Vulgarisation scientifique
Les ambigüités de
la communication
Plan
 Introduction
1. Définition
2. La désambigüisation
3. Les causes de l’ambiguité
4. Types d’ambiguités
5. Confusion e...
Introduction
 Avec la multitude et la diversité des moyens de
communication, jamais cette dernière n’a
suscité autant d’i...
Définition
 On défini une ambiguité par toute distorsion
ou déformation dans la communication.
 Cette ambiguité est indé...
La désambigüisation
 Le décodage d’une ambiguité donnée peut
conduire à trois situation :
 Désambiguïsation après réflex...
Les causes de l’ambiguïté
Filtre émetteur
NATURE EFFET SUR L’EMISSION
Méconnaissance du sujet Termes impropres, approximat...
Les causes de l’ambiguïté
Filtre récepteur
NATURE EFFET SUR L’EMISSION DU
MESSAGE
Fatigue, soucis Faible concentration sur...
Types d’ambiguités
 Selon Frédéric Nef, dans un article intitulé
« Ambiguïté, vague, indétermination », On
distingue les ...
Ambiguités lexicales
 Usage d’homonymes, homophones et mots
polysémiques :
 Ex :
 J’ai cru que la crue avait crû de 2 c...
Ambiguités syntaxiques
 Ex : Problème de décodage d’ordre syntaxique :
 J’ai rencontré un professionnel de football
amér...
Ambigüités pragmatiques
Sophisme,Antiphrase ou logique inversé, ironie,
euphémisme/hyperbole :
Ex :
 Sophisme :
1- Si l’A...
Ambiguités sémantiques
 Les mêmes mots n’ont pas la même
signification pour tout le monde.
Phrases Signification
Je ne pe...
Confusion entre information et
communication
 L’information est centrée sur la question «Quoi»,
tandis que la communicati...
Les ambigüités
volontaires/involontaires
 Il existe selon Roland Landheer, deux cas:
 Ambiguité sélective: non-intention...
 Cumulative: pas de choix à faire, c’est à la fois A
et B.
Exemple :
 Nous avons une excellente cuisinière.
(Par rapport...
 Allusive : (métaphore morte) ou ambiguité avec
hiérarchie d’après Catherine Kerbat, ie : il y a une
lecture dominante ma...
 Exemple:
 1-Sur l’autoroute entre Paris et Lyon il y a souvent
des bouchons.
 2-Sur l’autoroute entre Pouilly et Maçon...
Conclusion
Toutefois, la classification de Roland Landheer en ambiguité
non-intentionnelle,(selective) et intentiennnelle ...
Références
 Saïd Chabani, « Les ambiguïtés de la communication et l’analyse
de contenu »
 Roland Landheer, « Figures du ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ambiguité de la communication

1 746 vues

Publié le

Ambiguité, malentendu, lapsus ...involentaires dans la communication : causes et effets sur la transmission du message.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 746
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ambiguité de la communication

  1. 1. Vulgarisation scientifique Les ambigüités de la communication
  2. 2. Plan  Introduction 1. Définition 2. La désambigüisation 3. Les causes de l’ambiguité 4. Types d’ambiguités 5. Confusion entre information et communication 6. Les ambigüités volontaires et involontaires  Conclusion
  3. 3. Introduction  Avec la multitude et la diversité des moyens de communication, jamais cette dernière n’a suscité autant d’intérêt pour l’homme.  La communication à travers les gestes, la parole ou l’écrit peut créer des confusions et des ambigüités.  Quelles sont ses types, ses causes et comment peut-on les déceler et les cerner pour une meilleur transmission du message ?
  4. 4. Définition  On défini une ambiguité par toute distorsion ou déformation dans la communication.  Cette ambiguité est indépendante de l’analyste, de ses expériences et de ses compétences, le plus souvent involontaire, et qui donne des effets négatifs ou pas.  Dans tout les cas, cette ambiguité gêne le destinataire et altère la transmission du message.
  5. 5. La désambigüisation  Le décodage d’une ambiguité donnée peut conduire à trois situation :  Désambiguïsation après réflexion  Désambiguïsation après recherche d’informations complémentaires  Amplification de l’ambiguïté par l’analyste (par déformation ou exagération)
  6. 6. Les causes de l’ambiguïté Filtre émetteur NATURE EFFET SUR L’EMISSION Méconnaissance du sujet Termes impropres, approximation Pensée flou Difficulté de traduction en phrases cohérentes , en mots claires et précis Manque de maitrise de soi Blocage verbale ou langage prolixe Technicité, jargon Données inassimilables Voix d’un volume insuffisant Inaudibilité Utilisation inexacte des mots Compréhension aléatoire Manque de reformulation Assimilation difficile
  7. 7. Les causes de l’ambiguïté Filtre récepteur NATURE EFFET SUR L’EMISSION DU MESSAGE Fatigue, soucis Faible concentration sur le sujet Antipathie envers l’émetteur Mauvaise interprétation des données Blocage d’ordre psychologique, peur Absence d’assimilation Manque de connaissance ou de vocabulaire Incapacité à comprendre le message Désintérêt pour le sujet Attention détourné du message
  8. 8. Types d’ambiguités  Selon Frédéric Nef, dans un article intitulé « Ambiguïté, vague, indétermination », On distingue les ambiguités: 1. Lexicales 2. Syntaxiques 3. Pragmatiques 4. Sémantiques
  9. 9. Ambiguités lexicales  Usage d’homonymes, homophones et mots polysémiques :  Ex :  J’ai cru que la crue avait crû de 2 cm.  Ton thon tond les algues au fond de la mer !  L'heure que nous leur avons donnée leur a semblé un leurre.  Un nouveau roi est appelé à régner ! pourquoi pas..libellule ou papillon ?  L’ours a mangé un avocat. (Jumelles, Feuilles, voler … )
  10. 10. Ambiguités syntaxiques  Ex : Problème de décodage d’ordre syntaxique :  J’ai rencontré un professionnel de football américain.  Les jumelles grossissent : Les deux soeurs prennent du poids Les lunettes augementent la puissance de vision
  11. 11. Ambigüités pragmatiques Sophisme,Antiphrase ou logique inversé, ironie, euphémisme/hyperbole : Ex :  Sophisme : 1- Si l’Algérie a besoin d’un changement urgent , alors il faut soutenir l’immobilisme. 2- Si l’immobilisme est garanti, alors la stabilité est garantie.( le contraire est vrai : nécessité de changement) (Pr.A.Dourari, spécialiste en analyse du discours, « L’immobilisme signifie la stabilité », Le soir d’Algérie)  Antiphrase :Tes résultats au bac sont vraiment exceptionnels !  C’est pas trop tôt…Ne te gène pas ! …etc  Hyperbole : Je meurs de faim !
  12. 12. Ambiguités sémantiques  Les mêmes mots n’ont pas la même signification pour tout le monde. Phrases Signification Je ne peux pas vous répondre dans l’immédiat Je ne sais pas Rémunération d’après les objectifs atteints Pas de salaire fixe Transport assuré sauf pour le retour Pas de transport L’entreprise doit se délocaliser vers l’Asie On doit licencier quelqu’un d’entre vous
  13. 13. Confusion entre information et communication  L’information est centrée sur la question «Quoi», tandis que la communication est centrée sur «Pourquoi» et «Pour quoi», pour quel bute, pour quel résultat.
  14. 14. Les ambigüités volontaires/involontaires  Il existe selon Roland Landheer, deux cas:  Ambiguité sélective: non-intentionnelle (Où on a le choix entre plusieurs lectures, et où il faut opérer un choix entre A ou B). Et dont il s’agit souvent de malentendu. Exemple : À mon avis, l’enseignement de l’histoire est très utile.  Ambiguité cumulative ou allusive :qui sont intentionnelles.
  15. 15.  Cumulative: pas de choix à faire, c’est à la fois A et B. Exemple :  Nous avons une excellente cuisinière. (Par rapport à: Notre cuisinière est enrhumée.)  La chute (Albert Camus)
  16. 16.  Allusive : (métaphore morte) ou ambiguité avec hiérarchie d’après Catherine Kerbat, ie : il y a une lecture dominante mais dans l’énoncé il y a un indice qui nous oblige à prendre en compte un sens supplémentaire. (A,B,C)  Exemple: C’était un spectacle affreux, creux et plat.  métaphore morte: Figure lexicalisée, dont le sens appartient à un mot polysémique, et contient une ambiguité virtuelle, ex: Courir, voler, tomber…etc
  17. 17.  Exemple:  1-Sur l’autoroute entre Paris et Lyon il y a souvent des bouchons.  2-Sur l’autoroute entre Pouilly et Maçon: attention aux bouchons ! (Landheer, 1984)  Deux informations pour bouchon:  Sens virtuel dans 1: allusion à la circulation trop dense.  Sens virtuel et propre à la fois dans 2: deux villes réputées pour leur vin.
  18. 18. Conclusion Toutefois, la classification de Roland Landheer en ambiguité non-intentionnelle,(selective) et intentiennnelle (acumulative et allusive), et la classification de Frédéric Nef en lexicales, syntaxique, pragmatiques et sémantiques, tout ceci n’est qu’une partie émergente d’un iceberg et ne représente que l’aspect verbal et écrit de l’ambigüité, on ajoute à ça l’ambiguité non verbale qui inclus le langage corporel, présentation, habillement, signification des couleurs, symboles matériels (voiture, montre… etc). Selon des recherches, seulement 7% de la communication humaine passe par les mots, 93% de ce que nous communiquons est non verbale : le ton de la voix, le volume, la posture, les gestes, les expressions du visage…etc.
  19. 19. Références  Saïd Chabani, « Les ambiguïtés de la communication et l’analyse de contenu »  Roland Landheer, « Figures du discours et ambiguïté », Belles Lettres, Série n°15, Paris, 2002.  El Korso Kamel, « Communication orale et écrite », Dar El Gharb.

×