SlideShare une entreprise Scribd logo
Partenariat scolaire   Roumanie - Pologne   PLOŻÓW I Liceum Ogólnokształcące im. Juliusza Słowackiego Chorzów, Silesie   Colegiul Na ţ ional "I.L. Caragiale“ Ploie ş ti,Prahova
Le départ   C’est le 27 mars 2009, 22h30. Devant l’agence de voyages Oniro de Ploieşti. Les parents, les bagages, l’autocar avec ses deux gentils chauffeurs et, bien sûr, les 22 protagonistes accompagnés par leurs 4 professeurs; tous impatients de commencer une nouvelle expérience. Les valises, les sacs, les costumes bien rangés dans les soutes, on s’enbarque et à 22h 50 l’autocar se met en marche. Destination: la ville de Chorzów en Pologne, avec escale à Budapest.  Tout va bien, avec deux petits incidents, quand même: à Buşteni le chauffeur se voit obligé de graisser la patte à un policier pour un délit mineur, sinon carrément inventé. À Miercurea Sibiului une pause de 45 minutes – nea Gigi est obligé de faire le nettoyage à l’arrière de l’autocar parce que l’enthousiasme des participants a débordé en désordre: des restes de nourriture et des boissons répandus par terre, salissant tout. Personne ne s’est pourtant déclaré responsable pour ce manquement aux règles de comportement civilisé.  À la frontière, point de contrôle Nădlac, on attend à peu près trois quarts d’heure, on ne vérifie que les actes d’identité et on nous laisse passer sans autres problèmes. En Hongrie il n’y a pas eu d’incidents.
Budapest Vers midi nous sommes arrivés à Budapest – pour beaucoup d’entre nous c’était la première fois. Grand fut notre étonnement quand nous avons vu l’hôtel. On s’attendait à un motel ou à un 2*. Et pourtant nous avons perdu deux heures en attendant que nos chambres soient préparées. Après un court repos, nous avons regagné l’autocar où un guide de roumain nous attendait pour nous présenter la ville. On s’est arrêté plusieurs fois, soit pour une présentation détaillée, soit pour une courte promenade. Et puis nous avons fini la journée avec le dîner en bâteau et une croisière sur le Danube sous les merveilleux ponts qui relient Buda avec Pest. (Ioana-Elena Hanganu)
 
 
 
À travers la Slovaquie Le mauvais temps nous a accompagnés depuis le départ de Budapest et pendant tout le voyage jusqu’à Chorzów. Nous avions oublié la neige et tout à coup on la retrouve soudain sur le territoire slovaque. Mais ce n’est pas tout. La pluie, la neige, la route mouillée n’étaient que l’avant-goût de la rencontre inattendue et indésirable avec la police locale qui nous reprochait quelque chose… À vrai dire on ne savait pas du tout de quoi il s’agissait, mais il a bien fallu que notre chauffeur en exercice, Viorel Plăiaşu, vide ses poches de 50 euros. Mais nous avions déjà perdu une bonne demi-heure à nous demander ce qu’on nous voulait. C’est peut-être une explication de notre impression générale assez amorphe de cette étape du voyage. Mais tout a commencé à se préciser quand nous avons laissé derrière nous l’autoroute tchèque pour franchir presque sans nous en rendre compte la frontière polonaise. L’émotion, l’incertitude, l’inconnu dans lequel nous avons eu l’audace de plonger… Heureusement que le point terminus de notre voyage n’était pas très loin de la frontière.
 
L’arrivée à Chorzów Vers sept heures du soir nous sommes arrivés à Chorzów. Au lycée « Juliusz Słowacki »  nous avons été très bien accueillis par les professeurs et les élèves du lycée, mais aussi par les parents de nos hôtes. La fille chez laquelle j’ai été hébergée s’appelle Marta … je n’ai pas pu retenir son nom de famille (honte à moi !). Elle est très sympathique et je me sens très bien chez elle.  Sa mère est très gentille et un vrai cordon bleu en matière de gastronomie ; elle nous a préparé un dîner délicieux. Nous avons bavardé jusque tard dans la soirée à propos de nos pays, de notre voyage, puis nous avons sorti Maggie, la petite chienne de Marthe, à la promenade et nous avons essayé même de nous faire apprendre l’une l’autre des expressions en roumain et en polonais. C’était vraiment agréable. (Raluca Olteanu)
 
 
 
Jour 1 Ici, les élèves polonais nous ont présenté comment se déroulent les cours dans leur école. J’ai été impressionnée par le fait que ils n’ont pas de cloche pour annoncer quand les cours sont finis. Chaque élève  sait l’heure quand il doit être en classe. Dans le bâtiment de l’école l’atmosphère est agréable. Les murs sont complètement couverts par des photos faites par les élèves. Tous les enfants portent l’uniforme. J’ai été impressionnée aussi par le fait que les élèves polonais travaillent dans leur temps libre pour payer leur voyage. (Oana Anastasescu) On nous a fait faire le tour de l’établissement et le laboratoire de géographie, je l’ai le plus apprécié. J’ai aimé aussi la bibliothèque et la salle de créations. Ensuite nous avons présenté nos plats traditionnels et je suis certaine qu’ils ont été très appréciés par ma copine polonaise. (Larisa Puscasu  )
 
 
 
 
 
 
 
 
Jour 2 Le réveil matinal – voilà une chose que je déteste, mais je préfère ne plus rien ajouter. Je me suis revigoré autant que possible et puis nous sommes partis vers un parc très étendu (600 hectares, si je ne me trompe) qui concentre presque toutes les choses à voir dans cette ville. Pendant cette visite nous avons eu une réception chez le directeur du parc dont je peux parier qu’il a des origines roumaines. Pourquoi? Sa présentation était pleine de syntagmes comme: on va faire, on va procéder à, on va résoudre etc. C’est à dire, exactement comme chez nous! Ensuite nous avons visité le Stade Silésien qui, même pour un type comme moi, indifférent au sport, a été impressionnant. Bien sûr, comme tout Roumain qui se respecte, nous avons pris en photo les douches, les jacuzzi, des vestiaires puisque chez nous, en Roumanie, on n’a pas vu de choses pareilles. Nous avons visité ensuite le musée du village silésien et le planétarium. Ensuite une sortie en ville et un concert de musique de jazz.  (Sébastien Gheţu)
 
 
 
 
Jour 3 À 9 heures du matin – départ pour Oświęcim, la localité où se trouvent les camps de concentration Auschwitz et Birkenau, tels qu’ils ont été laissés par l’armée hitlérienne au moment de la libération. On ne peut pas parler de ce que chacun de nous a vécu comme sentiment, en visitant cet endroit de triste mémoire. Il faut dire pourtant que la visite a commencé par le camp Auschwitz, où nous avons déposé un bouquet de fleurs dans les couleurs nationales de la Roumanie. Ensuite nous avons vu, à 3 km distance, le camp de Birkenau et puis nous sommes revenus voir un film documentaire présentant le moment de la libération du camp.
 
 
 
 
Jour 4 Destination Cracovie. Le chemin a été plus long que la veille, mais l’attente a bien mérité. Très beau ! J’aurais voulu rester plus tard, pas seulement jusqu’à 16 h. Nous avons visité le château de Wawel et puis la cathédrale avec la grande cloche et sa légende dont j’espère qu’elle est vraie. Après avoir quitté le château royal de Wawel et fait le tour d’une partie de la vieille ville, il nous est resté juste le temps de manger quelque chose et d’acheter quelques souvenirs. En plus nous avons eu un temps excellent. Le soir, je me suis occupée, avec ma copine polonaise, du projet que nous devions présenter le lendemain – il s’agit de légendes nationales ou locales (Dracula et le Dragon de Cracovie). (Miruna Brătulescu)
 
 
 
 
 
 
Jour 5 Aussitôt arrivés à l’école, nous nous sommes mis à préparer nos projets. Notre équipe a décidé de faire quelque chose de simple, mais efficace – c’était d’autant plus amusant que nous lisions en polonais et les polonais en roumain. Ensuite nous nous sommes habillés de nouveau dans nos costumes nationaux et nous leur avons chanté et dansé. Je crois qu’ils ont aimé notre petit spectacle. Puis nous avons pris des photos ensemble et ensuite moi et quelques autres collègues, nous sommes allés voir la pièce “ Sa Majesté des Mouches ” avec des acteurs lycéens, voire plus petits. Le soir nous sommes arrivés à la maison où nous avons dîné et avons pris des photos avec notre famille d’accueil. Et puis nous avons regardé ensemble un film. (Oana Iancu) A 8 h on se réunit tous à l’école.  Pendant quelques heures nous présentons nos projets. Nos partenaires polonais nous ont préparé un repas avec des plats traditionnels, très appétissants. Dans la soirée on s’est réuni par petits groupes  et on est allé dans différents clubs pour passer la dernière soirée à côté de nos partenaires. À 23 h. Nous rentrons à la maison pour boucler nos valises. Demain, c’est le départ pour Vienne...(Carla Munteanu)
 
 
 
 
 
 
Le retour Samedi – le moment fatal: départ de Chorzów. Nos amis polonais nous ont fait cadeau des bombons, du chocolat, un yoyo etc. Nous nous sommes embarqués. Par la fenêtre nous avons pu voir encore une fois nos polonais et leurs parents très tristes à cause de notre départ. Mais nous étions tristes aussi. Un dernier “au revoir” et le car s’est mis en marche. Tout était terminé. (Vlad-Andrei Rădulescu) Le long chemin du retour commence. Sincèrement, je ne peux pas dire que j’ai eu le mal du pays ou la nostalgie du chez moi. Mais je suis triste, parce que cette aventure a pris fin beaucoup trop vite. Pourtant, nous nous sommes amusés, nous avons appris beaucoup de choses et surtout nous avons ouvert nos esprits. (Miruna Brătulescu)
Vienne Le matin à 5h 00 nous avons dû nous dire au revoir, quelques uns avec des larmes aux yeux,  d’autres avec le sourire sur les lèvres.Je suis content que j’ai eu l’occasion de connaître ces gens que je n’oublierai pas. Nous avons dit  Do zobaczenia  et nous sommes partis vers Vienne. Qui est une ville superbe où j’espère y revenir à l’avenir, pleine d’espaces verts et bâtiments énormes, mais aussi pleine de touristes parce que c’était samedi. (Andrei Neacşu)
 
 
 
 
Bilan … c’était une expérience merveilleuse. (Larisa Puscasu  ) L’expérience a été agréable et réussie... Tout n’était pas comme je l’imaginais, mais en fin de compte je ne sais même plus ce que j’imaginais. Tout a été imprévisible, inattendu. (Andreea Iancu) De toute façon, ce qui reste, ce sont les souvenirs. Et il n’y a pas de mauvais souvenirs. Il n’y a que le sentiment d’avoir passe une smaine tout à fait hors du commun. Un groupe d’élèves et de professeurs et les deux chauffeurs qui ont traversé les mêmes expériences, chacun à sa façon, chacun avec sa manière de valoriser tout le potentiel de cette période. Que tout ce vécu donnera des résultats, c’est sûr. Ce que nous ne savons pas à ce moment, c’est quels fruits il donnera au fur et à mesure pour chacun. Ce n’est que le temps qui donnera la pleine valeur de notre effort pour ouvrir cette nouvelle voie vers l’inconnu.
Les Participants Élèves 1  Anastasescu  V.  Oana-Andreea 2  Bogan  P.  Silvia-Gabriela 3  Brănescu  N.  Bogdan 4  Brănescu  N.  Cătălina 5  Brătulescu  V.  Miruna 6  Danielescu  A.  Andrei 7  Gheţu  O.  Sebastian 8  Hanganu  R.  Ioana-Elena 9  Iancu  V.  Andreea-Valentina 10 Iancu  V.  Oana-Cosmina 11 Ioniţă  M.  Ionuţ-Răzvan 12 Iordache  I.  Iulia 13 Jilăveanu  M.  Anca-Florina 14 Mardale  M.  Theodora-Ştefania 15 Munteanu  V.  Carla-Maria 16 Neacşu  G.M.  Andrei-Silviu 17 Nicolae  G.  Andreea-Gabriela 18 Nicolae  G.  Silviu-Florin 19 Olteanu  M.  Raluca-Ioana 20 Puşcaşu  I.  Andreea-Larisa 21 Rădulescu  N.A.  Vlad-Andrei 22 Veigang-Rădulescu  Vlad-Petru Professeurs 1 Năchilă  M.  Petre  2 Lazăr  P.  Tiberiu  3 Dumitrache  P.E.  Adela-Mihaela 4 Moga  M.  Vasile Chauffeurs 1. Plăiaşu  Viorel 2. Iordănică  Gheorghe

Contenu connexe

En vedette

These pro enass cedric tang 2012
These pro enass cedric tang 2012These pro enass cedric tang 2012
These pro enass cedric tang 2012
cedric1975
 
Wie Speaker ihre Reputation ausbauen
Wie Speaker ihre Reputation ausbauenWie Speaker ihre Reputation ausbauen
Wie Speaker ihre Reputation ausbauen
Eck Marketing & Referenten Matching
 
Tome 9 - Développement économique
Tome 9 - Développement économiqueTome 9 - Développement économique
Tome 9 - Développement économique
paroles d'élus
 
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidadDmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
CursoDMNI
 
Wie digitale Assistenten das Arbeitsleben erleichtern
Wie digitale Assistenten das Arbeitsleben erleichternWie digitale Assistenten das Arbeitsleben erleichtern
Wie digitale Assistenten das Arbeitsleben erleichtern
B-S-S Business Software Solutions GmbH
 
Schulbibliotheken - auf dem Weg in die digitale Welt?
Schulbibliotheken - auf dem Weg in die digitale Welt?Schulbibliotheken - auf dem Weg in die digitale Welt?
Schulbibliotheken - auf dem Weg in die digitale Welt?
Christoph Deeg
 
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura JankeviciuteLes écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
mjcatoir
 
L'hort a l'hivern 13 14
L'hort a l'hivern 13 14L'hort a l'hivern 13 14
L'hort a l'hivern 13 14
MrsJosepCarner
 
Christopher Gilbert Artwork
Christopher Gilbert ArtworkChristopher Gilbert Artwork
Christopher Gilbert Artwork
Oscar revoltoso
 
Bloggen & Recht auf der re-publica09
Bloggen & Recht auf der re-publica09Bloggen & Recht auf der re-publica09
Bloggen & Recht auf der re-publica09
Henning Krieg
 
Web 2.0
Web 2.0Web 2.0
Biohackers Les implants - Cafe Numerique
Biohackers Les implants - Cafe NumeriqueBiohackers Les implants - Cafe Numerique
Biohackers Les implants - Cafe Numerique
Carlos González
 
Lkfr12 - De Scrum à Kanban
Lkfr12 - De Scrum à KanbanLkfr12 - De Scrum à Kanban
Lkfr12 - De Scrum à Kanban
Agile Partner S.A.
 
La pedagogie du projet
La pedagogie du projetLa pedagogie du projet
La pedagogie du projet
tjb47
 
Fork / Join, Parallel Arrays, Lambdas : la programmation parallèle (trop ?) f...
Fork / Join, Parallel Arrays, Lambdas : la programmation parallèle (trop ?) f...Fork / Join, Parallel Arrays, Lambdas : la programmation parallèle (trop ?) f...
Fork / Join, Parallel Arrays, Lambdas : la programmation parallèle (trop ?) f...
Normandy JUG
 
UNIDAD DIDÁCTICA: EL HÁBITAT COMO DERECHO HUMANO
UNIDAD DIDÁCTICA: EL HÁBITAT COMO DERECHO HUMANOUNIDAD DIDÁCTICA: EL HÁBITAT COMO DERECHO HUMANO
UNIDAD DIDÁCTICA: EL HÁBITAT COMO DERECHO HUMANO
MCarorivero
 
20150427 use case_location_planning_de
20150427 use case_location_planning_de20150427 use case_location_planning_de
20150427 use case_location_planning_de
LOCOM
 
Dosapac Presentation Fr1
Dosapac Presentation Fr1Dosapac Presentation Fr1
Dosapac Presentation Fr1
Teresa Rabaçal
 

En vedette (20)

These pro enass cedric tang 2012
These pro enass cedric tang 2012These pro enass cedric tang 2012
These pro enass cedric tang 2012
 
Wie Speaker ihre Reputation ausbauen
Wie Speaker ihre Reputation ausbauenWie Speaker ihre Reputation ausbauen
Wie Speaker ihre Reputation ausbauen
 
Leones
LeonesLeones
Leones
 
Tome 9 - Développement économique
Tome 9 - Développement économiqueTome 9 - Développement économique
Tome 9 - Développement économique
 
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidadDmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
Dmni dmg 2015 2 s03 - explorando la necesidad
 
Wie digitale Assistenten das Arbeitsleben erleichtern
Wie digitale Assistenten das Arbeitsleben erleichternWie digitale Assistenten das Arbeitsleben erleichtern
Wie digitale Assistenten das Arbeitsleben erleichtern
 
Schulbibliotheken - auf dem Weg in die digitale Welt?
Schulbibliotheken - auf dem Weg in die digitale Welt?Schulbibliotheken - auf dem Weg in die digitale Welt?
Schulbibliotheken - auf dem Weg in die digitale Welt?
 
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura JankeviciuteLes écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
Les écrans dans la culture numérique des jeunes. Laura Jankeviciute
 
L'hort a l'hivern 13 14
L'hort a l'hivern 13 14L'hort a l'hivern 13 14
L'hort a l'hivern 13 14
 
Christopher Gilbert Artwork
Christopher Gilbert ArtworkChristopher Gilbert Artwork
Christopher Gilbert Artwork
 
Bloggen & Recht auf der re-publica09
Bloggen & Recht auf der re-publica09Bloggen & Recht auf der re-publica09
Bloggen & Recht auf der re-publica09
 
Web 2.0
Web 2.0Web 2.0
Web 2.0
 
Biohackers Les implants - Cafe Numerique
Biohackers Les implants - Cafe NumeriqueBiohackers Les implants - Cafe Numerique
Biohackers Les implants - Cafe Numerique
 
Lkfr12 - De Scrum à Kanban
Lkfr12 - De Scrum à KanbanLkfr12 - De Scrum à Kanban
Lkfr12 - De Scrum à Kanban
 
La pedagogie du projet
La pedagogie du projetLa pedagogie du projet
La pedagogie du projet
 
Fork / Join, Parallel Arrays, Lambdas : la programmation parallèle (trop ?) f...
Fork / Join, Parallel Arrays, Lambdas : la programmation parallèle (trop ?) f...Fork / Join, Parallel Arrays, Lambdas : la programmation parallèle (trop ?) f...
Fork / Join, Parallel Arrays, Lambdas : la programmation parallèle (trop ?) f...
 
La tour eiffel
La tour eiffelLa tour eiffel
La tour eiffel
 
UNIDAD DIDÁCTICA: EL HÁBITAT COMO DERECHO HUMANO
UNIDAD DIDÁCTICA: EL HÁBITAT COMO DERECHO HUMANOUNIDAD DIDÁCTICA: EL HÁBITAT COMO DERECHO HUMANO
UNIDAD DIDÁCTICA: EL HÁBITAT COMO DERECHO HUMANO
 
20150427 use case_location_planning_de
20150427 use case_location_planning_de20150427 use case_location_planning_de
20150427 use case_location_planning_de
 
Dosapac Presentation Fr1
Dosapac Presentation Fr1Dosapac Presentation Fr1
Dosapac Presentation Fr1
 

Similaire à Parteneriat Polonia 2009 - Actiunea 1

Rapport des élèves mobilité en Pologne
Rapport des élèves mobilité en PologneRapport des élèves mobilité en Pologne
Rapport des élèves mobilité en Pologne
comenius-monistrol
 
Compte rendu grece sara et ester
Compte rendu grece sara et esterCompte rendu grece sara et ester
Compte rendu grece sara et ester
IES El Chaparil
 
Compte rendu grece sara et ester
Compte rendu grece sara et esterCompte rendu grece sara et ester
Compte rendu grece sara et ester
IES El Chaparil
 
COMENIUS : CR roumanie
COMENIUS : CR roumanieCOMENIUS : CR roumanie
COMENIUS : CR roumanie
fcassore
 
Samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 avril 2015
Samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 avril 2015Samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 avril 2015
Samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 avril 2015
Abel-Vincent Djambou
 
2014 2015 voyage_carpates
2014 2015 voyage_carpates2014 2015 voyage_carpates
2014 2015 voyage_carpates
Université Populaire du berry
 
Album De Mon Voyage - Michelle
Album De Mon Voyage - MichelleAlbum De Mon Voyage - Michelle
Album De Mon Voyage - Michelle
frenchproject
 
Projet Comenius-Visite en Pologne-Mars 2011
Projet Comenius-Visite en Pologne-Mars 2011Projet Comenius-Visite en Pologne-Mars 2011
Projet Comenius-Visite en Pologne-Mars 2011
euriell
 
Complément du Bulletin PROF-EUROPE No 7, 2006
Complément du Bulletin PROF-EUROPE No 7, 2006Complément du Bulletin PROF-EUROPE No 7, 2006
Complément du Bulletin PROF-EUROPE No 7, 2006
profeurope
 
Carnet de voyage
Carnet de voyageCarnet de voyage
Carnet de voyage
Aritz Balastegui
 
Présentation echange brno la ravoire
Présentation echange brno la ravoirePrésentation echange brno la ravoire
Présentation echange brno la ravoire
isaroy
 
Compte rendu grece matteo et alberto 2013 2015
Compte rendu grece matteo et alberto 2013 2015Compte rendu grece matteo et alberto 2013 2015
Compte rendu grece matteo et alberto 2013 2015
IES El Chaparil
 
Revista becas de verano en Francia
Revista becas de verano en FranciaRevista becas de verano en Francia
Revista becas de verano en Francia
Enlaceswebs
 
Mes vacances de pâques
Mes vacances de pâquesMes vacances de pâques
Mes vacances de pâques
nanifuentes1
 
Biuletyn Portugalia
Biuletyn PortugaliaBiuletyn Portugalia
Biuletyn Portugalia
mayksiaze
 
Bulletin Budapest
Bulletin BudapestBulletin Budapest
Bulletin Budapest
mayksiaze
 

Similaire à Parteneriat Polonia 2009 - Actiunea 1 (16)

Rapport des élèves mobilité en Pologne
Rapport des élèves mobilité en PologneRapport des élèves mobilité en Pologne
Rapport des élèves mobilité en Pologne
 
Compte rendu grece sara et ester
Compte rendu grece sara et esterCompte rendu grece sara et ester
Compte rendu grece sara et ester
 
Compte rendu grece sara et ester
Compte rendu grece sara et esterCompte rendu grece sara et ester
Compte rendu grece sara et ester
 
COMENIUS : CR roumanie
COMENIUS : CR roumanieCOMENIUS : CR roumanie
COMENIUS : CR roumanie
 
Samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 avril 2015
Samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 avril 2015Samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 avril 2015
Samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 avril 2015
 
2014 2015 voyage_carpates
2014 2015 voyage_carpates2014 2015 voyage_carpates
2014 2015 voyage_carpates
 
Album De Mon Voyage - Michelle
Album De Mon Voyage - MichelleAlbum De Mon Voyage - Michelle
Album De Mon Voyage - Michelle
 
Projet Comenius-Visite en Pologne-Mars 2011
Projet Comenius-Visite en Pologne-Mars 2011Projet Comenius-Visite en Pologne-Mars 2011
Projet Comenius-Visite en Pologne-Mars 2011
 
Complément du Bulletin PROF-EUROPE No 7, 2006
Complément du Bulletin PROF-EUROPE No 7, 2006Complément du Bulletin PROF-EUROPE No 7, 2006
Complément du Bulletin PROF-EUROPE No 7, 2006
 
Carnet de voyage
Carnet de voyageCarnet de voyage
Carnet de voyage
 
Présentation echange brno la ravoire
Présentation echange brno la ravoirePrésentation echange brno la ravoire
Présentation echange brno la ravoire
 
Compte rendu grece matteo et alberto 2013 2015
Compte rendu grece matteo et alberto 2013 2015Compte rendu grece matteo et alberto 2013 2015
Compte rendu grece matteo et alberto 2013 2015
 
Revista becas de verano en Francia
Revista becas de verano en FranciaRevista becas de verano en Francia
Revista becas de verano en Francia
 
Mes vacances de pâques
Mes vacances de pâquesMes vacances de pâques
Mes vacances de pâques
 
Biuletyn Portugalia
Biuletyn PortugaliaBiuletyn Portugalia
Biuletyn Portugalia
 
Bulletin Budapest
Bulletin BudapestBulletin Budapest
Bulletin Budapest
 

Dernier

La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
TimogoTRAORE
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
NadineHG
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 

Dernier (7)

La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 

Parteneriat Polonia 2009 - Actiunea 1

  • 1. Partenariat scolaire Roumanie - Pologne PLOŻÓW I Liceum Ogólnokształcące im. Juliusza Słowackiego Chorzów, Silesie Colegiul Na ţ ional "I.L. Caragiale“ Ploie ş ti,Prahova
  • 2. Le départ C’est le 27 mars 2009, 22h30. Devant l’agence de voyages Oniro de Ploieşti. Les parents, les bagages, l’autocar avec ses deux gentils chauffeurs et, bien sûr, les 22 protagonistes accompagnés par leurs 4 professeurs; tous impatients de commencer une nouvelle expérience. Les valises, les sacs, les costumes bien rangés dans les soutes, on s’enbarque et à 22h 50 l’autocar se met en marche. Destination: la ville de Chorzów en Pologne, avec escale à Budapest. Tout va bien, avec deux petits incidents, quand même: à Buşteni le chauffeur se voit obligé de graisser la patte à un policier pour un délit mineur, sinon carrément inventé. À Miercurea Sibiului une pause de 45 minutes – nea Gigi est obligé de faire le nettoyage à l’arrière de l’autocar parce que l’enthousiasme des participants a débordé en désordre: des restes de nourriture et des boissons répandus par terre, salissant tout. Personne ne s’est pourtant déclaré responsable pour ce manquement aux règles de comportement civilisé. À la frontière, point de contrôle Nădlac, on attend à peu près trois quarts d’heure, on ne vérifie que les actes d’identité et on nous laisse passer sans autres problèmes. En Hongrie il n’y a pas eu d’incidents.
  • 3. Budapest Vers midi nous sommes arrivés à Budapest – pour beaucoup d’entre nous c’était la première fois. Grand fut notre étonnement quand nous avons vu l’hôtel. On s’attendait à un motel ou à un 2*. Et pourtant nous avons perdu deux heures en attendant que nos chambres soient préparées. Après un court repos, nous avons regagné l’autocar où un guide de roumain nous attendait pour nous présenter la ville. On s’est arrêté plusieurs fois, soit pour une présentation détaillée, soit pour une courte promenade. Et puis nous avons fini la journée avec le dîner en bâteau et une croisière sur le Danube sous les merveilleux ponts qui relient Buda avec Pest. (Ioana-Elena Hanganu)
  • 4.  
  • 5.  
  • 6.  
  • 7. À travers la Slovaquie Le mauvais temps nous a accompagnés depuis le départ de Budapest et pendant tout le voyage jusqu’à Chorzów. Nous avions oublié la neige et tout à coup on la retrouve soudain sur le territoire slovaque. Mais ce n’est pas tout. La pluie, la neige, la route mouillée n’étaient que l’avant-goût de la rencontre inattendue et indésirable avec la police locale qui nous reprochait quelque chose… À vrai dire on ne savait pas du tout de quoi il s’agissait, mais il a bien fallu que notre chauffeur en exercice, Viorel Plăiaşu, vide ses poches de 50 euros. Mais nous avions déjà perdu une bonne demi-heure à nous demander ce qu’on nous voulait. C’est peut-être une explication de notre impression générale assez amorphe de cette étape du voyage. Mais tout a commencé à se préciser quand nous avons laissé derrière nous l’autoroute tchèque pour franchir presque sans nous en rendre compte la frontière polonaise. L’émotion, l’incertitude, l’inconnu dans lequel nous avons eu l’audace de plonger… Heureusement que le point terminus de notre voyage n’était pas très loin de la frontière.
  • 8.  
  • 9. L’arrivée à Chorzów Vers sept heures du soir nous sommes arrivés à Chorzów. Au lycée « Juliusz Słowacki »  nous avons été très bien accueillis par les professeurs et les élèves du lycée, mais aussi par les parents de nos hôtes. La fille chez laquelle j’ai été hébergée s’appelle Marta … je n’ai pas pu retenir son nom de famille (honte à moi !). Elle est très sympathique et je me sens très bien chez elle. Sa mère est très gentille et un vrai cordon bleu en matière de gastronomie ; elle nous a préparé un dîner délicieux. Nous avons bavardé jusque tard dans la soirée à propos de nos pays, de notre voyage, puis nous avons sorti Maggie, la petite chienne de Marthe, à la promenade et nous avons essayé même de nous faire apprendre l’une l’autre des expressions en roumain et en polonais. C’était vraiment agréable. (Raluca Olteanu)
  • 10.  
  • 11.  
  • 12.  
  • 13. Jour 1 Ici, les élèves polonais nous ont présenté comment se déroulent les cours dans leur école. J’ai été impressionnée par le fait que ils n’ont pas de cloche pour annoncer quand les cours sont finis. Chaque élève sait l’heure quand il doit être en classe. Dans le bâtiment de l’école l’atmosphère est agréable. Les murs sont complètement couverts par des photos faites par les élèves. Tous les enfants portent l’uniforme. J’ai été impressionnée aussi par le fait que les élèves polonais travaillent dans leur temps libre pour payer leur voyage. (Oana Anastasescu) On nous a fait faire le tour de l’établissement et le laboratoire de géographie, je l’ai le plus apprécié. J’ai aimé aussi la bibliothèque et la salle de créations. Ensuite nous avons présenté nos plats traditionnels et je suis certaine qu’ils ont été très appréciés par ma copine polonaise. (Larisa Puscasu  )
  • 14.  
  • 15.  
  • 16.  
  • 17.  
  • 18.  
  • 19.  
  • 20.  
  • 21.  
  • 22. Jour 2 Le réveil matinal – voilà une chose que je déteste, mais je préfère ne plus rien ajouter. Je me suis revigoré autant que possible et puis nous sommes partis vers un parc très étendu (600 hectares, si je ne me trompe) qui concentre presque toutes les choses à voir dans cette ville. Pendant cette visite nous avons eu une réception chez le directeur du parc dont je peux parier qu’il a des origines roumaines. Pourquoi? Sa présentation était pleine de syntagmes comme: on va faire, on va procéder à, on va résoudre etc. C’est à dire, exactement comme chez nous! Ensuite nous avons visité le Stade Silésien qui, même pour un type comme moi, indifférent au sport, a été impressionnant. Bien sûr, comme tout Roumain qui se respecte, nous avons pris en photo les douches, les jacuzzi, des vestiaires puisque chez nous, en Roumanie, on n’a pas vu de choses pareilles. Nous avons visité ensuite le musée du village silésien et le planétarium. Ensuite une sortie en ville et un concert de musique de jazz. (Sébastien Gheţu)
  • 23.  
  • 24.  
  • 25.  
  • 26.  
  • 27. Jour 3 À 9 heures du matin – départ pour Oświęcim, la localité où se trouvent les camps de concentration Auschwitz et Birkenau, tels qu’ils ont été laissés par l’armée hitlérienne au moment de la libération. On ne peut pas parler de ce que chacun de nous a vécu comme sentiment, en visitant cet endroit de triste mémoire. Il faut dire pourtant que la visite a commencé par le camp Auschwitz, où nous avons déposé un bouquet de fleurs dans les couleurs nationales de la Roumanie. Ensuite nous avons vu, à 3 km distance, le camp de Birkenau et puis nous sommes revenus voir un film documentaire présentant le moment de la libération du camp.
  • 28.  
  • 29.  
  • 30.  
  • 31.  
  • 32. Jour 4 Destination Cracovie. Le chemin a été plus long que la veille, mais l’attente a bien mérité. Très beau ! J’aurais voulu rester plus tard, pas seulement jusqu’à 16 h. Nous avons visité le château de Wawel et puis la cathédrale avec la grande cloche et sa légende dont j’espère qu’elle est vraie. Après avoir quitté le château royal de Wawel et fait le tour d’une partie de la vieille ville, il nous est resté juste le temps de manger quelque chose et d’acheter quelques souvenirs. En plus nous avons eu un temps excellent. Le soir, je me suis occupée, avec ma copine polonaise, du projet que nous devions présenter le lendemain – il s’agit de légendes nationales ou locales (Dracula et le Dragon de Cracovie). (Miruna Brătulescu)
  • 33.  
  • 34.  
  • 35.  
  • 36.  
  • 37.  
  • 38.  
  • 39. Jour 5 Aussitôt arrivés à l’école, nous nous sommes mis à préparer nos projets. Notre équipe a décidé de faire quelque chose de simple, mais efficace – c’était d’autant plus amusant que nous lisions en polonais et les polonais en roumain. Ensuite nous nous sommes habillés de nouveau dans nos costumes nationaux et nous leur avons chanté et dansé. Je crois qu’ils ont aimé notre petit spectacle. Puis nous avons pris des photos ensemble et ensuite moi et quelques autres collègues, nous sommes allés voir la pièce “ Sa Majesté des Mouches ” avec des acteurs lycéens, voire plus petits. Le soir nous sommes arrivés à la maison où nous avons dîné et avons pris des photos avec notre famille d’accueil. Et puis nous avons regardé ensemble un film. (Oana Iancu) A 8 h on se réunit tous à l’école. Pendant quelques heures nous présentons nos projets. Nos partenaires polonais nous ont préparé un repas avec des plats traditionnels, très appétissants. Dans la soirée on s’est réuni par petits groupes et on est allé dans différents clubs pour passer la dernière soirée à côté de nos partenaires. À 23 h. Nous rentrons à la maison pour boucler nos valises. Demain, c’est le départ pour Vienne...(Carla Munteanu)
  • 40.  
  • 41.  
  • 42.  
  • 43.  
  • 44.  
  • 45.  
  • 46. Le retour Samedi – le moment fatal: départ de Chorzów. Nos amis polonais nous ont fait cadeau des bombons, du chocolat, un yoyo etc. Nous nous sommes embarqués. Par la fenêtre nous avons pu voir encore une fois nos polonais et leurs parents très tristes à cause de notre départ. Mais nous étions tristes aussi. Un dernier “au revoir” et le car s’est mis en marche. Tout était terminé. (Vlad-Andrei Rădulescu) Le long chemin du retour commence. Sincèrement, je ne peux pas dire que j’ai eu le mal du pays ou la nostalgie du chez moi. Mais je suis triste, parce que cette aventure a pris fin beaucoup trop vite. Pourtant, nous nous sommes amusés, nous avons appris beaucoup de choses et surtout nous avons ouvert nos esprits. (Miruna Brătulescu)
  • 47. Vienne Le matin à 5h 00 nous avons dû nous dire au revoir, quelques uns avec des larmes aux yeux, d’autres avec le sourire sur les lèvres.Je suis content que j’ai eu l’occasion de connaître ces gens que je n’oublierai pas. Nous avons dit Do zobaczenia et nous sommes partis vers Vienne. Qui est une ville superbe où j’espère y revenir à l’avenir, pleine d’espaces verts et bâtiments énormes, mais aussi pleine de touristes parce que c’était samedi. (Andrei Neacşu)
  • 48.  
  • 49.  
  • 50.  
  • 51.  
  • 52. Bilan … c’était une expérience merveilleuse. (Larisa Puscasu  ) L’expérience a été agréable et réussie... Tout n’était pas comme je l’imaginais, mais en fin de compte je ne sais même plus ce que j’imaginais. Tout a été imprévisible, inattendu. (Andreea Iancu) De toute façon, ce qui reste, ce sont les souvenirs. Et il n’y a pas de mauvais souvenirs. Il n’y a que le sentiment d’avoir passe une smaine tout à fait hors du commun. Un groupe d’élèves et de professeurs et les deux chauffeurs qui ont traversé les mêmes expériences, chacun à sa façon, chacun avec sa manière de valoriser tout le potentiel de cette période. Que tout ce vécu donnera des résultats, c’est sûr. Ce que nous ne savons pas à ce moment, c’est quels fruits il donnera au fur et à mesure pour chacun. Ce n’est que le temps qui donnera la pleine valeur de notre effort pour ouvrir cette nouvelle voie vers l’inconnu.
  • 53. Les Participants Élèves 1 Anastasescu V. Oana-Andreea 2 Bogan P. Silvia-Gabriela 3 Brănescu N. Bogdan 4 Brănescu N. Cătălina 5 Brătulescu V. Miruna 6 Danielescu A. Andrei 7 Gheţu O. Sebastian 8 Hanganu R. Ioana-Elena 9 Iancu V. Andreea-Valentina 10 Iancu V. Oana-Cosmina 11 Ioniţă M. Ionuţ-Răzvan 12 Iordache I. Iulia 13 Jilăveanu M. Anca-Florina 14 Mardale M. Theodora-Ştefania 15 Munteanu V. Carla-Maria 16 Neacşu G.M. Andrei-Silviu 17 Nicolae G. Andreea-Gabriela 18 Nicolae G. Silviu-Florin 19 Olteanu M. Raluca-Ioana 20 Puşcaşu I. Andreea-Larisa 21 Rădulescu N.A. Vlad-Andrei 22 Veigang-Rădulescu Vlad-Petru Professeurs 1 Năchilă M. Petre 2 Lazăr P. Tiberiu 3 Dumitrache P.E. Adela-Mihaela 4 Moga M. Vasile Chauffeurs 1. Plăiaşu Viorel 2. Iordănică Gheorghe