SlideShare une entreprise Scribd logo
Les médias à l’ère de
l’information numérique
Introduction
Problématique
Chapitre 1- Notions de bases :
1- Information :
2- Donnée :
3- la différence entre l information numérique et l information ordinaire :
4- les avantages et les contraintes de l information numérique :
Chapitre 2- la Création. Enregistrement et Structuration de l information numérique :
1- la création des données électroniques
2- enregistrement numérique de l’information
3-structuration et supports des données électroniques
4 -Classification des documents numériques :
Chapitre 3- conception et création de l information numérique :
1- phase de conception de l information numérique
2- phase de création de l information numérique
3- gestion et classement de l’information numérique
4-Traits dominants de l’information à l’ère numérique
Conclusion
Plan de Travail
La numérisation de l’information a substantiellement transformé
les médias traditionnels en favorisant l’accélération du traitement
de l’actualité. Radios et télévisions traitent des événements éloignés
instantanément et dans leur continuité (live). Ce qui n’était qu’une
promesse s’est concrétisé dès 1989 lors de la révolution roumaine1,
suivi dès 1991 des illusions de la « guerre en direct » du Golfe (Toscer,
1991), prenant surtout un caractère très spectaculaire en 2001, avec
les attentats au World Trade Center. Plus globalement s’instaure la
pratique par les radios et les télévisions d’éditions spéciales traitant
les événements exceptionnels ou particulièrement forts dans leur
continuité, des heures, voire des jours durant. À une échelle plus
modeste, celle du quotidien régional, l’information locale peut être
disponible dès le lendemain.
Introduction
La problématique
Le numérique est l’un des facteurs
puissant de la transformation
actuelle des médias. Mais
qu’entendre par numérique lorsqu’il
Concerne l’information journalistique
et les médias ?
Chapitre 1- des notions de bases :
1- L’information :
Une information est une indication ou un événement porté à la
connaissance d’une personne ou d’un groupe. Il est possible
de créer, de maintenir, de conserver ou de transmettre une
information.
L’information est à la base de l’organisation du déroulement
des opérations. Ce concept est devenu tellement important
que la société de l’information soit aujourd’hui considérée
comme l’étape faisant suite à la société industrielle
2- une donnée :
Une donnée est une unité élémentaire d’information. Dans un
document, par exemple, de nombreuses données sont
regroupées pour présenter un raisonnement ou pour rendre
compte d’une action. La plupart des données étaient jusqu’à
présent conservées et transmises à l’aide de documents
papier (ou, parfois, pour les plus anciennes, sur d’autres
supports comme des pierres taillées).
Il est possible de conserver des données sur d’autres supports
que le papier. C’est le cas, par exemple, des informations qui
peuvent être conservées sur des supports électroniques pour
faciliter leur traitement.
Du fait de l’évolution rapide des technologies, il devient de
plus en plus complexe de garantir une bonne pérennité dans
la conservation des données.
3- la déférence entre l’information numérique et l
information ordinaire :
Quand les données sont conservées sur un support
numérique, il n’est plus possible de les lire sans un outil
supplémentaire, une «machine» (en général un
ordinateur).
En fait, le «support n’est pas le message» comme c’était le
cas avec les documents papier. Dans ces lignes directrices,
nous appelerons information numérique, les données qui
sont conservées
dans un format qui permet directement un traitement
automatisé. Il s’agit, en règle générale, de supports
numériques
4- Avantages et Contraintes:
Avantages :
• il est bien plus facile de traiter ces données avec une machine.
Il n’est plus nécessaire de les ressaisir intégralement lorsqu’une
seule partie des données doit être modifiée;
• les supports électroniques permettent en général de placer plus
de données dans un volume plus petit;
• il est plus facile de copier un enregistrement complet;
• il est plus facile et plus rapide de transférer de l’information
d’une place à une autre;
• un tel support permet une utilisation plus élaborée en recourant
à une structure de traitement électronique.
Contraintes :
• il est nécessaire d’utiliser un outil pour qu’un
opérateur puisse lire les données;
• les supports numériques ont en général une vie plus
courte que le papier ou les microfilms;
• il est plus facile de dupliquer ou de modifier un
original (cela pose des problèmes de preuve et
d’authentification);
• l’évolution rapide des technologies et du marché de
l’information pose des problèmes de stabilité et de
pérennité des formats à utiliser.
1- la création des données électroniques :
Les données sont conservées sur un support.
Dans le cas de l’information numérique, les données peuvent être
traitées, communiquées et interprétées par ordinateur.
Un ensemble de données peut parfois constituer un enregistrement.
Un enregistrement est «un morceau particulier d’information
enregistrée généré, collecté ou reçu lors du commencement, de la
conduite ou de l’achèvement d’une activité institutionnelle ou
personnelle, et qui comprend un contenu, un contexte ainsi qu’une
structure suffisants pour constituer une preuve ou une évidence de
cette activité».
Par exemple, dans le cas d’une base de données, la totalité de la base ou un sous-
ensemble cohérent peuvent former un enregistrement .
Chapitre 2- la création et structuration de l information numérique :
3- supports de données
2- enregistrement numérique de l’information :
2- enregistrement numérique de
l’information :
3- différents méthode de structuration des données électroniques :
A- la base des données
Dans cette structure, les données sont
regroupées dans un «réservoir»
d’information.Les données peuvent ensuite
être extraites ou mises à jour.
Les bases de données posent un
problème lorsqu’il s’agit d’accéder aux
données longtemps après la vie normale
de la base.
3- différents méthode de structuration des données électroniques :
B- les documents
La classification des documents est
un point important pour permettre
de retrouver aisément une
information.
Classification des documents numériques :
Chapitre 3- Conception et Création de l information numerique :
La conception
Chapitre 3- Conception et Création de l information numerique :
La conception
La création
Traits dominants de
l’information
à l’ère numérique
Immédiateté
Le développement des radios et télévisions en continu en
sont l’une des manifestations, tout comme le traitement en
live de crises ou événements forts, à coup « d’éditions
spéciales », à l’exemple, de la Guerre du Golfe sur la plupart
des chaînes. Avec Tienanmen ou encore le siège du
Parlement de Moscou, en 1993, CNN fera tout un temps
figure de modèle, sa capacité à projeter en quelques heures
des dizaines de journalistes sur le lieu de l’événemen fésant
la différence
Traits dominants de
l’information
à l’ère numérique
Terrain et carnet
d’adresses
virtuels
des sources auxquelles les rédactions accèdent via les
réseaux, téléphoniques bien sûr, mais surtout l’Internet sous
toutes ses formes, des mails aux blogs en passant par les
réseaux sociaux et toutes sortes de sites (de médias,
d’entreprises, d’acteurs sociaux et d’institutions).
le numérique transforme le bon vieux carnet d’adresses, le
rendant désormais actif au sens où les multiples contacts
qu’il recèle peuvent prendre eux-mêmes l’initiative de
prévenir le journaliste qu’un événement est en train de se
produire.
Traits dominants de
l’information
à l’ère numérique
Récits
multimédias
Il s’agit là d’inventer des modes de traitement de
l’information et formes de récits combinant texte, son,
image et liens hypertextes. Très souvent, cet
enrichissement reste bien modeste. Cependant, au
jour le jour, très empiriquement, de véritables formes
originales émergent.
Traits dominants de
l’information
à l’ère numérique
Participatif
Ce sont plus communément les blogs, les forums et,
de plus en plus, le suivi des réseaux sociaux, avec
l’animation de pages, groupes ou comptes sur
Facebook et Twitter.
C’est peu dire que la conception même du journalisme,
la manière de le pratiquer, voire la définition d’une ou
plusieurs spécialités journalistiques en émergence
(community manager, journaliste animateur de
communauté, social media editor) sont à réfléchir,
repenser et expérimenter au sein de multiples sites
d’information.
Conclusion
Les rédactions, leur organisation, leur fonctionnement vont donc
devoir se transformer substantiellement, en même temps qu’elles sont dans
l’obligation d’inventer de nouvelles formes éditoriales, de nouveaux types
d’emplois et d’activités journalistiques. C’est peu dire que les mouvements ainsi
identifiés ont un impact puissant sur la manière de concevoir la formation des
nouveaux journalistes, comme les moyens d’accompagner l’évolution des
compétences des journalistes en activité. Est-ce à dire que les écoles, les lieux de
formation ont un rôle à jouer dans l’invention de ces nouvelles structures de
création et d’innovation ? Elles ne sauraient jouer ce rôle, seules, en dehors
d’échanges constants avec les personnels les plus créatifs, avec les équipes qui
au sein des entreprises dessinent, expérimentent nouvelles méthodes et nouveaux
contenus.

Contenu connexe

Similaire à Information numerique

Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne
Histoire d'e l'Internet et de la Presse  en ligneHistoire d'e l'Internet et de la Presse  en ligne
Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne
Tunisie-SIC
 
Former les élèves à maîtriser l'usage de leur identité à travers les réseaux ...
Former les élèves à maîtriser l'usage de leur identité à travers les réseaux ...Former les élèves à maîtriser l'usage de leur identité à travers les réseaux ...
Former les élèves à maîtriser l'usage de leur identité à travers les réseaux ...
MarieCcileMichallet
 
Infocentre et système décisionnel
Infocentre et système décisionnelInfocentre et système décisionnel
Infocentre et système décisionnel
Michel Bruley
 
chapitre 1.pdf
chapitre 1.pdfchapitre 1.pdf
chapitre 1.pdf
sophy45
 
Visite guidée au pays de la donnée - Introduction et tour d'horizon
Visite guidée au pays de la donnée - Introduction et tour d'horizonVisite guidée au pays de la donnée - Introduction et tour d'horizon
Visite guidée au pays de la donnée - Introduction et tour d'horizon
Gautier Poupeau
 
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried AdingraSéminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Wilfried Adingra
 
Logiques paradoxales
Logiques paradoxalesLogiques paradoxales
Logiques paradoxales
Vincent Mabillot
 
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Monimmeuble.com
 
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Hortense Billot
 
"Big Data et objets connectés" Rapport Institut Montaigne - Avril 2015
"Big Data et objets connectés" Rapport Institut Montaigne - Avril 2015"Big Data et objets connectés" Rapport Institut Montaigne - Avril 2015
"Big Data et objets connectés" Rapport Institut Montaigne - Avril 2015
yann le gigan
 
Cartographie statistique décisionnelle--Rendez-vous Ritme du 6 mars 2014
Cartographie statistique décisionnelle--Rendez-vous Ritme du 6 mars 2014Cartographie statistique décisionnelle--Rendez-vous Ritme du 6 mars 2014
Cartographie statistique décisionnelle--Rendez-vous Ritme du 6 mars 2014
Nicolas SORHAITZ
 
Dodi_Mbuta_L’internet des objets
Dodi_Mbuta_L’internet des objetsDodi_Mbuta_L’internet des objets
Dodi_Mbuta_L’internet des objets
Daniella Mbuta
 
Ernst & Young : La propriété intellectuelle à l'heure du numérique
Ernst & Young : La propriété intellectuelle à l'heure du numérique Ernst & Young : La propriété intellectuelle à l'heure du numérique
Ernst & Young : La propriété intellectuelle à l'heure du numérique forumdavignon
 
le numérique alpha ou oméga du devenir des bibliothèques
le numérique alpha ou oméga du devenir des bibliothèquesle numérique alpha ou oméga du devenir des bibliothèques
le numérique alpha ou oméga du devenir des bibliothèques
Grégory Miura
 
Big Data Des méandres des outils au potentiel business
Big Data   Des méandres des outils au potentiel businessBig Data   Des méandres des outils au potentiel business
Big Data Des méandres des outils au potentiel business
Mouhsine LAKHDISSI
 
Dodi_MBUTA_La gouvernance de l’Internet en RD Congo
Dodi_MBUTA_La gouvernance de l’Internet en RD CongoDodi_MBUTA_La gouvernance de l’Internet en RD Congo
Dodi_MBUTA_La gouvernance de l’Internet en RD Congo
Daniella Mbuta
 
Promouvoir un usage raisonné et éthique d'internet
Promouvoir un usage raisonné et éthique d'internetPromouvoir un usage raisonné et éthique d'internet
Promouvoir un usage raisonné et éthique d'internet
Perrine Le Dûs
 
Sommaire datanomics
Sommaire datanomicsSommaire datanomics
Sommaire datanomics
Louis-David Benyayer
 
Medias numeriques paf_2016
Medias numeriques paf_2016Medias numeriques paf_2016
Medias numeriques paf_2016
Alexandre Acou
 

Similaire à Information numerique (20)

Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne
Histoire d'e l'Internet et de la Presse  en ligneHistoire d'e l'Internet et de la Presse  en ligne
Histoire d'e l'Internet et de la Presse en ligne
 
Former les élèves à maîtriser l'usage de leur identité à travers les réseaux ...
Former les élèves à maîtriser l'usage de leur identité à travers les réseaux ...Former les élèves à maîtriser l'usage de leur identité à travers les réseaux ...
Former les élèves à maîtriser l'usage de leur identité à travers les réseaux ...
 
Infocentre et système décisionnel
Infocentre et système décisionnelInfocentre et système décisionnel
Infocentre et système décisionnel
 
chapitre 1.pdf
chapitre 1.pdfchapitre 1.pdf
chapitre 1.pdf
 
Visite guidée au pays de la donnée - Introduction et tour d'horizon
Visite guidée au pays de la donnée - Introduction et tour d'horizonVisite guidée au pays de la donnée - Introduction et tour d'horizon
Visite guidée au pays de la donnée - Introduction et tour d'horizon
 
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried AdingraSéminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
Séminaire de formation : Iinternet et web par Wilfried Adingra
 
Logiques paradoxales
Logiques paradoxalesLogiques paradoxales
Logiques paradoxales
 
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
 
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
 
"Big Data et objets connectés" Rapport Institut Montaigne - Avril 2015
"Big Data et objets connectés" Rapport Institut Montaigne - Avril 2015"Big Data et objets connectés" Rapport Institut Montaigne - Avril 2015
"Big Data et objets connectés" Rapport Institut Montaigne - Avril 2015
 
Cartographie statistique décisionnelle--Rendez-vous Ritme du 6 mars 2014
Cartographie statistique décisionnelle--Rendez-vous Ritme du 6 mars 2014Cartographie statistique décisionnelle--Rendez-vous Ritme du 6 mars 2014
Cartographie statistique décisionnelle--Rendez-vous Ritme du 6 mars 2014
 
Dodi_Mbuta_L’internet des objets
Dodi_Mbuta_L’internet des objetsDodi_Mbuta_L’internet des objets
Dodi_Mbuta_L’internet des objets
 
Ernst & Young : La propriété intellectuelle à l'heure du numérique
Ernst & Young : La propriété intellectuelle à l'heure du numérique Ernst & Young : La propriété intellectuelle à l'heure du numérique
Ernst & Young : La propriété intellectuelle à l'heure du numérique
 
Ma partie
Ma partieMa partie
Ma partie
 
le numérique alpha ou oméga du devenir des bibliothèques
le numérique alpha ou oméga du devenir des bibliothèquesle numérique alpha ou oméga du devenir des bibliothèques
le numérique alpha ou oméga du devenir des bibliothèques
 
Big Data Des méandres des outils au potentiel business
Big Data   Des méandres des outils au potentiel businessBig Data   Des méandres des outils au potentiel business
Big Data Des méandres des outils au potentiel business
 
Dodi_MBUTA_La gouvernance de l’Internet en RD Congo
Dodi_MBUTA_La gouvernance de l’Internet en RD CongoDodi_MBUTA_La gouvernance de l’Internet en RD Congo
Dodi_MBUTA_La gouvernance de l’Internet en RD Congo
 
Promouvoir un usage raisonné et éthique d'internet
Promouvoir un usage raisonné et éthique d'internetPromouvoir un usage raisonné et éthique d'internet
Promouvoir un usage raisonné et éthique d'internet
 
Sommaire datanomics
Sommaire datanomicsSommaire datanomics
Sommaire datanomics
 
Medias numeriques paf_2016
Medias numeriques paf_2016Medias numeriques paf_2016
Medias numeriques paf_2016
 

Plus de Ninou Haiko

Cat devant convulsion du nrs
Cat devant  convulsion du nrsCat devant  convulsion du nrs
Cat devant convulsion du nrs
Ninou Haiko
 
Asthme avril 2013
Asthme avril 2013Asthme avril 2013
Asthme avril 2013
Ninou Haiko
 
Asthme p
Asthme  pAsthme  p
Asthme p
Ninou Haiko
 
Accidents exposant au sang 2014
Accidents exposant au sang 2014Accidents exposant au sang 2014
Accidents exposant au sang 2014
Ninou Haiko
 
Analyse des médias étrangers CNN vs CCTV
Analyse des médias étrangers CNN vs CCTVAnalyse des médias étrangers CNN vs CCTV
Analyse des médias étrangers CNN vs CCTVNinou Haiko
 
Société de la conaissance
Société de la conaissanceSociété de la conaissance
Société de la conaissanceNinou Haiko
 
Histoire de la music vidéo 2014
Histoire de la music vidéo 2014Histoire de la music vidéo 2014
Histoire de la music vidéo 2014Ninou Haiko
 
Les medias aux Etats-Unis
Les medias aux Etats-UnisLes medias aux Etats-Unis
Les medias aux Etats-UnisNinou Haiko
 
Ambiguité de la communication
Ambiguité de la communicationAmbiguité de la communication
Ambiguité de la communication
Ninou Haiko
 
Gramsci et le pouvoir des intellectuelles
Gramsci et le pouvoir des intellectuelles Gramsci et le pouvoir des intellectuelles
Gramsci et le pouvoir des intellectuelles Ninou Haiko
 
Histoire de la propagande dans la radiotélé
Histoire de la propagande dans la radiotéléHistoire de la propagande dans la radiotélé
Histoire de la propagande dans la radiotélé
Ninou Haiko
 
Histoire de la music vidéo
Histoire de la music vidéo Histoire de la music vidéo
Histoire de la music vidéo Ninou Haiko
 
Média et société les usages sociaux
Média et société les usages sociauxMédia et société les usages sociaux
Média et société les usages sociauxNinou Haiko
 
Sciences impliquées en médiasos
Sciences impliquées en médiasosSciences impliquées en médiasos
Sciences impliquées en médiasosNinou Haiko
 
حقوق المؤلف في التشريع الجزائري
حقوق المؤلف في التشريع الجزائريحقوق المؤلف في التشريع الجزائري
حقوق المؤلف في التشريع الجزائريNinou Haiko
 
Les agences de presse
Les agences de presseLes agences de presse
Les agences de presseNinou Haiko
 
Lois françaises en droits d'auteurs
Lois françaises en droits d'auteursLois françaises en droits d'auteurs
Lois françaises en droits d'auteursNinou Haiko
 
Europe un processus d'intégration
Europe un processus d'intégrationEurope un processus d'intégration
Europe un processus d'intégrationNinou Haiko
 
Ecritures journalistiques d'agences de presse
Ecritures journalistiques d'agences de presseEcritures journalistiques d'agences de presse
Ecritures journalistiques d'agences de presseNinou Haiko
 
Cours media et societe, histoire des médias
Cours media et societe, histoire des médiasCours media et societe, histoire des médias
Cours media et societe, histoire des médiasNinou Haiko
 

Plus de Ninou Haiko (20)

Cat devant convulsion du nrs
Cat devant  convulsion du nrsCat devant  convulsion du nrs
Cat devant convulsion du nrs
 
Asthme avril 2013
Asthme avril 2013Asthme avril 2013
Asthme avril 2013
 
Asthme p
Asthme  pAsthme  p
Asthme p
 
Accidents exposant au sang 2014
Accidents exposant au sang 2014Accidents exposant au sang 2014
Accidents exposant au sang 2014
 
Analyse des médias étrangers CNN vs CCTV
Analyse des médias étrangers CNN vs CCTVAnalyse des médias étrangers CNN vs CCTV
Analyse des médias étrangers CNN vs CCTV
 
Société de la conaissance
Société de la conaissanceSociété de la conaissance
Société de la conaissance
 
Histoire de la music vidéo 2014
Histoire de la music vidéo 2014Histoire de la music vidéo 2014
Histoire de la music vidéo 2014
 
Les medias aux Etats-Unis
Les medias aux Etats-UnisLes medias aux Etats-Unis
Les medias aux Etats-Unis
 
Ambiguité de la communication
Ambiguité de la communicationAmbiguité de la communication
Ambiguité de la communication
 
Gramsci et le pouvoir des intellectuelles
Gramsci et le pouvoir des intellectuelles Gramsci et le pouvoir des intellectuelles
Gramsci et le pouvoir des intellectuelles
 
Histoire de la propagande dans la radiotélé
Histoire de la propagande dans la radiotéléHistoire de la propagande dans la radiotélé
Histoire de la propagande dans la radiotélé
 
Histoire de la music vidéo
Histoire de la music vidéo Histoire de la music vidéo
Histoire de la music vidéo
 
Média et société les usages sociaux
Média et société les usages sociauxMédia et société les usages sociaux
Média et société les usages sociaux
 
Sciences impliquées en médiasos
Sciences impliquées en médiasosSciences impliquées en médiasos
Sciences impliquées en médiasos
 
حقوق المؤلف في التشريع الجزائري
حقوق المؤلف في التشريع الجزائريحقوق المؤلف في التشريع الجزائري
حقوق المؤلف في التشريع الجزائري
 
Les agences de presse
Les agences de presseLes agences de presse
Les agences de presse
 
Lois françaises en droits d'auteurs
Lois françaises en droits d'auteursLois françaises en droits d'auteurs
Lois françaises en droits d'auteurs
 
Europe un processus d'intégration
Europe un processus d'intégrationEurope un processus d'intégration
Europe un processus d'intégration
 
Ecritures journalistiques d'agences de presse
Ecritures journalistiques d'agences de presseEcritures journalistiques d'agences de presse
Ecritures journalistiques d'agences de presse
 
Cours media et societe, histoire des médias
Cours media et societe, histoire des médiasCours media et societe, histoire des médias
Cours media et societe, histoire des médias
 

Dernier

Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
contact Elabe
 
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
contact Elabe
 
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
contact Elabe
 
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
bonanniromane89
 
Les Français et les élections législatives
Les Français et les élections législativesLes Français et les élections législatives
Les Français et les élections législatives
contact Elabe
 

Dernier (6)

Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
 
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
 
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
 
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
 
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
 
Les Français et les élections législatives
Les Français et les élections législativesLes Français et les élections législatives
Les Français et les élections législatives
 

Information numerique

  • 1. Les médias à l’ère de l’information numérique
  • 2. Introduction Problématique Chapitre 1- Notions de bases : 1- Information : 2- Donnée : 3- la différence entre l information numérique et l information ordinaire : 4- les avantages et les contraintes de l information numérique : Chapitre 2- la Création. Enregistrement et Structuration de l information numérique : 1- la création des données électroniques 2- enregistrement numérique de l’information 3-structuration et supports des données électroniques 4 -Classification des documents numériques : Chapitre 3- conception et création de l information numérique : 1- phase de conception de l information numérique 2- phase de création de l information numérique 3- gestion et classement de l’information numérique 4-Traits dominants de l’information à l’ère numérique Conclusion Plan de Travail
  • 3. La numérisation de l’information a substantiellement transformé les médias traditionnels en favorisant l’accélération du traitement de l’actualité. Radios et télévisions traitent des événements éloignés instantanément et dans leur continuité (live). Ce qui n’était qu’une promesse s’est concrétisé dès 1989 lors de la révolution roumaine1, suivi dès 1991 des illusions de la « guerre en direct » du Golfe (Toscer, 1991), prenant surtout un caractère très spectaculaire en 2001, avec les attentats au World Trade Center. Plus globalement s’instaure la pratique par les radios et les télévisions d’éditions spéciales traitant les événements exceptionnels ou particulièrement forts dans leur continuité, des heures, voire des jours durant. À une échelle plus modeste, celle du quotidien régional, l’information locale peut être disponible dès le lendemain. Introduction
  • 4. La problématique Le numérique est l’un des facteurs puissant de la transformation actuelle des médias. Mais qu’entendre par numérique lorsqu’il Concerne l’information journalistique et les médias ?
  • 5. Chapitre 1- des notions de bases : 1- L’information : Une information est une indication ou un événement porté à la connaissance d’une personne ou d’un groupe. Il est possible de créer, de maintenir, de conserver ou de transmettre une information. L’information est à la base de l’organisation du déroulement des opérations. Ce concept est devenu tellement important que la société de l’information soit aujourd’hui considérée comme l’étape faisant suite à la société industrielle
  • 6. 2- une donnée : Une donnée est une unité élémentaire d’information. Dans un document, par exemple, de nombreuses données sont regroupées pour présenter un raisonnement ou pour rendre compte d’une action. La plupart des données étaient jusqu’à présent conservées et transmises à l’aide de documents papier (ou, parfois, pour les plus anciennes, sur d’autres supports comme des pierres taillées). Il est possible de conserver des données sur d’autres supports que le papier. C’est le cas, par exemple, des informations qui peuvent être conservées sur des supports électroniques pour faciliter leur traitement. Du fait de l’évolution rapide des technologies, il devient de plus en plus complexe de garantir une bonne pérennité dans la conservation des données.
  • 7. 3- la déférence entre l’information numérique et l information ordinaire : Quand les données sont conservées sur un support numérique, il n’est plus possible de les lire sans un outil supplémentaire, une «machine» (en général un ordinateur). En fait, le «support n’est pas le message» comme c’était le cas avec les documents papier. Dans ces lignes directrices, nous appelerons information numérique, les données qui sont conservées dans un format qui permet directement un traitement automatisé. Il s’agit, en règle générale, de supports numériques
  • 8. 4- Avantages et Contraintes: Avantages : • il est bien plus facile de traiter ces données avec une machine. Il n’est plus nécessaire de les ressaisir intégralement lorsqu’une seule partie des données doit être modifiée; • les supports électroniques permettent en général de placer plus de données dans un volume plus petit; • il est plus facile de copier un enregistrement complet; • il est plus facile et plus rapide de transférer de l’information d’une place à une autre; • un tel support permet une utilisation plus élaborée en recourant à une structure de traitement électronique.
  • 9. Contraintes : • il est nécessaire d’utiliser un outil pour qu’un opérateur puisse lire les données; • les supports numériques ont en général une vie plus courte que le papier ou les microfilms; • il est plus facile de dupliquer ou de modifier un original (cela pose des problèmes de preuve et d’authentification); • l’évolution rapide des technologies et du marché de l’information pose des problèmes de stabilité et de pérennité des formats à utiliser.
  • 10. 1- la création des données électroniques : Les données sont conservées sur un support. Dans le cas de l’information numérique, les données peuvent être traitées, communiquées et interprétées par ordinateur. Un ensemble de données peut parfois constituer un enregistrement. Un enregistrement est «un morceau particulier d’information enregistrée généré, collecté ou reçu lors du commencement, de la conduite ou de l’achèvement d’une activité institutionnelle ou personnelle, et qui comprend un contenu, un contexte ainsi qu’une structure suffisants pour constituer une preuve ou une évidence de cette activité». Par exemple, dans le cas d’une base de données, la totalité de la base ou un sous- ensemble cohérent peuvent former un enregistrement . Chapitre 2- la création et structuration de l information numérique :
  • 11. 3- supports de données
  • 12. 2- enregistrement numérique de l’information :
  • 13. 2- enregistrement numérique de l’information :
  • 14. 3- différents méthode de structuration des données électroniques : A- la base des données Dans cette structure, les données sont regroupées dans un «réservoir» d’information.Les données peuvent ensuite être extraites ou mises à jour. Les bases de données posent un problème lorsqu’il s’agit d’accéder aux données longtemps après la vie normale de la base.
  • 15. 3- différents méthode de structuration des données électroniques : B- les documents La classification des documents est un point important pour permettre de retrouver aisément une information.
  • 17. Chapitre 3- Conception et Création de l information numerique : La conception
  • 18. Chapitre 3- Conception et Création de l information numerique : La conception
  • 20. Traits dominants de l’information à l’ère numérique Immédiateté Le développement des radios et télévisions en continu en sont l’une des manifestations, tout comme le traitement en live de crises ou événements forts, à coup « d’éditions spéciales », à l’exemple, de la Guerre du Golfe sur la plupart des chaînes. Avec Tienanmen ou encore le siège du Parlement de Moscou, en 1993, CNN fera tout un temps figure de modèle, sa capacité à projeter en quelques heures des dizaines de journalistes sur le lieu de l’événemen fésant la différence
  • 21. Traits dominants de l’information à l’ère numérique Terrain et carnet d’adresses virtuels des sources auxquelles les rédactions accèdent via les réseaux, téléphoniques bien sûr, mais surtout l’Internet sous toutes ses formes, des mails aux blogs en passant par les réseaux sociaux et toutes sortes de sites (de médias, d’entreprises, d’acteurs sociaux et d’institutions). le numérique transforme le bon vieux carnet d’adresses, le rendant désormais actif au sens où les multiples contacts qu’il recèle peuvent prendre eux-mêmes l’initiative de prévenir le journaliste qu’un événement est en train de se produire.
  • 22. Traits dominants de l’information à l’ère numérique Récits multimédias Il s’agit là d’inventer des modes de traitement de l’information et formes de récits combinant texte, son, image et liens hypertextes. Très souvent, cet enrichissement reste bien modeste. Cependant, au jour le jour, très empiriquement, de véritables formes originales émergent.
  • 23. Traits dominants de l’information à l’ère numérique Participatif Ce sont plus communément les blogs, les forums et, de plus en plus, le suivi des réseaux sociaux, avec l’animation de pages, groupes ou comptes sur Facebook et Twitter. C’est peu dire que la conception même du journalisme, la manière de le pratiquer, voire la définition d’une ou plusieurs spécialités journalistiques en émergence (community manager, journaliste animateur de communauté, social media editor) sont à réfléchir, repenser et expérimenter au sein de multiples sites d’information.
  • 24. Conclusion Les rédactions, leur organisation, leur fonctionnement vont donc devoir se transformer substantiellement, en même temps qu’elles sont dans l’obligation d’inventer de nouvelles formes éditoriales, de nouveaux types d’emplois et d’activités journalistiques. C’est peu dire que les mouvements ainsi identifiés ont un impact puissant sur la manière de concevoir la formation des nouveaux journalistes, comme les moyens d’accompagner l’évolution des compétences des journalistes en activité. Est-ce à dire que les écoles, les lieux de formation ont un rôle à jouer dans l’invention de ces nouvelles structures de création et d’innovation ? Elles ne sauraient jouer ce rôle, seules, en dehors d’échanges constants avec les personnels les plus créatifs, avec les équipes qui au sein des entreprises dessinent, expérimentent nouvelles méthodes et nouveaux contenus.