SlideShare une entreprise Scribd logo
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 16
CHAPITRE 2 : LES ACTIONNEURS ET LES CAPTEURS
I- Principales caractéristiques des actionneurs :
I-1 Commande d’un Moteur à courant continu à aimant permanant par
API
Pour inverser le sens de rotation d’un moteur à courant continu (MCC) et à
aimant permanant, on permute les polarités de l’alimentation. La figure 11 montre le
circuit de puissance d’un MCC commandé par deux relais électromagnétiques.
Avec cette structure (structure en pont), le moteur peut être alimenté par la source
d’alimentation E ou E suivant l’état des relais KM1 ou KM2
Le tableau suivant résume les ordres de commande en tenant compte des
conditions de fonctionnement et de la protection de l’alimentation contre les courts
circuits.
Q0.0 Q0.1 KM1 KM2 MOTEUR
0 0 Km11=0 ; Km12=0 Km21=0 ; Km22=0 Arrêt
0 1 Km11=0 ; Km12=0 Km21=1 ; Km22=1 Sens arrière
1 0 Km11=1 ; Km12=1 Km21=0 ; Km22=0 Sens avant
1 1 Km11=1 ; Km12=1 Km21=1 ; Km22=1 Court-circuit
M
+
0V
0V
KM1
KM2
E
+ -
Km11
Km21 Km12
Km22
Q0.0
Q0.1
Figure 11 : Circuit de puissance pour commander un MCC en deux sens de rotation
Tableau 1 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 17
I-2 Commande d’un MCA en un seul sens de rotation par API
Le circuit de puissance des machines à courant alternatif MCA)(figure 12),
nécessite des appareillages de sectionnement, de protection et de commande, ce
composant est un contacteur dont la tension de commande est 24V.
Dont le cas où on utilise un API, le module de sortie TOR de ce dernier, fourni une
tension de + 24V à son sorti Q0.0, la bobine sera alimentée par cette tension et
ferme les
trois contacts de puissance provoquant l’alimentation du moteur.
Le tableau suivant résume les ordres de commande en tenant compte de la
protection du moteur contre les surcharges mécaniques protégé par un relais
thermique connecté au module d’entrée(I0.0) de l’API à travers le contact (95 , 96).
Q0.0 I0.0 K1 MOTEUR
0 1 0 Arrêt
1 1 1 Marche
0 ou 1 0 0 ou 1 Arrêt
Figure 12 : Circuit de puissance pour commander un MCA en un seul sens de rotation
Tableau 2 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements
Q0.0
I0.0
24V
0V
Sectionneur
Contacteur
Relais
thermique
Moteur
asynchrone
triphasé
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 18
I-3 Commande d’un MCA en deux sens de rotation par API
Pour commander un moteur asynchrone triphasé en deux sens de rotations, le
circuit de puissance nécessite deux contacteurs K1 et K2 (comme le montre la figure
13) nécessaires pour permuter les deux lignes de phases (ex : 1et 3).
Le tableau suivant résume les ordres de commande en tenant compte dune
part, de la protection du moteur contre les surcharges mécaniques (contrôlé par le
contact du relais thermique connecté au module d’entrée (I0.1) de l’API), d’autre
part contre les cour-circuits entre la ligne1 et 3 (par fausse manœuvre des deux
contacteurs).
Q0.0 Q0.1 I0.1 K1 K2 MOTEUR
0 0 1 0 0 Arrêt
0 1 1 0 1 Sens avant
1 0 1 1 0 Sens arrière
1 1 1 1 1 Court-circuit
0 ou 1 0 ou 1 0 0 ou 1 0 ou 1 Arrêt surcharge
Q0.0 Q0.1
I0.1
0V
24V
0V
Figure 13 : Circuit de puissance pour commander un MCA en deux sens de rotation
Tableau 3 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 19
I-4 Commande d’un variateur de vitesse par API
Les variateurs de vitesse sont des convertisseurs statiques programmables conçus
pour alimenter et commander les moteurs avec sélection ou variation de vitesse.
La figure 14 montre un exemple de variateur de vitesse pour moteur asynchrone
triphasé et son principe de connexion avec le moteur.
Le variateur présente des entrées de commande LI1, LI2.programmables par le
variateur pour la sélection de vitesse et une entrée analogique de consigne pour la
vitesse.
Deux cas son possibles :
En utilisant une alimentation externe comme le montre la figure 14, la masse
doit être connecté à l’entrée COM du variateur et les signaux des entrées de
commandes LI1, LI2.sont fournies par le module de sortie TOR (Q0.0, Q0.1 et
Q0.2) de l’API.
En utilisant l’alimentation interne du variateur le potentiel 24V du variateur doit
être connecté à l’entrée COM du module de sortie de l’API.
Le tableau suivant résume un exemple de fonctionnement pour faire
fonctionner le moteur avec 8 vitesses présélectionnées par l’API dont l’une de ces
Q0.0
Q0.1
Q0.2
0V AO.1
I0.024V
Figure 14 : Circuit de puissance pour commander un variateur de vitesse pour MCA
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 20
vitesses est assuré par une consigne fournie par le module de sortie analogique de
l’API.
I-5 Commande des vérins à doubles effets
La commande des vérins pneumatiques nécessite un distributeur afin de
distribuer la pression d’air pour faire sortir ou retirer la tige.
La figure 15 montre un exemple utilisant deux distributeurs à commande
électrique piloté par le module de sortie TOR (Q0.0 et Q0.1) d’un API.
Q0.0 Q0.1 Q0.2 I0.0 Etat variateur MOTEUR
0 0 0 1 Consigne analogique A0.1 Vitesse image consigne
0 0 1 1 Vitesse présélectionné 1 Vitesse 1 avant
0 1 0 1 Vitesse présélectionné 2 Vitesse 2 avant
0 1 1 1 Vitesse présélectionné 3 Vitesse 3 avant
1 0 0 1 Vitesse présélectionné 4 Vitesse 4 avant
1 0 1 1 Vitesse présélectionné 5 Vitesse 5 avant
1 1 0 1 Vitesse présélectionné 6 Vitesse 6 avant
1 1 1 1 Vitesse présélectionné 7 Vitesse 6 avant
0 ou 1 0 ou 1 0 ou 1 0 Alarme variateur Arrêt
Q0.0
Q0.1
Q0.2
Q0.3
I0.0
I0.1
I0.2
I0.3
Source de pression
Capteurs magnétiques
Distributeur 3/2
0V
0V
0V 0V
Tableau 4 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements
Figure 15 : Circuit pneumatique pour commander deux vérins par un API
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 21
Le tableau suivant résume les ordres de commande de l’API vers les
solénoïdes des distributeurs et en tenant compte de la sécurité mécanique des
vérins par une alimentation simultanée des deux solénoïdes
RVA : recul vérin A ; RVB : recul vérin B
II- Principales caractéristiques des capteurs :
Un capteur transforme une grandeur physique en une grandeur normée,
généralement électrique, qui peut être interprétée par un dispositif de contrôle
commande comme l’API.
Mesurer une grandeur physique pour exploiter correctement un système
automatisé il est nécessaire :
 De mesurer les variations de certaines grandeurs physiques,
o La vitesse du vent pour un store automatisé
o La pression d’air dans le réseau d’alimentation d’un automatisme
pneumatique
o La température de l’eau dans un lave-linge.
 De contrôler l’état physique de certains de ses constituants,
o La position levée d’une barrière de parking,
o La présence d’une pièce sur un convoyeur,
o La présence de pression dans un circuit,
o La position d’un chariot.
Suivant la nature du signal exploitable les capteurs se classent en trois catégories :
Q0.0 Q0.1 Q0.2 Q0.3 I0.0 I0.1 I0.2 I0.3 Vérin A Vérin B
0 0 0 0 1 0 1 0 RVA ou SVA RVB ou SVB
0 1 0 1 1 0 1 0 RVA RVB
1 0 1 0 0 1 0 1 SVA SVB
1 1 1 1 X X X X Interdit Interdit
Tableau 5 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 22
CAPTEURS ANALOGIQUES
Le signal délivré est la traduction exacte de la loi de variation de la grandeur
physique mesurée.
CAPTEURS LOGIQUES
Le signal ne présente que deux niveaux, ou deux états, qui s’affichent par rapport
au franchissement de deux valeurs; ces capteurs du type tout ou rien (TOR) sont
également désignés par détecteurs.
CAPTEURS NUMERIQUES
Le signal est codé au sein même du capteur par une électronique associée; ces
capteurs sont également désignés par codeurs et compteurs.
II-1 Différents types de capteurs TOR :
II-1-1 Capteur de position
Les capteurs de position sont des capteurs de contact à action mécanique. Ils
peuvent être équipés d'un galet, d'une tige souple, d'une bille. L'information
donnée par ce type de capteur est de type tout ou rien.
II-I-2 Détecteur de proximité :
Les détecteurs opèrent à distance, sans contact avec l’objet dont ils contrôlent la
position (depuis 1 mm à quelques mètres). Un détecteur de proximité interrompt ou
établit un circuit électrique en fonction de la présence ou de la non-présence d’un
objet dans sa zone sensible. Dans tous ces détecteurs la présence de l’objet à
détecter dans la zone sensible modifie une grandeur physique:
Figure 16 Capteur fin de course et à galet
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 23
Un champ électromagnétique à haute fréquence dans les détecteurs
inductifs;
La capacité d’un circuit oscillant dans les détecteurs capacitifs,
Le niveau d’éclairement d’un récepteur photosensible dans les détecteurs
Photoélectriques.
Le choix d’un détecteur de proximité dépend de :
La nature du matériau constituant l’objet à détecter,
La distance de l’objet à détecter,
Des dimensions de l’emplacement disponible pour implanter
le détecteur.
II-1-3 Détecteur de proximité électrique :
Ces capteurs servent à la détection sans contact de la position du piston des vérins
spéciaux. Le relais se ferme à l’approche d’un champ magnétique (aimant
permanent sur le piston du vérin) et transmet un signal électrique.
II-1-4 Détecteur de proximité inductif :
Un oscillateur comportant une bobine logée dans un circuit magnétique
engendre un champ magnétique alternatif. Ce champ sort du corps de l’appareil
par sa face sensible.
Figure 17 : Détecteur de proximité électrique
Figure 18 : Détecteur de proximité inductif
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 24
La présence d’un objet métallique dans ce champ crée des courants induits et
provoquent l’arrêt des oscillations. Un circuit de communication met en forme cette
information. Selon les modèles, les distances de détection vont de quelques
millimètres à quelques centimètres.
Leur usage est uniquement réservé à la détection d’éléments métalliques.
II-1-5 Détecteur de proximité capacitif :
Dans le cas du détecteur capacitif l’objet à détecter fait varier par sa position
la capacité d’un condensateur formé par la face sensible du détecteur.
Ses caractéristiques lui permettent de détecter tout objet même si celui-ci n’est pas
métallique.
Avec un réglage précis, il est possible de détecter un objet à travers une paroi
mince et non métallique (liquide ou pulvérulent, à l’intérieur d’un récipient figure 15).
II-1-6 Détecteur de proximité photo électrique :
Figure 19 : Détecteur de proximité capacitif
Figure 20 : Exemple application des Détecteurs de proximités
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 25
Les systèmes détecteurs de proximités photoélectriques comprennent:
un émetteur de lumière visible ou infrarouge,
un récepteur photosensible.
L’objet est détecté lorsqu’il interrompt, ou fait varier, l’intensité du faisceau lumineux
sur le récepteur.
Il existe 3 types de détecteurs photoélectriques :
- Le système de proximité,
- Le système barrage,
- Le système reflex.
Le système de proximité
Un émetteur et un récepteur sont regroupés dans un même boîtier. Le faisceau
lumineux, émis en infrarouge, est renvoyé vers le récepteur par tout objet
suffisamment réfléchissant qui pénètre dans la zone de détection.
Le système barrage.
Émetteurs et récepteur sont situés dans deux boîtiers séparés. C’est le système qui
autorise les plus longues portées (jusqu’à 30 m). Le faisceau est émis en infrarouge.
Figure 21 : Exemple d’application des Détecteurs de proximités photo électrique
Figure 22 : Exemple d’application de détecteurs système barrage
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 26
Le système reflex
Comme pour le système de proximité, émetteur et récepteur sont regroupés dans un
même boîtier. En l’absence de cible, le faisceau émis en infrarouge par l’émetteur
est renvoyé sur le récepteur par un réflecteur.
II-2 Différents types de capteurs analogiques :
II-2-1 Mesure de positions et de déplacements
Capteurs résistifs
La piste résistive est placée sur la partie fixe du capteur, et le mouvement
mécanique à mesurer est accouplé à un curseur qui se déplace sur celle–ci. La
piste résistive est alimentée par une tension continue 24V. On recueille entre l’une
des bornes de la piste et le curseur une tension Us qui est directement fonction de la
position du curseur sur la piste.
Capteurs inductifs
L’avantage de ce type de capteurs réside dans l’absence de contacts, donc
d’usure entre l’élément sensible et le corps d’épreuve. Le noyau magnétique
cylindrique constituant l’élément sensible se déplace librement dans les bobines
suivant leur axe commun. Il est prolongé par une tige reliée à l’objet mobile dont
on veut mesurer le déplacement.
Figure 23 : Exemple d’application de détecteurs système reflex
Figure 24 : Capteur résistif rectiligne
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 27
Le déplacement du noyau autour de la position d’équilibre génère une tension
représentative de l’amplitude de ce déplacement et de son sens.
II-2-2 Mesure de température
Thermocouples
Le principe de la mesure pour ces capteurs est basé sur l’association de deux
fils en métaux de nature différente connectés à leurs deux extrémités.
Un courant circule dans la boucle ainsi formée s’il y a une différence de
température entre les extrémités appelées « jonctions ». On distingue :
la jonction chaude portée à la température Tc
la jonction froide portée à la température Tf
La tension E obtenue, est directement liée à la différence de température et à un
coefficient « a » dépendant de la nature des deux matériaux constituant le
thermocouple
E = a. (Tc – Tf)
Figure 25 : Principe de capteur inductif
Figure 26 : Capteur de température de type thermocouple
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 28
Thermo-résistances
Ces capteurs utilisent la variation de la résistivité des métaux en fonction de la
température.
Les solutions technologiques utilisées sont orientées vers des matériaux à résistivité
élevée, ce qui conduit à utiliser essentiellement le nickel ou le platine malgré leur
prix élevé.
RT = R0. (1 + a.T)
RT résistance à la température
R0 résistance à la température de 0°C
a coefficient de température du métal
T température du métal en °C
II-2-3 Mesure de vitesse
Génératrice tachymètrique
Une génératrice tachymètrique, appelée également dynamo tachymètrique
délivre une tension proportionnelle à sa vitesse de rotation. Le principe de
fonctionnement est basé sur la réversibilité de la machine à courant continu.
La génératrice tachymètrique est fixée au bout de l’arbre du moteur dont on
veut connaître la vitesse de rotation.
Figure 27 : Capteur de température de type thermo-résistances
Figure 28 : mesures de vitesse (dynamo tachymètirique)
G
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 29
Ex : Géné-tachy : 0 – 10V ; Moteur vitesse nominale 1500 tr/min
0 V  0 tr/min
5 V  750 tr/min
10 V  1500 tr/min
II-2-4 Mesure d’effort
Jauge de contrainte
Les jauges de contrainte, parfois appelées jauges électriques
d’extensiomètrie, sont les éléments sensibles d’un capteur de force, dans lequel une
modification dimensionnelle est traduite par une variation de résistance.
Sont application est pour la mesure de force, débit……
II-3 Différents types de capteurs numériques :
LES CODEURS (Mesure de positions et de déplacements)
Pour contrôler la position et la vitesse de chariots de manutention, de
machines d’usinages, de bras de robots, etc … on utilise souvent des codeurs
optiques rotatifs, fixés à l’extrémité de l’axe de transmission de mouvement.
Figure 29 : Jauge de contrainte
Figure 30 : Schéma de principe d’un Codeur incrémental
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 30
Un codeur optique rotatif est un capteur angulaire de position. Lié
mécaniquement à un arbre qui l’entraîne, son axe fait tourner un disque qui
comporte une succession de zones opaques et transparentes. La lumière émise par
des diodes électroluminescentes arrive sur des photodiodes chaque fois qu’elle
traverse les zones transparentes du disque. Les photodiodes génèrent alors un signal
électrique qui est amplifié et converti en signal carré avant d’être transmis vers l’API.
Il existe deux types de codeurs optiques rotatifs :
- Les codeurs incrémentaux
- Les codeurs absolus
II-3-1 Les codeurs incrémentaux
Le disque d’un codeur incrémental comporte 3 pistes :
Deux pistes A et B divisées en « n » intervalles d’angles égaux et alternativement
opaques et transparents. « n » permet de définir la résolution ou période. La piste A
est décalée de ¼ de période par rapport à B. Le déphasage entre A et B permet de
définir le sens de rotation.
Figure 31 : Schéma de principe d’un Codeur incrémental
[Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs]
Page 31
II-3-2 Les codeurs absolus
Les codeurs absolus sont destinés à des applications de contrôle de
déplacement et de positionnement d’un mobile par codage. Le disque d’un
codeur absolu comporte plusieurs pistes jusqu’à 20, selon les modèles. Comme les
codeurs incrémentaux les pistes sont alternativement opaques et transparentes. La
résolution d’un tel capteur est de 2 à la puissance n (avec n = nombre de pistes).
Figure 32 : Schéma de principe d’un Codeur absolu

Contenu connexe

Tendances

Automates programmables industriels
Automates programmables industrielsAutomates programmables industriels
Automates programmables industriels
HafsaELMessaoudi
 
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
morin moli
 
présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016
Mohsen Sadok
 
Automatisme cours-1
Automatisme cours-1Automatisme cours-1
Automatisme cours-1
AymenKhalfaoui5
 
Conception, automatisation et supervision d’une machine d’assemblage connec...
  Conception, automatisation et supervision d’une machine d’assemblage connec...  Conception, automatisation et supervision d’une machine d’assemblage connec...
Conception, automatisation et supervision d’une machine d’assemblage connec...
Hamza Jmili
 
Presentation automatisme
Presentation automatismePresentation automatisme
Presentation automatisme
sarah Benmerzouk
 
Les automates-programmables-industriels
Les automates-programmables-industrielsLes automates-programmables-industriels
Les automates-programmables-industriels
OUSSAMAMELIK
 
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.comSupervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Adnane Ahmidani
 
Automates Programmables Industriels (API).pdf
Automates Programmables Industriels (API).pdfAutomates Programmables Industriels (API).pdf
Automates Programmables Industriels (API).pdf
MENNANIZinedine
 
تمارين وحلول خاصة ببرمجة Ladder et instructions automates
تمارين وحلول خاصة ببرمجة Ladder et instructions automatesتمارين وحلول خاصة ببرمجة Ladder et instructions automates
تمارين وحلول خاصة ببرمجة Ladder et instructions automates
electrolouhla
 
Cours api
Cours apiCours api
Cours capteur final
Cours capteur finalCours capteur final
Cours capteur final
Abdellah Zahidi
 
Le contacteur chap2 2 2-2-2-n2
Le contacteur chap2 2 2-2-2-n2Le contacteur chap2 2 2-2-2-n2
Le contacteur chap2 2 2-2-2-n2Madjdoub Chemlel
 
les-automates-programmables-industriels
les-automates-programmables-industrielsles-automates-programmables-industriels
les-automates-programmables-industriels
electrolouhla
 
Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Rapport PFE Génie Electrique (2016)Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Mohsen Sadok
 
API et Supervision industrielle
API et Supervision industrielle API et Supervision industrielle
API et Supervision industrielle
sarah Benmerzouk
 

Tendances (20)

Automates programmables industriels
Automates programmables industrielsAutomates programmables industriels
Automates programmables industriels
 
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
 
présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016présentation soutenance PFE 2016
présentation soutenance PFE 2016
 
Automatisme cours-1
Automatisme cours-1Automatisme cours-1
Automatisme cours-1
 
Conception, automatisation et supervision d’une machine d’assemblage connec...
  Conception, automatisation et supervision d’une machine d’assemblage connec...  Conception, automatisation et supervision d’une machine d’assemblage connec...
Conception, automatisation et supervision d’une machine d’assemblage connec...
 
Presentation automatisme
Presentation automatismePresentation automatisme
Presentation automatisme
 
Les automates-programmables-industriels
Les automates-programmables-industrielsLes automates-programmables-industriels
Les automates-programmables-industriels
 
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.comSupervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
Supervision industrielle www.automate pro.blogspot.com
 
Automates Programmables Industriels (API).pdf
Automates Programmables Industriels (API).pdfAutomates Programmables Industriels (API).pdf
Automates Programmables Industriels (API).pdf
 
Cours pics16 f877
Cours pics16 f877Cours pics16 f877
Cours pics16 f877
 
تمارين وحلول خاصة ببرمجة Ladder et instructions automates
تمارين وحلول خاصة ببرمجة Ladder et instructions automatesتمارين وحلول خاصة ببرمجة Ladder et instructions automates
تمارين وحلول خاصة ببرمجة Ladder et instructions automates
 
Le grafcet
Le grafcet Le grafcet
Le grafcet
 
Cours api
Cours apiCours api
Cours api
 
Cours capteur final
Cours capteur finalCours capteur final
Cours capteur final
 
Tp 23 à 33
Tp 23 à 33Tp 23 à 33
Tp 23 à 33
 
Présentation grafcet
Présentation grafcetPrésentation grafcet
Présentation grafcet
 
Le contacteur chap2 2 2-2-2-n2
Le contacteur chap2 2 2-2-2-n2Le contacteur chap2 2 2-2-2-n2
Le contacteur chap2 2 2-2-2-n2
 
les-automates-programmables-industriels
les-automates-programmables-industrielsles-automates-programmables-industriels
les-automates-programmables-industriels
 
Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Rapport PFE Génie Electrique (2016)Rapport PFE Génie Electrique (2016)
Rapport PFE Génie Electrique (2016)
 
API et Supervision industrielle
API et Supervision industrielle API et Supervision industrielle
API et Supervision industrielle
 

Similaire à Les actionneurs-et-les-capteurs-www.cours-online.com

Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2
babaoui mohamed
 
3 actionneurs de régulation control valve
3 actionneurs de régulation control valve3 actionneurs de régulation control valve
3 actionneurs de régulation control valve
Mustapha JAKHA
 
3 actionneurs de régulation control valve
3 actionneurs de régulation control valve3 actionneurs de régulation control valve
3 actionneurs de régulation control valve
hicham-222
 
Chap6
Chap6Chap6
A. Attou Commande scalaire MAS
A. Attou  Commande scalaire MASA. Attou  Commande scalaire MAS
A. Attou Commande scalaire MAS
Attou
 
Atv11 user' s manual ie21 1623802
Atv11 user' s manual  ie21 1623802Atv11 user' s manual  ie21 1623802
Atv11 user' s manual ie21 1623802
Juan Esteban
 
electronique puissance pour la genie informatique234.ppt
electronique puissance  pour la genie informatique234.pptelectronique puissance  pour la genie informatique234.ppt
electronique puissance pour la genie informatique234.ppt
Elisée Ndjabu
 
A. ATTOU RMG MSAP
A. ATTOU RMG MSAP A. ATTOU RMG MSAP
A. ATTOU RMG MSAP
Attou
 
Extrait du rapport pfa
Extrait du rapport pfaExtrait du rapport pfa
Extrait du rapport pfa
OUSSA Mohamed
 
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDSSEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDSKhalil Chortani
 
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
Mayssa Rjaibia
 
controle 2 anisse.pdf
controle 2 anisse.pdfcontrole 2 anisse.pdf
controle 2 anisse.pdf
Bougrain
 
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissancestructure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
morin moli
 
Série révision. 2
Série révision. 2Série révision. 2
Série révision. 2
Ammar Zitouna
 
Automate--Programmable--Industrielle.ppt
Automate--Programmable--Industrielle.pptAutomate--Programmable--Industrielle.ppt
Automate--Programmable--Industrielle.ppt
ssuser87efe5
 
Chapitre ii étude technique.docx
Chapitre ii  étude technique.docxChapitre ii  étude technique.docx
Chapitre ii étude technique.docx
Zouaouine Mahfoud
 
Presentation automatisme
Presentation automatismePresentation automatisme
Presentation automatisme
sarah Benmerzouk
 
[C stat][co]convertisseurs statiques
[C stat][co]convertisseurs statiques[C stat][co]convertisseurs statiques
[C stat][co]convertisseurs statiques
AbdelilahDgaigui
 

Similaire à Les actionneurs-et-les-capteurs-www.cours-online.com (20)

Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2
 
Rapport Stage
Rapport StageRapport Stage
Rapport Stage
 
3 actionneurs de régulation control valve
3 actionneurs de régulation control valve3 actionneurs de régulation control valve
3 actionneurs de régulation control valve
 
3 actionneurs de régulation control valve
3 actionneurs de régulation control valve3 actionneurs de régulation control valve
3 actionneurs de régulation control valve
 
Chap6
Chap6Chap6
Chap6
 
A. Attou Commande scalaire MAS
A. Attou  Commande scalaire MASA. Attou  Commande scalaire MAS
A. Attou Commande scalaire MAS
 
Atv11 user' s manual ie21 1623802
Atv11 user' s manual  ie21 1623802Atv11 user' s manual  ie21 1623802
Atv11 user' s manual ie21 1623802
 
electronique puissance pour la genie informatique234.ppt
electronique puissance  pour la genie informatique234.pptelectronique puissance  pour la genie informatique234.ppt
electronique puissance pour la genie informatique234.ppt
 
A. ATTOU RMG MSAP
A. ATTOU RMG MSAP A. ATTOU RMG MSAP
A. ATTOU RMG MSAP
 
Extrait du rapport pfa
Extrait du rapport pfaExtrait du rapport pfa
Extrait du rapport pfa
 
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDSSEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
 
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
 
General
GeneralGeneral
General
 
controle 2 anisse.pdf
controle 2 anisse.pdfcontrole 2 anisse.pdf
controle 2 anisse.pdf
 
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissancestructure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
 
Série révision. 2
Série révision. 2Série révision. 2
Série révision. 2
 
Automate--Programmable--Industrielle.ppt
Automate--Programmable--Industrielle.pptAutomate--Programmable--Industrielle.ppt
Automate--Programmable--Industrielle.ppt
 
Chapitre ii étude technique.docx
Chapitre ii  étude technique.docxChapitre ii  étude technique.docx
Chapitre ii étude technique.docx
 
Presentation automatisme
Presentation automatismePresentation automatisme
Presentation automatisme
 
[C stat][co]convertisseurs statiques
[C stat][co]convertisseurs statiques[C stat][co]convertisseurs statiques
[C stat][co]convertisseurs statiques
 

Plus de morin moli

Motor control fundamentals
Motor control fundamentals Motor control fundamentals
Motor control fundamentals
morin moli
 
Cours et exercices generale en electricite
Cours et exercices generale en electriciteCours et exercices generale en electricite
Cours et exercices generale en electricite
morin moli
 
DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE
 DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE  DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE
DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE
morin moli
 
Electronics a first course
Electronics a first course Electronics a first course
Electronics a first course
morin moli
 
Cours electricite : le moteur asynchrone triphase
Cours electricite : le moteur asynchrone triphaseCours electricite : le moteur asynchrone triphase
Cours electricite : le moteur asynchrone triphase
morin moli
 
Exercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphaseExercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphase
morin moli
 
MATÉRIAUX ET APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE
MATÉRIAUX ET APPAREILLAGE ÉLECTRIQUEMATÉRIAUX ET APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE
MATÉRIAUX ET APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE
morin moli
 
logique combinatoire
logique combinatoire logique combinatoire
logique combinatoire
morin moli
 
Grafcet cours
Grafcet coursGrafcet cours
Grafcet cours
morin moli
 
COURS APPAREILLAGES ET SCHEMAS ELECTRIQUES
COURS APPAREILLAGES ET SCHEMAS ELECTRIQUESCOURS APPAREILLAGES ET SCHEMAS ELECTRIQUES
COURS APPAREILLAGES ET SCHEMAS ELECTRIQUES
morin moli
 
basic electrical and electronics engineering
basic electrical and electronics engineeringbasic electrical and electronics engineering
basic electrical and electronics engineering
morin moli
 
cours machines electriques
cours machines electriquescours machines electriques
cours machines electriques
morin moli
 
Induction motors
Induction motorsInduction motors
Induction motors
morin moli
 
Basic electronics
Basic electronicsBasic electronics
Basic electronics
morin moli
 
Les installations électriques industrielles
Les  installations  électriques  industriellesLes  installations  électriques  industrielles
Les installations électriques industrielles
morin moli
 
Starting of 3-Phase Induction Motors
Starting of 3-Phase Induction MotorsStarting of 3-Phase Induction Motors
Starting of 3-Phase Induction Motors
morin moli
 
Introduction to Programmable Logic Controllers (PLC's)
Introduction to Programmable Logic Controllers (PLC's)Introduction to Programmable Logic Controllers (PLC's)
Introduction to Programmable Logic Controllers (PLC's)
morin moli
 
Étude des constituants d’un départ moteur.
Étude des constituants d’un départ moteur.Étude des constituants d’un départ moteur.
Étude des constituants d’un départ moteur.
morin moli
 
Starting and control of three-phase asynchronous motors
Starting and control of three-phase asynchronous motorsStarting and control of three-phase asynchronous motors
Starting and control of three-phase asynchronous motors
morin moli
 
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatisesCours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
morin moli
 

Plus de morin moli (20)

Motor control fundamentals
Motor control fundamentals Motor control fundamentals
Motor control fundamentals
 
Cours et exercices generale en electricite
Cours et exercices generale en electriciteCours et exercices generale en electricite
Cours et exercices generale en electricite
 
DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE
 DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE  DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE
DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE
 
Electronics a first course
Electronics a first course Electronics a first course
Electronics a first course
 
Cours electricite : le moteur asynchrone triphase
Cours electricite : le moteur asynchrone triphaseCours electricite : le moteur asynchrone triphase
Cours electricite : le moteur asynchrone triphase
 
Exercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphaseExercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphase
 
MATÉRIAUX ET APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE
MATÉRIAUX ET APPAREILLAGE ÉLECTRIQUEMATÉRIAUX ET APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE
MATÉRIAUX ET APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE
 
logique combinatoire
logique combinatoire logique combinatoire
logique combinatoire
 
Grafcet cours
Grafcet coursGrafcet cours
Grafcet cours
 
COURS APPAREILLAGES ET SCHEMAS ELECTRIQUES
COURS APPAREILLAGES ET SCHEMAS ELECTRIQUESCOURS APPAREILLAGES ET SCHEMAS ELECTRIQUES
COURS APPAREILLAGES ET SCHEMAS ELECTRIQUES
 
basic electrical and electronics engineering
basic electrical and electronics engineeringbasic electrical and electronics engineering
basic electrical and electronics engineering
 
cours machines electriques
cours machines electriquescours machines electriques
cours machines electriques
 
Induction motors
Induction motorsInduction motors
Induction motors
 
Basic electronics
Basic electronicsBasic electronics
Basic electronics
 
Les installations électriques industrielles
Les  installations  électriques  industriellesLes  installations  électriques  industrielles
Les installations électriques industrielles
 
Starting of 3-Phase Induction Motors
Starting of 3-Phase Induction MotorsStarting of 3-Phase Induction Motors
Starting of 3-Phase Induction Motors
 
Introduction to Programmable Logic Controllers (PLC's)
Introduction to Programmable Logic Controllers (PLC's)Introduction to Programmable Logic Controllers (PLC's)
Introduction to Programmable Logic Controllers (PLC's)
 
Étude des constituants d’un départ moteur.
Étude des constituants d’un départ moteur.Étude des constituants d’un départ moteur.
Étude des constituants d’un départ moteur.
 
Starting and control of three-phase asynchronous motors
Starting and control of three-phase asynchronous motorsStarting and control of three-phase asynchronous motors
Starting and control of three-phase asynchronous motors
 
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatisesCours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
 

Les actionneurs-et-les-capteurs-www.cours-online.com

  • 1. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 16 CHAPITRE 2 : LES ACTIONNEURS ET LES CAPTEURS I- Principales caractéristiques des actionneurs : I-1 Commande d’un Moteur à courant continu à aimant permanant par API Pour inverser le sens de rotation d’un moteur à courant continu (MCC) et à aimant permanant, on permute les polarités de l’alimentation. La figure 11 montre le circuit de puissance d’un MCC commandé par deux relais électromagnétiques. Avec cette structure (structure en pont), le moteur peut être alimenté par la source d’alimentation E ou E suivant l’état des relais KM1 ou KM2 Le tableau suivant résume les ordres de commande en tenant compte des conditions de fonctionnement et de la protection de l’alimentation contre les courts circuits. Q0.0 Q0.1 KM1 KM2 MOTEUR 0 0 Km11=0 ; Km12=0 Km21=0 ; Km22=0 Arrêt 0 1 Km11=0 ; Km12=0 Km21=1 ; Km22=1 Sens arrière 1 0 Km11=1 ; Km12=1 Km21=0 ; Km22=0 Sens avant 1 1 Km11=1 ; Km12=1 Km21=1 ; Km22=1 Court-circuit M + 0V 0V KM1 KM2 E + - Km11 Km21 Km12 Km22 Q0.0 Q0.1 Figure 11 : Circuit de puissance pour commander un MCC en deux sens de rotation Tableau 1 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements
  • 2. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 17 I-2 Commande d’un MCA en un seul sens de rotation par API Le circuit de puissance des machines à courant alternatif MCA)(figure 12), nécessite des appareillages de sectionnement, de protection et de commande, ce composant est un contacteur dont la tension de commande est 24V. Dont le cas où on utilise un API, le module de sortie TOR de ce dernier, fourni une tension de + 24V à son sorti Q0.0, la bobine sera alimentée par cette tension et ferme les trois contacts de puissance provoquant l’alimentation du moteur. Le tableau suivant résume les ordres de commande en tenant compte de la protection du moteur contre les surcharges mécaniques protégé par un relais thermique connecté au module d’entrée(I0.0) de l’API à travers le contact (95 , 96). Q0.0 I0.0 K1 MOTEUR 0 1 0 Arrêt 1 1 1 Marche 0 ou 1 0 0 ou 1 Arrêt Figure 12 : Circuit de puissance pour commander un MCA en un seul sens de rotation Tableau 2 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements Q0.0 I0.0 24V 0V Sectionneur Contacteur Relais thermique Moteur asynchrone triphasé
  • 3. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 18 I-3 Commande d’un MCA en deux sens de rotation par API Pour commander un moteur asynchrone triphasé en deux sens de rotations, le circuit de puissance nécessite deux contacteurs K1 et K2 (comme le montre la figure 13) nécessaires pour permuter les deux lignes de phases (ex : 1et 3). Le tableau suivant résume les ordres de commande en tenant compte dune part, de la protection du moteur contre les surcharges mécaniques (contrôlé par le contact du relais thermique connecté au module d’entrée (I0.1) de l’API), d’autre part contre les cour-circuits entre la ligne1 et 3 (par fausse manœuvre des deux contacteurs). Q0.0 Q0.1 I0.1 K1 K2 MOTEUR 0 0 1 0 0 Arrêt 0 1 1 0 1 Sens avant 1 0 1 1 0 Sens arrière 1 1 1 1 1 Court-circuit 0 ou 1 0 ou 1 0 0 ou 1 0 ou 1 Arrêt surcharge Q0.0 Q0.1 I0.1 0V 24V 0V Figure 13 : Circuit de puissance pour commander un MCA en deux sens de rotation Tableau 3 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements
  • 4. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 19 I-4 Commande d’un variateur de vitesse par API Les variateurs de vitesse sont des convertisseurs statiques programmables conçus pour alimenter et commander les moteurs avec sélection ou variation de vitesse. La figure 14 montre un exemple de variateur de vitesse pour moteur asynchrone triphasé et son principe de connexion avec le moteur. Le variateur présente des entrées de commande LI1, LI2.programmables par le variateur pour la sélection de vitesse et une entrée analogique de consigne pour la vitesse. Deux cas son possibles : En utilisant une alimentation externe comme le montre la figure 14, la masse doit être connecté à l’entrée COM du variateur et les signaux des entrées de commandes LI1, LI2.sont fournies par le module de sortie TOR (Q0.0, Q0.1 et Q0.2) de l’API. En utilisant l’alimentation interne du variateur le potentiel 24V du variateur doit être connecté à l’entrée COM du module de sortie de l’API. Le tableau suivant résume un exemple de fonctionnement pour faire fonctionner le moteur avec 8 vitesses présélectionnées par l’API dont l’une de ces Q0.0 Q0.1 Q0.2 0V AO.1 I0.024V Figure 14 : Circuit de puissance pour commander un variateur de vitesse pour MCA
  • 5. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 20 vitesses est assuré par une consigne fournie par le module de sortie analogique de l’API. I-5 Commande des vérins à doubles effets La commande des vérins pneumatiques nécessite un distributeur afin de distribuer la pression d’air pour faire sortir ou retirer la tige. La figure 15 montre un exemple utilisant deux distributeurs à commande électrique piloté par le module de sortie TOR (Q0.0 et Q0.1) d’un API. Q0.0 Q0.1 Q0.2 I0.0 Etat variateur MOTEUR 0 0 0 1 Consigne analogique A0.1 Vitesse image consigne 0 0 1 1 Vitesse présélectionné 1 Vitesse 1 avant 0 1 0 1 Vitesse présélectionné 2 Vitesse 2 avant 0 1 1 1 Vitesse présélectionné 3 Vitesse 3 avant 1 0 0 1 Vitesse présélectionné 4 Vitesse 4 avant 1 0 1 1 Vitesse présélectionné 5 Vitesse 5 avant 1 1 0 1 Vitesse présélectionné 6 Vitesse 6 avant 1 1 1 1 Vitesse présélectionné 7 Vitesse 6 avant 0 ou 1 0 ou 1 0 ou 1 0 Alarme variateur Arrêt Q0.0 Q0.1 Q0.2 Q0.3 I0.0 I0.1 I0.2 I0.3 Source de pression Capteurs magnétiques Distributeur 3/2 0V 0V 0V 0V Tableau 4 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements Figure 15 : Circuit pneumatique pour commander deux vérins par un API
  • 6. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 21 Le tableau suivant résume les ordres de commande de l’API vers les solénoïdes des distributeurs et en tenant compte de la sécurité mécanique des vérins par une alimentation simultanée des deux solénoïdes RVA : recul vérin A ; RVB : recul vérin B II- Principales caractéristiques des capteurs : Un capteur transforme une grandeur physique en une grandeur normée, généralement électrique, qui peut être interprétée par un dispositif de contrôle commande comme l’API. Mesurer une grandeur physique pour exploiter correctement un système automatisé il est nécessaire :  De mesurer les variations de certaines grandeurs physiques, o La vitesse du vent pour un store automatisé o La pression d’air dans le réseau d’alimentation d’un automatisme pneumatique o La température de l’eau dans un lave-linge.  De contrôler l’état physique de certains de ses constituants, o La position levée d’une barrière de parking, o La présence d’une pièce sur un convoyeur, o La présence de pression dans un circuit, o La position d’un chariot. Suivant la nature du signal exploitable les capteurs se classent en trois catégories : Q0.0 Q0.1 Q0.2 Q0.3 I0.0 I0.1 I0.2 I0.3 Vérin A Vérin B 0 0 0 0 1 0 1 0 RVA ou SVA RVB ou SVB 0 1 0 1 1 0 1 0 RVA RVB 1 0 1 0 0 1 0 1 SVA SVB 1 1 1 1 X X X X Interdit Interdit Tableau 5 : Table d’ordre de commande et conditions de fonctionnements
  • 7. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 22 CAPTEURS ANALOGIQUES Le signal délivré est la traduction exacte de la loi de variation de la grandeur physique mesurée. CAPTEURS LOGIQUES Le signal ne présente que deux niveaux, ou deux états, qui s’affichent par rapport au franchissement de deux valeurs; ces capteurs du type tout ou rien (TOR) sont également désignés par détecteurs. CAPTEURS NUMERIQUES Le signal est codé au sein même du capteur par une électronique associée; ces capteurs sont également désignés par codeurs et compteurs. II-1 Différents types de capteurs TOR : II-1-1 Capteur de position Les capteurs de position sont des capteurs de contact à action mécanique. Ils peuvent être équipés d'un galet, d'une tige souple, d'une bille. L'information donnée par ce type de capteur est de type tout ou rien. II-I-2 Détecteur de proximité : Les détecteurs opèrent à distance, sans contact avec l’objet dont ils contrôlent la position (depuis 1 mm à quelques mètres). Un détecteur de proximité interrompt ou établit un circuit électrique en fonction de la présence ou de la non-présence d’un objet dans sa zone sensible. Dans tous ces détecteurs la présence de l’objet à détecter dans la zone sensible modifie une grandeur physique: Figure 16 Capteur fin de course et à galet
  • 8. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 23 Un champ électromagnétique à haute fréquence dans les détecteurs inductifs; La capacité d’un circuit oscillant dans les détecteurs capacitifs, Le niveau d’éclairement d’un récepteur photosensible dans les détecteurs Photoélectriques. Le choix d’un détecteur de proximité dépend de : La nature du matériau constituant l’objet à détecter, La distance de l’objet à détecter, Des dimensions de l’emplacement disponible pour implanter le détecteur. II-1-3 Détecteur de proximité électrique : Ces capteurs servent à la détection sans contact de la position du piston des vérins spéciaux. Le relais se ferme à l’approche d’un champ magnétique (aimant permanent sur le piston du vérin) et transmet un signal électrique. II-1-4 Détecteur de proximité inductif : Un oscillateur comportant une bobine logée dans un circuit magnétique engendre un champ magnétique alternatif. Ce champ sort du corps de l’appareil par sa face sensible. Figure 17 : Détecteur de proximité électrique Figure 18 : Détecteur de proximité inductif
  • 9. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 24 La présence d’un objet métallique dans ce champ crée des courants induits et provoquent l’arrêt des oscillations. Un circuit de communication met en forme cette information. Selon les modèles, les distances de détection vont de quelques millimètres à quelques centimètres. Leur usage est uniquement réservé à la détection d’éléments métalliques. II-1-5 Détecteur de proximité capacitif : Dans le cas du détecteur capacitif l’objet à détecter fait varier par sa position la capacité d’un condensateur formé par la face sensible du détecteur. Ses caractéristiques lui permettent de détecter tout objet même si celui-ci n’est pas métallique. Avec un réglage précis, il est possible de détecter un objet à travers une paroi mince et non métallique (liquide ou pulvérulent, à l’intérieur d’un récipient figure 15). II-1-6 Détecteur de proximité photo électrique : Figure 19 : Détecteur de proximité capacitif Figure 20 : Exemple application des Détecteurs de proximités
  • 10. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 25 Les systèmes détecteurs de proximités photoélectriques comprennent: un émetteur de lumière visible ou infrarouge, un récepteur photosensible. L’objet est détecté lorsqu’il interrompt, ou fait varier, l’intensité du faisceau lumineux sur le récepteur. Il existe 3 types de détecteurs photoélectriques : - Le système de proximité, - Le système barrage, - Le système reflex. Le système de proximité Un émetteur et un récepteur sont regroupés dans un même boîtier. Le faisceau lumineux, émis en infrarouge, est renvoyé vers le récepteur par tout objet suffisamment réfléchissant qui pénètre dans la zone de détection. Le système barrage. Émetteurs et récepteur sont situés dans deux boîtiers séparés. C’est le système qui autorise les plus longues portées (jusqu’à 30 m). Le faisceau est émis en infrarouge. Figure 21 : Exemple d’application des Détecteurs de proximités photo électrique Figure 22 : Exemple d’application de détecteurs système barrage
  • 11. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 26 Le système reflex Comme pour le système de proximité, émetteur et récepteur sont regroupés dans un même boîtier. En l’absence de cible, le faisceau émis en infrarouge par l’émetteur est renvoyé sur le récepteur par un réflecteur. II-2 Différents types de capteurs analogiques : II-2-1 Mesure de positions et de déplacements Capteurs résistifs La piste résistive est placée sur la partie fixe du capteur, et le mouvement mécanique à mesurer est accouplé à un curseur qui se déplace sur celle–ci. La piste résistive est alimentée par une tension continue 24V. On recueille entre l’une des bornes de la piste et le curseur une tension Us qui est directement fonction de la position du curseur sur la piste. Capteurs inductifs L’avantage de ce type de capteurs réside dans l’absence de contacts, donc d’usure entre l’élément sensible et le corps d’épreuve. Le noyau magnétique cylindrique constituant l’élément sensible se déplace librement dans les bobines suivant leur axe commun. Il est prolongé par une tige reliée à l’objet mobile dont on veut mesurer le déplacement. Figure 23 : Exemple d’application de détecteurs système reflex Figure 24 : Capteur résistif rectiligne
  • 12. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 27 Le déplacement du noyau autour de la position d’équilibre génère une tension représentative de l’amplitude de ce déplacement et de son sens. II-2-2 Mesure de température Thermocouples Le principe de la mesure pour ces capteurs est basé sur l’association de deux fils en métaux de nature différente connectés à leurs deux extrémités. Un courant circule dans la boucle ainsi formée s’il y a une différence de température entre les extrémités appelées « jonctions ». On distingue : la jonction chaude portée à la température Tc la jonction froide portée à la température Tf La tension E obtenue, est directement liée à la différence de température et à un coefficient « a » dépendant de la nature des deux matériaux constituant le thermocouple E = a. (Tc – Tf) Figure 25 : Principe de capteur inductif Figure 26 : Capteur de température de type thermocouple
  • 13. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 28 Thermo-résistances Ces capteurs utilisent la variation de la résistivité des métaux en fonction de la température. Les solutions technologiques utilisées sont orientées vers des matériaux à résistivité élevée, ce qui conduit à utiliser essentiellement le nickel ou le platine malgré leur prix élevé. RT = R0. (1 + a.T) RT résistance à la température R0 résistance à la température de 0°C a coefficient de température du métal T température du métal en °C II-2-3 Mesure de vitesse Génératrice tachymètrique Une génératrice tachymètrique, appelée également dynamo tachymètrique délivre une tension proportionnelle à sa vitesse de rotation. Le principe de fonctionnement est basé sur la réversibilité de la machine à courant continu. La génératrice tachymètrique est fixée au bout de l’arbre du moteur dont on veut connaître la vitesse de rotation. Figure 27 : Capteur de température de type thermo-résistances Figure 28 : mesures de vitesse (dynamo tachymètirique) G
  • 14. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 29 Ex : Géné-tachy : 0 – 10V ; Moteur vitesse nominale 1500 tr/min 0 V  0 tr/min 5 V  750 tr/min 10 V  1500 tr/min II-2-4 Mesure d’effort Jauge de contrainte Les jauges de contrainte, parfois appelées jauges électriques d’extensiomètrie, sont les éléments sensibles d’un capteur de force, dans lequel une modification dimensionnelle est traduite par une variation de résistance. Sont application est pour la mesure de force, débit…… II-3 Différents types de capteurs numériques : LES CODEURS (Mesure de positions et de déplacements) Pour contrôler la position et la vitesse de chariots de manutention, de machines d’usinages, de bras de robots, etc … on utilise souvent des codeurs optiques rotatifs, fixés à l’extrémité de l’axe de transmission de mouvement. Figure 29 : Jauge de contrainte Figure 30 : Schéma de principe d’un Codeur incrémental
  • 15. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 30 Un codeur optique rotatif est un capteur angulaire de position. Lié mécaniquement à un arbre qui l’entraîne, son axe fait tourner un disque qui comporte une succession de zones opaques et transparentes. La lumière émise par des diodes électroluminescentes arrive sur des photodiodes chaque fois qu’elle traverse les zones transparentes du disque. Les photodiodes génèrent alors un signal électrique qui est amplifié et converti en signal carré avant d’être transmis vers l’API. Il existe deux types de codeurs optiques rotatifs : - Les codeurs incrémentaux - Les codeurs absolus II-3-1 Les codeurs incrémentaux Le disque d’un codeur incrémental comporte 3 pistes : Deux pistes A et B divisées en « n » intervalles d’angles égaux et alternativement opaques et transparents. « n » permet de définir la résolution ou période. La piste A est décalée de ¼ de période par rapport à B. Le déphasage entre A et B permet de définir le sens de rotation. Figure 31 : Schéma de principe d’un Codeur incrémental
  • 16. [Chapitre 2] [Les actionneurs et les capteurs] Page 31 II-3-2 Les codeurs absolus Les codeurs absolus sont destinés à des applications de contrôle de déplacement et de positionnement d’un mobile par codage. Le disque d’un codeur absolu comporte plusieurs pistes jusqu’à 20, selon les modèles. Comme les codeurs incrémentaux les pistes sont alternativement opaques et transparentes. La résolution d’un tel capteur est de 2 à la puissance n (avec n = nombre de pistes). Figure 32 : Schéma de principe d’un Codeur absolu