SlideShare une entreprise Scribd logo
LA GESTION DES DECHETS
BIOLOGIQUES AU SEIN DES
LABORATOIRES
NISSEM ABDELJELIL WALAA BEN BOUBAKER
PLAN
1- INTRODUCTION
2- CLASSIFICATION DES DASRI
3- RISQUES BIOLOGIQUE
A- RISQUES BIOLOGIQUE AU LABORATOIRE
B- RISQUES BIOLOGIQUE EN INDUSTRIE AGRO
ALIMENTAIRE
4- SOLUTIONS
5- FILIERE DE GESTION DES DASRI EN TUNISIE
6- LEGISLATION TUNISIENNE
INDICATION DU
DANGER
BIOLOGIQUE
BLOUSE: Ne doit être portée qu’au laboratoire lors
des manipulation. Elle doit être nettoyée
régulièrement.
Gants : utilisation de gants à usage unique. Ils
doivent être éliminés avec les déchets mous c’est-à-
dire dans les sacs DASRI
Protection de la respiration pour éviter la
contamination par inhalation d’aérosols.
LES E.P.I
Placer un collecteur à objets
piquant - tranchant sous votre
hotte de laboratoire, vous protège
et protège votre personnel des
accidents dus aux déplacements
dans la salle avec des objets
dangereux à la main. Ceci limite
aussi la propagation des germes et
des toxiques dans votre espace de
travail.
emballage identifié (PICTOGRAMME de DANGER
Biologique),
étanche, résistant, avec un système de fermeture
et de préhension efficace et d’une capacité
adaptée,
compactage interdit
 transvasement interdit
Votre activité génère des déchets des activités sanitaires dangereux et vous souhaitez les éliminer...• Comment s’assurer qu’aucun risque ne subsiste ?
• La Société de Service vous propose un service sur mesure :
• Prise en charge de vos DAS Dangereux sur votre lieu de production.
• Fréquence et Horaire de la collecte sur votre lieu de production des DASRI.
• Bordereaux de suivi de l’élimination des déchets Infectieux et des Déchets P.C.T (Piquants,
• Coupants, Tranchants).
• Transport répondant aux exigences réglementaires (Transport par route des matières dangereuses).
• Loi n° 97-37 du 2 juin 1997, relative au transport par route des matières dangereuses.
• Traitement de vos déchets dans une unité agréée par le Ministère de l’environnement
• Élimination finale du broyat traité à la décharge contrôlée de Djebel Chakir.
• État Récapitulatif Mensuel des Bordereaux de Suivi des DASRI.
• Fourniture à titre onéreux de conditionnements homologués et adaptés à vos besoins.
• Convention d'une durée d'un an ferme ; renouvelable par avenant.
• Respect de la réglementation et mise en conformité (Décret 2008-2745 du 28 juillet 2008 fixant les conditions et modalités de
gestion des déchets des activités sanitaires)
• A chacun de nos passages un bordereau de prise en charge vous est délivré.
• Un état récapitulatif mensuel des opérations d’élimination des DAS Dangereux vous sera adressé.
• Une convention d’une validité d’une année ferme signée en bonne et due forme ainsi que les deux documents cités ci-
dessus et la tenue d’un registre spécifique vous permettent de justifier de l’élimination de vos déchets des activités sanitaires,
conformément aux exigences réglementaires
• « Art. 20 - Les structures et établissements de santé publics et privés ainsi que les personnes visés à l'article 4 du présent décret doivent tenir un registre spécifique
numéroté et paraphé par les services compétents du ministère chargé de l'environnement dans lequel sont consignés toutes les opérations relatives à la gestion des
déchets des activités sanitaires.
• La quantité des déchets, la nature, la source et la destination, les modalités du transport, du stockage et
du traitement.
• Le registre doit être conservé pendant une période de dix ans et doit être présenté à toute réquisition
des autorités compétentes en matière de protection de l'environnement.
• (Décret 2008-2745 du 28 juillet 2008 - CHAPITRE V- Dispositions diverses)
 PESEE ET COLLECTE
Local central : les déchets triés y sont entreposé dans leur
conditionnement secondaire/tertiaire, fermés
définitivement, prêt à l’enlèvement.
-Accès limité aux personnel qualifié
-surfaces lavables
-aéré, climatisé et éclairé
-isolé de l’activité de l’établissement
-facilement accessible pour les
véhicules de transport
LES ETAPES DE LA Prise en Charge DES DASRI
Les représentants des deux parti (producteur et transporteur ) assistent à
l’opération de pesée moyennant la plateforme de pesée fournie par le
prestataire de service.
1/ Convention entre producteur des déchets à risque infectieux et le
Prestataire de service fixant les opérations à réaliser et la durée de la
prestation de service.
2/Bordereau de suivi assurant la Traçabilité des déchets produits.
3/ Un registre de suivi de
déchets Dangereux retraçant par
ordre chronologique les
opérations relatives à la gestion
de leurs déchets.
4/ Un rapport annuel est rédigé
concernant toutes les opération
réalisée et les incidents (en cas
d’occurrence) , et remis en fin
d’année au près du MEDD
 TRANSPORT EXTERNE
• Opération réservée à des prestataires autorisé par l’état.
• Le personnel réalisant cette opération doit être formé.
• Les déchets sont transporté dans leurs conditionnement
secondaire/ tertiaire (conteneurs à roues 360 l) sécurisés par un
système de fermeture.
Le transport de déchets dangereux se fait dans des camions
fermés munis de plateforme de pesée et de traçabilité.
Fourgon =
Fermé, et
isotherme
Hayon
élévateur
Parois internes :
lisses, lavables et
étanches
Séparation entre
cabine du chauffeur
et déchets transportés.
 LE TRAITEMENT: LA BANALISATION
La désinfection le seul moyen en Tunisie (après
interdiction de l’incinération) pour éliminer les DASRI.
Le prétraitement par désinfection est un procédé par
étapes :
• Modification de l’apparence des déchets par un
broyage ou compactage qui permet en outre une
efficacité maximale des produits de décontamination
afin d’éviter les risques psychologiques.
• Désinfection pour supprimer les risques infectieux des
déchets traités. La Réduction de la contamination
microbiologique des déchets passe par des techniques
qui reposent généralement sur des traitements
chimiques (chlore ou autre désinfectant...) et/ou
physiques (UV, ozone, chaleur). Les déchets prétraités
suivent ensuite la filière des ordures ménagères.
Déchets assimilés aux
ordures ménagères
AVANTAGE
Méthode Ecologique
Procédé Efficace
Technologie Fiable
C’est un procédé qui permet la réduction du
volume jusqu’à 80% et le poids jusqu’à 25%
Machine agréée par le MEDD, Sécurité des
appareils, traçabilité des appareils permettant
de vérifier le bon déroulement du cycle de
désinfection
Les déchets traités ne sont plus considérés
comme des déchets spéciaux et peuvent suivre la
filière ordures ménagères
Pas d’émission de rejets atmosphérique, pas de
rejet chimique et pas de radiation.
REGLEMENTATION
• Loi 96-41 du 10 juin 1996 : tout
producteur de déchets est responsable
de son élimination : et ce
conformément aux deux principes «
producteur-récupérateur » et «
pollueur- payeur ».
Décret n° 2008-2745 du 28 juillet 2008, fixant les conditions et
modalités de gestion des déchets des activités sanitaires.
•les déchets biologiques : les déchets constitués totalement ou en partie de matières ou de
cellules humaines ou animales. Sont considérées comme déchets biologiques les parties
anatomiques difficilement identifiables, les tissus et les matières imprégnées ou souillés par des
produits organiques ou de produits sanguins et autres liquides physiologiques
•les déchets infectieux : les déchets qui, d'une manière certaine ou prévisible, sont contaminés
par des agents pathogènes en concentration ou en quantités suffisantes susceptible de causer
une maladie chez l'homme et constituer un danger sérieux chez celui qui les manipule, comme
ils peuvent être contaminés par tout agent biologique cultivé d'une façon concentrée pour des
besoins de laboratoire. Cette catégorie comprend les résidus d'activités de soins et toute
matière contaminée provenant d'un patient dont l'état justifie l'isolement quel qu'il soit. Elle
comprend aussi le matériel non décontaminé provenant des laboratoires de biologie ainsi que
les objets et pansements souillés de sang et de matières biologiques provenant des laboratoires
de biologie et autres et également les objets et pansements souillés de sang.
•les déchets piquants ou coupant : les matériels et matériaux piquant ou coupant destinés à
l'abandon, susceptibles de causer des piqûres ou des lésions tel que les aiguilles, bistouris,
lames de scie, couteaux, fragments de verre, clous et autres.
Décret n° 2000-2339 du 10 octobre 2000, fixant la liste des déchets
dangereux.

Contenu connexe

Tendances

HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptxHYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
issa687826
 
Asepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaireAsepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
AdelFilali
 
cours stérilisation u will understand ofc
cours stérilisation u will understand ofccours stérilisation u will understand ofc
cours stérilisation u will understand ofc
OJWTISKAT
 
LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION
LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION
LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION
hammani bachir
 
Atlas de gestion de déchets _
Atlas de gestion de déchets _Atlas de gestion de déchets _
Atlas de gestion de déchets _
Azeddine Baddi
 
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...Tanguy Pay
 
La sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireLa sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoire
Abdel Hårii
 
THEME INDUCTION HSE .pptx
THEME  INDUCTION HSE   .pptxTHEME  INDUCTION HSE   .pptx
THEME INDUCTION HSE .pptx
hammani bachir
 
Microorganismes
MicroorganismesMicroorganismes
Microorganismes
Francisco de la Flor
 
Role de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.pptRole de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.ppt
Sandro Zorzi
 
Iso QSE 2016
Iso QSE 2016Iso QSE 2016
Iso QSE 2016
Yassine Gharbi
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
SalmaZaghba1
 
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptxMICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
ZINEBAGOURRAM1
 
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des  200 qcm hygiene hospitaliereListe des  200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
AminaDaoudi4
 
Chapitre 1Microbiologie générale.
Chapitre 1Microbiologie générale.Chapitre 1Microbiologie générale.
Chapitre 1Microbiologie générale.
SenouciKhadidja
 
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdfFormation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
ChberreqSamir
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
arezki sadoudi
 

Tendances (20)

HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptxHYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
HYGIENE DES ALIMENTS_1.pptx
 
Asepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaireAsepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaire
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
 
Traçabilité
TraçabilitéTraçabilité
Traçabilité
 
cours stérilisation u will understand ofc
cours stérilisation u will understand ofccours stérilisation u will understand ofc
cours stérilisation u will understand ofc
 
LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION
LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION
LES RISQUES DU BRUIT ET VIBRATION
 
Atlas de gestion de déchets _
Atlas de gestion de déchets _Atlas de gestion de déchets _
Atlas de gestion de déchets _
 
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
 
La sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireLa sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoire
 
THEME INDUCTION HSE .pptx
THEME  INDUCTION HSE   .pptxTHEME  INDUCTION HSE   .pptx
THEME INDUCTION HSE .pptx
 
Microorganismes
MicroorganismesMicroorganismes
Microorganismes
 
Les dechets domestiques
Les dechets domestiquesLes dechets domestiques
Les dechets domestiques
 
Role de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.pptRole de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.ppt
 
Iso QSE 2016
Iso QSE 2016Iso QSE 2016
Iso QSE 2016
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
 
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptxMICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE.pptx
 
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des  200 qcm hygiene hospitaliereListe des  200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
 
Chapitre 1Microbiologie générale.
Chapitre 1Microbiologie générale.Chapitre 1Microbiologie générale.
Chapitre 1Microbiologie générale.
 
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdfFormation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
 

Similaire à Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-

Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdfCours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
001y001
 
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)Angelo Bartoli
 
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
BerhailMalak
 
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdfNettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
ubbanapec
 
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdfCheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Elyes ELEBRI
 
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
bouabid6
 
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptxTRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
medohack1
 
etapes de sté.pptx
etapes de sté.pptxetapes de sté.pptx
etapes de sté.pptx
BadrAbouAlia
 
gestion des déchets hospitaliers (à l'hôpital)
gestion des déchets hospitaliers (à l'hôpital)gestion des déchets hospitaliers (à l'hôpital)
gestion des déchets hospitaliers (à l'hôpital)
Ahmed
 
Stélirisation
StélirisationStélirisation
Stélirisation
LABAKOUM BADR-EDDINE
 
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptxmodule 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
OuedraogoSoumaila3
 
Catering Traning.ppt
Catering Traning.pptCatering Traning.ppt
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Elyakine Benmebkhout
 
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Alain Birbes
 
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisationLa preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
Dr Taoufik Djerboua
 
Phyto (phytolicence, local & produits phyto)
 Phyto (phytolicence, local & produits phyto) Phyto (phytolicence, local & produits phyto)
Phyto (phytolicence, local & produits phyto)
Alain Grifnée
 
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfHygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Kawther MEKNI
 
Journée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyageJournée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyage
Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2- (20)

Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdfCours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
 
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
 
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
 
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdfNettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
 
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdfCheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
Cheklist pour les bonnes pratiques d'hygiène cuisine.pdf
 
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
 
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptxTRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
 
etapes de sté.pptx
etapes de sté.pptxetapes de sté.pptx
etapes de sté.pptx
 
gestion des déchets hospitaliers (à l'hôpital)
gestion des déchets hospitaliers (à l'hôpital)gestion des déchets hospitaliers (à l'hôpital)
gestion des déchets hospitaliers (à l'hôpital)
 
Stélirisation
StélirisationStélirisation
Stélirisation
 
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptxmodule 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
 
Catering Traning.ppt
Catering Traning.pptCatering Traning.ppt
Catering Traning.ppt
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
 
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
 
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisationLa preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
 
Phyto (phytolicence, local & produits phyto)
 Phyto (phytolicence, local & produits phyto) Phyto (phytolicence, local & produits phyto)
Phyto (phytolicence, local & produits phyto)
 
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfHygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
 
Cma 2
Cma 2Cma 2
Cma 2
 
Cma 2
Cma 2Cma 2
Cma 2
 
Journée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyageJournée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyage
 

Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-

  • 1. LA GESTION DES DECHETS BIOLOGIQUES AU SEIN DES LABORATOIRES NISSEM ABDELJELIL WALAA BEN BOUBAKER
  • 2. PLAN 1- INTRODUCTION 2- CLASSIFICATION DES DASRI 3- RISQUES BIOLOGIQUE A- RISQUES BIOLOGIQUE AU LABORATOIRE B- RISQUES BIOLOGIQUE EN INDUSTRIE AGRO ALIMENTAIRE 4- SOLUTIONS 5- FILIERE DE GESTION DES DASRI EN TUNISIE 6- LEGISLATION TUNISIENNE
  • 4. BLOUSE: Ne doit être portée qu’au laboratoire lors des manipulation. Elle doit être nettoyée régulièrement. Gants : utilisation de gants à usage unique. Ils doivent être éliminés avec les déchets mous c’est-à- dire dans les sacs DASRI Protection de la respiration pour éviter la contamination par inhalation d’aérosols. LES E.P.I
  • 5.
  • 6.
  • 7. Placer un collecteur à objets piquant - tranchant sous votre hotte de laboratoire, vous protège et protège votre personnel des accidents dus aux déplacements dans la salle avec des objets dangereux à la main. Ceci limite aussi la propagation des germes et des toxiques dans votre espace de travail.
  • 8.
  • 9. emballage identifié (PICTOGRAMME de DANGER Biologique), étanche, résistant, avec un système de fermeture et de préhension efficace et d’une capacité adaptée,
  • 11.
  • 12. Votre activité génère des déchets des activités sanitaires dangereux et vous souhaitez les éliminer...• Comment s’assurer qu’aucun risque ne subsiste ? • La Société de Service vous propose un service sur mesure : • Prise en charge de vos DAS Dangereux sur votre lieu de production. • Fréquence et Horaire de la collecte sur votre lieu de production des DASRI. • Bordereaux de suivi de l’élimination des déchets Infectieux et des Déchets P.C.T (Piquants, • Coupants, Tranchants). • Transport répondant aux exigences réglementaires (Transport par route des matières dangereuses). • Loi n° 97-37 du 2 juin 1997, relative au transport par route des matières dangereuses. • Traitement de vos déchets dans une unité agréée par le Ministère de l’environnement • Élimination finale du broyat traité à la décharge contrôlée de Djebel Chakir. • État Récapitulatif Mensuel des Bordereaux de Suivi des DASRI. • Fourniture à titre onéreux de conditionnements homologués et adaptés à vos besoins. • Convention d'une durée d'un an ferme ; renouvelable par avenant. • Respect de la réglementation et mise en conformité (Décret 2008-2745 du 28 juillet 2008 fixant les conditions et modalités de gestion des déchets des activités sanitaires) • A chacun de nos passages un bordereau de prise en charge vous est délivré. • Un état récapitulatif mensuel des opérations d’élimination des DAS Dangereux vous sera adressé. • Une convention d’une validité d’une année ferme signée en bonne et due forme ainsi que les deux documents cités ci- dessus et la tenue d’un registre spécifique vous permettent de justifier de l’élimination de vos déchets des activités sanitaires, conformément aux exigences réglementaires • « Art. 20 - Les structures et établissements de santé publics et privés ainsi que les personnes visés à l'article 4 du présent décret doivent tenir un registre spécifique numéroté et paraphé par les services compétents du ministère chargé de l'environnement dans lequel sont consignés toutes les opérations relatives à la gestion des déchets des activités sanitaires. • La quantité des déchets, la nature, la source et la destination, les modalités du transport, du stockage et du traitement. • Le registre doit être conservé pendant une période de dix ans et doit être présenté à toute réquisition des autorités compétentes en matière de protection de l'environnement. • (Décret 2008-2745 du 28 juillet 2008 - CHAPITRE V- Dispositions diverses)
  • 13.  PESEE ET COLLECTE Local central : les déchets triés y sont entreposé dans leur conditionnement secondaire/tertiaire, fermés définitivement, prêt à l’enlèvement. -Accès limité aux personnel qualifié -surfaces lavables -aéré, climatisé et éclairé -isolé de l’activité de l’établissement -facilement accessible pour les véhicules de transport LES ETAPES DE LA Prise en Charge DES DASRI
  • 14. Les représentants des deux parti (producteur et transporteur ) assistent à l’opération de pesée moyennant la plateforme de pesée fournie par le prestataire de service.
  • 15. 1/ Convention entre producteur des déchets à risque infectieux et le Prestataire de service fixant les opérations à réaliser et la durée de la prestation de service. 2/Bordereau de suivi assurant la Traçabilité des déchets produits.
  • 16. 3/ Un registre de suivi de déchets Dangereux retraçant par ordre chronologique les opérations relatives à la gestion de leurs déchets. 4/ Un rapport annuel est rédigé concernant toutes les opération réalisée et les incidents (en cas d’occurrence) , et remis en fin d’année au près du MEDD
  • 17.  TRANSPORT EXTERNE • Opération réservée à des prestataires autorisé par l’état. • Le personnel réalisant cette opération doit être formé. • Les déchets sont transporté dans leurs conditionnement secondaire/ tertiaire (conteneurs à roues 360 l) sécurisés par un système de fermeture. Le transport de déchets dangereux se fait dans des camions fermés munis de plateforme de pesée et de traçabilité.
  • 18. Fourgon = Fermé, et isotherme Hayon élévateur Parois internes : lisses, lavables et étanches Séparation entre cabine du chauffeur et déchets transportés.
  • 19.
  • 20.
  • 21.  LE TRAITEMENT: LA BANALISATION La désinfection le seul moyen en Tunisie (après interdiction de l’incinération) pour éliminer les DASRI. Le prétraitement par désinfection est un procédé par étapes : • Modification de l’apparence des déchets par un broyage ou compactage qui permet en outre une efficacité maximale des produits de décontamination afin d’éviter les risques psychologiques. • Désinfection pour supprimer les risques infectieux des déchets traités. La Réduction de la contamination microbiologique des déchets passe par des techniques qui reposent généralement sur des traitements chimiques (chlore ou autre désinfectant...) et/ou physiques (UV, ozone, chaleur). Les déchets prétraités suivent ensuite la filière des ordures ménagères.
  • 22. Déchets assimilés aux ordures ménagères AVANTAGE Méthode Ecologique Procédé Efficace Technologie Fiable C’est un procédé qui permet la réduction du volume jusqu’à 80% et le poids jusqu’à 25% Machine agréée par le MEDD, Sécurité des appareils, traçabilité des appareils permettant de vérifier le bon déroulement du cycle de désinfection Les déchets traités ne sont plus considérés comme des déchets spéciaux et peuvent suivre la filière ordures ménagères Pas d’émission de rejets atmosphérique, pas de rejet chimique et pas de radiation.
  • 23. REGLEMENTATION • Loi 96-41 du 10 juin 1996 : tout producteur de déchets est responsable de son élimination : et ce conformément aux deux principes « producteur-récupérateur » et « pollueur- payeur ».
  • 24. Décret n° 2008-2745 du 28 juillet 2008, fixant les conditions et modalités de gestion des déchets des activités sanitaires. •les déchets biologiques : les déchets constitués totalement ou en partie de matières ou de cellules humaines ou animales. Sont considérées comme déchets biologiques les parties anatomiques difficilement identifiables, les tissus et les matières imprégnées ou souillés par des produits organiques ou de produits sanguins et autres liquides physiologiques •les déchets infectieux : les déchets qui, d'une manière certaine ou prévisible, sont contaminés par des agents pathogènes en concentration ou en quantités suffisantes susceptible de causer une maladie chez l'homme et constituer un danger sérieux chez celui qui les manipule, comme ils peuvent être contaminés par tout agent biologique cultivé d'une façon concentrée pour des besoins de laboratoire. Cette catégorie comprend les résidus d'activités de soins et toute matière contaminée provenant d'un patient dont l'état justifie l'isolement quel qu'il soit. Elle comprend aussi le matériel non décontaminé provenant des laboratoires de biologie ainsi que les objets et pansements souillés de sang et de matières biologiques provenant des laboratoires de biologie et autres et également les objets et pansements souillés de sang. •les déchets piquants ou coupant : les matériels et matériaux piquant ou coupant destinés à l'abandon, susceptibles de causer des piqûres ou des lésions tel que les aiguilles, bistouris, lames de scie, couteaux, fragments de verre, clous et autres.
  • 25. Décret n° 2000-2339 du 10 octobre 2000, fixant la liste des déchets dangereux.