SlideShare une entreprise Scribd logo
GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III
1
INTRODUCTION
Au cours de la genèse des formations géologiques, la dispersion
minéralogique s’est faite de façon inégale. Ainsi donc, certains endroits de l’écorce terrestre
renferment une concentration anormale de certains éléments chimiques par rapport à la norme
(Clarke). Cette concentration anormale d’éléments chimiques constitue les ressources
minérales qui représentent un domaine économique important. En effet, elles composent les
matières premières des industries métallurgiques et chimiques indispensables au
développement de l’humanité. Exemple : l’exploration de l’or ou le fer a souvent été un des
moteurs de l’expansion économique des pays développés. La diversification des besoins en
matières premières minérales s’est fait sentir tout au cours du XXème siècle. Ces ressources
minérales sont donc l’objet des études métallogéniques ou gîtologiques en vue de les décrire et
les interpréter afin de les rentabiliser (les rendre utiles à l’homme). Des méthodes
géochimiques, géophysiques et géologiques sont envisagées pour rechercher et découvrir ces
matières minérales ou gisements enfouis de l’écorce terrestre. Dans notre étude, il s’agit de
chercher à connaître les étapes, les stades de génération de la minéralisation.
GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III
2
I-DEFINITION DE QUELQUES CONCEPTES
I-1-Etapes de minéralisations
Les étapes de minéralisation sont des périodes de formation de minéraux qui sont
séparées les unes des autres par un laps de temps relativement grand, et qui sont caractérisées
par des conditions physico-chimiques essentiellement différentes de celles ayant présidé à la
formation des masses minérales rocheuses.
I-2-Stades de minéralisations
Les stades de minéralisation sont des intervalles de temps, relativement courts, à
l'intérieur des étapes de minéralisation dont, d'une part, chacun est caractérisé par des conditions
physico-chimiques de formation (c'est-à-dire par une composition et un état des solutions
minéralisantes) bien précises, spécifiques, et dont, d'autre part, la distinction, à l'échelle d'un
district ou d'un champ filonien par exemple, est fondée sur la chronologie relative des
différents filons et filonnets le constituant.
I-3-Mineralisation
Transformation d'un métal en minerai par sa combinaison avec un autre corps.
Transformation, dans un milieu biologiquement actif, en particulier le sol, de substances
organiques, aboutissant à la libération de substances minérales (ammoniac, eau, gaz carbonique,
nitrates, phosphates, sulfates).
I-4-Génération de minéralisation
Les générations de minéralisation sont des intervalles de temps relativement très courts, à
l'intérieur d'un même stade de minéralisation ; ils intéressent tous le même minéral et chacun
d'eux est caractérisé par un dépôt particulier dudit minéral.
II-LES DIFFERENTS ETAPES DE MINERALISATION
Pour comprendre l'origine des minéraux existants et de ceux qui naissent constamment à la
surface et à l'intérieur de la Terre, il est important de connaître les conditions de leur formation.
La très longue évolution géologique de la Terre est caractérisée par des processus compliqués
qui, dans de nombreux cas, s'entremêlent ou bien se suivent. En gros, on peut les distinguer en
processus magmatique, sédimentaire et métamorphique.
II-1- Processus Magmatique
Lors du processus magmatique, des minéraux se forment à partir de silicates en fusion
incandescente (le magma), riches en combinaisons volatiles. Le magma prend naissance dans
l'écorce terrestre, dans le manteau d'où, sous l'influence de phénomènes complexes
(plissements, fractures), il parvient dans les couches supérieures où il se refroidit et se solidifie
lentement. Au cours de son ascension, il absorbe une partie des roches voisines qui s'y
GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III
3
dissolvent et modifient son caractère chimique. Le refroidissement du magma provoque la
séparation des fluides et des matières solides et la différentiation magmatique. Cela signifie que
les minéraux les plus légers restent dans la partie supérieure de la masse en voie de solidification
et que les plus lourds descendent. Les minéraux qui se différencient les premiers cristallisent
dans le magma sous la forme de cristaux parfaitement développés, les autres s'adaptant ensuite
aux éléments cristallisés les premiers.
Au cours de la différenciation magmatique, apparaissent des roches aux compositions
chimiques et minérales différentes. On parlera par exemple de roches ultra basiques (péridotite,
picrite), riches en MgO et FeO, mais pauvres en SiO2, de Al2O3 CaO et formées de feldspaths,
de pyroxènes et d'amphiboles. Les roches acides (granites, rhyolites) sont riches en SiO2,
enrichies de Na2O et de K2O; mais plus pauvres en CaO, FeO, et MgO. Elles sont formées en
général de quartz, de feldspaths, de micas et, très rarement, de pyroxènes et d'amphiboles.
Au cours de la différentiation magmatique, peut se produire une accumulation plus marquée de
certains minéraux utiles. C'est ainsi que naissent par exemple les gisements de magnétite,
d'ilménite, de chromite, de chalcopyrite, de platine, ... La caractéristique de ces gisements est
leur évolution irrégulière, en veines ou en amas.
Au stade final de la solidification du magma, se produit souvent le départ de silicates sous la
forme de corps irréguliers, de lentilles et de veines d'aspect granuleux, les pegmatites. Elles se
forment soit à l'intérieur de la masse magmatique soit dans sa périphérie. A ces pegmatites sont
liés de nombreux minéraux de grande importance économique. En font partie les feldspaths, les
quartzs et les micas qui peuvent atteindre chacun des dimensions considérables. On y trouve
aussi les minéraux de lithium ou lithinifères, des concentrations de zircons, de monazites,
de cassitérites, d'émeraudes, de topazes, de saphirs, d'apatites, de grenats et d'un grand nombre
d'autres minéraux.
Figure 1 : processus magmatique
 Pneumatolytique
GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III
4
Parfois les minéraux se dégagent directement des gaz et vapeurs brûlants. Cette
formation est dite pneumatolytique. . Ainsi se forment, par exemple, la tourmaline, la topaze et
la wolframite. Au début du processus post-magmatique, les dissolutions résiduelles du magma,
enrichies de matières volatiles (bore, lithium, fluor ...) jouent le rôle principal. Ces dissolutions
brûlantes, accompagnées de gaz et de vapeurs, s'échappent en bordure de la masse magmatique
et s'élèvent par les fentes et les crevasses des roches vers la surface. En même temps, elles se
refroidissent et donnent naissance à de nouveaux minéraux qui recouvrent les parois des
fractures. Cette formation de minéraux est dite hydrothermale. De cette manière, peuvent naître
le quartz, la dolomite, et la calcite. Quand il existe des éléments de métaux lourds dans ces
dissolutions, on assiste à la formation de filons métallifères.
Si les gaz et les dissolutions agissent tout en se refroidissant sur les roches voisines, on assiste
à la naissance de minéraux de contact métasomatiques tels que la vésuvianite, la pyrrhotite,
la magnétite, ...
Si le magma parvient à la surface du sol lors d'une activité volcanique les conditions de
solidification sont très différentes de celles qui règnent à l'intérieur de la Terre. La lave se fige
très rapidement car elle subit un refroidissement brutal, un abaissement de la pression et la
disparition des substances volatiles. Si le magma se solidifie à proximité de la surface, une
partie cristallise d'abord en forme de protubérance, le reste cristallise ensuite très rapidement en
petits cristaux. Si le magma arrive jusqu'à la surface, le refroidissement peut être si rapide qu'il
se forme une masse vitreuse. Les gaz peuvent se former parfois dans le magma en voie de
solidification, les cavités qui en résulte, peuvent ensuite être remplies par différents minéraux
comme la calcite, le quartz, la calcédoine, ... De même, les émanations de gaz dans les
fumerolles et les solfatares donnent naissance à un grand nombre de minéraux comme le soufre,
la sassolite, l'alunogène, le salmiac, ... Les eaux thermales volcaniques jaillissent sous forme de
sources minérales, en particulier d'eau gazeuse. De ces eaux chaudes ou froides s'éliminent des
minéraux tels que l'aragonite, la calcite, la calcédoine, le cinabre.
 Gîtes hydrothermaux
On désigne par gîte hydrothermal toute concentration minérale ou métallifère formée à partir
de fluides, essentiellement aqueux, de température inférieure au point critique de l'eau (473°C).
A partir de ces fluides, qui transportent à l'état dissous et complexé des substances chimiques,
la précipitation des minéraux a lieu par diminution de la température, de la pression, et/ou par
changement de la composition chimique et de l'acidité du milieu, provoquant ainsi la
sursaturation de la solution. Selon la température de cristallisation des minéraux, on distingue :
Les gîtes de haute température ou hypothermaux formés entre 300 et 473°C;
Les gîtes de moyenne température ou mésothermaux formés entre 150 et 300°C;
Les gîtes de basse température ou épithermaux formés entre 50 et 150°C. Les gîtes de
type fentes alpines résultent de phénomènes hydrothermaux.
II-2- Processus Sédimentaire
Tous les minéraux de la surface terrestre sont constamment exposés à l'influence de
l'atmosphère (O2, CO2), de l'hydrosphère (H2O), aux variations de température ou à l'action
des organismes vivants qui les décomposent ou les transforment en nouveaux minéraux, stables
dans les conditions données. Ce processus est lent, mais ininterrompu et l'on appelle altération
GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III
5
(voir par exemple l'Altération_du_granite. L'accumulation consécutive des minéraux utiles
décomposés ou nouvellement formés aboutit à des gisements sédimentaires.
Les variations de température (soleil, gel) et les effets destructifs du froid (eau, glace)
provoquent une décomposition mécanique des roches en minéraux différents. Ils peuvent se
concentrer directement sur place, ou bien, sous l'action de la pesanteur, ils glissent sur les pentes
(alluvions métallifères).
L'or, le platine, la cassitérite, le wolframite, la magnétite, le grenat et d’autre encore se
concentrent de cette manière ; il s’agit donc surtout de minéraux insolubles et qui s’oxydent
difficilement.
Les minéraux résultant de la décomposition d’une roche peuvent encore être transportés par
l’eau et le vent et déposés dans des endroits souvent très éloignés de leur lieu d’origine ; en
même temps se produit un classement progressif des particules selon leur taille et leur poids
spécifique. Les dépôts des minéraux par les cours d’eau donnent naissance aux gisements
alluvionnaires. C’est là que se déposent les minéraux lourds, durs et résistants à l’abrasion et
aux chocs. Le dépôt de minéraux utiles peut se produire également dans les lacs et les mers où
les ont transportés les cours d’eau. Ainsi naissent différents gisement lacustres ou marins. C’est
le cas, par exemple, des gisements d’or, de monazite ou de diamant. Des minéraux sensiblement
plus légers tels que le quartz ou le feldspath peuvent également constituer des dépôts
exploitables.
L’action de l’eau et des gaz atmosphériques, en même temps que l’érosion mécanique et la
décomposition biologique aboutissant à l’altération chimique. Les minéraux se transforment ou
se dissolvent pour donner naissance à des minéraux secondaires.
Par le lessivage de certains gisements de minéraux utiles, sous l’action des eaux de surface, il
arrive qu’une partie des minéraux solubles soit entraînée, les minéraux non solubles restant sur
place. Ainsi se forment des gisements résiduels. On peut prendre pour exemple les
concentrations de minéraux qui naissent de la latérisation dans les régions chaudes et tropicales,
où peuvent se constituer des dépôts de limonite, de nickel, de silicates, … On range dans les
gisements résiduels les gisements de kaolinite résultant de l’altération chimique des roches
feldspathiques. D’autres exemples de gisements résiduels sont ceux de phosphate, de gypse, …
C’est le cas d’un grand nombre de gisements de fer, de cuivre, de manganèse, de vanadium,
d’uranium, de phosphates, … Les deux types de gisements, gisements résiduels ou gisements
d’infiltration sont souvent étroitement liés ; ce qui apparaît dans les nombreux exemples de
certains regroupements de minéraux. Lors de l’altération des roches de surface (zone
d’oxydation) se produit la transformation des combinaisons sulfureuses
(pyrite, chalcopyrite, galène, sphalérite) en sels oxygénifères
(malachite, azurite, goethite, cérusite).
Les produits d’altération chimique des minéraux entraînés dans les lacs et les mers peuvent, à
la suite d'autres processus chimiques, précipiter et donner naissance à de nouveaux minéraux et
à de nouveaux gisements. Ainsi se produisent non seulement la décomposition des minéraux à
la surface sous l’influence des racines des végétaux (acide humique) avec production de
phosphates, de pétroles, de charbons.
GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III
6
Figure 2 : processus sédimentaire
II-3-Processus du Métamorphisme
Les minéraux, après leur formation, se modifient sous l’influence de conditions internes ou
externes. Ces modifications peuvent se produire par exemple dans les gisements sédimentaires
par déshydratation des oxydes, carbonisation ou silicification de restes organiques. Ces
transformations sont dites diagénétiques. Elles se produisent à la surface du sol, à la température
normale.
Des modifications profondes ont lieu sous l’action de conditions physico-chimiques dans les
profondeurs de la croûte. Ce sont surtout des roches sédimentaires qui subissent des
modifications, sous l’action de la température et de la pression et également des réactions
chimiques. Leurs aspects ainsi que leurs propriétés chimiques sont modifiés, on voit naître de
nouvelles paragénèses de minéraux. Ce processus constitue le métamorphisme.
On distingue un métamorphisme de contact qui touche les roches en contact immédiat avec les
roches éruptives. Le degré de modification donne de nouvelles espèces minérales.
Figure 3 : Processus métamorphique
GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III
7
III- LES DIFFERENTS STADES DE MINERALISATION
Pendant la cristallisation fractionnée des magmas acide, basiques et ultrabasiques, on distingue
génétiquement quatre stades de minéralisations liés à l’activité des composants volatils qui sont
les stades :
Orthomagmatique (1500°C - 800°C) ;
- 600°C) ;
- 400°C) ;
- 100°C).
stades pegmatitique, pneumatolytique et hydrothermal sont plus liés aux roches acides et
neutres.
II-1-Stades orthomagmatique et pegmatitique
Au cours de la cristallisation les minéraux les plus réfractaires, c'est-à-dire ceux qui
cristallisent les premiers, ont le plus souvent un poids spécifique (poids volumique) plus élevé
que celui du magma et ont de ce fait tendance à sombrer au fond de la masse magmatique encore
fluide et à s'y déposer.
constituants habituels du granite (quartz,
feldspath, mica), qui se forment dans sa périphérie à partir de magma résiduel riche en bore,
phosphore, lithium, sont énormes (on parle de "pegmatites"), et associés à des cristaux
inhabituels, recherchés par les minéralogistes : tourmaline, béryl, topaze, etc..
 Les gites Orthomagmatique
Les gîtes sont caractérisés par une cristallisation lente à haute température des principaux
minéraux de la roche magmatique.
des amphiboles et des micas.
l’augmentation progressive de la tension vapeur (la pression exercée sur le système par les
phases gazeuses) du système.
sulfure de nickel…)
 Les gites pegmatitiques
La tension de vapeur atteint une valeur maximum dans le système résiduel au stade
pegmatitique.
éléments volatiles minéralisateurs (eau, fluor, bore, chlore). L’injection de ce matériel dans
les fractures est suivie d’une cristallisation rapide à basse température et donne les
GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III
8
pegmatites filoniennes. Elles se rencontrent soit dans les granitoïdes, soit à leurs bordures,
soit en filons injectés dans les terrains encaissants. Ses principaux constituants sont ceux du
granite (quartz, feldspaths, micas).
thorium, le niobium, le lithium, le béryllium, le bore utilisés en haute technologie. Les gros
cristaux très purs peuvent être exploités. Par exemple, le quartz est utilisé en optique ; les
feldspaths et les micas sont utilisés comme isolants électriques.
II-2- Stade hydrothermal
Après la fin de la cristallisation, persistent, toujours à la périphérie du pluton, des poches
d'eau à haute température (de l'ordre de 500°, ce qui donne à l'eau un fort pouvoir de
dissolution) dans lesquelles sont dissous en grande quantité des ions métalliques qui n'ont
pas trouvé place dans les cristaux du granite.
us l'effet d'une pression élevée, monte dans les fissures ou
failles qui parcourent le pluton et le terrain encaissant.
rapprochant de la surface, se refroidit et perd son pouvoir de dissolution. Les ions
métalliques précipitent et se concentrent (souvent sous forme de sulfures, de carbonates ou
d'oxydes) dans les fissures.
-dessus des plutons
granitiques, les gisements (ou filons) métallifères qui affleurent en surface des millions
d'années plus tard, quand l'érosion a fait disparaître les roches qui les surmontent, et qui
intéressent maintenant les industriels quand la concentration des métaux est suffisante dans
la roche stérile (la gangue) qui les contient.
Gites Hydrothermaux
Ace stade, la cristallisation des phases résiduelles est lente et se fait à basse température, ce
qui permet à l’eau de se condenser. Dans ces solutions hydrothermales, se retrouvent les
métaux précieux (Au, Ag) et des sulfures de Cuivre, Plomb, Zinc et Fer. Drainées par un
réseau de fractures, les solutions déposent des gîtes filoniens, par exemple, le groupe des
BPG (Blende-PyriteGalène). Les granitoïdes localisées essentiellement au niveau des zones
de chevauchement de plaques, peuvent générer des porphyres de natures diverses qui sont
: 1. les porphyres à Cuivre –Molybdène ;
2. Porphyres à Cuivre – Or ;
3. Porphyres à molybdènes ;
4. Porphyres à étain-tungstène.
GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III
9
Conclusion
Au vu des spectres de terres rares dans les sulfures de cuivre précipités à haute température
au contact des fluides et des spectres des fluides hydrothermaux, nous pouvons supposer
l'absence de fractionnement au cours de la précipitation des sulfures. Néanmoins, les
concentrations en diminuent dans les sulfures plus éloignés de l'évent et des fluides chauds.

Contenu connexe

Tendances

Reservoirs De Tunisie
Reservoirs De TunisieReservoirs De Tunisie
Reservoirs De Tunisie
gueste4fbf76
 
Geologie
GeologieGeologie
Geologietaferm
 
Les systemes petroliers mpgp1 2014 15
Les systemes petroliers mpgp1 2014 15Les systemes petroliers mpgp1 2014 15
Les systemes petroliers mpgp1 2014 15
Hassene AFFOURI
 
Les méthodes de forage
Les méthodes de forageLes méthodes de forage
Les méthodes de forageLaetitia Yte
 
COURS GEOCHIMIE
COURS GEOCHIMIE COURS GEOCHIMIE
COURS GEOCHIMIE
LS-Elearning
 
Les diagraphies différées 18 au 20 MAI 2013 HMD diap.ppsx
Les diagraphies différées 18 au 20 MAI 2013 HMD diap.ppsxLes diagraphies différées 18 au 20 MAI 2013 HMD diap.ppsx
Les diagraphies différées 18 au 20 MAI 2013 HMD diap.ppsx
MustaphaAitAbdelkade
 
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisieRapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
mohamedkarimslama
 
Cours 2 - des éléments aux roches (Géosciences 1)
Cours 2 - des éléments aux roches (Géosciences 1)Cours 2 - des éléments aux roches (Géosciences 1)
Cours 2 - des éléments aux roches (Géosciences 1)
Nicolas Coltice
 
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madiRapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
MahdiMadi2
 
Cours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Cours 4 : Composition et Structure interne de la TerreCours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Cours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Nicolas Coltice
 
Etude de rentabilité des travaux d'exploitation en carrière
Etude de rentabilité des travaux d'exploitation en carrièreEtude de rentabilité des travaux d'exploitation en carrière
Etude de rentabilité des travaux d'exploitation en carrièreLaila Berchane
 
Rapport de stage d'immersion de Géologie et des journées spécialisées de sédi...
Rapport de stage d'immersion de Géologie et des journées spécialisées de sédi...Rapport de stage d'immersion de Géologie et des journées spécialisées de sédi...
Rapport de stage d'immersion de Géologie et des journées spécialisées de sédi...
Mohamed Yacouba Kallo
 
Tgp COURS DE géologie GENERALE ET PETROLIERE
Tgp COURS DE géologie GENERALE ET PETROLIERETgp COURS DE géologie GENERALE ET PETROLIERE
Tgp COURS DE géologie GENERALE ET PETROLIERE
Mamane Bachir
 
Chapitre 0 introduction
Chapitre 0 introductionChapitre 0 introduction
Chapitre 0 introduction
abdelkrim abdellaoui
 
Les Ressources en Sols Tunisiens: Situation, Problématique et Enjeux
Les Ressources en Sols Tunisiens: Situation, Problématique et EnjeuxLes Ressources en Sols Tunisiens: Situation, Problématique et Enjeux
Les Ressources en Sols Tunisiens: Situation, Problématique et Enjeux
ADJEMI TAHER
 
Cours2 : Des éléments aux roches
Cours2 : Des éléments aux rochesCours2 : Des éléments aux roches
Cours2 : Des éléments aux roches
Nicolas Coltice
 
Mecanique sol (1)
Mecanique sol (1)Mecanique sol (1)
Mecanique sol (1)
offpt
 
Introduction au cours de L1 - Géosciences
Introduction au cours de L1 - GéosciencesIntroduction au cours de L1 - Géosciences
Introduction au cours de L1 - Géosciences
Nicolas Coltice
 

Tendances (20)

Reservoirs De Tunisie
Reservoirs De TunisieReservoirs De Tunisie
Reservoirs De Tunisie
 
Geologie
GeologieGeologie
Geologie
 
Les systemes petroliers mpgp1 2014 15
Les systemes petroliers mpgp1 2014 15Les systemes petroliers mpgp1 2014 15
Les systemes petroliers mpgp1 2014 15
 
Hassani abderrahim
Hassani abderrahimHassani abderrahim
Hassani abderrahim
 
Les méthodes de forage
Les méthodes de forageLes méthodes de forage
Les méthodes de forage
 
COURS GEOCHIMIE
COURS GEOCHIMIE COURS GEOCHIMIE
COURS GEOCHIMIE
 
Les diagraphies différées 18 au 20 MAI 2013 HMD diap.ppsx
Les diagraphies différées 18 au 20 MAI 2013 HMD diap.ppsxLes diagraphies différées 18 au 20 MAI 2013 HMD diap.ppsx
Les diagraphies différées 18 au 20 MAI 2013 HMD diap.ppsx
 
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisieRapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
 
Cours 2 - des éléments aux roches (Géosciences 1)
Cours 2 - des éléments aux roches (Géosciences 1)Cours 2 - des éléments aux roches (Géosciences 1)
Cours 2 - des éléments aux roches (Géosciences 1)
 
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madiRapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
Rapport de stage de sidi bouzid 2021 par mahdi abderrahmen madi
 
Cours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Cours 4 : Composition et Structure interne de la TerreCours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
Cours 4 : Composition et Structure interne de la Terre
 
Etude de rentabilité des travaux d'exploitation en carrière
Etude de rentabilité des travaux d'exploitation en carrièreEtude de rentabilité des travaux d'exploitation en carrière
Etude de rentabilité des travaux d'exploitation en carrière
 
Rapport de stage d'immersion de Géologie et des journées spécialisées de sédi...
Rapport de stage d'immersion de Géologie et des journées spécialisées de sédi...Rapport de stage d'immersion de Géologie et des journées spécialisées de sédi...
Rapport de stage d'immersion de Géologie et des journées spécialisées de sédi...
 
Tgp COURS DE géologie GENERALE ET PETROLIERE
Tgp COURS DE géologie GENERALE ET PETROLIERETgp COURS DE géologie GENERALE ET PETROLIERE
Tgp COURS DE géologie GENERALE ET PETROLIERE
 
Chapitre 0 introduction
Chapitre 0 introductionChapitre 0 introduction
Chapitre 0 introduction
 
Le pétrole
Le pétroleLe pétrole
Le pétrole
 
Les Ressources en Sols Tunisiens: Situation, Problématique et Enjeux
Les Ressources en Sols Tunisiens: Situation, Problématique et EnjeuxLes Ressources en Sols Tunisiens: Situation, Problématique et Enjeux
Les Ressources en Sols Tunisiens: Situation, Problématique et Enjeux
 
Cours2 : Des éléments aux roches
Cours2 : Des éléments aux rochesCours2 : Des éléments aux roches
Cours2 : Des éléments aux roches
 
Mecanique sol (1)
Mecanique sol (1)Mecanique sol (1)
Mecanique sol (1)
 
Introduction au cours de L1 - Géosciences
Introduction au cours de L1 - GéosciencesIntroduction au cours de L1 - Géosciences
Introduction au cours de L1 - Géosciences
 

En vedette

Cours de mineralogie chap4 fin silicates
Cours de mineralogie chap4 fin  silicatesCours de mineralogie chap4 fin  silicates
Cours de mineralogie chap4 fin silicates
FSTT
 
Plutons (plutonic rock)
Plutons (plutonic rock)Plutons (plutonic rock)
Plutons (plutonic rock)
Mike Haddon
 
GySgt Clark Recruiters School Certs
GySgt Clark Recruiters School CertsGySgt Clark Recruiters School Certs
GySgt Clark Recruiters School CertsKurt Clark
 
Tarea de
Tarea deTarea de
características TIC
características TICcaracterísticas TIC
características TIC
jgp123456
 
Plan de ivestigacion
Plan de ivestigacionPlan de ivestigacion
Plan de ivestigacion
YADIRA MASABANDA
 
PTPP3
PTPP3PTPP3
Medio amviente
Medio amvienteMedio amviente
Simbolos institucionales
Simbolos institucionalesSimbolos institucionales
Simbolos institucionales
leo duran
 
Actividad 6
Actividad 6Actividad 6
Actividad 6
jgp123456
 
Arkanoid en lenguaje vhdl
Arkanoid en lenguaje vhdlArkanoid en lenguaje vhdl
Arkanoid en lenguaje vhdl
Anyi Marcela Rodriguez Ruiz
 
Li fi
Li fiLi fi
Ahmed cv3
Ahmed cv3Ahmed cv3
Ahmed cv3
Ahmed Morsy
 
Asthma - CIA #4
Asthma - CIA #4Asthma - CIA #4
Asthma - CIA #4
wampler_alex
 

En vedette (14)

Cours de mineralogie chap4 fin silicates
Cours de mineralogie chap4 fin  silicatesCours de mineralogie chap4 fin  silicates
Cours de mineralogie chap4 fin silicates
 
Plutons (plutonic rock)
Plutons (plutonic rock)Plutons (plutonic rock)
Plutons (plutonic rock)
 
GySgt Clark Recruiters School Certs
GySgt Clark Recruiters School CertsGySgt Clark Recruiters School Certs
GySgt Clark Recruiters School Certs
 
Tarea de
Tarea deTarea de
Tarea de
 
características TIC
características TICcaracterísticas TIC
características TIC
 
Plan de ivestigacion
Plan de ivestigacionPlan de ivestigacion
Plan de ivestigacion
 
PTPP3
PTPP3PTPP3
PTPP3
 
Medio amviente
Medio amvienteMedio amviente
Medio amviente
 
Simbolos institucionales
Simbolos institucionalesSimbolos institucionales
Simbolos institucionales
 
Actividad 6
Actividad 6Actividad 6
Actividad 6
 
Arkanoid en lenguaje vhdl
Arkanoid en lenguaje vhdlArkanoid en lenguaje vhdl
Arkanoid en lenguaje vhdl
 
Li fi
Li fiLi fi
Li fi
 
Ahmed cv3
Ahmed cv3Ahmed cv3
Ahmed cv3
 
Asthma - CIA #4
Asthma - CIA #4Asthma - CIA #4
Asthma - CIA #4
 

Similaire à Gitologie des gisements

Roches sedimentaires
Roches sedimentairesRoches sedimentaires
Roches sedimentairesgeomorphist
 
010023274.pdf
010023274.pdf010023274.pdf
010023274.pdf
WadadiWadadi
 
Minimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdf
Minimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdfMinimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdf
Minimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdf
BANGUIRAA
 
Cycle des roches à l'échelle planétaires.pptx
Cycle des roches à l'échelle planétaires.pptxCycle des roches à l'échelle planétaires.pptx
Cycle des roches à l'échelle planétaires.pptx
Université Moulay Ismaïl, Faculte of sciences Meknes
 
Expo classification des roches magmatique
Expo classification des roches magmatiqueExpo classification des roches magmatique
Expo classification des roches magmatiqueAtmen Daou
 
Td meu-le-metamorphisme-et-les-roches-métamorphiques-2016
Td meu-le-metamorphisme-et-les-roches-métamorphiques-2016Td meu-le-metamorphisme-et-les-roches-métamorphiques-2016
Td meu-le-metamorphisme-et-les-roches-métamorphiques-2016
Aristide MISSE
 
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTXgéologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
DikoYO
 
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
qh7ps6r4b8
 
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
mariajgr
 
Les minéraux silicatés (III).ppt
Les minéraux silicatés (III).pptLes minéraux silicatés (III).ppt
Les minéraux silicatés (III).ppt
SohaibSFAIRI
 
Nc chap 5
Nc chap 5Nc chap 5
Nc chap 5
ameliani
 
Les sols argileux risques et solutions
Les sols argileux  risques et solutionsLes sols argileux  risques et solutions
Les sols argileux risques et solutions
amine1991xxx
 
3ºeso chapitre10
3ºeso chapitre103ºeso chapitre10
Volcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
Volcanisme1(new) LAMKIRICH RababVolcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
Volcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
Lamkirich Rabab
 
Les-mineraux
 Les-mineraux Les-mineraux
Les-mineraux
Ceteau Sarl
 
Michard Elments Geologie marocaine.pdf
Michard Elments Geologie marocaine.pdfMichard Elments Geologie marocaine.pdf
Michard Elments Geologie marocaine.pdf
LionelLachguer
 
Geodynamique externe microsoft office power point
Geodynamique externe  microsoft office power pointGeodynamique externe  microsoft office power point
Geodynamique externe microsoft office power point
Demri Brahim
 
Les échanges ioniques Eau Argile
Les échanges ioniques Eau ArgileLes échanges ioniques Eau Argile
Les échanges ioniques Eau Argile
Mansour ACHOUR
 
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 

Similaire à Gitologie des gisements (20)

3º eso Chapitre 13 réduit
3º eso Chapitre 13 réduit3º eso Chapitre 13 réduit
3º eso Chapitre 13 réduit
 
Roches sedimentaires
Roches sedimentairesRoches sedimentaires
Roches sedimentaires
 
010023274.pdf
010023274.pdf010023274.pdf
010023274.pdf
 
Minimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdf
Minimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdfMinimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdf
Minimum-vital-II-1-Les-matieres-premieres-minerales-2.pdf
 
Cycle des roches à l'échelle planétaires.pptx
Cycle des roches à l'échelle planétaires.pptxCycle des roches à l'échelle planétaires.pptx
Cycle des roches à l'échelle planétaires.pptx
 
Expo classification des roches magmatique
Expo classification des roches magmatiqueExpo classification des roches magmatique
Expo classification des roches magmatique
 
Td meu-le-metamorphisme-et-les-roches-métamorphiques-2016
Td meu-le-metamorphisme-et-les-roches-métamorphiques-2016Td meu-le-metamorphisme-et-les-roches-métamorphiques-2016
Td meu-le-metamorphisme-et-les-roches-métamorphiques-2016
 
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTXgéologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
géologie pétrolière sonatrach algeria .PPTX
 
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
00000038-Cours de Géologie Appliquée_PowerPoint.pptx
 
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
La dinamique externe de la planète:la modélisation du relief par des agents g...
 
Les minéraux silicatés (III).ppt
Les minéraux silicatés (III).pptLes minéraux silicatés (III).ppt
Les minéraux silicatés (III).ppt
 
Nc chap 5
Nc chap 5Nc chap 5
Nc chap 5
 
Les sols argileux risques et solutions
Les sols argileux  risques et solutionsLes sols argileux  risques et solutions
Les sols argileux risques et solutions
 
3ºeso chapitre10
3ºeso chapitre103ºeso chapitre10
3ºeso chapitre10
 
Volcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
Volcanisme1(new) LAMKIRICH RababVolcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
Volcanisme1(new) LAMKIRICH Rabab
 
Les-mineraux
 Les-mineraux Les-mineraux
Les-mineraux
 
Michard Elments Geologie marocaine.pdf
Michard Elments Geologie marocaine.pdfMichard Elments Geologie marocaine.pdf
Michard Elments Geologie marocaine.pdf
 
Geodynamique externe microsoft office power point
Geodynamique externe  microsoft office power pointGeodynamique externe  microsoft office power point
Geodynamique externe microsoft office power point
 
Les échanges ioniques Eau Argile
Les échanges ioniques Eau ArgileLes échanges ioniques Eau Argile
Les échanges ioniques Eau Argile
 
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
3ºeso chapitre12 Geologie Les Roches Sédimentaires
 

Dernier

Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
caggoune66
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 

Dernier (11)

Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 

Gitologie des gisements

  • 1. GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III 1 INTRODUCTION Au cours de la genèse des formations géologiques, la dispersion minéralogique s’est faite de façon inégale. Ainsi donc, certains endroits de l’écorce terrestre renferment une concentration anormale de certains éléments chimiques par rapport à la norme (Clarke). Cette concentration anormale d’éléments chimiques constitue les ressources minérales qui représentent un domaine économique important. En effet, elles composent les matières premières des industries métallurgiques et chimiques indispensables au développement de l’humanité. Exemple : l’exploration de l’or ou le fer a souvent été un des moteurs de l’expansion économique des pays développés. La diversification des besoins en matières premières minérales s’est fait sentir tout au cours du XXème siècle. Ces ressources minérales sont donc l’objet des études métallogéniques ou gîtologiques en vue de les décrire et les interpréter afin de les rentabiliser (les rendre utiles à l’homme). Des méthodes géochimiques, géophysiques et géologiques sont envisagées pour rechercher et découvrir ces matières minérales ou gisements enfouis de l’écorce terrestre. Dans notre étude, il s’agit de chercher à connaître les étapes, les stades de génération de la minéralisation.
  • 2. GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III 2 I-DEFINITION DE QUELQUES CONCEPTES I-1-Etapes de minéralisations Les étapes de minéralisation sont des périodes de formation de minéraux qui sont séparées les unes des autres par un laps de temps relativement grand, et qui sont caractérisées par des conditions physico-chimiques essentiellement différentes de celles ayant présidé à la formation des masses minérales rocheuses. I-2-Stades de minéralisations Les stades de minéralisation sont des intervalles de temps, relativement courts, à l'intérieur des étapes de minéralisation dont, d'une part, chacun est caractérisé par des conditions physico-chimiques de formation (c'est-à-dire par une composition et un état des solutions minéralisantes) bien précises, spécifiques, et dont, d'autre part, la distinction, à l'échelle d'un district ou d'un champ filonien par exemple, est fondée sur la chronologie relative des différents filons et filonnets le constituant. I-3-Mineralisation Transformation d'un métal en minerai par sa combinaison avec un autre corps. Transformation, dans un milieu biologiquement actif, en particulier le sol, de substances organiques, aboutissant à la libération de substances minérales (ammoniac, eau, gaz carbonique, nitrates, phosphates, sulfates). I-4-Génération de minéralisation Les générations de minéralisation sont des intervalles de temps relativement très courts, à l'intérieur d'un même stade de minéralisation ; ils intéressent tous le même minéral et chacun d'eux est caractérisé par un dépôt particulier dudit minéral. II-LES DIFFERENTS ETAPES DE MINERALISATION Pour comprendre l'origine des minéraux existants et de ceux qui naissent constamment à la surface et à l'intérieur de la Terre, il est important de connaître les conditions de leur formation. La très longue évolution géologique de la Terre est caractérisée par des processus compliqués qui, dans de nombreux cas, s'entremêlent ou bien se suivent. En gros, on peut les distinguer en processus magmatique, sédimentaire et métamorphique. II-1- Processus Magmatique Lors du processus magmatique, des minéraux se forment à partir de silicates en fusion incandescente (le magma), riches en combinaisons volatiles. Le magma prend naissance dans l'écorce terrestre, dans le manteau d'où, sous l'influence de phénomènes complexes (plissements, fractures), il parvient dans les couches supérieures où il se refroidit et se solidifie lentement. Au cours de son ascension, il absorbe une partie des roches voisines qui s'y
  • 3. GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III 3 dissolvent et modifient son caractère chimique. Le refroidissement du magma provoque la séparation des fluides et des matières solides et la différentiation magmatique. Cela signifie que les minéraux les plus légers restent dans la partie supérieure de la masse en voie de solidification et que les plus lourds descendent. Les minéraux qui se différencient les premiers cristallisent dans le magma sous la forme de cristaux parfaitement développés, les autres s'adaptant ensuite aux éléments cristallisés les premiers. Au cours de la différenciation magmatique, apparaissent des roches aux compositions chimiques et minérales différentes. On parlera par exemple de roches ultra basiques (péridotite, picrite), riches en MgO et FeO, mais pauvres en SiO2, de Al2O3 CaO et formées de feldspaths, de pyroxènes et d'amphiboles. Les roches acides (granites, rhyolites) sont riches en SiO2, enrichies de Na2O et de K2O; mais plus pauvres en CaO, FeO, et MgO. Elles sont formées en général de quartz, de feldspaths, de micas et, très rarement, de pyroxènes et d'amphiboles. Au cours de la différentiation magmatique, peut se produire une accumulation plus marquée de certains minéraux utiles. C'est ainsi que naissent par exemple les gisements de magnétite, d'ilménite, de chromite, de chalcopyrite, de platine, ... La caractéristique de ces gisements est leur évolution irrégulière, en veines ou en amas. Au stade final de la solidification du magma, se produit souvent le départ de silicates sous la forme de corps irréguliers, de lentilles et de veines d'aspect granuleux, les pegmatites. Elles se forment soit à l'intérieur de la masse magmatique soit dans sa périphérie. A ces pegmatites sont liés de nombreux minéraux de grande importance économique. En font partie les feldspaths, les quartzs et les micas qui peuvent atteindre chacun des dimensions considérables. On y trouve aussi les minéraux de lithium ou lithinifères, des concentrations de zircons, de monazites, de cassitérites, d'émeraudes, de topazes, de saphirs, d'apatites, de grenats et d'un grand nombre d'autres minéraux. Figure 1 : processus magmatique  Pneumatolytique
  • 4. GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III 4 Parfois les minéraux se dégagent directement des gaz et vapeurs brûlants. Cette formation est dite pneumatolytique. . Ainsi se forment, par exemple, la tourmaline, la topaze et la wolframite. Au début du processus post-magmatique, les dissolutions résiduelles du magma, enrichies de matières volatiles (bore, lithium, fluor ...) jouent le rôle principal. Ces dissolutions brûlantes, accompagnées de gaz et de vapeurs, s'échappent en bordure de la masse magmatique et s'élèvent par les fentes et les crevasses des roches vers la surface. En même temps, elles se refroidissent et donnent naissance à de nouveaux minéraux qui recouvrent les parois des fractures. Cette formation de minéraux est dite hydrothermale. De cette manière, peuvent naître le quartz, la dolomite, et la calcite. Quand il existe des éléments de métaux lourds dans ces dissolutions, on assiste à la formation de filons métallifères. Si les gaz et les dissolutions agissent tout en se refroidissant sur les roches voisines, on assiste à la naissance de minéraux de contact métasomatiques tels que la vésuvianite, la pyrrhotite, la magnétite, ... Si le magma parvient à la surface du sol lors d'une activité volcanique les conditions de solidification sont très différentes de celles qui règnent à l'intérieur de la Terre. La lave se fige très rapidement car elle subit un refroidissement brutal, un abaissement de la pression et la disparition des substances volatiles. Si le magma se solidifie à proximité de la surface, une partie cristallise d'abord en forme de protubérance, le reste cristallise ensuite très rapidement en petits cristaux. Si le magma arrive jusqu'à la surface, le refroidissement peut être si rapide qu'il se forme une masse vitreuse. Les gaz peuvent se former parfois dans le magma en voie de solidification, les cavités qui en résulte, peuvent ensuite être remplies par différents minéraux comme la calcite, le quartz, la calcédoine, ... De même, les émanations de gaz dans les fumerolles et les solfatares donnent naissance à un grand nombre de minéraux comme le soufre, la sassolite, l'alunogène, le salmiac, ... Les eaux thermales volcaniques jaillissent sous forme de sources minérales, en particulier d'eau gazeuse. De ces eaux chaudes ou froides s'éliminent des minéraux tels que l'aragonite, la calcite, la calcédoine, le cinabre.  Gîtes hydrothermaux On désigne par gîte hydrothermal toute concentration minérale ou métallifère formée à partir de fluides, essentiellement aqueux, de température inférieure au point critique de l'eau (473°C). A partir de ces fluides, qui transportent à l'état dissous et complexé des substances chimiques, la précipitation des minéraux a lieu par diminution de la température, de la pression, et/ou par changement de la composition chimique et de l'acidité du milieu, provoquant ainsi la sursaturation de la solution. Selon la température de cristallisation des minéraux, on distingue : Les gîtes de haute température ou hypothermaux formés entre 300 et 473°C; Les gîtes de moyenne température ou mésothermaux formés entre 150 et 300°C; Les gîtes de basse température ou épithermaux formés entre 50 et 150°C. Les gîtes de type fentes alpines résultent de phénomènes hydrothermaux. II-2- Processus Sédimentaire Tous les minéraux de la surface terrestre sont constamment exposés à l'influence de l'atmosphère (O2, CO2), de l'hydrosphère (H2O), aux variations de température ou à l'action des organismes vivants qui les décomposent ou les transforment en nouveaux minéraux, stables dans les conditions données. Ce processus est lent, mais ininterrompu et l'on appelle altération
  • 5. GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III 5 (voir par exemple l'Altération_du_granite. L'accumulation consécutive des minéraux utiles décomposés ou nouvellement formés aboutit à des gisements sédimentaires. Les variations de température (soleil, gel) et les effets destructifs du froid (eau, glace) provoquent une décomposition mécanique des roches en minéraux différents. Ils peuvent se concentrer directement sur place, ou bien, sous l'action de la pesanteur, ils glissent sur les pentes (alluvions métallifères). L'or, le platine, la cassitérite, le wolframite, la magnétite, le grenat et d’autre encore se concentrent de cette manière ; il s’agit donc surtout de minéraux insolubles et qui s’oxydent difficilement. Les minéraux résultant de la décomposition d’une roche peuvent encore être transportés par l’eau et le vent et déposés dans des endroits souvent très éloignés de leur lieu d’origine ; en même temps se produit un classement progressif des particules selon leur taille et leur poids spécifique. Les dépôts des minéraux par les cours d’eau donnent naissance aux gisements alluvionnaires. C’est là que se déposent les minéraux lourds, durs et résistants à l’abrasion et aux chocs. Le dépôt de minéraux utiles peut se produire également dans les lacs et les mers où les ont transportés les cours d’eau. Ainsi naissent différents gisement lacustres ou marins. C’est le cas, par exemple, des gisements d’or, de monazite ou de diamant. Des minéraux sensiblement plus légers tels que le quartz ou le feldspath peuvent également constituer des dépôts exploitables. L’action de l’eau et des gaz atmosphériques, en même temps que l’érosion mécanique et la décomposition biologique aboutissant à l’altération chimique. Les minéraux se transforment ou se dissolvent pour donner naissance à des minéraux secondaires. Par le lessivage de certains gisements de minéraux utiles, sous l’action des eaux de surface, il arrive qu’une partie des minéraux solubles soit entraînée, les minéraux non solubles restant sur place. Ainsi se forment des gisements résiduels. On peut prendre pour exemple les concentrations de minéraux qui naissent de la latérisation dans les régions chaudes et tropicales, où peuvent se constituer des dépôts de limonite, de nickel, de silicates, … On range dans les gisements résiduels les gisements de kaolinite résultant de l’altération chimique des roches feldspathiques. D’autres exemples de gisements résiduels sont ceux de phosphate, de gypse, … C’est le cas d’un grand nombre de gisements de fer, de cuivre, de manganèse, de vanadium, d’uranium, de phosphates, … Les deux types de gisements, gisements résiduels ou gisements d’infiltration sont souvent étroitement liés ; ce qui apparaît dans les nombreux exemples de certains regroupements de minéraux. Lors de l’altération des roches de surface (zone d’oxydation) se produit la transformation des combinaisons sulfureuses (pyrite, chalcopyrite, galène, sphalérite) en sels oxygénifères (malachite, azurite, goethite, cérusite). Les produits d’altération chimique des minéraux entraînés dans les lacs et les mers peuvent, à la suite d'autres processus chimiques, précipiter et donner naissance à de nouveaux minéraux et à de nouveaux gisements. Ainsi se produisent non seulement la décomposition des minéraux à la surface sous l’influence des racines des végétaux (acide humique) avec production de phosphates, de pétroles, de charbons.
  • 6. GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III 6 Figure 2 : processus sédimentaire II-3-Processus du Métamorphisme Les minéraux, après leur formation, se modifient sous l’influence de conditions internes ou externes. Ces modifications peuvent se produire par exemple dans les gisements sédimentaires par déshydratation des oxydes, carbonisation ou silicification de restes organiques. Ces transformations sont dites diagénétiques. Elles se produisent à la surface du sol, à la température normale. Des modifications profondes ont lieu sous l’action de conditions physico-chimiques dans les profondeurs de la croûte. Ce sont surtout des roches sédimentaires qui subissent des modifications, sous l’action de la température et de la pression et également des réactions chimiques. Leurs aspects ainsi que leurs propriétés chimiques sont modifiés, on voit naître de nouvelles paragénèses de minéraux. Ce processus constitue le métamorphisme. On distingue un métamorphisme de contact qui touche les roches en contact immédiat avec les roches éruptives. Le degré de modification donne de nouvelles espèces minérales. Figure 3 : Processus métamorphique
  • 7. GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III 7 III- LES DIFFERENTS STADES DE MINERALISATION Pendant la cristallisation fractionnée des magmas acide, basiques et ultrabasiques, on distingue génétiquement quatre stades de minéralisations liés à l’activité des composants volatils qui sont les stades : Orthomagmatique (1500°C - 800°C) ; - 600°C) ; - 400°C) ; - 100°C). stades pegmatitique, pneumatolytique et hydrothermal sont plus liés aux roches acides et neutres. II-1-Stades orthomagmatique et pegmatitique Au cours de la cristallisation les minéraux les plus réfractaires, c'est-à-dire ceux qui cristallisent les premiers, ont le plus souvent un poids spécifique (poids volumique) plus élevé que celui du magma et ont de ce fait tendance à sombrer au fond de la masse magmatique encore fluide et à s'y déposer. constituants habituels du granite (quartz, feldspath, mica), qui se forment dans sa périphérie à partir de magma résiduel riche en bore, phosphore, lithium, sont énormes (on parle de "pegmatites"), et associés à des cristaux inhabituels, recherchés par les minéralogistes : tourmaline, béryl, topaze, etc..  Les gites Orthomagmatique Les gîtes sont caractérisés par une cristallisation lente à haute température des principaux minéraux de la roche magmatique. des amphiboles et des micas. l’augmentation progressive de la tension vapeur (la pression exercée sur le système par les phases gazeuses) du système. sulfure de nickel…)  Les gites pegmatitiques La tension de vapeur atteint une valeur maximum dans le système résiduel au stade pegmatitique. éléments volatiles minéralisateurs (eau, fluor, bore, chlore). L’injection de ce matériel dans les fractures est suivie d’une cristallisation rapide à basse température et donne les
  • 8. GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III 8 pegmatites filoniennes. Elles se rencontrent soit dans les granitoïdes, soit à leurs bordures, soit en filons injectés dans les terrains encaissants. Ses principaux constituants sont ceux du granite (quartz, feldspaths, micas). thorium, le niobium, le lithium, le béryllium, le bore utilisés en haute technologie. Les gros cristaux très purs peuvent être exploités. Par exemple, le quartz est utilisé en optique ; les feldspaths et les micas sont utilisés comme isolants électriques. II-2- Stade hydrothermal Après la fin de la cristallisation, persistent, toujours à la périphérie du pluton, des poches d'eau à haute température (de l'ordre de 500°, ce qui donne à l'eau un fort pouvoir de dissolution) dans lesquelles sont dissous en grande quantité des ions métalliques qui n'ont pas trouvé place dans les cristaux du granite. us l'effet d'une pression élevée, monte dans les fissures ou failles qui parcourent le pluton et le terrain encaissant. rapprochant de la surface, se refroidit et perd son pouvoir de dissolution. Les ions métalliques précipitent et se concentrent (souvent sous forme de sulfures, de carbonates ou d'oxydes) dans les fissures. -dessus des plutons granitiques, les gisements (ou filons) métallifères qui affleurent en surface des millions d'années plus tard, quand l'érosion a fait disparaître les roches qui les surmontent, et qui intéressent maintenant les industriels quand la concentration des métaux est suffisante dans la roche stérile (la gangue) qui les contient. Gites Hydrothermaux Ace stade, la cristallisation des phases résiduelles est lente et se fait à basse température, ce qui permet à l’eau de se condenser. Dans ces solutions hydrothermales, se retrouvent les métaux précieux (Au, Ag) et des sulfures de Cuivre, Plomb, Zinc et Fer. Drainées par un réseau de fractures, les solutions déposent des gîtes filoniens, par exemple, le groupe des BPG (Blende-PyriteGalène). Les granitoïdes localisées essentiellement au niveau des zones de chevauchement de plaques, peuvent générer des porphyres de natures diverses qui sont : 1. les porphyres à Cuivre –Molybdène ; 2. Porphyres à Cuivre – Or ; 3. Porphyres à molybdènes ; 4. Porphyres à étain-tungstène.
  • 9. GEOLOGIE_MINE_PETROLE ET ENVIRONNEMENT LICENCE III 9 Conclusion Au vu des spectres de terres rares dans les sulfures de cuivre précipités à haute température au contact des fluides et des spectres des fluides hydrothermaux, nous pouvons supposer l'absence de fractionnement au cours de la précipitation des sulfures. Néanmoins, les concentrations en diminuent dans les sulfures plus éloignés de l'évent et des fluides chauds.