vise à :  Valoriser au maximum les déchets.  Transformer les déchets en rejet éco compatible (retour acceptable des déchets dans le milieu naturel).  stocker les résidus ultimes A. Le tri sélectif : Le tri sélectif est une collecte sélective des déchets. Ces déchets sont séparés en 3 grandes catégories : les emballages (brique de lait …), le papier (journaux …), et le verre. Cette idée de tri sélectif remonte à l'année 1884, Eugène Poubelle, inventeur de la poubelle, avait prévu une collecte sélective des déchets dans trois poubelles différentes, il faudra attendre l'année 1974 pour que le tri soit enfin mis en place. Cela permet de donner une nouvelle vie aux déchets, ils sont valorisés, cette valorisation se nomme la valorisation matière. Le papier par exemple peut se recycler entre 2 et 5 fois. Le verre lui se recycle à l’infini. Il y a aussi l’exemple de la bouteille en plastique, cette dernière sert à faire des vêtements.
  • 12. 12 B. L'enfouissement et l'incinération : L’enfouissement : L’enfouissement est le fait d’enfouir les déchets (ultimes) dans le sol tout en protégeant au maximum l'environnement. On appelle aussi ces déchets, des déchets résiduels, ils sont issus des ménages et de l'industrie. On les stocks, car ils ne peuvent pas, pour le moment, être valorisés. Tout d'abord les déchets, sont enterrés dans de grands trous qui se nomment des casiers subdivisés en alvéoles. Ces dernières ont de la pente pour faire écouler les lixiviats qui sont ensuite pompés pour être traités sur place au bâtiment chargé de leur traitement. Ces déchets sont compactés à l'aide de machines très lourdes qui ont des roues équipées de pieds mouton. Ces déchets vont produire du biogaz, qui est récupéré dans les alvéoles pour être transformé en électricité à l'aide de gros générateurs.
  • 13. 13 Le trou dans lequel sont stockés les déchets est complètement hermétique. Tout d'abord, le centre d'enfouissement s'est implanté dans une zone qui était déjà naturellement argileuse. L'argile a des propriétés d'imperméabilité,. La barrière de sécurité est donc composée d'argile, mais aussi de trois couches géotextiles de très haute qualité rendant la barrière encore plus hermétique. Une fois le trou rempli, ce dernier est recouvert d'une autre barrière géotextile souple ainsi que de terre visant la revégétalisation du site, pour le rendre de nouveau naturel, et mieux l'intégrer à l'environnement. Une fois recouvert, cela forme un petit monticule, ne dépassant pas la cime des arbres, cela rend le monticule très discret, il s'intègre donc parfaitement au paysage. L'incinération : L’incinération est le fait de brûler les déchets pour en faire de la chaleur.
  • 14. 14 Les déchets sont incinérés dans un four à plus de 1000°C.Cela permet de produire 2,3 tonnes de vapeurs, qui sont vendus à des industriels. Cette quantité de vapeur représente environ 40 000 MWh d’énergie thermique soit la consommation annuelle en énergie de près de 2400 foyers. L’incinération permet également de récupéré 1300 Tonnes par an de ferraille et 5000 Tonnes par an de mâchefer. Le mâchefer est utilisé surtout dans le BTP et la ferraille est recyclée. Méthanisation : La méthanisation est la transformation avec l’aide des bactéries de la matière organique en biogaz, mélange de méthane et de gaz carbonique. Ce
  • 15. 15 biogaz a les mêmes propriétés que celui du gaz naturel. Elle peut traiter une gamme importante de déchets :  Municipaux : Déchets alimentaires, journaux, emballages, textiles, déchets verts, sous produits de l'assainissement urbain.  Industriels : Boues des industries agroalimentaires, déchets de transformation des industries végétales et animales, fraction fermentescible des déchets industriels banals ; sous produits de l'assainissement urbain.  Agricoles : Déjections d'animaux, substrats végétaux solides, bois déchiquetés, ...  Littoraux : algues vertes. Le biogaz est ensuite converti en électricité avec l'aide d'un générateur ou en chaleur en le brûlant après l'avoir épuré. Le processus de méthanisation ne produit pas uniquement ce biogaz. En effet, il reste dans la cuve à fermentation un « digestat » composé d’eau et d’éléments fertilisants. Ce digestat peut ensuite être traité pour séparer l’eau des autres éléments. Cette eau peut servir par la suite à l’irrigation de culture. Les autres éléments, peuvent être revendus en tant que fertilisants (engrais …). 5. Objectifs de PNDM (Programme National des Déchets Ménagers et Assimilés) :  Définition : Le PNDM c’est le Programme National des Déchets Ménagers a été lancé par le Gouvernement en 2008 pour répondre aux défis d’une gestion durable des Déchets Ménagers et Assimilés et s’inscrire dans la modernisation du secteur des déchets.
  • 16. 16  OBJECTIFS DU PNDM :  Assurer la collecte des déchets ménagers pour atteindre un taux de collecte en milieu urbain de 90% en 2020 et 100% en 2030 ;  Réaliser les décharges contrôlées des déchets ménagers et assimilés au profit de tous les centres urbains (100%) à l’horizon 2020 ;  Fermer ou réhabiliter toutes les décharges sauvages (2020) ;  Généraliser les plans directeurs de gestion des déchets ménagers et assimilés pour toutes les préfectures et provinces du Royaume conformément aux dispositions de la loi 28-00;  Moderniser le secteur des déchets par sa professionnalisation, le renforcement des capacités et la mise en place des systèmes de contrôle et de suivi;  Organiser et développer la filière de tri, recyclage et valorisation pour atteindre un taux de recyclage de 20% en 2020 ;  Former et sensibiliser tous les acteurs concernés sur la problématique des déchets.  AVANT PNDM :  Déficience en matière de collecte et nettoiement:  Insuffisance en infrastructures et équipements de collecte et d’élimination des déchets;  Vétusté et inadaptation du matériel utilisé;  Gestion non professionnalisée du service.
  • 17. 17  Absence de traitement des déchets avec prédominance des décharges non contrôlées;  Insuffisance des outils de planification;  Manque de ressources financières affectées à ce secteur.  Apres PNDM : Apres le lancement de PNDM le Maroc a réalisé un bon résultat au niveau de la gestion des déchets. Parmi :  Collecte et nettoiement : Nombre de contrats 109 Nombre de communes concernées 152 Nombre de sociétés 20 Chiffre d’affaires 2,34 Milliards de DH  Mise en décharge: Nombre de contrats 19 Nombre de communes concernées 120 Nombre de sociétés 11 Chiffre d’affaires 495 Millions DH  Valorisation:  2 expériences de conversion énergétique du biogaz (Oujda et Fès);  1 expérience de tri (Rabat);  Recyclage des déchets de 10%.
  • 18. 18 IV. Valorisation des déchets : La valorisation des déchets est définie comme un mode de traitement qui consiste dans « la réemploi, le recyclage ou toute autre action visant à obtenir , à partir des déchets , des matériaux réutilisables ou de l’énergie » Et parmi les types de valorisation on trouve :  Valorisation matière : La valorisation matière consiste à introduire en entier ou en partie de la matière déjà existante dans un nouveau processus de production. Ainsi, on parle de recyclage lorsque l'on fait fondre des bouteilles en plastique pour les transformer en fibres synthétiques.  Valorisation organique : La valorisation organique passe par le compostage ou la méthanisation. Le compostage aboutit à la fabrication du compost, matière organique servant à la régénération des sols. La méthanisation est, comme le compostage, un procédé de fermentation mais aboutissant à la création de méthane. Le méthane est ensuite utilisé pour les mêmes applications que le gaz naturel. Ces deux types de valorisation organique relèvent de la compétence des collectivités locales.  Valorisation énergétique : La valorisation énergétique consiste en l'incinération des déchets dans des fours spécifiques. Ce procédé aboutit à la création de chaleur servant par exemple à alimenter des systèmes de chauffage et d'électricité.  Recyclage : On peut effectuer un recyclage pour le verre, le papier, les journaux, les métaux, les huiles de vidanges etc. Les déchets au Maroc un gisement conséquent de matières recyclables dont une partie est récupéré à travers le secteur informel. Les principales composantes de ce gisement sont récapitulées dans le tableau ci-après :
  • 19. 19  Réemploi : Certains déchets peuvent être réemployés sans aucune modification. « Les déchets des uns font le bonheur des autres » V. L’étude de cas. (centre de tri d’Oum Azza) Oum Azza l'unique centre de traitement certifié ISO 14001 au Maroc. Située à proximité de la capitale économique du Maroc, cette installation traite chaque année plus de 850 000T/an de déchets pour le compte de 13 communes de la région de Rabat, dans des conditions techniques et de sécurité optimales.
  • 20. 20 Ce centre de tri permettant le recyclage de matières telles le papier, les métaux, les plastiques.
  • 21. 21 Conclusion : En conclusion, avec son évolution considérable ces dernières années, le traitement des déchets apporte de nombreux enjeux environnementaux et économiques. Au niveau environnemental, et donc écologique, la notion à retenir est "trier" afin de réduire le nombre de déchets et donc l'impact sur l'environnement. Il faut cependant réaliser ce tri en respectant une éthique durable, conformément au développement durable. Au niveau économique, il est nécessaire de valoriser les déchets à leurs avantages. Il ne faut donc pas les détruire sans valorisation mais les utiliser pour fabriquer et créer en les recyclant. Cette démarche permet alors de multiples bénéfices économiques. La gestion et la valorisation des déchets est donc un véritable enjeu économique et écologique.
  • 22. 22 Bibliographie ADDOU, A. ( 06-2009). Développement durable : traitement des déchets "valorisation et élimination". MINISTERE DELEGUE AUPRES DU MINISTRE DE L’ENERGIE, DE L’EAU ET DE L’ENVIRONNEMENT CHARGE DE L’ENVIRONNEMENT. Consulté le 2017, sur le site du ministre de l'environnement: https://www.environnement.gov.ma/fr/dechets?id=986 TPE Traitement des déchets . (s.d.). Récupéré sur https://sites.google.com/site/tpetraitementdesdechets/home