SlideShare une entreprise Scribd logo
Cours des automates
programmables industriels
Filières génie électrique
ROYAUME DU MAROC
UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER
Ecole Nationale des Sciences Appliquées (ENSA)
Oujda - Maroc
Synoptique d’une installation
industrielle
Partie de supervision
Partie de commande
Partie puissance
Partie mécanique
Partie production
Partie de contrôle
et de commande
Indicateurs d’état
(Capteurs)
Exemples d’installations
industrielles
Station de pompage
Système de transport
fabrication pharmaceutique
Conception des circuits et des
cartes eléctroniques
Fonderie
Les éléments de base en
automatisation
1- Contrôle et commande
Supervision
Contrôle commande sur Pupitre
Contrôle commande sur armoire
direct
Supervision: salle de contrôle
2-Salles électriques
Armoires électriques
Câblage électrique des contacteurs
Câblage électrique des relais
Câblage électrique de l’automate
Exemple simple d’installation
(Démarrage d’un moteur)
La partie puissance
Sectionneur
Il assure la séparation du réseau électrique du départ des
équipements. Dans la plupart des cas il comporte des fusibles de
protection.
Le sectionneur n’a pas de pouvoir de coupure, il doit être
manipulé à vide
Fusibles
Cet élément comportant un fil conducteur, grâce à sa fusion, il
interrompe le circuit électrique lorsqu’il est soumis à une
intensité de courant qui dépasse la valeur maximale supportée
par l’équipement.
Les disjoncteurs
C’est un appareil de protection qui comporte deux relais, relais
magnétique qui protège contre les courts-circuits et un relais
thermique qui protège contre les surcharges.
Relais thermiques
Le relais de protection thermique protège le moteur contre les
surcharges.
Les contacteurs
Le contacteur est un appareil de commande capable d'établir
ou d'interrompre le passage de l'énergie électrique.
Les niveaux de tension sont définis par les normes NF C 15-100
ET NF C 13-200.
Tension
alternative
Domaine
de tenson
Autre appellation
courante
Valeurs
usuelles en
France (tension
d'utilisation)
≤ 50 V TBT TBT 12 - 24 - 48 V
≤ 1000 V BT BT(basse tension) 230 - 380 - 400
V
1 < U ≤ 50 kV HTA MT (moyenne
tension)
5.5 - 6.6 - 10 -
15 - 20 - 36 kV
U > 50 kV HTB HT (haute tension)
THT (très haute
tension)
63 - 90 - 150
kV
225 - 400 kV
Sectionneur
Disjoncteur
Contacteur
La partie commande
Boutons
Boutons
Les interrupteurs de position
Les interrupteurs de position mécanique ou capteur de fin
de course coupent ou établissent un circuit lorsqu’ils sont
actionnés par un mobile
Détecteur de proximité
Détecteur de proximité
Les détecteurs de proximité
inductif Leur usage est réservé
uniquement à la détection
d’éléments métalliques
Les détecteurs de proximité
capacitifs présentent l’avantage de
pouvoir détecter à courte distance
la présence de tous types d’objets
Détecteur de proximité a lame
souple
Lorsqu'un champ magnétique est
dirigé sur la face sensible du capteur,
le contact s'établit entre les deux
bornes du capteur.
Un détecteur photoélectrique
Un détecteur photoélectrique se compose essentiellement d'un émetteur de
lumière (diode électroluminescente) associée à un récepteur sensible à lumière
reçue (phototransistor).
Dans le cas du système barrage, les deux composants
sont indépendants et placés l'un en face de l'autre. La
présence d'un objet dans le champ du capteur interrompt le
faisceau lumineux et le récepteur délivre alors un signal.
Dans le cas du système proximité, les deux
composants sont placés dans le même boîtier et c'est
l'objet à détecter qui renvoie le faisceau lumineux vers
le récepteur.
Signalisation lumineuse
Signalisation visuelle du fonctionnement normal du
système, ou défauts.
Signalisation sonore
Sirène
Avertisseur
Lampe de signalisation
ou d'éclairage
Sonnerie
Rouge
Orange
Jaune
Vert
Bleu
Blanc
RD ou C2
OGou C3
YEou C4
GN ou C5
BU ou C6
WH ou C9
=
=
=
=
=
=
Ronfleur
Dispositif lumineux
clignotant
Néon
Mercure
Iode
Electroluminescent
Fluorescent
Infrarouge
Ultraviolet
Ne
Hg
I
EL
FL
IR
UV
=
=
=
=
=
=
=
Programmation câblée
Partie puissance
Partie commande
Exemple1 : Système de perçage :
Solénoïde
d'avance
Tête de Touret
Fin de
course 1LS
Pièce
Pulvérisation
de réfrigérant
Bâti de perçage
Pressostat
1PS
Réservoir de
réfrigérant
Pompe à
réfrigérant
Retour du
réfrigérant
Moteur du
réfrigérant
Filtre
Tableau de
commandes
P
Pompe à
réfrigérant
Arrêt
B1
Marche
B2
KM1
Surcharge
Surcharge
H1
Pompe
sous tension
Moteur
Av
ance tête
perçage
Pompe sous
pression
Temporisation
H2
KM3
KM1
Pompe à
réfrigérant
sous
pression
B3
Retrait
KM2
B4
Retrait/av
ance
du touret de
perçage
KA1
KA1
Tête de perçage
entièrement
avancée
KM1 KM2
Exemple 2 : système double de pompes en station
Automates programmables industriels
Automates programmables industriels
• Définition d’un API:
L’API est un dispositif électronique
programmable qui assure dans une logique
programmée, l'enchaînement automatique
d'opérations logiques et arithmétiques (relatives
au déroulement d'un cycle).
Son objectif est de traiter des informations
entrantes( les entrées) pour émettre des ordres
de sorties en fonction d’un programme.
Automates programmables industriels
Relais programmable
automate compact
Logique cablée
automate
modulaire
(réseaux et
métiers)
SOFT PLC : Pc industriel
et logiciel de contrôle
commande
Volume et niveau d’automatisme
Volume de
l’industrie
Automates programmables industriels
Il est constitué principalement des deux blocs
suivants: Bloc matériel et bloc logiciel.
Partie matériel
Logiciel programmable
(utilisateur)
Logiciel d’exploitation ( Figé par le
constructeur)
Automates programmables industriels
Parties
opérative
Partie des
commandes
IE
IS
Interface d’entrée Interface de sortie
Unité de
traitement
Mémoire de programme
Programme utilisateur
Mémoire Système d’exploitation
(Programme constructeur)
Bus interne
Alimentation
électrique
Horloge
Automates programmables industriels
1-Unité de traitement:
Elle est bâti au tour d’un microcontrôleur ( ou
microprocesseur), ce dernier lit le programme
utilisateur et en exécute les instructions d’une
façon séquentiel en tenant compte des
informations d'entrée, ensuit il positionne les
valeurs des sorties logiciels et matériels ainsi
que et les bits d’états.
A-Partie matériel
Automates programmables industriels
2-Interface d'entrée:
C’est la partie de l'API sur laquelle sont raccordés les
éléments de commande (BP, capteurs ) qui donnent les
informations à l'unité de traitement.
Elle permet de plus:
-- Le filtrage : pour protéger l'API des parasites ou des
rebondissements de contacts,
-- La séparation galvanique : un coupleur
optoélectronique sert à isoler électriquement
l'intérieur de l'extérieur de l'API.
-- Visualisation de l'état logique de l'entrée grâce à une
diode électroluminescente.
Automates programmables industriels
On distingue deux type :
-Interface d’entrées tout ou rien TOR
- Interface d’entrées Analogique ANA
Automates programmables industriels
Bus
Adaptation
Filtrage
Mise en forme
Opto coupleur
Séparation
galvanique
Alimen-
tation
Automate
2-1 -Interface d’entrées tout ou rien TOR
Automates programmables industriels
Bus
Aquisition
Conversion
analogique
numérique
CAN
Capteur
Amplifi-
cation
Automate
2-2 -Interface d’entrées analogique:
Après la transformation assuré par le capteur de la grandeur
physique ( température pression …) en une grandeur
électrique; l’interface d’entrée analogique assure la conversion
de la grandeur électrique en valeur numérique.
Automates programmables industrie
On distingue deux type :
-Interface de sortie tout ou rien TOR
- Interface de sortie Analogique ANA
3-Interface de sortie:
Automates programmables industriels
Cette partie permet d'envoyer des informations, des
ordres à l'extérieur de l'API.
De plus elle assure plusieurs fonctions :
-- Connexion des sorties
-- Mémorisation du résultat : par une bascule,
-- Adaptation en puissance :
-- Séparation galvanique : un coupleur optoélectronique
dans le cas des sorties à transistor ou à triacs. Dans le cas
des sorties à relais, le relais assure directement cette
fonction.
-- Protection : par Fusibles, disjoncteurs, diodes
-- Visualisation de l'état logique de la sortie grâce à une
diode électroluminescente.
Automates programmables industriels
2-3 -Interface de sorties TOR:
Bus Fusible
Relais
Automate
Charge
Alimen-
tation
Automates programmables industriels
2-4 -Interface de sorties ANA:
Cette partie assure la conversion d’un code binaire ( numérique)
en une grandeur électrique courant ou tension proportionnel au code. Elle
donne l'image analogique d'une valeur numérique.
Elle est utilisée pour piloter en tension ou en courant des
actionneurs de type variateurs de vitesse, électrovannes à commande
proportionnelle, …
Bus
Valeur binaire
Conversion
numérique
analogique
CNA
Charge
Amplifi-
cation
Automate
Automates programmables industriels
Alimentation électrique d’un API
Généralement elle est assurée par
le secteur 220v ou (110v) mais il
faut prévoir les sécurités
nécessaires suivant le domaine
d’étatisation ( la mise à terre
disjoncteurs arrêts d’urgence …)
Automate
PE L N
220v
Interfaces d’entrées :
Alimentation électrique des entrées:
Automate
Le commun
des entrées
Automates programmables industriels
Alimentation électrique des entrées à partir de l’API en mode P:
24V
Unité de
traitement
Fin de course
+
-
Les entrées de l’automate programmable doivent recevoir l’information sous
forme de potentiel électrique (en général 24V).
Bornes des entrés
Automates programmables industriels
Alimentation électrique des entrées à partir de l’API en mode N:
24V
Unité de
traitement
Fin de course
+
-
Bornes des entrés
Automates programmables industriels
Unité de
traitement
Fin de course
-
24V
+ -
Alimentation externe
Bornes des entrés
Alimentation électrique externe des entrées de l’API:
Automates programmables industriels
Automate
Branchement des sorties
L
N
KA
Automates programmables industriels
Partie logiciel
API S7 200
La famille S7--200 est constituée de micro--automates programmables pouvant
commander une large gamme d’appareils afin de répondre au besoins
d’automatisation industriel. Le S7--200 surveille les entrées et modifie les sorties
conformément au programme utilisateur.
Elle offre un jeux d’opération puissant constitué par:
-des opérations booléennes,
-des opérations de comptage,
-des opérations de temporisation,
-des opérations arithmétiques
-des opérations de communication avec d’autres unités intelligentes.
Nombre d’entrès: 8 de I0.0 à I0.7
Nombre de sortie: 6 Q0.0 à Q0.5
Vitesse d’exécution booléenne : 0,22 µs par opération
API S7 200
Jeu d’opérations S7--200
A-Opérations combinatoires sur bits:
1- les entrées
API S7 200
2-Les sortie
La construction se fait par réseaux (network1…)
Les opérations de sortie affectent des valeurs de bit à
des E/S externes (I, Q) et à des adresses de mémoire
interne (M, SM, T, C, V, S, L).
3-Construction du programme
principale
Mettre à 0 un groupe séquentiel de 6 bits. Indiquer une
adresse de bit de début et le nombre de bits à mettre à
0. L’indicateur d’état de programme pour 0 est activé
lorsque la valeur du premier bit (Q0.2) est 0.
Mettre à 1 un groupe séquentiel de 6 bits. Indiquer une
adresse de bit de début et le nombre de bits à mettre à
1. L’indicateur d’état de programme pour 1 est activé
lorsque la valeur du premier bit (Q0.2) est 1.
NETWORK 4 : Mettre à 1 et à 0 8 bits de sortie
(Q1.0 à Q1.7) en tant que groupe.
Dans cet exemple, le réseau 4 met à 1 et à 0
huit bits de sortie (Q1.0 à Q1.7) en tant que
groupe. A l’état d’exécution le réseau 5 peut
écraser la valeur du bit Q1.0 , car le
programme exécute l’affectation du réseau 5
en dernier
l’opération END (Fin de traitement conditionnelle ) met fin au programme
principal.
Elle n’est utilisée que dans le programme principal et non pas dans un sous-
programmes ni dans les programmes d’interruption.
4-Fin du programme principale
5- Le cycle de fonctionnement de l’API
Traitement interne : L'automate effectue des
opérations de contrôle et met à jour certains
paramètres systèmes (détection des passages en
RUN / STOP,...). Elle ne fait pas partie du cycle
Lecture des entrées : L'automate lit les entrées et
les recopie dans la mémoire image des entrées.
Exécution du programme : L'automate exécute le
programme instruction par instruction et écrit les
sorties dans la mémoire image des sorties.
Traitement de toute demande de communication:
L’API traite tous les messages reçus de l’interface de
communication ou des modules d’E/S intelligents
Exécution du test d’auto--diagnostic de la CPU
L’API vérifie le bon fonctionnement de la CPU et
l’état des modules d’extension.
Ecriture des sorties : L'automate bascule les
différentes sorties physique aux positions définies
dans la mémoire image des sorties.
Lecture des entrées
Exécution du programme
Traitement de toute demande
de communication
Exécution du test d’auto--
diagnostic de la CPU
Ecriture dans les sorties physiques
6- Plages de mémoire et fonctions du S7-200
API S7 200
Accès aux données
Le format d’adresse permet d’accéder à des données dans la plupart des zones de
mémoire ( I,V Q, M, S, L , SM, AC) sous forme:
- de bit
- d’octets
- de mots
- de doubles mots.
I: Mémoire image des entrées
Q: Mémoire image des sorties
V :Mémoire des variables
M:Mémentos
SM: Mémentos spéciaux
L: Mémoire locale
AC : les accumulateurs Le S7--200 dispose de quatre accumulateurs de 32 bits :
AC0, AC1, AC2 et AC3
T:Temporisations ( sur 16 bit incrémentation de 1ms 10ms ou 100ms
C: Compteurs
AI : Entrées analogiques : les entrées analogiques sont des mots, l’accé est par
des adresses d’octet paires (AIW0, AIW2, AIW4, par exemple)
AQ: Sorties analogiques : les sorties analogiques sont des mots l’accé est par des
adresses d’octet paires (AQW0, AQW2 ou AQW4, par exemple)
HC: Compteurs rapides
2 FILS
Ces détecteurs se raccordent comme des
contacts. Ils sont alimentés en série avec la
charge à commander.
3 FILS
Ces détecteurs possèdent 2 fils pour
l‘ alimentation du composant et 1 fil pour la
transmission de l' information à l’API.
4 ou 5 FILS
Ces détecteurs possèdent 2 fils
pour l' alimentation du composant
et 2 ou 3 fils pour le contact de
l' information à transmettre à

Contenu connexe

Similaire à Automate--Programmable--Industrielle.ppt

Automates Programmables Industriels (API).pdf
Automates Programmables Industriels (API).pdfAutomates Programmables Industriels (API).pdf
Automates Programmables Industriels (API).pdf
MENNANIZinedine
 
Automate programmable industriepar_www.cours-electromecanique.com_
Automate programmable industriepar_www.cours-electromecanique.com_Automate programmable industriepar_www.cours-electromecanique.com_
Automate programmable industriepar_www.cours-electromecanique.com_
med benchaib
 
Electronique de puissance
Electronique de puissanceElectronique de puissance
Electronique de puissance
khalid mechkouri
 
Cours formation automate
Cours formation automateCours formation automate
Cours formation automate
hichri abdelhalim
 
CatalogueA3_fr.pdf
CatalogueA3_fr.pdfCatalogueA3_fr.pdf
CatalogueA3_fr.pdf
HichemZouaoui2
 
Installation industrielle
Installation industrielleInstallation industrielle
Installation industrielle
morin moli
 
Automates programmables industriels
Automates programmables industrielsAutomates programmables industriels
Automates programmables industriels
HafsaELMessaoudi
 
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsxAUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
SouhaibKHELIFI
 
08 automates programmables
08 automates programmables08 automates programmables
08 automates programmablesbadr zaimi
 
Automatisme cours 1
Automatisme cours 1Automatisme cours 1
Automatisme cours 1
xwmker
 
Microcontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino unoMicrocontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino uno
byorn TANDU
 
Microcontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino unoMicrocontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino uno
byorn TANDU
 
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.pptFormation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
BOULANORICHRAF
 
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdfs2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
NioulLopoldJunior
 
Communication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne TensionCommunication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne TensionKarim Hassaouan
 
1322192.ppt
1322192.ppt1322192.ppt
1322192.ppt
salwa266960
 
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDSSEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDSKhalil Chortani
 

Similaire à Automate--Programmable--Industrielle.ppt (20)

Automates Programmables Industriels (API).pdf
Automates Programmables Industriels (API).pdfAutomates Programmables Industriels (API).pdf
Automates Programmables Industriels (API).pdf
 
General
GeneralGeneral
General
 
Automate programmable industriepar_www.cours-electromecanique.com_
Automate programmable industriepar_www.cours-electromecanique.com_Automate programmable industriepar_www.cours-electromecanique.com_
Automate programmable industriepar_www.cours-electromecanique.com_
 
Electronique de puissance
Electronique de puissanceElectronique de puissance
Electronique de puissance
 
Cours formation automate
Cours formation automateCours formation automate
Cours formation automate
 
CatalogueA3_fr.pdf
CatalogueA3_fr.pdfCatalogueA3_fr.pdf
CatalogueA3_fr.pdf
 
Installation industrielle
Installation industrielleInstallation industrielle
Installation industrielle
 
Onduleurs
OnduleursOnduleurs
Onduleurs
 
Automates programmables industriels
Automates programmables industrielsAutomates programmables industriels
Automates programmables industriels
 
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsxAUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
AUTOMA_automa cathodic protection remote monitoring.ppsx
 
08 automates programmables
08 automates programmables08 automates programmables
08 automates programmables
 
Automatisme cours 1
Automatisme cours 1Automatisme cours 1
Automatisme cours 1
 
Systèmes Automatisés
Systèmes AutomatisésSystèmes Automatisés
Systèmes Automatisés
 
Microcontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino unoMicrocontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino uno
 
Microcontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino unoMicrocontroleur arduino uno
Microcontroleur arduino uno
 
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.pptFormation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
Formation IAT pour sonelgaz chlef algérie.ppt
 
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdfs2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
 
Communication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne TensionCommunication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
 
1322192.ppt
1322192.ppt1322192.ppt
1322192.ppt
 
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDSSEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
SEND SMS WITHOUT USING AT COMMANDS
 

Dernier

Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Institut de l'Elevage - Idele
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Institut de l'Elevage - Idele
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
Institut de l'Elevage - Idele
 
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
Elisée Ndjabu
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdfRAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
fatima413951
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
Institut de l'Elevage - Idele
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Institut de l'Elevage - Idele
 
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdfelectronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
Elisée Ndjabu
 

Dernier (13)

Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
 
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
 
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdfRAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
 
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
 
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdfelectronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
 

Automate--Programmable--Industrielle.ppt

  • 1. Cours des automates programmables industriels Filières génie électrique ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE MOHAMMED PREMIER Ecole Nationale des Sciences Appliquées (ENSA) Oujda - Maroc
  • 2. Synoptique d’une installation industrielle Partie de supervision Partie de commande Partie puissance Partie mécanique Partie production Partie de contrôle et de commande Indicateurs d’état (Capteurs)
  • 7. Conception des circuits et des cartes eléctroniques
  • 9. Les éléments de base en automatisation
  • 10. 1- Contrôle et commande Supervision
  • 12. Contrôle commande sur armoire direct
  • 18. Câblage électrique de l’automate
  • 21. Sectionneur Il assure la séparation du réseau électrique du départ des équipements. Dans la plupart des cas il comporte des fusibles de protection. Le sectionneur n’a pas de pouvoir de coupure, il doit être manipulé à vide
  • 22. Fusibles Cet élément comportant un fil conducteur, grâce à sa fusion, il interrompe le circuit électrique lorsqu’il est soumis à une intensité de courant qui dépasse la valeur maximale supportée par l’équipement.
  • 23. Les disjoncteurs C’est un appareil de protection qui comporte deux relais, relais magnétique qui protège contre les courts-circuits et un relais thermique qui protège contre les surcharges.
  • 24. Relais thermiques Le relais de protection thermique protège le moteur contre les surcharges.
  • 25. Les contacteurs Le contacteur est un appareil de commande capable d'établir ou d'interrompre le passage de l'énergie électrique.
  • 26. Les niveaux de tension sont définis par les normes NF C 15-100 ET NF C 13-200. Tension alternative Domaine de tenson Autre appellation courante Valeurs usuelles en France (tension d'utilisation) ≤ 50 V TBT TBT 12 - 24 - 48 V ≤ 1000 V BT BT(basse tension) 230 - 380 - 400 V 1 < U ≤ 50 kV HTA MT (moyenne tension) 5.5 - 6.6 - 10 - 15 - 20 - 36 kV U > 50 kV HTB HT (haute tension) THT (très haute tension) 63 - 90 - 150 kV 225 - 400 kV
  • 33. Les interrupteurs de position Les interrupteurs de position mécanique ou capteur de fin de course coupent ou établissent un circuit lorsqu’ils sont actionnés par un mobile
  • 35. Détecteur de proximité Les détecteurs de proximité inductif Leur usage est réservé uniquement à la détection d’éléments métalliques Les détecteurs de proximité capacitifs présentent l’avantage de pouvoir détecter à courte distance la présence de tous types d’objets
  • 36. Détecteur de proximité a lame souple Lorsqu'un champ magnétique est dirigé sur la face sensible du capteur, le contact s'établit entre les deux bornes du capteur.
  • 37. Un détecteur photoélectrique Un détecteur photoélectrique se compose essentiellement d'un émetteur de lumière (diode électroluminescente) associée à un récepteur sensible à lumière reçue (phototransistor). Dans le cas du système barrage, les deux composants sont indépendants et placés l'un en face de l'autre. La présence d'un objet dans le champ du capteur interrompt le faisceau lumineux et le récepteur délivre alors un signal.
  • 38. Dans le cas du système proximité, les deux composants sont placés dans le même boîtier et c'est l'objet à détecter qui renvoie le faisceau lumineux vers le récepteur.
  • 39. Signalisation lumineuse Signalisation visuelle du fonctionnement normal du système, ou défauts.
  • 40. Signalisation sonore Sirène Avertisseur Lampe de signalisation ou d'éclairage Sonnerie Rouge Orange Jaune Vert Bleu Blanc RD ou C2 OGou C3 YEou C4 GN ou C5 BU ou C6 WH ou C9 = = = = = = Ronfleur Dispositif lumineux clignotant Néon Mercure Iode Electroluminescent Fluorescent Infrarouge Ultraviolet Ne Hg I EL FL IR UV = = = = = = =
  • 43. Exemple1 : Système de perçage : Solénoïde d'avance Tête de Touret Fin de course 1LS Pièce Pulvérisation de réfrigérant Bâti de perçage Pressostat 1PS Réservoir de réfrigérant Pompe à réfrigérant Retour du réfrigérant Moteur du réfrigérant Filtre Tableau de commandes
  • 44. P Pompe à réfrigérant Arrêt B1 Marche B2 KM1 Surcharge Surcharge H1 Pompe sous tension Moteur Av ance tête perçage Pompe sous pression Temporisation H2 KM3 KM1 Pompe à réfrigérant sous pression B3 Retrait KM2 B4 Retrait/av ance du touret de perçage KA1 KA1 Tête de perçage entièrement avancée KM1 KM2
  • 45. Exemple 2 : système double de pompes en station
  • 46.
  • 48. Automates programmables industriels • Définition d’un API: L’API est un dispositif électronique programmable qui assure dans une logique programmée, l'enchaînement automatique d'opérations logiques et arithmétiques (relatives au déroulement d'un cycle). Son objectif est de traiter des informations entrantes( les entrées) pour émettre des ordres de sorties en fonction d’un programme.
  • 49. Automates programmables industriels Relais programmable automate compact Logique cablée automate modulaire (réseaux et métiers) SOFT PLC : Pc industriel et logiciel de contrôle commande Volume et niveau d’automatisme Volume de l’industrie
  • 50. Automates programmables industriels Il est constitué principalement des deux blocs suivants: Bloc matériel et bloc logiciel. Partie matériel Logiciel programmable (utilisateur) Logiciel d’exploitation ( Figé par le constructeur)
  • 51. Automates programmables industriels Parties opérative Partie des commandes IE IS Interface d’entrée Interface de sortie Unité de traitement Mémoire de programme Programme utilisateur Mémoire Système d’exploitation (Programme constructeur) Bus interne Alimentation électrique Horloge
  • 52. Automates programmables industriels 1-Unité de traitement: Elle est bâti au tour d’un microcontrôleur ( ou microprocesseur), ce dernier lit le programme utilisateur et en exécute les instructions d’une façon séquentiel en tenant compte des informations d'entrée, ensuit il positionne les valeurs des sorties logiciels et matériels ainsi que et les bits d’états. A-Partie matériel
  • 53. Automates programmables industriels 2-Interface d'entrée: C’est la partie de l'API sur laquelle sont raccordés les éléments de commande (BP, capteurs ) qui donnent les informations à l'unité de traitement. Elle permet de plus: -- Le filtrage : pour protéger l'API des parasites ou des rebondissements de contacts, -- La séparation galvanique : un coupleur optoélectronique sert à isoler électriquement l'intérieur de l'extérieur de l'API. -- Visualisation de l'état logique de l'entrée grâce à une diode électroluminescente.
  • 54. Automates programmables industriels On distingue deux type : -Interface d’entrées tout ou rien TOR - Interface d’entrées Analogique ANA
  • 55. Automates programmables industriels Bus Adaptation Filtrage Mise en forme Opto coupleur Séparation galvanique Alimen- tation Automate 2-1 -Interface d’entrées tout ou rien TOR
  • 56. Automates programmables industriels Bus Aquisition Conversion analogique numérique CAN Capteur Amplifi- cation Automate 2-2 -Interface d’entrées analogique: Après la transformation assuré par le capteur de la grandeur physique ( température pression …) en une grandeur électrique; l’interface d’entrée analogique assure la conversion de la grandeur électrique en valeur numérique.
  • 57. Automates programmables industrie On distingue deux type : -Interface de sortie tout ou rien TOR - Interface de sortie Analogique ANA 3-Interface de sortie:
  • 58. Automates programmables industriels Cette partie permet d'envoyer des informations, des ordres à l'extérieur de l'API. De plus elle assure plusieurs fonctions : -- Connexion des sorties -- Mémorisation du résultat : par une bascule, -- Adaptation en puissance : -- Séparation galvanique : un coupleur optoélectronique dans le cas des sorties à transistor ou à triacs. Dans le cas des sorties à relais, le relais assure directement cette fonction. -- Protection : par Fusibles, disjoncteurs, diodes -- Visualisation de l'état logique de la sortie grâce à une diode électroluminescente.
  • 59. Automates programmables industriels 2-3 -Interface de sorties TOR: Bus Fusible Relais Automate Charge Alimen- tation
  • 60. Automates programmables industriels 2-4 -Interface de sorties ANA: Cette partie assure la conversion d’un code binaire ( numérique) en une grandeur électrique courant ou tension proportionnel au code. Elle donne l'image analogique d'une valeur numérique. Elle est utilisée pour piloter en tension ou en courant des actionneurs de type variateurs de vitesse, électrovannes à commande proportionnelle, … Bus Valeur binaire Conversion numérique analogique CNA Charge Amplifi- cation Automate
  • 61. Automates programmables industriels Alimentation électrique d’un API Généralement elle est assurée par le secteur 220v ou (110v) mais il faut prévoir les sécurités nécessaires suivant le domaine d’étatisation ( la mise à terre disjoncteurs arrêts d’urgence …) Automate PE L N 220v
  • 62. Interfaces d’entrées : Alimentation électrique des entrées: Automate Le commun des entrées
  • 63. Automates programmables industriels Alimentation électrique des entrées à partir de l’API en mode P: 24V Unité de traitement Fin de course + - Les entrées de l’automate programmable doivent recevoir l’information sous forme de potentiel électrique (en général 24V). Bornes des entrés
  • 64. Automates programmables industriels Alimentation électrique des entrées à partir de l’API en mode N: 24V Unité de traitement Fin de course + - Bornes des entrés
  • 65. Automates programmables industriels Unité de traitement Fin de course - 24V + - Alimentation externe Bornes des entrés Alimentation électrique externe des entrées de l’API:
  • 68. API S7 200 La famille S7--200 est constituée de micro--automates programmables pouvant commander une large gamme d’appareils afin de répondre au besoins d’automatisation industriel. Le S7--200 surveille les entrées et modifie les sorties conformément au programme utilisateur. Elle offre un jeux d’opération puissant constitué par: -des opérations booléennes, -des opérations de comptage, -des opérations de temporisation, -des opérations arithmétiques -des opérations de communication avec d’autres unités intelligentes.
  • 69.
  • 70.
  • 71.
  • 72. Nombre d’entrès: 8 de I0.0 à I0.7 Nombre de sortie: 6 Q0.0 à Q0.5 Vitesse d’exécution booléenne : 0,22 µs par opération
  • 73.
  • 74.
  • 75.
  • 76.
  • 77. API S7 200 Jeu d’opérations S7--200 A-Opérations combinatoires sur bits: 1- les entrées
  • 79. La construction se fait par réseaux (network1…) Les opérations de sortie affectent des valeurs de bit à des E/S externes (I, Q) et à des adresses de mémoire interne (M, SM, T, C, V, S, L). 3-Construction du programme principale
  • 80. Mettre à 0 un groupe séquentiel de 6 bits. Indiquer une adresse de bit de début et le nombre de bits à mettre à 0. L’indicateur d’état de programme pour 0 est activé lorsque la valeur du premier bit (Q0.2) est 0. Mettre à 1 un groupe séquentiel de 6 bits. Indiquer une adresse de bit de début et le nombre de bits à mettre à 1. L’indicateur d’état de programme pour 1 est activé lorsque la valeur du premier bit (Q0.2) est 1.
  • 81. NETWORK 4 : Mettre à 1 et à 0 8 bits de sortie (Q1.0 à Q1.7) en tant que groupe.
  • 82. Dans cet exemple, le réseau 4 met à 1 et à 0 huit bits de sortie (Q1.0 à Q1.7) en tant que groupe. A l’état d’exécution le réseau 5 peut écraser la valeur du bit Q1.0 , car le programme exécute l’affectation du réseau 5 en dernier
  • 83. l’opération END (Fin de traitement conditionnelle ) met fin au programme principal. Elle n’est utilisée que dans le programme principal et non pas dans un sous- programmes ni dans les programmes d’interruption. 4-Fin du programme principale
  • 84. 5- Le cycle de fonctionnement de l’API Traitement interne : L'automate effectue des opérations de contrôle et met à jour certains paramètres systèmes (détection des passages en RUN / STOP,...). Elle ne fait pas partie du cycle Lecture des entrées : L'automate lit les entrées et les recopie dans la mémoire image des entrées. Exécution du programme : L'automate exécute le programme instruction par instruction et écrit les sorties dans la mémoire image des sorties. Traitement de toute demande de communication: L’API traite tous les messages reçus de l’interface de communication ou des modules d’E/S intelligents Exécution du test d’auto--diagnostic de la CPU L’API vérifie le bon fonctionnement de la CPU et l’état des modules d’extension. Ecriture des sorties : L'automate bascule les différentes sorties physique aux positions définies dans la mémoire image des sorties. Lecture des entrées Exécution du programme Traitement de toute demande de communication Exécution du test d’auto-- diagnostic de la CPU Ecriture dans les sorties physiques
  • 85. 6- Plages de mémoire et fonctions du S7-200
  • 87. Accès aux données Le format d’adresse permet d’accéder à des données dans la plupart des zones de mémoire ( I,V Q, M, S, L , SM, AC) sous forme: - de bit - d’octets - de mots - de doubles mots. I: Mémoire image des entrées Q: Mémoire image des sorties V :Mémoire des variables M:Mémentos SM: Mémentos spéciaux L: Mémoire locale
  • 88.
  • 89.
  • 90. AC : les accumulateurs Le S7--200 dispose de quatre accumulateurs de 32 bits : AC0, AC1, AC2 et AC3
  • 91. T:Temporisations ( sur 16 bit incrémentation de 1ms 10ms ou 100ms
  • 93.
  • 94.
  • 95. AI : Entrées analogiques : les entrées analogiques sont des mots, l’accé est par des adresses d’octet paires (AIW0, AIW2, AIW4, par exemple) AQ: Sorties analogiques : les sorties analogiques sont des mots l’accé est par des adresses d’octet paires (AQW0, AQW2 ou AQW4, par exemple) HC: Compteurs rapides
  • 96. 2 FILS Ces détecteurs se raccordent comme des contacts. Ils sont alimentés en série avec la charge à commander. 3 FILS Ces détecteurs possèdent 2 fils pour l‘ alimentation du composant et 1 fil pour la transmission de l' information à l’API. 4 ou 5 FILS Ces détecteurs possèdent 2 fils pour l' alimentation du composant et 2 ou 3 fils pour le contact de l' information à transmettre à