SlideShare une entreprise Scribd logo
Le serpent
et la poule
Salim Alafenisch
Dieter Konsek
(Adaptation)
Dans une oasis lointaine
d’Arabie vivaient un cheikh du
désert et sa famille. Rien ne
leur manquait : leur troupeau
regorgeait de chameaux, de
moutons et ils habitaient de
belles et grandes tentes noires
en poil de chèvre.
Aziza, la fille du cheikh, n’aimait
pas les ruminants. « Impossible
de s’en faire des amis », disait-
elle. Elle préférait de loin sa
grosse poule blanche. Souvent,
poule et fillette s’abritaient du
soleil à l’ombre d’une tente, et
Aziza caressait tendrement le
plumage brillant de sa
compagne.
— Tu es la plus belle poule du
campement, murmurait-elle.
Rien ne plaisait plus à Aziza que d’entendre sa poule caqueter gaiement au lever du jour : c’était
à coup sûr le signe d’un œuf pondu tout frais dans le poulailler. Aziza se précipitait et saisissait
avec précaution le précieux butin pour aller le faire cuire dans les cendres encore chaudes du
foyer.
Une fois cuit, elle enroulait l’œuf dans une galette et le savourait, les yeux fermés. Elle n’aurait
pas changé de petit déjeuner pour un empire.
Au fil des années, Aziza devint une
magnifique jeune fille. Elle avait de
longs cheveux noirs comme le jais,
qu’elle tressait tous les matins en
deux lourdes nattes.
À côté de la resplendissante Aziza,
la poule blanche faisait de plus en
plus grise mine : elle maigrissait à
vue d’œil, ses plumes luisantes se
ternissaient jour après jour et, pire
encore, elle ne pouvait plus pondre
d’œufs ! Bref, elle vieillissait.
— Ta poule ne sert plus à rien ! finit
par gronder le cheikh. C’est la
marmite qui l’attend !
Aziza essaya tout pour que sa poule se remette à pondre. Mais
autant faire aboyer un chameau !
Un matin, pourtant, il lui vint une idée : si sa poule ne pouvait
plus pondre, au moins pouvait-elle couver !
Aziza s’empressa de ramasser tous les œufs qui traînaient dans
le camp. Elle revint le panier plein, un sourire aux lèvres. Dans
un coin du poulailler, elle étala son trésor : dix œufs, autant
qu’elle avait de doigts !
— Maintenant, je vais te faire un nid de paille, dit la jeune fille.
Quand mon père verra tes dons de couveuse, il oubliera la
poule au pot !
Elle se mit au travail. En un tournemain elle avait creusé un trou,
l’avait rempli de paille et y avait placé les œufs.
Non loin de là, une vieille mère serpent observait attentivement le
manège d’Aziza.
— Tant d’œufs pour cette poule paresseuse ? siffla-t-elle. Et qui
m’en apporte, à moi ? J’aimerais tant couver encore...
Tout était silencieux. Le soleil brillait au-dessus de la ligne
d’horizon, rond comme une galette, et la brise du soir soufflait
doucement sur le campement. La vieille mère serpent rencontra
une de ses jeunes cousines lovée sur ses œufs.
« Tout le monde couve sauf moi ! » ronchonna-t-elle entre ses
dents.
— Pourquoi es-tu de mauvaise humeur ? demanda la jeune mère.
Une souris t’aurait-elle échappé ?
— Pas du tout, rétorqua l’autre. J’aimerais simplement couver,
mais je suis trop vieille pour pondre.
Elle ajouta, les yeux brillants d’envie :
— Tu n’aurais pas un œuf en trop, par hasard
?
— Perdrais-tu la tête ? s’horrifia l’autre. C’est
ma première couvée, et j’entends bien la
garder !
— C’est bon, bougonna la vieille mère serpent.
Pas la peine de s’énerver.
Et elle se dirigea vers le campement.
La nuit était tombée. Aziza alla dire bonsoir à sa poule.
— Couve bien, ma belle, dit-elle. Mais prends garde à toi : la nuit est propice aux voleurs.
Passant devant la tente, la vieille mère serpent aperçut la poule
d’Aziza, fièrement plantée sur son nid, telle une reine sur son
trône. Elle caquetait à qui mieux mieux.
— La paix ! siffla le reptile. C’est l’heure de dormir.
— Je suis chez moi, ici ! répliqua la poule d’un air hautain.
— Quand on couve les œufs des autres, on devrait fermer son
bec ! dit méchamment la vieille mère serpent, qui rampa vers le
nid.
Puis elle demanda :
— Tu ne veux pas me laisser couver tes œufs ?
— Tu me prends pour une bécasse ? Je sais bien que tu veux
les manger ! répondit la poule.
— Espèce de vieille cocotte ! gronda la vieille mère serpent. Ce
matin, j’ai gobé une souris et c’est bien assez pour aujourd’hui.
Je veux couver un peu, c’est tout.
Tout en parlant, le reptile s’approchait plus près du nid, d’un air
menaçant. Terrorisée, la poule s’enfuit en caquetant
désespérément.
La vieille mère serpent se lova
sur la couvée.
— Hmmm... siffla-t-elle de
plaisir. C’est encore tout chaud.
Pendant ce temps-là, la poule
voletait dans tous les sens,
affolée, et poussait des cris
d’orfraie.
— Mais tais-toi donc ! fit la
vieille mère serpent. Tu vas
réveiller tout le monde !
C’était bien ce que voulait la
poule.
Mais Aziza dormait à poings
fermés. Elle rêvait du beau
livre que son père lui avait
promis… Aziza aimait bien lire,
et, pour elle, un livre était le
plus beau des cadeaux !
La lumière argentée de la pleine lune recouvrait maintenant le campement. Chameaux, moutons et chèvres paissaient non loin des
tentes où dormaient le cheikh et sa famille. Tout à leur querelle, la vieille mère serpent et la poule n’entendirent pas un fennec
s’avancer à pas de loup, l’oreille à l’affût.
— Quel accueil, ironisa-t-il. Je n’ai pas sitôt mis le museau dans le camp que ces chères poules caquettent de joie à l’idée de me
voir.
Sans un bruit, il se faufila entre les tentes, salivant d’avance du festin qu’il allait faire.
Peut-être son ventre gargouilla-t-il trop fort ?
Toujours est-il que la poule l’entendit s’approcher. D’un
bond, elle se percha sur le toit de la tente, comme
piquée par un scorpion.
— Espèce de poule mouillée ! ricana la vieille mère
serpent. Je t’avais bien dit de te taire !
Le fennec s’approcha du nid.
— Un pas de plus et je te mords, fanfaronna le reptile.
L’autre n’en croyait pas ses yeux.
— Que fait donc un serpent dans un poulailler ?
demanda-t-il.
— Je couve mes œufs.
— Quelles sornettes ! ricana le fennec. Les œufs de
serpents ne sont pas plus gros que des crottes de
chameaux ! Qui crois-tu tromper ainsi ?
— Ce ne sont pas tes affaires, répliqua la vieille mère
serpent. J’ai bien l’intention de couver ces œufs jusqu’à
ce que des serpenteaux en sortent.
— Il y a bien assez de serpents comme ça, marmonna
le fennec.
Le reptile se mit à siffler furieusement.
— Tu cherches la bagarre ? gronda-t-il.
La tension était à son comble.
— Tu ne fais pas le poids, dit le fennec en montrant ses crocs.
— Attention ! menaça la vieille mère serpent, un pas de plus et je
te mords !
— Je me moque de tes œufs, rétorqua l’autre. J’ai faim de poule !
Laisse-moi passer.
Perchée sur son toit, la poule blanche se réjouissait de ne pas
être à la place du serpent.
— Tu es malin, ricana la vieille mère serpent. Mais dis-moi : si tu
manges les poules, qui me pondra des œufs ?
— Tes questions me fatiguent, répondit le fennec. Je n’ai rien
mangé depuis des jours. Et je ne vais pas laisser passer une telle
occasion. Pousse-toi donc !
Mais en guise de réponse, la vieille mère serpent sauta sur le fennec et le mordit à la queue. Le
combat s’annonçait rude ! Heureusement, le cheikh fut réveillé par le vacarme et il arriva avec
ses chiens.
— Qui s’y frotte s’y pique ! ricana la vieille mère serpent.
Le calme revenu, la poule
descendit de son perchoir.
— Alors, ne t’ai-je pas sauvée,
toi et ta couvée ? lança la vieille
mère serpent.
— J’en conviens, répondit la
poule. Cessons notre prise de
bec et faisons un marché : tu
couveras la nuit et moi le jour.
Ainsi les œufs seront en
sécurité et moi j’échapperai à la
casserole.
Et tout se passa de la sorte, sans
que nul ne s’en aperçoive.
Le cheikh était satisfait, Aziza tout
autant et les deux vieilles mères
couvaient en paix, à tour de rôle.
Mais qu’allait-il sortir des œufs ?
Des poussins ou des serpenteaux
?
Il se passe des choses si
curieuses, dans le désert...

Contenu connexe

Tendances

Jacques Prévert, Paroles
Jacques Prévert, Paroles  Jacques Prévert, Paroles
Jacques Prévert, Paroles
Cinquante Nuances de Dave
 
Histoire d'un Chien
Histoire d'un ChienHistoire d'un Chien
Histoire d'un Chien
Douce Nieto
 
Conte à plusieurs mains
Conte à plusieurs mainsConte à plusieurs mains
Conte à plusieurs mains
fbossis
 
Naïar draka
Naïar drakaNaïar draka
Naïar draka
Godest
 
La fontaine fables_livre2_grandville
La fontaine fables_livre2_grandvilleLa fontaine fables_livre2_grandville
La fontaine fables_livre2_grandville
Jean-Luc Garneau
 
Les fables de La Fontaine
Les fables de La FontaineLes fables de La Fontaine
Les fables de La Fontaine
Ana Bailo
 
Le Chat Botte
Le Chat BotteLe Chat Botte
Le Chat Botte
pprem
 
Les combattantes du soleil
Les combattantes du soleilLes combattantes du soleil
Les combattantes du soleil
Anne Marie Patenotte
 
La reine du Valais SUISSE
La reine du Valais SUISSELa reine du Valais SUISSE
La reine du Valais SUISSE
Ungava Louise
 
Les conbattantes de l'effroi 2
Les conbattantes de l'effroi 2Les conbattantes de l'effroi 2
Les conbattantes de l'effroi 2
Anne Marie Patenotte
 
De l'Afrique à l'Alaska - Chapitres 1 & 2
De l'Afrique à l'Alaska - Chapitres 1 & 2 De l'Afrique à l'Alaska - Chapitres 1 & 2
De l'Afrique à l'Alaska - Chapitres 1 & 2
InfosCollège
 
Les lettres de mon moulin
Les  lettres de mon moulinLes  lettres de mon moulin
Les lettres de mon moulin
EPSILIM
 
Jean de la fontaine
Jean de la fontaineJean de la fontaine
Jean de la fontaine
EPSILIM
 
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiquesChemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
mo_ment
 
Les bucoliques de_virgile
Les bucoliques de_virgileLes bucoliques de_virgile
Les bucoliques de_virgile
Jean-Luc Garneau
 
Rapport Capes interne 2009
Rapport Capes interne 2009Rapport Capes interne 2009
Rapport Capes interne 2009
Louberee Beck
 
De l'Alaska à l'Afrique - 3e partie
De l'Alaska à l'Afrique - 3e partieDe l'Alaska à l'Afrique - 3e partie
De l'Alaska à l'Afrique - 3e partie
InfosCollège
 

Tendances (20)

Jacques Prévert, Paroles
Jacques Prévert, Paroles  Jacques Prévert, Paroles
Jacques Prévert, Paroles
 
Histoire d'un Chien
Histoire d'un ChienHistoire d'un Chien
Histoire d'un Chien
 
Conte à plusieurs mains
Conte à plusieurs mainsConte à plusieurs mains
Conte à plusieurs mains
 
Naïar draka
Naïar drakaNaïar draka
Naïar draka
 
La fontaine fables_livre2_grandville
La fontaine fables_livre2_grandvilleLa fontaine fables_livre2_grandville
La fontaine fables_livre2_grandville
 
Les fables de La Fontaine
Les fables de La FontaineLes fables de La Fontaine
Les fables de La Fontaine
 
Le Chat Botte
Le Chat BotteLe Chat Botte
Le Chat Botte
 
Les combattantes du soleil
Les combattantes du soleilLes combattantes du soleil
Les combattantes du soleil
 
La reine du Valais SUISSE
La reine du Valais SUISSELa reine du Valais SUISSE
La reine du Valais SUISSE
 
Les conbattantes de l'effroi 2
Les conbattantes de l'effroi 2Les conbattantes de l'effroi 2
Les conbattantes de l'effroi 2
 
Perceval d'aiglemont
Perceval d'aiglemontPerceval d'aiglemont
Perceval d'aiglemont
 
De l'Afrique à l'Alaska - Chapitres 1 & 2
De l'Afrique à l'Alaska - Chapitres 1 & 2 De l'Afrique à l'Alaska - Chapitres 1 & 2
De l'Afrique à l'Alaska - Chapitres 1 & 2
 
Les lettres de mon moulin
Les  lettres de mon moulinLes  lettres de mon moulin
Les lettres de mon moulin
 
Jean de la fontaine
Jean de la fontaineJean de la fontaine
Jean de la fontaine
 
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiquesChemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
 
Les bucoliques de_virgile
Les bucoliques de_virgileLes bucoliques de_virgile
Les bucoliques de_virgile
 
St alban 18940427
St alban 18940427St alban 18940427
St alban 18940427
 
Ouest terne spaghetti
Ouest terne spaghettiOuest terne spaghetti
Ouest terne spaghetti
 
Rapport Capes interne 2009
Rapport Capes interne 2009Rapport Capes interne 2009
Rapport Capes interne 2009
 
De l'Alaska à l'Afrique - 3e partie
De l'Alaska à l'Afrique - 3e partieDe l'Alaska à l'Afrique - 3e partie
De l'Alaska à l'Afrique - 3e partie
 

Plus de mo_ment

Graines au Vent
Graines au Vent Graines au Vent
Graines au Vent
mo_ment
 
Le plus beau de tous les Noëls - Chih-Yuan Chen
Le plus beau de tous les Noëls - Chih-Yuan Chen Le plus beau de tous les Noëls - Chih-Yuan Chen
Le plus beau de tous les Noëls - Chih-Yuan Chen
mo_ment
 
Le premier Noël de l'ours - Robert kinerk
Le premier Noël de l'ours - Robert kinerkLe premier Noël de l'ours - Robert kinerk
Le premier Noël de l'ours - Robert kinerk
mo_ment
 
L´ange de Noël - Pirkko Vainio
L´ange de Noël - Pirkko Vainio L´ange de Noël - Pirkko Vainio
L´ange de Noël - Pirkko Vainio
mo_ment
 
Ernest et Célestine - Le sapin de Noël - Gabrielle Vincent
Ernest et Célestine - Le sapin de Noël - Gabrielle Vincent Ernest et Célestine - Le sapin de Noël - Gabrielle Vincent
Ernest et Célestine - Le sapin de Noël - Gabrielle Vincent
mo_ment
 
Rêves de Noël
Rêves de NoëlRêves de Noël
Rêves de Noël
mo_ment
 
Le sapin de monsieur Jacobi - Robert Barry
Le sapin de monsieur Jacobi - Robert Barry Le sapin de monsieur Jacobi - Robert Barry
Le sapin de monsieur Jacobi - Robert Barry
mo_ment
 
Un lutin tout petit, tout petit - Brandi Dougherty
Un lutin tout petit, tout petit - Brandi DoughertyUn lutin tout petit, tout petit - Brandi Dougherty
Un lutin tout petit, tout petit - Brandi Dougherty
mo_ment
 
Max et Lili fêtent Noël en famille - Dominique de Saint Mars
Max et Lili fêtent Noël en famille - Dominique de Saint MarsMax et Lili fêtent Noël en famille - Dominique de Saint Mars
Max et Lili fêtent Noël en famille - Dominique de Saint Mars
mo_ment
 
Le premier Noël de Nina - Christine Leeson
Le premier Noël de Nina - Christine Leeson Le premier Noël de Nina - Christine Leeson
Le premier Noël de Nina - Christine Leeson
mo_ment
 
Noël chez Ernest et Célestine - Gabrielle Vincent
Noël chez Ernest et Célestine - Gabrielle Vincent Noël chez Ernest et Célestine - Gabrielle Vincent
Noël chez Ernest et Célestine - Gabrielle Vincent
mo_ment
 
La venue du petit Jésus - Tina Jähnert
La venue du petit Jésus - Tina JähnertLa venue du petit Jésus - Tina Jähnert
La venue du petit Jésus - Tina Jähnert
mo_ment
 
Mamancolère - Jutta Bauer
Mamancolère - Jutta BauerMamancolère - Jutta Bauer
Mamancolère - Jutta Bauer
mo_ment
 
Le petit jardinier - Lars Klinting
Le petit jardinier - Lars KlintingLe petit jardinier - Lars Klinting
Le petit jardinier - Lars Klinting
mo_ment
 
La bibli des deux ânes - Monica Brown
La bibli des deux ânes - Monica BrownLa bibli des deux ânes - Monica Brown
La bibli des deux ânes - Monica Brown
mo_ment
 
Les Voix de la Terre - Dossier Écologique
Les Voix de la Terre - Dossier Écologique Les Voix de la Terre - Dossier Écologique
Les Voix de la Terre - Dossier Écologique
mo_ment
 
Chemins de Paix
Chemins de PaixChemins de Paix
Chemins de Paix
mo_ment
 
Une toute petite maison - Virginia Lee Burton
Une toute petite maison - Virginia Lee BurtonUne toute petite maison - Virginia Lee Burton
Une toute petite maison - Virginia Lee Burton
mo_ment
 
Virginie va à l´école avec les garçons - Elizabeth F. Howard
Virginie va à l´école avec les garçons - Elizabeth F. Howard Virginie va à l´école avec les garçons - Elizabeth F. Howard
Virginie va à l´école avec les garçons - Elizabeth F. Howard
mo_ment
 
La petite vendeuse de beignets - Yves Pinguilly
La petite vendeuse de beignets - Yves PinguillyLa petite vendeuse de beignets - Yves Pinguilly
La petite vendeuse de beignets - Yves Pinguilly
mo_ment
 

Plus de mo_ment (20)

Graines au Vent
Graines au Vent Graines au Vent
Graines au Vent
 
Le plus beau de tous les Noëls - Chih-Yuan Chen
Le plus beau de tous les Noëls - Chih-Yuan Chen Le plus beau de tous les Noëls - Chih-Yuan Chen
Le plus beau de tous les Noëls - Chih-Yuan Chen
 
Le premier Noël de l'ours - Robert kinerk
Le premier Noël de l'ours - Robert kinerkLe premier Noël de l'ours - Robert kinerk
Le premier Noël de l'ours - Robert kinerk
 
L´ange de Noël - Pirkko Vainio
L´ange de Noël - Pirkko Vainio L´ange de Noël - Pirkko Vainio
L´ange de Noël - Pirkko Vainio
 
Ernest et Célestine - Le sapin de Noël - Gabrielle Vincent
Ernest et Célestine - Le sapin de Noël - Gabrielle Vincent Ernest et Célestine - Le sapin de Noël - Gabrielle Vincent
Ernest et Célestine - Le sapin de Noël - Gabrielle Vincent
 
Rêves de Noël
Rêves de NoëlRêves de Noël
Rêves de Noël
 
Le sapin de monsieur Jacobi - Robert Barry
Le sapin de monsieur Jacobi - Robert Barry Le sapin de monsieur Jacobi - Robert Barry
Le sapin de monsieur Jacobi - Robert Barry
 
Un lutin tout petit, tout petit - Brandi Dougherty
Un lutin tout petit, tout petit - Brandi DoughertyUn lutin tout petit, tout petit - Brandi Dougherty
Un lutin tout petit, tout petit - Brandi Dougherty
 
Max et Lili fêtent Noël en famille - Dominique de Saint Mars
Max et Lili fêtent Noël en famille - Dominique de Saint MarsMax et Lili fêtent Noël en famille - Dominique de Saint Mars
Max et Lili fêtent Noël en famille - Dominique de Saint Mars
 
Le premier Noël de Nina - Christine Leeson
Le premier Noël de Nina - Christine Leeson Le premier Noël de Nina - Christine Leeson
Le premier Noël de Nina - Christine Leeson
 
Noël chez Ernest et Célestine - Gabrielle Vincent
Noël chez Ernest et Célestine - Gabrielle Vincent Noël chez Ernest et Célestine - Gabrielle Vincent
Noël chez Ernest et Célestine - Gabrielle Vincent
 
La venue du petit Jésus - Tina Jähnert
La venue du petit Jésus - Tina JähnertLa venue du petit Jésus - Tina Jähnert
La venue du petit Jésus - Tina Jähnert
 
Mamancolère - Jutta Bauer
Mamancolère - Jutta BauerMamancolère - Jutta Bauer
Mamancolère - Jutta Bauer
 
Le petit jardinier - Lars Klinting
Le petit jardinier - Lars KlintingLe petit jardinier - Lars Klinting
Le petit jardinier - Lars Klinting
 
La bibli des deux ânes - Monica Brown
La bibli des deux ânes - Monica BrownLa bibli des deux ânes - Monica Brown
La bibli des deux ânes - Monica Brown
 
Les Voix de la Terre - Dossier Écologique
Les Voix de la Terre - Dossier Écologique Les Voix de la Terre - Dossier Écologique
Les Voix de la Terre - Dossier Écologique
 
Chemins de Paix
Chemins de PaixChemins de Paix
Chemins de Paix
 
Une toute petite maison - Virginia Lee Burton
Une toute petite maison - Virginia Lee BurtonUne toute petite maison - Virginia Lee Burton
Une toute petite maison - Virginia Lee Burton
 
Virginie va à l´école avec les garçons - Elizabeth F. Howard
Virginie va à l´école avec les garçons - Elizabeth F. Howard Virginie va à l´école avec les garçons - Elizabeth F. Howard
Virginie va à l´école avec les garçons - Elizabeth F. Howard
 
La petite vendeuse de beignets - Yves Pinguilly
La petite vendeuse de beignets - Yves PinguillyLa petite vendeuse de beignets - Yves Pinguilly
La petite vendeuse de beignets - Yves Pinguilly
 

Dernier

Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdfTechno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
NadineHG
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 

Dernier (9)

Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdfTechno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 

Le serpent et la poule - Salim Alafenisch

  • 1. Le serpent et la poule Salim Alafenisch Dieter Konsek (Adaptation)
  • 2. Dans une oasis lointaine d’Arabie vivaient un cheikh du désert et sa famille. Rien ne leur manquait : leur troupeau regorgeait de chameaux, de moutons et ils habitaient de belles et grandes tentes noires en poil de chèvre. Aziza, la fille du cheikh, n’aimait pas les ruminants. « Impossible de s’en faire des amis », disait- elle. Elle préférait de loin sa grosse poule blanche. Souvent, poule et fillette s’abritaient du soleil à l’ombre d’une tente, et Aziza caressait tendrement le plumage brillant de sa compagne. — Tu es la plus belle poule du campement, murmurait-elle.
  • 3. Rien ne plaisait plus à Aziza que d’entendre sa poule caqueter gaiement au lever du jour : c’était à coup sûr le signe d’un œuf pondu tout frais dans le poulailler. Aziza se précipitait et saisissait avec précaution le précieux butin pour aller le faire cuire dans les cendres encore chaudes du foyer. Une fois cuit, elle enroulait l’œuf dans une galette et le savourait, les yeux fermés. Elle n’aurait pas changé de petit déjeuner pour un empire.
  • 4. Au fil des années, Aziza devint une magnifique jeune fille. Elle avait de longs cheveux noirs comme le jais, qu’elle tressait tous les matins en deux lourdes nattes. À côté de la resplendissante Aziza, la poule blanche faisait de plus en plus grise mine : elle maigrissait à vue d’œil, ses plumes luisantes se ternissaient jour après jour et, pire encore, elle ne pouvait plus pondre d’œufs ! Bref, elle vieillissait. — Ta poule ne sert plus à rien ! finit par gronder le cheikh. C’est la marmite qui l’attend !
  • 5. Aziza essaya tout pour que sa poule se remette à pondre. Mais autant faire aboyer un chameau ! Un matin, pourtant, il lui vint une idée : si sa poule ne pouvait plus pondre, au moins pouvait-elle couver ! Aziza s’empressa de ramasser tous les œufs qui traînaient dans le camp. Elle revint le panier plein, un sourire aux lèvres. Dans un coin du poulailler, elle étala son trésor : dix œufs, autant qu’elle avait de doigts ! — Maintenant, je vais te faire un nid de paille, dit la jeune fille. Quand mon père verra tes dons de couveuse, il oubliera la poule au pot ! Elle se mit au travail. En un tournemain elle avait creusé un trou, l’avait rempli de paille et y avait placé les œufs.
  • 6. Non loin de là, une vieille mère serpent observait attentivement le manège d’Aziza. — Tant d’œufs pour cette poule paresseuse ? siffla-t-elle. Et qui m’en apporte, à moi ? J’aimerais tant couver encore... Tout était silencieux. Le soleil brillait au-dessus de la ligne d’horizon, rond comme une galette, et la brise du soir soufflait doucement sur le campement. La vieille mère serpent rencontra une de ses jeunes cousines lovée sur ses œufs. « Tout le monde couve sauf moi ! » ronchonna-t-elle entre ses dents. — Pourquoi es-tu de mauvaise humeur ? demanda la jeune mère. Une souris t’aurait-elle échappé ? — Pas du tout, rétorqua l’autre. J’aimerais simplement couver, mais je suis trop vieille pour pondre. Elle ajouta, les yeux brillants d’envie : — Tu n’aurais pas un œuf en trop, par hasard ? — Perdrais-tu la tête ? s’horrifia l’autre. C’est ma première couvée, et j’entends bien la garder ! — C’est bon, bougonna la vieille mère serpent. Pas la peine de s’énerver. Et elle se dirigea vers le campement.
  • 7. La nuit était tombée. Aziza alla dire bonsoir à sa poule. — Couve bien, ma belle, dit-elle. Mais prends garde à toi : la nuit est propice aux voleurs.
  • 8. Passant devant la tente, la vieille mère serpent aperçut la poule d’Aziza, fièrement plantée sur son nid, telle une reine sur son trône. Elle caquetait à qui mieux mieux. — La paix ! siffla le reptile. C’est l’heure de dormir. — Je suis chez moi, ici ! répliqua la poule d’un air hautain. — Quand on couve les œufs des autres, on devrait fermer son bec ! dit méchamment la vieille mère serpent, qui rampa vers le nid. Puis elle demanda : — Tu ne veux pas me laisser couver tes œufs ? — Tu me prends pour une bécasse ? Je sais bien que tu veux les manger ! répondit la poule. — Espèce de vieille cocotte ! gronda la vieille mère serpent. Ce matin, j’ai gobé une souris et c’est bien assez pour aujourd’hui. Je veux couver un peu, c’est tout. Tout en parlant, le reptile s’approchait plus près du nid, d’un air menaçant. Terrorisée, la poule s’enfuit en caquetant désespérément.
  • 9. La vieille mère serpent se lova sur la couvée. — Hmmm... siffla-t-elle de plaisir. C’est encore tout chaud. Pendant ce temps-là, la poule voletait dans tous les sens, affolée, et poussait des cris d’orfraie. — Mais tais-toi donc ! fit la vieille mère serpent. Tu vas réveiller tout le monde ! C’était bien ce que voulait la poule. Mais Aziza dormait à poings fermés. Elle rêvait du beau livre que son père lui avait promis… Aziza aimait bien lire, et, pour elle, un livre était le plus beau des cadeaux !
  • 10. La lumière argentée de la pleine lune recouvrait maintenant le campement. Chameaux, moutons et chèvres paissaient non loin des tentes où dormaient le cheikh et sa famille. Tout à leur querelle, la vieille mère serpent et la poule n’entendirent pas un fennec s’avancer à pas de loup, l’oreille à l’affût. — Quel accueil, ironisa-t-il. Je n’ai pas sitôt mis le museau dans le camp que ces chères poules caquettent de joie à l’idée de me voir. Sans un bruit, il se faufila entre les tentes, salivant d’avance du festin qu’il allait faire.
  • 11. Peut-être son ventre gargouilla-t-il trop fort ? Toujours est-il que la poule l’entendit s’approcher. D’un bond, elle se percha sur le toit de la tente, comme piquée par un scorpion. — Espèce de poule mouillée ! ricana la vieille mère serpent. Je t’avais bien dit de te taire ! Le fennec s’approcha du nid. — Un pas de plus et je te mords, fanfaronna le reptile. L’autre n’en croyait pas ses yeux. — Que fait donc un serpent dans un poulailler ? demanda-t-il. — Je couve mes œufs. — Quelles sornettes ! ricana le fennec. Les œufs de serpents ne sont pas plus gros que des crottes de chameaux ! Qui crois-tu tromper ainsi ? — Ce ne sont pas tes affaires, répliqua la vieille mère serpent. J’ai bien l’intention de couver ces œufs jusqu’à ce que des serpenteaux en sortent. — Il y a bien assez de serpents comme ça, marmonna le fennec. Le reptile se mit à siffler furieusement. — Tu cherches la bagarre ? gronda-t-il.
  • 12. La tension était à son comble. — Tu ne fais pas le poids, dit le fennec en montrant ses crocs. — Attention ! menaça la vieille mère serpent, un pas de plus et je te mords ! — Je me moque de tes œufs, rétorqua l’autre. J’ai faim de poule ! Laisse-moi passer. Perchée sur son toit, la poule blanche se réjouissait de ne pas être à la place du serpent. — Tu es malin, ricana la vieille mère serpent. Mais dis-moi : si tu manges les poules, qui me pondra des œufs ? — Tes questions me fatiguent, répondit le fennec. Je n’ai rien mangé depuis des jours. Et je ne vais pas laisser passer une telle occasion. Pousse-toi donc !
  • 13. Mais en guise de réponse, la vieille mère serpent sauta sur le fennec et le mordit à la queue. Le combat s’annonçait rude ! Heureusement, le cheikh fut réveillé par le vacarme et il arriva avec ses chiens. — Qui s’y frotte s’y pique ! ricana la vieille mère serpent.
  • 14. Le calme revenu, la poule descendit de son perchoir. — Alors, ne t’ai-je pas sauvée, toi et ta couvée ? lança la vieille mère serpent. — J’en conviens, répondit la poule. Cessons notre prise de bec et faisons un marché : tu couveras la nuit et moi le jour. Ainsi les œufs seront en sécurité et moi j’échapperai à la casserole.
  • 15. Et tout se passa de la sorte, sans que nul ne s’en aperçoive. Le cheikh était satisfait, Aziza tout autant et les deux vieilles mères couvaient en paix, à tour de rôle. Mais qu’allait-il sortir des œufs ? Des poussins ou des serpenteaux ? Il se passe des choses si curieuses, dans le désert...