SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Je marchais depuis environ deux heures sans vraiment savoir ce que je voulais, la
seule chose à quoi je pensais, était la rencontre qui m'attendait avec mon oncle, la
seule personne de ma famille qui me restait. En arrivant en ville et en apercevant cet
endroit sombre sans soleil ni couleur, je ne me sentais pas à ma place. Tout en
continuant mon chemin pour arriver à la demeure de mon oncle qui se situe dans un
cimetière, je tremblais de plus en plus au fait de voir toutes ces tombes.
Mon oncle m’ouvrit la porte et en voyant son visage si pâle sans aucun signe de joie
ou de bonheur je me présentais devant lui indiquant que j’étai sa nièce pour peut-
être le faire sourire. Mais sans parler ni me dire, bonjour il me dit entrer pour déjeuner
comme s’il attendait ma visite, une femme aussi était là pour l’assister. Pendant le
déjeuner il y eu des moments étranges … Un moment mon couteau me sembla
bouger… A ma grande surprise à la fin du repas mon oncle me proposa de rester
quelques temps chez lui. Suite à la proposition de mon oncle que j’acceptai sans
montrer des signes de joies que j’éprouvais, il me fit visiter l’étrange maison dans
laquelle j’allais résider pendant quelques temps.
En prenant ma douche ce soir là l’eau se mit à couler toute seule. Dans le miroir en
me retournant, j’aperçus une dame mouillée habillée en noir. Complètement
affolée et terrifiée de cette image je descendis dans la cuisine pour me servir un
verre d’eau mais au lieu d’avoir de l’eau qui coulait dans mon verre je vis du sang
remplir celui-ci.
En retournant me coucher je tremblais de tous mes membres suite à mes
visions que je venais d’avoir dans la salle et dans la cuisine. Le sommeil mit
longtemps à venir…
Le lendemain en me réveillant je trouvais mon oncle dans le salon en train de
parler tout seul, mais étant curieuse je voulais m’approcher pour voir plus et
en m’avançant petit à petit sans faire de bruit je me rendis compte qu’il
parlait à la femme de ma vison de la veille qui disparue aussitôt en
m’apercevant.
Pour moi s’en était trop. Je ne savais plus où penser la seule chose je voulais
était partir d’ici. Alors je pris la voiture de mon oncle pour m’enfuir de cette
ville maudite.
En roulant à toute vitesse la femme du miroir survit de nulle part au milieu de
la route et pour l’éviter je donnais un coup de volant sec qui me propulsa au
fond du lac. J’étais paniquée, je suffoquais. Aucune lumière à l’horizon,
aucun son de sirène de pompier. Il m’était impossible de fermer les yeux car
j’avais cette image de cette femme devant qui me terrorisait. Pourtant mes
yeux se fermaient lentement vers un sommeil définitif.
Je ne sentais plus ma respiration. Je me sentais si légère mais j’avais tellement
froid. Cette sensation était insupportable. Je me trouvai dans une pièce
sombre sans issue. J’étais seule, aucun son n’arrivait à sortir de ma bouche.
Cela fait maintenant trois mois que je suis morte de cet accident et je sais
que la femme au milieu de la route était ma mère et qu’elle essayait juste de
me parler. Mais depuis nous n’avons toujours pas réussi à quitter la ville car
quelque chose nous retiens mais nous ne savons pas encore quoi …
Léa 410

Contenu connexe

Tendances

Premières pages la peur dans l'ombre
Premières pages la peur dans l'ombrePremières pages la peur dans l'ombre
Premières pages la peur dans l'ombre
corinneheronmimouni
 
Onitopie
OnitopieOnitopie
Onitopie
Nezumy
 

Tendances (18)

Talisman final
Talisman finalTalisman final
Talisman final
 
Talisman final
Talisman finalTalisman final
Talisman final
 
Qui Je Suis
Qui Je SuisQui Je Suis
Qui Je Suis
 
Meurtre en haute montagne
Meurtre en haute montagneMeurtre en haute montagne
Meurtre en haute montagne
 
Livret Le Rouge et Le Noir - Scène 3
Livret Le Rouge et Le Noir - Scène 3Livret Le Rouge et Le Noir - Scène 3
Livret Le Rouge et Le Noir - Scène 3
 
EXTRAIT du roman « L'Inconnue de l'équation » de Xavier Massé
EXTRAIT du roman « L'Inconnue de l'équation » de Xavier MasséEXTRAIT du roman « L'Inconnue de l'équation » de Xavier Massé
EXTRAIT du roman « L'Inconnue de l'équation » de Xavier Massé
 
Livret Le Rouge et Le Noir - Scène 16
Livret Le Rouge et Le Noir - Scène 16Livret Le Rouge et Le Noir - Scène 16
Livret Le Rouge et Le Noir - Scène 16
 
Final
FinalFinal
Final
 
Histoires des Anges - Angel Stories
Histoires des Anges - Angel StoriesHistoires des Anges - Angel Stories
Histoires des Anges - Angel Stories
 
EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou
 EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou
EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou
 
Les mots magiques 001
Les mots magiques 001Les mots magiques 001
Les mots magiques 001
 
Un beau conte
Un beau conteUn beau conte
Un beau conte
 
Premières pages la peur dans l'ombre
Premières pages la peur dans l'ombrePremières pages la peur dans l'ombre
Premières pages la peur dans l'ombre
 
« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut
« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut
« Alan Lambin et l'esprit qui pleurait » de Jean-Marc Dhainaut
 
Le journal intime d'Emilie
Le journal intime d'EmilieLe journal intime d'Emilie
Le journal intime d'Emilie
 
Journal intime d'Emilie
Journal intime d'EmilieJournal intime d'Emilie
Journal intime d'Emilie
 
Tendre est l'ennui de Bruno Baunard de Mèze
Tendre est l'ennui de Bruno Baunard de MèzeTendre est l'ennui de Bruno Baunard de Mèze
Tendre est l'ennui de Bruno Baunard de Mèze
 
Onitopie
OnitopieOnitopie
Onitopie
 

Similaire à Nouvelle fantastique

Norhane De Yas
Norhane De YasNorhane De Yas
Norhane De Yas
solid80
 
08 Le Journal Intime De Marie Et Celui De Jean
08 Le Journal Intime De Marie Et Celui De Jean08 Le Journal Intime De Marie Et Celui De Jean
08 Le Journal Intime De Marie Et Celui De Jean
zut
 
Les Départements
Les DépartementsLes Départements
Les Départements
wizzil
 
Il avait les mots
Il avait les motsIl avait les mots
Il avait les mots
rcmuziek5
 
L esprit-de-sara-chap1(1)
L esprit-de-sara-chap1(1)L esprit-de-sara-chap1(1)
L esprit-de-sara-chap1(1)
khaled aissaoui
 

Similaire à Nouvelle fantastique (20)

Camus l etranger
Camus l etrangerCamus l etranger
Camus l etranger
 
Les abysses
Les abyssesLes abysses
Les abysses
 
Norhane De Yas
Norhane De YasNorhane De Yas
Norhane De Yas
 
08 Le Journal Intime De Marie Et Celui De Jean
08 Le Journal Intime De Marie Et Celui De Jean08 Le Journal Intime De Marie Et Celui De Jean
08 Le Journal Intime De Marie Et Celui De Jean
 
B1 à afficher
  B1 à afficher  B1 à afficher
B1 à afficher
 
Un seul oeil
Un seul oeilUn seul oeil
Un seul oeil
 
Analyse texte étranger
Analyse texte étrangerAnalyse texte étranger
Analyse texte étranger
 
Se retrouver
Se retrouverSe retrouver
Se retrouver
 
A geneva
A genevaA geneva
A geneva
 
A Geneva
A GenevaA Geneva
A Geneva
 
EXTRAIT du roman « Goliat » de Mehdy Brunet
EXTRAIT du roman « Goliat » de Mehdy BrunetEXTRAIT du roman « Goliat » de Mehdy Brunet
EXTRAIT du roman « Goliat » de Mehdy Brunet
 
120
120120
120
 
« Destins », de Magali Collet
« Destins », de Magali Collet« Destins », de Magali Collet
« Destins », de Magali Collet
 
Les Départements
Les DépartementsLes Départements
Les Départements
 
Le Laisser-faire Vincent orville
Le Laisser-faire Vincent orvilleLe Laisser-faire Vincent orville
Le Laisser-faire Vincent orville
 
Ici et ailleurs recueil de nouvelles
Ici et ailleurs recueil de nouvellesIci et ailleurs recueil de nouvelles
Ici et ailleurs recueil de nouvelles
 
2014 b2 en finale
  2014 b2 en finale  2014 b2 en finale
2014 b2 en finale
 
Il avait les mots
Il avait les motsIl avait les mots
Il avait les mots
 
L esprit-de-sara-chap1(1)
L esprit-de-sara-chap1(1)L esprit-de-sara-chap1(1)
L esprit-de-sara-chap1(1)
 
Sans nom 1
Sans nom 1Sans nom 1
Sans nom 1
 

Plus de Anne Marie Patenotte

Plus de Anne Marie Patenotte (20)

La Belle François, Enzo, Louis & Grégoire
La Belle François, Enzo, Louis & GrégoireLa Belle François, Enzo, Louis & Grégoire
La Belle François, Enzo, Louis & Grégoire
 
Baie de somme 2017-
Baie de somme 2017- Baie de somme 2017-
Baie de somme 2017-
 
14 18 images-et_grande_guerre
14 18 images-et_grande_guerre 14 18 images-et_grande_guerre
14 18 images-et_grande_guerre
 
Infopresse CDI 09/10
Infopresse CDI 09/10Infopresse CDI 09/10
Infopresse CDI 09/10
 
Les conbattantes de l'effroi 2
Les conbattantes de l'effroi 2Les conbattantes de l'effroi 2
Les conbattantes de l'effroi 2
 
Les combattantes du soleil
Les combattantes du soleilLes combattantes du soleil
Les combattantes du soleil
 
Les conbattantes de l'effroi
Les conbattantes de l'effroi Les conbattantes de l'effroi
Les conbattantes de l'effroi
 
Le château de Mndralac
Le château de MndralacLe château de Mndralac
Le château de Mndralac
 
L'histoire sans titre
L'histoire sans titreL'histoire sans titre
L'histoire sans titre
 
Les chroniques lumineuses
Les chroniques lumineusesLes chroniques lumineuses
Les chroniques lumineuses
 
L'aventure extraordinaire des deux chevalières
L'aventure extraordinaire des deux chevalièresL'aventure extraordinaire des deux chevalières
L'aventure extraordinaire des deux chevalières
 
Les combattantes du soleil
Les combattantes du soleilLes combattantes du soleil
Les combattantes du soleil
 
l'épopée d'Yvain et Roland
l'épopée d'Yvain et Rolandl'épopée d'Yvain et Roland
l'épopée d'Yvain et Roland
 
Les quatre guerriers
Les quatre guerriers Les quatre guerriers
Les quatre guerriers
 
La quête des Impitoyables
La quête des ImpitoyablesLa quête des Impitoyables
La quête des Impitoyables
 
La quête mystérieuse
La quête mystérieuseLa quête mystérieuse
La quête mystérieuse
 
Les chavaliers de Camerlot
Les chavaliers de CamerlotLes chavaliers de Camerlot
Les chavaliers de Camerlot
 
Les chevaliers de la flamme éteinte
Les chevaliers de la flamme éteinteLes chevaliers de la flamme éteinte
Les chevaliers de la flamme éteinte
 
Progression 3ème
Progression 3èmeProgression 3ème
Progression 3ème
 
Arthur rimbaud
Arthur rimbaudArthur rimbaud
Arthur rimbaud
 

Nouvelle fantastique

  • 1. Je marchais depuis environ deux heures sans vraiment savoir ce que je voulais, la seule chose à quoi je pensais, était la rencontre qui m'attendait avec mon oncle, la seule personne de ma famille qui me restait. En arrivant en ville et en apercevant cet endroit sombre sans soleil ni couleur, je ne me sentais pas à ma place. Tout en continuant mon chemin pour arriver à la demeure de mon oncle qui se situe dans un cimetière, je tremblais de plus en plus au fait de voir toutes ces tombes. Mon oncle m’ouvrit la porte et en voyant son visage si pâle sans aucun signe de joie ou de bonheur je me présentais devant lui indiquant que j’étai sa nièce pour peut- être le faire sourire. Mais sans parler ni me dire, bonjour il me dit entrer pour déjeuner comme s’il attendait ma visite, une femme aussi était là pour l’assister. Pendant le déjeuner il y eu des moments étranges … Un moment mon couteau me sembla bouger… A ma grande surprise à la fin du repas mon oncle me proposa de rester quelques temps chez lui. Suite à la proposition de mon oncle que j’acceptai sans montrer des signes de joies que j’éprouvais, il me fit visiter l’étrange maison dans laquelle j’allais résider pendant quelques temps. En prenant ma douche ce soir là l’eau se mit à couler toute seule. Dans le miroir en me retournant, j’aperçus une dame mouillée habillée en noir. Complètement affolée et terrifiée de cette image je descendis dans la cuisine pour me servir un verre d’eau mais au lieu d’avoir de l’eau qui coulait dans mon verre je vis du sang remplir celui-ci.
  • 2. En retournant me coucher je tremblais de tous mes membres suite à mes visions que je venais d’avoir dans la salle et dans la cuisine. Le sommeil mit longtemps à venir… Le lendemain en me réveillant je trouvais mon oncle dans le salon en train de parler tout seul, mais étant curieuse je voulais m’approcher pour voir plus et en m’avançant petit à petit sans faire de bruit je me rendis compte qu’il parlait à la femme de ma vison de la veille qui disparue aussitôt en m’apercevant. Pour moi s’en était trop. Je ne savais plus où penser la seule chose je voulais était partir d’ici. Alors je pris la voiture de mon oncle pour m’enfuir de cette ville maudite. En roulant à toute vitesse la femme du miroir survit de nulle part au milieu de la route et pour l’éviter je donnais un coup de volant sec qui me propulsa au fond du lac. J’étais paniquée, je suffoquais. Aucune lumière à l’horizon, aucun son de sirène de pompier. Il m’était impossible de fermer les yeux car j’avais cette image de cette femme devant qui me terrorisait. Pourtant mes yeux se fermaient lentement vers un sommeil définitif. Je ne sentais plus ma respiration. Je me sentais si légère mais j’avais tellement froid. Cette sensation était insupportable. Je me trouvai dans une pièce sombre sans issue. J’étais seule, aucun son n’arrivait à sortir de ma bouche. Cela fait maintenant trois mois que je suis morte de cet accident et je sais que la femme au milieu de la route était ma mère et qu’elle essayait juste de me parler. Mais depuis nous n’avons toujours pas réussi à quitter la ville car quelque chose nous retiens mais nous ne savons pas encore quoi … Léa 410