SlideShare une entreprise Scribd logo
Les 7 erreurs qui vous
empêcheront de
gagner de l’argent
Introduction 4
Pourquoi avoir créé ce rapport ? 4
Erreur #1 : Ne pas passer à l’action 6
L’erreur qui vous sépare de la réussite et de vos
rêves : 6
La peur de l’action peut se manifester par
plusieurs comportements 7
Les 3 types de personnes : Les moutons, les
spectateurs et les acteurs 11
Comment enfin passer à l’action 12
Erreur #2 : La peur de l’imposteur 15
Un syndrome qui touche 70% de la population
15
Vous voulez savoir si vous êtes touché par ce
syndrome ? 16
Comment se libérer du syndrome de l’imposteur
: 17
Erreur #3 : La peur de l'échec 20
La peur de l’échec 20
L’échec est inévitable : 21
Comprendre et libérer ses émotions : 21
Agir contre la peur de l’échec : 22
Vaincre sa peur pour mieux réussir : 24
Erreur #4 : Faire l’artiste 25
Erreur #5 : Ne pas avoir d’objectif 27
Pourquoi se fixer des objectifs 27
Choisir ses objectifs 27
Organiser ses objectifs : 28
Erreur #6 : Avoir un mauvais relationnel client30
D’accord c’est super, mais qu’est ce que c’est
concrètement ? 30
Une erreur trop fréquente 30
Comment avoir un relationnel client en or 31
Le premier contact 32
Automatiser les tâches récurrentes 32
Erreur #7 : Ne pas travailler sa voix 34
“L’ampleur de votre succès à la force de
votre désir, à la dimension de votre rêve et la
façon de gérer la déception en cours de
route.”
- Robert Kiyosaki
Les 7 Erreurs.pdf
Introduction
Bonjour, c’est Jérôme Perrein !
Je suis heureux de vous retrouver ici. Si vous
êtes là, cela veut dire que vous faites partie de
ceux qui sont prêts à tout pour gagner de
l’argent avec Studio 77.
Et c’est génial, la volonté d’aller de l’avant est
le premier pas vers la réussite.
Pourquoi avoir créé ce rapport ?
Je vais être honnête avec vous, depuis que j’ai
créé le programme Studio 77, j’ai
accompagné plusieurs centaines d’élèves. Et
j’ai remarqué quelque chose…
Chez mes clients, il y a deux catégories. Ceux
qui arrivent à gagner plusieurs centaines
d’euros par jour et ceux qui ont des
difficultés.
Je me suis longtemps demandé pourquoi il y
avait une aussi grosse différence entre ces
personnes ?
Cette question m’a obsédé et j’ai mené mon
enquête pour comprendre.
J’ai appelé plusieurs dizaines de clients, j’en ai
même rencontré pour discuter de leurs
problèmes et de leurs réussites.
Toutes ces recherches ont duré 1 an…
Mais aujourd’hui je sais exactement ce qui
sépare l’échec de la réussite !
La faute revient à 7 petites erreurs… Et je suis
presque sûr que vous en faites au moins 3.
Dans ce rapport, nous allons voir ensemble
les 7 erreurs qui vous empêchent de
vraiment gagner de l’argent et comment les
supprimer définitivement.
Si vous avez la moindre question par apport à
cet ouvrage, n’hésitez pas à me contacter par
email à :
contact@opportunites-personnelles.fr
Erreur #1 : Ne pas passer à
l’action
Quand j’ai effectué mes recherches auprès de
mes clients, j’ai remarqué que la raison n°1
qui empêche la réussite est :
“La peur de passer à l’action.”
Cette peur peut paraître bête, mais plus de
50% de mes clients l’ont. Cela veut dire que
vous avez 1 chance sur 2 de l’avoir…
C’est normal d’avoir peur. Passer à l’action
c’est prendre un risque et sortir de sa zone de
confort. En restant dans sa zone de confort,
on reste dans un cocon douillet, dans un
environnement familier où il n’y a aucun
danger.
C’est humain de vouloir se protéger du
danger.
Passer à l’action nécessite de sortir de cette
zone de confort. Et plus tôt vous passerez le
pas et plus cela sera facile.
Si vous avez peur de passer à l’action, ne vous
inquiétez pas. Vous pouvez vous en
débarrasser définitivement. Pour cela, il faut
soigner le mal par le mal. Passez à l’action,
ayez confiance en vous et sortez de votre
zone de confort. Ne prenez pas de risque
inutile, mais plus vous passerez à l’action et
plus cela deviendra facile.
Dans cette partie, nous allons voir ensemble
d'où vient cette peur et comment la
supprimer définitivement !
1) L’erreur qui vous sépare de la
réussite et de vos rêves :
Depuis notre plus jeune âge, nous avons tous
des rêves et des désirs… Rappelez-vous,
quand vous étiez enfants, vous rêviez de
grandes choses.
Mais aujourd’hui, seulement une poignée de
personnes ont réalisé leurs rêves d’enfance.
La plupart des autres se sont résignés...
Quelle est la différence entre ces 2 types de
personnes ?
L’ACTION !
Cela vous paraît peut-être bête, mais une
grosse partie de la population a peur de
passer à l’action. Et sans ce mouvement, il est
impossible de réaliser ses rêves.
Si vous êtes ici, cela veut dire que vous avez
rejoint Studio 77 et que vous avez la volonté
de passer à l’action et de réussir !
Vous êtes prêt à vous bouger pour enfin
gagner de l’argent en ligne.
Pourtant, j’ai vu beaucoup de mes clients
échouer à cause de cette erreur. Dans la
partie suivante, nous allons voir les différents
types de comportements de cette peur.
2) La peur de l’action peut se
manifester par plusieurs
comportements
Devenir un professionnel de la théorie →
Je vise les personnes qui ont tout fait comme
il faut. Ils ont des objectifs, ils se forment tous
les jours, ils deviennent même un expert sur
le sujet. Mais le problème, c’est qu’ils ne font
rien…
La théorie, c’est très bien. Mais sans aucune
pratique, elle n’a aucune valeur ! Passé à
l’action est primordial sinon, vous aurez
appris tout cela pour rien.
Malheureusement, beaucoup trop de
personnes sont bloquées dans cette spirale
de la théorie. Pour être honnête, je suis resté
bloqué plusieurs années dans ce cycle avant
d’en sortir.
Plutôt vous passer à l’action et mieux c’est.
La peur par l’indécision →
L'indécision peut vous empêcher de passer à
l’action. Il faut s’en débarrasser le plus
rapidement possible !
Une expression que j’aime beaucoup dit :
“Une mauvaise décision vaut mieux que
l’indécision”
Autrement dit, il vaut mieux passer à l’action
(quitte à faire des erreurs) que de rester dans
le brouillard et d’attendre que les choses
changent d'elle-même.
C’est vrai que lorsque l’on prend une décision,
on ne connaît pas toutes les conséquences
qui en découlent. Mais en ne prenant aucune
décision, on interdit tout changement ou
amélioration.
C’est normal d'hésiter et d’avoir peur. Mais il
ne faut pas rester dans cette situation, car
l’indécision amène le doute et détruit la
confiance en soi.
Attendre les conditions parfaites →
Les conditions de vie, de travail et familiales
ont une grosse influence sur nos prises de
décision. D'ailleurs, on se cache souvent
derrière ces conditions en se créant des
excuses.
“Ce n’est pas le bon moment”
“Je commencerais le mois prochain”
“Je n’ai pas le temps à cause de mes enfants”
Etc, etc.
Vous devez comprendre quelque chose : Le
moment parfait n’existe pas ! Il y aura
toujours des problèmes et des événements
inattendus. Si vous attendez que toutes les
planètes soient alignées, vous ne passerez
jamais à l’action.
Le bon moment, c’est MAINTENANT !
Focalisez-vous sur le moment présent et sur
le moyen court terme.
Le manque de temps →
C’est certainement l’excuse que l’on entend
le plus. Mais, peut-être que vous l’utilisez
inconsciemment pour ne pas passer à
l’action.
Vous vous auto persuader que vous ne
pouvez pas vous lancer dans un nouveau
projet.
Ce comportement est sans aucun doute celui
qui a brisé le plus de rêves. Et si vous vous
retrouvez dedans, j’ai une petite astuce pour
vous :
Achetez un chronomètre, ou utilisez celui de
votre téléphone. Et durant une semaine
complète, chronométrer tous les moments
où vous n’êtes pas productif.
C’est à vous de définir les tâches non
productives, mais voici quelques exemples :
➢ Regardez la télévision, Netflix, etc
➢ Passez du temps sur les réseaux
sociaux (Instagram, Facebook, etc)
➢ Regarder des videos YouTubes
➢ Etc
Chronométrez le temps que vous passez sur
chacune des activités (non productives) et
notez le temps sur un papier.
À la fin de la semaine, faites un bilan sur le
nombre d'heures que vous perdez chaque
jour.
Réfléchissez bien ! Peut-être que diminuer ou
supprimer une de ces tâches vous laissera
assez de temps pour réaliser vos rêves.
C’est trop compliqué pour moi →
Encore une autre excuse pour ne pas passer à
l’action. Je reçois plusieurs dizaines de mails
par jour avec cette excuse en objet…
Mais quand je demande à mes clients s' ils
ont essayé la méthode, 100% des réponses
sont négatives. Ils s’annoncent vaincus avant
même d’avoir essayé.
Aucun problème n’est insoluble ! Vous
pouvez diviser et planifier vos tâches pour les
rendre plus faciles. Avec une bonne
organisation, rien n’est trop compliqué pour
vous ! Un peu plus loin, nous verrons
ensemble comment planifier vos objectifs.
3) Les 3 types de personnes : Les
moutons, les spectateurs et les
acteurs
Sur terre, il y a 3 types de personnes. Peu
importe le pays, l’environnement et la société
dans laquelle nous vivons. Il y a les moutons,
les spectateurs et les acteurs.
Les moutons →
Ce sont les personnes qui ne se posent
aucune question. Elles suivent les règles du
jeu qu’on leur a imposées. Si vous êtes ici, cela
veut dire que vous n’êtes pas de cette
catégorie.
Les moutons ne se préoccupent pas des
questions que l’on se pose ici. Ils sont
heureux, dans leur petite vie. La vie continue,
et continuera comme cela jusqu’à la fin. S’ils
sont heureux, j’ai envie de dire pourquoi pas !
C’est l’objectif de tout le monde.
Les spectateurs →
Les spectateurs sont des personnes plutôt
intelligentes et comprennent les règles du
jeu. Ils sont curieux, se renseignent
perpétuellement et se remettent souvent en
question.
Ils savent ce qui ne va pas dans leur vie et ont
une idée de comment résoudre leurs
problèmes. Mais ce sont également des
personnes qui se trouvent des excuses et qui
se plaignent ! Ils sont souvent frustrés et pas
heureux.
Les spectateurs ont un énorme potentiel,
mais il est souvent inexploité. Il faut faire très
attention, car rester trop longtemps dans
cette catégorie est néfaste.
Les acteurs →
C’est la catégorie à laquelle vous voulez
appartenir. Les acteurs passent à l’action et
obtiennent les résultats souhaités.
Ils ont un véritable contrôle sur leur
environnement et sur leur vie. S’ils n’ont pas
encore atteint leurs objectifs, ils sont sur la
bonne voie. Ils n’abandonnent pas et
continuent d’avancer malgré les échecs.
Peu importe les obstacles, ils savent que la
réussite est à portée de main.
4) Comment enfin passer à l’action
Depuis le début de cette partie, nous avons
vu ensemble les 3 différents types de
personnes, les erreurs et les peurs qui nous
empêchent de passer à l’action.
Maintenant je vais vous présenter 5 astuces à
mettre en place pour passer à l’action dès
aujourd’hui.
Commencer petit →
Ce que je vais dire peut paraître bête. Mais
pour supprimer la peur de passer à l’action, il
faut passer à l’action. Même si c’est juste
quelques minutes.
Le secret est ici, il faut se mettre en
mouvement. Commencer par de petites
sessions de 5 ou 10 minutes.
Vous pouvez bien entrer en action 5 minutes
?
Cela ne paraît rien, mais ces quelques
minutes vont casser votre routine et initier un
mouvement. Cet élan peut vous mener
au-delà de vos objectifs !
Avoir une vision claire de ses objectifs →
Au fil des jours, semaines et mois, il est très
courant de perdre de vue nos objectifs. On
finit par passer beaucoup trop de temps sur
des activités moins utiles.
Et il est très facile d'oublier pourquoi nous
voulons atteindre ces objectifs.
Chaque jour, prenez 1 minute pour vous
rappeler pourquoi vous voulez atteindre vos
objectifs. Et demandez-vous ce qui se passera
si vous ne les atteignez pas.
L’engagement public →
Le principe de l'engagement est quelque
chose d'extrêmement fort. Chaque jour nous
réalisons plusieurs dizaines d’actions juste
pour respecter nos engagements.
Vous pouvez utiliser ce principe pour passer à
l’action. Rendre des comptes à votre
entourage va vous aider à rester sur la bonne
voie. Et ce, même quand vous êtes
découragé.
Je vous conseille de trouver quelqu’un qui a
le même objectif que vous et motivez-vous
mutuellement.
Soyez responsable de la réussite de votre
partenaire et aidez-vous lors des moments
difficiles.
Se concentrer sur le “Comment” →
Si quand vous passez à l’action, vous vous
perdez dans vos pensées et vos réflexions,
stopper cela immédiatement.
Vous ne devez pas rester bloqué dans une
spirale de paralysie et de réflexion.
Je ne vous dis pas d’agir sans réfléchir.
Seulement trop réfléchir est contre-productif.
➢ Stopper vos réflexions
➢ Ne pensez pas aux conséquences
➢ Analyser ce que vous pouvez faire tout
de suite
➢ Faites le
Célébrez vos accomplissements→→
Quand vous n’arrivez pas à vous lancer,
prenez 2 minutes pour vous remémorer vos
victoires d’hier. Même si ce n’est pas
grand-chose, félicitez-vous !
Soyez satisfait du travail que vous avez fourni
et ressentez les bienfaits.
Vous pouvez faire cet exercice le matin et le
soir. Cela va créer un cercle vertueux d'amour
de confiance et d’avancement.
Erreur #2 : La peur de
l’imposteur
1) Un syndrome qui touche 70% de
la population
La peur de l’imposteur est la seconde erreur
la plus fréquente que font mes clients.
Vous n’en avez jamais entendu parler ?
Le syndrome de l’imposteur, également
appelé le syndrome de l’autodidacte, induit
un énorme doute (presque maladif) chez les
personnes qui en sont victimes.
Tous ces doutes incitent les personnes à nier
les capacités, les accomplissements et les
réussites qu’ils soient professionnels ou
privés.
Les personnes qui en souffrent ont tendance
à rejeter le mérite lié à leur travail et
attribuent leurs succès à des éléments
extérieurs comme la chance, une
circonstance, etc.
Ils doutent en permanence et croient duper
leurs entourages, clients, etc. Ils vivent en
craignant d’être démasqués à tout moment.
Si vous pensez être atteint par ce syndrome,
ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul.
62 à 70% de la population l’aurait
expérimenté au moins une fois. Et il n’y a
aucune différence entre les hommes et les
femmes.
2) Vous voulez savoir si vous êtes
touché par ce syndrome ?
Regardez les 11 points ci-dessous. Si vous vous
retrouvez sur la majorité des points, vous êtes
probablement atteint par ce syndrome.
Les symptômes peuvent être :
➢ Vous n’attribuez pas le succès à
vous-même et à vos capacités
➢ Vous n’aimez pas les compliments
➢ Vous avez peur de ne pas être à la
hauteur
➢ Vous avez peur de demander de l’aide
par crainte que les autres ne vous
trouvent pas à la hauteur
➢ Lorsque vous avez un succès, vous
l'attribuer à autre chose que vos
capacités
➢ Être trop perfectionniste
➢ Vous vous auto critiquer durement
➢ Vous vous comparez aux autres
➢ Vous n’aimez pas vous mettre en avant
➢ Vous préparer trop votre travail
➢ Vous considérez que tout ce que vous
avez fait n’est jamais suffisant
3) Comment se libérer du syndrome
de l’imposteur :
Lutter contre le perfectionnisme →
Pour lutter contre le perfectionnisme, il ne
suffit pas de le dire. Ce serait comme affirmer
à un enfant qu’il n’y a pas de monstre dans
l’armoire. Le perfectionnisme est un
comportement ancré dans la personne, il va
falloir du temps pour le désapprendre.
Nous passons plusieurs heures par semaine à
lutter contre nous même : contre nos
émotions, nos envies, notre comportement,
etc. Comment favoriser l’estime de soi si on
passe la journée à lutter et à se discipliner…
Surtout que les perfectionnistes connaissent
très bien leur comportement et le mal que
cela apporte. Mais le problème c’est qu’il ne
peuvent s’en empêcher et lutter contre
devient insupportable.
Au lieu de lutter contre le perfectionnisme, il
faut essayer de le diminuer, étape par étape.
Sortir du regard des autres →
Avec le syndrome de l’imposteur, on a
tendance à mettre trop de valeur dans l’avis
et le regard des autres. On peut même
penser que les autres passent beaucoup de
temps à nous observer, évaluer ou juger…
Laissez-moi vous dire quelque chose, ce ne
sont pas les autres qui vous sous-évaluent,
c’est vous-même.
Pour le dire autrement, vous n’avez pas
besoin de vous inquiéter du regard des
autres. Car ces autres en question sont trop
occupés par leurs propres nombrils.
Reconnaître ses accomplissements →
Lorsque l’on parle du syndrome de
l’imposteur, le premier conseil que l’on
entend est de reconnaître ses réussites. Et
c’est un conseil tout à fait judicieux.
Le problème, c’est que quelqu’un avec ce
syndrome n’aura par définition aucune
réussite à reconnaître… Car d’après lui toutes
ses réussites ne sont pas de sa responsabilité.
C’est pour cela qu’au lieu d’une réussite, il
vaut mieux reconnaître un accomplissement.
Cela peut être une mission achevée, une
tâche terminée, etc.
Reconnaître un accomplissement est
beaucoup plus facile, cela enlève l'ampleur de
la réussite. Car les mots réussite et succès ont
le défaut de nous inscrire dans le regard des
autres…
Éviter la comparaison →
Un mécanisme de la dévalorisation est la
comparaison envers les autres qui nous
pousse à chercher des preuves qu’ils ont des
qualités que l’on se reproche de ne pas avoir.
Ce mécanisme détruit la confiance en soi.
Après tout, comment être à la hauteur quand
on passe tout son temps à se comparer aux
autres.
Se débarrasser de son Héros intérieur →
Nous avons tous en notre intérieur un héros
construit par les images des films
hollywoodiens. Ce héros est parfait, il a un
physique parfait, une famille parfaite, c’est un
employé modèle, etc.
Le problème, c’est que ce héros pousse à
montrer du doigt nos manquements et nos
défauts plutôt que nos accomplissements et
nos réussites.
Pour supprimer votre héros intérieur, le plus
simple est de lui écrire une lettre. Vous
trouvez ça bizarre ? Pourtant en écrivant sur
papier vos sentiments, cela va vous permettre
de vous réconcilier intérieurement.
Erreur #3 : La peur de l'échec
1) La peur de l’échec
Moins fréquent que la peur de passer à
l’action et que le syndrome de l’imposteur, la
peur de l’échec reste un fléau qui peut vous
empêcher de réussir.
Alors concrètement qu’est-ce que c’est ?
Dans la société actuelle, l’échec est vu
comme quelque chose de très négatif. Vécu
de manière plus ou moins difficile, c’est
normal d’en avoir peur et de ne pas vouloir la
revivre. La peur de l’échec se caractérise par
une mauvaise estime de soi, un
perfectionnisme de la réussite, un auto
sabotage pour ne pas tenter une nouvelle
activité, etc.
Pour mieux comprendre cet état intérieur, il
faut retourner aux origines. Elles peuvent être
multiples :
➢ L’environnement familial : si vous avez
eu beaucoup de pression étant petit
➢ Les études : études difficiles, course aux
notes perpétuelle
➢ La personnalité : Si vous êtes
perfectionniste ou anxieux, vous avez
plus de chance que la peur de l’échec
vous paralyse.
➢ Certaines expériences personnelles et
professionnelles traumatisantes
➢ La pression sociale, la pression de la
réussite…
Cette liste est non exhaustive et bien plus
d’éléments rentrent en compte. De plus, nous
ne sommes pas tous égaux face à cette peur
qui guide beaucoup de nos actions.
2) L’échec est inévitable :
Je vais vous dire quelque chose que vous
savez déjà :
L’échec est inévitable !
Peu importe ce que vous faites, ou ne faites
pas, l’échec est inévitable. Vous devez voir
cela comme un jeu. Et après chaque échec, il
faut rebondir et repartir avec votre objectif
ultime.
D’autant plus que l’échec nous apprend
beaucoup de choses sur vous-même et peut
même être bénéfique. Plusieurs fois l’échec
m’a permis de me rendre compte d’un
problème que je n’avais pas vu et qui m’aurait
empêché de réussir.
L’échec peut être un indicateur que l’on ne va
pas dans la bonne direction.
En plus, sans échec, il est quasiment
impossible de progresser, s’améliorer,
évoluer… Il développe notre capacité
d’adaptation et notre résistance face aux
difficultés.
L’échec peut vous servir à vous préparer à la
réussite. C’est également un excellent moyen
d’apprendre sur vous, sur votre conscience et
vos capacités. Dédramatiser l’échec permet
de prendre de la hauteur sur l’événement.
3) Comprendre et libérer ses
émotions :
Tout comme la joie ou la tristesse, la peur est
une émotion. C’est donc très difficile de s’en
défaire par des arguments rationnels. Vous
pouvez prendre du recul par rapport à votre
peur en étant plus factuel.
Vous pouvez vous dire par exemple : “100%
des personnes qui se sont lancées ont réussi
après avoir échoué plusieurs fois.”
La peur de l’échec arrive souvent quand il
faut agir. Cela peut se manifester par : nuque
douloureuse, gorge nouée, augmentation du
rythme cardiaque, les jambes lourdes, etc.
Et plus l’émotion de peur est forte, plus les
répercussions corporelles augmentent.
Mais heureusement, on peut agir sur la
détente corporelle pour détendre le
mentales. En prenant conscience de notre
corps et des répercussions corporelles dues à
la peur, on peut comprendre et ressentir nos
émotions et agir sur leur libération.
4) Agir contre la peur de l’échec :
Il faut travailler le plus tôt possible sur le
comportement de peur afin d’éviter que la
peur de l’échec ne s’installe trop
profondément dans votre vie.
Pour certains cas, un suivi avec un
professionnel est nécessaire.
L’objectif est de retrouver sa confiance en soi,
de lâcher prise et d’enfant prendre un risque
de s’exposer à l’échec.
Nous allons voir ensemble 3 méthodes pour
vaincre la peur de l’échec :
Vaincre l’échec par l’expérimentation →
Quand nous sommes pris par la peur, nous
sommes paralysés, nous stagnons et nous
cessons d’avancer vers nos objectifs. La
première méthode pour supprimer la peur de
l’échec que nous allons voir est simple :
Essayer de l'affronter.
Sortez de votre zone de confort et faites de
nouvelles choses (des petites actions au
début). Confrontez-vous à l’échec sur des
activités qui ont moins d’importance et dont
l’échec n’est pas grave.
En testant, vous pourriez finir par apprécier
les bienfaits d’avancer et de surpasser ces
échecs.
Vaincre l’échec par la confiance en soi →
Une clé très puissante pour dire adieu
définitivement à la peur de l’échec est la
confiance en soi. L’être humain a trop
souvent tendance à faire des raccourcis en
nos échecs et nos réussites, pourtant un
échec ne fait pas de vous un raté.
Au lieu de vous laisser écraser par vos échecs,
relevez-vous et bâtissez une confiance en
vous inébranlable.
Tout comme la réussite, l’échec est une
question de point de vue.
La technique du trampoline →
Nous avons vu ensemble pourquoi échouer
était inévitable et très utile dans nos vies. Cela
nous permet de prendre du recul et de
réfléchir à nos choix et de continuer jusqu’à la
réussite.
Mais entre l’échec et le rebond, il y a une
étape intermédiaire que l’on appelle la
déception. Pour réussir, vous devez utiliser
cette étape comme moteur !
Quand on est déçu, on en veut à tout le
monde… Pour ne pas se laisser noyer dans ces
émotions, il faut utiliser la déception pour
établir un nouveau plan d'action pour
atteindre nos objectifs.
Si vous faites correctement cette étape, vous
trouverez dans votre déception un nouveau
moyen de réussir là où vous avez échoué !
5) Vaincre sa peur pour mieux
réussir :
Comme nous l’avons vu, il est impossible de
vivre sa vie sans affronter d’échecs. Par
contre, on peut prendre la décision de les
percevoir différemment.
On peut les voir comme une leçon sur
soi-même, une source de motivation, un
changement ou encore un nouveau plan
pour mieux réussir.
Tirer des leçons de vos échecs, envisager tous
les résultats possibles, avoir un second plan et
penser aux regrets que vous aurez si vous ne
tentez pas votre chance !
Erreur #4 : Faire l’artiste
Comme autre erreur, il y a celle de vouloir
faire l’artiste. Et quand je dis faire l’artiste, je
ne parle pas de comédiens ou de chanteurs…
Je parle de ceux qui s'improvisent
professionnels avant même d’avoir terminé
de regarder Studio 77. Au lieu de suivre étape
par étape la formation, ils font tous à leur
sauce…
Et devinez quoi ?
Cela ne donne rien ! Chaque client qui a
voulu faire l’artiste n’a pas gagné d’argent.
Et je ne dis pas ça pour les critiquer
gratuitement… Mais cela m’énerve de voir
mes clients échouer alors que j’ai passé
plusieurs mois à créer une méthode pas à pas
pour que tout se déroule bien.
Alors, ne faites pas l’artiste et suivez toutes les
étapes de Studio 77 !
Une fois que vous gagnerez plus de 100€ par
jour, vous pourrez faire des tests, essayer
autrement, etc.
Mais avant cela, c’est interdit !
Erreur #5 : Ne pas avoir
d’objectif
1) Pourquoi se fixer des objectifs
Si pour certaines personnes, se fixer des
objectifs est quelque chose de naturel, ce ne
l’est pas pour tout le monde. Se fixer des
objectifs permettent de :
➢ Donner un sens à ce que l’on fait :
Quand on a des objectifs, on sait
pourquoi on se lève le matin. On sait où
on va ! On avance pas à pas vers nos
objectifs. Avancer sans objectif peut
atténuer l'enthousiasme et le bien-être
d’une personne. Avoir des objectifs
permet de nous motiver et nous
booster tous les jours !
➢ Mieux géré son temps : Le temps est la
seule chose que l’on possède
réellement. Mais le temps défile à toute
allure, et nous en manquons
terriblement…
Avoir un objectif permet de prévoir
mentalement les actions à mettre en
place. Le temps et la gestion des efforts
sont donc à prendre en compte.
➢ Savoir ce qui est important : Sans
objectifs, aucune tâche n’est plus
importante que l'autre. Avoir un objectif
permet de savoir ce qui est important
et ce qui ne l’est pas.
2) Choisir ses objectifs
Avoir des objectifs, c’est très bien. Par contre,
les atteindre, c’est beaucoup mieux ! Dans
cette partie nous allons voir ensemble
comment définir ses objectifs, comment les
programmer et comment les atteindre.
Pour définir ses objectifs, j’utilise la technique
du rêve : Tout le monde à des rêves. Cela peut
être de voyager autour du monde, créer son
entreprise, devenir millionnaire, fonder une
famille, etc.
Ce que je vous propose c’est de choisir un ou
plusieurs de vos rêves et de le diviser en
plusieurs objectifs.
Par exemple : Si votre rêve est de gagner 10
000€ par mois, vous pouvez le diviser en 5
objectifs : gagner 1000€, gagner 2000€,
gagner 5000€, gagner 7000€ et enfin
gagner 10 000€.
Essayer d’avoir toujours 2 ou 3 objectifs à
atteindre.
3) Organiser ses objectifs :
Maintenant que vous avez défini vos objectifs,
nous allons voir comment programmer leur
succès dans le temps.
Pour cela vous devez définir vos objectifs de
la semaine, du mois du trimestre et du
semestre.
En organisant vos jours et vos semaines
autour de vos objectifs, vous allez multiplier
par 5 la rapidité à les atteindre.
Pour m’organiser, j’utilise un tableau blanc.
Je dessine 4 compartiments dessus :
➢ Les objectifs du jour
➢ Les objectifs de la semaine
➢ Les objectifs du mois
➢ Les objectifs trimestriels
Chaque jour, je sais exactement ce que j’ai à
faire. Comme cela je n’ai pas de questions à
me poser !
Erreur #6 : Avoir un mauvais
relationnel client
Vous avez déjà perdu un de vos clients sans
savoir réellement pourquoi ? Si c’est le cas, le
problème vient probablement du relationnel
client.
Bien gérer son relationnel client est essentiel
pour 2 raisons :
➢ Un client insatisfait ne va pas revenir
chez vous et pourrait nuire à votre
image
➢ C’est plus facile de garder ces clients
que d’en trouver de nouveau
1) D’accord c’est super, mais qu’est
ce que c’est concrètement ?
Il s’agit de toutes les actions qui ont pour
objectifs d’augmenter ses ventes par le biais
de la création d’une relation avec le client. La
relation client peut aussi séduire de nouveaux
clients ou fidéliser ce que l’on a déjà.
Pour y arriver, il faut utiliser des techniques
de communication. Une bonne relation client
est une relation où le client est satisfait !
Une bonne relation client est garant de la
fidélité de vos clients.
2) Une erreur trop fréquente
Malheureusement, en étudiant le cas de mes
clients, j’ai remarqué que beaucoup trop
d’entre eux négligeaient ce point.
Et c’est dramatique, car il loupe plusieurs
dizaines d’opportunités qui auraient pu leur
rapporter des milliers d’euros. J’ai créé ce
module afin que toutes les personnes qui le
lisent comprennent l’importance et la
puissance d’un bon relationnel.
Dans un instant, nous allons voir :
3) Comment avoir un relationnel
client en or
Pour avoir un bon relationnel, il y a quelques
règles à respecter. Nous allons voir ensemble
lesquels.
Personnaliser la relation →
Personnaliser les échanges avec chacun de
vos clients est très important. Chaque client a
un profil, des besoins, des problématiques,
des attentes et des comportements
différents. C’est la connaissance de vos clients
qui va vous permettre d’adapter votre
message et ce que vous leur vendez.
Essayer au maximum d’utiliser les
informations personnelles que vous détenez
sur le client. Par exemple, adressez-vous à eux
en utilisant leurs prénoms et leur nom.
Vous pouvez également leur poser plusieurs
questions afin de mieux les connaître.
Servez-vous de ces connaissances pour
personnaliser au maximum la relation.
Être en permanence à l’écoute →
D’après vous, que fait un client mécontent ?
96% des clients mécontents ne font rien ! Ils
ne vont pas se plaindre, ou mal vous parler. Ils
vont juste s’en aller et ne plus jamais vous
contacter. Le pire, c’est que la plupart du
temps vous ne savez même pas pourquoi ils
sont partis.
Mais alors, s' ils ne se plaignent pas, comment
les satisfaire ?
La réponse est simple, vous devez être sans
arrêt à l’écoute.
Vous devez :
➢ Faciliter l’expression du
mécontentement
➢ Être très vigilant de ce que les gens
disent de vous
Vous pensez être à l’écoute de vos clients ?
C'est ce que la majorité des personnes
pensent… Pourtant les clients mécontents ne
prennent pas contact avec vous. Voici
pourquoi :
➢ Ils ne savent pas comment vous
contacter
➢ Ils pensent que cela ne sert à rien de
vous contacter
➢ Ils n’ont pas le temps de vous contacter
➢ Ils ont peur de vous contacter
Pour résoudre ces points, vous devez être
perpétuellement en veille sur vos clients.
Demandez-leur si tout se passe bien, s' ils
sont contents et si ce n’est pas le cas vous
pouvez trouver un arrangement.
4) Le premier contact
Comme vous le savez, la première impression
est la plus importante. C’est valable dans une
relation client. Pour convaincre vos clients ou
vos prospects, vous devez soigner votre
premier contact. Votre relation doit être
irréprochable et qualitative. En misant sur
des prises de contact de qualités, vous
augmentez vos chances de 200% que vos
clients s'intéressent à ce que vous allez dire
derrière.
5) Automatiser les tâches
récurrentes
Vous devez savoir que la plupart des
questions que vont vous poser vos clients
seront toujours les mêmes. Si vous ne pensez
pas à automatiser les réponses, vous allez
perdre plusieurs heures par jour à répéter les
mêmes choses.
Automatiser les réponses va vous permettre
de gagner du temps, d’énergie et de charge
mentale.
Pour automatiser, c’est très simple. À chaque
fois que vous remarquez qu’une question est
souvent posée, automatisez la réponse.
Erreur #7 : Ne pas travailler
sa voix
En commandant Studio 77, vous avez fait un
choix. Celui de gagner de l’argent et de
réaliser vos rêves ! Mais malheureusement,
quand on regarde les chiffres, peut-être que
vous n’aurez jamais accès à cette vie.
Peut-être que tout cela restera un de vos
rêves… Un rêve qui ne sera jamais réalisé. Tout
ça à cause d’un petit quelque chose. Ça ne
vient pas du studio 77, ça vient de vous. Il y a
quelque chose qu’il va vous manquer.
Quelque chose qui fait la différence chez nos
élèves qui réussissent vraiment, et ceux qui
ne gagnent que quelques dizaines d’euros
par jour.
En activant ce petit quelque chose sur vous
en quelques minutes, vous pourriez espérer
gagner jusqu’à 3 à 4 fois plus d’argent par
mission de voix off sans rien faire de plus !
Alors qu’est-ce que c’est ?
Le véritable problème vient de votre voix ! Car
nous ne sommes pas égaux : certains arrivent
à contrôler leur voix naturellement. Mais pour
la majorité, ce n’est pas le cas.
Et quand on ne maîtrise pas sa voix, on laisse
filer les meilleures opportunités : des
missions qui peuvent vous rapporter jusqu’à
379€ par demi-heure !
Et c’est pour ça que certains de mes clients
gagnent beaucoup d’argent (vraiment
beaucoup) avec facilité… Alors que la plupart
des autres ont du mal à générer plusieurs
centaines d’euros.
Bien sûr, j’ai essayé de comprendre cette
différence astronomique de leurs résultats.
Alors je leur ai demandé de m’envoyer un
exemple de leurs enregistrements de voix off.
Et c’est là que j’ai compris le problème.Les 5%
de nos élèves avec le plus de résultats
contrôlaient leur voix naturellement.
Ils n’avaient jamais travaillé leurs cordes
vocales ni rien, mais ils étaient capables de
faire des voix posées. Et c’est ce qui leur
permettait d’atteindre les gros contrats.
En revanche, nos autres élèves avaient
beaucoup plus de mal. Le ton qu’ils
employaient, le timbre qu’ils utilisaient, et
leur tempo de respiration n’étaient vraiment
pas terribles. Et les plus grosses missions leur
passaient sous le nez.
Je devais leur fournir un moyen d’apprendre
à gérer leur voix facilement pour qu'ils
puissent enfin monter jusqu’à 3500, 5000
voire 8000€ pour les plus déterminés.
Alors j’ai réuni un groupe d'experts qui
gravitaient autour du monde de la voix off. Et
ensemble, nous avons mis au point une
méthode simple et rapide pour contrôler sa
voix.
Cette méthode, on l’a nommée...
“Expert Vocalis” : apprenez à contrôler votre
voix pour décrocher les meilleures missions
Cette méthode permet déjà à certains de nos
clients de l’utiliser pour augmenter leurs
revenus de 1000€ à 8000€ par mois.
C’est un concentré d’exercices pratiques qui
vous permettront de décrocher les plus gros
contrats grâce à la maîtrise de votre voix.
Pas de blabla. Pas de théorique. Ce
programme est composé à 100% de conseils
applicables dès maintenant sur votre voix.
Voici ce que vous allez obtenir :
1. Comment travailler son timbre de voix
pour le rendre plus agréable et ainsi
convaincre les gros clients de vous
choisir pour des projets à plus de
5000€
2. Comment gagner de la puissance
vocale pour décrocher les contrats les
plus juteux et vous démarquer de la
concurrence
3. La méthode “anti-Dark Vador” : voici
comment calmer votre respiration pour
faire fuir vos clients avec vos bruits de
souffle
4. L’astuce toute bête des chanteurs
d’opéra pour détendre leur voix
instantanément
5. Comment ne pas se casser la voix : la
voix va devenir votre atout pour gagner
de l’argent. Si vous l'abîmez, vous
pouvez dire adieu à ce job de rêve…
6. Les 3 erreurs de débutants qui
assèchent vos cordes vocales. Si vous
les faites, vous pouvez dire adieu au
monde de la voix off
7. La stratégie étonnante de “la photo”
pour avoir l’air plus naturel derrière un
micro. Cela vous aidera à fidéliser vos
clients !
8. Et bien plus encore…
Si vous voulez augmenter
considérablement vos bénéfices, cliquez
sur ce lien et obtenez Expert Vocalis

Contenu connexe

Similaire à Les 7 Erreurs.pdf

Agile Tour Nantais 2022 - Meconnaissances quelles valeurs v1.1- Maxime Guyaux...
Agile Tour Nantais 2022 - Meconnaissances quelles valeurs v1.1- Maxime Guyaux...Agile Tour Nantais 2022 - Meconnaissances quelles valeurs v1.1- Maxime Guyaux...
Agile Tour Nantais 2022 - Meconnaissances quelles valeurs v1.1- Maxime Guyaux...
Maxime Guyaux
 
#PortraitDeStartuper #42 - RogerVoice - Olivier Jeannel
#PortraitDeStartuper #42 - RogerVoice - Olivier Jeannel#PortraitDeStartuper #42 - RogerVoice - Olivier Jeannel
#PortraitDeStartuper #42 - RogerVoice - Olivier Jeannel
Sébastien Bourguignon
 
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas tropPetit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
François - Sylvie MEULEMAN
 
Rencontre mercredi 16 avril
Rencontre mercredi 16 avrilRencontre mercredi 16 avril
Rencontre mercredi 16 avril
Koceila
 
Comment méconnaissez-vous ? Agile Grenoble 22
Comment méconnaissez-vous ?  Agile Grenoble 22Comment méconnaissez-vous ?  Agile Grenoble 22
Comment méconnaissez-vous ? Agile Grenoble 22
Maxime Guyaux
 
Lindependancefinancierepourtous-AurelienAmacker.pdf
Lindependancefinancierepourtous-AurelienAmacker.pdfLindependancefinancierepourtous-AurelienAmacker.pdf
Lindependancefinancierepourtous-AurelienAmacker.pdf
JeanClaudeMEUX
 
Lindependance financiere pour tous
Lindependance financiere pour tousLindependance financiere pour tous
Lindependance financiere pour tous
give a meaning
 
Do the work - votre temps est la ressource la plus précieuse
Do the work - votre temps est la ressource la plus précieuseDo the work - votre temps est la ressource la plus précieuse
Do the work - votre temps est la ressource la plus précieuse
Zenika
 
Gérer nos peurs
Gérer nos peursGérer nos peurs
Gérer nos peurs
Claude Emond
 
Qu'est ce qui dirige vraiment vos projets ?
Qu'est ce qui dirige vraiment vos projets ?Qu'est ce qui dirige vraiment vos projets ?
Qu'est ce qui dirige vraiment vos projets ?
Emeric Martineau
 
6 étapes pour AGIR maintenant
6 étapes pour AGIR maintenant6 étapes pour AGIR maintenant
6 étapes pour AGIR maintenant
Olivier Roland
 
Le Guide de Survie pour l'Emploi 2014
Le Guide de Survie pour l'Emploi 2014Le Guide de Survie pour l'Emploi 2014
Le Guide de Survie pour l'Emploi 2014
Qapa.fr
 
Pilier 3 - Apprendre à mieux se motiver
Pilier 3 - Apprendre à mieux se motiverPilier 3 - Apprendre à mieux se motiver
Pilier 3 - Apprendre à mieux se motiver
LesDéclics
 
Sebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnel
Sebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnelSebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnel
Sebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnel
aup64
 
Manuel apres ecole septembre
Manuel apres ecole septembreManuel apres ecole septembre
Manuel apres ecole septembre
David HOLEMANS
 
Portrait de startuper #77 - LesBonsProfs - Julien Tartaglia
Portrait de startuper #77 - LesBonsProfs - Julien TartagliaPortrait de startuper #77 - LesBonsProfs - Julien Tartaglia
Portrait de startuper #77 - LesBonsProfs - Julien Tartaglia
Sébastien Bourguignon
 
Et vous, que changerez-vous avec cette crise du Covid 19 ?
Et vous, que changerez-vous avec cette crise du Covid 19 ?Et vous, que changerez-vous avec cette crise du Covid 19 ?
Et vous, que changerez-vous avec cette crise du Covid 19 ?
Alexis Kummetat
 
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Fabrice Bronsart
 

Similaire à Les 7 Erreurs.pdf (20)

Agile Tour Nantais 2022 - Meconnaissances quelles valeurs v1.1- Maxime Guyaux...
Agile Tour Nantais 2022 - Meconnaissances quelles valeurs v1.1- Maxime Guyaux...Agile Tour Nantais 2022 - Meconnaissances quelles valeurs v1.1- Maxime Guyaux...
Agile Tour Nantais 2022 - Meconnaissances quelles valeurs v1.1- Maxime Guyaux...
 
#PortraitDeStartuper #42 - RogerVoice - Olivier Jeannel
#PortraitDeStartuper #42 - RogerVoice - Olivier Jeannel#PortraitDeStartuper #42 - RogerVoice - Olivier Jeannel
#PortraitDeStartuper #42 - RogerVoice - Olivier Jeannel
 
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas tropPetit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
Petit précis d'organisation à l'usage des gens qui ne s'en sortent pas trop
 
Rencontre mercredi 16 avril
Rencontre mercredi 16 avrilRencontre mercredi 16 avril
Rencontre mercredi 16 avril
 
Comment méconnaissez-vous ? Agile Grenoble 22
Comment méconnaissez-vous ?  Agile Grenoble 22Comment méconnaissez-vous ?  Agile Grenoble 22
Comment méconnaissez-vous ? Agile Grenoble 22
 
Lindependancefinancierepourtous-AurelienAmacker.pdf
Lindependancefinancierepourtous-AurelienAmacker.pdfLindependancefinancierepourtous-AurelienAmacker.pdf
Lindependancefinancierepourtous-AurelienAmacker.pdf
 
Lindependance financiere pour tous
Lindependance financiere pour tousLindependance financiere pour tous
Lindependance financiere pour tous
 
Do the work - votre temps est la ressource la plus précieuse
Do the work - votre temps est la ressource la plus précieuseDo the work - votre temps est la ressource la plus précieuse
Do the work - votre temps est la ressource la plus précieuse
 
Gérer nos peurs
Gérer nos peursGérer nos peurs
Gérer nos peurs
 
Qu'est ce qui dirige vraiment vos projets ?
Qu'est ce qui dirige vraiment vos projets ?Qu'est ce qui dirige vraiment vos projets ?
Qu'est ce qui dirige vraiment vos projets ?
 
6 étapes pour AGIR maintenant
6 étapes pour AGIR maintenant6 étapes pour AGIR maintenant
6 étapes pour AGIR maintenant
 
Le Guide de Survie pour l'Emploi 2014
Le Guide de Survie pour l'Emploi 2014Le Guide de Survie pour l'Emploi 2014
Le Guide de Survie pour l'Emploi 2014
 
Les7etapes-etralaise
Les7etapes-etralaiseLes7etapes-etralaise
Les7etapes-etralaise
 
Pilier 3 - Apprendre à mieux se motiver
Pilier 3 - Apprendre à mieux se motiverPilier 3 - Apprendre à mieux se motiver
Pilier 3 - Apprendre à mieux se motiver
 
Sebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnel
Sebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnelSebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnel
Sebastien Baranton : Cohérence sociale et développement personnel
 
Manuel apres ecole septembre
Manuel apres ecole septembreManuel apres ecole septembre
Manuel apres ecole septembre
 
Dn1 p ol.1343
Dn1 p ol.1343Dn1 p ol.1343
Dn1 p ol.1343
 
Portrait de startuper #77 - LesBonsProfs - Julien Tartaglia
Portrait de startuper #77 - LesBonsProfs - Julien TartagliaPortrait de startuper #77 - LesBonsProfs - Julien Tartaglia
Portrait de startuper #77 - LesBonsProfs - Julien Tartaglia
 
Et vous, que changerez-vous avec cette crise du Covid 19 ?
Et vous, que changerez-vous avec cette crise du Covid 19 ?Et vous, que changerez-vous avec cette crise du Covid 19 ?
Et vous, que changerez-vous avec cette crise du Covid 19 ?
 
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
 

Les 7 Erreurs.pdf

  • 1. Les 7 erreurs qui vous empêcheront de gagner de l’argent
  • 2. Introduction 4 Pourquoi avoir créé ce rapport ? 4 Erreur #1 : Ne pas passer à l’action 6 L’erreur qui vous sépare de la réussite et de vos rêves : 6 La peur de l’action peut se manifester par plusieurs comportements 7 Les 3 types de personnes : Les moutons, les spectateurs et les acteurs 11 Comment enfin passer à l’action 12 Erreur #2 : La peur de l’imposteur 15 Un syndrome qui touche 70% de la population 15 Vous voulez savoir si vous êtes touché par ce syndrome ? 16 Comment se libérer du syndrome de l’imposteur : 17 Erreur #3 : La peur de l'échec 20 La peur de l’échec 20 L’échec est inévitable : 21 Comprendre et libérer ses émotions : 21 Agir contre la peur de l’échec : 22 Vaincre sa peur pour mieux réussir : 24 Erreur #4 : Faire l’artiste 25
  • 3. Erreur #5 : Ne pas avoir d’objectif 27 Pourquoi se fixer des objectifs 27 Choisir ses objectifs 27 Organiser ses objectifs : 28 Erreur #6 : Avoir un mauvais relationnel client30 D’accord c’est super, mais qu’est ce que c’est concrètement ? 30 Une erreur trop fréquente 30 Comment avoir un relationnel client en or 31 Le premier contact 32 Automatiser les tâches récurrentes 32 Erreur #7 : Ne pas travailler sa voix 34
  • 4. “L’ampleur de votre succès à la force de votre désir, à la dimension de votre rêve et la façon de gérer la déception en cours de route.” - Robert Kiyosaki
  • 6. Introduction Bonjour, c’est Jérôme Perrein ! Je suis heureux de vous retrouver ici. Si vous êtes là, cela veut dire que vous faites partie de ceux qui sont prêts à tout pour gagner de l’argent avec Studio 77. Et c’est génial, la volonté d’aller de l’avant est le premier pas vers la réussite. Pourquoi avoir créé ce rapport ? Je vais être honnête avec vous, depuis que j’ai créé le programme Studio 77, j’ai accompagné plusieurs centaines d’élèves. Et j’ai remarqué quelque chose… Chez mes clients, il y a deux catégories. Ceux qui arrivent à gagner plusieurs centaines
  • 7. d’euros par jour et ceux qui ont des difficultés. Je me suis longtemps demandé pourquoi il y avait une aussi grosse différence entre ces personnes ? Cette question m’a obsédé et j’ai mené mon enquête pour comprendre. J’ai appelé plusieurs dizaines de clients, j’en ai même rencontré pour discuter de leurs problèmes et de leurs réussites. Toutes ces recherches ont duré 1 an… Mais aujourd’hui je sais exactement ce qui sépare l’échec de la réussite ! La faute revient à 7 petites erreurs… Et je suis presque sûr que vous en faites au moins 3.
  • 8. Dans ce rapport, nous allons voir ensemble les 7 erreurs qui vous empêchent de vraiment gagner de l’argent et comment les supprimer définitivement. Si vous avez la moindre question par apport à cet ouvrage, n’hésitez pas à me contacter par email à : contact@opportunites-personnelles.fr
  • 9. Erreur #1 : Ne pas passer à l’action Quand j’ai effectué mes recherches auprès de mes clients, j’ai remarqué que la raison n°1 qui empêche la réussite est : “La peur de passer à l’action.” Cette peur peut paraître bête, mais plus de 50% de mes clients l’ont. Cela veut dire que vous avez 1 chance sur 2 de l’avoir… C’est normal d’avoir peur. Passer à l’action c’est prendre un risque et sortir de sa zone de confort. En restant dans sa zone de confort, on reste dans un cocon douillet, dans un environnement familier où il n’y a aucun danger. C’est humain de vouloir se protéger du danger.
  • 10. Passer à l’action nécessite de sortir de cette zone de confort. Et plus tôt vous passerez le pas et plus cela sera facile. Si vous avez peur de passer à l’action, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez vous en débarrasser définitivement. Pour cela, il faut soigner le mal par le mal. Passez à l’action, ayez confiance en vous et sortez de votre zone de confort. Ne prenez pas de risque inutile, mais plus vous passerez à l’action et plus cela deviendra facile. Dans cette partie, nous allons voir ensemble d'où vient cette peur et comment la supprimer définitivement ! 1) L’erreur qui vous sépare de la réussite et de vos rêves : Depuis notre plus jeune âge, nous avons tous des rêves et des désirs… Rappelez-vous,
  • 11. quand vous étiez enfants, vous rêviez de grandes choses. Mais aujourd’hui, seulement une poignée de personnes ont réalisé leurs rêves d’enfance. La plupart des autres se sont résignés... Quelle est la différence entre ces 2 types de personnes ? L’ACTION ! Cela vous paraît peut-être bête, mais une grosse partie de la population a peur de passer à l’action. Et sans ce mouvement, il est impossible de réaliser ses rêves. Si vous êtes ici, cela veut dire que vous avez rejoint Studio 77 et que vous avez la volonté de passer à l’action et de réussir ! Vous êtes prêt à vous bouger pour enfin gagner de l’argent en ligne.
  • 12. Pourtant, j’ai vu beaucoup de mes clients échouer à cause de cette erreur. Dans la partie suivante, nous allons voir les différents types de comportements de cette peur. 2) La peur de l’action peut se manifester par plusieurs comportements Devenir un professionnel de la théorie → Je vise les personnes qui ont tout fait comme il faut. Ils ont des objectifs, ils se forment tous les jours, ils deviennent même un expert sur le sujet. Mais le problème, c’est qu’ils ne font rien… La théorie, c’est très bien. Mais sans aucune pratique, elle n’a aucune valeur ! Passé à l’action est primordial sinon, vous aurez appris tout cela pour rien.
  • 13. Malheureusement, beaucoup trop de personnes sont bloquées dans cette spirale de la théorie. Pour être honnête, je suis resté bloqué plusieurs années dans ce cycle avant d’en sortir. Plutôt vous passer à l’action et mieux c’est. La peur par l’indécision → L'indécision peut vous empêcher de passer à l’action. Il faut s’en débarrasser le plus rapidement possible ! Une expression que j’aime beaucoup dit : “Une mauvaise décision vaut mieux que l’indécision” Autrement dit, il vaut mieux passer à l’action (quitte à faire des erreurs) que de rester dans le brouillard et d’attendre que les choses changent d'elle-même.
  • 14. C’est vrai que lorsque l’on prend une décision, on ne connaît pas toutes les conséquences qui en découlent. Mais en ne prenant aucune décision, on interdit tout changement ou amélioration. C’est normal d'hésiter et d’avoir peur. Mais il ne faut pas rester dans cette situation, car l’indécision amène le doute et détruit la confiance en soi. Attendre les conditions parfaites → Les conditions de vie, de travail et familiales ont une grosse influence sur nos prises de décision. D'ailleurs, on se cache souvent derrière ces conditions en se créant des excuses. “Ce n’est pas le bon moment” “Je commencerais le mois prochain”
  • 15. “Je n’ai pas le temps à cause de mes enfants” Etc, etc. Vous devez comprendre quelque chose : Le moment parfait n’existe pas ! Il y aura toujours des problèmes et des événements inattendus. Si vous attendez que toutes les planètes soient alignées, vous ne passerez jamais à l’action. Le bon moment, c’est MAINTENANT ! Focalisez-vous sur le moment présent et sur le moyen court terme. Le manque de temps → C’est certainement l’excuse que l’on entend le plus. Mais, peut-être que vous l’utilisez inconsciemment pour ne pas passer à l’action.
  • 16. Vous vous auto persuader que vous ne pouvez pas vous lancer dans un nouveau projet. Ce comportement est sans aucun doute celui qui a brisé le plus de rêves. Et si vous vous retrouvez dedans, j’ai une petite astuce pour vous :
  • 17. Achetez un chronomètre, ou utilisez celui de votre téléphone. Et durant une semaine complète, chronométrer tous les moments où vous n’êtes pas productif. C’est à vous de définir les tâches non productives, mais voici quelques exemples : ➢ Regardez la télévision, Netflix, etc ➢ Passez du temps sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, etc) ➢ Regarder des videos YouTubes ➢ Etc Chronométrez le temps que vous passez sur chacune des activités (non productives) et notez le temps sur un papier. À la fin de la semaine, faites un bilan sur le nombre d'heures que vous perdez chaque jour.
  • 18. Réfléchissez bien ! Peut-être que diminuer ou supprimer une de ces tâches vous laissera assez de temps pour réaliser vos rêves. C’est trop compliqué pour moi → Encore une autre excuse pour ne pas passer à l’action. Je reçois plusieurs dizaines de mails par jour avec cette excuse en objet… Mais quand je demande à mes clients s' ils ont essayé la méthode, 100% des réponses sont négatives. Ils s’annoncent vaincus avant même d’avoir essayé. Aucun problème n’est insoluble ! Vous pouvez diviser et planifier vos tâches pour les rendre plus faciles. Avec une bonne organisation, rien n’est trop compliqué pour vous ! Un peu plus loin, nous verrons ensemble comment planifier vos objectifs.
  • 19. 3) Les 3 types de personnes : Les moutons, les spectateurs et les acteurs Sur terre, il y a 3 types de personnes. Peu importe le pays, l’environnement et la société dans laquelle nous vivons. Il y a les moutons, les spectateurs et les acteurs. Les moutons →
  • 20. Ce sont les personnes qui ne se posent aucune question. Elles suivent les règles du jeu qu’on leur a imposées. Si vous êtes ici, cela veut dire que vous n’êtes pas de cette catégorie. Les moutons ne se préoccupent pas des questions que l’on se pose ici. Ils sont heureux, dans leur petite vie. La vie continue, et continuera comme cela jusqu’à la fin. S’ils sont heureux, j’ai envie de dire pourquoi pas ! C’est l’objectif de tout le monde. Les spectateurs → Les spectateurs sont des personnes plutôt intelligentes et comprennent les règles du jeu. Ils sont curieux, se renseignent perpétuellement et se remettent souvent en question.
  • 21. Ils savent ce qui ne va pas dans leur vie et ont une idée de comment résoudre leurs problèmes. Mais ce sont également des personnes qui se trouvent des excuses et qui se plaignent ! Ils sont souvent frustrés et pas heureux. Les spectateurs ont un énorme potentiel, mais il est souvent inexploité. Il faut faire très attention, car rester trop longtemps dans cette catégorie est néfaste. Les acteurs → C’est la catégorie à laquelle vous voulez appartenir. Les acteurs passent à l’action et obtiennent les résultats souhaités. Ils ont un véritable contrôle sur leur environnement et sur leur vie. S’ils n’ont pas encore atteint leurs objectifs, ils sont sur la
  • 22. bonne voie. Ils n’abandonnent pas et continuent d’avancer malgré les échecs. Peu importe les obstacles, ils savent que la réussite est à portée de main. 4) Comment enfin passer à l’action Depuis le début de cette partie, nous avons vu ensemble les 3 différents types de personnes, les erreurs et les peurs qui nous empêchent de passer à l’action. Maintenant je vais vous présenter 5 astuces à mettre en place pour passer à l’action dès aujourd’hui. Commencer petit → Ce que je vais dire peut paraître bête. Mais pour supprimer la peur de passer à l’action, il faut passer à l’action. Même si c’est juste quelques minutes.
  • 23. Le secret est ici, il faut se mettre en mouvement. Commencer par de petites sessions de 5 ou 10 minutes. Vous pouvez bien entrer en action 5 minutes ? Cela ne paraît rien, mais ces quelques minutes vont casser votre routine et initier un mouvement. Cet élan peut vous mener au-delà de vos objectifs ! Avoir une vision claire de ses objectifs → Au fil des jours, semaines et mois, il est très courant de perdre de vue nos objectifs. On finit par passer beaucoup trop de temps sur des activités moins utiles. Et il est très facile d'oublier pourquoi nous voulons atteindre ces objectifs.
  • 24. Chaque jour, prenez 1 minute pour vous rappeler pourquoi vous voulez atteindre vos objectifs. Et demandez-vous ce qui se passera si vous ne les atteignez pas. L’engagement public → Le principe de l'engagement est quelque chose d'extrêmement fort. Chaque jour nous réalisons plusieurs dizaines d’actions juste pour respecter nos engagements. Vous pouvez utiliser ce principe pour passer à l’action. Rendre des comptes à votre entourage va vous aider à rester sur la bonne voie. Et ce, même quand vous êtes découragé. Je vous conseille de trouver quelqu’un qui a le même objectif que vous et motivez-vous mutuellement.
  • 25. Soyez responsable de la réussite de votre partenaire et aidez-vous lors des moments difficiles. Se concentrer sur le “Comment” → Si quand vous passez à l’action, vous vous perdez dans vos pensées et vos réflexions, stopper cela immédiatement. Vous ne devez pas rester bloqué dans une spirale de paralysie et de réflexion. Je ne vous dis pas d’agir sans réfléchir. Seulement trop réfléchir est contre-productif. ➢ Stopper vos réflexions ➢ Ne pensez pas aux conséquences ➢ Analyser ce que vous pouvez faire tout de suite ➢ Faites le Célébrez vos accomplissements→→
  • 26. Quand vous n’arrivez pas à vous lancer, prenez 2 minutes pour vous remémorer vos victoires d’hier. Même si ce n’est pas grand-chose, félicitez-vous ! Soyez satisfait du travail que vous avez fourni et ressentez les bienfaits. Vous pouvez faire cet exercice le matin et le soir. Cela va créer un cercle vertueux d'amour de confiance et d’avancement.
  • 27. Erreur #2 : La peur de l’imposteur 1) Un syndrome qui touche 70% de la population La peur de l’imposteur est la seconde erreur la plus fréquente que font mes clients. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Le syndrome de l’imposteur, également appelé le syndrome de l’autodidacte, induit un énorme doute (presque maladif) chez les personnes qui en sont victimes. Tous ces doutes incitent les personnes à nier les capacités, les accomplissements et les réussites qu’ils soient professionnels ou privés.
  • 28. Les personnes qui en souffrent ont tendance à rejeter le mérite lié à leur travail et attribuent leurs succès à des éléments extérieurs comme la chance, une circonstance, etc. Ils doutent en permanence et croient duper leurs entourages, clients, etc. Ils vivent en craignant d’être démasqués à tout moment. Si vous pensez être atteint par ce syndrome, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul. 62 à 70% de la population l’aurait expérimenté au moins une fois. Et il n’y a aucune différence entre les hommes et les femmes.
  • 29. 2) Vous voulez savoir si vous êtes touché par ce syndrome ? Regardez les 11 points ci-dessous. Si vous vous retrouvez sur la majorité des points, vous êtes probablement atteint par ce syndrome. Les symptômes peuvent être :
  • 30. ➢ Vous n’attribuez pas le succès à vous-même et à vos capacités ➢ Vous n’aimez pas les compliments ➢ Vous avez peur de ne pas être à la hauteur ➢ Vous avez peur de demander de l’aide par crainte que les autres ne vous trouvent pas à la hauteur ➢ Lorsque vous avez un succès, vous l'attribuer à autre chose que vos capacités ➢ Être trop perfectionniste ➢ Vous vous auto critiquer durement ➢ Vous vous comparez aux autres ➢ Vous n’aimez pas vous mettre en avant ➢ Vous préparer trop votre travail ➢ Vous considérez que tout ce que vous avez fait n’est jamais suffisant
  • 31. 3) Comment se libérer du syndrome de l’imposteur : Lutter contre le perfectionnisme → Pour lutter contre le perfectionnisme, il ne suffit pas de le dire. Ce serait comme affirmer à un enfant qu’il n’y a pas de monstre dans l’armoire. Le perfectionnisme est un comportement ancré dans la personne, il va falloir du temps pour le désapprendre. Nous passons plusieurs heures par semaine à lutter contre nous même : contre nos émotions, nos envies, notre comportement, etc. Comment favoriser l’estime de soi si on passe la journée à lutter et à se discipliner… Surtout que les perfectionnistes connaissent très bien leur comportement et le mal que cela apporte. Mais le problème c’est qu’il ne
  • 32. peuvent s’en empêcher et lutter contre devient insupportable. Au lieu de lutter contre le perfectionnisme, il faut essayer de le diminuer, étape par étape. Sortir du regard des autres → Avec le syndrome de l’imposteur, on a tendance à mettre trop de valeur dans l’avis et le regard des autres. On peut même penser que les autres passent beaucoup de temps à nous observer, évaluer ou juger… Laissez-moi vous dire quelque chose, ce ne sont pas les autres qui vous sous-évaluent, c’est vous-même. Pour le dire autrement, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter du regard des autres. Car ces autres en question sont trop occupés par leurs propres nombrils.
  • 33. Reconnaître ses accomplissements → Lorsque l’on parle du syndrome de l’imposteur, le premier conseil que l’on entend est de reconnaître ses réussites. Et c’est un conseil tout à fait judicieux. Le problème, c’est que quelqu’un avec ce syndrome n’aura par définition aucune réussite à reconnaître… Car d’après lui toutes ses réussites ne sont pas de sa responsabilité. C’est pour cela qu’au lieu d’une réussite, il vaut mieux reconnaître un accomplissement. Cela peut être une mission achevée, une tâche terminée, etc. Reconnaître un accomplissement est beaucoup plus facile, cela enlève l'ampleur de la réussite. Car les mots réussite et succès ont le défaut de nous inscrire dans le regard des autres…
  • 34. Éviter la comparaison → Un mécanisme de la dévalorisation est la comparaison envers les autres qui nous pousse à chercher des preuves qu’ils ont des qualités que l’on se reproche de ne pas avoir. Ce mécanisme détruit la confiance en soi. Après tout, comment être à la hauteur quand on passe tout son temps à se comparer aux autres. Se débarrasser de son Héros intérieur → Nous avons tous en notre intérieur un héros construit par les images des films hollywoodiens. Ce héros est parfait, il a un physique parfait, une famille parfaite, c’est un employé modèle, etc. Le problème, c’est que ce héros pousse à montrer du doigt nos manquements et nos
  • 35. défauts plutôt que nos accomplissements et nos réussites. Pour supprimer votre héros intérieur, le plus simple est de lui écrire une lettre. Vous trouvez ça bizarre ? Pourtant en écrivant sur papier vos sentiments, cela va vous permettre de vous réconcilier intérieurement.
  • 36. Erreur #3 : La peur de l'échec 1) La peur de l’échec Moins fréquent que la peur de passer à l’action et que le syndrome de l’imposteur, la peur de l’échec reste un fléau qui peut vous empêcher de réussir. Alors concrètement qu’est-ce que c’est ? Dans la société actuelle, l’échec est vu comme quelque chose de très négatif. Vécu de manière plus ou moins difficile, c’est normal d’en avoir peur et de ne pas vouloir la revivre. La peur de l’échec se caractérise par une mauvaise estime de soi, un perfectionnisme de la réussite, un auto sabotage pour ne pas tenter une nouvelle activité, etc.
  • 37. Pour mieux comprendre cet état intérieur, il faut retourner aux origines. Elles peuvent être multiples : ➢ L’environnement familial : si vous avez eu beaucoup de pression étant petit ➢ Les études : études difficiles, course aux notes perpétuelle ➢ La personnalité : Si vous êtes perfectionniste ou anxieux, vous avez plus de chance que la peur de l’échec vous paralyse. ➢ Certaines expériences personnelles et professionnelles traumatisantes ➢ La pression sociale, la pression de la réussite… Cette liste est non exhaustive et bien plus d’éléments rentrent en compte. De plus, nous ne sommes pas tous égaux face à cette peur qui guide beaucoup de nos actions.
  • 38. 2) L’échec est inévitable : Je vais vous dire quelque chose que vous savez déjà : L’échec est inévitable ! Peu importe ce que vous faites, ou ne faites pas, l’échec est inévitable. Vous devez voir cela comme un jeu. Et après chaque échec, il faut rebondir et repartir avec votre objectif ultime. D’autant plus que l’échec nous apprend beaucoup de choses sur vous-même et peut même être bénéfique. Plusieurs fois l’échec m’a permis de me rendre compte d’un problème que je n’avais pas vu et qui m’aurait empêché de réussir. L’échec peut être un indicateur que l’on ne va pas dans la bonne direction.
  • 39. En plus, sans échec, il est quasiment impossible de progresser, s’améliorer, évoluer… Il développe notre capacité d’adaptation et notre résistance face aux difficultés. L’échec peut vous servir à vous préparer à la réussite. C’est également un excellent moyen d’apprendre sur vous, sur votre conscience et vos capacités. Dédramatiser l’échec permet de prendre de la hauteur sur l’événement. 3) Comprendre et libérer ses émotions : Tout comme la joie ou la tristesse, la peur est une émotion. C’est donc très difficile de s’en défaire par des arguments rationnels. Vous pouvez prendre du recul par rapport à votre peur en étant plus factuel.
  • 40. Vous pouvez vous dire par exemple : “100% des personnes qui se sont lancées ont réussi après avoir échoué plusieurs fois.” La peur de l’échec arrive souvent quand il faut agir. Cela peut se manifester par : nuque douloureuse, gorge nouée, augmentation du rythme cardiaque, les jambes lourdes, etc. Et plus l’émotion de peur est forte, plus les répercussions corporelles augmentent. Mais heureusement, on peut agir sur la détente corporelle pour détendre le mentales. En prenant conscience de notre corps et des répercussions corporelles dues à la peur, on peut comprendre et ressentir nos émotions et agir sur leur libération.
  • 41. 4) Agir contre la peur de l’échec : Il faut travailler le plus tôt possible sur le comportement de peur afin d’éviter que la peur de l’échec ne s’installe trop profondément dans votre vie. Pour certains cas, un suivi avec un professionnel est nécessaire. L’objectif est de retrouver sa confiance en soi, de lâcher prise et d’enfant prendre un risque de s’exposer à l’échec. Nous allons voir ensemble 3 méthodes pour vaincre la peur de l’échec : Vaincre l’échec par l’expérimentation → Quand nous sommes pris par la peur, nous sommes paralysés, nous stagnons et nous cessons d’avancer vers nos objectifs. La
  • 42. première méthode pour supprimer la peur de l’échec que nous allons voir est simple : Essayer de l'affronter. Sortez de votre zone de confort et faites de nouvelles choses (des petites actions au début). Confrontez-vous à l’échec sur des activités qui ont moins d’importance et dont l’échec n’est pas grave. En testant, vous pourriez finir par apprécier les bienfaits d’avancer et de surpasser ces échecs. Vaincre l’échec par la confiance en soi → Une clé très puissante pour dire adieu définitivement à la peur de l’échec est la confiance en soi. L’être humain a trop souvent tendance à faire des raccourcis en
  • 43. nos échecs et nos réussites, pourtant un échec ne fait pas de vous un raté. Au lieu de vous laisser écraser par vos échecs, relevez-vous et bâtissez une confiance en vous inébranlable. Tout comme la réussite, l’échec est une question de point de vue. La technique du trampoline → Nous avons vu ensemble pourquoi échouer était inévitable et très utile dans nos vies. Cela nous permet de prendre du recul et de réfléchir à nos choix et de continuer jusqu’à la réussite. Mais entre l’échec et le rebond, il y a une étape intermédiaire que l’on appelle la déception. Pour réussir, vous devez utiliser cette étape comme moteur !
  • 44. Quand on est déçu, on en veut à tout le monde… Pour ne pas se laisser noyer dans ces émotions, il faut utiliser la déception pour établir un nouveau plan d'action pour atteindre nos objectifs. Si vous faites correctement cette étape, vous trouverez dans votre déception un nouveau moyen de réussir là où vous avez échoué ! 5) Vaincre sa peur pour mieux réussir : Comme nous l’avons vu, il est impossible de vivre sa vie sans affronter d’échecs. Par contre, on peut prendre la décision de les percevoir différemment. On peut les voir comme une leçon sur soi-même, une source de motivation, un changement ou encore un nouveau plan pour mieux réussir.
  • 45. Tirer des leçons de vos échecs, envisager tous les résultats possibles, avoir un second plan et penser aux regrets que vous aurez si vous ne tentez pas votre chance !
  • 46. Erreur #4 : Faire l’artiste Comme autre erreur, il y a celle de vouloir faire l’artiste. Et quand je dis faire l’artiste, je ne parle pas de comédiens ou de chanteurs… Je parle de ceux qui s'improvisent professionnels avant même d’avoir terminé de regarder Studio 77. Au lieu de suivre étape par étape la formation, ils font tous à leur sauce…
  • 47. Et devinez quoi ? Cela ne donne rien ! Chaque client qui a voulu faire l’artiste n’a pas gagné d’argent. Et je ne dis pas ça pour les critiquer gratuitement… Mais cela m’énerve de voir mes clients échouer alors que j’ai passé plusieurs mois à créer une méthode pas à pas pour que tout se déroule bien. Alors, ne faites pas l’artiste et suivez toutes les étapes de Studio 77 ! Une fois que vous gagnerez plus de 100€ par jour, vous pourrez faire des tests, essayer autrement, etc. Mais avant cela, c’est interdit !
  • 48. Erreur #5 : Ne pas avoir d’objectif 1) Pourquoi se fixer des objectifs Si pour certaines personnes, se fixer des objectifs est quelque chose de naturel, ce ne l’est pas pour tout le monde. Se fixer des objectifs permettent de : ➢ Donner un sens à ce que l’on fait : Quand on a des objectifs, on sait pourquoi on se lève le matin. On sait où on va ! On avance pas à pas vers nos objectifs. Avancer sans objectif peut atténuer l'enthousiasme et le bien-être d’une personne. Avoir des objectifs permet de nous motiver et nous booster tous les jours ! ➢ Mieux géré son temps : Le temps est la seule chose que l’on possède
  • 49. réellement. Mais le temps défile à toute allure, et nous en manquons terriblement… Avoir un objectif permet de prévoir mentalement les actions à mettre en place. Le temps et la gestion des efforts sont donc à prendre en compte. ➢ Savoir ce qui est important : Sans objectifs, aucune tâche n’est plus importante que l'autre. Avoir un objectif permet de savoir ce qui est important et ce qui ne l’est pas. 2) Choisir ses objectifs Avoir des objectifs, c’est très bien. Par contre, les atteindre, c’est beaucoup mieux ! Dans cette partie nous allons voir ensemble
  • 50. comment définir ses objectifs, comment les programmer et comment les atteindre. Pour définir ses objectifs, j’utilise la technique du rêve : Tout le monde à des rêves. Cela peut être de voyager autour du monde, créer son entreprise, devenir millionnaire, fonder une famille, etc. Ce que je vous propose c’est de choisir un ou plusieurs de vos rêves et de le diviser en plusieurs objectifs. Par exemple : Si votre rêve est de gagner 10 000€ par mois, vous pouvez le diviser en 5 objectifs : gagner 1000€, gagner 2000€, gagner 5000€, gagner 7000€ et enfin gagner 10 000€. Essayer d’avoir toujours 2 ou 3 objectifs à atteindre.
  • 51. 3) Organiser ses objectifs : Maintenant que vous avez défini vos objectifs, nous allons voir comment programmer leur succès dans le temps. Pour cela vous devez définir vos objectifs de la semaine, du mois du trimestre et du semestre. En organisant vos jours et vos semaines autour de vos objectifs, vous allez multiplier par 5 la rapidité à les atteindre. Pour m’organiser, j’utilise un tableau blanc.
  • 52. Je dessine 4 compartiments dessus : ➢ Les objectifs du jour ➢ Les objectifs de la semaine ➢ Les objectifs du mois ➢ Les objectifs trimestriels
  • 53. Chaque jour, je sais exactement ce que j’ai à faire. Comme cela je n’ai pas de questions à me poser !
  • 54. Erreur #6 : Avoir un mauvais relationnel client Vous avez déjà perdu un de vos clients sans savoir réellement pourquoi ? Si c’est le cas, le problème vient probablement du relationnel client. Bien gérer son relationnel client est essentiel pour 2 raisons : ➢ Un client insatisfait ne va pas revenir chez vous et pourrait nuire à votre image ➢ C’est plus facile de garder ces clients que d’en trouver de nouveau
  • 55. 1) D’accord c’est super, mais qu’est ce que c’est concrètement ? Il s’agit de toutes les actions qui ont pour objectifs d’augmenter ses ventes par le biais de la création d’une relation avec le client. La relation client peut aussi séduire de nouveaux clients ou fidéliser ce que l’on a déjà. Pour y arriver, il faut utiliser des techniques de communication. Une bonne relation client est une relation où le client est satisfait ! Une bonne relation client est garant de la fidélité de vos clients. 2) Une erreur trop fréquente Malheureusement, en étudiant le cas de mes clients, j’ai remarqué que beaucoup trop d’entre eux négligeaient ce point.
  • 56. Et c’est dramatique, car il loupe plusieurs dizaines d’opportunités qui auraient pu leur rapporter des milliers d’euros. J’ai créé ce module afin que toutes les personnes qui le lisent comprennent l’importance et la puissance d’un bon relationnel. Dans un instant, nous allons voir : 3) Comment avoir un relationnel client en or Pour avoir un bon relationnel, il y a quelques règles à respecter. Nous allons voir ensemble lesquels. Personnaliser la relation → Personnaliser les échanges avec chacun de vos clients est très important. Chaque client a un profil, des besoins, des problématiques, des attentes et des comportements
  • 57. différents. C’est la connaissance de vos clients qui va vous permettre d’adapter votre message et ce que vous leur vendez. Essayer au maximum d’utiliser les informations personnelles que vous détenez sur le client. Par exemple, adressez-vous à eux en utilisant leurs prénoms et leur nom. Vous pouvez également leur poser plusieurs questions afin de mieux les connaître. Servez-vous de ces connaissances pour personnaliser au maximum la relation. Être en permanence à l’écoute → D’après vous, que fait un client mécontent ? 96% des clients mécontents ne font rien ! Ils ne vont pas se plaindre, ou mal vous parler. Ils vont juste s’en aller et ne plus jamais vous contacter. Le pire, c’est que la plupart du
  • 58. temps vous ne savez même pas pourquoi ils sont partis. Mais alors, s' ils ne se plaignent pas, comment les satisfaire ? La réponse est simple, vous devez être sans arrêt à l’écoute. Vous devez : ➢ Faciliter l’expression du mécontentement ➢ Être très vigilant de ce que les gens disent de vous Vous pensez être à l’écoute de vos clients ? C'est ce que la majorité des personnes pensent… Pourtant les clients mécontents ne prennent pas contact avec vous. Voici pourquoi :
  • 59. ➢ Ils ne savent pas comment vous contacter ➢ Ils pensent que cela ne sert à rien de vous contacter ➢ Ils n’ont pas le temps de vous contacter ➢ Ils ont peur de vous contacter Pour résoudre ces points, vous devez être perpétuellement en veille sur vos clients. Demandez-leur si tout se passe bien, s' ils sont contents et si ce n’est pas le cas vous pouvez trouver un arrangement. 4) Le premier contact Comme vous le savez, la première impression est la plus importante. C’est valable dans une relation client. Pour convaincre vos clients ou vos prospects, vous devez soigner votre premier contact. Votre relation doit être irréprochable et qualitative. En misant sur
  • 60. des prises de contact de qualités, vous augmentez vos chances de 200% que vos clients s'intéressent à ce que vous allez dire derrière. 5) Automatiser les tâches récurrentes Vous devez savoir que la plupart des questions que vont vous poser vos clients seront toujours les mêmes. Si vous ne pensez pas à automatiser les réponses, vous allez perdre plusieurs heures par jour à répéter les mêmes choses. Automatiser les réponses va vous permettre de gagner du temps, d’énergie et de charge mentale. Pour automatiser, c’est très simple. À chaque fois que vous remarquez qu’une question est souvent posée, automatisez la réponse.
  • 61. Erreur #7 : Ne pas travailler sa voix En commandant Studio 77, vous avez fait un choix. Celui de gagner de l’argent et de réaliser vos rêves ! Mais malheureusement, quand on regarde les chiffres, peut-être que vous n’aurez jamais accès à cette vie. Peut-être que tout cela restera un de vos rêves… Un rêve qui ne sera jamais réalisé. Tout ça à cause d’un petit quelque chose. Ça ne vient pas du studio 77, ça vient de vous. Il y a quelque chose qu’il va vous manquer. Quelque chose qui fait la différence chez nos élèves qui réussissent vraiment, et ceux qui ne gagnent que quelques dizaines d’euros par jour.
  • 62. En activant ce petit quelque chose sur vous en quelques minutes, vous pourriez espérer gagner jusqu’à 3 à 4 fois plus d’argent par mission de voix off sans rien faire de plus ! Alors qu’est-ce que c’est ? Le véritable problème vient de votre voix ! Car nous ne sommes pas égaux : certains arrivent à contrôler leur voix naturellement. Mais pour la majorité, ce n’est pas le cas. Et quand on ne maîtrise pas sa voix, on laisse filer les meilleures opportunités : des missions qui peuvent vous rapporter jusqu’à 379€ par demi-heure ! Et c’est pour ça que certains de mes clients gagnent beaucoup d’argent (vraiment beaucoup) avec facilité… Alors que la plupart des autres ont du mal à générer plusieurs centaines d’euros.
  • 63. Bien sûr, j’ai essayé de comprendre cette différence astronomique de leurs résultats. Alors je leur ai demandé de m’envoyer un exemple de leurs enregistrements de voix off. Et c’est là que j’ai compris le problème.Les 5% de nos élèves avec le plus de résultats contrôlaient leur voix naturellement. Ils n’avaient jamais travaillé leurs cordes vocales ni rien, mais ils étaient capables de faire des voix posées. Et c’est ce qui leur permettait d’atteindre les gros contrats. En revanche, nos autres élèves avaient beaucoup plus de mal. Le ton qu’ils employaient, le timbre qu’ils utilisaient, et leur tempo de respiration n’étaient vraiment pas terribles. Et les plus grosses missions leur passaient sous le nez. Je devais leur fournir un moyen d’apprendre
  • 64. à gérer leur voix facilement pour qu'ils puissent enfin monter jusqu’à 3500, 5000 voire 8000€ pour les plus déterminés. Alors j’ai réuni un groupe d'experts qui gravitaient autour du monde de la voix off. Et ensemble, nous avons mis au point une méthode simple et rapide pour contrôler sa voix. Cette méthode, on l’a nommée... “Expert Vocalis” : apprenez à contrôler votre voix pour décrocher les meilleures missions
  • 65. Cette méthode permet déjà à certains de nos clients de l’utiliser pour augmenter leurs revenus de 1000€ à 8000€ par mois. C’est un concentré d’exercices pratiques qui vous permettront de décrocher les plus gros contrats grâce à la maîtrise de votre voix. Pas de blabla. Pas de théorique. Ce programme est composé à 100% de conseils applicables dès maintenant sur votre voix. Voici ce que vous allez obtenir : 1. Comment travailler son timbre de voix pour le rendre plus agréable et ainsi convaincre les gros clients de vous choisir pour des projets à plus de 5000€ 2. Comment gagner de la puissance vocale pour décrocher les contrats les
  • 66. plus juteux et vous démarquer de la concurrence 3. La méthode “anti-Dark Vador” : voici comment calmer votre respiration pour faire fuir vos clients avec vos bruits de souffle 4. L’astuce toute bête des chanteurs d’opéra pour détendre leur voix instantanément 5. Comment ne pas se casser la voix : la voix va devenir votre atout pour gagner de l’argent. Si vous l'abîmez, vous pouvez dire adieu à ce job de rêve… 6. Les 3 erreurs de débutants qui assèchent vos cordes vocales. Si vous les faites, vous pouvez dire adieu au monde de la voix off
  • 67. 7. La stratégie étonnante de “la photo” pour avoir l’air plus naturel derrière un micro. Cela vous aidera à fidéliser vos clients ! 8. Et bien plus encore… Si vous voulez augmenter considérablement vos bénéfices, cliquez sur ce lien et obtenez Expert Vocalis